Jump to content
TK5EP

Pylône et déclaration de travaux

Recommended Posts

F4AGG

Bonjour,

Les textes sont précis. Déclaration de travaux dans n'importe quel cas d'installation à partir d'une hauteur supérieure à 12m par rapport au sol.

Vous pouvez donc mettre une Beam 5 éléments sur 40 m à 11.90 m de haut sans rien déclarer (pourtant c'est visible comme antenne) et par contre si vous installez un pylône de 12 m pour y mettre juste un 1/4 onde en VHF il faut une déclaration. C'est peut être curieux, mais c'est comme cela.

Dans mon cas, que ce soit dans mon ancien appartement de 14 étages dans le 95 ou ma maison dans le 60, jamais eu de problème avec toutes mes déclarations (4 au total) de travaux.

A chaque demande, j'ai fournie un sommaire, une lettre de présentation, les croquis à l'échelle les vus de dessus, de coté, plan de masse, plan de situation, quelques textes sur le droit à l'antenne ..... Les dossiers ont été déposés à chaque fois courant juillet car il y a moins de monde pour y regarder.

Résultat après un délai de 1 mois dans le 95 toujours eu une réponse positive et dans le 60 aucune réponse, ce qui signifie que c'est accepté donc je repartais de la mairie avec mon petit papier.

Vous pouvez ne rien faire, mais en cas de problème avec un voisin ou autre, il faudra démonter et après cela ce ne sera pas facile de remonter. De plus l'image des radioamateurs s'en ressentira.

Faite une déclaration de travaux. Récupérer les documents en Mairie, faite vous expliquer.

Vous y passerez une journée, vous la déposez en Mairie et un mois plus tard vous serez tranquille.

Cordialement.

Arnaud - F4AGG.

http://f4aggf4agg.skyrock.com/

Share this post


Link to post
F4ASK

Bonjour

Lisez la notice jointe, j'ai trouvé ça hier, c'est un très bon résumé de ce qui est faisable ou non suivant le type d'installation choisie ou possible.

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

merci pour la notice en pdf ,je l'avai déja.

Au risque de me répéter,suite à ma visite à l'urbanisme de Saint etienne ,photos du batiment avec antennes et supports déssiné dessus et les cotes du batiment et de l'ensemble de l'installation ,l'architecte présent ma déclaré verbalement que je n'avai pas besoin de faire de dp.

Quand je lui ai demandé de me faire un papier sur la question ,il ma répondu qu'il n'en ferai pas vu que si mon voisinage l'appelez il répondrai la meme chose.

Bon c'est tout vu , je continue à me cacher comme quand j'étai swl.

73 Didier

Share this post


Link to post
F4ASK

Bonjour

Il vaut mieux trop que pas assez :D

J'avoue que ma situation est plus simple que la vôtre : Pas de demande au propriétaire (c'est moi), un pylône à poser sur un sol naturel de moins de 12 m donc rien à faire sauf si le PLU prévoit quelque chose.

Bon courage.

Share this post


Link to post
F5AGB

Qu'en est-il du cas d'un pylone téléscopique de moins de 12m replié, donc qui peut-etre érigé sans déclaration tel que, lorsqu'on le deploi à + de 12m ?

Est-il considéré alors comme une installation provisoire ?

Share this post


Link to post
F4ASK

Bonsoir

Qu'en est-il du cas d'un pylone téléscopique de moins de 12m replié, donc qui peut-etre érigé sans déclaration tel que, lorsqu'on le deploi à + de 12m ?

Est-il considéré alors comme une installation provisoire ?

Ho ! Boudiou ! En voilà une question qu'elle est bonne (© Coluche) !!! :D

A mon humble avis, c'est plus de 12 m déployé. Donc... déclaration.

Je pense que ce texte, à l'origine, est destiné à contrer des problèmes de risques de chute ou de gêne visuelle ou quelque bonne raison autre.

Share this post


Link to post
F5AGB

Bonsoir

Qu'en est-il du cas d'un pylone téléscopique de moins de 12m replié, donc qui peut-etre érigé sans déclaration tel que, lorsqu'on le deploi à + de 12m ?

Est-il considéré alors comme une installation provisoire ?

Ho ! Boudiou ! En voilà une question qu'elle est bonne (© Coluche) !!! :D

A mon humble avis, c'est plus de 12 m déployé. Donc... déclaration.

Il n'en mentionné nul part la "potentialité" de hauteur. La vitesse sur autoroute est limité a 130Km/h, toutes les voitures peuvent potentiellement rouler plus vite mais tant que le 130 n'est pas dépassé il n'y a pas infraction. Vous voyez ou je veux en venir ?

Prenons le problème à l'envers: Un pylône de 11,99m déployé risque vite de les dépasser: + la cage + la flèche + un 1/4 d'onde VHF etc... Le fait qu'il soit télescopique peut permettre de le redescendre un peu pour rester dans la limite des 12 m.

73, Bruno

Share this post


Link to post
Guest

Il n'en mentionné nul part la "potentialité" de hauteur. La vitesse sur autoroute est limité a 130Km/h, toutes les voitures peuvent potentiellement rouler plus vite mais tant que le 130 n'est pas dépassé il n'y a pas infraction. Vous voyez ou je veux en venir ?

Prenons le problème à l'envers: Un pylône de 11,99m déployé risque vite de les dépasser: + la cage + la flèche + un 1/4 d'onde VHF etc... Le fait qu'il soit télescopique peut permettre de le redescendre un peu pour rester dans la limite des 12 m.

Ça sert à quoi de prendre le risque d'un procès au lieu de faire une démarche dans les règles qui, une fois qu'elle aura aboutie, protègera beaucoup plus que d'essayer de sortir des arguments à deux francs comme quoi tu as le droit de rouler sur l'autoroute au-dessous de 130 ! :lol:

--

Share this post


Link to post
F5AGB

Ça sert à quoi de prendre le risque d'un procès au lieu de faire une démarche dans les règles qui, une fois qu'elle aura aboutie, protègera beaucoup plus que d'essayer de sortir des arguments à deux francs comme quoi tu as le droit de rouler sur l'autoroute au-dessous de 130 ! :lol:

--

Il y a la théorie et la pratique. Si je suis d'accord avec toi sur la théorie, la pratique m'a appris que toute démarche auprès d'une administration qui parait simple au départ à potentiellement en elle le risque de générer des tracasseries administratives insoupçonnées.

Bref il y a prise de risque dans les deux cas...

Share this post


Link to post
Guest

Ça sert à quoi de prendre le risque d'un procès au lieu de faire une démarche dans les règles qui, une fois qu'elle aura aboutie, protègera beaucoup plus que d'essayer de sortir des arguments à deux francs comme quoi tu as le droit de rouler sur l'autoroute au-dessous de 130 ! :lol:

--

Il y a la théorie et la pratique. Si je suis d'accord avec toi sur la théorie, la pratique m'a appris que toute démarche auprès d'une administration qui parait simple au départ à potentiellement en elle le risque de générer des tracasseries administratives insoupçonnées.

Bref il y a prise de risque dans les deux cas...

Je suis d'accord avec toi et m'attendais à cette réponse. Mais entre le risque d'avoir la loi pour toi et que l'administration te cherche des poux, et même si des cas sont difficiles à régler, c'est dans tous les cas mieux que de ne rien faire et se retrouver fautif sans pouvoir être de bonne foi puisqu'il ne sera pas difficile à un enquêteur quelconque de prouver que l'on dispose de toutes les informations.

--

Share this post


Link to post
Guest

Qu'en est-il du cas d'un pylone téléscopique de moins de 12m replié, donc qui peut-etre érigé sans déclaration tel que, lorsqu'on le deploi à + de 12m ?

Est-il considéré alors comme une installation provisoire ?

Bruno,

Voici un rapide CR de ma modeste expérience, entre 2007 et mi-2011, pour mon précédent QRA :

Après deux refus catégoriques de la commune pour l’implantation de deux pylônes autoportants de 18 et 24 m, un recours gracieux sans suite positive, je n’ai pas souhaité pousser jusqu’au Tribunal Administratif car le délai de « privation » me semblait insupportable, hi !

Solution de repli :

L’investissement dans un unique pylône autoportant et basculant, télescopique de 3 x 7 m + flèche d’environ 4,5 m, supportant en son sommet une yagi 3 éléments 40/30 m et en sortie de cage une yagi 4 éléments SteppIR.

Tout cela avec les conseils éclairés d’un ami juriste en droit de l’urbanisme et radioamateur.

La réaction de la Mairie fut vive mais le fait que le pylône télescopique, une fois replié, ne dépasse pas les fameux 12 m par rapport au sol, avait pour conséquence que cette installation ne relevait pas du régime déclaratif. Toutefois, je n’étais pas dans un secteur relevant des Bâtiments de France. La mairie a du finalement capituler car il aurait fallu prouver que ce pylône était déployé consécutivement plus de 3 mois !

Tu imagines qu’avec le vent que nous avons en Bretagne, il ne restait jamais exposé dans sa totalité plus de 3 mois.

Cependant, ce type de pylône n’a pas que des avantages, notamment le système de basculement totalement incompatible avec des antennes imposantes (elles touchaient le sol avant que le système soit totalement basculé) Sans compter que lors des tempêtes, même replié dans sa totalité, les antennes restaient fortement exposées aux vents, et les deux rotors KR-2000 n’ont pas résisté.

Si tu n’as pas besoin d’une hauteur de plus de 15 m avec la flèche, je te conseille plutôt un système de 12 m avec chariot plus flèche. Ainsi, il est plus facile de travailler les antennes au sol.

Quelques photos de la précédente installation sont disponibles sur le blog :

http://.over-blog.com/albums.html

Bonne réflexion,

73 de

Laurent

Share this post


Link to post
Guest

Qu'en est-il du cas d'un pylone téléscopique de moins de 12m replié, donc qui peut-etre érigé sans déclaration tel que, lorsqu'on le deploi à + de 12m ?

Est-il considéré alors comme une installation provisoire ?

Bruno,

Voici un rapide CR de ma modeste expérience, entre 2007 et mi-2011, pour mon précédent QRA :

Après deux refus catégoriques de la commune pour l’implantation de deux pylônes autoportants de 18 et 24 m, un recours gracieux sans suite positive, je n’ai pas souhaité pousser jusqu’au Tribunal Administratif car le délai de « privation » me semblait insupportable, hi !

Solution de repli :

L’investissement dans un unique pylône autoportant et basculant, télescopique de 3 x 7 m + flèche d’environ 4,5 m, supportant en son sommet une yagi 3 éléments 40/30 m et en sortie de cage une yagi 4 éléments SteppIR.

Tout cela avec les conseils éclairés d’un ami juriste en droit de l’urbanisme et radioamateur.

La réaction de la Mairie fut vive mais le fait que le pylône télescopique, une fois replié, ne dépasse pas les fameux 12 m par rapport au sol, avait pour conséquence que cette installation ne relevait pas du régime déclaratif. Toutefois, je n’étais pas dans un secteur relevant des Bâtiments de France. La mairie a du finalement capituler car il aurait fallu prouver que ce pylône était déployé consécutivement plus de 3 mois !

Tu imagines qu’avec le vent que nous avons en Bretagne, il ne restait jamais exposé dans sa totalité plus de 3 mois.

Cependant, ce type de pylône n’a pas que des avantages, notamment le système de basculement totalement incompatible avec des antennes imposantes (elles touchaient le sol avant que le système soit totalement basculé) Sans compter que lors des tempêtes, même replié dans sa totalité, les antennes restaient fortement exposées aux vents, et les deux rotors KR-2000 n’ont pas résisté.

Si tu n’as pas besoin d’une hauteur de plus de 15 m avec la flèche, je te conseille plutôt un système de 12 m avec chariot plus flèche. Ainsi, il est plus facile de travailler les antennes au sol.

Quelques photos de la précédente installation sont disponibles sur le blog :

http://.over-blog.com/albums.html

Bonne réflexion,

73 de

Laurent

Laurent,

Tu dis que suite au refus de la Mairie tu n'as pas souhaité aller plus loin et porter le sujet devant un tribunal. Donc, la décision de la Mairie n'ayant pas été jugée, on ne sait pas si elle était fondée ou non.

Dans le second cas de ton implantation, tu dis que la Mairie a capitulé devant le fait de devoir prouver une érection de plus 3 mois consécutif de ton pylône.

Mais là encore, personne, ni la Mairie, ni le voisinage, n'a porté l'affaire devant la justice. On ne connait donc pas le résultat d'un jugement devant un tribunal.

Tu m'excuseras de préciser ces faits mais c'est pour éviter que l'on puisse penser que si tout un chacun utilise ta méthode elle aura les mêmes résultats que chez toi.

73,

Philippe

--

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F5AGB

Tout cela est très interressant.

Mon cher Philippe, toi qui semble très au fait des choses du droit, rassure-moi. En France personne n'est condamné, ni même jugé pour "potentialité d'infraction" ?

Ce serai tu l'avouera (non n'avoue pas sans avoir consulté ton avocat :P ) assez extraordinaire, tout le monde étant potentiellement apte a commettre un crime ou un délit.

Cas pratique pour ceux qui ne voient pas pourquoi je pose cette question.

Prenons un OM modèle (pas un QSO sous 50200, et puissance légale sur 28, une sorte d'ASK quoi). Ce dernier, pour ne pas avoir a faire un dossier de déclaration et aussi parce qu'il n'a pas besoin de plus,investi dans un pylone télescopique de 12m, avec une petite cage pour sont rotor et une mini flèche pour y accrocher sa beam.

Las, malgré sa bonne volonté, le pylone une fois érigé et déployé, le sommet de la flèche culmine a 12,5m. Notre homme est troublé, mais réagit aussitot afin de rester dans les clous et donne quelques tours de treuil pour abaisser son pylone de 50cm. Ouf en règle !

Alors question: risque-t-il les foutres de la justice parce qu'il a installé un pylone qui, bien que ne culminant qu'a 12m a cet instant, a la potentialité de monter plus haut ?

Je sais, je suis un pervers :lol:

Pour info complementaire: doc sous les yeux, un CTA de 12m téléscopique basculant fait pile 12m au raz de la cage a rotor. Mais avec la base qui le surélève un peu pour le basculement, il fait en fait un peu plus donc mon cas d'école est un cas pratique pour certains...

Share this post


Link to post
Guest

Tout cela est très interressant.

Mon cher Philippe, toi qui semble très au fait des choses du droit, rassure-moi. En France personne n'est condamné, ni même jugé pour "potentialité d'infraction" ?

Ce serai tu l'avouera (non n'avoue pas sans avoir consulté ton avocat :P ) assez extraordinaire, tout le monde étant potentiellement apte a commettre un crime ou un délit.

Cas pratique pour ceux qui ne voient pas pourquoi je pose cette question.

Prenons un OM modèle (pas un QSO sous 50200, et puissance légale sur 28, une sorte d'ASK quoi). Ce dernier, pour ne pas avoir a faire un dossier de déclaration et aussi parce qu'il n'a pas besoin de plus,investi dans un pylone télescopique de 12m, avec une petite cage pour sont rotor et une mini flèche pour y accrocher sa beam.

Las, malgré sa bonne volonté, le pylone une fois érigé et déployé, le sommet de la flèche culmine a 12,5m. Notre homme est troublé, mais réagit aussitot afin de rester dans les clous et donne quelques tours de treuil pour abaisser son pylone de 50cm. Ouf en règle !

Alors question: risque-t-il les foutres de la justice parce qu'il a installé un pylone qui, bien que ne culminant qu'a 12m a cet instant, a la potentialité de monter plus haut ?

Je sais, je suis un pervers :lol:

Pour info complementaire: doc sous les yeux, un CTA de 12m téléscopique basculant fait pile 12m au raz de la cage a rotor. Mais avec la base qui le surélève un peu pour le basculement, il fait en fait un peu plus donc mon cas d'école est un cas pratique pour certains...

Bruno, tu peux tourner le bazar dans le sens que tu veux ça ne changera rien à l’histoire :-)

Il suffit d'une chose : que qui que ce soit dans l'entourage porte plainte contre l’installation de ce pylône qui est considéré par celui qui l'a installé comme étant inférieur à la limite d'urbanisme des 12M.

L'OM défendra sa position au TGI, le plaignant défendra la sienne. Il y aura un jugement. Et c'est le jugement de cette affaire en dernière instance qui dira qui était dans son droit ou pas.

Même en ayant une Déclaration de Travaux ou un Permis de Construire, cela n’affranchit de rien. D'ailleurs, c'est écrit dans la notice gentiment mis à disposition par Gilbert, F4ASK : "Attention : le permis est une autorisation administrative délivrée sous réserve du droit des tiers. Il ne vérifie pas si le projet respecte les autres réglementations et les règles de droit privé. Toute personne s’estimant lésée par la méconnaissance du droit de propriété ou d’autres dispositions de droit privé peut donc faire valoir ses droits en saisissant les tribunaux civils, même si le permis respecte les règles d’urbanisme."

Le tout est de savoir ce qui peut peser le plus dans une procédure : avoir fait la démarche comme il faut... ou pas ? B)

--

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest

Qu'en est-il du cas d'un pylone téléscopique de moins de 12m replié, donc qui peut-etre érigé sans déclaration tel que, lorsqu'on le deploi à + de 12m ?

Est-il considéré alors comme une installation provisoire ?

Bruno,

Voici un rapide CR de ma modeste expérience, entre 2007 et mi-2011, pour mon précédent QRA :

Après deux refus catégoriques de la commune pour l’implantation de deux pylônes autoportants de 18 et 24 m, un recours gracieux sans suite positive, je n’ai pas souhaité pousser jusqu’au Tribunal Administratif car le délai de « privation » me semblait insupportable, hi !

Solution de repli :

L’investissement dans un unique pylône autoportant et basculant, télescopique de 3 x 7 m + flèche d’environ 4,5 m, supportant en son sommet une yagi 3 éléments 40/30 m et en sortie de cage une yagi 4 éléments SteppIR.

Tout cela avec les conseils éclairés d’un ami juriste en droit de l’urbanisme et radioamateur.

La réaction de la Mairie fut vive mais le fait que le pylône télescopique, une fois replié, ne dépasse pas les fameux 12 m par rapport au sol, avait pour conséquence que cette installation ne relevait pas du régime déclaratif. Toutefois, je n’étais pas dans un secteur relevant des Bâtiments de France. La mairie a du finalement capituler car il aurait fallu prouver que ce pylône était déployé consécutivement plus de 3 mois !

Tu imagines qu’avec le vent que nous avons en Bretagne, il ne restait jamais exposé dans sa totalité plus de 3 mois.

Cependant, ce type de pylône n’a pas que des avantages, notamment le système de basculement totalement incompatible avec des antennes imposantes (elles touchaient le sol avant que le système soit totalement basculé) Sans compter que lors des tempêtes, même replié dans sa totalité, les antennes restaient fortement exposées aux vents, et les deux rotors KR-2000 n’ont pas résisté.

Si tu n’as pas besoin d’une hauteur de plus de 15 m avec la flèche, je te conseille plutôt un système de 12 m avec chariot plus flèche. Ainsi, il est plus facile de travailler les antennes au sol.

Quelques photos de la précédente installation sont disponibles sur le blog :

http://.over-blog.com/albums.html

Bonne réflexion,

73 de

Laurent

Laurent,

Tu dis que suite au refus de la Mairie tu n'as pas souhaité aller plus loin et porter le sujet devant un tribunal. Donc, la décision de la Mairie n'ayant pas été jugée, on ne sait pas si elle était fondée ou non.

Dans le second cas de ton implantation, tu dis que la Mairie a capitulé devant le fait de devoir prouver une érection de plus 3 mois consécutif de ton pylône.

Mais là encore, personne, ni la Mairie, ni le voisinage, n'a porté l'affaire devant la justice. On ne connait donc pas le résultat d'un jugement devant un tribunal.

Tu m'excuseras de préciser ces faits mais c'est pour éviter que l'on puisse penser que si tout un chacun utilise ta méthode elle aura les mêmes résultats que chez toi.

73,

Philippe

--

Philippe,

Ma réponse s’adressait à Bruno de F5AGB et avait pour but d’illustrer ma propre expérience.

Je pensais naïvement que l’objectif d’un forum était de partager et de capitaliser sur les expériences de chacun pour enrichir ses connaissances.

Nous ne sommes pas des juristes et comme tu le soulignes, il n’y a pas eu de plainte ni de jugement. Loin de moi l’idée de laisser entendre que cette solution est reproductible partout.

Ayant déménagé tous les 3 ou 5 ans depuis ces 30 dernières années, je peux simplement préciser qu’il est de plus en plus difficile d’implanter des pylônes et antennes performantes, nécessaires à la pratique de notre activité.

Il est évident que cette réplique correspondait à une situation précise, dans un contexte particulier.

Maintenant, si la mairie n’a pas donné suite, au regard des moyens qui furent mis en œuvre, je peux toutefois supposer qu’un pylône télescopique de moins de 12 m replié, n’est pas concerné par le régime déclaratif. (Sauf dans le cas des bâtiments de France ou spécificité particulière dans le PLU)

Peut-être suis-je un peu susceptible ces temps ci, mais c’est franchement pénible de devoir sans cesse se justifier. Les réponses sont systématiquement décortiquées, analysées et commentées avec une tonalité qui me laisse entendre que « les gardiens du temple » semblent vouloir aseptiser ce lieu !

N’ayant produit qu’une centaine de messages en 9 années d’inscription (un par mois en moyenne), je préfère me retirer sur la pointe des pieds et laisser les maîtres des lieux régner sur l’empire avec leurs certitudes, quitte à voir se développer une certaine consanguinité de pensée.

73 de Laurent

Share this post


Link to post
Guest

Hello Laurent.

Nous là dans le domaine du droit, du jurique, des lois, des divers réglements etc....

Et chaque mot à son interprétation et surtout son poids.

Il est donc plus prudent de décortiquer TOUS les termes avant la faute ou même une installation opposable par des tiers...

Bonne chance, de ce coté je suis en plein chantier, même sans pylone.... :(

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest

Qu'en est-il du cas d'un pylone téléscopique de moins de 12m replié, donc qui peut-etre érigé sans déclaration tel que, lorsqu'on le deploi à + de 12m ?

Est-il considéré alors comme une installation provisoire ?

Bruno,

Voici un rapide CR de ma modeste expérience, entre 2007 et mi-2011, pour mon précédent QRA :

Après deux refus catégoriques de la commune pour l’implantation de deux pylônes autoportants de 18 et 24 m, un recours gracieux sans suite positive, je n’ai pas souhaité pousser jusqu’au Tribunal Administratif car le délai de « privation » me semblait insupportable, hi !

Solution de repli :

L’investissement dans un unique pylône autoportant et basculant, télescopique de 3 x 7 m + flèche d’environ 4,5 m, supportant en son sommet une yagi 3 éléments 40/30 m et en sortie de cage une yagi 4 éléments SteppIR.

Tout cela avec les conseils éclairés d’un ami juriste en droit de l’urbanisme et radioamateur.

La réaction de la Mairie fut vive mais le fait que le pylône télescopique, une fois replié, ne dépasse pas les fameux 12 m par rapport au sol, avait pour conséquence que cette installation ne relevait pas du régime déclaratif. Toutefois, je n’étais pas dans un secteur relevant des Bâtiments de France. La mairie a du finalement capituler car il aurait fallu prouver que ce pylône était déployé consécutivement plus de 3 mois !

Tu imagines qu’avec le vent que nous avons en Bretagne, il ne restait jamais exposé dans sa totalité plus de 3 mois.

Cependant, ce type de pylône n’a pas que des avantages, notamment le système de basculement totalement incompatible avec des antennes imposantes (elles touchaient le sol avant que le système soit totalement basculé) Sans compter que lors des tempêtes, même replié dans sa totalité, les antennes restaient fortement exposées aux vents, et les deux rotors KR-2000 n’ont pas résisté.

Si tu n’as pas besoin d’une hauteur de plus de 15 m avec la flèche, je te conseille plutôt un système de 12 m avec chariot plus flèche. Ainsi, il est plus facile de travailler les antennes au sol.

Quelques photos de la précédente installation sont disponibles sur le blog :

http://.over-blog.com/albums.html

Bonne réflexion,

73 de

Laurent

Laurent,

Tu dis que suite au refus de la Mairie tu n'as pas souhaité aller plus loin et porter le sujet devant un tribunal. Donc, la décision de la Mairie n'ayant pas été jugée, on ne sait pas si elle était fondée ou non.

Dans le second cas de ton implantation, tu dis que la Mairie a capitulé devant le fait de devoir prouver une érection de plus 3 mois consécutif de ton pylône.

Mais là encore, personne, ni la Mairie, ni le voisinage, n'a porté l'affaire devant la justice. On ne connait donc pas le résultat d'un jugement devant un tribunal.

Tu m'excuseras de préciser ces faits mais c'est pour éviter que l'on puisse penser que si tout un chacun utilise ta méthode elle aura les mêmes résultats que chez toi.

73,

Philippe

--

Philippe,

Ma réponse s’adressait à Bruno de F5AGB et avait pour but d’illustrer ma propre expérience.

Je pensais naïvement que l’objectif d’un forum était de partager et de capitaliser sur les expériences de chacun pour enrichir ses connaissances.

Nous ne sommes pas des juristes et comme tu le soulignes, il n’y a pas eu de plainte ni de jugement. Loin de moi l’idée de laisser entendre que cette solution est reproductible partout.

Ayant déménagé tous les 3 ou 5 ans depuis ces 30 dernières années, je peux simplement préciser qu’il est de plus en plus difficile d’implanter des pylônes et antennes performantes, nécessaires à la pratique de notre activité.

Il est évident que cette réplique correspondait à une situation précise, dans un contexte particulier.

Maintenant, si la mairie n’a pas donné suite, au regard des moyens qui furent mis en œuvre, je peux toutefois supposer qu’un pylône télescopique de moins de 12 m replié, n’est pas concerné par le régime déclaratif. (Sauf dans le cas des bâtiments de France ou spécificité particulière dans le PLU)

Peut-être suis-je un peu susceptible ces temps ci, mais c’est franchement pénible de devoir sans cesse se justifier. Les réponses sont systématiquement décortiquées, analysées et commentées avec une tonalité qui me laisse entendre que « les gardiens du temple » semblent vouloir aseptiser ce lieu !

N’ayant produit qu’une centaine de messages en 9 années d’inscription (un par mois en moyenne), je préfère me retirer sur la pointe des pieds et laisser les maîtres des lieux régner sur l’empire avec leurs certitudes, quitte à voir se développer une certaine consanguinité de pensée.

73 de Laurent

Laurent,

Le principe du Forum est le partage d’information et chacun est libre d'intervenir dans un sujet ou un autre s'il estime devoir le faire. Je t'accorde que cela peut être pénible, mais en société qui ne l'est pas ?

Si j'ai précisé ces deux points, c'est parce qu'il est très facile de faire un lien rapide, et de nos jours ont fait beaucoup de choses trop vite y compris la lecture des forum, entre le fait que cela se soit passé comme cela pour toi et le fait de considérer que cela sera le cas pour tout le monde. Je suis persuadé que l'on trouvera dans quelque mois (comme cela a été fait ces jours derniers) quelqu'un pour nous dire que croix bois, croix de fer, on peut le faire sans être inquiété. Ce qui est faux.

Il n'y avait aucune intention de nuire à ton message, ton expérience, et en aucun cas tu n'as à te justifier de quoi que ce soit. Mais avec les problèmes liés au droit à l'antenne il faut éviter d'être approximatif.

73,

Philippe

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest

Laurent,

Le principe du Forum est le partage d’information et chacun est libre d'intervenir dans un sujet ou un autre s'il estime devoir le faire. Je t'accorde que cela peut être pénible, mais en société qui ne l'est pas ?

Si j'ai précisé ces deux points, c'est parce qu'il est très facile de faire un lien rapide, et de nos jours ont fait beaucoup de choses trop vite y compris la lecture des forum, entre le fait que cela se soit passé comme cela pour toi et le fait de considérer que cela sera le cas pour tout le monde. Je suis persuadé que l'on trouvera dans quelque mois (comme cela a été fait ces jours derniers) quelqu'un pour nous dire que croix bois, croix de fer, on peut le faire sans être inquiété. Ce qui est faux.

Il n'y avait aucune intention de nuire à ton message, ton expérience, et en aucun cas tu n'as à te justifier de quoi que ce soit. Mais avec les problèmes liés au droit à l'antenne il faut éviter d'être approximatif.

73,

Philippe

-------------------

Le plus amusant pour conclure et être synthétique :

C’est souvent les OM qui n’ont jamais installé le moindre pylône qui inondent de commentaires ce sujet ;-)

73,

Laurent

Share this post


Link to post
Guest

Perso (mais pas tout seul quand même :rolleyes: ) des pylones j'en ai monté des grands, des très grands....

Nous avions donc demandé l'agrément de la DGAC, il faut tout prévoir.....

Share this post


Link to post
Guest

Laurent,

Le principe du Forum est le partage d’information et chacun est libre d'intervenir dans un sujet ou un autre s'il estime devoir le faire. Je t'accorde que cela peut être pénible, mais en société qui ne l'est pas ?

Si j'ai précisé ces deux points, c'est parce qu'il est très facile de faire un lien rapide, et de nos jours ont fait beaucoup de choses trop vite y compris la lecture des forum, entre le fait que cela se soit passé comme cela pour toi et le fait de considérer que cela sera le cas pour tout le monde. Je suis persuadé que l'on trouvera dans quelque mois (comme cela a été fait ces jours derniers) quelqu'un pour nous dire que croix bois, croix de fer, on peut le faire sans être inquiété. Ce qui est faux.

Il n'y avait aucune intention de nuire à ton message, ton expérience, et en aucun cas tu n'as à te justifier de quoi que ce soit. Mais avec les problèmes liés au droit à l'antenne il faut éviter d'être approximatif.

73,

Philippe

-------------------

Le plus amusant pour conclure et être synthétique :

C’est souvent les OM qui n’ont jamais installé le moindre pylône qui inondent de commentaires ce sujet ;-)

73,

Laurent

Tu connais beaucoup d'avocats qui ont commis des crimes pour pouvoir défendre leurs clients ?

--

Share this post


Link to post
Guest

Laurent,

Le principe du Forum est le partage d’information et chacun est libre d'intervenir dans un sujet ou un autre s'il estime devoir le faire. Je t'accorde que cela peut être pénible, mais en société qui ne l'est pas ?

Si j'ai précisé ces deux points, c'est parce qu'il est très facile de faire un lien rapide, et de nos jours ont fait beaucoup de choses trop vite y compris la lecture des forum, entre le fait que cela se soit passé comme cela pour toi et le fait de considérer que cela sera le cas pour tout le monde. Je suis persuadé que l'on trouvera dans quelque mois (comme cela a été fait ces jours derniers) quelqu'un pour nous dire que croix bois, croix de fer, on peut le faire sans être inquiété. Ce qui est faux.

Il n'y avait aucune intention de nuire à ton message, ton expérience, et en aucun cas tu n'as à te justifier de quoi que ce soit. Mais avec les problèmes liés au droit à l'antenne il faut éviter d'être approximatif.

73,

Philippe

-------------------

Le plus amusant pour conclure et être synthétique :

C’est souvent les OM qui n’ont jamais installé le moindre pylône qui inondent de commentaires ce sujet ;-)

73,

Laurent

Tu connais beaucoup d'avocats qui ont commis des crimes pour pouvoir défendre leurs clients ?

--

Philippe,

C'est avec un plaisir non dissimulé que je te laisse le mot de la fin.

Comme tu l'indiques dans ta signature « le voyage est la récompense »

alors je fais ma valise !

A l’occasion, je t’invite à développer par mail ta dernière remarque que je n’arrive pas à interpréter :

« Tu connais beaucoup d'avocats qui ont commis des crimes pour pouvoir défendre leurs clients ? »

Ceci sera ma dernière intervention publique sur ce « forum ».

73,

Laurent

Share this post


Link to post
Guest

Bon voyage Laurent.

Je ne suis pas vraiment d'accord avec toi, mais je te comprends.

Il y a qq jours pour de multiples raisons, dont celles citées et d'autres j'ai voulu me désinscrire du forum comme je l'avais déjà fait en 2007 je crois, mais un "pilier" m'a retenu par le col avec des arguments recevables, donc je reste.

Et en effet, les petites annonces sont un atout dont j'use beaucoup......

Je vais donc me faire plus discret sur les autres rubriques, sauf par opportunisme, comme un bon nombre et ne plus m'occuper que de MOI...

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest

ps :

J'ai reçu il y a peu un appel à renouvellement de cotisation.

Ce que je viens de faire "quand même"....

:rolleyes:

Share this post


Link to post
F8DRA

Le sujet récurrent est celui des hauteur, des fameux 12 mètres ...

Cependant une petite question ayant toute son importance aussi dans la mise en place d'un pylône (et alors que je m'apprête à creuser) est celle de la distance entre la base du pylône et la limite de propriété ( cloture et bornage avec le voisin ) ! que dit la loi précisément ?

Merci d'avance ;)

Share this post


Link to post
F5AGB

Le sujet récurrent est celui des hauteur, des fameux 12 mètres ...

Cependant une petite question ayant toute son importance aussi dans la mise en place d'un pylône (et alors que je m'apprête à creuser) est celle de la distance entre la base du pylône et la limite de propriété ( cloture et bornage avec le voisin ) ! que dit la loi précisément ?

Merci d'avance ;)

Bonne question, certains vont certainement ici vous donner une réponse des plus précise. Ici quand j'ai fait mon dossier de permis de construire pour un garage au fond du jardin, les services techniques m'ont préciser que c'était soit en limite de propriété, soit à au moin 3 metres de la dite limite.

Je voulais au départ laisser une ciquantaines de Cms pour pouvoir passer autour ...bin non !

Il est donc possible que la distance minimale soit de 3m (donc moins que le rayon de rotation d'une 3 élément déca "standard" alors autant mettre plus loin)

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...