Jump to content
F1GEI

Tristesse

Recommended Posts

F1GEI

Bonjour à tous,OM écouteurs et écouteurs purs,

que ce forum est tristounet!

il est vrai que dès qu'un écouteur viens parler d'autre chose que de bandes amateurs c'est la censure,alors???

et pourtant l'écoute à plus plus d'intéret que le bavardage.

Pas étonnant que je reçoive si peu de réponses à ma question sur le récepteur ICOM...

Bon week-end à tous.

73's

Alain,f1gei :)

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour Alain,

Il ne faut pas généraliser la "censure". On devrait plutôt parler de recadrage.

Vous savez certainement que les écoutes des services autres que les radioamateurs et les broadcasts ne sont pas aussi libres que ça.

Certes, vous pouvez écouter la police etc. mais il vous est interdit d'en faire état publiquement. De ce fait, sur radioamateur.org nous sommes obligés de ne pas laisser passer des messages évoquant ces écoutes.

Par contre, il est évident que les SWL et autres écouteurs sont les bienvenus.... deslors que leurs messages concernent les services officiellement autorisés à être écoutés et commentés en public.

Mais sont-ils encore nombreux ? :)

Share this post


Link to post
F5JGK

Bonjour,

On peut supposer que ceux dont les frequences sont publiquement diffusées sur le sute de l ART le sont ?

et en fouillant un peu, on en trouve pas mal dans chaque departement !

Thierry F5JGK

Share this post


Link to post
F1NZR

Bonjour,

c'est où sur leur site, je n'ai pas trouvé :rolleyes:

Il y a bien la base de données mais il faut entrer un nom pour avoir accès à la fiche...

Share this post


Link to post
F1GEI

Bonjour Stéphane, et les autres...

pour l'ART il faut aller sur le menu "textes de références" puis recherche année par année et là vous trouverez tous les textes sortis au JO concernant entre autre les allocations de fréquences à des services où entreprises.

c'est là que j'ai découvert les fréquences utilisées dans le réseau radio de mon pro,HI!

de toute façon rien de celà n'est secret puisqu'on trouve tout sur le Journal Officiel de la République.

Bien entendu on ne trouve pas le détail des attributions de fréquences de la police par département,ce qui va de sois!!!

En cherchant un peu on peut trouver des choses sympa à écouter et qui sortent du QSO "t'a mal où..." du déca.

Bonnes écoutes à tous.

73's de Alain,f1gei :rolleyes:

Share this post


Link to post
Guest

Bsr,

On ne trouve sur le site de l'ART que les réseaux sous tutelle de ... l'ART, c'est-à-dire les Réseau Radioélectriques Indépendants (RRI) mobiles et fixe (incluant des FH par exemple), les réseaux ouverts au publics (ex : téléphone cellulaire), etc.

Donc pas de fréquences gérées par le ministère de l'intérieur, par la défense, par l'aviation civile, etc

F1RLJ Olivier

Share this post


Link to post
F1GEI

Bonsoir Olivier,

c'est bien vrai et d'ailleurs je l'avais précisé,après il faut de la patience et beaucoup écouter,et sans nostalgie aucune,il y a vingt ans il n'y avait pas internet,et toutes les infos qui circulent maintenant,ça avait un aspect excitant de tout trouver en balayant durant des heures.

Ceci dit concernant l'Intérieur ça passe progressivement sur Acropole donc pour un ancien pompier comme moi dans quelques années je ne pourrais plus écouter mes collègues...

Côté aviation civile regardez sur le site du SIA tout y est,même les cartes des espaces sup et inf pour celui qui a une imprimante grands formats.

A bientôt.

alain,f1gei :rolleyes:

Share this post


Link to post
F5JGK

Bonsoir,

Peux tu me dire ou tu as trouvé les cartes sur le site du SIA, je les ai bien trouvé en vente, mais pas a visualiser (je parle entre autre des cartes des differents niveau de vol)

Thierry F5JGK

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour tout le monde,

Je ne suis pas un habitué de ce forum, mais je me sentait concerner par ce sujet. Voilà j'ai écouter quelques fois les radios amateurs de ma région dans la bande des 144-146, mais franchement, c'est pas pour critiquer et dénigrer. Mais c'est absoluement morne et inintéressant... Ils ne font que de se jetter des fleurs les uns les autres (merci toi, et cie), ensuite on apprends que celui-ci à mangé une pizza, qu'ils ont rendez-vous à telle heure dans tel bistrot...

Franchement le côté technique de la chose peut être intéressante, mais alors son utilisation est sans intéret...

Le pire c'est ceux qui parle d'une voiture à une autre en déclanchant les relais, comme ca au moins tout le monde les entends...

Donc laisser les gens parler d'autres types d'écoutes du moment qu'ils restent dans la légalité...

Merci

Share this post


Link to post
F5RMX

Bonjour

Ce qui ne faut pas oublier, c'est que les relais radioamateurs VHF et UHF ont été justement créé afin que les stations mobiles puissent dialoguer ensemble. Faire du relais avec un pocket depuis chez soit est vraiment d'aucun intérêt.

Il est vrai que si l'on écoute la FM, en particulier la partie 145 à 146 MHz, les discussions sont plutôt tristes et encore, vous n'avez pas tout vu ou plutôt entendu.

Lorsque vous veillez une fréquence et que vous entendez à moment donné : "Allô F0xxx, ici F0yyy est-ce que tu m'entends ?" avec un rappel systématique toutes les 15 secondes, on est en droit de se demander parfois si le fait de supprimer la limite d'âge minimum pour le passage de la licence est une bonne chose.

Lorsque vous lancez un appel sur un relais et que systématiquement c'est la même personne qui vous répond à chaque fois et qu'il vous raconte comment il a rencontré les extra terrestres, vous êtes en droit de vous demander si justement, vous habitez bien sur la planète Terre.

Lorsque vous profitez d'un petit moment de répis et que vous essayer de faire un peu de DX et que vous entendez une émission surpuissante à 10 KHz au moins de la vôtre vous empêchant de continuer votre contact et que cette émission surpuissante est faite par un français qui raconte à un autre français ses problèmes de prostate ou qu'il vient de promener Médor, on se demande si l'on a pas oublié de lire un chapitre sur la tenue des conversations en fréquence.

C'est effectivement bien triste tout cela et on s'étonne après cela que notre activité soit souvent confondue avec celle de cibiste. Cela ne m'étonne qu'à moitié.

Et dire que pendant ce temps là, il y a des OM's qui se tuent à la tâche dans la promotion de notre activité. Il y en a qui ne manquent pas de courage.

Le 2m ne représente pas beaucoup d'intérêts surtout en FM, par contre, lorsque la propagation le permet, cela devient très vite intéressant, mais à condition toutefois qu'il y ai du monde, ce qui est malheureusement de plus en plus rare.

Pour être radioamateur, il faut aimer la radio et dans le cas contraire, il vaut mieux passer son chemin. Après tout, la technique en électronique est très vaste et heureusement, il n'y a pas que les émetteurs en électronique.

Je me suis personnellement intéressé à l'électronique vers l'âge de 11 ans et je suis devenu radioamateur car je cherchais à étendre mon savoir sur la technologie HF, mais ce n'est pas en fréquence que j'ai appris grand chose.

Share this post


Link to post
Guest

Il est vrai que si l'on écoute la FM, en particulier la partie 145 à 146 MHz, les discussions sont plutôt tristes et encore, vous n'avez pas tout vu ou plutôt entendu.

......

C'est effectivement bien triste tout cela et on s'étonne après cela que notre activité soit souvent confondue avec celle de cibiste. Cela ne m'étonne qu'à moitié.

.....

Le 2m ne représente pas beaucoup d'intérêts surtout en FM, par contre, lorsque la propagation le permet, cela devient très vite intéressant, mais à condition toutefois qu'il y ai du monde, ce qui est malheureusement de plus en plus rare.

Bonjours chers Om.

Les quelques points cités ci-dessus ont déjà été maintes et maintes fois traités dans de nombreux sujet.

Je retiendrai que :

La désertification du 2 m est un gros problème car un jour ou l'autre, un gouvernement quelquonque aura besoin de fréquences et voyant le peu d'utilisation que l'on en fait se fera un plaisir de nous le sucrer!

Je ne pense pas que l'arrivée des F1/F4 en déca y soit pour quelque chose car le tout nouveau tout beau est bien terminé . Ou sont'ils les F1/F4: pas en 2M, pas (ou peu) en déca, pas sur les relais ????

Que le grand public confonde l'activité RA et CB, c'est un fait, mais je pense que certains OM (peu nombreux heureusement) devraient eux même arrêter la Gueguere anti F4 en les appelant vulgairement Cibistes améliorés, et là je pense qu'il y aura un pas en avant de fait. ( n'oublions pas que nous sommes nombreux à venir du 27 et à l'oublier en prenant la Grosse Tête)

Le trafic :

Je me situe au Nord de la Côte d'Or et les QSO en 2 M sont :

ON, G, I, et quelques OM du Sud, du centre et de l'Ouest de France ainsi qu'un ou deux habitués de Franche Comté et des Ardennes.

La région Nord, Paris, Normandie....ou sont'ils?

C'est pas la faute à nos Tranceiver à 4 sous et à nos antennes bidons cachées sous la moquette que l'on ne les entends pas, ni la faute à la propagation, car en 2M, 300 borne ça passe tout debout....HI !

Heureusement qu'il y a Internet Illimité en Haut Débit pour faire des QSO (Interace, EQSO et Echolink)Le bout du monde à sa portée, sans antenne, sans QSB, et sans risques de TVI (le rêve quoi!)

Pour être RadioAmateur, il fallait aimer la radio mais quand il y a personne au bout, c'est franchement pas marrant et je vous comprends, chers OM SWL.

Enfin je crois que je suis hors sujet.

Pour conclure, il n'y a pas que ce forum qui est tristounet, mais l'ensemble du Radioamateurisme.

Bonne et heureuse année à tous (et a toutes) car il y a qelques OM YL

qu'on oublie souvent, et que l'on ne rencontre pas beaucoup sur les bandes, car le milieu des RadioAmateur est également assez misogyne ( je crois que ça s'écrit comme ça)

Bye

Jean-Yves

Share this post


Link to post
Guest

Je suis tout à fait d'accord avec vous Jean-Yves et vous amenez de l'eau à mon moulin. Dommage qu'il n'y ai pas plus de F1/F4, cibistes futurs candidats OM ou SWL pour faire part de leurs idées et espoirs.

Bernard

LX2UN / CN8UN

Share this post


Link to post
KIENTZEL Denis

Je crois que nous devrions moins nous poser de questions sur la manière de communiquer mais plus radiocommuniquer..entre radioamateurs.

Et développer, comme écrit Bernard...euh, Bernard, un projet global d'intercommunication, ce serait chouette, non ?

Et si je te disais que tous les outils existent pour cela, tu dirais quoi ?

Bon, ils sont en ordre dispersé pour l'instant, mais rien n'interdit de songer à les rassembler pour cela!

Share this post


Link to post
Guest

Tout à fait d'accord avec les deux derniers posts, qui sont une bonne idée et ferait preuve de modernité dans le monde RA et passionnés de la Radio.

A suivre!

73

Jean-Yves de F4JLC

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour cher SWL et RA

Je suis un écouteur de longue date puisque j'ai commencé la radio

avec la bigrille en 1948 et oui ! Puis la détectrice à réaction. La

technologie et le pouvoir d'achat évoluant vers le mieux l'écoute des Ra a été plus facile. De plus comme à l'époque on ne trouvait pas de

matériel dans le commerce, si non le surplus de la guerre, les RA étaient bien obligés de se débrouiller et avaient l'obligation de plonger dans la technique. Les conversations de cette époque étaient trés interressantes et instructives.

En ce qui concerne la radio on faisait beaucoup d'essais surtout en vhf

et uhf. Puis sont arrivés les commercants Icom Yaesu kenwood et autres, qui avec de gros moyens ont inondés le marché d'appareils beaucoup plus sofistiqués que ne pouvaient fabriquer les

malheureux Amateurs même ceux qui ont fait de gros éfforts ( j'ai toute une collection du Radio REF qui en atteste ). A l'heure actuelle qui peut concevoir un DSP aussi efficace que ne font les constructeurs.

De ce fait que reste-t-il aux radioamateurs dépassés par la technique sinon de parler de la pluie et du beau temps et de se rapprocher des

cibistes. Avec la difference, ce qui est énorme, d'etre plus pondérés, par obligation de réglementation, dans leurs comportements.

D'allieurs cette différence fait que les RA abborent les cibistes et je les comprend. C'est ce que donne la valeur de l'examen de RA.

Cambe Jacques dit Tronic de l'ASAR

Share this post


Link to post
Guest

Dans la 2eme ligne je veux dire la détectrice à réaction réalisé avec des lampes secteur. La bigrille étant déja utilisée en détectrice à réaction mais pouvait difficilement monter en fréquence pour etre utilisé en Ondes Courtes.

Tronic de l'ASAR.

Share this post


Link to post
F1NZR

Salut,

moi je n'abhorre personne et je pense que c’est pareil que pour la majorité des autres RA, pas plus que les motards en 600cc n’abhorrent les conducteurs de 50cc (bridées ou non, mais là je ne suis pas sûr qu’il n’y ait pas des cibistes avec plus de puissance que moi! :P ).

J’ai causé assez longtemps quelque part entre le 12 et le 10m pour ne pas être en mesure d’abhorrer qui que ce soit (quoique les « kékéboubouilles » qui s’y croient, ça me gonfle un peu).

J’ai connu pas mal de SWLs ou de gars du 27 qui avaient largement le bagage nécessaire pour passer la licence mais n’avaient simplement pas envie de le faire, soit qu’ils préféraient l’écoute, soit qu’ils préféraient se limiter à une bande et pourvoir parler de cinéma ou de pêche à la ligne si ça leur faisait plaisir.

Pour ce qui est de la bidouille, il reste encore tout ce qui est au dessus du 432, c’est encore possible de bien s’amuser avec une construction perso et en prime les prix des composants sont en baisse.

Faut pas désespérer donc. :huh:

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour F1NRZ et tous les lecteurs de ce Forum.

j'ai peut être été exessif dans mes propos mais avouez que c'est plus la peur du gendarme qui fait que les RA demeurent corrects que le naturel de l'homme. J'ai entendu, par exemple,les jours de contests des concurents qui génés par des "tunes" perdent leur "fair play".

Actuellement il est vrai que le renouvellement des RA se font souvent par la venue d'anciens cibistes. La séparation est actuellement moins tranchée qu'il y a quelques années. D'ailleur même la CB est en perte de vitesse. Les kékéboubouilles comme

vous dites deviennent rares. Dans notre club il n'y a pratiquement plus de nouveaux entrants. Les jeunes semblent plus intérssés par l'informatique que par la radio.

En ce qui concerne les essais au delà des 1000Mhz j'avoue que n'etant qu'écouteur je ne sais pas ce qui se fait dans ce domaine. Car

"pour avoir les oreilles qui trainent" il faut être dans la trajectoire ou

avoir une installation hors de ma portée.

Ce n'est pas une déséspérance que j'exprime mais une amère constatation. Il est vrai que le discours des "vieux" est souvent péscimiste.

Malgré tout je reste toujours combatif dans mon club.

Tronic de l'ASAR.

Share this post


Link to post
Guest

J’ai connu pas mal de SWLs ou de gars du 27 qui avaient largement le bagage nécessaire pour passer la licence mais n’avaient simplement pas envie de le faire, soit qu’ils préféraient l’écoute, soit qu’ils préféraient se limiter à une bande et pourvoir parler de cinéma ou de pêche à la ligne si ça leur faisait plaisir.

Et il y en a même qui ont la license, qui retournent sur 27 ( ou bien sur le net Eqso ou CQphone ) car ils en ont mare de dire mon cher ami bla bla bla conditions de trafic wx etc etc !

A propos, une p'tite question :

En tant que Radioamateur, avons nous le droit de pratiquer le 27Mhz, sur les fréquences autorisées, avec notre matériel RA ?

@plus.

Jean-Yves F4JLC

Share this post


Link to post
F5AGB

L'avantage des Cibistes étant que comme il ne dépendent pas de la règlementation Radioamateur; personne, et surtout pas l'ART, n'est autorisé a venir vérifier que leur installation est conforme a la dite règlementation...

73, Bruno

Share this post


Link to post
F1NZR

Bonjour,

bonne question que je me suis aussi posée :)

En fait je crois que c'est l'émetteur-récepteur qui doit être homologué aux normes CB avec l'étiquette de conformité qui va bien.

Légalement donc l'emploi de station RA sur la bande CB n'est pas permis, même en la limitant (puissance, gain d'antenne, couverture) aux valeurs imposées par les normes CB.

Certe nous avons une dérogation pour utiliser du matériel non homologué (home-made ou autre) mais elle ne s'applique que là où s'exerce notre statut de RA: sur les bandes attribuées aux RA et sans en dépasser les limites.

Pour en revenir à mon analogie favorite avec les deux roues:

- n'importe quel adulte (ou presque) peut conduire un solex.

- le titulaire d'un permis moto "A" peut conduire une 125cc mais a bien sûr le droit de faire du solex si ça lui chante.

- une personne non titulaire du permis moto peut posséder une 125cc mais pas la conduire.

- on peut conduire un solex (homologué) sur une piste cyclable ouverte aussi aux cyclomoteurs même si on possède un permis moto.

MAIS

- même si on possède le permis A et qu'on roule à moins de 45km/h, il est interdit d'emprunter une piste réservée aux vélos et cyclomoteurs avec une 125cc.

...ceci dit, si passant par hasard dans mon village d'origine et le VFO du FT857 ayant malencontreusement... "glissé" j'entends mon vieux pote "Mickey" appeller sur le 19... :rolleyes:

Enfin bref!

:D

Edited by F1NZR

Share this post


Link to post
Guest

Eh oui, cette question était dans ma tête depuis longtemps et le doute persiste.

le fait de faire du 27 n'est ni honteux, ni interdit pour le radioamateur mais le matériel utilisé là c'est autre chose!

Avant de poser la question mon avis était le suivant :

Ok sur les 40 cx autorisés, avec matos Ra, en respectant la règlementation Cb de puissance et de choix d'antenne, et comme dit l'ami F1NZR, il arrive que le VFO glisse et que l'on se retrouve sur 27185 en Am ou bien que l'on retrouve le copain du Québec sur 27370 en LSB mais je ne sais pas si les fréquences en terminaison 0 sont autorisées, et de plus il me semble que le DX n'est pas admis, donc pour faire du 27, il faut activer un Firewall qui bloque les ondes aux frontières Hi!

Sur ce, à plus et merci de vos réponses

Jean-Yves F4JLC

Share this post


Link to post
F1NZR

Bonsoir Denis,

honnêtement, je pense que nos prérogatives concernant la fabrication et l'utilisation de matériel non homologué par un organisme d'état se limite à nos bandes de fréquence . Le Service Amateur et la CB sont deux services complètement décorrélés et que si nous sommes sur la bande CB, ça ne peut être qu’en tant que cibistes lambda et en utilisant le même matériel homologué que les p’tits copains. Pas de passe droit à ce niveau je le crains (même si on s’en… :rolleyes: ).

La séparation entre les différents services et types d’utilisateurs est un vrai dogme dans les règlements de radiocommunication.

Essayez donc de monter votre VHF 144 débridée sur votre bateau en tant que poste VHF marine homologué et vous allez voir.

Le seul truc qui peut être marrant c’est que comme vous avez le droit d’écouter ce qui se dit sur nos bandes et que comme il est autorisé au grand public de nous écouter librement, si votre pote fait un monologue sur son portable LPD 434 et que vous faites une monologue (en parlant de choses permises) sur la même fréquence avec votre transceiver UHF, ça n’est pas foncièrement illégal puisqu’il n’y a pas de communication au sens propre entre deux utilisateurs de services séparés :)

Je ne sais pas ce que j’ai ces temps ci, j’ai un intérêt pour le postérieur des mouches de plus en plus prononcé :D

Share this post


Link to post
Guest

En réponse à la question suivante :

A propos, une p'tite question :

En tant que Radioamateur, avons nous le droit de pratiquer le 27Mhz, sur les fréquences autorisées, avec notre matériel RA ?

@plus.

Jean-Yves F4JLC

Non car :

NOR : PTTR9200176A

Article 1er

Les postes émetteurs-récepteurs fonctionnent sur les canaux banalisés (bande 26,960 MHZ à 27,410 MHZ) destinés à établir des communications à courte distance sont dits postes C.B.

Ces stations peuvent communiquer librement entre elles. Elles peuvent être utilisées par toute personne pour son usage privé dans les limites définies par les textes législatifs et réglementaires en vigueur et notamment par le présent arrêté.

Aucune garantie n'est donnée par l'administration contre les brouillages susceptibles de perturber les communications établies au moyen des postes C.B.

Les postes C.B. ne sont pas soumis à l'obligation d'installation et d'entretien par des installateurs admis en radiocommunications.

Article 2

Est autorisée l'utilisation dans les conditions précisées au présent arrêté des postes C.B. conformes à un type agréé.

Article 3

Peuvent être utilisés librement les postes C.B. conformes à un type agréé et disposant d'une plaque d'agrément conforme aux dispositions de l'article R 20-13(1 ) du code des postes et télécommunications. L'agrément est délivré au regard de la conformité des matériels à la norme AFNOR NF C 92-412.

Peuvent être également utilisés librement en France dans le cadre du présent arrêté les postes C.B. conformes à la recommandation de la Conférence européenne des administrations des postes et télécommunications (C.E.P.T.) n  T/R 20-09 et qui comportent une plaque de marquage conforme au modèle précisé à l'alinéa 1er du présent article complétée par la mention CEPT PR 27 x ("x" étant une lettre précisée à l'annexe du présent arrêté).

La lecture du marquage doit être possible rapidement pour tous les types de stations, portatifs, fixes ou mobiles.

Les ressortissants des autres Etats membres de la C.E.P.T. sont autorisés à utiliser en France leur équipement C.B., si ce matériel est agréé dans leur pays d'origine, et conforme aux dispositions désignées ci-après du présent arrêté.

Article 4

Les postes C.B. doivent être installés et exploités dans les conditions suivantes :

tre portatifs, fixes ou mobiles ;

Fonctionner sur 40 canaux préréglés

Émettre en modulation de fréquence ou en modulation d'amplitude (double bande latérale ou bande latérale unique) avec une puissance qui ne doit pas dépasser 4 watts en crête de modulation quel que soit le type de modulation.

Cette puissance correspond à :

- 4 watts de puissance de la porteuse en modulation de fréquence,

- 1 watt de puissance de la porteuse en modulation d'amplitude double bande latérale,

- 4 watts de puissance crête en bande latérale unique, cette puissance étant mesurée selon les méthodes préconisées par le Comité de coordination internationale des radiocommunications (C.C.I.R.), soit avec deux oscillations sinusoïdales modulantes : 2 watts de puissance moyenne.

Article 5

Afin de limiter les perturbations radioélectriques, les réseaux d'antennes sont interdits en fixe comme en mobile ; de même, dans les immeubles collectifs, la liaison de l'antenne à l'émetteur-récepteur doit être assurée par un câble coaxial d'impédance adaptée ayant un effet d'écran maximal et les antennes de stations fixes ne pourront être installées ni à l'intérieur ni sur les façades et balcons des immeubles.

Les antennes omnidirectionnelles ainsi que les antennes directives, sous réserve que leur gain ne soit pas supérieur à 6 dB par rapport au doublet 1/2 onde, sont autorisées. Toutefois, les antennes C.B. ne doivent pas produire un champ radioélectrique supérieur à 125dB micro voltmètre par rapport à l'antenne de réception de radiodiffusion sonore et télévisuelle.

Cette valeur peut être obtenue, par exemple, en installant les antennes verticales sans gain (par rapport au doublet 1/2 onde) et les doublets 1/2 onde à environ 12 mètres, et les autres types d'antennes C.B. à environ 20 mètres, d'une antenne de réception de la radiodiffusion sonore et télévisuelle.

Article 6

Les installations de postes C.B. doivent être conformes aux dispositions suivantes :

- L'adjonction de tout appareil radioélectrique destiné à l'amplification de la puissance d'émission est interdite.

- Le poste C.B. doit être conçu de telle façon qu'une augmentation de la puissance d'émission ne puisse être obtenue par un installateur qui essaierait de la modifier.

- La construction ou installation d'équipement sous la forme de stations relais passifs ou actifs, les réseaux sous toutes leurs formes et les balises de fréquence sont interdites.

- La connexion à un réseau de télécommunications ouvert au public ou à un réseau indépendant de télécommunications est interdite.

- Dans le cas des stations mobiles, l'appareil doit être fixé sur un support qui permette de l'extraire facilement et immédiatement pour les besoins du contrôle par les services de police ou de gendarmerie.

Article 7

L'utilisation des postes C.B. doit être conforme aux dispositions suivantes :

- Les postes C.B. peuvent être utilisés sur toute l'étendue du territoire français et dans les eaux territoriales françaises sous réserve des dispositions de l'article 8 du présent arrêté.

- Les stations mobiles peuvent être établies à bord de tout véhicule mobile terrestre, maritime ou fluvial.

- L'établissement ou l'utilisation d'un poste C.B. à bord d'un aéronef et dans les zones aéroportuaires accessibles au public est interdit conformément aux règles de sécurité de l'aviation civile.

- Pour garantir les exigences de défense et de sécurité publique, l'utilisateur se conforme en cas de nécessité aux dispositions prescrites par les autorités judiciaires, militaires ou de police, ainsi que par le ministre chargé des télécommunications.

- La reproduction des transmissions effectuées dans des bandes de fréquences autres que celles définies à l'article 4 du présent arrêté est interdite.

- L'émission et la réception doivent avoir lieu sur le même canal.

- L'émission doit être effectuée exclusivement en phonie, en modulation de fréquence ou en modulation d'amplitude (double bande latérale ou bande latérale unique).

- L'utilisateur doit se conformer aux dispositions relatives à la cryptologie conformément à l'article 28 de la loi n  90-1170 du 29 décembre 1990 sur la réglementation des télécommunications et à ses textes d'application.

- Un identifiant personnel peut être utilisé. Cet identifiant ne doit pas faire appel à la structure des indicatifs officiels délivrés par l'administration conformément au règlement des radiocommunications.

- L'émission d'un signal d'appel sélectif associé à la phonie est autorisée, l'appel sélectif doit être constitué par les oscillations de fréquences inférieures à 3000 Hz ; l'émission automatique d'un signal accusé de réception de l'appel est interdite.

Article 8

Le propriétaire ou l'utilisateur d'un poste C.B. est tenu de réparer tout incident ou défaillance technique survenu au matériel et susceptible de causer des brouillages préjudiciables aux installations radioélectriques régulièrement utilisées par les autres services de radiocommunications, radiodiffusion sonore et télévisuelle ou qui pourrait rendre ce poste non conforme aux conditions établies par la réglementation.

Le propriétaire ou l'utilisateur d'un poste C.B. est également tenu de prendre les mesures nécessaires pour éviter que l'installation C.B. ne cause de brouillages préjudiciables aux installations radioélectriques régulièrement utilisées pour les autres services de radiocommunications, et de radiodiffusion sonore et télévisuelle.

C'est un peu long mais cela a le mérite d'être clair...

Bonne soirée.

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...