Jump to content
F6AWN

Antennes & Radioamateurs

Recommended Posts

F6AWN

Bonjour,

Dans une précédente réponse à Arnaud, F4AGG, j'ai terminé mon texte par ceci :

J'espère qu'il est évident pour le plus grand nombre d'entre nous qu'une antenne n'est pas une installation définitive et qu'il faut défendre, ou plutôt redéfendre, le principe qu'il y aura du mouvement autour d'une telle installation.

Il me semble utile, par rapport à la situation actuelle des antennes en général, d'attirer ici à nouveau l'attention sur les risques de voir les antennes spécifiques des radioamateurs être marginalisées dans le droit commun.

Ne pas avoir avoir exclu de la loi du 6 janvier 1986 les antennes de radioamateurs les plus courantes, et les assimiler en totalité aux installations d'antennes professionnelles a déja été un sérieux handicap pour nous. Il a conduit certains radioamateurs à négliger leurs antennes et à se satisfaire d'installations marginales, inefficaces, incitant à une augmentation de la puissance moyenne utilisée, et non conformes avec les nécessités de la CEM.

Que l'on ne puisse pas faire n'importe quoi en matière de constructions de longue durée, et rien du tout de manière anonyme, est juste.

Mais que l'on nous empêche presque de modifier ou changer de matériel au gré de nos essais va à l'encontre de la définition même du radioamateurisme et de son côté expérimental.

Si j'écris cela aujourd'hui, c'est en réaction à la tendance actuelle visant à réglementer tout et n'importe quoi, sous le couvert d'un soi-disant principe de précaution érigé de plus en plus en règle d'inaction. Actuellement, les antennes de téléphonie mobile dérangent et vouloir modifier à nouveau la loi démange...

Le mot rayonnement a toujours fait peur, sauf aux vrais scientifiques qui ont appris qu'il recouvre de multiples formes et dont la plupart ne réprésentent aucun danger.

Donc le mot rayonnement fait actuellement peur, de plus en plus peur, et d'autant plus qu'on l'utilise jusqu'à plus soif, parfois pour des raisons fort éloignées du seul bien collectif.

Nous, radioamateurs, avons besoin d'antennes efficaces, de dimensions normales et correctement dégagées des obstacles et du voisinage. Et nous avons besoin aussi de les entretenir, de les modifier ou de les remplacer par d'autres aussi souvent que nous le souhaitons. Ce ne sont pas des équipements fixes à long terme d'une station radioélectrique participant à un réseau de télécommunication , mais ce sont des antennes expérimentales et devant être comprises comme telles.

Reconnaître ce droit est en accord avec la définition de nos activités, est une nécessité pour nous permettre de remplir notre rôle dans des situations d'urgence qui peuvent être internationales, et est aussi une garantie pour le voisinage en terme de CEM et de niveaux de champs minimum (bien modestes en ce qui nous concerne).

Sans antennes d'émission entièrement adaptées à nos besoin, nous n'avons pas besoin de licence et il n'y a plus de radioamateurs. Il reste tout au plus des cibistes, qui eux ne disposent d'aucun droit particulier, et dont les communications de loisir dépendent du bon vouloir de leur voisinage, syndics de copropriétés et maires.

Ce qui précède peut peut-être surprendre ou déranger, mais cela résulte de ma réaction face à une proposition de loi en date du 13 juillet 2005 et qui me semble quelque peu décalée par rapport aux réalités en matière de transmissions radio. :huh:

Si ce texte venait à être voté sans modifications de nature à bien différencier les installations de téléphonie mobile des autres,

il risquerait non seulement de mettre à mal un certain nombre d'activités n'ayant rien à voir avec les inquiétudes de quelques groupes, mais pire encore il déplacerait seulement le problème puisque sur le plan technique toute diminution des performances d'une antenne d'émission peut être partiellement compensée par une augmentation de la puissance fournie.

Il est peut-être urgent que de notre côté nous montrions de manière plus soutenue que nous avons besoin d'antennes pour faire autre chose que de la communication à la sauvette et à courte distance, et que nous ne nous contentions pas des solutions les plus faciles à coup d'antennes discrètes, donc raccourcies, et commerciales.

Amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5AGB

J'applaudi des deux mains...

73, Bruno

Share this post


Link to post
F-17636

Bonsoir! ° de F6AWN il n y a plus de radioamateur...° pas d accord avec vous, il y a ceux qui sont en mobile et les passionnés du qrp, quand aux radio club à mon avis c est une affaire qui tourne bien.je n oubli pas les opérateurs radio qui sont souvent derrière un livre ou un fer à souder.la tendance d aujourd hui est à l écoute de ceux qui risquent d etre réquisitioné d office par les frasques de quelques citoyens désoeuvrés.

Share this post


Link to post
TK5MO

Bonjour Françis,

hé oui, actionner de petites antennes miracles ne fait que conduire à une augmentation intempestive de puissance, une pollution en champ proche et une impossibilité de rester conforme aux bonnes pratiques de la CEM. Comme d'habitude, on a légiféré sans connaissances techniques, mais tout le monde (novice) est content, puisqu'on ne verra rien :)

Je me souviens de mes débuts... interdiction de monter mon antenne sur le toit (locataire). Pas de problème, je faisais La Réunion avec antenne intérieure, et sur 80m l'installation électrique captait le champ ambiant.... Résultat, rougissement des ampoules du lustre de mon salon..... VERIDIQUE, les voisins ont certainement du croire aux fantomes, mais je n'ai jamais eu une seule plainte !!! :lol: Comme quoi, tout est dans l'apparence, et c'est affligeant.

Ce verrou d'antenne de 4m est totalement inadapté, mieux vaudrait revenir à 100 W maxi et des antennes digne de ce nom. On fait tout et son contraire, mais peut être que ce thème devrait il être défendu par nos associations et avec des pros de la HF, car demain on en sera réduit à utiliser des antennes "boudins" sur déca :(

73s

Dom

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

petit message pour Jean-Pierre, SWL F-17636 :

Pardonnez-moi, mais j'ai la nette impression que vous n'avez pas compris le but de mon message ... Il est possible aussi que je me sois exprimé en des termes pas facilement compréhensibles.

Je vous rappelle le titre du message :

Antennes & Radioamateurs

Un droit car une nécessité ...

Vous ne retenez qu'une phrase de mon texte, ce qui est peu, et sortie de son contexte. Le sujet n'était pas de dire "qu'il n'y avait plus de radioamateurs", ce qui est bien entendu faux, et heureusement.

Afin d'éviter que d'autres intervenants continuent à s'égarer dans cette voie, je précise qu'il s'agit ici "d'antennes de radioamateurs (licenciés!) et de droit, au sens lois et règlements".

Si cela peut vous aider, en résumé, j'ai essayé de dire que :

1 - les radioamateurs ont des droits.

2 - les radioamateurs ont des devoirs.

3 - le droit à l'antenne dont-ils bénéficient risque d'être bientôt mis à mal à cause d'une proposition de loi récente.

4 - défendons le droit actuellement en vigueur, en commençant par utiliser ce droit pour installer de vraies antennes de radioamateur. dans les règles de l'art.

En ce qui vous concerne, n'ayez aucune crainte cela ne change rien puisque les SWL n'ont de toute façon pas de droits spécifiques. :lol:

Je vous remercie pour votre participation qui m'a permis de réajuster le tir, si je puis dire.

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5TNI

Salut Francis,

Ok avec vous, mais alors, que faire pour que cela bouge dans le bon sens ??

Ici je voulais remplacer mon antenne, qui soit dit en passant a etait autorisée par la mairie, pas une autre.

J'ai donc telephonné aux responsables du REF pour avoir des explications, car moi aussi je pensais pouvoir remplacer cette derniere par une autre sans avoir a justifier quoique ce soit.

Ben non, il faut refaire une demande et tout le tralala et le touhim qui soit dit en passant aussi me gonfle hi :lol: .

Alors, dans ces cas là que faire cher ami Francis ?

Share this post


Link to post
F6AWN

Hello Dominique,

Nos messages se sont croisés, hi...

Enfin un qui suit ! ;-)

Si je résume votre pensée : il serait temps de faire un peu le ménage dans les textes et les pratiques ? :lol:

Mais si nous devons en discuter dans un forum, même aussi bien fréquenté que celui-ci, il va y avoir du boulot pour faire une synthèse et éviter que çà dérape grave, hi...

Une chose est sûre : on n'est jamais mieux servi que par soi-même et en conséquence les problèmes sérieux des radioamateurs doivent être discutés et réglés par des radioamateurs. :(

Pour le côté anecdotique que vous relevez, je crois que nous avons tous connu les problèmes de lampes qui s'allument toutes seules si nous avons débuté sur 80 m (eh oui, c'était moi aussi sur cette bande que le radio-club se transformait en maison hantée ...) à l'époque où les antennes étaient parfois du genre Hertz, Fuchs and Co, et l'émetteur un 3LG Home-Made ou un Mics Radio !

Ce verrou d'antenne de 4m est totalement inadapté, mieux vaudrait revenir à 100 W maxi et des antennes digne de ce nom.

100 Watts alim ?

Chut !

Mais ce n'est pas dans une société où la publicité arrive à vous convaincre qu'il vous faut un 4x4 de plus de 2 tonnes mis en mouvement par un moteur de minimum 200 CV pour aller faire vos courses et vous ballader sur du bitume que nous arriverons à convaincre les radioamateurs qui le sont devenus un peu trop rapidement qu'on peut faire autrement que d'utiliser "un tonton" et une antenne KKpower-turbo.

mais peut être que ce thème devrait il être défendu par nos associations

Associations ?

On a çà, nous, en France ? :P

"Association : L'association est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d'une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices. Elle est régie, quant à sa validité, par les principes généraux du droit applicable aux contrats et obligations."

convention, en commun, connaissances, activité, contrat, obligation...

Vous y comprenez quelque chose vous ? :)

Bonne soirée,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4EGA

Bonsoir a tous

L'idée de francis est tres tres bien mais que faire a notre niveau?

Ce n'est pas au REF de s'occuper de ça?

De plus si l'on va par la , cela fait 5 antennes filaires que je change en 2 mois pour faire des comparatifs etc.. si je devais faire une demande de travaux a chaque fois!!! je serais tout le temps a la mairie!!

Pour l'antenne sur le ou les pylones , idem, si il faut faire a chaque fois une declaration alors ce n'est plus la peine de passer une licence de radioamateurs mais plutot une licence en droit!

cordialement

patrick

F4EGA

Edited by F4EGA

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

Nous y voilà par nécessité absolue une antenne est nécessaire pour l'exercice du droit issu de notre indicatif nous autorisant à émettre.

Mais qui était visé par toutes les brimades qui nous sont tombées sur le râble, les radio locales, les téléspectateurs désirant recevoir des stations TV lointaines et étrangères, les radios locales sont en voie d' extinction, les satellites se sont multipliés, les cibistes se sont assis sur la réglementation et les Théoula rapportent trop pour ne pas obtenir les autorisations ou dérogations nécessaires.

Le RADIOAMATEUR solvable et identifiable reste seul dans le collimateur, c'est bien pratique il est en général respectueux de l'ordre établi alors pan sur le bec.

Les associations défendent mollement l'argumentation obligation d'antenne, les sociétaires ayant acquis leur droit à l'antenne s'échappent du dispositif avec l'ingratitude de celui qui est arrivé a ses fins.

Il faut dire aussi que les délires en cathédrales d'aluminium refroidissent vite fait les défenseurs de la veuve et de l'orphelin, au sein de la cellule familiale les divergences d'opinion sur l'objet du délire font l'objet d'âpres débats, alors le voisinage n'en parlons pas,

La passion est dans notre milieu bien loin de la raison, l'enjeu financier est nul, les risques de décevoir sont vite passés à la trappe devant la satisfaction apportée à la ménagère de moins de 50 ans.

Pour le REF je suis encore et toujours 24981, et vous chers camarades ?

Espérons tout de même.

Cordialités,

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest

Supprimé par F1BJJ

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest
si je devais faire une demande de travaux a chaque fois!!! je serais tout le temps a la mairie!!
Peut être, oui.. et si tout le monde le faisait, les mairies s'en plaindraient, les DDE aussi, il y aurait bien un député-maire pour poser une question orale.. et que pensez vous qu'il arriverait ?
Je le répéte encore une fois, la loi du 6 juillet 1966 a été déclarée d'ordre Public par la Cour de cassation.On ne peut pas abroger une telle loi !

Bien sur que si ! Une loi "d'ordre public", c'est simplement une loi à laquelle les parties ne peuvent déroger. Par exemple, le règlement du syndic ne peut vous interdire de mettre vos antennes, ni le bail signé si vous êtes locataire. Mais en ce qui concerne sa nature, c'est une loi comme les autres, qui peut être modifiée ou abrogée aussi simplement qu'une autre, c'est à dire par une autre loi.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6AWN

Hello Jean-Michel,

Le RADIOAMATEUR solvable et identifiable reste seul dans le collimateur, c'est bien pratique il est en général respectueux de l'ordre établi alors pan sur le bec.

Je ne suis pas d'accord avec çà. Et j'en profite pour recentrer le débat sur le sujet : l'évolution de notre droit particulier à l'antenne.

Non, le radioamateur français n'est plus vraiment identifiable, au sens instinctif du terme, si je puis dire.

Le radioamateur français du 21ème siècle apparaît au mieux comme un attardé qui fait l'enfant avec un poste de radio dans une voiture pour discuter avec ses copains, sachant qu'après la vague CB des années 89/90 il ne reste que cette image dans le cerveau de nos concitoyens, et au pire comme un casse-pied qui brouille sinon la TV, au moins quelques-uns des nouveaux gadgets électroniques de ses voisins.

Pour pouvoir identifier correctement un radioamateur, il faudrait d'une part qu'on sache ce que c'est avec un peu plus d'exactitude et d'autre part que quelques signes distinctifs le différencient de tous les autres utilisateurs de postes à boutons.

Il est évident que nous nous sommes enfermés ces dernières années dans une communication d'image extrêmement réductrice, concentrée sur nos seules activités de trafic, avec de beaux appareils qui paraissent coûteux, et pour des discussions par radio qui ne passionnent en fait que les intéressés eux-mêmes.

Alors non, nos difficultés en matière d'antennes ne résultent ni de notre trop grande identification, ni d'une volonté de presser un citron qui est de tout façon insignifiant.

Nos difficultés proviennent au contraire de notre insignifiance et de notre non différenciation avec les consommateurs de loisirs en général.

Ne pèchons pas par orgueil : si nous subissons maintenant un code de l'urbanisme peu pratique pour nos intallations et expérimentations, c'est tout simplement parce que personne n'a dû se rappeler que nous existions et expérimentions peut-être lors du vote de la loi relative aux permis de construire et déclaration de travaux. Nous étions déja insignifiants, et c'était en 1986!

Alors que pourrait-il bien se passer 20 ans plus tard, c'est à dire maintenant ? La même chose !

D'autant plus qu'en 20 ans, nous avons augmenté de manière considérable la proportion de radioamateurs qui se contentent de peu, qui confondent "droit à l'antenne" et "demande d'autorisation au syndic", et qui sont même prêt à faire du trafic radioamateur (?) exclusivement en mobile ou avec seulement une antenne EH sur leur balcon. Ils sont prêts aussi à trafiquer exclusivement avec du matériel commercial par peur de devoir assumer les risques d'éventuels brouillages.

Alors croyez-vous que c'est avec ce radioamateurisme là que nous allons arriver à défendre l'idée que nous sommes autre chose que des n-ièmes Téhoulà© et que nous méritons des égards particuliers ?

Si vous y croyez tout de même, alors faites chacun à titre individuel tout ce qu'il faut pour que l'ensemble des radioamateurs français ait une autre image que celle d'un groupe de collectionneurs de cartes postales en quadrichromie. Et accessoirement, si vous en avez la possibilité, allez le dire à votre député car c'est lui qui participe au vote des lois. Dites-lui aussi que nous n'avons rien de commun avec les réseaux de téléphonie mobile.

J'ai beau retourner le problème dans tous les sens, notre avenir passe par un peu plus d'ambition de notre part que celle de jouer avec les derniers gadgets à la mode. Et le seul mot qui pourrait peut-être nous différencier de tous les autres acteurs du monde de la radioélectricité c'est *Expérimental*. Il ne tient qu'à nous d'en donner l'image.

Si on pouvait aussi ajouter *Compétences d'Opérateur Radio*, et si tout cela pouvait apparaître dans les prochains textes de loi, ce serait le Nirvana. :lol:

Bonne soirée,

Francis, F6AWN

PS : lorsque plus haut, je dis "vous", ce n'est pas pour Jean-Michel seulement !

Share this post


Link to post
F6AWN

Déclarations de Travaux :

et si tout le monde le faisait, les mairies s'en plaindraient, les DDE aussi, il y aurait bien un député-maire pour poser une question orale.. et que pensez vous qu'il arriverait ?

Merci Laurent !

J'ai pensé la même chose ... ;-)

Le problème c'est qu'il faut tout de même attendre un peu à chaque DT et que c'est encore trop par rapport à la durée de vie de certains de nos essais.

Amitiés.

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4AGG

Bonsoir,

La DT, justement j'en parlai dans "antenne provisoire", ca me rassure pas !!!!!!!

Salutations

F4AGG Arnaud.

Share this post


Link to post
Guest
J'ai pensé la même chose ... ;-)

Ben oui: Parier sur la paresse de l'administration est un pari bien moins risqué que parier sur son attachement au service du public !

Le problème c'est qu'il faut tout de même attendre un peu à chaque DT

Certes. Cependant, il y a un juste milieu entre faire une DT une fois dans sa vie (lorsqu'on installe LA première antenne et plus jamais après) et en faire tous les quatre matins (lorsqu'on veut recouper un dipole pour l'accorder précisément).

En ce qui me concerne, j'ai fait une DT pour l'installation de mon pylone et d'une antenne directive dessus. Pas pour la G5RV d'attente. J'en referrai lorsque je voudrai installer autre chose "en dur" (une beam WARC, une verticale 40M) mais pas pour d'autres dipoles.

Laurent

Share this post


Link to post
F5TNI

Bonjour, alors concrétement que faut il faire si l'on veut remplacer sa beam actuelle par une autre ?

Faut il faire une nouvelle DT ou pas ??

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

Arnaud, ne soyez pas inquiet exagérément au sujet de la D.T. car pour les mairies de petits pays, il faut la plupart du temps leur expliquer que cela s'applique AUSSI aux antennes ! :lol:

De plus, pour le peu de DT qu'ils recoivent par rapport à ce qu'ils devraient recevoir si les gens respectaient les règles (petits travaux, peintures de façades, remise en état de clotûres, etc.), jamais ils ne voient passer une DT d'antenne, sauf si un opérateur de téléphonie souhaite installer un relais dans la commune.

Ce que je veux dire, c'est qu'il y a la loi, l'esprit de la loi et les habitudes. Si on s'en tient aux habitudes, la DT est très peu respectée en général pour les travaux soi-disant mineurs et son absence pas plus sanctionnée. Mais ce n'est pas une raison pour ignorer les règles et leurs conséquences car au-delà d'une opposition du maire, il peut aussi y avoir après les travaux un recours par voie judiciaire d'un voisin et dans ce cas, le manquement aux obligations légales sera mis en avant. Mais là encore, il faut relativiser : vous démontez d'abord, vous respectez totalement la loi et vous remontez ensuite.

C'est à cause de tous ces détails, de toutes ces règles qui manquent de souplesse, et surtout de rapidité, qu'il m'a paru important de dire ici que le moment est peut-être venu d'agir pour que le minuscule cas particulier que nous représentons soit étudié avec bienveillance et exclu le plus possible des règles communes d'urbanisme, dans le cas d'installations simples. Ce serait un gain de temps pour tout le monde, donc un gain d'argent.

Bonne journée,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4AGG

Bonjour à tous,

En tout cas je viend d'avoir une reponse par Mail de mon syndic pour la pose de mes antennes, c'est pas tres encourageant. Le conseil syndical refuse catégoriquement et some le Syndic de me refuser l'installation. Ils n'ont pas du bien lire le dossier ou pas le comprendre.

Cordialement

F4AGG Arnaud.

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Arnaud,

F4AGG  Ecrit le 19/01/06 12:01

En tout cas je viend d'avoir une reponse par Mail de mon syndic pour la pose de mes antennes, c'est pas tres encourageant. Le conseil syndical refuse catégoriquement et some le Syndic de me refuser l'installation. Ils n'ont pas du bien lire le dossier ou pas le comprendre.

Ne vous découragez pas. La pose d'une antenne lorsqu'il s'agit d'une copropriété est parfois un véritable parcours du combattant. Si vous avez effectué les premières démarches en respectant la procédure, le temps joue pour vous, à condition de continuer d'agir pour marquer des points.

Tout d'abord, demandez toujours confirmation par écrit de ce qui vous est répondu par téléphone ou par mail.

Pour vos remarques :

- Le conseil syndical n'a qu'un rôle consultatif, il est le lien entre la copropriété et le syndic. Son avis ne lie pas le syndic.

- Le syndic a trois mois pour agir par voie judiciaire ou pour vous laisser faire, et rien de plus. S'il doit demander des avis, organiser une réunion de copropriétaires, ou autres, c'est de sa responsabilité que ce soit dans les délais. Vous pouvez d'ailleurs lui rappeler.

Il me semble qu'il serait judicieux de lui demander ce qui, dans votre projet, pose problème et sous forme d'une réponse écrite. Ensuite, vous pourriez lui proposer d'envisager des modifications, ci cela est possible sans dénaturer votre installation, afin de satisfaire ma copropriété.

Expliquez-lui accessoirement qu'au terme de la loi, pour vous interdire toute installation d'antenne il faut deux choses : en premier avoir des motifs sérieux et légitimes, en second saisir le tribunal pour les exposer. Dans tout autre cas vous installerez votre antenne conformément à la loi, y compris en saisissant à votre tour le tribunal lorsque les délais dont il dispose seront dépassés.

Bon courage,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4AGG

Salut Francis,

A te lire j'ai l'impression que je suis ok. Mon dossier est en cour (16 pages au total), et il me reste 1 mois et demi d'attente et le DT part en Mairie. Comme chez moi, c'est la guerre entre le Syndic et le Conseil syndical qui lui meme a des problèmes d'entente en interne, je pense que cela va m'etre bénéfique car je ne ressevrais sans doute aucun courrier avant les 3 mois. L'assemblé général arrivant en Février meme si on me demande des explications et bien je sais apres ta lecture dans le Forum que cela ne changera rien. Nikel tout ca, je pense qu'en juin ca va fleurir à tout va la haut. Attention j'arrive bientot.

Amicalement

F4AGG Arnaud.

Share this post


Link to post
F1EST

Bonjour à tous,

Je lis beaucoup d'inquiétude sur le forum sur l'avenir des radioamateurs en France, les tracasseries administratives, la législation contraignante, etc...

Ce n'est pas en discutant sur un forum que cela changera les choses.

Ceux qui votent les lois sont les Députés, ils ont aussi le pouvoir de voter contre...

Si les radioamateurs rencontraient plus souvent les Députés, ou futurs Députés (année electorale en vue...), pour expliquer simplement notre passion, inviter les députés dans les radioclubs, bref faire du bon lobbying auprès d'eux, je vous assure que les Radioamateurs seraient davantage reconnus, donc défendus !

Joyeux noël à Tous, bonne année et bon trafic !

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

Parlons en des antennes !

Quand nos cousins de la belle province sont unis, ils évitent le pire, même si ce n'est pas le meilleur ont voudrait pas plus que ça nous les fiers gaulois.

http://www.radioamateur.ca/divers/antenne_ve2pxp5.html

Voilà ou est l'essentiel avoir des antennes et des amis pour faire bloc et mettre deux sous dans le bastringue, un IKENASU a 5000 € sans antenne c'est des truffes données aux cochons.

Cordialités.

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Jean-Michel,

F6DIR  Ecrit le 20/01/07 10:46

Quand nos cousins de la belle province sont unis, ils évitent le pire...

http://www.radioamateur.ca/divers/antenne_ve2pxp5.html

Voilà ou est l'essentiel avoir des antennes et des amis pour faire bloc et mettre deux sous dans le bastringue, un IKENASU a 5000 € sans antenne c'est des truffes données aux cochons.

Alors unissons-nous ! :P

Pour les antennes, plusieurs choses sont incompatibles avec "la radioamateur" :

- la déclaration de travaux pour des antennes expérimentales et de durée temporaire.

- le seuil d'exemption placé à 4 mètres, dimension incompatible avec la plupart des antennes amateur HF et VHF un peu sérieuses.

- la prise en compte des antennes légères (filaires, par ex.) dans cette réglementation.

Bref, en résumé, le mieux serait de sortir les antennes des radioamateurs de ce cadre juridique conçu à l'origine à d'autres fins et de ne laisser que le permis de construire, cette fois, pour tout ouvrage qui le mérite (par ex : pylône fixe de plus de 12 m installé selon les normes des professionnels), en ne confondant pas antenne et pylône.

Ce serait aussi une économie en matière de gestion administrative pour les communes et les autres services concernés.

Réduire les possibilités d'installation correcte d'antennes, c'est en totale contradiction avec le caractère expérimental de "la radioamateur", qui est la base même de cette activité.

Confondre les radioamateurs avec des stations de téléphonie ou de radiodiffusion, c'est oublier que les premiers exercent une activité individuelle et surtout autonome et que c'est cette autonomie qui peut être mise au service de la collectivité. ;)

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
KIENTZEL Denis

J'aimerais rebondir sur tous ces propos, pour ce fil que j'avais un peu négligé ..

Actuellement, c'est à dire en juin 2009, c'est toujours la limitation à 4 mètres de longueur pour les aériens qui est en vigueur, selon la Loi ?

Et qu'en est-il de la largeur: si je regarde une beam d'en haut, on voit bien la longueur (le boom) mais aussi la largeur (celle des éléments) Or je n'ai pas trouvé d'info à ce sujet. Comment le comprendre dans "l'esprit" de la Loi ?

Et se tenant, stricto sensu, aux textes, prenons le cas d'un aérien résonnant sur 3.5, mais bobiné, pour ne pas dépasser ces "fameux" 4 mètres, cela augmente t-il les risques de perturbation en champ proche ? Si oui, la Loi favorise celle situation, puisque ce n'est pas un "aérien digne de ce nom" qui est exploité.

Et si j'ai un "élément" (électriquement parlant) de 8 mètres, mais qu'il est composé, mécaniquement parlant, de deux éléments indépendants de 4 mètres, c'est quelle longueur qui doit être prise en compte ?

Ou alors faut-il comprendre ces 4 mètres comme dimension mécanique maximum de chacun des constituants, pour des raisons de sécurité ? :lol:

Est-ce que notre erreur n'est pas de raisonner en longueur radioélectrique au regard du texte ?

Il y a aussi le point de vue qui consiste à dire que la ligne d'alimentation fait partie de l'aérien. Elle aussi doit être de 4 mètres maximum ? Donc si j'ai un pylone de 12 mètres, je dois installer la station à 8 mètres de haut sur le pylone ? :blink:

Il est même possible de "pousser le bouchon" plus loin: si la station est installée sur une étagère métallique en cornière soudée (et non brasée !) (*) de 5 mètres de long, utilisée comme contrepoids radioélectrique (donc faisant partie aussi de l'antenne), est-ce légal ou non ?

Pas évident, tout celà ...

* brasure: collage de deux éléments distincts. Soudure: elle permet d'obtenir un seul élément.

Edited by F6GIB

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

F6GIB  Ecrit le: 02/06/09 07:09

J'aimerais rebondir sur tous ces propos, pour ce fil que j'avais un peu négligé ..

Actuellement, c'est à dire en juin 2009, c'est toujours la limitation à 4 mètres de longueur pour les aériens qui est en vigueur, selon la Loi ?

Je crois que ceci a été dit dans ce fil, ou au moins les liens vers les nouvelles règles d'urbanisme ont été donnés, Denis... :lol:

La réponse est : plus de limitation à 4m pour les antennes. Seule compte maintenant la hauteur totale (antenne + support) au-dessus du sol. Bien entendu, la longueur à l'horizontale est forcément limitée par les dimensions du terrain, car il n'est pas question de déborder de celui-ci, sauf autorisation...

Et qu'en est-il de la largeur: si je regarde une beam d'en haut, on voit bien la longueur (le boom) mais aussi la largeur (celle des éléments) Or je n'ai pas trouvé d'info à ce sujet. Comment le comprendre dans "l'esprit" de la Loi ?

Voir ci-dessus, et lire la réglementation... ;)

Et se tenant, stricto sensu, aux textes, prenons le cas d'un aérien résonnant sur 3.5, mais bobiné, pour ne pas dépasser ces "fameux" 4 mètres, cela augmente t-il les risques de perturbation en champ proche ? Si oui, la Loi favorise celle situation, puisque ce n'est pas un "aérien digne de ce nom" qui est exploité.

Il faut prendre les textes actuels ! Pas ceux qui les ont précédé, hi...

Le radioamateur, ainsi que son entourage, ont tout à gagner avec une antenne de la bonne dimension et la plus dégagée possible. La limite des 12m de haut n'est d'ailleurs pas une contrainte absolue en soi, c'est juste la limite à partir de laquelle il faut passer par une déclaration préalable de travaux alors qu'en-dessous l'installation est libre dans la plupart des cas.

Bref, les questions restantes de votre message ne se justifient plus.

Sauf peut-être :

Il y a aussi le point de vue qui consiste à dire que la ligne d'alimentation fait partie de l'aérien.

Non. Une antenne, c'est une antenne, et une ligne de transmission, c'est une ligne de transmission. :blink:

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...