Jump to content
F4FXL

REF or not REF ?

Recommended Posts

Guest

Concernant ceux qui considèrent le REF comme une société de service, il est claire que c'est un moyen artificiel de gonfler les effectifs.

Bonsoir

Gilbert RATS F4ASK REF-50866

Permettez moi de vous faire remarquer que les adhérents qui se contente du seul "service" QSL feraient mieux d'aller ailleurs.

Je préfère une association peu peuplée mais peuplée d'adhérents avec un esprit associatif et combatif pour défendre l'activité d'amateur.

Le clientélisme est-il une fin en soit ? Personnellement, je ne le pense pas et c'est valable dans tout le monde associatif, pas uniquement pour le REF ou autres.

De plus, la France n'a jamais été un pays de grand radioamateurisme, sauf quelques amateurs grands technicien, le nombre de radioamateur n'ayant jamais été important : Comparez le 1% d'amateur par rapport à la population néerlandaise (14000 pour 14 millions d'habitants) et les 17000 amateurs en France pour 63 millions d'habitants.

Combien de ces amateurs français sont-ils prêt à consacrer 1/2 heure de "militantisme" radioamateur pour faire avancer la "cause" ? Imaginez le boulot ainsi réalisé par 6000 adhérents à raison d'une demie heure hebdomadaire : 3000 h de travail d'un coup dans tous les secteurs de notre activité, formidable, non ? Si vous ne connaissez pas SETI@HOME, jetez-y un oeil, ça marche comme ce que j'écris au-dessus.

La très grande majorité est plutôt à la traîne de ceux qui se mouillent, même si ceux-ci, il faut le reconnaître, ne sont pas toujours au top de ce qu'il faudrait faire.

Une nouvelle présidente vient d'être élue et, en ce qui me concerne, est quelqu'un sur qui on peut compter. Il faut lui laisser le temps de bosser et surtout ne pas lui taper sur la tête avant qu'elle ait présenté sa façon de gérer le REF, en collaboration avec les membres du BE et du CA.

Revenons au REF-Union : D'accord pour casser "l'usine à gaz" qui est un "machin", mais, dans l'immédiat, c'est la seule association qui peut discuter avec les instances de l'État et représenter notre pays à l'instance internationale IARU.

Il faudra toujours que les amateurs français soient représentés sur le plan international pour faire avancer la cause. Vous ne voulez pas adhérer au REF-Union, adhérez donc à l'IARU directement, il vous en coûtera 1,84€ par an et vous serez représenté.

Cette somme est actuellement contenue dans le montant de l'obole versée au REF-Union.

Le REF-Union doit avoir avant tout un rôle "politique" et pas uniquement un rôle de service.

Les élections du CA par les seuls présidents d'ED (sans qu'ils soient tous présents) ou des associations membres associées est une imbécilité énorme : Comme l'écrit très justement Didier de F6BSW, un homme = une voix et les adhérents des ED devraient voter en leur âme et conscience et la compte des voix devrait commencer par là, à condition que les adhérents veuillent bien se déplacer le jour du vote (AG d'ED) ce qui n'est pas toujours le cas (sur 140 radioamateurs ou radioécouteurs en Seine Maritime dont un grand nombre de membres du REF-Union, seules 32 voix se sont exprimé dont 10 pouvoirs, une catastrophe).

On tape toujours sur les administrateurs du REF, mais ne faut-il pas - AUSSI - regarder du côté des adhérents. Je laisse de côté les non adhérents qui, même si le REF défends leurs intérêts, ne s'implique pas du tout au sein de l'association nationale et compte pour rien dans le problème de l'usine à gaz.

Pour changer les choses et faire avancer la "Cause", c'est de l'intérieur qu'il faut faire quelque chose et pas foutre le camp ou rester dans sa tour d'ivoire. Donc, il y a intérêt à adhérer pour changer la situation actuelle et se bouger, évidemment, pour que ça change.

Mais chacun fait ce qu'il veut, s'pas !

Quand je vais sur le site du REF, la rubrique "Nos Services" a une tendance à m'agacer très sérieusement, ne serait-ce que par la présence de la sous rubrique "QSL".

Alors, pour terminer, assez de clientélisme et plus d'action.

(Je ne suis pas naïf et n'attends rien dans un avenir proche ou plus lointain mais c'est ce que je pense et ça n'engage que moi, après tout. Malheureusement pour moi, je suis un vieux rêveur qui attend toujours les "lendemains qui changent".)

Bonne nuit.

Share this post


Link to post
F6AWN

Hep !

Il serait peut-être utile que chacun, dans cette discussion, prenne bien conscience qu'il n'est pas question, dans "l'organisation REF-UNION", d'être un "membre" de l'association nationale, mais simplement un "adhérent" !

En effet, le REF-Union est une fédération d'associations départementales et fédérations régionales. Une personne qui cotise "au REF" (Union) n'est en fait membre que de l'association départementale, elle-même membre d'une fédération régionale.

L'expérience d'une quinzaine d'années d'existence de ce système montre maintenant que cela a abouti à l'isolement de beaucoup de radioamateurs individuels et d'un nombre non négligeable de départements.

Quant aux "anti-REF", ils sont très peu nombreux et ils résultent généralement d'accidents de parcours, la plupart du temps où se mèlent aussi les passions.

Par contre, les "anti-REF-UNION sont de plus en plus nombreux, et on les trouve plutôt chez des OT (Old-Timer) ayant connu "une autre vie associative" et ayant pour beaucoup participé à celle-ci ou aux deux !

Je pense pouvoir dire qu'il n'est pas question pour ces derniers de faire disparaître le REF historique et ses fonctions historiques, mais au contraire de ramener l'association nationale vers une attitude plus propice au respect des missions qui sont les siennes, à commencer par le respect du radioamateur individuel, et du SWL individuel, qui constituent le radioamateurisme.

Dans l'état actuel où se trouve cette activité en France, il est grand temps de démanteler ce "porte-container sous-motorisé" né d'une erreur d'analyse du phénomène CB de la fin des années 80 et de le remplacer rapidement par une petite embarcation maniable et rapide, et en contact direct avec ceux dont elle a la charge.

Et pour cela, il faut qu'un premier pas soit franchi, et il ne peut l'être que par les administrateurs eux-mêmes du Big Bidule : tourner enfin la page d'une expérience malheureuse, prendre la décision de simplifier sans retenue la machine actuelle, quitte d'ailleurs à perdre temporairement une reconnaissance d'utilité publique qui n'a que des inconvénients pour une association qui n'est pas en état de profiter de dons importants, et rétablir ainsi le contact direct avec des radioamateurs redevenus membres.

Ceci suppose un nouvel état d'esprit, une ouverture retrouvée et un peu de confiance envers tous ceux qui sont à même d'aider le REF à fonctionner, et surtout ceci suppose beaucoup de simplification dans les procédures afin d'arrêter d'user les bonnes volontés à force de travaux qui s'avèrent inutiles. Que l'administratif soit au service de ceux qui agissent, et non l'inverse !

Seulement 6000 radioamateurs en France, au sein de cette usine à gaz, mais c'est en moyenne :

- 60 adhérents seulement par département

- 6 élus par département

- 30 régions

- 6 élus par région

- soit presque 800 élus pour tout le territoire !

et sans compter ceux qui administrent des associations indépendantes, les vrais acteurs des départements, alors que les ED ne sont bien souvent que des boites vides mais néanmoins coûteuses (assurances, gestion de l'AG...).

Tout ceci aurait dû servir à deux choses apparemment essentielles dans l'esprit de ceux qui ont accouché d'un tel monstre :

- fortifier le REF en citadelle imprenable pour le protéger de ses nombreux ennemis...

- assoir sur des chiffres artificiels mais officiels la représentativité du REF envers et contre tout.

Cela partait peut-être d'un bon sentiment dans les années 90, mais la peur est mauvaise conseillère et on le constate maintenant. Et cela n'a pas empêché l'URC d'être tout autant "représentative" et donc reçue par nos administrations de tutelle malgré 10 fois moins de membres...

Il est grand temps de redescendre sur terre et d'agir en économisant le peu de ressources qui restent, en particulier humaines, et en ouvrant les portes au lieu de les fermer à triple tour. Un système simplifié, un bulletin réalisé à l'économie, tourné vers l'information et la formation, et abandonnant à l'internet tout ce qui résulte de la mode ou de l'éphémère, et surtout l'abandon des procédures de gestion propres aux entreprises du CAC40 !

Le REF n'a survécu aux périodes difficiles de son existence que grâce à deux choses : son service QSL et sa revue Radio-REF, deux "prestations" qui justifiaient le paiement d'une cotisation aux yeux des moins "associatifs" et/ou des plus "clients" de ses membres !

- Le service QSL a du plomb dans l'aile, un peu à cause de l'esprit sectaire de certains de ses responsables, et beaucoup à cause d'internet. Un jour ou l'autre le papier disparaîtra.

- La revue Radio-REF n'est plus que l'ombre d'elle-même, à force d'avoir voulu être tout à la fois en occupant un terrain qui n'aurait jamais dû être le sien : celui du marché commercial et donc celui de la concurrence. Imiter les acteurs distribués en kiosque alors qu'on ne l'est pas soi-même, c'est se tirer d'office une balle dans le pied... ou c'est se moquer des "adhérents" en se payant sur leur dos une "vitrine" hors de prix qui ne sert pas à grand chose.

Certains se plaignent de ne voir sur ce forum que des critiques et non des propositions ? Ce sont de bien mauvais lecteurs... ;)

D'autres renoncent à adhérer au Bidule ? Il vont peut-être permettre de sauver le malade malgré lui...

Enfin, certains croient encore qu'il faut agir "de l'intérieur" pour faire évoluer les choses ? Qu'ils relisent longuement et plusieurs fois les statuts et le règlement intérieur de l'usine à gaz : ils verront qu'il y a loin de la coupe aux lèvres...

Que l'un des nouveaux administrateurs trouve le moyen d'ouvrir enfin les fenêtres et les portes largement et les bonnes volontés retrouveront vite le chemin de l'associatif. Ce sauveur peut d'ailleurs être une femme... :P

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4FXL

Bonjour à tous,

D'abord félicitations à tous pour la qualité de vos interventions ! Voilà un topic de qualité où on confronte intelligemment ses points de vue :P !

De vos posts je retiens les points clés suivants :

1/ Le REF est une usine à gaz

2/ Le clientelisme plutot que le militantisme associatif à gangréné la machine

3/ C'est le fonctionnement pyramidale qui déconnecte le sommet de sa base

4/ Le REF souffre d'un baisse d'éffectif par une politique de recrutement axée vers les radioamateurs plutot que vers les futurs radioamateurs

5/ Le REF devrait arrter de vouloir ressembler à l'ARRL (publications, "boutiques" etc...) car la France n'est pas l'Amérique et se concentrer sur la défense et la promotion du service d'amateur

6/ Le REF est notre seul interlocuteur valable avec les instances administratives. Ce point suffit presque pour moi à compenser les 5 premiers.

Si j'ai oublié quelque chose dites le moi...

A coté de cela il y a ceux qui veulent réformer de l'intérieur comme Gérard F4ASK et ceux qui veulent réformer de l'extérieur comme Francis F6AWN et ceux qui s'en fichent. Laissons ceux là de coté ;).

Pour ma part je réalise que mon hésitation à adhérer (à militer ?) au sein du REF est en partie due à savoir si je me trouve du coté de F4ASK ou de celui de F6AWN. Je pense pencher du coté des réformateurs de l'intérieur, mais ça doit encore murir....

Concernant la formation, je ne peux que admettre que le REF ne brille pas de ce coté là. Lorsque je me suis décidé à passer la classe 3 mon premier réflexe fut le site du REF. Finalement, devant la maigreur du truc j'ai demandé à l'OM G0OGLE et je suis tombé chez F5AXG et chez F6CRP.... Donc ce n'est déja pas en tant que futur Radioamateur que j'aurais adhéré.

Le REF aurait beaucoup à gagner en s'inspirant de son équivalent allemand le DARC. Le DARC ne se contente pas de proposer des bouquins dans sa boutique, mais organise des stages de préparations de 3 semaines coutant 100€. Pour qui veut apprendre vite et bien voilà de l'argent bien dépensé.

En tout cas, la nouvelle présidente semble motivée au vu de l'éditorial présent sur la page d'accueil !

Mais je m'écarte du sujet initial et de la question qui a amenée ce topic.... je pense avoir pu confronter assez de point de vues différents pour arriver à savoir ou je me situe, la suite au prochain numéro :D :D

Edited by MERCK Geoffrey

Share this post


Link to post
F6FRA
"Bonjour Mme la présidente du REF, on a décidé de vous passer la bande des 2 m en précaire et révocable, de toutes facons avec vos quelques adhérents vous n'êtes plus représentatifs de quoi que ce soit. Et si les autres en avait quelque chose à faire ils seraient encartés chez vous..."

Bonjour, il n'y a pas que la bande des 2m qui est précaire et révocable, mais toutes les fréquences allouées aux radioamateurs.

N'oubliez pas qu'en France l'émission d'amateur n'est pas un droit ;)

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

MERCK Geoffrey  Ecrit le 02/11/08 07:11

D'abord félicitations à tous pour la qualité de vos interventions ! Voilà un topic de qualité où on confronte intelligemment ses points de vue !

La procédure radioamateur, enfin celle qui était encore respectée avant le dernier cycle solaire et qui découlait de la pratique de la télégraphie, est un bon apprentissage : on écoute d'abord et on s'exprime éventuellement ensuite en gardant constamment à l'esprit que d'une part nos propos sont écoutés et d'autre part ces derniers vont dévoiler nos compétences mais aussi nos faiblesses. :P

De vos posts je retiens les points clés suivants :

1/ Le REF est une usine à gaz

2/ Le clientelisme plutot que le militantisme associatif à gangréné la machine

3/ C'est le fonctionnement pyramidale qui déconnecte le sommet de sa base

4/ Le REF souffre d'un baisse d'éffectif par une politique de recrutement axée vers les radioamateurs plutot que vers les futurs radioamateurs

5/ Le REF devrait arrter de vouloir ressembler à l'ARRL (publications, "boutiques" etc...) car la France n'est pas l'Amérique et se concentrer sur la défense et la promotion du service d'amateur

6/ Le REF est notre seul interlocuteur valable avec les instances administratives. Ce point suffit presque pour moi à compenser les 5 premiers.

- Entièrement d'accord pour les points 1, 2 et 3.

- Pour le point 6, il faut relativiser : chaque radioamateur dépend *directement* de son administration de tutelle et l'existence ou non d'une association nationale ne change rien à l'affaire. De plus les règlements qui s'appliquent aux radioamateurs découlent du R.R. international établi par l'UIT (sous-ensemble de l'ONU). Certes, selon les pays il peut y avoir des petites différences au sujet des licences, des bandes utilisables et de quelques autres détails, mais globalement, le système est assez uniformisé dans les pays démocratiques.

Bien entendu, je ne veux pas dire qu'une association nationale ne sert théoriquement à rien. En effet, elle est associée à ses semblables au sein de l'IARU, créée en 1925 à Paris, en même temps que le REF, et cette dernière est invitée, à titre consultatif seulement, aux réunions de l'UIT (CMR : Conférence Mondiale des Radiocommunications, cf : http://www.itu.int/ITU-R/index.asp?categor...wrc-07〈=fr), et il est donc important de participer, au nom des radioamateurs français, aux réunions de l'IARU (et la présidente actuelle a les compétences pour le faire correctement) pour que cette même IARU puisse émettre un avis au nom de tous les radioamateurs du monde.

L'IARU, c'est aussi l'organisation de l'utilisation des bandes selon 3 grandes régions afin de faire cohabiter les communications amateur de la planète, c'est encore le service QSL international. Enfin, comme cela a été dit par Gilbert, F4ASK, votre cotisation REF finance à hauteur de quelques Euros l'IARU, mais une cotisation à l'ARRL (USA), la RSGB (GB), l'ARI (Italie), l'UBA (Belgique), ou autre... fait de même.

En conclusion : voyons les choses de manière internationale car les ondes ne s'arrêtent pas aux frontières et pensons aussi en pourcentages, ce qui relativise aussitôt les agitations du très petit microcosme radioamateur français. Donc, non, le point 6 n'est pas à mes yeux la justification d'une indispensable adhésion, car la machine IARU ne tournera ni mieux ni moins bien en l'absence du REF-Union, surtout si chaque radioamateur adhère à une association nationale quelle qu'elle soit, même en dehors de son propre pays. Mais à titre personnel, je suis convaincu qu'il serait bien plus constructif que les radioamateurs (les gens qui ont une licence / indicatif) soient *tous* membres de leur association nationale, au moins dans une adhésion réduite au soutien de la partie "représentation" et cotisation IARU, et pour cela, il faudrait d'une part que "la maison" soit bien plus ouverte et accueillante, et d'autre part que les radioamateurs arrêtent de se comporter en clients seulement intéressés par le service QSL et une revue qui leur vante les mérites du matériel commercialisé dans les boutiques. Les deux problèmes sont d'ailleurs liés car depuis de trop nombreuses années l'association nationale se comporte en prestataire de service, confortant ainsi un état d'esprit nuisible pour la vie associative et attirant, par son clientélisme, de nouvelles recrues aux mêmes comportements. ;)

Pour le point 4, je pense que la baisse d'effectif résulte du cumul de plusieurs phénomènes :

- La première très grosse erreur est née de l'apparition rapide d'une nouvelle catégorie d'utilisateurs d'émetteurs-récepteurs de loisir : les cibistes. Leur nombre et la progression de celui-ci a été tel, en France et entre 1985 et 2000, que les responsables associatifs radioamateurs _et les professionnels du marché_ ont vu l'avenir en rose, en partant du principe que même 1/10000 de cette population assurerait la croissance du radioamateurisme. Le REF-Union est né de cette vision utopiste, en voulant être la structure d'une telle ambition. Mais c'était sans compter avec la lourdeur effarante de ce Bidule et ... le retournement du marché. Non seulement, les cibistes se sont écartés des radioamateurs, mais en plus une partie des radioamateurs eux-mêmes se sont écartés d'un machin n'ayant plus d'intérêt à leurs yeux, surtout pour ceux qui ne sont pas des gros consommateurs de cartes QSL ! Pire encore, le Bidule n'a pas su déléguer, animer, et faire tourner la machine au niveau départemental. Au contraire, il s'est enfermé dans une tour d'ivoire "de cadres" et "d'élus" fonctionnarisés, vivant au rythme des vacances scolaires et des AG de la fin du mois de mai...

- la deuxième erreur est d'avoir passé bien plus de temps à cogiter des plans de promotion et de formation à coup de réunions sans fin, dans un siège expatrié à Tours (mais c'est un autre sujet...) et de commissions essayant de pondre des rapports, que d'inciter au plus vite les départements et les radio-clubs à faire le travail eux-même en les aidant, au lieu de leur rétrocéder une misérable obole de deux ou trois euros pour solde de tout compte. Là encore, le rythme scolaire faisait son oeuvre, avec une remise en cause annuelle des travaux entamés l'année précédente et jamais terminés.

- enfin, il est évident que les radioamateurs eux-même ont fait leur malheur. Pendant des années, les années citées ci-dessus, ils n'ont fait largement la promotion, et plutôt mal, que d'une seule facette de leurs activités, à savoir le trafic en téléphonie et avec du matériel commercial, cher et plein de boutons difficiles à comprendre. Dans un premier temps, ils furent qualifiés de cibistes par les visiteurs, à moins qu'un peu de télégraphie soit audible dans un coin, et dans un deuxième temps, ils ont été dépassés par de nouveaux jouets pouvant remplir les besoins de communication de loisir (internet - la preuve, nous y discutons ! - et maintenant les téléphones portables et ses SMS, ces QSO sans licence ni examen pour des jeunes qui ne peuvent plus comprendre qu'il n'est pas toujours possible de contacter un Japonais lorsqu'on le désire).

En résumé :

- la position du radioamateurisme, et son image, au sein de la population en France a évolué, et dans le mauvais sens.

- l'association nationale, au lieu de réorienter son recrutement, s'est embourbée dans des attitudes improductives côté promotion et contre-productives côté maintien des adhérents.

Et pour le point 5, en effet, c'est la principale caractéristique du REF-Union et même du REF qui l'a précédé depuis le début des années 80 : un comportement en décalage flagrant avec la réalité qui le conduit à ne jamais accepter de reconnaître ses torts et à ne jamais abaisser ses prétentions, ce qui le conduit systématiquement à être en retard sur les évènements et à en faire subir les conséquences aux radioamateurs eux-mêmes. Mais, que le REF (Union ou non), s'inspire de l'ARRL serait tout de même une bonne chose, car cette dernière sait communiquer et former, ce qui n'est pas le cas chez nous. Il faudrait simplement un peu de modestie dans les objectifs visés et les méthodes utilisées. :D

Si j'ai oublié quelque chose dites le moi...

:D

A coté de cela il y a ceux qui veulent réformer de l'intérieur comme Gérard [nota : Gilbert !] F4ASK et ceux qui veulent réformer de l'extérieur comme Francis F6AWN et ceux qui s'en fichent. Laissons ceux là de coté...

Puisque vous parlez de moi, je tiens à préciser que ma position actuelle résulte d'un long cheminement dans les méandres du fonctionnement du Bidule, donc une partie ... "à l'intérieur", ainsi que des informations et réactions de quelques amis dans le même cas !

Je considère que le REF-Union est essentiellement "un montage" juridico-associatif, avec des statuts et un réglement intérieur "ultra-blindés", et plus encore, avec quelques discrets verrous et arrières-portes permettant en fait aux administrateurs initiés, et qui ne sont pas forcément au premier rang, de faire ce qu'ils veulent. Oh, il ne faut pas chercher trop loin et ne pas tomber dans le machiavélisme, ces quelques individus sont tout simplement des passionnés déraisonnables, convaincus qu'ils maintiennent envers et contre tous le REF d'antan. Enfin, c'est juste mon sentiment actuel et je peux me tromper...

Dans une telle situation, et sachant que la moindre modification des statuts devra passer par une suite d'assemblées, de procédures et de votes, et plus encore se terminer sur le bureau du Conseil d'Etat puisque la fédération est reconnue d'utilité publique, je ne vois pas comment quelques radioamateurs isolés pourraient faire basculer la tendance, et je ne crois plus aux possibilités d'agir "de l'intérieur". Au mieux, les départements, à travers leurs associations, pourraient faire bouger les choses en dénonçant l'un derrière l'autre la convention d'ED qui les lient au REF-Union, et en faisant se dégonfler ainsi cette bulle associative nationale constituée pour une bonne partie de vent.

Une association réprésentative, c'est d'abord des Hommes, bien avant des structures. Une "usine à gaz" et des "clients" seulement intéressés par un ou deux "services" ce n'est au mieux qu'un commerce comme un autre ou au pire qu'une machine réservée à une poignée "d'actionnaires".

Concernant la formation, je ne peux que admettre que le REF ne brille pas de ce coté là. Lorsque je me suis décidé à passer la classe 3 mon premier réflexe fut le site du REF. Finalement, devant la maigreur du truc j'ai demandé à l'OM G0OGLE et je suis tombé chez F5AXG et chez F6CRP...

Ceci amène une question : pourquoi des gens comme Denis (F6CRP), F5ZV, F5AXG, F5AD et bien d'autres préfèrent-ils créer leur propre site, ou publier leurs articles et bouquins ailleurs qu'au sein du REF ? Pourquoi des développeurs comme F6BQU (Luc, hein....) et F5RDH préfèrent-ils (préférence ou obligation d'ailleurs ?) agir en dehors du REF ? Pourquoi F6CER qualifie-t-il maintenant le REF-U de "Bureau QSL Français" après l'avoir vu fonctionner de près ? Et combien d'autres que je ne connais pas mais qui refusent de tendre encore la main à une machine qui ne joue plus son rôle ? La première réponse qui me vient à l'esprit c'est : trop long, trop lourd, trop compliqué, trop administratif, trop de contraintes, trop de monde à qui plaire, et pire encore trop de mépris parfois affiché... Et pourtant, avec un peu d'efforts et de souplesse, quelle somme de travail tous ces exilés pourraient produire !

Un autre exemple : le REF-Union se glorifie d'avoir associé les association que je qualifie de "sectorielles" (télégraphie, DX, TV, sécurité civile, etc...). Mais dans le même temps il se plaint de ne plus avoir de forces vives pour l'aider dans ses tâches, ni d'avoir d'auteurs pour Radio-REF ! Chacune de ces associations vit sa vie, donc utilise des compétences qui font peut-être défaut au REF-U et publie un bulletin qui trouverait pourtant un plus large auditoire si il était intégré à Radio-REF, résolvant ainsi une partie du problème des auteurs...

Tout cela est évidemment le signe d'un profond malaise. D'un côté on ne sait plus recruter de futurs radioamateurs et on se contente depuis trop longtemps d'intégrer des radiocommunicateurs de loisir, de l'autre on ne sait plus conserver ceux qui ont des savoir-faire dans tous les domaines utiles au bon fonctionnement d'une association nationale, en commençant déjà par ne pas les effrayer avec l'outil qu'ils vont devoir utiliser !

Le REF aurait beaucoup à gagner en s'inspirant de son équivalent allemand le DARC. Le DARC ne se contente pas de proposer des bouquins dans sa boutique, mais organise des stages de préparations de 3 semaines coutant 100€. Pour qui veut apprendre vite et bien voilà de l'argent bien dépensé.

Le REF aurait aussi beaucoup à gagner en s'inspirant de ses équivalents dont les effectifs sont voisin du sien, soit 6000 adhérents. D'ailleurs, le REF-Union pourrait s'inspirer de son prédécesseur, le REF dans sa partie années 60/70 où le nombre de ses membres était à peu près identique.

Quant à la formation, il y a un autre aspect : votre proposition est excellente car logique, mais elle s'adresse à des gens qui savent que tout a un prix et qui sont prêts à s'engager dans cette voie et non à des "pousse-boutons" qui ne veulent rien payer d'autre que le droit à faire des QSO avec du beau matériel commercial ! C'est un problème de culture et il rejoint ce que j'espère avoir laissé entendre plus haut : le clientélisme a de nombreux effets pervers pour l'avenir du radioamateurisme. Nous somme passés de la formation à la radio à la formation à la licence, ce qui n'est pas la même chose ! Il serait temps d'inverser la tendance...

En tout cas, la nouvelle présidente semble motivée au vu de l'éditorial présent sur la page d'accueil !

Tant mieux ! J'espère qu'elle saura entendre les bruissements de l'extérieur...

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F1NZR

Bonjour,

oui et si motivation il y a j'espère qu'elle s'appliquera à conserver au minimum nos bandes actuelles utilisable (...432 ;) ) voire à récupérer quelques segments utiles dans les bandes attribuées dans les pays voisins (1MHz de 6m hors des 250 KHz de la partie active partout ailleurs n'est pas exactement ce que j'appelle un segment utile .)

Il faudrait aussi que les dirigeants du REF emploient leur énergie et leur talents d'orateurs à défendre le bifteck face à l'administration plutôt qu'à vociférer contre les traitres et les déserteurs et à faire ensuite la carpette face au 1er fonctionnaire venu sans même qu'il ait à élever le ton (demandez aux chasseurs si leurs dirigeants laissent sans broncher les bureaucrates leur piquer des jours d'ouverture!).

Edited by F1NZR

Share this post


Link to post
F6HZO

Bonjour,

je vais écrire une grosse bétise sans doute, mais après avoir lu les messages de ce fil, dans lequel les pamphlets anti REF sont nombreux , je me fait la réflexion suivante, mais pourquoi tous les donneurs de leçons qui savent tout sur tout, sont capables de discuter d'égal à égal avec notre belle administration de tutelle ne prennent pas le pouvoir au sein de cette association?

C'est facile il faut se présenter au moment des élections des membres du bureau, se faire élire, et après je suis certain que ce sera le bonheur universel pour les RA français, nous verrons des hordes de nouveaux RA venir grossir nos rangs, l'administration devenir une carpette devant cette volonté d'écraser ceux oseraient se mettre en travers du chemin tracé.

Ce serait le rêve...

Mais il y a un bémol, pour cela il faut faire partie du REF, avoir le courrage de s'investir, de passer du temps à étudier des dossiers compliqués les CPL par exemple.

A la prochaine élection je vote pour ces OM's qui vont renouveller le radioamateurisme en France.

Bon j'arrête de divaguer et je retourne à mon fer à souder.

Gérard.

Share this post


Link to post
F8AXD

bien d accord avec F6HZO !

Share this post


Link to post
Guest
C'est facile il faut se présenter au moment des élections des membres du bureau, se faire élire, et après je suis certain que ce sera le bonheur universel pour les RA français, nous verrons des hordes de nouveaux RA venir grossir nos rangs, l'administration devenir une carpette devant cette volonté d'écraser ceux oseraient se mettre en travers du chemin tracé.

Lisez bien les statuts.

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

F6HZO  Ecrit le: 02/11/08 17:09

... mais pourquoi tous les donneurs de leçons qui savent tout sur tout, sont capables de discuter d'égal à égal avec notre belle administration de tutelle ne prennent pas le pouvoir au sein de cette association?

:D

Il semble que vous n'ayez pas bien lu ou compris ce qui a été dit précédemment, en particulier sur les statuts et le fonctionnement du REF-Union ! Prendre le pouvoir, dites-vous ? Encore faudrait-il y parvenir...

Mais, si j'en crois ce que vous écrivez ensuite :

C'est facile il faut se présenter au moment des élections des membres du bureau, se faire élire ...

Vous allez maintenant nous expliquer en détail comment faire pour être éligible dans les plus brefs délais au niveau du CA national et de son bureau !

C'est facile, dites vous ? Expliquez-nous ! Soyez constructif.

Ou alors, vous vous êtes exprimé juste pour faire un peu de bruit de fond... ;)

... de passer du temps à étudier des dossiers compliqués les CPL par exemple.

:P

http://cem.ref-union.org/

Il se trouve que je suis l'auteur de cette page, et qu'avant sa publication sur le site web du REF-Union, les premières lignes ont été modifiées pour correspondre à la situation : d'une part une commission REF-Union, d'autre part un groupe CEM. La commission est constituée de "la plupart de membres du Groupe", mais pas de tous... On peut donc aider les radioamateurs, à travers le REF-Union, sans pour autant s'intégrer à une "commission REF".

Plutôt que de créer une polémique avec des réflexions sans fondement, commencez-donc par vous cultiver un peu au sujet de la discussion en cours, des intervenants, et de ce que vous affirmez avec imprudence...

A la prochaine élection je vote pour ces OM's qui vont renouveller le radioamateurisme en France.

Merci de votre soutien ! Mais j'espère que vous avez bien compris que pour faire cela, il vous faudra vous rendre à Tours fin mai 2009 et prévenir le REF-Union dans les délais suffisants de votre intention de voter à titre individuel. Autrement, c'est le président de votre établissement départemental qui votera pour vous.

Bon j'arrête de divaguer et je retourne à mon fer à souder.

Bravo ! vous redevenez raisonnable ! :D

Mais, vous êtes toujours le bienvenu pour d'autres suggestions...

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6BQU
Bon j'arrête de divaguer et je retourne à mon fer à souder.

Gérard.

Gérard, je ne crois pas que vous divaguiez, votre réflexion est celle de beaucoup de radioamateurs.

Mais si c'était aussi simple, il y a longtemps que notre association serait remaniée !

Déjà dans une section départementale, il est difficile, quand on est seul ou à deux, de faire bouger les choses dans le bon sens. Et je peux en parler, ayant été secrétaire d'une section départementale du REF pendant de nombreuses années.

Francis, merci pour le clin d'œil, et je suis tout à fait d'accord avec ton analyse. Et je crois que tout le monde a compris où était le problème.

Je pense qu'on est arrivé à un stade où il est temps de se remettre en question en tant que radioamateur vis-à-vis de notre association représentative. On est nombreux à l'avoir quitté, parce qu'on n'était pas d'accord avec sa politique, en espérant que cela actionne la sonnette d'alarme. Mais malheureusement rien n'a bougé, et c'est devenu de pire en pire.

Alors je me demande, s'il n'est pas temps que de notre côté on fasse quelque chose de plus pour notre association. Car si elle devait disparaitre un jour, nous serions les dindons de la farce.

Non pas, comme le propose Gérard, en postulant une place au CA du REF-Union, car rares sont ceux aujourd'hui qui en ont les moyens (disponibilité, déplacements, etc...), mais simplement en écrivant, par voie postale, à la Présidente du REF-Union, pour lui expliquer ce qu'elle doit déjà savoir d'ailleurs, cela ferait un sacré poids pour elle vis-à-vis de ses collaborateurs, surtout venant de la part de radioamateurs connus, entre autres ceux que tu as cités, Francis.

PS: je suis même prêt à ré adhérer, si cela devait faire avancer les choses dans le bon sens. En espérant que l'argent des adhésions serve enfin à notre cause, et ne soit pas dépensé inutilement comme j'ai pu le voir par le passé.

Amitiés à tous,

Luc F6BQU

Share this post


Link to post
F6CER

Bonsoir

Je ne serais pas aussi prolixe que Francis et Luc , mais mon sentiment vis à vis du Ref-U est quasiment identique à celui qu'ils ressentent .

Gérard , pour recadrer les choses , j'ai aussi , comme pas mal d'entre nous , fait pas mal de choses pour l'association ,et ce pendant .....quelques années

j'y ai été témoin de "l'incentive licensing" qui copiait l'ARRL avec les résultats que l'on voit maintenant .

Tous ce grands mots pour en arriver à une conclusion qui peut paraitre excessive mais bon : à mon sens , il n'y a plus de solution .

Comme Francis l'a si bien expliqué, les statuts verrouillent la chose ad vitam eternam , qui plus est une réforme impliquerait des décisions drastiques de la part de gens ... en place depuis longtemps .

Bref , contrairement à "Mission Impossible" le chose ne s'auto-détruira pas sauf peut-être par pénurie de membres .

Bref , je ne cotiserais pas encore cette année à moins que ...

73 d'ex REF14315 (1963)

Share this post


Link to post
F6BSW

Bonjour Luc,

Je pense qu'on est arrivé à un stade où il est temps de se remettre en question en tant que radioamateur vis-à-vis de notre association représentative. On est nombreux à l'avoir quitté, parce qu'on n'était pas d'accord avec sa politique, en espérant que cela actionne la sonnette d'alarme. Mais malheureusement rien n'a bougé, et c'est devenu de pire en pire.

Alors je me demande, s'il n'est pas temps que de notre côté on fasse quelque chose de plus pour notre association. Car si elle devait disparaitre un jour, nous serions les dindons de la farce.

Effectivement, les fonds propres diminuent inexorablement. Il est certainement temps de faire quelque chose.

Non pas, comme le propose Gérard, en postulant une place au CA du REF-Union, car rares sont ceux aujourd'hui qui en ont les moyens (disponibilité, déplacements, etc...), mais simplement en écrivant, par voie postale, à la Présidente du REF-Union, pour lui expliquer ce qu'elle doit déjà savoir d'ailleurs, cela ferait un sacré poids pour elle vis-à-vis de ses collaborateurs, surtout venant de la part de radioamateurs connus, entre autres ceux que tu as cités, Francis.

Je trouve l'idée excellente.

Bernie, F6HQY, a évoqué cette idée déjà le 5/10 ( http://f6hqy.skyrock.com/4.html) en publiant une lettre ouverte à la Présidente du REFU.

Il est revenu sur ce sujet le 10/10 avec le mode d'emploi ;)

Tout ce qu'il écrit est le bon sens même et il y développe un peu la même idée que toi.

Cependant, un bémol, il semble que cette vision des choses ne soit partagée que par les "anciens" qui ont connu le REF.

PS: je suis même prêt à ré adhérer, si cela devait faire avancer les choses dans le bon sens. En espérant que l'argent des adhésions serve enfin à notre cause, et ne soit pas dépensé inutilement comme j'ai pu le voir par le passé.

Moi aussi, sans problème.

73 Didier

Edited by F6BSW

Share this post


Link to post
TK5MO

Bonsoir.

Cotiser au REF .... ou non ? et pourquoi ?

Compte tenu de la teneur de la revue et de ce que je lis de part et d'autres, je suis enclin à penser que la principale motivation qui retiens encore les OMs est "LE SERVICE QSL" ;)

J'ai fait partie de l'URC il y a fort longtemps, le service QSL était laborieux et inefficace, car peu connu à l'étranger. Tout finissait dans les corbeilles du REF qui, soyons juste, en informait les OMs de venir les récupérer...

Je suis au REF, mais il est vrai que la revue ne me passionne pas vraiment.

Comme toute association, il est difficile de faire avancer les choses quand on est verrouillé dans les statuts et autres réflexes rigides.

Le REF ressemble à une véritable administration, c'est dire toute la difficulté à mobiliser.

Pour l'OM "lambda" dont je fais partie, le seul repère tangible est ce fameux Service QSL.

Le reste me donne l'impression de voir une foule de gens et Présidents , s'agiter dans une frénésie de réunions, de comptes, de commissions , dont on ne distingue pas la motivation véritable.

L'activité OM pouvant se pratiquer sans ses associations, la désaffection qui progresse peu à peu n'est guère étonnante.

Mais ce n'est que mon sentiment.....

Dom

Share this post


Link to post
F1NZR

PS: je suis même prêt à ré adhérer, si cela devait faire avancer les choses dans le bon sens. En espérant que l'argent des adhésions serve enfin à notre cause, et ne soit pas dépensé inutilement comme j'ai pu le voir par le passé.

Moi aussi, sans problème.

+1 :P

comme disait Didier dans un autre fil, je cotise à quelque chose non parce que j'en tire un avantage mais pour soutenir une idée.

Je dois échanger 5 ou 6 QSL par an depuis mes débuts, je ne me suis jamais senti un "client" du service QSL, pas plus que du service juridique.

Je ne cotise plus car je refuse de soutenir un système digne de la tribune du Kremlin à l'époque soviétique avec toutes les momies décorées comme des sapins de Noël au balcon, système que j'ai vu à l'œuvre lors de l'abandon du 432 (...abdication, don, "échange de bons procédés"?), trahison qui m'est franchement resté en travers de la gorge ;)

Je ne connais pas Betty, on va voir si elle compte virer la grappe de muppets qui verrouille le système et se mettre à défendre un peu nos bandes, dans ce cas je cotiserai à nouveau et je serais même prêt à mettre la main à la pâte dans la mesure de mes modestes capacités.

Share this post


Link to post
Guest
Cependant, un bémol, il semble que cette vision des choses ne soit partagée que par les "anciens" qui ont connu le REF.

Pas du tout ! ;) Je n'ai pas connu le REF en tant que Radioamateur certifié et pourtant je suis de l'avis de Francis, Luc, Didier, Bernie, etc, etc, etc... même si je cotise encore au Ref-U

Share this post


Link to post
F6BSW

A la prochaine élection je vote pour ces OM's qui vont renouveller le radioamateurisme en France.

Merci de votre soutien ! Mais j'espère que vous avez bien compris que pour faire cela, il vous faudra vous rendre à Tours fin mai 2009 et prévenir le REF-Union dans les délais suffisants de votre intention de voter à titre individuel. Autrement, c'est le président de votre établissement départemental qui votera pour vous.

Francis, ce n'est pas suffisant: il faut aussi se faire enregistrer une heure avant le début de l'AG, autrement pas de vote.

Il n'y a pas intérêt à arriver en retard...

Share this post


Link to post
F1NZR

Philippe BXI, oui, j'avais pensé rester pour faire entendre ma voix mais dans la logique du système 1° on part et on est un traitre, on n'a plus rien à dire, 2° on reste et on n'a rien à dire car on est catalogué d'office comme content: "vous voyez qu'il y a des OM qui approuvent notre politique: ils ont renouvellé leur adhésion.", c'est désespérant :rolleyes:

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

Merci pour vos interventions, y compris celles qui taxent de crime de lèse majesté toute critique du REF-Union car elles permettent d'alimenter le débat.

Bon, j'ai la sensation qu'on avance quand même... Les anciens, ceux qui ont bien connu l'époque REF (tout de même 65 ans et les plus belles années alors que le REF-U est encore un adolescent...) commencent à se manifester avec plus d'insistance. C'est bon signe. :)

F6BQU  Ecrit le 02/11/08 18:08

 

Francis, merci pour le clin d'œil, et je suis tout à fait d'accord avec ton analyse. Et je crois que tout le monde a compris où était le problème.

Tout le monde ? Ah, si cela pouvait être vrai ! :rolleyes:

On est nombreux à l'avoir quitté, parce qu'on n'était pas d'accord avec sa politique, en espérant que cela actionne la sonnette d'alarme. Mais malheureusement rien n'a bougé, et c'est devenu de pire en pire.

Merci d'avoir rappelé cela.

Alors je me demande, s'il n'est pas temps que de notre côté on fasse quelque chose de plus pour notre association. Car si elle devait disparaitre un jour, nous serions les dindons de la farce.

Nous devons sans nul doute être un certain nombre à être d'accord avec cela.

- simplement en écrivant, par voie postale, à la Présidente du REF-Union...

- je suis même prêt à ré adhérer, si cela devait faire avancer les choses dans le bon sens. En espérant que l'argent des adhésions serve enfin à notre cause, et ne soit pas dépensé inutilement comme j'ai pu le voir par le passé.

Pour la première proposition, d'accord ! Sur la base d'un travail collectif...

Pour la seconde, en ce qui me concerne je ne suis pas d'accord. La seule chose qui peut freiner le REF-U c'est justement la diminution de son budget, rien d'autre !

Comme Georges, je pense que tout est verrouillé et que même la présidente actuelle, avec tout le respect que je lui dois et la confiance que je lui accorde a priori, ainsi qu'à quelques personnes de son entourage, ne peut pas modifier profondément l'architecture de la pyramide si elle respecte les procédures maison, c'est à dire statutaires.

Georges a aussi montré que cela dérangerait toute une petite cour qui ne manquerait pas de réagir, ne serais-ce qu'en augmentant encore l'inertie maison donc la mise au panier de toute tentative de modification des structures.

Et moi j'ajoute que l'élection a eu lieu fin mai et que nous sommes maintenant en novembre.

Je constate que les partisans du changement sont encore prêts à cotiser si nécessaire. Tant mieux... Mais puisque nous savons que l'argent est le meilleur levier pour agir, ne vaudrait-il pas mieux en différer le versement ? Une sorte de donnant-donnant : les choses bougent et ensuite l'argent est progressivement débloqué en fonction des changements... :rolleyes:

Reste-t-il un petit banquier honnête pour prendre les cotisations 2009 en dépôt sous l'étiquette "Sauvons le REF" et les placer ailleurs que dans des hedge-funds ? :P

Une chose est sûre : le REF-U ne pourra pas dire qu'il est pris en traitre, puisque cette discussion est publique.

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour à tous,

Ce post juste pour vous raconter mon approche du ref il y a 4 ans bien avant d'etre F0 j'avais besoin d'un bouquin sur les antennes donc je le commande au ref en lui envoyant un cheque du montant du livre.

Reponse du ref . Ce livre est actuellement en rupture de stock et me retourne mon cheque.

Ne me demontant pas pour si peu 1 mois apres je passe un coup de 600 a Tours et je demande quand ce livre serat-il disponible? reponse nous ne le savons pas.

3 mois plus tard.

Re-telephone a Tours même réponse!

N'étant du genre à ne pas laisser filer mes idées, je suis allez à la librairie du coin de la rue j'ai commander un livre similaire que j'ai obtenue en 3 jours.

Donc lorsque j'ai obtenu mon indicatif j'ai adheré a un RC afin d'en savoir un peu plus sur le REF il en resulte en gros ce que je viends de lire sur ces posts.

Mon opinion a ce jour. J'espere que la nouvelle presidente va faire bouger le pachyderme, je lui souhaite bonne chance et dans le cas ou les choses bougeront dans le bon sens au bout d'un an de presidence j'adhererais certainement .

Mais pour le moment je reste sur ma position en sachant qu'il nous faut -etre representatif si l'on veux garder nos bandes .

Cordiales 73.

Philippe.

F0FOI.

Share this post


Link to post
F4ENL

Bonjour,

Je viens de parcourir les messages, une chose me turlupine : le REF et la technique.

Pourquoi le nombre d'articles dans Radio-REF est il aussi anémique?

C'est vrai qu'à l'heure d'internet, tout le monde peut publier sur son site, mais quand même :

Vous oubliez de très bons ouvrages publiés par la RSGB , comme le Radiocommunication Handbook , le VHF handbook et ... mon préféré car on y trouve une mine inépuisable de renseignements et de "trucs" tant pour les débutants que pour les OM chevronnés : Technical Topics scrapbook de G3VA ; une vraie merveille.

J'étais au salon Hamexpo, et sur le stand de la RSGB, il y avait pléthore de bouquins ( édités par eux-mêmes) ; il y avait même un ouvrage technique sur les radioamateurs et la radio-astronomie.

Comment font-ils?

Au moins çà donne envie.

Bonne journée.

Hubert.

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

J'étais au salon Hamexpo, et sur le stand de la RSGB, il y avait pléthore de bouquins ( édités par eux-mêmes) ; il y avait même un ouvrage technique sur les radioamateurs et la radio-astronomie.

Comment font-ils?

Comme tout le monde : ils ont des Radioamateurs qui écrivent des livres ! Et la quantité est assez proportionnelle à la quantité d'oms.

Il y a aussi la qualité du lectorat mais celui-ci trouve à l'étranger ce qu'il ne trouve pas en France et ne se plaint pas du fait outre mesure :-)

Nous avons notre propre Handbook : Le Manuel du Radioamateur qui existe sous la forme Web (résumé) mais aussi écrite

Nous avons des livres de qualités sur les antennes au moins deux références notables et incontournables : le F5AD et le Brault et Piat

Nous avons aussi la bible, la référence, LE livre ! Le Raffin : l'Emission et la Réception d'amateur par F3AV

Nul doute que si Internet n'était apparu si tôt, que Denis, F6CRP aurait publié du papier en lieu et place de son site de référence.

Plus spécialisé, nous avons une très bon livre sur les amplis : Amplificateurs VHF à triodes, par Eric, F5MSL

Et plein d'autres que j'oublie forcément...

Edited by Guest

Share this post


Link to post
FP5CJ

il vaut mieux se faire copain avec GOOGLE qu'avec le REF-U.

.

NON,vaut mieux faire copain avec Françis!!! ;):huh:

Share this post


Link to post
F8FEO
Bonjour à tous,

Le REF est une association existant depuis 80 ans,classée d'intérêt

public...Je ne crois pas que c'est courant.

Le REF est malheureusement devenue l'association qui édite le seul mag sur papier (francais) consacré au radioamateurisme.

Le service qsl permet un nombre d'envoi concéquant.(comparer simplement le prix des timbres et le prix de l'abonnement).

Le REF est notre association nationnale,nous devont la défendre comme elle est censée nous défendre.Dire que le REF perds des

adhérants est exact,mais c'est vrai dans tout le millieu associatif.

Je trouve légitime que chaque radioamateur soit membre de son

association nationale.Notre hobby n'est pas super à la mode et

dans ce cas seule l'union fait la force!!!

Meilleurs 73'S. Alex.

:rolleyes:

Share this post


Link to post
F8FEO
Bonjour à tous,

Le REF est une association existant depuis 80 ans,classée d'intérêt

public...Je ne crois pas que c'est courant.

Le REF est malheureusement devenue l'association qui édite le seul mag sur papier (francais) consacré au radioamateurisme.

Le service qsl permet un nombre d'envoi concéquant.(comparer simplement le prix des timbres et le prix de l'abonnement).

Le REF est notre association nationnale,nous devont la défendre comme elle est censée nous défendre.Dire que le REF perds des

adhérants est exact,mais c'est vrai dans tout le millieu associatif.

Je trouve légitime que chaque radioamateur soit membre de son

association nationale.Notre hobby n'est pas super à la mode et

dans ce cas seule l'union fait la force!!!

Meilleurs 73'S. Alex.

:rolleyes:

bonjour

je suis depuis 2006 au REF

je suis ravi de la revue et des services du REF

et aussi de radioamateur.org

la radio c' est très vaste et tous le monde RA s'y retrouve

(je ne pratique jamais la SSB , très peu la VHF/UHF)

pour la CW je suis encore OK

alors merci le REF et F8DZP

alain

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...