Jump to content
F6GAL

Le topic du Soft Rock SDR

Recommended Posts

F6CER

Bonsoir , effectivement 20 KHz , c'est même écrit dans l'article

Share this post


Link to post
Guest

M'etant initie un peu aux FPGA autour d'une platine d'evaluation de chez Digilent, j'ai lu quelque part qu'il fallait prendre un projet a base de ceux ci non pas comme un projet logiciel (software) mais materiel (hardware). Et c'est tellement vrai! On s'apercoit vite qu'on est loin de la belle mecanique huilee de l'informatique meme si il y a des grains de sable de temps en temps. C'est la pour moi que reside la veritable difficulte avec ces bestioles mais je ne crois pas que le cote experimentation s'en ressente, au contraire c'est moins "desincarne" que la programmation logicielle. Mais c'est vrai qu'avec le foisonnement des techniques la somme de connaissances a avoir pour maitriser et ne pas seulement utiliser ces materiels sans comprendre devient tres importante. On peut toutefois apprehender des choses par l'utilisation et creuser le sujet peu a peu, c'est meme souvent plus motivant lorsqu'on a la "bete" entre les mains.

Bravo en tous cas a Irenee pour s'etre lance dans l'aventure.

73!

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir,

Les nouveau pic de microchip avec leur convertisseur AN permettent de faire du traitement du signal, avec un pic 18 j'ai fait un decodeur RTTY/NAVTEXT avec 2 filtres FIR d'ordre 30 (si je me souvient bien).

Avec les Pic30dsp on doit faire encore plus.

Sinon il y a les "starter kit" des fabricants de dsp.

73 JPierre

Share this post


Link to post
F6GAL

Bonjour.

La couverture avec la carte que j'utilise (M-Audio Delta 44) permet tout de même d'exploiter la quasi totalité de la bande 7 MHz, à savoir de 7.010 à 7.102. Avec le logiciel Winradio de I2PHD c'est pas mal.

Je suis arrivé à décoder en LSB des stations que je soupconne à peine avec l'IC-703.

Cette carte permet un échantillonnage à 96KHz ce qui est mieux qu'avec la plupart des SB qui tournent péniblement à 48KHz. Aujourd'hui, sur le marché arrivent des cartes son qui échantillonnent à 192HKz. Ca devient trés intéressant mais le QSJ aussi!!!

S'il est nécessaire de se déplacer, comment il l'a ét dit, il y a souvent 30Kg de ferraille sous la table:Pas facile!!!

Il existe aussi des solutions proposées par des OMs de s'affranchir d'un ordinateur et de retrouver des interfaces remplaçant l'ordinateur.

On pourrait penser à la solution d'un ordinateur portable mais ce n'est pas toujours idéal, même si la carte son intégrée est de bonne facture.

On se retrouve encore avec une autre problème: Le rayonnement de l'allimentation à découpage: Terrible!!! Et on cherche la panne ???

Malheureusement, il s'agit dun problème général avec l'invasion des alimentations connectées en permanence sur le secteur, sans oublier les différents types d'éclairages (hallogène ou basse consommation...ou ,,).

La CEM: un vaste sujet.

Aprés donc le Softrock 40 en RX, la prochaine étape ça sera la version TX/RX, puis plus tard l'approche du DDS afin de voir s'il y a une possibilité de multibande.

73 Irénée

Share this post


Link to post
Guest

Le soft n'as jamais et ne feras jamais tout. Il faut un matériel associé.

DK7WJ l'avait bien compris lors de la naissance de FlexNet et de la plateforme RMNC

Apple avec son Pod et son phone maintenant.

L'un iras jamais sans l'autre et les meilleurs SDR tournerons sur du matériel fait pour cela

:lol:

Share this post


Link to post
F6GAL

Oui, il existe des couples logiciels et matériel SDR, puisque le sujet est le SDR:

SDR-1000 et PowerSDR c'est pas mal réussi a ce qu'en disent les heureux possesseur de ce type de TX. Encore faut-il avoir une carte son (c'est du matériel) à la hauteur et pas une simple SB qui echantillonne à 24 kHz....

Softrock40 et PowerSDR adapté au softrock.

D'autres logiciels donnent de bon résultats (Winradio de I2PHD....). Personnellement, bien que novice dans cette technique, je constate qu'on n'en est encore qu'aux balbutiements car modes décodés (par la carte son) restent les modes phonie. Pour accéder à un décodage des modes numériques, il faut faire appel à des VAC (Cable Audio Virtuel). Encore un truc bizzare où je suis complètement planté. J'ai réussi par exemple à envoyer ce qui sort de la carte son vers une application comme HAMRADIO deluxe. Pourtant......!

73 Irénée

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir,

Je ne suis pas d'accord avec vous, on peut tout decoder par ce systeme. On peut même imaginer de nouveau mode mi analogique mi numerique ou pendant le qso phonie on peut passer une photo ou un qth.

73 JPierre

Share this post


Link to post
F6GAL

Bonsoir Jean-Pierre.

Au sujet du "décodage".....

Vous avez tout à fait raison sur les modes décodables. J'aurais du ajouter aujourd'hui et à ma connaissance!!!

En effet, ceci est tout à fait possible, il suffit de voir le programme développé par F6CTE Patrick si je ne me trompe.

Ce que je regrette, c'est qu'il faille passer (aujourd'hui et à ma connaissance) par un VAC. Vous me direz peut-être que je n'ai qu'à m'y atteler et rajouter à ce qui existe un "module" capable par exemple d'afficher directement dans une fenêtre le texte PK31, RTTY.....etc.

Je ne suis pas préomptueux, et bien incapable de le faire.

Le fer à souder, oui, je sais. Faire des mesures également.

Le développement et la mise au point d'un programme c'est pas actuellement dans mes cordes.

J'ai déjà eu du mal à comprendre ce que signifiait I/ et Q/, c'est peu dire.!!!

Il y a encore beaucoup de choses à apprendre dans le domaine du SDR.

73 Irénée de F6GAL.

Share this post


Link to post
ON7SEB

Bonsoir,

Irénée : Le problème d'une application tout en un est bien entendu ce qu'elle demande au processeur et sa complexité...

Pour Mixw avec PowerSDR l'option fonctionne mais fait appel a un programme externe.

Envoyez moi votre email, je vous enverrait le programme de VAC.

73's

Sébastien ON3SEB

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir,

Je ne vois pas ce vous appelez VAC.

Sur google j'ai trouvé le variable ambiance control.HI

La programmation de la carte son est assez complexe, et pour l'exploiter par la suite il faut un minimum de math.

Beaucoup d'info sur le dspvillage de ti.com sur tapr.org entre autre.

Mais c'est la technique actuelle et il faut s'y mettre.

73 JPierre

Share this post


Link to post
ON7SEB

Bonsoir JPierre,

Pour pouvoir passer l'audio d'une application logicielle a une autre il y a deux possibillités :

1: Utiliser plusieurs cartes son ainsi que des cables de liaisons.

2: Utiliser des VAC.

Ce sont des cables audio virtuel, des pilotes qui créent des péripheriques son.

Cela permet de choisir ces cables pour passer du son dans le pc sans rajouter de carte son.

Par exemple avec Mixw et PowerSDR cela fonctionne de la manière suivante en RX.

Power SDR ---> VAC1 ---> Mixw.

Le son traité dans Power SDR est acheminé via le cable virtual dans l'entrée de Mixw, ce qui permet le décodage...

En tx un deuxieme VAC est utilisé:

Mixw ---> VAC2 ---> Power SDR.

Ce type de cable virtuel est souvent utilisé en audio pour les consolles de traitement et de montage, et permet un interfacage avec d'autre programme, (Fl Rewire etc).

En radio le principal avantage repose sur la possibillité de faire du DRM, ou encore du PSK et cie, et cela sur un seul pc et avec une seule carte son...

L'ont pourrait aussi envisager de mettre Dream (et non hamdream), et de passer un flux numérique DRM de quelques Khz de largeur de bande par exemple...

PS: Niveau "hardware" ceci devrais vous interesser http://www.rfspace.com/sdriq.html c'est une SDR sans mélangeur "matériel".

73's

Sébastien ON3SEB

Edited by ON3SEB

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir,

Ok pour le VAC je vais me documenter.

Pour le RX decrit dans le lien je viens de voir sur le site Analog device l'AD6620 (qui me traccassait) il comprend integré un oscillateur en quadrature. Mais il existe une technique sans melangeur par sous echantillonnage il faut alors un bloqueur tres tres precis, et il faudrais etudier mais je ne sais pas s'il serait possible de passer de plusieurs megahertz a 22KHz.

J'ai sur la table d'operation un projet de ce type avec un AD9831 un melangeur a diode et un SA612. Ca avance lentement....

73 JPierre

Share this post


Link to post
Guest

Correction,

Vous avez raison le AD6620 est precedé d'un convertisseur AD.

QSJ a voir.

73 JPierre

Share this post


Link to post
F6CTE

Bonjour à tous,

Pour information, avec la dernière version de Multipsk (4.1.2), on peut dorénavant s'interfacer aux récepteurs SdR via un VAC.

Il faut simplement sélectionner le câble VAC au niveau des menus "Carte son (Entrée)" et "Carte son (Sortie)".

Ci après le petit paragraphe que j'ai mis dans l'aide à propos du VAC:

........................................

"Utilisation avec VAC (Virtual Audio Câble) 4.03 (ou plus)

Par rapport au câble proposé par défaut, l'utilisateur doit faire apparaître au niveau de la colonne "SR range" un miminum de 8000 (échantillons/sec), par exemple "8000..48000".

Nota: la version VAC 3.12 ne fonctionne pas avec Multipsk."

..........................................

73

Patrick

Share this post


Link to post
F6AUE

Pour rebondir sur ces messages de quelques jours.

Pour information,

Lors du prochain OND'EXPO à Lyon/Ecully le 15 avril, nous présenterons comme les années précédentes la technologie SDR. Nous avons également prévu des kits pour les débutants.

Il y a quelques SDR qui fonctionnent dans la région et la qualité est vraiment superbe si l'on utilise les bonnes cartes son.

Pour ceux qui désirent une info en français sur le principe , il y a eu une traduction de l'article "fondateur" de AC5OG (maintenant K5SDR) dans Radio REF de décembre 2005.

N'ayant pas assez de temps je n'ai pas traduit les autres articles mais pour ceux qui ne reçoivent pas RR je peux leur envoyer le fichier PDF.

Je vous invite a venir nous rencontrer le 15 Avril en plus du SDR on parlera aussi de DRM et bien d'autres choses

Amitiés

René

Share this post


Link to post
KIENTZEL Denis

Bonjour,

Débat intéressant, je découvre cette technique de l'avenir !

Mais ce qui me pose un problême, et je rejoins l'avis de Irénée, c'est l'aspect soft.

En effet, si le radioamateur se veut encore expérimentateur, il faudra qu'il développe le soft lui même, si déja le reste n'est qu'une simple interface en kit. Mais je ne maîtrise pas assez les mathématiques pour cela. Alors s'il faut d'abord une licence/maîtrise math, ou un diplôme d'ingénieur en traitement du signal, où est encore l'aspect amateur?

Et même, cela deviendra probablement du commercial comme le reste le jour ou le développement sera plus avancé .. que restera t-il aux radioamateurs ?? :blink:

Edited by F6GIB

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

F6GIB  Ecrit le: 12/02/07 16:47

Débat intéressant, je découvre cette technique de l'avenir !

Mais ce qui me pose un problême, et je rejoins l'avis de Irénée, c'est l'aspect soft.

En effet, si le radioamateur se veut encore expérimentateur, il faudra qu'il développe le soft lui même, si déja le reste n'est qu'une simple interface en kit. Mais je ne maîtrise pas assez les mathématiques pour cela. Alors s'il faut d'abord une licence/maîtrise math, ou un diplôme d'ingénieur en traitement du signal, où est encore l'aspect amateur?

Un amateur, c'est quelqu'un qui aime et qui ne compte pas ses heures de travail pour arriver à avancer. Il ne faut pas confondre loisir éducatif et passe-temps. :blink:

Demandons aux radioamateurs qui ont connu les premiers ordinateurs individuels, les premiers OS, les premiers modems, comment ils ont fait... Etaient-ils tous ingénieurs ? Sûrement pas ! Par contre, oui, la plupart avaient au moins fait un peu de maths, sans pour autant être tous titulaires d'une licence, d'une maîtrise ou d'un doctorat. D'ailleurs, les formations officielles en informatique ne savaient même pas qu'on pouvait programmer un ordinateur individuel...

Tenez, demandez donc par exemple à F6BVP, médecin, comment il en est arrivé à écrire des logiciels en assembleur... pour les satellites, le packet ou même pour faire écrire bizarrement une imprimante à aiguilles. Les cours d'assembleur ne sont pas au programme de médecine ! Mais c'était l'époque de Heathkit pour les radioamateurs, donc du H8, H-88 puis Z-89, Z-100 et autre, Zenith ayant racheté la partie informatique de Heathkit. C'était l'époque du GUFIH, club d'utilisateurs Heathkit, et ces derniers s'échangeaient des infos dans le même esprit que les radioamateurs. D'ailleurs, beaucoup de ses membres l'étaient.

Alors, ce que les anciens ont fait, pourquoi les nouveaux ne le feraient pas ? Il ne faut même pas se poser la question, car certains le font ! Les outils sont différents, mais l'esprit et la motivation sont les mêmes et l'avenir du radioamateurisme passe aussi par la programmation informatique. Il n'y a qu'une obligation : celle de ne jamais oublier le mot radio dans radioamateurisme, et donc de ne pas reléguer l'émetteur-récepteur et son antenne au rang de "boiboite" noire, façon carte Wi-Fi que l'on oublierait sous le bureau.

Bien entendu, s'il ne s'agit plus que d'assembler des boites pour QSO'ter, ce n'est plus la même activité. C'est simplement un passe-temps, parfois convivial. :blink:

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
KIENTZEL Denis

Je suis bien d'accord, Francis, mais le problême se situe ailleurs: cette nouvelle technique, dans l'esprit amateur, fait appel à des savoirs bien supérieurs, et la majorité des OM's n'ont pas forcément ces connaissances. Je parle ici des maths de niveau supérieur pour développer les softs, et autres algorythmes de traitement du signal.

Prenons au autre exemple: si l'amsat gère aujourd'hui ses satellites, c'est bien grace à des écoles et des ingénieurs qui ont accepté de partager les connaissances avec la communauté OM. Sans cela, y aurait-il des satellites om's ? Je ne pense pas. Et l'amsat regroupe bien des OM's de beaucoup de Pays.

Alors si cette nouvelle technique est celle de l'avenir, je crois qu'il faudrait envisager une action dans le même sens, avec mise à disposition de l'ensemble de la communauté OM de tous les outils pour faire avancer cette technique ... parce qu'elle est si évoluée qu'elle sera certainement un frein pour beaucoup, et je suis persuadé que cela va limiter les motivations.

Or, à ce jour, je n'ai pas connaissance d'une quelconque assos, ou même club, qui agirait dans ce sens. A contrario, nous risquerions de voir apparaître le "fracture OM" avec des super ingénieurs d'un coté, et des om's débutants tout juste considérés commes indicativés de l'autre, à qui l'on diffuse avec parcimonie quelques éléments pour les faire évoluer un peu. Juste un peu.

Sinon, ce sera bien sur une évolution, mais seulement commerciale.

Et si ce n'est qu'un hobby, alors bien sur aussi, il faudra se contenter de monter une boite noire et de télécharger un logiciel tout fait.

Edited by F6GIB

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

Ce n'est pas si compliqué que cela. Vous n'etes pas obligé de connaitre toute la theorie pour ecrire un programme. Il y a une serie d'article sur la radio logicielle sur le site de l'arrl dans les "TIS Pages".

Combien d'om font leur transistor de PA ?

73 JPierre

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Denis,

Vous mettez le doigt sur le vrai problème du radioamateurisme actuel et sur l'avenir de cette activité :

F6GIB  Ecrit le: 13/02/07 11:30

/SDR & Informatique/

cette nouvelle technique, dans l'esprit amateur, fait appel à des savoirs bien supérieurs, et la majorité des OM's n'ont pas forcément ces connaissances. Je parle ici des maths de niveau supérieur pour développer les softs, et autres algorythmes de traitement du signal.

La majorité des OM's n'ont pas ces connaissances...

Il faut d'abord se rappeler que pour être radioamateur, il faut passer un examen dont le programme, s'il est bien compris, appris et retenu, nécessite un certain niveau intellectuel et scolaire.

Il est malheureusement évident que la forme de l'examen actuel permet d'obtenir un indicatif mais pas forcément de forcer les candidats à apprendre et retenir tout ce qu'ils sont censés savoir pour entrer dans le radioamateurisme. La licence, et donc l'indicatif, c'est un début, pas une fin en soi ! Or beaucoup s'arrêtent là...

Ensuite, il faut aussi se rappeler que tout s'apprend. Programmer n'est pas forcément plus difficile que d'apprendre la télégraphie et la pratiquer, ou que d'apprendre l'électronique et de construire des appareils plus ou moins simples.

Le drame du radioamateur actuel, c'est d'avoir trop de jouets à sa disposition, cela l'incite à se disperser dans ses activités. :o

Prenons au autre exemple: si l'amsat gère aujourd'hui ses satellites, c'est bien grace à des écoles et des ingénieurs qui ont accepté de partager les connaissances avec la communauté OM. Sans cela, y aurait-il des satellites om's ? Je ne pense pas. Et l'amsat regroupe bien des OM's de beaucoup de Pays.

C'est bien la preuve que le radioamateurisme n'est pas seulement une activité de "presse-boutons", et c'est bien ceux qui ont des connaissances qui maintiennent en vie cette activité et la font évoluer. Le jour où il n'y aura plus que des "communicateurs de loisir", vous pouvez être certain qu'ils constitueront la dernière génération de radioamateurs, puisqu'incapables d'entretenir le jardin et de semer pour l'avenir.

Alors si cette nouvelle technique est celle de l'avenir, je crois qu'il faudrait envisager une action dans le même sens, avec mise à disposition de l'ensemble de la communauté OM de tous les outils pour faire avancer cette technique ... parce qu'elle est si évoluée qu'elle sera certainement un frein pour beaucoup, et je suis persuadé que cela va limiter les motivations.

Vous avez encore raison. Mais un frein n'est pas un obstacle !

Les obstacles sont faits pour être surmontés. Comparez cela à la télégraphie : c'était un obstacle mais il était franchissable, surtout avec l'aide de ceux qui savaient.

Quant à "mettre à disposition" des outils, ce n'est même pas la peine : ils existent. En informatique, comme en radio, lorsqu'on cherche, on trouve.

A contrario, nous risquerions de voir apparaître le "fracture OM" avec des super ingénieurs d'un coté, et des om's débutants tout juste considérés commes indicativés de l'autre, à qui l'on diffuse avec parcimonie quelques éléments pour les faire évoluer un peu. Juste un peu.

Vous avez encore raison, mais à deux détails près :

1 - la fracture existe déja. Elle est née de l'abandon de tout ce qui constituait le ciment entre les radioamateurs, et en particulier un apprentissage suffisamment long, formateur et rassembleur, car technique et pratique. A partir du moment où on a pu être "indicativé" rapidement en restant seul dans son coin, et sans avoir vraiment besoin et envie de comprendre toutes les bases de la radioélectricité, le mal était fait.

2 - Un "super ingénieur" est sans nul doute plus utile pour la communauté qu'un bouquin avec des QCM à apprendre par coeur. Quant aux débutants, donc novices, c'est un état qui ne dure pas sauf bien entendu pour ceux qui s'y complaisent.

Sinon, ce sera bien sur une évolution, mais seulement commerciale.

Et si ce n'est qu'un hobby, alors bien sur aussi, il faudra se contenter de monter une boite noire et de télécharger un logiciel tout fait.

Cette catégorie, façon hobby/CB, existe déja depuis 20 ans, soit le milieu des années 80 !

On ne peut pas comprendre comment fonctionne un FT-1000 si on n'est même pas capable de décrire les divers étages d'un petit transceiver monobande, et d'expliquer leur fonctionnement.

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6GAL

Bonjour.

Il y a quelque temps, je déposais le message suivant:

====================================

Bonjour.

Existe-t-il quelque part un endroit où l'on parle de RADIO LOGICIELLE (SDR), mais en FRANCAIS ?

Oui il y a un, et même plusieurs groupes chez YAHOO.

Quelque chose où il serait expliqué autrement que par des formules cabalistiques à 3 ou 4 étages comment ça fonctionne: au niveau du matériel et au niveau du logiciel.

Quel est le role de la carte son dans tout ça.....etc.

Comment "raccorder" la BF reçue à une autre application?

Pourquoi par exemple une oscillation (locale) 4 ou 8 fois supérieure à la fréquence de réception?

Il existe des traités sur le sujet dans QEX de l'ARRL, mais j'ai du mal à suivre.

73 Irénée de F6GAL.

======================================

Je constate que malheureusement peu nombreux sont ceux qui répondent avec rigueur aux questions posées.

Il y a même quelque spécialiste du déviationnisme surtout lorsque c'est autrui qui pose les questions!

S'il y a questions sur le niveau et le contenu de l'examen du certificat d'opèrateur, je crois que justement c'est le moment de se mettre au travail mais pas ici.

Merci tout de même à Sébastien ON3SEB pour m'avoir répondu au plus prés. Je ne cherche pas à disserter sur le bien fait ou non des math. Je préfère parler technique exclusivement.

Je réitère donc mes questions plus précisément.

Si vous avez monté un RX SDR type SOFTROCK: Comment avez-vous résolu le problème pour pouvoir écouter (et émettre dans le cas du RXTX6) ailleurs que sur +/-20KHz autour de 7056? Quid pour utiliser d'autres bandes? une vingtaine de quartz, VFO, DDS....? sachant que la fréquence doit être pour bien aller à 4 fois, celle à recevoir.

Un article sur 2 N° de Radio-REF donne un peu plus de détails intéressants sur la radio logicielle. Quelques infos figurent dans Mégahertz.

Existe-t-il d'autres articles de fond en FRANCAIS? Il n'est pas utile de me parler de ceux de QEX!

J'ai interrogé sur les VAC (Cable audio virtuel), en fait un pilote pour relier 2 applications. C'est assez diificile à manipuler à mon avis. On doit pouvoir sortir par logiciel des modes BLU/AM/FM pour pouvoir accèder directement au PSK31 par exemple. Il semble d'ailleurs que M0KGK envisage de l'intégrer dans son programme SDR.

Différents programmes de gestion de SDR existent, le plus connu étant PowerSDR (pour SDR1000) dont une version spécifique SOFTROCK. Utilisant W2K et non XP, j'ai été obligé de tenter sans succés d'intégrer des "additifs " microsoft (plus de 30Mo - dotnet, framework.net, MDAC si je ne me trompe), avec tous les inconvénients que cela apporte. Ca sert à quoi??

Je garde d'autres questions pour la prochaine fois!

73 Irénée.

Share this post


Link to post
F1APY

Bonjour,

Différents programmes de gestion de SDR existent, le plus connu étant PowerSDR (pour SDR1000) dont une version spécifique SOFTROCK. Utilisant W2K et non XP, j'ai été obligé de tenter sans succés d'intégrer des "additifs " microsoft (plus de 30Mo - dotnet, framework.net, MDAC si je ne me trompe), avec tous les inconvénients que cela apporte. Ca sert à quoi??

Je ne suis pas un "pécialiste" du SDR, mais je m'y interresse, cependant je puis vous répondre sur la dernière question:

en fait cela dépend tout simplement des outils de développement utilisés, le fait d'avoir du charger .net, son framework suppose un développement en environnement visual studio (2003 ou 2005), l'intérêt du framework est sa portabilité dans les environnements windaube, on utilise des composants qui fonctionnent quel que soit la version du système d'exploitation (ce sont des objets), d'ou une certaine facilité pour le programmeur tant au niveau conceptuel qu'au niveau maintenance du soft (en fait c'est la réponse cro$ à java).

En ce qui concerne MDAC, c'est simplement l'API (application program interface) qui permet d'attaquer une base de données de type access ou Sql Server (il ne faut pas confondre avec l'ODBC) et nécessaire à l'outil de développement.

Voilà j'irai pas plus loin, aprés il vaut mieux se renseigner sur les sites à Bilou ;)

Cordiales 73' de Jacques - F1APY

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir,

Un progrmme qui vous force a utiliser .net est déjà un mauvais programme. .net ne contient pas de fonctionnalitée necessaire au fonctionnement d'un logiciel sdr, se sont des controles pour que bill s'assure que vous avez bien payer vos logiciel. Pensez Linux.

73 JPierre

Share this post


Link to post
F1APY

Bonsoir,

Un progrmme qui vous force a utiliser .net est déjà un mauvais programme. .net ne contient pas de fonctionnalitée necessaire au fonctionnement d'un logiciel sdr, se sont des controles pour que bill s'assure que vous avez bien payer vos logiciel. Pensez Linux.

Bon je ne le dis qu'une fois aprés la discussion est close en ce qui me concerne....

mode rogne [ON]

vous dites n'importe quoi, cela fait déjà un moment que j'observe vos réponses,et j'ai vraiment l'impression que vous avez un problème...

Maintenant, si vous êtes si bon que cela, envoyez moi votre CV, je bosse dans une boite informatique qui est First Mondial, je pourrai vous y faire entrer comme "Master" sans problèmes...

mode rogne [off]

votre réponse n'a absolument rien apporté à notre ami, si ce n'est que laisser tomber windows et passer à linux, mais linux n'est pas plus la panacéee, car au niveau dev , cela demande des connaissances bien plus poussées qu'en "clic clac merci kodak"

cela serait bien que vous nous fassiez un topo sur les bibliothèques dispos et la manières de les utiliser ??? ;)

73' F1APY

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir,

Moi Monsieur on ne me snobe pas. J'ai realisé beaucoup de logiciel et entre autre beaucoup de traitement numerique du signal. Je n'utilise pas .net car ça n'apporte pas de fonctionnalité.

Je peut vous faire un topo sur les fonctions de l'api windows multimedia et sur directX (maintenant integré a windo). La securité du framework.bill n'est aujourd'hui utilisé que par votre boite meme ebay l'a abandonné.

73 JPierre

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...