Jump to content
Guest

Linux & logiciels radioamateurs...

Recommended Posts

Guest

bonjour à tous!

J'allais poster pour indiquer la disponibilité de digipup,et j" m'aperçois que Laurent f6fvy l'a déjà fait!

Bon, il ne dispose que de 3 logiciels typiquement amateur,mais par ailleurs cet os dispose vraiment d'avantages pour faire revivre des machines type P2 avec 128Mo.

Le paramétrage et l'accés internet fonctionne du premier coup,j'imprime,je scanne, je grave (des iso telechargés),on peut faire du texte,des tableurs,bref une bonne idée pour réarmer une machine en toute légalité et sans pâtir de la configuration matériel!

cerise sur le gâteau,il existe une version francisé de l'os:toutoulinux .

Aucune installation sur machine n'est réellement necessaire,car il est possible si le cd est multisession (et que l'on dispose d'un graveur!!!)de sauvegarder la configuration réalisée sur la machine!

Il faudrait que je teste sur un ordipost.

f8dfy Thierry

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

pour F5ALJ, c'est vrai que sur ce site il y a peu de logiciel disponible au téléchargement mais c'est normal finalement, il y a beaucoup de distributions différentes donc beaucoup de "version" du meme logiciel (compilation) et ce serait compliqué de tenir a jour toutes les declinaisons.

C'est peut être un frein pour certains OM qui pensent que linux n'est pas fait pour eux en regardant cette liste. C'est à ceux qui ont deja LInux d'expliquer et de diffuser largement qu'un autre monde existe.

Par exemple pour moi avec Ubuntu : je ne vais pas chercher des programmes sur le net que je devrais compiler pour mon système (ce que je ne sais pas encore faire) contrairement au monde Windows où l'on sait tout de suite si c'est compatible (98 Xp etc).

Non je laisse faire mon système d'exploitation, je vais dans système-administration-gestionnaire de paquet et je recherche parmis les 19000 paquets dispo, ceux qui concernent le radioamateurisme et la réponse est la suivante : 79 paquets (ou logiciel) installables instantanément. Il suffit de cliquer sur installer maintenant pour que le logiciel choisi (QSSTV par ex) soit téléchargé rapidement, installé tout seul. Pas besoin de faire quoi que ce soit, une fois que c'est marqué "terminé" on peut utiliser le logiciel.

C'est valable pour tout : logiciel radio, logiciel de retouche image, logiciel de dessin vectoriel, logiciel de gravure-copie de cd-dvd, logiciel de traitement de texte, station de montage vidéo, player dvd-divx, client msn, station mixage dj, jeux, etc etc etc.

Bon par contre c'est gratuit, oui je sais ça demande un effort.

Vista c'est minimum 99€ et si on est honnête c'est sans logiciel ou presque

Maintenant si vous voulez toujours payer 99€, je propose de graver un live cd LINUX et de vous l'envoyer pour 99€ port compris. Un sacrifice est toujours possible pour aider la transition vers Linux.

Amitiés

Nicolas

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest

Maintenant si vous voulez toujours payer 99€, je propose de graver un live cd LINUX et de vous l'envoyer pour 99€ port compris. Un sacrifice est toujours possible pour aider la transition vers Linux.

Ben non : Ubuntu Feisty Fawn m'a coûté 5,95€ avec une revue et le CD... Pas la peine d'en demander plus :)

Share this post


Link to post
F4EED

Euhhhh,

rien, enfin juste une connection internet pour commander le CD livré a domicile...

Pour vos manifestations radio amateur vous pouvez même en commander plusieur.

La dernière livraison ici était de 10 pour une AG....

Par contre j'ai posté un message sur une distrib française avec qque soft radio et électro. La nouvelle version d'ubuntu étant proche (1 jour ) nous devrions recommancer à travailler sur le sujet.

Enfin si cela interresse du monde car depuis ma dernière demande sur le forum je n'ai hélas pas de réponses ...

73 à tous

Share this post


Link to post
FG5FI

Bonjour à tous,

Pas si simple que ça de passer sur Linux.

Depuis quelques jours j'ai installé UBUNTU 7-10.

Je trouve l'interface graffique très plaisante et facile à utiliser on se croirait chez Billou.

L'installation des logiciels est assez facile si on ajoute la ligne qui va bien dans le fichier « /etc/apt/sources.list », la recherche et l'installation du programme se fait très simplement avec quelques clicks de souris.

Pour certaines applications comme le navigateur Internet pas de problème comme, pour la gestion des mails avec évolution je ne suis pas parvenu à transférer mes anciens mails et mon carnet d'adresses qui tourais sous OUTLOOK.

J'ai commencé à regardé XLOG, ce n'est pas LOGGER32, le transfert du log en mode ADIF fonctionne bien mais pour les statistiques je n'ai trouvé que le DXCC adieu DDFM et autre statistiques, ou sont passé mes départements, mes états US et mes provinces canadiennes ? Je n'ai pas suffisamment approfondi ce programme.

Si OpenOffice semble fonctionner sans trop de problème je sens que je vais avoir quelque gros problèmes avec toutes mes applications EXCEL qui utilisent des macros. Il y a quelques mois j'avais déjà testé OpenOffice sous WINDOWS et ça ne marchait pas.

Je recherche des programmes pour :

Gestion financière, j'ai essayé GRISBI et GNUCASH cela ne me convient pas trop j'utilise QUICKEN depuis 12 ans. Je recherche éventuellement des utilisateurs de ces logiciels.

Transférer les données de mon iPAQ de HP surtout le carnet d'adresses.

J'ai encore beaucoup de questions à poser mais cela viendra au fur et à mesure de l'installation, c'est sûr que c'est bien difficile de quitter le monde de notre très cher Billou même si c'est pour un monde soit disant meilleurs.

73 à tous de m'avoir lu et merci à ceux qui pourront m'aider.

Francis FG5FI

Share this post


Link to post
F5ALJ

Bonjour à tous,

Utilisateur de suse depuis bien longtemps, la version 10.3 est disponible gratuitement sur le site de référence www.opensuse.org.

Vous pourrez y downloader gratuitement soit :

- une version installable à partir d'un DVD.

- une version instalable à partif d'un CD + internet (site mirroir)

- une version d'essai avec KDE ou Gnome (bootable sans installation)

La stabilité du système est remarquable et fait à considérer : la plupart des logiciels sont disponibles et installables en 1 click au format RPM (Passer sur [Get It / Download], puis cliquer sur [Get Software] en haut de la page à droite).

La mise à jour du système est automatique, fourniture de openOffice 2.0 et de beaucoup d'autres softs de musique, video et hamradio (xdx, xlog, fldigi, hamlib, grig, ...) en direct et en RPM (installation directe via 1 click).

Que du bonheur, pour ceux qui en sont encore au stade de la découverte, si vous avez un peu de place disponible sur votre disque pour l'installer, vous conserverez vos fichiers windows et pourrez directement y accéder.

Après la version 9 déjà très robuste, la version 10.3 nous apporte un vrai plus, y compris pour la gestion du parefeu, des mails via Evolution (Mail/calendrier/contact type Outlook).

Même si vous avez une distrib linux qui fonctionne bien, allez faire un tour sur le site, Novell est vraiment d'une robustesse à toute épreuve.

73 QRO à tous,

Jean-Christophe - F5ALJ

Share this post


Link to post
F8FIV
La mise à jour du système est automatique, fourniture de openOffice 2.0 et de beaucoup d'autres softs de musique, video et hamradio (xdx, xlog, fldigi, hamlib, grig, ...) en direct et en RPM (installation directe via 1 click).

Bonjour Jean-Christophe,

Vous êtes sûr de la version d'OpenOffice ? Elle a presque 2 ans celle-là ! B)

L'actuelle est la 2.3, elle est par exemple livrée avec Gutsy Gibbon, la toute dernière version (7.10) de Ubuntu...

Cordialement,

Bruno

Share this post


Link to post
F8FIV

Pour certaines applications comme le navigateur Internet pas de problème comme, pour la gestion des mails avec évolution je ne suis pas parvenu à transférer mes anciens mails et mon carnet d'adresses qui tourais sous OUTLOOK.

Bonjour Francis,

Je ne réponds que partiellement à votre message, j'ai les mêmes soucis que vous concernant la disponibilité de certains logiciels spécifiques aux radioamateurs, et je déplore le fait que beaucoup de développements se font uniquement sous Windows, et de plus, sans que les auteurs jugent utiles de mettre leurs sources à disposition, ce qui, dans bien des cas, permettait un portage (l'inverse se fait bien, la suite OpenOffice en est un bon exemple)...

Pour votre courrier électronique, il y a au moins une application qui permet l'importation de vos contacts et mail Outlook: il s'agit de Thunderbird, disponible "en standard" (et, à mon avis, bien supérieur à Evolution en ce qui concerne le mail. Pour le reste, je ne sais pas)...

En revanche, d'après mon expérience (n'étant pas utilisateur Outlook, je n'ai fait cette manip que pour des tiers), il faut dans un 1er temps rester sous Windows et y installer également Thunderbird (qui existe aussi sous Windows, autre exemple de ce qu'il est possible de faire quand les codes sources sont dispos et que la licence du programme le permet). En effet, l'importation de contacts et de mails depuis Outlook nécessite la présence de ce programme.

Avec Thunderbird, vous allez ensuite dans "Outils", "Importation", et là vous aurez le choix "Outlook" s'il est installé. Une fois les infos importées, il est assez simple de reprendre ensuite le répertoire de données de Thunderbird et de le mettre en place sous Linux. Pour cette dernière phase, je vous recommande le guide suivant, dédié à Ubuntu justement:

http://doc.ubuntu-fr.org/thunderbird

Il y est même expliqué comment partager le même profil Thunderbird entre Windows et Linux, si votre machine est en double boot, par exemple. Vous pouvez de cette manière utiliser le même carnet d'adresses et voir les mêmes boîtes, que vous soyez sous l'un ou l'autre des O.S.

Pour certaines autres applis que vous utilisiez sous Windows et dont vous ne trouvez pas l'équivalent, vous pouvez essayer "Wine", qui est un émulateur permettant de faire tourner correctement certaines applis Windows sous Linux.

Cordialement,

Bruno

Share this post


Link to post
ON4KIR

Salut à tous, linuxiens et autres,

Ne soyons quand pas trop exubérents ! Je lis très souvent des remarques style : "Linux c'est chouette, c'est gratuit", "On peut tout faire comme Windoose !".

Oui mais ... j'ai Ubuntu 7.10 + Wine et j'ai cherché des programmes OM pour :

- faire tourner mon ICOM PCR1000.

Sous Windows, j'ai TalkPCR, magnifique, fait tout ce que je veux. Sous Ubuntu, j'ai trouvé Grig et Smart Gnome control. Ca fait 5% de TalkPCR, qui malheureusement ne tourne pas avec Wine (se lance et bloque lors de la détection des ports COM)

- poursuite de satellite : gpredict c'est OK et Orbitron tourne avec Wine

- logbook : pas essayé de mettre Swisslog avec Wine

- pour mon FT-847 : sous Windows, HamRadio de luxe + DP780. Ne tourne pas avec Wine

- autres programmes MMTTY, MMvari, MMsstv et MMana se lancent avec Wine. J'ai pas essayé le décodage.

Tout ça c'est pas brillant, donc je retourne sous Windows !

Idem pour d'autres logiciels p. ex. montage video, conversion de formats.

Désolé pour les linuxiens mais je préfère graver mes DVD avec Nero, convertir les formats avec TMPGenc ou AVSmedia, c'est quand plus agréable. Quant à OpenOffice

Je garde ma machine Linux pour tous les téléchargements.

Je suis prêt à revoir ma position si je retrouvais tous ces magnifiques logiciels opératifs sous Linux.

Enfin, je rappelle que Linux est un OS et non une suite de logiciels.

Linux c'est 100% OK mais les applicatifs ....

Bonne journée

Share this post


Link to post
F8FIV

Bonjour Félix,

Je n'ai pas l'impression que les derniers messages (qu'il s'agisse des miens ou d'autres) aient donné une quelconque impression d'exubérance, ou alors on n'en a pas la même définition... B)

Pour ce qui est de Linux, je suis d'accord avec vous sur la majorité des points. Je me demande bien, en revanche, ce que vous avez voulu dire par "Quant à OpenOffice", la phrase n'est pas terminée...

La seule question que je me pose, pour ma part, est de savoir pour quelle raison il existe une telle différence de point de vue entre les développeurs sous Windows et sous Linux. Attention: ceci n'est en aucun cas un troll, c'est une question que je me pose réellement. J'ai également, bien entendu, mon opinion sur la question, mais je ne suis pas certain de sa validité totale...

Entendons-nous bien: je ne parle ici que du volet "développement", je n'aborde pas du tout les autres aspects qui peuvent rendre Linux peu attrayant pour certains. Je reste conscient des difficultés que peut constituer ce système par rapport à Windows, système très égalitaire où tout le monde, néophyte comme confirmé, se retrouve à égalité (ou presque) devant un écran bleu quand il s'en produit un, et pour lequel la formule magique est désormais connue de tous: "yakarebooter".

;) Naaaaan, je blague un peu quand-même (mais y'a un fond de vérité).

Donc voilà l'opinion en question. Elle est un peu manichéenne, j'ai peut-être un peu forcé le trait, mais le principe est là:

1) Sous Linux

Je ne vais pas revenir sur les origines de Linux et des logiciels Open Source, vous trouverez plein de choses là-dessus sur Internet, à commencer par le fameux essai "La cathédrale et le bazar" (the cathedral and the bazaar) de Eric S. Raymond. Cela dit, il semble que sous Linux l'état d'esprit soit plus proche de l'idée de partage (du code et des idées) que sous Windows. Bien sûr, il existe des logiciels professionnels, payants, non disponibles en source, soumis à licence, et il est parfois nécessaire d'en acquérir. Dans le domaine de certains jeux également, vu l'investissement cela paraît logique, quoique, quand on voit Ennemy Territory, on réalise que des jeux de qualité peuvent aussi être codés selon le modèle Open Source), En revanche, pour tout ce qui touche au logiciel "grand public", utilitaires et autres (exemples: Firefox, Thunderbird, OpenOffice, tous les compilateurs C, C++, les assembleurs, les outils de développement, et bien d'autres choses encore), la disponibilité du programme et des sources, ainsi que la gratuité, sont habituellement de mise.

Je n'ai jamais vu de "shareware" pour Linux, avec paiement obligatoire pour accéder à toutes les fonctionnalités du programme ou pour assurer son fonctionnement pérenne. Cela existe peut-être, mais c'est vraisemblablement une espèce minoritaire dans le monde Unix/Linux.

La satisfaction du ou des développeur(s) vient essentiellement du fait que leur programme est adopté et bien souvent amélioré par la communauté, et partant, de la reconnaissance dont ils bénéficient. Bien sûr, tout le monde ne s'appelle pas Linus Torvalds ou Larry Wall (créateur du langage Perl), mais chacun, à son niveau, bénéficie d'une certaine reconnaissance. Et, aussi paradoxal que cela puisse paraître à quelqu'un qui n'a pas l'habitude de ce mode de fonctionnement: non, les auteurs ne se font pas "voler" leurs créations. Même si les logiciels en question sont améliorés au fil du temps, on peut toujours trouver, même des années après, l'identité des concepteurs initiaux. Leurs noms apparaissent toujours dans les sources du programme, comme ceux des différents contributeurs d'ailleurs.

2) Sous Windows

On est radicalement dans un autre monde: un monde où absolument rien n'est gratuit. Les outils de développement sont payants, les autres utilitaires éventuellement nécessaire pour le développement sont également payants (sharewares). Il est logique, dans une telle "ambiance", que le concepteur d'un programme, aussi simple soit-il, cherche à se faire défrayer, et donc revende également sa création, perpétuant ainsi le mouvement... Et comme dans un tel monde, on a peur de se faire voler une source potentielle de revenus, on garde jalousement les codes sources, et on met un mécanisme de sécurité qui va désactiver le programme au bout d'un certain temps si le paiement n'a pas eu lieu (ça s'appelle une bombe logique, ça ;) ). Bon, bien sûr, il y a les "freewares", mais même pour ceux-là, aucune adaptation n'est possible, puisque les sources ne sont pas dispos. Il faut donc tout recoder en partant de zéro.

Vous me demanderez peut-être pourquoi, dans un tel monde, on craint de se faire déposséder de son oeuvre ? Peut-être tout simplement parce que c'est ce que beaucoup d'utilisateurs de Windows font eux-mêmes, dans bien des cas... Combien d'entre vous qui êtes sous Windows ont payé leur licence Office ? Leurs outils de développement ? Hmmm. Le monde de Billou, c'est aussi le monde où l'on vole ses logiciels car ils sont considérés comme trop onéreux. C'est donc un monde où les utilisateurs ne sont pas toujours dignes de confiance, où chacun voit en l'autre (souvent à juste titre) un chapardeur potentiel, et où on en est donc rendu à "piéger" ses créations. Sympa non ?

En conclusion, il n'y a plus qu'à espérer que de plus en plus de développeurs sous Windows se rendent compte de l'immense effet de levier dont ils bénéficieraient en se mettant à publier les codes sources de leurs créations en licence Open Source, afin que celles-ci puissent être reprises dans le monde Linux, et améliorées quel que soit l'O.S. En fervent adepte de ce mode de fonctionnement (même si je ne suis pas développeur moi-même, j'ai par exemple traduit des docs, entre autres), je suis persuadé qu'un tel mouvement, s'il s'entamait, permettrait de faire "tomber" l'un des plus gros reproches faits à Linux à l'heure actuelle, à savoir le manque d'applications compatibles avec leurs équivalents sous Windows.

Oui, je sais, je rêve éveillé. :blink:

Cordialement,

Bruno (Windows parfois, Linux souvent, aucune appli Microsoft, ni officielle, ni piratée)

P.S.: en tant que Linuxien, on ressent aussi parfois une certaine injustice à voir que beaucoup de programmes de qualité qui ont été développés à la base pour Unix (les langages Perl, PHP, les utilitaires comme Ethereal - Wireshark désormais -, la suite OpenOffice, Firefox, Thunerbird, The Gimp, et j'en passe) ont été adaptés au monde Windows, qu'ils y sont distribués, bien entendu, sous les mêmes licences, et sont donc entièrement gratuits, alors qu'il y a très peu d'équivalents dans le sens inverse. Je n'arrive même pas, comme ça, à trouver un exemple, d'ailleurs. Peut-être qu'il n'y en a pas du tout ? :P

Edited by F8FIV

Share this post


Link to post
F8DQL

Je ne crois pas que Linux ait été inventé pour devenir un OS populaire, il l'a été pour pouvoir se dispenser de licences UNIX jusque là exhorbitantes. Le combat Microsoft (et ses applications) contre GNU devenu GPL n'a commencé que bien après.

Bruno, sur la centaine de développeurs que j'ai cotoyés ces dernières années, j'en ai compté deux qui bossaient sous Linux...

JB, utlisateur de Linux depuis la 0.99 pl6 sur disquettes (une cinquantaine de mémoire)

Share this post


Link to post
F5DM

Pour ceux qui ont des pbm de téléchargement de vérif md5 ou de gravure CD ou DVD , il y a

http://www.ikarios.com/

dans la fenetre "chercher " , entrer : suse par exemple

Pub non payée , c'est pas de la gravure brico ... et le QSJ est QRPPPPP en plus il y a de la litérature car linux sans un bon livre , c'est pas facile ...

73,s

Dany

Share this post


Link to post
F5AGB
Linux depuis la 0.99 pl6 sur disquettes (une cinquantaine de mémoire)

Lol, windows 95 aussi tenait sur une cinquantaines de disquettes a sa sortie...

Mon grain de sel:

Au boulot je tripote du windows toutes versions depuis des années. 95 était pourri, 98 un poil meilleur (enfin moin mauvais), 2000 très abouti et très stable (le meilleurs Windows pour moi), je n'aime pas XP (mais j'aui du y passer) et vista est un monstre qui ne sera qu'une version de transition...

J'ai a plusieurs reprise, chez moi ou sur un PC au boulot, testé diverses release Linux (j'ai meme suivi une formation).

Moralité: c'est sympa, j'adore le concept et l'esprit qui entoure cet OS mais ormis pour faire de l'internet, de la messagerie et de la bureautique "de base" avec open office (ce qui est l'essentiel pour pas mal de gens). force est de reconnaitre que l'on atteind vite les limites de ce que l'on peux faire.

D'accord, les pro de Linux, les afficionados, argueront que justement l'on peut tout faire puisque les sources sont disponibles. Euh... oui, certe mais le problème c'est que lorsque l'on veux une application un peu particulière, il faut se la développer tout seul; et c'est loin d'etre a la portée du commun du peuple.

Bref j'ai testé, tripoté, bricolé ces divers Linux (et serai bien tenté de le refaire) mais au final je continu d'utiliser windows parce que pour tout ce que je veux faire je trouve facilement les logiciels nécessaires...

Et pourtant j'utilise déjà des logiciels "libres" (Thunderbird, SeaMonkey, FileZilla), autant utiliser ce qui est bon !

Le manque de soft a d'ailleur aussi été longtemps le problème handicapant des Mac (en plus de leur prix !).

73, Bruno

(bon aller: le jour ou logger32 tournera sous linux, je re-tenterai peut-etre le coup avec le PC de la station...)

Share this post


Link to post
F8FIV

BOnsoir Jean-Baptiste,

Je ne crois pas que Linux ait été inventé pour devenir un OS populaire, il l'a été pour pouvoir se dispenser de licences UNIX jusque là exhorbitantes.

Oui, enfin plus exactement, c'est Minix, dont s'est inspiré Linux, qui a été codé par Andrew Tanenbaum, pour permettre à ses étudiants de travailler sur les systèmes d'exploitation, les licences Unix étant devenues trop chères pour les universités (alors qu'elles étaient initialement gratuites également pour ces dernières, sauf erreur). Linux a ensuite été codé par Linus Torvalds après que ses contributions à Minix eurent été refusées par Tanenbaum, ce qui l'avait décidé à faire son propre O.S. ;)

Le combat Microsoft (et ses applications) contre GNU devenu GPL n'a commencé que bien après.

Tout à fait.

Bruno, sur la centaine de développeurs que j'ai cotoyés ces dernières années, j'en ai compté deux qui bossaient sous Linux...

Eh ben JB, on ne doit pas être dans le même milieu alors... ;)

Pour ma part je connais beaucoup plus de développeurs sous Unix/Linux que sous Windows. Malheureusement, la proportion risque de s'inverser, si ça continue comme ça.

Concernant le côté "user friendly", j'en conviens bien entendu, c'est un reproche souvent fait à Linux et aux autres Unix de ne pas être simple à utiliser pour le quidam. Cela dit, les choses se sont grandement améliorées ces dernières années et je pense que l'utilisation de Linux est désormais à la portée de pas mal de monde. Mais à ce stade-là, justement, ce qui pêche et qui freine les utilisateurs potentiels, c'est le manque d'applis... Et c'est là que le monde fermé de Micromou, et la fermeture d'esprit qu'il semble entraîner chez ses développeurs, intervient. Je ne demande pas aux développeurs de programmes sous Windows d'abandonner leur O.S. préféré, loin de moi cette idée, je souhaiterais juste qu'ils se rendent compte du "plus" que constituerait, pour la communauté, le fait de mettre leurs création sous l'une des licences Open Source qui existent...

JB, utlisateur de Linux depuis la 0.99 pl6 sur disquettes (une cinquantaine de mémoire)

[mode ancien combattant ON :P ]

Je suis battu pour Linux (j'ai commencé par le noyau 1.2 en 1995, distrib Slackware), mais j'ai une excuse: j'utilisais aupavavant FreeBSD, et encore avant 386BSD (récupéré via une bande QIC60 et installé sur le PC de la maison sur lequel j'avais installé une carte SCSI). Boot sur disquette bien entendu. B)

[mode ancien combattant OFF ]

Mon but n'est pas de provoquer une n+1 ième flame war entre Linuxiens et Windowsiens, il y a, je pense, de la place pour tout le monde. Je voulais juste dire que je trouvais le mode de distribution de beaucoup de logiciels inadapté, voire étonnant de la part de radioamateurs, sachant que l'une des caractéristiques principales de cette activité est justement le partage de la connaissance qu'elle sous-entend... :blink:

Bonne soirée !

Cordialement,

Bruno

Share this post


Link to post
F8DQL
(bon aller: le jour ou logger32 tournera sous linux, je re-tenterai peut-etre le coup avec le PC de la station...)

B)

Je reste tous windows à la maison pour la même raison !!!

Bruno, F8FIV, je suis entièrement d'accord avec vous sur le fond (même si je n'ai jamais accroché sur BSD :blink:)

73

Share this post


Link to post
F8FIV
Bruno, F8FIV, je suis entièrement d'accord avec vous sur le fond (même si je n'ai jamais accroché sur BSD  :P)

Rebonsoir Jean-Baptiste,

Oh pour ce qui me concerne c'est juste qu'à l'époque je travaillais à la fois sur des Unix "System V.2" (Unigraph/X) et du 4.3BSD (SunOS), et je préférais largement le second. Aussi bien, j'aurais "tourné" Linuxien avant même de connaître cette étape !

Pour Bruno, F5AGB (que je salue également d'ailleurs :blink: ): nous sommes également tout à fait d'accord, c'est bien le manque d'applis qui limite ce qu'un particulier peut faire avec Linux... Et s'il y en a si peu, de ces logiciels (tout au moins dans le monde radioamateur ou dans d'autres domaines très spécialisés comme l'astronomie), ce n'est pas uniquement un problème de nombre d'utilisateurs: si seulement les développeurs sous Windows se mettaient à l'Open Source et partageaient leur savoir et leur savoir-faire... B)

Regardez ce qu'a donné, dans un cas précis, mais exemplaire, l'ouverture du code source: le routeur WiFi WRT54G de chez Linksys (enfin, Cisco, désormais). Alors que tous ses concurrents fonctionnent en modèle fermé, Linksys, à l'époque de la fabrication de ce modèle (2003), décide d'opter pour un développement Open Source, basé sur Linux et sur des logiciels sous licence "GPL" (nan c'est pas pour faire des usines à gaz ;) ), comme "Busybox". Résultat: la communauté s'est "emparée" du produit, l'a démonté, trituré, débogué, amélioré, et nous avons désormais une pléthore de firmwares (ou "micrologiciels", pour ceux qui préfèrent) tout plus puissants les uns que les autres en termes de fonctionnalités, chose qui ne se serait jamais produite autrement, et qui fait que dans sa gamme, ce routeur est, et de loin, le plus vendu désormais, puisque la concurrence est loin derrière en matière de possibilités.

Et là, une fois de plus, la communauté du libre est venue à la rescousse de ceux et celles qui étaient coincés dans leur petit monde propriétaire étriqué, puisque bon nombre de ces firmwares "alternatifs" (particulièrement OpenWRT) ont été adaptés ensuite aux différentes marques de routeurs basés sur la même famille de processeurs (Broadcom), remplaçant un firmware buggé ou très basique, et surtout non évolutif. Actuellement, plus d'une centaine de modèles sont supportés, se répartissant dans une trentaine de marques différentes. Au nombre de ces modèles supportés: le MN-700, de chez... Microsoft !

Mais bon, je sais, Bruno, pour Logger32 sous Linux, faudra attendre encore un petit peu... ;)

Cordialement,

Bruno

Share this post


Link to post
Guest
Euhhhh,

rien, enfin juste une connection internet pour commander le CD livré a domicile...

Même pas puisqu'on trouve DVD ou CD d'install en Maisons de la Presse.

Les mises à jour peuvent se faire en ligne, d'accord ! Mais si votre OS est installé, la connexion Internet devrait être configurée.

Share this post


Link to post
F5ALJ

Opposition Windows vs Linux

il est force de constater qu'un problème de fond subsiste :

L'informatique à toujours nécessité des compétences spécifiques assez pointues pour des ordinateurs de type mini système (entre 20 et 300 utilisateurs) et/ou grand système (rajouté au minimum un zero de plus pour le nombre d'utilisateurs).

L'installation des OS (Unix, DOS [Grand système], MVS, OS/400 ou autres) ne sont pas simple et de multiples compétences sont requises pour installer correctement une machine avec un minimum de compréhension du hardware, du réseau, d'architecture disque, d'architecture multi canal, de système RAID ...etc et quant aux softs il est impératif de savoir ce à quoi sert la machine pour installer correctement une base de données, serveur HTTP, un serveur d'application et les éventuels robots de traitement.

Cela n'est pas contestable, on ne fait pas perdre de temps à 3000 personnes qui utilisent un service dans une entreprise ou, si c'est le cas, on ne le fait pas très longtemps (dans l'entreprise).

Il faut rendre à Microsoft et à Apple un hommage quant à la la

Share this post


Link to post
Guest

Messieurs, je crois que le topic concerne avant tout l'usage de LINUX chez les radioamateurs et non pas l'opposition Linux / Windows.

Ne l'oublions pas avant de sombrer dans le hors-sujet...

Share this post


Link to post
F8FIV

Merci pour ce recadrage, Frédérick. J'ai bien précisé pour ma part que je n'opposais pas un système à l'autre. Comme je l'ai dit dans un précédent message: il y a de la place pour tout le monde. J'utilise d'ailleurs les deux systèmes. Chacun d'entre eux a ses afficionados et ses détracteurs...

A ceux qui trouvent curieux ou qui déplorent que si peu d'applications pour les radioamateurs soient disponibles sous Linux, je voulais simplement suggérer que la cause principale, à mon sens, plutôt qu'un problème de nombre d'utilisateurs ou de complexité de mise en oeuvre, est à rechercher dans le mode de développement "fermé" qui prévaut actuellement dans le monde Windows, lequel ne favorise pas le partage des connaissances...

Cordialement,

Bruno

Share this post


Link to post
Guest
Messieurs, je crois que le topic concerne avant tout l'usage de LINUX chez les radioamateurs et non pas l'opposition Linux / Windows.

Ne l'oublions pas avant de sombrer dans le hors-sujet...

Bien revenons donc à nos pingouins...

J'utilise Ubuntu 7,10 et certains logiciels radioamateur linuxiens qui me satisfont, mais quand ça ne suffit pas, je lance des logiciel normalement Ouindoze grâce à Wine et ça marche dans la plupart des cas. Si ça plante, j'essaie autre chose.

Le dépôt amateur de Ubuntu est assez bien fourni en la matière.

Reste à bien configurer et à se débarasser des habitudes ouindoziennes qui nous tiennent au corps.

Pour les autres distros, je ne sais pas mais ce doit être possible de trouver un soft adapté à nos activités.

Share this post


Link to post
Guest

Depuis quelques jours j'ai installé UBUNTU 7-10.

Je trouve l'interface graffique très plaisante et facile à utiliser on se croirait chez Billou.

Oh ! Quelle horreur ce que vous dites là :blink:

Share this post


Link to post
Guest
Pas si simple que ça de passer sur Linux.

Depuis quelques jours j'ai installé UBUNTU 7-10.

Je trouve l'interface graffique très plaisante et facile à utiliser on se croirait chez Billou.

Bonsoir,

Comme à l'accoutumé, les messages dérivent rapidement ;-)

Non ce n'est pas simple de passer sous Linux ! Comme le montre le message d'origine de ce topic, j'expliquai alors les différentes manières de passer de Windows à Linux ainsi que quelques logiciels radio essayés.

Depuis, cela a beaucoup évolué et il est aujourd'hui facile d'installer et de mettre à jour une distribution Linux, surtout si le choix est basé sur Ubuntu ;-), avec le réseau filaire, le Wifi, l'USB et autres gâteries qui s'installent automatiquemùent et fonctionnent du premier coup.

Quant aux logiciels, ils évoluent aussi, mais moins rapidement... le parc installé de machines Linux vs Windows dans le monde radioamateur n'est pas très élevé non plus.

J'ai engagé ce sujet à l'époque car je souhaitais donner envie aux om's de passer à Linux pour qu'ils prennent ce système comme une base de départ pour apprendre, pour développer, ou bien encore utiliser et aider les développeurs à faire évoluer les logiciels.

S'il y a encore une différence d'offre de logiciels radio entre Windows et Linux, cela peut s'expliquer par le manque de participation des utilisateurs envers les développeurs (je vois très peu de remontées de bugs sur les sites Sourceforge et companie) et d'autre part sous Linux il n'existe pas (ou très peu, voir très peu fiable) d'environnements du type Visual Basic, Windev, et autres ateliers de dév simple à utiliser pour des développeurs amateurs.

This was my 2 cts ;-)

73,

Philippe

Share this post


Link to post
F8FIV
S'il y a encore une différence d'offre de logiciels radio entre Windows et Linux, cela peut s'expliquer par le manque de participation des utilisateurs envers les développeurs (je vois très peu de remontées de bugs sur les sites Sourceforge et companie)

Bonsoir Philippe,

Je pense que les remontées de bugs sont tout simplement à la hauteur de la base d'utilisateurs... Peu d'utilisateurs = peu de remontées de bugs... Logique. Mais la comparaison avec Windows reste difficile à faire, puisque dans la plupart des cas sous ce système, on a affaire à des développements fermés, non collaboratifs, pour lesquels l'auteur demande à ce que les bugs lui soient remontés directement (il n'y a pas toujours de liste de diffusion non plus). La remontée d'info est donc très difficile à évaluer.

et d'autre part sous Linux il n'existe pas (ou très peu, voir très peu fiable) d'environnements du type Visual Basic, Windev, et autres ateliers de dév simple à utiliser pour des développeurs amateurs.

Là je ne peux qu'être en désaccord avec vous. Comme je l'ai dit plus haut dans le fil, je ne suis pas développeur moi-même, mais j'ai quand-même fait du développement (C et Perl principalement), avant de passer du côté système, et encore aujourd'hui, j'installe régulièrement des environnements de développement sous Linux, qui donnent entière satisfaction à nos utilisateurs.

Vous pouvez aller voir ici : Comparison of integrated development environments

vous verrez que ces environnements de développement intégré sous Linux sont nombreux, couvrent à peu près tous les langages disponibles, et sont aussi simples à utiliser que VB ou autres. Et gratuits, de plus, pour la plupart, ce qui est beaucoup plus rarement le cas sous Windows (qui a dit "comme d'hab" ? :)). Ok, Windev, c'est sympa, mais vous avez vu le prix ??? C'est totalement hors de portée pour un développeur occasionnel, à moins de faire payer ses utilisateurs, et hop, on retombe dans le cercle vicieux qui semble être en cause dans le manque de logiciels libres sous Windows...

Quant au manque de fiabilité, je vous trouve un peu péremptoire tout de même: vous avez des exemples précis en tête ? :(

Cordialement,

Bruno

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
Guest

Là je ne peux qu'être en désaccord avec vous.

http://en.wikipedia.org/wiki/Comparison_of...nt_environments

Quant au manque de fiabilité, je vous trouve un peu péremptoire tout de même: vous avez des exemples précis en tête ? :)

Bonjour Bruno,

Effectivement, mea culpa, il y en a plusieurs que je ne connaissais pas (merci pour le lien). Pour la fiabilité, j'en étais resté à mes premiers essais et j'ai généralisé un peu vite :-(

73,

Philippe

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...