Jump to content
F4FXL

REF or not REF ?

Recommended Posts

F8UKP

Enfin reçu le Radio-REF d'avril ! Il est arrivé aujourd'hui en même temps que le QST de mai ...

C'est le monde à l'envers...

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

F4UKP  Ecrit le: 29/04/11 14:20

Enfin reçu le Radio-REF d'avril ! Il est arrivé aujourd'hui en même temps que le QST de mai ...

Même pas dans les temps pour la convocation à l'AGE du 28 mai ! :lol:

C'est le monde à l'envers...

Pas du tout, c'est juste une Refunionnerie © !

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5LPR

...

Edited by F5LPR

Share this post


Link to post
F5LPR

...

Edited by F5LPR

Share this post


Link to post
Guest

Ahahahahah !

Incroyable mais.... VRAI !

qu'y a t'il de plus profond que le fond.....

:angry:

Share this post


Link to post
F5LPR

...

Edited by F5LPR

Share this post


Link to post
F4ASK
Ahahahahah !

Incroyable mais.... VRAI !

qu'y a t'il de plus profond que le fond.....

:angry:

Bonjour

Réponse : Le Néant et l'Infini...

Non ?

Share this post


Link to post
Guest

INCROYABLE ! ! ! ! ;)

Dans le bulletin semaine 18 du REF, que je viens tout juste de recevoir, que ce soit le contenu du message mail ou le PDF, la revue est toujours annoncée pour le 23.... mai ! ! ! !

Faut il appeler les OMs en blanc ?

:huh:

Share this post


Link to post
F5LPR

...

Edited by F5LPR

Share this post


Link to post
Guest

Ah oui !

20113 ! ! ! ! !

Je suis "mort de rire", que me reste il d'autre ?

En fait je suis très triste, qu'avons nous fait nous les OMs, car in ou out, c'est notre représentant à tous, pour mériter cela, sauf pour la majorité a utiliser des machins "du commerce" avec plein de boutons et de lumières...

Cela me rappelle ces films US ou des radioamateurs voyages dans l'avenir et le passé....

:huh:

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

Juste un modeste avis personnel : il me semble inutile voire néfaste de critiquer à longueur de journée des détails dans le fonctionnement du REF-Union et/ou de son site Web. Personne n'est parfait, tout le monde fait des erreurs.

Le problème n'est pas dans ces petites erreurs mais dans les causes qui créent à longueur d'année de grosses erreurs ou de gros handicaps. Et ce problème est bien connu, c'est celui de l'outil REF-Union qui est inadapté au cahier des charges, cahier des charges d'ailleurs oublié depuis des décennies dans les cartons moisis qui subsistent peut-être encore dans les caves "du siège".

Le REF-Union a besoin d'air, le REF-Union a besoin de radioamateurs en phase avec les réalités du monde actuel, le REF-Union a besoin de liberté d'action, le REF-Union a besoin d'administrateurs qui sachent administrer avec des principes en accord avec l'époque actuelle et non sur la base de ce qu'ils ont appris il y a 50 ans et font depuis au moins 40 ans dans une bulle étanche.

Le REF-Union souffre aussi très certainement d'être dirigé par des radioamateurs, oui, ces "passionnés" comme disent les cibistes et les apprentis-journalistes, qui appliquent à l'associatif ce qu'ils ont appliqué plus ou moins bien à la conception de matériel radio : rêver d'une usine à gaz sans jamais parvenir à la faire fonctionner.

Nous avons tous fait cela un jour où l'autre, nous avons tous bâti des plans sur la comète pour des appareils finalement irréalisables ou inutilisables. Mais, normalement, on en guérit un jour où l'autre, avec l'expérience.

Reproduire ces comportements d'amateur averti mais néanmoins inexpérimenté dans la construction d'une association ne peut aboutir qu'aux mêmes inconvénients et le machin REF-Union est là pour le prouver : Il n'est plus que le jouet poussiéreux et encombrant de quelques personnes qui s'obstinent à le voir trôner au sommet du radio-amateurisme français en l'ayant imaginé capable de réponde à toutes les situations même les plus improbables.

Cela donne envie de fuir et de délaisser l'associatif pour se régénérer en faisant de la radio, en réapprenant les bons principes de la réalisation d'un appareil. Curieusement, on pourrait presque remplacer le mot appareil, ou transceiver, par "association" ou "REF" dans le texte ci-dessous :

http://f4buc.pagesperso-orange.fr/transceiver.htm

Transceiver décamétrique

Voici un projet que j'ai entrepris depuis longtemps ! Je ne me souviens plus très bien mais ce projet a du germer en 1996 alors que je n'était pas encore radioamateur ! [...] Après avoir commencé à câbler quelques modules, j'ai laissé ce projet en stand-by quelques années avant de le reprendre en 2004 avec la ferme intention de le mener à terme [...].

Réaliser un transceiver décamétrique complet n'est pas un petit projet car il demande beaucoup de temps pour câbler, mettre a point ... et aussi comprendre et calculer car tout n'est pas décrit!

Philosophie du projet :

Il faut savoir être réaliste...

Avant de commencer à brancher le fer à souder il faut se poser les questions suivantes:

- a quel type de trafic sera dédié principalement ce transceiver? QRP? Contest?

- de quels moyens je dispose pour le réaliser?

La grosse erreur serait de sur-dimensionner inutilement le transceiver. Personne ne penserait à utiliser une Formule1 pour aller faire ses courses de la semaine au supermarché du coin!

Un transceiver sera toujours perfectible, toujours plus d'IP3, de sensibilité.... mais pour couvrir le 1% des cas d'utilisations qui ne serait pas couvert par le design précédent!

Il faut se montrer réaliste et savoir qu'un transceiver aux performances modestes permet de couvrir 95% des cas d'utilisation, c'est à dire du trafic radio de tous les jours avec les conditions normales de propagation et d'occupation des bandes.

[...]

Au final, le plus important pour un amateur construisant son propre matériel est de pouvoir justifier son design vis à vis de son objectif initial et d'être conscient des limitations des performances de son matériel, source à de futurs réalisations!

Il vaut mieux réaliser plusieurs transceiver successivement avec à chaque version des améliorations plutôt que viser dès le départ le "super" transceiver irremplaçable...

En résumé tout projet sert à ... préparer le prochain!

Oui, lorsqu'on lit ceci, on se rappelle ou on apprend qu'il y a des erreurs à ne pas commettre lorsqu'on se lance dans un projet d'envergure. La démarche est identique qu'il s'agisse de la construction d'un appareil radio, d'un batiment ou... d'une association ! Tout cahier des charges passe par un alourdissement progressif de ses contraintes et il faut savoir s'arrêter puis élaguer sévèrement dans celles-ci pour se concentrer sur ce qui sera vraiment utile dans 90% des cas avant de se lancer dans une construction irréaliste. Le REF-Union est le produit d'un cahier des charges qui n'a toujours privilégié que les 5 à 10% que l'on n'aura jamais à traiter. C'est une erreur... d'amateur, de radioamateur plus exactement. ;)

En imaginant qu'on puisse encore rêver d'une association nouvelle et efficace pour défendre le radio-amateurisme français, essayons de ne pas oublier les principes ci-dessus avant de valider un cahier des charges qui a toutes les chances de s'alourdir au fil des discussions, n'hésitons pas à le réduire à l'essentiel une fois la passion des discussions initiales retombée et laissons ouvertes les possibilités d'évolution au fil des besoins au lieu de faire l'erreur de vouloir tout prévoir mais dans un système verrouillé. :huh:

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6BGV

Si je comprends bien Francis, il faut changer l'essentiel, tout en conservant l'essentiel, n'est-ce pas ? :P

Amitiés à tous

Jean-Pierre

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

F6BGV  Ecrit le: 09/05/11 22:29

Si je comprends bien Francis, il faut changer l'essentiel, tout en conservant l'essentiel, n'est-ce pas ? :blink:

Belle formule, Jean-Pierre ! Je pourrais proposer celle-ci :

"Il ne faut conserver que l'indispensable, et l'indispensable c'est seulement le radio-amateurisme."

Avec l'arrivée du REF-Union en 1993/94, c'est un peu comme si un petit commerçant de quartier proche de la retraite et vivotant dans une boutique poussiéreuse mais aux clients fidèles avait monté, hors de tout conseil avisé, une holding "home-made" au prétexte que cela protégerait définitivement l'œuvre de sa vie et faciliterait sa transmission. Utopie, orgueil, irréalisme, amateurisme... Tout montage ne vaut que par ce qu'il produit. L'Union c'est du vent, les radioamateurs y sont de moins en moins nombreux d'année en année.

Si "holding" il doit y avoir pour rassembler et représenter les radioamateurs français, c'est bien en s'appuyant sur des sociétés filles solides et génératrices d'activités que cela doit se faire. Si 20% des départements français représentent 80% des radioamateurs actifs, c'est sur ces 20% qu'il faut s'appuyer et non pas sur les 101 départements avec un esprit purement administratif et comptable.

En ce début de XXIe siècle, c'est une erreur que de chercher une représentativité par des chiffres obtenus de manière artificielle à coup d'élections "pipeautées". C'est une erreur de vouloir imposer un représentant du REF dans chaque département français. C'est une erreur de confier le pouvoir exécutif du REF à un CA composé d'administrateurs en surnombre et sans cohérence. C'est une erreur de ne pas disposer d'un chef qui puisse décider rapidement. C'est une erreur que de s'accrocher à des "grigris" d'une autre époque, lourds à porter, et avec une utilité qui ne se manifestera que très rarement voire jamais (RUP, agréments divers et autres médailles poussiéreuses). C'est une erreur que de pouvoir être administrateur pendant de nombreuses années et en décourageant les bonnes volontés immédiates pour une durée limitée. C'est une erreur que d'utiliser le bénévolat comme excuse à l'inefficacité voire l'incompétence. C'est une erreur que d'empiler des règlements dans des textes pour finalement ne plus les comprendre et les bafouer quotidiennement. C'est une erreur que de verrouiller ces textes en utilisant le prétexte de la RUP. C'est une erreur que de mépriser les radioamateurs individuels et de vouloir tout décider à leur place. C'est une erreur que de... Oh, oui, cela n'en finit pas, car le REF-Union est une Union d'erreurs ! Pour sa défense, cela aurait peut-être pu marcher si le nombre des radioamateurs avait progressé comme celui des joueurs de football et si on vivait encore à la fin du XIXe siècle. Mais nous sommes en 2011, Internet a profondément changé les choses et il n'y a plus guère que 3000 "radioamateurs" qui adhérent encore au REF !

Le REF doit être une bouée qui flotte au sommet de la vague produite par les radioamateurs © eux-mêmes (oui, j'ai bien écrit "radioamateurs" car cela a une signification précise sur le plan international), et sur une bouée, il est inutile que des essaims de moules s'y accrochent durablement, au risque de la faire sombrer... :)

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5LPR

...

Edited by F5LPR

Share this post


Link to post
F5LPR

...

Edited by F5LPR

Share this post


Link to post
F4ASK
Bonjour à tous.

Les dernières nouvelles de l’Association nationale et historique sont ici :

- Le mot du secrétaire national :

http://www.ref-union.org/index.php?option=...-ref&Itemid=133

- Le premier éditorial du nouveau Président :

http://radioref.ref-union.org/edito.pdf

Bonne lecture.

F5lpr – Denis.

Bonjour Denis et tous

C'est lu.

Attendons la suite des évènements pour savoir si le REF renaît ou continue sur sa lancée :rolleyes:

Pour ma part, je pense que des commentaires sur l'édito du nouveau président sont prématurés...

Share this post


Link to post
F1COK

Bonjour, lu dans bulletin du REF :

Le stand du REF-Union sera le lieu de ralliement et de rayonnement du salon. N’hésitez pas à vous adresser

à ses animateurs et au personnel du siège, vous serez comme à l’accoutumée bien reçus,

Mort de rire !.............. Heureusement pour nous que le soleil rayonne plus que le REF-U, quant à la cordialité des membres du CA sur le stand ...............

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...