Jump to content
F6AWN

Association nationale : des idées ?

Recommended Posts

F6AWN

Bonjour,

En complément du fil "AG du REF-Union", et de mon message posté ces dernières minutes :

Je propose à tous ceux qui le désirent d'alimenter un nouveau fil :

Association nationale : des idées ?

Dans un premier temps, ce seront des propositions en vrac.

Nous pourrons peut-être essayer de les regrouper ensuite...

Allez-y, écrivez ici ce qui vous passe par la tête sur ce sujet !

Il n'y a rien à y perdre, sauf un peu de temps. Au pire, rien ne changera. :P

PS : faites des propositions d'abord, même opposées à celles qui auraient été déja proposées. Nous discuterons plus tard, autrement cela va devenir rapidement illisible...

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
F6AWN

Hep !

J'ouvre le bal :

1 - Plus de fédération, en l'état de la situation actuelle.

2 - Un membre de l'association égal un vote.

3 - Les élus se présentent au suffrage des membres.

4 - ?

Francis, F6AWN

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
Guest

-s'occuper de TOUS les radioamateurs adhérents sans se soucier du type de certificat de l'opérateur et de son ancienneté.

-n'accepteter que les radioamateurs possédant le droit d'emettre.

-réduire Radio-Ref à sa plus simple expression = bulletin associatif

-créer un forum et un site ouverts aux adhérents avec quelques rubriques accessibles à tous

-mettre les articles technique en PDF sur le site à la place de radio-Ref

- réduire fortement le prix de l'adhésion

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F4FLO

Concrètement, je voudrais une revue avec plus de montages et notamment des montages radio adaptés aux F0 qui souhaitent apprendre la technique. C'est plus facile de passer la F4 après avoir touché des composants en sachant à quoi ils servent concrètement.

Ca participe indirectement à la formation des béotiens comme moi...

Share this post


Link to post
F1NZR
-s'occuper de TOUS les radioamateurs adhérents sans se soucier du type de certificat de l'opérateur

-n'accepteter que les radioamateurs

Bonjour,

assez d'accord avec la plupart des proposition des intervenants mais pour ce qui est de s'occuper de toutes les classes d'indicatifs, je pense que l'obtention du déca aux F1/F4 et de l'examen sans technique F0 (bien que je sois plutôt un partisan de la technique même minimum :D ) sont une preuve qu'il n'y en a pas que pour certains.

Pour la limitation d'adhésion aux radioamateurs, il faut pour moi y inclure les "vrais" SWL, les personnes en cours de licence, qui participent vraiment à la vie radioamateur même sans indicatif, etc.

On peut par contre virer la cousine de tel ou tel aparatchik qui n'a jamais touché à une radio mais donne sa voix et tout ce qui va dans le même sens de vote "à la Corse" (désolé pour les copains TK, je ne le ferai plus ; :P )

Je vois que la question de la démocratie revient le plus en tête, à mon avis si c'était le régime en place, les OMs se sentiraient bien plus concernés et tenteraient plus d'adhérer et de s'impliquer.

Les questions secondaires se résoudraient un peu plus facilement une fois qu'il serait possible de faire bouger le bidule ©

Share this post


Link to post
Guest

En gros, je vais dans le sens de ce qui est exprimé plus haut par tous.

Rappelons qu'il est toujours possible de voter en tant qu'individu, voir le texte et les bulletins pages 38 et 39 de Radio Ref d'avril.

Mais je suppose que comme moi (je me couvre de cendres.... :P ) beaucoup ont a peine survolé ces pages.

Je pense qu'il faut supprimer cet absurde systême fédératif à tiroirs et étages, (les baronnies, les comtés, les duchés...) et revoir totalement le systeme électoral.

En fait, un retour à la situation prédédente remise à jour.

Tout en encourageant les ED, qui sont quand même le lien "fédérateur" entre les OMs du coin, lieu de rencontre d'échanges et de discution, avec pour role, pour devoir même, d'organiser, promouvoir, médiatiser notre activité.

Mais plus de vote par délégation. Simplement la charge d'inciter au scrutin, avec éventuellement la collecte des pouvoirs et bulletins sous pli fermé si les individus ne veulent pas les poster eux même.

Concernant les votes de cousine Berthe et tonton Roland, la solution peut être simple :

Tout membre titulaire d'un certificat d'opérateur (pas forcement d'un indicatif, il existe des "opérateurs supplémentaires" ) Ou N° de SWL est membre de pleins droits AVEC droit de vote.

Tous les autres sont qualifiés de membre associé avec les mêmes droits et privilèges, mais SANS droit de vote.

Je ne suis pas du tout partisant d'une réduction du volume de la revue, bien au contraire.

Certes, nous auront un peu de mal a rattraper le QST, mais c'est d'abord un lien entre les OMs, un moyen d' information, peut être de formation etc... Et c'est archivable ! Qui archive sérieusement les pages web intéressantes ?

Bien sur, le contenu doit être amélioré, diversifié etc...

Mais ne comptez pas sur moi pour pondre un article technique... :D

Quand au nombre de commissions, je n'ai pas d'avis définitif.

Ce que je leur demande, c'est d'être actives et efficaces, et d'éviter de tourner au clan, voir à la loge mafieuse ! (Non, je ne citerais pas de noms...) .

Ouala mes premières réfléxions....

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

Pour ne pas déroger à ce que je disais sur l'autre fil :

- une communication plus présente et plus accessible sur le radioamateurisme, des forums pour les initiés et pour ceux qui ne le sont pas encore afin de permettre à tous ceux qui s'intéressent à notre hobbie, qu'ils le comprennent mieux et soit mieux guidés dans leur recherche.

- un vrai plan de formation, avec des relais locaux et régionaux, quitte à former aussi de vrai enseignants du radioamateurisme, avec des livres ou des cours plus accessibles tant dans la diffusion que dans les prix,

Je crois que l'avenir passe aussi par la formation et la communication, vous voulez d'un autre monde pour le futur du radioamateurisme en France ?? Allez cherchez les candidats de valeur, communiquez avec eux, interessez vous à eux et surtout formez les !!! Ni voyez pas de l'assistanat dans ces propos, mais simplement le but de rattraper un retard, dans un monde où tout passe par la communication et surtout pour un loisir de communication, je trouve que rien n'est fait dans ce sens, et pourtant aujourd'hui il faut savoir attirer du monde et non plus attendre que certains passent devant la porte et osent entrer en voyant de la lumière. Attirer les meilleurs ne passera que par une communication ciblée et attrative... à nous d'y travailler. La formation sera la seconde étape, et des gens bien formés deviendront peut-être de bons représentants élus dans l'avenir, avec la vrai volonté de faire bouger les choses dans le bon sens.

Il serait peut-être temps que les radioamateurs d'aujourd'hui se battent pour ceux de demain au lieu de toujours critiquer le présent et regretter le passé. Je ne parle même pas de ceux qui ne se manisfestent que trop rarement et que pour défendrent leurs propres intérêts tout en profitant de certains avantages et certaines places bien au chaud.

Bien amicalement.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6AWN

Hello !

Bon, çà avance ...

SVP : ne dissertez pas trop pour l'instant ! Rappel du premier message :

"faites des propositions d'abord, même opposées à celles qui auraient été déja proposées. Nous discuterons plus tard, autrement cela va devenir rapidement illisible..."

Alignez des propositions, pas en langage SMS, mais en phrases courtes tout de même (euh... moi, je vous assure qu'il faut que je me fasse violence ! :P )

J'en ajoute une :

- durée très limitée des mandats, quels qu'il soient. Mais possibilité de revenir à la charge plus tard ! (Le but est de faire tourner les postes, en les rendant plus attractifs car de courte durée).

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5MMX

..

Edited by F5MMX

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Jean-Michel,

Merci pour votre contribution !

J'ajoute la mienne :

F5MMX  Ecrit le: 01/06/07 08:00

- Un simple bulletin de liaison sans articles techniques avec aussi comme objectif une réduction des coûts.

- bulletin de liaison envoyé par internet pour tous ceux qui en font le choix.

- adressé aux autres en version papier aux départements, via radio-club, section locale, etc., et en envoi groupé (économies, économies, et ... économies !). Cette méthode ne pourra que diminuer progressivement au fil des ans.

- des articles techniques, ou des cours, regroupés dans des compilations vendues par l'association en direct et via ses "sections" (si, si, cela se passait comme cela "dans le temps" !)

- fourniture de pages aux "clubs satellites". C'est des économies pour tous et une plus grande force d'action :

AMSAT-FRANCE

ANTA

ARDF

CDXC

GEPRAF

GRAC

RADIOAMPT

RCNEG

UFT

UNARAF

URA

Pour l'instant, vu du côté "radioamateur de base", déclarer ces entités des "membres associés", c'est des mots creux.

il y a aussi, parmi les "non associés" actuels :

ARTRA (F6BQU/F5RDH)

URC

ARP

...et peut-être d'autres (SWL's ?)

Ils regroupent aussi des radioamateurs ou des candidats à le devenir !

"What else ?" :D

Précision : les auteurs se font rares. Et j'ai bien l'impression qu'ils ne repointeront le bout de leur nez que lorsque "le bidule" aura bu le bouillon, et qu'une nouvelle machine sera redevenue souple, productive et sympathique. :huh:

Au fait :

Pour l'instant, RADIO-REF, pour moins de 6000 membres, c'est :

- un coût de 200 000 euros par an (1 300 000 ex-FF).

- c'est à dire 35% des ressources du REF-Union.

- ou encore la totalité des cotisations des 3500 premiers inscrits.

Et c'est sans compter les frais induits : téléphone, secrétariat, réunions, déplacements, photocopies, électricité, etc.

A chacun de juger si le jeu en vaut la chandelle, dans la situation actuelle.

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

Pour que perdure notre association qui existe depuis déjà 77 ans et quelle devienne centenaire au moins, mes voeux sont les suivants.

Maintient du REF dans son rôle de partenaire en regard des administrations qui régissent notre statut de radioamateur.

Qu'un service juridique compétant et réactif aux problèmes liés aux installations des antennes soit effectivement opérationnel.

Car l'installation dans un cadre légal d'antennes sans lesquelles notre autorisation est caduque est aujourd'hui plus que jamais un casse tête pour beaucoup.

Bulletin de liaison papier pour les victimes de la fracture numérique et pour le reste le format PDF et l'impression locale.

Un radioamateur autorisé une voix scrutin direct, mandat limité dans le temps, profession de foi avec objectifs et un réel bilan des actions entreprises à l'issue du mandat.

Pourquoi pas un Audit en effet il serait bon de connaître la réalité de la situation actuelle.

Cordialités.

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Jean-Michel,

F6DIR  Ecrit le: 01/06/07 10:40

Pour que perdure notre association qui existe depuis déjà 77 ans et quelle devienne centenaire au moins...

Notre association ?

Humm...

Certes, il reste le nom du REF dans REF-Union, mais ce n'est plus la même maison. Le REF aura duré 68 ans, et l'Union en est à sa 14ème année.

Maintient du REF dans son rôle de partenaire en regard des administrations qui régissent notre statut de radioamateur.

Il n'y a aucune raison pour que cela change. Il suffit de représenter au moins 10% du nombre de radioamateurs. De ce point de vue, l'Union peut continuer tranquillement à dépérir. :huh:

Qu'un service juridique compétant et réactif aux problèmes liés aux installations des antennes soit effectivement opérationnel.

C'est à la portée de tous, avec un peu d'argent. Une association qui a 6000 membres a aussi un peu d'argent. Seule la manière de l'utiliser peut poser problème...

Un radioamateur autorisé une voix scrutin direct, mandat limité dans le temps, profession de foi avec objectifs et un réel bilan des actions entreprises à l'issue du mandat.

C'est la partie la plus dure à faire avaler aux gens en place. Pourtant, c'est aussi la plus facile à proposer à ceux... qui ne sont pas en place.

L'union est une prime au maintien en place des dirigeants et de leurs conseillers. C'est un handicap à la dynamique et au renouvellement cadencé.

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F1COK

Suite au message que j'ai déposé dans le sujet "AG du REF-Union" pourquoi, si vous vous sentez concernés, chaque om n'enverrait-il pas un mail au Président du REF-Union pour lui faire comprendre qu'il serait bon d'écouter la voie du "Peuple".

73 Gérard F1COK

Share this post


Link to post
Guest

Ce que je trouve de curieux c'est que d'autres associations ne s'emparent pas du terrain !

Ne trouvez-vous pas étrange que dans une situation aussi évidente de ras le bol d'une partie des adhérents du Ref-Union, d'autres associations ne fassent rien de plus pour récupérer ces radioamateurs devenus indépendants ?

N'oubliez pas non plus que les adhérents sont souvent des individus passifs. La majorité silencieuse, tout comme sur ce forum. Beaucoup lisent, mais une poignée seulement intervient (toujours les mêmes).

Au sein des associations de radioamateurs c'est pareil. Pas de vague, on paye on a les QSL et la revue, on a fait sa B.A et c'est tout. Une sorte d'abonnement à un service ni plus ni moins.

Envoyer un courier à une personne alors qu'on n'est pas adhérent.... est-ce vraiment utile ?

Que ceux qui vont dans les AG des ED refusent de voter favorablement, que les présidents d'ED reportent vraiment ce qu'il se dit dans leurs AG, et peut-être que cela coincera "un jour".. c'est beaucoup demander aux gens. Rendez-vous compte oser dire NON ! c'est s'engager, et surtout c'est créer des tensions dans les radioclubs qui sont de petites communautés.....

Et oui, tout est parfaitement pensé pour que les vagues soient les plus minimes possibles. Allez, ouvrons une bonne bouteille, communiquons sur le déca aux F1/F4, suggérons des ordinateurs à la place des minitels (franchement qu'est-ce que cela va changer ???).... dormez.... dormez....... les moulins à vent sont solides :huh:

Share this post


Link to post
Guest

F4DBD.

Peut être (je pense certainement !) parce que les autres associations ne sont que des "carbon copy" du REF (Union).

Ce n'est pas le REF qui est malade, c'est le milieu associatif...

Share this post


Link to post
F6AWN

Hep !

F1COK  Ecrit le: 01/06/07 12:38

pourquoi, si vous vous sentez concernés, chaque om n'enverrait-il pas un mail au Président du REF-Union pour lui faire comprendre qu'il serait bon d'écouter la voie du "Peuple".

Pourquoi pas, en effet ?

Néanmoins, je doute que quelqu'un qui n'a pas profité de son arrivée, il y a quelques années, pour au moins modifier une partie des blocages qui étaient déja dénoncés dans ce "bidule", serait maintenant prêt à le faire, et avec le sourire aux lèvres.

L'impression est plutôt inverse : la situation se durcit et la communication est encore plus difficile. A t-elle d'ailleurs déja été facile depuis que le REF-Union existe et que ses présidents et conseillers se succèdent ... ou restent en place pour certains ?

Le radioamateur a un gros défaut : il est trop passionné. De la passion à l'orgueil, la frontière est vite franchie.

C'est la raison pour laquelle certains ont déja proposé le principe de mandats courts et non renouvelés.

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6AWN

(ancien membre)  Ecrit le: 01/06/07 13:08

Ce n'est pas le REF qui est malade, c'est le milieu associatif...

Je ne suis pas de cet avis. Pas exprimé de cette façon !

Cela demande à être précisé :

Le REF-Union n'est pas malade, il est handicapé de naissance. Ce n'est pas la même chose !

Donc le REF-Union demande plus de soins, plus d'énergie, plus de temps, plus, plus et plus encore... Et cela ne pourra pas s'améliorer sans chirurgie lourde.

Admettons maintenant que le milieu associatif soit malade.

Il est peut-être malade de plusieurs choses :

l'oubli de la définition initiale d'une association, la confusion des genres entre membre et client, la dispersion des activités, l'excès de ludique, le besoin d'immédiat, l'impatience, le manque de rigueur, etc.

Mais le milieu associatif actuel ne peut qu'être encore plus malade s'il doit s'exercer dans des structures lourdes, illisibles et pénalisantes à l'excès, donc dans des conditions d'un autre siècle.

Le milieu associatif actuel se porte bien lorsqu'il exploite les avantages de son époque. L'associatif "à domicile", comme le télétravail "à domicile", est souple, économique, rapide. Il peut aussi être efficace si des spécialistes se chargent de cadencer les travaux. Et surtout, il coûte moins cher.

Allons donc, nous voyons bien que le principal obstacle au bon fonctionnent du REF-Union, c'est d'abord l'outil lui-même, et bien avant les ouvriers qui l'utilisent. Mais je vous accorde que parmi ces ouvriers, certains ne sauraient rien faire avec des outils modernes. :huh:

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour

Francis merci d'avoir lancé ce fil tres interessant

organiser des concours national dont le themes serai par exemple

realisation d'un quit emetteur recepteur 136khz ou d'une hex beam au sein des radioclubs

avec publication des meilleures realisation sur la revue du ref detaillée interet du truc relancer le degainage du fer à souder et permettre aux novices comme moi d'evoluer techniquement

73's

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

F4BEQ  Ecrit le: 01/06/07 15:00

Francis merci d'avoir lancé ce fil tres interessant

C'est moi qui vous remercie de donner votre avis !

relancer le degainage du fer à souder et permettre aux novices comme moi d'evoluer techniquement

Et dire qu'on essaie de nous faire croire depuis des années que l'avenir du radioamateurisme c'est le trafic en pleine lumière avec de boites à boutons de chez les JA, c'est l'occupation des bandes à tout prix, et non plus ce truc de ringards qu'est la bricole, avec des bouquins, un fer à souder et des composants électroniques, pratiquée au fond d'une cave ! :huh:

Oui, c'est moi qui vous remercie !

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6AWN

...

F4DBD  Ecrit le: 01/06/07 13:01

Ce que je trouve de curieux c'est que d'autres associations ne s'emparent pas du terrain !

Ne trouvez-vous pas étrange que dans une situation aussi évidente de ras le bol d'une partie des adhérents du Ref-Union, d'autres associations ne fassent rien de plus pour récupérer ces radioamateurs devenus indépendants ?

Tout de même, il y en a un qui réfléchit et qui ose nous faire part de ses cogitations... :)

Reste à savoir ce qu'il y a en stock :

Les "sectorielles" ? Elle servent justement à regrouper des gens qui n'ont strictement rien à cirer de ces problèmes et s'occupent de leur passion. Vive l'UFT et les autres.

Les concurrentes ?

Je ne connais que l'URC. Je ne sais pas où elle en est... Néanmoins, en faisant un effort (de son côté et du côté des radioamateurs égarés), ce serait une option possible. Rudement silencieuse, depuis quelques temps...

De toute façon, le Graal est détenu par le REF-Union, qu'on le veuille ou non. Et il est composé :

- du nom

- de l'ancienneté

- de la représentation IARU, donc des QSL

- accessoirement de quelques grigris administratifs genre reconnaissance d'utilité publique, ministère de la défense, de l'éducation, de la jeunesse et des sports.

Alors, l'intérêt de la concurrence serait d'une part de rendre le pouvoir à des radioamateurs "de base" selon les principes qui apparaissent dans cette discussion, et pas très éloignés de l'ancien REF ou d'ailleurs de l'URC, de rendre aussi la participation plus attractive, et d'autre part de laisser le bidule vivre sa vie, ou plutôt sa très probable agonie.

Mais le problème, c'est qu'en revivifiant le radioamateurisme français, on réoxygène aussi le bidule. Faut-il donc attendre la presque agonie de cette activité pour être enfin en mesure de créer les outils de son renouveau ?

N'oubliez pas non plus que les adhérents sont souvent des individus passifs. La majorité silencieuse, tout comme sur ce forum. Beaucoup lisent, mais une poignée seulement intervient (toujours les mêmes).

Peut-être...

Jusqu'au jour où la mayonnaise prend, parce que c'est le bon moment.

Au sein des associations de radioamateurs c'est pareil. Pas de vague, on paye on a les QSL et la revue, on a fait sa B.A et c'est tout. Une sorte d'abonnement à un service ni plus ni moins.

Mais cela a toujours été comme çà ! Même à l'époque du REF d'avant le bidule.

Seulement, lorsque le véhicule avait des ratés, c'était tout de même plus facile de changer de conducteur ou de le pousser lorsqu'il s'agissait d'une voiture normale et non qu'un AMX-30.

Que ceux qui vont dans les AG des ED refusent de voter favorablement, que les présidents d'ED reportent vraiment ce qu'il se dit dans leurs AG, et peut-être que cela coincera "un jour".. c'est beaucoup demander aux gens. Rendez-vous compte oser dire NON ! c'est s'engager, et surtout c'est créer des tensions dans les radioclubs qui sont de petites communautés...

C'est exactement ce qui se passe. Pire, certains donnent mandat à d'autres pour voter à leur place, ou alors demandent à leur voisin ce qu'il faut voter. Ces curieux représentants ont pourtant entre les mains parfois plusieurs dizaines ou centaines de voix, celles des membres de leurs ED, voire de l'ensemble de leur région.

Tout de même, le fondateur du bidule a été blackboulé sur ce principe, avec une majorité d'ED contre lui ! On peut donc espérer qu'il arrivera un jour où suffisamment d'établissements départementaux seront enfin décidé à changer les choses. Et il faudra aussi qu'ils veuillent les changer en profondeur, sans être entre temps roulés dans la farine par des spécialistes en matière de gestion de groupes et de votes à l'arrachée. Ce qui est amusant, mais pas rassurant, c'est que ceux qui ont pris la place du président en question se sont contentés de poursuivre exactement sur la même voie ! Nous somme loin de l'associatif bon enfant...

Et oui, tout est parfaitement pensé pour que les vagues soient les plus minimes possibles.

Ou plutôt que quelques soient les vagues, elles restent pratiquement sans effet.

Tiens, dans mon coin, il y a encore des blokhaus de 1940 ! Toujours là, pas encore effacés par les vagues, mais... vides !

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest

Précision :

Les assoces, divers, mais surtout socio-culturelles, je suis tombé dedans exactement en 1965. Je connais bien,TRES bien !

J'ai donné, beaucoup donné.

Mais j'ai aussi reçu, immenssément reçu, je suis débiteur....

J'en ai aussi vu, supporté, subi les transformations, en fait le déclin (mais il y a des exceptions).

Vous semblez fixer cette époque charnière entre 1990 et 1993, un avant et un après, en vous focalisant sur cet avant, ignorant, niant plutôt, l'après.

Je suis d'accord sur ces dates, c'est à cette période (et même un peu avant) que j'ai constaté ces mutations.

Mais, si vous nous disiez CLAIREMENT ce qui c'est passé, ou ce que vous pensez qu'il s'est passé ?

Par des exemples, pas par des sous entendus, par des mots, des vrais, pour une fois.......

Arrètez de louvoyer.....

Share this post


Link to post
Guest

L'activité principale du REF devrait être la promotion de notre activité :

- Modernisation du site Web et mise en place d'un forum.

- Dématerialisation de Radio REF pour ceux qui le désire et développement des articles techniques en version PDF sur le site. Réduction de la version papier à sa plus simple expression.

- Mise en place d'un véritable plan de promotion et de formation avec implication des fédérations locales.

- Réduction du nombre des commissions permanentes en s'assurant qu'elle restent actives mettent leur site web à jour.

Si vous saviez l'image qu'à le site web du REF à l'extérieur ... un gros nettoyage de printemps est nécessaire.

Pour le reste, je suis d'accord avec le propals données au dessus : nouvelle organisation plus proche de l'adhérent, échange avec les associations homologues, ...

Share this post


Link to post
Guest

Peut être qu'être agréé par le ministère de la défense et le ministère de l'intérieur (protection civile) pourrait nous être utile en cas de généralisation du redoutable CPL.

Non ?

Share this post


Link to post
Guest
Peut être qu'être agréé par le ministère de la défense et le ministère de l'intérieur (protection civile) pourrait nous être utile en cas de généralisation du redoutable CPL.

Non ?

Non !

Quand du fric est en jeu, les amateurs ne pèsent pas lourds...

Ce qui revient à dire : "Quand les hommes de 130 kilos parlent, les hommes de 60 kilos écoutent..." (Signé Audiard, dit par Blier dans "100 000 dollars au soleil").

:)

Share this post


Link to post
F5MMX

..

Edited by F5MMX

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...