Formation a la préparation de la licence radioamateur F6CRP Radioamateur.org formation, examen, licence, radioamateur, reglementation, technique
Technique - Transistor PNP


Nous avons pour le moment étudié les transistors bipolaires types NPN. Ce sont les plus répandus toutefois certaines applications demandent l'utilisation de transistors PNP.
Voyons de quoi il en retourne.

Commençons par le symbole :

Comme vous pouvez le constater, rien de révolutionnaire hormis la flèche d'émetteur qui est rentrante alors qu'elle était sortante sur le transistor NPN.

pnp1.gif (1512 octets)


Le transistor PNP aura rigoureusement le même comportement que le transistor NPN à cette différence que les polarités seront inversées.
Nous appliquerons donc une tension positive sur l'émetteur, la masse sur le collecteur et pour se débloquer, ce transistor demandera une polarisation de jonction Vbe inverse également de celle du NPN. Il faudra que la tension appliquée sur la base soit inférieure de 0,6-0,7V à celle d'émetteur.

Pour comprendre cela nous allons étudier un cas concret :

Ci-dessous le montage classique NPN
Ci-dessous le montage PNP

Montage à transistor NPN

Montage à transistor PNP

Nous avons affaire au même montage, nous avons simplement remplacé le transistor NPN par un PNP. Les valeurs de polarisation sont les mêmes et vous constaterez que nous trouvons les mêmes résistances dans les mêmes mailles. Dans les deux cas l'émetteur est chargé par une résistance de 150 W et le collecteur par une résistance de 560 W.


1 - calculons la tension de base par rapport à la masse :


            1500 
Vb =  ______________   x 12   =  2,17 V
            6800 + 1500


2 - calculons la tension Emetteur :
Ve = Vb - 0,7  =  2,17 - 0,7 = 1,47V


3 - calculons Ie :
Ie = 1,47/ 150 = 9,8 mA

1 - calculons la tension de base par rapport à la masse :


          6800
Vb =  ______________   x 12   =  9,83 V
         1500 + 6800 


2 - calculons la tension Emetteur
par rapport à la masse :
la tension est supérieure de 0,7V sur l'émetteur, il vient :
Ve = 9,83 + 0,7 = 10,53 V


3 - calculons les tensions aux bornes de Re :

Ure = 12 - 10,53 = 1,47 V


3 - calculons Ie :

         Ure         1,47
Ie = ______ =   ______ = 9,8 mA
          Re          150

 



La seule subtilité ici à saisir est que quand nous travaillons sur un transistor NPN, la chute de tension aux bornes de Re,  qui est reliée d'un côté à  la masse   peut être déterminée directement.
Au contraire, sur un transistor PNP, pour déterminer cette chute de tension, comme l'émetteur est relié au + Vcc, il faut passer par quelques calculs supplémentaires.
En résumé :

Retenez que pour conduire, un transistor PNP doit avoir sur sa base une tension inférieure à celle de son émetteur, c'est le contraire sur un NPN.
Les émetteurs-récepteurs actuels vous fournissent une masse quand vous passez en émission, ceci est utilisé pour télécommander un amplificateur par exemple. Comme la puissance de cette télécommande est très faible, il faut passer par un système intermédiaire qui sera constitué par un transisitor PNP. La base sera relié normalement au +VCC par une résistance de manière à bloquer le transistor. Quand vous passerez en émission, la base du transistor sera mise à la masse, le transitor se saturera et vous pourrez exploiter ceci soit pour commander un relais soit  votre amplificateur.