Jump to content
F6GAL

Le topic du Soft Rock SDR

Recommended Posts

F6GAL

Bonjour.

Existe-t-il quelque part un endroit où l'on parle de RADIO LOGICIELLE (SDR), mais en FRANCAIS ?

Oui il y a un, et même plusieurs groupes chez YAHOO.

Quelque chose où il serait expliqué autrement que par des formules cabalistiques à 3 ou 4 étages comment ça fonctionne: au niveau du matériel et au niveau du logiciel.

Quel est le role de la carte son dans tout ça.....etc.

Comment "raccorder" la BF reçue à une autre application?

Pourquoi par exemple une oscillation (locale) 4 ou 8 fois supérieure à la fréquence de réception?

Il existe des traités sur le sujet dans QEX de l'ARRL, mais j'ai du mal à suivre.

73 Irénée de F6GAL.

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir,

Pour repondre en 2 mots, en fait c'est la FI qui rentre dans le PC. Comme la frequence d'echantillonnage des PC (actuel) est de 44, 48Khz. On rentre dans le PC une frequence autour du 15Khz.

Les operations de demodulation proprement dite sont faite de maniere mathematique.

Les performances sont au rendez vous. Dans 2 ans il n'y auras plus que ça.

73 JPierre

Share this post


Link to post
F4EGA

Bonsoir

Personellement j'utilise un SDR depuis un an et je ne peux plus m'en passer! mais je n'ai pas encore vu de forums en français.

Le site de F4DAN est particulierement interessant à propos des SDR, allez faire un tour : F4DAN

73

Patrick

F4EGA

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir,

En gros le principe de la SDR se base sur le principe de la conversion direct, mais démodulé numériquement. La démodulation est confiée à un PC qui reçoit le signal analogique à traiter par l'intermédiaire de la carte son.

De nombreux articles ont été publiés dans la presse, pour ne citer que deux auteurs : F6AWN et F1FYY.

Bertrand

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

F6GAL  Ecrit le: 09/01/07 16:46

SDR : Radio logicielle

Pour ceux qui veulent découvrir ce qu'est le

Software Defined Radio

Software Defined Radio, Un peu d'air frais pour le radioamateurisme, MEGAHERTZ Magazine n° 282, septembre 2006, pages 36 à 39.

En résumé, ce n'est en fait que l'application à la radio de ce qui a réussi à l'informatique avec le bus S-100 et CP/M : un système ouvert, pouvant être utilisé de multiples façons, mais ne sachant faire que des fonctions de base, est laissé à l'imagination des programmeurs pour aboutir à des machines aux usages les plus variés. Quant aux utilisateurs, ce principe leur permet de limiter leur équipement en matériel tout en pouvant l'adapter selon les besoins et ceci profite tout autant aux services civils, commerciaux et militaires.

Les étapes ultérieures seront la Radio Logicielle Idéale (ISR) qui, par rapport à la SDR, éliminera la partie analogique d'amplification ou de changement de fréquence hétérodyne, puis la Radio Logicielle Ultime (USR) dont les objectifs mêmes seront définis par voie logicielle et autorisera un trafic radio totalement programmable.

Maintenant, un bémol face à l'optimisme un peu hatif de certains :

La SDR n'est pas encore libérée du changement de fréquence qui est hébergé dans "la boite noire". Or ce sous-ensemble reste un élément critique de tout récepteur et a pour l'instant tendance à être "mis sous la table" un peu vite par des gens qui ne voient que la modernité de leur nouveau jouet.

Nous retombons dans la radio analogique, avec ses qualités et ses défauts, et cela ne semble pas le lieu pour en débattre, si je m'en tiens à ma tentative sur les "réceptions fantômes" dans un autre fil... ;)

La SDR a un avantage pour le radioamateurisme : elle peut attirer de nouveaux candidats pour cette activité en redonnant un peu plus d'intérêt à l'expérimentation. Certes, la programmation et les maths vont prendre plus de place que par le passé, mais qui s'en plaindrait ? L'arrivée de nouvelles têtes bien faites n'est pas pour nuire à nos activités. De plus, comme je le relevais dans un autre fil, la SSB a vécu ou presque. Il est temps que la relève arrive ! :P

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest
la SSB a vécu ou presque

Certes! A noter tout de meme qu'il est assez facile de faire de la SSB en logiciel, pas besoin de filtres a quartz etroits. Un oscillateur en quadrature (NCO) est un jeu d'enfant et il est aussi possible de dephaser de 90 degres sur une plage de frequences (transformee de Hilbert) de maniere assez simple, avec ca vous avez la base de la SSB par la methode de dephasage. La fameuse "demodulation" I/Q est meme facilement realisable en logiciel (principe du DSP-10) en envoyant la derniere FI a 15 kHz directement dans la carte son, le melange se fait par multiplication avec un oscillateur synthetique (NCO) en phase et quadrature de phase. Je suis en train de me demander s'il n'est pas possible de recuperer des postes pro pour les faire marcher en SSB (et bien d'autres choses) de cette maniere, reste le pb du PA a "lineariser".

Pour faire des essais sur PC meme sans partie radio (avec des generateurs virtuels) ou a fortiori avec une partie radio, la plateforme GNU radio est interessante: http://www.gnu.org/software/gnuradio/ Il n'y a pas trop de documentation en Francais par contre.

Les FPGA avec convertisseurs analogique-numerique et numerique-analogique (il y a des cartes de developpement avec tout ca et plus encore) doivent permettre de faire beaucoup de choses en se passant d'un PC (au final, pas pour les programmer hi!) mais leur programmation est assez ardue. Avec les FPGA on est a la limite hardware / software.

Les puristes de la SDR veulent faire le plus possible en logiciel. Mais en effet il faut tout de meme au moins un melangeur en quadrature analogique pour cela et de fait presque toujours un preampli devant, en deca il est a la limite possible de faire sans (idee de Tayloe) mais les avis varient sur ce sujet.

73!

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

A la station j'utilise un rx composé de 3 NE612.

D'autre part je suis en train de modifier le FT897 en tirant une sortie FI depuis la platine des filtres optionnel. D'apres le schema on peut aussi emettre par ce meme acces. Ensuite un NE612 change la frequence vers le 15KHz (voir les modif pour la drm).

A prioris n'importe quel RX peut être modifié des lors que l'on connais la frequences FI et que l'on y a acces.

73 JPierre

Share this post


Link to post
F8DZE

Bonjour ,

J'utilise egalement un NE612 et un resonateur 470 Khz pour generer une FI a 15Khz traitee par le PC

Cette methode me permet de beneficier des qualites du front-end du recepteur et de me debarrasser des aspects synthonisation pour me concentrer sur le taitement numerique = filtrage / demodulation, notch / reduction de bruit etc, etc

Ca permet surtout de s'initier au domaine a peu de frais et de comparer les deux metodes de traitement FI analogique / numerique

Nota: Il manque bien sur les aspecs CAG numerique

73s ,

Christian

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour à tous , vaste sujet ! mais attention à ne pas revenir en arrière : s'il s'agit de traiter une banale MF à 15 KHz avec des filtres et des démodulateurs numériques ,il y a bien 20 ans que cela a été fait , et cela existe dans les fameux DSP des boites à savon actuelles ; par contre , si c'est pour traiter un signal directement issu d'un mélangeur hf sortant I et Q , c'est plus amusant ! on en revient à la génération et à la démodulation de signaux par la méthode Weaver (1947 !)puisque la MF est traitée dans la carte son par mélange numérique avec deux signaux en quadrature .

Quelques problèmes subsistent :

-Plus la fréquence "MF" sera base , plus la dynamique sera importante , malheureusement l'augmentation du bruit en 1/F devient la limite.Cela explique le choix de 10 ou 15 KHz au lieu du "zéro IF " de la conversion directe.

-Le retard du au traitement du signal pose quelques problèmes de CAG digital.

-La protection sur la bande latérale non désirée est limitée actuellement aux environs de 60dB à cause des erreurs de phase (faibles) dans le dernier traitement .

Le "must" consiste à digitaliser directement une partie du spectre HF puis à effectuer un traitement digital rapide , mais cela implique des composants délicats à mettre en oeuvre , trés onéreux , et encore limités en dynamique et beaucoup de calculs .

On est encore trés loin de ce que pouvait faire le récépteur d'un TR7 mais ça va venir ;Informaticiens , à vos claviers et courage !

Share this post


Link to post
Guest

bonjour

j' utilise également un sdr 1000, une réception excellente à faire pâlir bcp de récepteur c'est un réel plaisir à utiliser.

Je ne peux plus m'en passer.

-est il parfait ? NON

- s' adapte t'on rapidement à cette radio ? OUI

C'est le meilleur récepteur utilisé jusqu' à présent, actuellement le 950 sdx prend la poussière.

Comme dit F4EYU les performances sont au rendez-vous -dans......ans il n'y auras plus que ça.

Voir aussi K2WS avec le traducteur ça aide

73 Jean-Michel ON4BW

Share this post


Link to post
ON7SEB

Bonsoir,

Le SDR c'est une révolution, pour ceux qui veulent débuter il y a le fameux softrock 40 qui permet de se faire la "main" dans le monde du SDR, c'est un RX 40m et 80m alimenté par le port USB (5V)

Le transceiver SDR HF - 6m le plus connu reste bien entendu le SDR-1000 de chez Flexradio.

Comparé a pas mal de transceiver haut de gamme il reste très très abordable sans compter qu'il est entièrement évolutif au niveau du logiciel...

Le DDS quand il utilise une référence oscillateur a 200MHz avec faible bruit de phase permet un bruit de phase plus faible qu'un PLL, attention que ceux qui utilisent leur SDR avec une référence de 10MHz, elle est multipliée par le DDS par 20....

Le bruit de phase de départ augmente de 26dB quand le multiplicateur interne du DDS multiplie par 20, Augmentation du bruit de phase = 20 x log (multiplicateur)

Je vous invite aussi a regarder le block diagram du IC-7800, pour y trouver une FI menant direct dans ..... des DSP!

Et un mélangeur phasing juste avant le DSP pour eliminer la bande latérale indésirable...

Mais le prix n'est pas le même...

Certains projets de SDR ont vu le jour avec des dsPIC, des PIC avec DSP.

A mon humble avis, la puissance de calcul et la disponibillité de carte son et d'environnement de developpement PC rend les évolutions plus facile sur PC, d'autant plus que le logiciel de Flexradio est disponible en source sur leur site...

Il est écrit en C# (C sharp), et le DSP (dttdsp) utilisé est un projet disponible sur sourceforge.

De plus, toutes améliorations logicielle est compatible avec le SDR-1000, et tout nouveau mode de modulation aussi tant qu'il ne dépasse pas une certaine largeur de bande, ce qui nous ouvre des possibillités...

73's

Sébastien ON3SEB

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

ON3SEB  Ecrit le 10/01/07 17:05

Le SDR c'est une révolution

Ah, les jeunes ! :P

Pas tout à fait ! Disons que c'est une évolution... et elle est logique car elle utilise des moyens modernes et de plus en plus puissants (l'informatique) pour remettre en oeuvre des méthodes du passé qui posaient trop de problèmes à l'époque à cause des technologies disponibles à cette même époque (système phasing par ex., supplenté pendant plusieurs décennies par le filtre à quartz...).

Il faut peut-être aussi garder les pieds sur terre : comme le passage de la lampe au transistor n'a pas transformé un récepteur super-réaction en bête de course incontournable, l'arrivée du SDR chez les amateurs ne va pas transformer une tête HF avec un mélangeur NE-612 en une bête de course conçue par DJ2LR ou bien G3SBI. :(

Il ne faut pas oublier non plus que le numérique actuel chez les amateurs appliqué à une IF de quelques dizaines de kHz est loin d'être la solution miracle. Autrement, vos FT-9000, IC-7800 et autres merveilles actuelles seraient bien plus simples, bien moins gros et bien moins chers.

Certes, on peut très bien obtenir un réel plaisir avec un montage basique (et même en "analogique-only", il est par exemple très étonnant de découvrir un signal CW ou SSB avec un simple mélangeur dans un montage à conversion directe et une impression de clarté extraordinaire), mais les limites sont vites atteintes dès lors que l'environnement radioélectrique devient moins favorable.

Par contre, comme avec tout ce qui est réalisé en informatique, on peut imaginer que les performances augmenteront régulièrement, mais aussi avec des bugs parfois insoupçonnés pendant un temps.

Quoi qu'il en soit, c'est le progrès et surtout cela donne enfin du grain à moudre pour animer des QSO en phonie entre radioamateurs...

Comparé a pas mal de transceiver haut de gamme il reste très très abordable sans compter qu'il est entièrement évolutif au niveau du logiciel...

Malheureusement, les dés sont jeté dès la connexion à l'antenne. Si la "boite noire" n'évolue pas, le logiciel ne peut qu'arriver rapidement à une limite malgré ses performances. On ne peut pas inventer les signaux que la "boite noire" ne restitue pas ou restitue très mal...

Le DDS quand il utilise une référence oscillateur a 200MHz avec faible bruit de phase permet un bruit de phase plus faible qu'un PLL, attention que ceux qui utilisent leur SDR avec une référence de 10MHz, elle est multipliée par le DDS par 20....

Le bruit de phase de départ augmente de 26dB quand le multiplicateur interne du DDS multiplie par 20, Augmentation du bruit de phase = 20 x log (multiplicateur)

Le SDR n'est pour pas grand chose dans cette partie. La DDS de qualité, si possible, est déja dans nos transceiver depuis le début des années 90!

Je vous invite aussi a regarder le block diagram du IC-7800, pour y trouver une FI menant direct dans ..... des DSP!

C'était déja le cas des transceivers "économiques" (pour les constructeurs !) qui tentaient de diminuer notablement le nombre de filtres à quartz de qualité en se contentant de faire travailler un DSP (ex. le TS-870 kenwood, mais d'autres aussi). On a bien vu le résultat : peu de succès auprès des opérateurs exigeants.

Et un mélangeur phasing juste avant le DSP pour eliminer la bande latérale indésirable...

Incroyable, cette "inventitude" actuelle... :(

A mon humble avis, la puissance de calcul et la disponibillité de carte son et d'environnement de developpement PC rend les évolutions plus facile sur PC, d'autant plus que le logiciel de Flexradio est disponible en source sur leur site...

Il est écrit en C# (C sharp), et le DSP (dttdsp) utilisé est un projet disponible sur sourceforge.

De plus, toutes améliorations logicielle est compatible avec le SDR-1000, et tout nouveau mode de modulation aussi tant qu'il ne dépasse pas une certaine largeur de bande, ce qui nous ouvre des possibillités...

Allez, je résume :

Bel enthousiasme d'un OM plus informaticien que radioélectricien.

N'oublions pas que le SDR est une évolution logique qui découle de la convergence de la radio et de l'informatique. L'un ne va pas sans l'autre. Mais en tant que radioamateur il est essentiel de ne jamais oublier la radio, autrement cela devient simplement de l'informatique... avec un modem posé dans un coin.

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

*****

Le SDR que j'appelerai radio logicielle est une revolution d'un autre ordre que le passage au transistor. Les procedés de demodulations jusqu' alors theorique peuvent être realisés. Pour citer le procedé weaver qui posais le probleme insoluble du dephasage constant sur une large plage de frequence il est a present resolu par la transformé de hilbert. On realise des filtres d'ordre tres elevé sans probleme, le filtrage adaptif etait inconnu....

Concernant les DDS d'il y a 10 ans on a fait d'enorme progres auparavent la frequence devait être multiplié car trop faible. A present on la livre directe au mélangeur. Et je suis d'accord avec ON3SEB Sebastien concernat l'horloge de referance.

73 JPierre

Edit de F4DBD: une remarque hors-sujet a été supprimée dans ce message.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
ON7SEB

Bonsoir JPierre,

Nous sommes en phase :(

Voici d'ailleurs un petit transceiver basé sur un DSPic, c'est un SDR sans pc en gros, http://www.kolumbus.fi/juha.niinikoski/Che...p/Cheap_dsp.htm

73's

Sébastien ON3SEB

Edit de F4DBD: pas besoin de citer un message complet quand on répond juste après celui-ci.

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
Guest
Le DDS est une évolution venue du milieu de la telephonie mobile il me semble, trouver des transceivers qui en possède ca existe, mais combien ?

La pluspart depuis les annes 90.:(

Un venerable TS-850 doit de memoire en contenir 2 ou 3 relayes par des PLL, car si le bruit de phase d'un DDS est bon, la purete spectrale par contre laisse (laissait ?) a desirer.

Maintenant, les composants evoluent vite et les plus recents semblent bien meilleurs :

AD9951

Share this post


Link to post
ON7SEB

Pour répondre aux questions de départ,

Voici tout les articles disponibles sur le SDR-1000 et son principe de fonctionnement, http://flex-radio.com/articles.htm

Au niveau hardware il y a des filtres en entrée, un mélangeur avec son DDS, et puis des AOP coté IF.

Dans le SDR-1000, le DDS fonctionne en "direct", ce que je veux dire par la c'est que il n'est pas doublé ou quadruplé par rapport au OL désiré pour la conversion.

Pour s'imaginer le principe, imaginer un commutateur rotatif, sur ce commutateur vous avez un le point commun qui recoit le signal a recevoir et 4 sorties, et ce commutateur est piloté a 4fois la fréquence d'un ol normal, vous aurez donc en sortie 4 signaux, comme l'ol est 4 fois plus élévé il y auras en sortie de ce mélangeur 4 signaux, un signal FI prit à 0° sur la fréquence d'entrée, un autre a 90°, un troisième a 270° et un 4éme a 360/0°

Ensuite les signaux sont couplé deux par deux via des AOP, le 0° avec le 360° pour produite le signal I (In Phase, en phase), et les signaux 90° et 270° pour former le signal Q (quadrature)

Voir ici en page 2 http://flex-radio.com/articles/SDR1000%20WEB.pdf

Mais ce systeme est utilisé quand l'oscillateur local n'est pas en quadrature, dans le SDR-1000, le DDS sort directement en quadrature et donc peut travailler à la fréquence "réelle".

Ensuite ces deux signaux sont amplifiès et sont injecté dans la carte son.

La carte son et l'ordinateur s'occupe de démoduler et de filtrer ces signaux, la carte son possède un ADC, qui converti le signal FI d'entrée analogique en un signal numerique, et un DSP contenu sur la carte son traite le signal ,ensuite les programmes dsp gère ce DSP et traite ce signal numerique pour effectuer la démodulation et le filtrage, tout cela par calcul et transformation diverses, FFT etc

Voir le diagramme en page 1 de ce document http://flex-radio.com/articles_files/SDRHOMEBREWER.pdf

En émission c'est l'inverse bien entendu.

La BF recue peut etre raccordé dans le meme pc a un autre appli, Mixw, Hamdream par exemple et cela par des VAC, des cables audio virtuels, avec ces cables (inclu dans le logiciel PowerSDR) vous voyez dans les fenetres de selections des cartes son "VAC1" etc et ces cables sont des cables audio virtuel permettant de simuler une carte son, ils permettent de transporter la bf recue d'une application vers une autre dans le même PC et cela sans devoir rajouter de carte son.

73's

Sébastien ON3SEB

Edit de F4DBD: idem ici, pas besoin de citer un message complet !

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
ON7SEB
Un venerable TS-850 doit de memoire en contenir 2 ou 3 relayes par des PLL, car si le bruit de phase d'un DDS est bon, la purete spectrale par contre laisse (laissait ?)  a desirer.

Pas de pot pour moi alors je dois avoir vu seulement tout les transceivers a PLL :rolleyes:

Depuis le début du DDS il y a eu pas mal d'amélioration au niveau de la pureté spectrale, même si rien n'est parfait c'est sûr.

73's

Sébastien ON3SEB

Edit de F4DBD: idem pour le quotage excessif !

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
F6EHJ
Le bruit de phase de départ augmente de 26dB quand le multiplicateur interne du DDS multiplie par 20, Augmentation du bruit de phase = 20 x log (multiplicateur)

Pas exactement...

Ceci est vrai en ce qui concerne la fréquence d'horloge. Le bruit de phase varie bien en fonction de cette fréquence.

Par exemple, entre une fréquence d'horloge à 10MHz et une à 200MHz, le gain en bruit de phase sera de 26dB pour la fréquence de 200MHz pour une fréquence IDENTIQUE en sortie du DDS.

Quand on utilise le multiplicateur, il faut considérer le bruit généré par la mise en oeuvre de ce multiplicateur qui est en fait un VCO asservi par PLL.

Dans ce cas, on considère pour une fréquence donnée la dégradation par rapport à une fréquece d'horloge générée sans multiplicateur.

A noter que le bruit de phase est variable selon la fréquence générée mais aussi de la fréquence à laquelle est mesurée ce bruit, c'est à dire généralement entre quelques Hz de la porteuse et quelques centaines de kHz (dépendant de l'application)

Par exemple si l'on considère la feuille de spécifications de l'AD9951 (page 11, figure 16 et 17) les courbes présentent le bruit de phase pour une fréquence d'horloge de 400MHz obtenue directement, avec le multiplicateur X4 et X20.

On observe nettement la dégradation en fonction du facteur de multiplication. Pour X20, cette dégradation variant de 20 à 35dB environ pour un signal généré de 159,5 MHz et de 10 à 20dB pour un signal de 9.5MHz.

De toute évidence (comme pour les autres oscillateurs) le bruit de phase s'accroît quand on se rapproche du pied de la porteuse. Ceci est à bien considérer dans le choix d'un oscillateur local pour un récepteur à conversion directe à fréquence FI nulle (Zero IF) car le bruit de phase généralement maximum peut largement dégrader les performances du récepteur.

73s

Gérard/F6EHJ

Share this post


Link to post
TK5MO

Bonjour.

Intéressant débat sur un sujet pointu :rolleyes:

Compte tenu du niveau requis pour aborder cette technologie ( et à la lecture des réponses données ), on identifie aisément ceux qui maitrisent vraiment cette technique, et qui la comprennent...

Il n'est alors guère surprenant que peu de personnes puissent contredire certaines affirmations.

Attention à force de vouloir tout démontrer , à ne pas faire trop d'amalgames... Démodulation Inphase (I), Inquadrature (Q), et phasing SSB. Cette technique est employée pour d'autres raisons n'ayant pas grand chose à voir avec la SSB.

Enfin je ne suis pas persuadé que publier un article dans une revue, soit nécessairement une preuve de compétence. D'ailleurs les revues se protègent en stipulant que "les dires n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs", et on peut comprendre ce type de réserve.

73s

Dom

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

********

Pour revenir au débat, a present les frequences d'echantillonages permettent de se passer de la genaration des signaux I/Q à l'exterieur ils seront plus precisement generé par le programme.

Le bruit de phase et le spectre d'un signal "DDS" est tres difficile a calculer de maniere formelle puisque la formule change pour chaque frequence. Voire le lien : spectre DDS

73 JPierre

Edit de F4DBD: merci d'éviter le hors-sujet !

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour , pour les amoureux des techniques modernes , on peut facilement démarrer par la fabrication trés simple d'un récépteur à conversion directe à deux canaux I et Q ; le déphasage du VFO se fait trés facilement avec un tore et deux condensateurs , on verra le double DDS aprés , quant au traitement du signal , il se fait dans ... le cerveau en envoyant les sorties dans un casque stéréo de Walkman .Un tel système a été publié dans le QST il y a longtemps mais n'a pas eu strop de succès car probablement pas assez de boutons et pas assez d'ordinateur !pourtant , ça marche d'une façon étonnante et il est sidérant d'entendre les stations passer de l'oreille droite à l'oreille gauche lorsque l'on tourne le bouton d'accord . Malgré la maigre séléctivité de l'engin , c'est le cerveau qui choisit et comme traitement de signal , on n'a pas encore fait mieux .Aprés , il est facile d'envoyer les deux sorties dans une carte de démo DSP 56000 ou autre ou dans une carte son de PC et la , on peut jouer ! pas besoin de plus mais il faut commencer par le début ! 73

Share this post


Link to post
ON7SEB
Par exemple, entre une fréquence d'horloge à 10MHz et une à 200MHz, le gain en bruit de phase sera de 26dB pour la fréquence de 200MHz pour une fréquence IDENTIQUE en sortie du DDS.

Le phénomène est assez complexe d'ailleurs, un dernier petit lien sur la question http://www.exothink.com/SDR/SDRPN/dds_phase_noise.htm

il est facile d'envoyer les deux sorties dans une carte de démo DSP 56000 ou autre ou dans une carte son de PC et la , on peut jouer ! pas besoin de plus mais il faut commencer par le début !

Le fameux R2/T2 de l'arrl ( http://www.arrl.org/tis/info/pdf/t9301032.pdf ) a été adapté par certains om pour leur servir de base pour le SDR, voici aussi des schémas de TX, RX et TRX avec des mélangeurs suivant le principe de Dan Tayloe (N7VE)

http://www.qsl.net/yu1lm/homebrew.htm

Et pas mal d'infos ici

http://www.arrl.org/tis/info/sdr.html

Au niveau DSP pur, par exemple, le logiciel de calcul MATLAB possède un exemple de génération SSB dans un DSP, et permet de calculer les filtre FIR etc

73's

Edit de F4DBD: Quotage excessif !

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
F6GAL

Bonjour à tous.

Merci d'avoir les uns et les autres apporté un peu de vos connaissances sur le SDR.

Merci particulièrement à Sébastien ON3SEB qui a bien voulu répondre point par point à mes interrogations.

Il m'a donné pas mal de pistes (URL).

Il va falloir que je lise cela à tête reposée. Le sujet est un peu ardu pour ma petite tête.

Il est fait état par quelques uns de développement mathématiques. Cela sort de mes connaissances.

Je sais maitenant ce que signifient les sorties I et Q entrant dans la carte son.

Pourquoi donc ces questions pour lancer cette discussion?

J'ai monté un SOFTROCK V6.

Lorsque j'ai reçu le petit kit, je me suis fait un peu peur car même s'il y a seulement une douzaine de condos et 4 Circuits intégrés, ce sont des CMS et je n'avais jamais monté ces petites bêtes.

J'ai donc acheté les pannes fines pour souder et même des lunettes loupes adaptées, ma vue commençant à être déficiante. Finalement, j'ai pu sans trop de problème arriver au bout.

Une fois le montage réalisé, les premiers essais n'ont pas été trés concluants avec un portable TOSHIBA (tecra 8100). La carte son intégré à la carte mère a donné de meilleurs résultats, mais j'ai du "upgarder" celui-ci et acquerir une carte son de qualité: M-Audio Delta 44.

Là plus de soucis.

Il y a pourtant des signaux bizarres qui vont et viennent (tous les 11 kHz environ) ???

A l'heure actuelle, j'entends plus de stations sur 7MHz avec le Softrock V6 qu'avec l'IC-703, c'est peut-être subjectif!!!

Donc çà marche, mais encore faut-il comprendre ce qui se passe.

C'était le but de mon message.

Encore merci à chacun de m'y avoir aidé.

73 Irénée

Edited by F6GAL

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir,

Je viens de regarder le schema du softrock. Comme il y a un quartz

en oscillateur vous ne devez pas pouvoir recevoir au dela de 20KHz, (j'ai vu l'echantillonage a 48KHz) par rapport 7056KHz.

73 JPierre

Share this post


Link to post
F6EHJ

Il est certain qu'avec a technologie galopante et notamment avec les convertisseurs A/D rapides, que la partie matériel des SDR va se réduire au strict minimum.

L'emploi des FGPA et autre CIs de plus en plus difficile à mettre en place va encore réduire la faible part d'expérimentation laissé à l'amateur.

Il ne restera plus qu'à installer le logiciel (pour lequel bien peu sont capable de comprendre ce qui est fait et comment on le fait), et brancher les câbles...

Pour ma part la vraie question n'est pas dans la technologie ou l'algorithme des différentes fonctionnalités mais plutôt de savoir si on veux trafiquer avec un équipement autonome ou avec une boîte d'interface et un PC, même portable..

Différentes tentatives tentant de concilier un DSP embarqué dans un transceiver existent mais la partie matériel devient complexe et importante.

J'ai fait mon premier QSO ce matin avec un transceiver à conversion directe de fabrication maison..

Sans PC....

73 QRO,

Gérard/F6EHJ

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...