Jump to content
F4DBD

Le REFUTHON

Recommended Posts

Guest
Et pendant ce temps, nous sommes déjà 70 signataires du REFUTHON.

Doucement, Fred ! Quand il y aura un petit 10% des opérateurs du service d'amateur français, ce sera peut être le début d'une nouvelle ère.

Je ne veux pas être un esprit chagrin (vu que je ne signerai pas) mais je te conseille, dans cette opération, d'avoir les nerfs solides et les pieds sur terre.

Bonne soirée.

Share this post


Link to post
Guest
Doucement, Fred ! Quand il y aura un petit 10% des opérateurs du service d'amateur français, ce sera peut être le début d'une nouvelle ère.

Tu es bien exigeant de réclamer 10% du Service Amateur à un petit groupe formé il y a à peine deux semaines et qui veut aider une Association Nationale qui, à 85 ans, ne compte pas la moitié du même service !?!

Share this post


Link to post
Guest
... d'avoir les nerfs solides et les pieds sur terre

Nous aussi !

Allez, on t'en ajoute 2 avant d'aller dodo :

------

Et pendant ce temps, nous sommes déjà 72 signataires du REFUTHON.

Vous aussi apportez votre soutien : http://refuthon.wordpress.com/je-soutiens/

Share this post


Link to post
F6BSW

73 Didier

Edited by F6BSW

Share this post


Link to post
Guest
Doucement, Fred ! Quand il y aura un petit 10% des opérateurs du service d'amateur français, ce sera peut être le début d'une nouvelle ère.

Tu es bien exigeant de réclamer 10% du Service Amateur à un petit groupe formé il y a à peine deux semaines et qui veut aider une Association Nationale qui, à 85 ans, ne compte pas la moitié du même service !?!

Allons, allons... Je n'ai pas d'exigence, je me méfie simplement des envolées lyriques... et des humains.

L'âge sans doute.

Share this post


Link to post
Guest

Didier

Tu as raison en te posant des questions à propos des signataires, des non signataires et de leur motivation dans un sens ou dans un autre.

Je répondrais pour moi, seulement, et laisse les autres contributeurs le faire : Je ne voterais pas et j'ai expliqué pourquoi (je ne vais pas me répéter, il suffit de rechercher mon post).

Ça ne semble pas plaire à quelques uns mais tant pis, c'est mon avis et je l'assume.

D'un autre côté, je pense que les cris de victoire (d'un côté ou de l'autre) sont toujours prématurés : Je ne sais plus quand (1870 ?), l'armée française ne manquait pas de boutons de guêtres. On a vu le résultat :lol:

Ce n'est pas un avis supplémentaire sur le Réfuthon, c'est un avis sur un comportement, c'est tout.

S'il fallait que je me fritte dans mon ED et si j'étais convaincu de bien agir, je le ferais sans hésiter.

Je prends des positions nettes et publiques sur le comportement des amateurs et les "activations" genres moulin, châteaux ou pissotières et je me fiche complètement des réactions : Les plus gênés s'en vont et c'est tout (ma gêne serait ailleurs, il faut me croire).

Je ne veux pas être agressif et m'exprime calmement.

Ce qui me navre (c'est pour Philippe et je le regrette car je l'aime bien et je reconnais sa valeur) c'est de voir une réponse en gras et une seconde pour en remettre une couche qui semble refléter un agacement sérieux.

C'est tout.

Sans violence et sans haine© mais déterminé à suivre mon cheminement tel que je l'ai exprimé ci-avant.

Bonne nuit.

Share this post


Link to post
Guest
Allons, allons... Je n'ai pas d'exigence, je me méfie simplement des envolées lyriques... et des humains.

Il n'y a aucune envolées de quoi que ce soit. Fred ne fait que donner l'évolution des soutiens sans emphase que le chiffre. Comme c'est un message répétitif, il est normal que les personnes lisant le même message trois fois par jour ne retiennent que le plus intéressant !

L'âge sans doute.

Il a bon dos l'âge. Certains deviennent sages, d'autres gaga ! Je préfère me servir du mien pour penser "jeunes" et "demain" plutôt que "je sais" et "vous verrez"

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest
Ce qui me navre (c'est pour Philippe et je le regrette car je l'aime bien et je reconnais sa valeur) c'est de voir une réponse en gras et une seconde pour en remettre une couche qui semble refléter un agacement sérieux.

Depuis le démarrage du REFUTHON, je me suis rendu compte d'une chose : il y a ceux qui aiment bien faire des tartines de leur vie, leur expérience, leur ceci et leur cela, donner conseils et leçons, et il y a ceux qui, sur une démarche toute bête, font, tout simplement font quelque chose et mettent ce qu'ils ont au service d'une communauté.

Ce qui m'agace, c'est de voir des personnes qui sont entièrement d'accord avec les principes du REFUHTON et qui ne vont pas signer pour des raisons fallacieuses... quand elles donnent des raisons.

Tu sais très bien, et je ne m'en suis jamais caché, mon engagement pour notre association nationale versus les autres associations et les diverses tentatives de déstabilisation depuis ces 10 dernières années. Le REFUTHON est une action visant non pas à détruire mais à construire !

Puisque que ton âge te le permets, souviens-toi les tentatives dans frra des cotisants de base pour rapprocher l'URC du REFU après l'histoire de la fausse/vraie saisine avec la CFRR ? Rappelle-toi ic -même les prises de gueules avec GOX qui a voulu monter sons association nationale gratuite et a fini par virer le REFU de Paris et a monter son association locale (ARP)

Ils sont où tous ces gens qui critiquent, qui veulent le changement au REFU mais qui dès qu'une action intelligente, j'insiste sur le terme, est entreprise se trouvent toutes kes raisons du monde pour passer outre ?

...et des couches, je peux encore en passer plein. Pour l'instant je n'en ai pas besoin pour ma consommation personnelle..

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6FRA
Etonnant aussi le message d'un cadre DRU qui dit que l'initiative est très bonne, mais qu'il ne signera pas parce qu'il manque quelque chose sans dire quoi. Est ce un message subliminal envers les cotisants de base au REFU ?

Bonjour,

Mais mon cher OM, si c'est de moi dont il s'agit (nb: je suis DRU"S"-suppléant), j'ai dit pourquoi un peu plus haut : page précédente le 23/2 à 16h46. Vous avez du la sauter. Mais je veux bien répéter :

Je voudrais que cette pétition qui réclame entre-autre le retour au vote individuel, précise que ce vote pourra aussi être effectué par correspondance.

Je disais que si je comprenait tout à fait que tout le monde ne traverse pas la France pour aller voter en AG, j'attendais "au virage" tous ceux qui n'auraient alors plus aucune excuse de ne pouvoir s'exprimer ;)

Enfin je doutais que la majorité silencieuse qui à mon avis s'en fout, soit subitement prise d'un élan solidaire pour que vive le radioamateurisme en France. Elle préfèrera continuer à s'abêtir devant son écran "plat"...comme son cerveau :D

Anticipons un peu : Après que le machin qui sera redevenu un truc qui ne recueillera que quelques dizaines de votes lors de ses AG, on refera non pas un Refuthon parceque ça rappellera de mauvais souvenirs, mais un Fédérefthon parceque l'union ce sera l'avenir... et ainsi de suite. L'association en "dent de scie", l'histoire qui se répète, quoi :(

Bien entendu j'éspère ardemment me tromper, je peux rêver, non ? :lol:

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour

Henri , vous avez raison , le vote par correspondance est une nécessité pratique , mais cela ne change rien fondamentalement aux "revendications " pour plus de "lisibilité" dans les agissements d'une association .

Bien sur , on a connu les procurations données aux présidents de section , cela évitait trop de courrier au siège mais a aussi donné lieu à des abus

a l'époque de la communication tous azimuths , on doit bien pouvoir trouver une solution acceptable pour le plus grand nombre .

Fondamentalement , les OM veulent redevenir des membres et non de simples cotisants.

73

Share this post


Link to post
F6BSW

Bonjour Henri,

Mais mon cher OM, si c'est de moi dont il s'agit (nb: je suis DRU"S"-suppléant), j'ai dit pourquoi un peu plus haut : page précédente le 23/2 à 16h46. Vous avez du la sauter. Mais je veux bien répéter :

Je voudrais que cette pétition qui réclame entre-autre le retour au vote individuel, précise que ce vote pourra aussi être effectué par correspondance.

Oui, c'est bien de vous dont je parlais. Désolé de m'être trompé dans votre fonction, mais vous méritez plus, rien que par le fait de continuer à intervenir ici malgré toutes les misères que l'on vous fait ;)

En ce qui concerne le vote par correspondance, pour moi c'est une évidence aussi: il doit être rétabli, et s'il n'y avait qu'une modification à faire aux statuts, c'est celle là!

Le site du REFUTHON n'expose que les principes, il est bien évident ( en tout cas pour moi) que le vote par correspondance apparaitra dans la déclinaison de ce principe.

Les statuts de l'ancien REF le prévoyaient. D'ailleurs, à l'époque j'ai toujours voté par correspondance, n'ayant pas les moyens d'effectuer le déplacement.

Vous pouvez demander que le vote par correspondance soit porté dans la charte du REFUTHON en postant là:

http://refuthon.wordpress.com/vos-reactions/

Je pense que vous serez entendu.

Je disais que si je comprenait tout à fait que tout le monde ne traverse pas la France pour aller voter en AG, j'attendais "au virage" tous ceux qui n'auraient alors plus aucune excuse de ne pouvoir s'exprimer :(

Les modalités de votes, telles qu'elles sont actuellement, ont été mises en place justement pour que le pourcentage de voix exprimées soit important, ce pour "faire bien" auprès des ministères. La question est de savoir si des "bons chiffres" valent le fait d'escamoter la démocratie.

Enfin je doutais que la majorité silencieuse qui à mon avis s'en fout, soit subitement prise d'un élan solidaire pour que vive le radioamateurisme en France. Elle préfèrera continuer à s'abêtir devant son écran "plat"...comme son cerveau :D

Anticipons un peu : Après que le machin qui sera redevenu un truc qui ne recueillera que quelques dizaines de votes lors de ses AG, on refera non pas un Refuthon parceque ça rappellera de mauvais souvenirs, mais un Fédérefthon parceque l'union ce sera l'avenir... et ainsi de suite. L'association en "dent de scie", l'histoire qui se répète, quoi

Bien entendu j'éspère ardemment me tromper, je peux rêver, non ? :lol:

Le REF n'est pas passé de l'état de REF à celui de REFU pour une affaire de nombre de suffrages en AG. D'ailleurs, si je me souviens bien, les chiffres de participation des membres de l'époque n'étaient pas ridicules. Il y a t il un historien du REF ayant çes chiffres dans ses tablettes?

73 Didier

Edited by F6BSW

Share this post


Link to post
F6BSW
Didier

Je répondrais pour moi, seulement, et laisse les autres contributeurs le faire : Je ne voterais pas et j'ai expliqué pourquoi (je ne vais pas me répéter, il suffit de rechercher mon post).

Ça ne semble pas plaire à quelques uns mais tant pis, c'est mon avis et je l'assume.

.

Salut Gilbert,

je me doutais bien que tu allais répondre!

Restons cool.

Je te demande de réfléchir à ces deux points:

Le REFUTHON est un creuset d'idées, pas une équipe de foot. S'il y a quelqu'un dans les signataires qui insupporte, tu ne seras pas obligé de lui passer la balle :D

Tu signes POUR défendre une idée, le reste n'a pas d'importance...

Deuxième point: les idées du REFUTHON te conviennent , tu y adhères, et personne sur la liste des signataires ne te pose de problème. Alors tu signes.

Et v'la t'y pas que cet &é-('"é! (censuré) de F7QWX signe. Alors tu fais quoi?

Tu changes tes idées, ou tu fais celui qui n'a rien vu ? :lol:

73 Didier

Share this post


Link to post
Guest
Le REF n'est pas passé de l'état de REF à celui de REFU pour une affaire de nombre de suffrages en AG. D'ailleurs, si je me souviens bien, les chiffres de participation des membres de l'époque n'étaient pas ridicules. Il y a t il un historien du REF ayant çes chiffres dans ses tablettes?

AG 1978 à Agen : 400 entrées enregistrées "ce qui cause un retard dans l'ouverture de l'assemblée générale" :-)

AG 1983 à Troyes : 1100 adhérents au REF (10 000 en 1982)

Share this post


Link to post
F5LPR

...

Edited by F5LPR

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

F6FRA  Ecrit le 25/02/09 10:00

 

Je voudrais que cette pétition qui réclame entre-autre le retour au vote individuel, précise que ce vote pourra aussi être effectué par correspondance.

Allons un peu plus loin encore : en imaginant que l'association ait un site web qui fonctionne bien, et avec un espace réservé aux membres, chacun d'entre eux devrait pouvoir consulter une liste en temps réel ou presque de ceux qui ont ou n'ont pas encore voté (je précise bien : l'acte de voter, pas le contenu du vote !).

L'esprit associatif c'est aussi de faire circuler l'information et la motivation entre les membres. Après tout on a bien maintenant des Logs en ligne pour les QSO DX... :lol:

Enfin je doutais que la majorité silencieuse qui à mon avis s'en fout, soit subitement prise d'un élan solidaire pour que vive le radioamateurisme en France.

Une remarque : le radioamateurisme peut vivre sans vie associative et sans participation à des réunions et des votes ! Par contre, si on estime que quelques grands principes et services doivent être mutualisés, c'est mieux de participer, au minimum pour donner son avis.

Ensuite, c'est peut-être à l'association elle-même de motiver ses membres, et avec des méthodes totalement différentes de celles qui sont les siennes depuis plusieurs décennies (au moins 3 !).

Avec un système redevenu plus simple et plus compréhensible pour "l'OM de base" on peut espérer une meilleure participation.

L'exemple des clubs locaux est significatif : sous une présidence, les membres sont en majorité présents, sous une autre c'est l'inverse. Dans ce dernier cas, c'est souvent progressif et lorsque le mandat est renouvelé plusieurs fois. Le pouvoir use et s'use.

Par ailleurs, rien n'oblige à un taux de participation donné (si les statuts sont rédigés dans ce sens). Je vous rappelle que lors du vote des élections en France, les résultats sont donnés en pourcentages de votants.

Maintenant, ne pas voter au moins une fois de temps en temps, c'est montrer clairement qu'on ne voit que le côté service du système. Il est peut être possible d'insérer une clause dans les statuts indiquant que le vote est obligatoire (...pour pouvoir bénéficier du service QSL ! :( ).

Anticipons un peu : Après que le machin qui sera redevenu un truc qui ne recueillera que quelques dizaines de votes lors de ses AG, on refera non pas un Refuthon parce que ça rappellera de mauvais souvenirs, mais un Fédérefthon parceque l'union ce sera l'avenir... et ainsi de suite. L'association en "dent de scie", l'histoire qui se répète, quoi :D

Certes, l'une des raisons de la création de l'UNION était de faire grimper la représentativité par le *nombre*. Néanmoins, ce motif résultait plus de la guerre souterraine que se livrait le REF et une autre association (associée ensuite à une autre fédération anti-REF et anti pas mal d'autres choses) qu'à un réel besoin, même face à l'administration. Contrairement aux discours formatés à ce sujet et qui confortent le système actuel de l'UNION, l'administration n'a jamais été trop exigeante sur le nombre des adhérents affichés, et encore moins sur leur nombre réel ! La preuve : à l'époque des réunions multipartites (REF, URC, AIR, CFRR...), il me semble que la limite "basse" avait été placée à 10 ou 15% du nombre de radioamateurs, soit environ 1500 adhérents. Même L'URC était invitée ! Et il semble que ce soit encore actuellement le cas pour cette dernière alors qu'elle n'a presque plus d'adhérents à jour de cotisation (en % de radioamateurs).

Bien entendu, je suis entièrement d'accord avec vous sur ce point : le risque d'avoir un REF "format simple association" qui manque de soutien actif de la plus grande partie de ses membres existe. Mais le problème est-il insoluble ? Et est-ce vraiment un problème ? Je pense que ce qui précède est déjà un début de réponse.

Il faut bien admettre aussi qu'actuellement le REF-Union fait de ce point de vue totalement illusion ! La participation est forcée et biaisée, les chiffres sont gonflés par le principe du vote en AG des seuls présidents d'ED, dont une partie elle-même ne se gêne pas pour déléguer, et la motivation des troupes sur le plan local n'est pas non plus un modèle du genre.

Le plus important est peut-être ailleurs : la simplification des statuts doit aussi libérer les procédures de modification de ceux-ci ! En effet, il n'y aurait rien de pire que de se retrouver avec un nouvel édifice qui montrerait d'autres lacunes et inconvénients, et de ne pas pouvoir non plus le réformer dans des formes et des délais différents de ce qui se passe actuellement avec le REF-UNION. Attention donc de ne pas se retrouver avec un REF-3 qui serait en fait un simple ajustement du REF-UNION aux critiques actuelles les plus fortes et visibles, mais qui garderait en fait les mêmes défauts statutaires.

Côté REF-UNION, le temps n'est plus à la méfiance mais au rassemblement. Ceci ne signifie pas non plus qu'il faille accueillir largement et sans distinction tous les amateurs de radio et leur tendre les clés de la maison sans autre forme de procès. Il est bien question ici du REF, donc du Réseau des ÉMETTEURS Français, c'est à dire des Radioamateurs officiellement autorisés pour émettre sur les bandes amateurs sur la base d'une réglementation précise et d'une déontologie bien établie. Le REF s'affaiblirait en perdant son âme, et c'est peut-être déjà en cours depuis un certain nombre d'années.

Enfin, si une fédération s'impose, et pour des raisons clairement expliquées, il semblerait plus logique de fédérer ce qui est à portée de main et constitue le coeur du radioamateurisme : les associations nationales sectorielles (UFT, CDXC, AMSAT, ANTA, etc.). Ce serait peut-être l'occasion de réaliser des économies d'échelle et de redonner à Radio-REF plus de valeur en offrant à ces associations un espace qu'elles utiliseraient avec efficacité pour nous parler du domaine d'activité radioamateur qu'elles défendent. Il serait aussi plus logique de respecter les règles habituelles en matière de fédération, et non pas celles en usages actuellement au REF-Union.

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6BSW
Le REF n'est pas passé de l'état de REF à celui de REFU pour une affaire de nombre de suffrages en AG. D'ailleurs, si je me souviens bien, les chiffres de participation des membres de l'époque n'étaient pas ridicules. Il y a t il un historien du REF ayant çes chiffres dans ses tablettes?

AG 1978 à Agen : 400 entrées enregistrées "ce qui cause un retard dans l'ouverture de l'assemblée générale" :-)

AG 1983 à Troyes : 1100 adhérents au REF (10 000 en 1982)

Bonjour Philippe,

intéressants tes chiffres, mais ce que je cherchais ce sont ceux de la participation ( votes physiques+correspondance+procuration).

73 Didier

Share this post


Link to post
Guest
intéressants tes chiffres, mais ce que je cherchais ce sont ceux de la participation ( votes physiques+correspondance+procuration).

Bonjour Didier,

Mes informations viennent de Radio REF et à cette époque là, le CR de l'AG tient sur deux pages avec peu de détail.

73,

Philippe

Share this post


Link to post
F6AWN

Hello Denis (F5LPR) !

Pour abattre les murailles de Jéricho, il aura fallu défiler sept fois autour de la cité pendant sept jours, et que sept prêtres sonnent sept trompettes.

Lorsque vous définissez l'action du REFUTHON ainsi :

... l'action du REFUTHON qui fait caisse de résonance

...le cri COLLECTIF a des chances de franchir le mur.

Je cherche les sept prêtres au milieu de la (petite) foule disparate, je n'entends que des cris pas vraiment en harmonie et en effet amplifiés par une caisse de résonance.

Nous sommes au 21ème siècle, époque du lobbying. Il y a des écoles pour cette activité, donc des méthodes. Rien de différent par rapport aux trompettes de Jéricho : quelques prêtres, c'est à dire des spécialistes de leur religion, qui jouent une musique identique et en harmonie aux oreilles de ceux qui ont réellement le pouvoir de changer les choses (pour Jéricho, c'était Dieu!).

Les cris et le bruit produits par des instruments désaccordés n'ont que très rarement changé durablement les choses, surtout lorsqu'ils proviennent de l'autre côté des murailles et finissent un jour ou l'autre par s'atténuer. :rolleyes:

Bien entendu, une pétition peut être utile, et avec un site web elle permet de faire connaître rapidement son avis, d'exister et de se sentir moins seul.

Et ce n'est pas faire offense au REFUTHON que de signaler que Radioamateur.org nous permet de nous exprimer librement depuis bien longtemps sur le cas du REF-UNION et que les quelques idées simples avancées par la pétition REFUTHON ne sont pas des nouveautés parmi les nombreuses propositions qui ont été postées ici depuis plusieurs années.

Bien entendu, si un nouveau "packaging" peut permettre d'attirer l'attention et d'amplifier la portée de ces demandes, il n'y a aucune raison de s'en plaindre.

Le but du REFUTHON et de jeter des idées dans la marmite et de faire mitonner tout cela pour qu'il en sorte quelque chose de comestible et surtout d'exploitable...

Tant mieux ! Un restaurant de plus ne peut qu'être profitable. Mais si je peux me permettre un avis, veillez tout de même à ne pas trop mélanger les genres au niveau des cuisiniers. Si les clients s'aperçoivent qu'il y a confusion des genres et mélange entre les recettes de Jean-Pierre C. et celles de chez MacDaube, la route sera moins agréable que prévu.

Vous avez des idées: ELLES SONT LES BIENVENUES !

Auriez-vous déjà oublié tout ce que vous avez écrit sur ce forum, ce que nous avons déjà écrit sur ce forum ? :huh:

Vous avez des "grattouillis individuels provoqués par Truckmuche ou Tartempion ? > On s'en fout !

:o

Il faut avoir une sacrée clientèle et une sacrée réputation pour pouvoir se permettre de dire cela, et dans cette forme, en public et à de potentiels clients ! Dans cette affaire, j'ai l'impression qu'il est de notre intérêt de ramer dans la même direction, même si ce n'est pas dans le même navire, et surtout de ne pas insulter l'avenir en s'en prenant à ceux qui n'empruntent pas votre bateau. A peine mis à la mer, deux ou trois de ses capitaines se laissent déjà aller à des excès.

Tssst... maîtrisez-vous, les gars ! B)

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4DBD

A mis un terme à sa participation.

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

F6BSW  Ecrit le: 25/02/09 11:03

Le REF n'est pas passé de l'état de REF à celui de REFU pour une affaire de nombre de suffrages en AG. D'ailleurs, si je me souviens bien, les chiffres de participation des membres de l'époque n'étaient pas ridicules. Il y a t il un historien du REF ayant çes chiffres dans ses tablettes?

Comme Philippe, je viens de survoler quelques vieux Radio-REF. Dans celui d'août 1970, j'ai trouvé ceci :

«Le procès verbal établi par Maître Héral, Huissier, donne les résultats suivants : 696 votants, 14 bulletins nuls. Ont obtenu :

M. Phalippou F5HX, 559 voix; M. Aubry F8TM, 556 voix; M. Didelot F8TD, 551 voix; M. Bare F9BC, 541 voix; [...]; M. Vollard F1BX, 364 voix.»

Il y avait en tout 13 candidats, dont 5 rééligibles, pour 6 sièges de membres titulaires et 5 sièges de membres suppléants à pourvoir. Ces sièges sont pourvus dans l'ordre des résultats, c'est à dire que deux candidats seront battus et les 6 premiers en nombre de voix seront membres titulaires.

Dans Radio-REF d'avril de la même année se trouve le bulletin de vote, à adresser par correspondance à l'huissier. Le vote s'effectue uniquement par correspondance. (Le détail complet de la procédure est indiqué). Le dépot des candidatures est effectué par lettre recommandée adressée au siège.

Ce même radio-REF présente les candidats avec quelques détails sur leurs activités radioamateur y compris associatives. On y apprend par exemple que Serge Phalippou, F5HX, avait 26 ans à l'époque (1970), qu'il était déjà administrateur sortant et délégué régional. Presque 40 ans plus tard, il semble avoir toujours la même motivation au moment des candidatures : "collaborer de mon mieux à l'organisation de l'association et défendre en toute occasion les intérêts communs aux radioamateurs." (page 294).

Dans la revue du mois d'août, on trouve ceci dans le compte-rendu de l'assemblée générale du REF qui se tenait à Bordeaux :

- "un jury tente de départager les réalisations OM..."

- "120 congessistes..."

La réunion des présidents départementaux compte 44 représentants. 27 représentent 27 départements, 6 représentent 17 départements, et l'un d'eux représente 6 départements à lui seul !

- "Maison du REF : c'est un rêve poursuivi depuis fort longtemps. Il devient cependant une nécessité absolue..."

- "Aide aux départements : Cette question régulièrement posée (F9PV) se justifie par le fait que certains départements n'ont pas de moyens. Il faut néanmoins considérer que si la somme de 1F par membre actuellement allouée est insuffisante, elle représente un budget important pour l'association (nota 1F/1970 = environ 1 € d'aujourd'hui, soit beaucoup plus que la rétrocession accordée par le REF-Union !). La cotisation actuelle n'a pas augmenté depuis 1959 (11 ans).

- "F3FA (président) rappelle combien il est difficile de changer les statuts".

- "F3FA tient à préciser que les querelles de clochers doivent être solutionnés dans les différentes régions avec les intéressés. L'association est là avant tout pour défendre les intérêts des radioamateurs sur le plan général."

- "Le 27 MHz a été souvent évoqué : F3FA rappelle que cette fréquence n'intéresse pas les radioamateurs et l'émission d'amateur et engage vivement les membres du REF à ne pas travailler sur cette fréquence".

- "Le 72 MHz : Nous étudions la possibilité de récupérer une portion de bande; différents contacts ont été pris avec les P.T.T."

Enfin,

Dans Radio-REF de mai 1970, page 329 :

"Au premier mai 1970, notre association comptait 7900 membres, 3341 actifs (nota : radioamateurs) et 4459 adhérents , plus 329 étrangers. Sur ces 7900 membres, 1690 sont demi-cotisants.

A la même époque, en 1969, nous ne comptions que 6759 membres (2941 actifs et 3818 adhérents).

Le REF, association de radioamateurs, doit être constitué par une forte proportion de licenciés. Or le rapport membres-licenciés n'est pas très élevé. Il fallait donc encourager la mutation de l'adhérent en radioamateur. Le nouveau qui avait la chance de se trouver près d'un noyau était vite conseillé et guidé mais combien d'autres, abandonnés à eux-mêmes, n'avaient que le Radio-REF. Il s'écoulait souvent de longues années avant qu'ils ne passent à la phase active et le risque d'abandon était grand, les statistiques antérieures le prouvent. [...]"

Voilà ! Tirez-en les conclusions que vous voulez...

Les chiffres montrent bien que rien n'a jamais été facile. Mais au moins à cette époque Radio-REF informait (la preuve !) et essayait de former.

Essayez donc d'avoir des indications précises et réelles sur la situation actuelle du REF-Union (et de l'URC...). C'est moins facile...

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5LPR

...

Edited by F5LPR

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

F5LPR  Ecrit le: 26/02/09 15:42

- membres du REF abonnés à la revue.

- membres du REF non abonnés à la revue.

Puisque nous sommes dans le fil relatif au REFUTHON, voici un point avec lequel je suis en désaccord avec la pétition, et c'est le dernier : "une cotisation modulable en fonction des options de service choisies par l’adhérent."

Je m'explique : nous réclamons le retour à une vraie association et si possible à un peu de participation des associés, ainsi qu'à un minimum d'information et de formation de ces derniers.

Il faut donc absolument un Radio-REF mensuel pour y arriver. Bien entendu, et cela a déjà été proposé, il peut (et doit) être différent de celui qui a tant déçu et qui est donc ressenti maintenant comme une charge inutile. Il peut aussi être complété par la communication électronique, mais pas remplacé.

Et il faut aussi que chacun paie non seulement pour ses choix prioritaires et à court terme, mais aussi pour ceux des autres et pour le futur afin que l'association vive. C'est justement la finalité d'une association !

Le mot "service", dans le 5ème point du REFUTHON, est un non-sens. Tout au plus cela pourrait concerner des options supplémentaires, et plus à cause de leur coût que pour attirer le "client".

Il faut avoir le courage de perdre "des clients" afin de gagner "des membres", et de perdre des "amateurs-radio" afin de gagner des radioamateurs, quitte à réduire la voilure côté frais de fonctionnement. La remise en cause de la structure REF-UNION vise d'ailleurs aussi cette réduction des charges.

Radio-REF a perdu son âme. En jouant la carte de la facilité par sa mise en option, on a laissé croire à certains qu'il était inutile. En le dénaturant dans son contenu, on l'a confirmé. Il ne faut pas s'étonner que de plus en plus de gens souhaitent ne plus payer pour cela. Mais il ne faut pas l'enterrer pour autant. Que Radio-REF informe et forme à nouveau et les radioamateurs modifieront leur comportement à son égard. C'est le contenu qu'il faut changer. Et la forme actuelle se trompe de cible en confondant là encore client potentiel et membre de l'association.

(nb : j'ai l'impression que cette dérive est née de la mise en concurrence de Radio-REF par MEGAHERTZ au début des années 80. A partir de ce moment, Radio-REF a toujours essayé de copier les usages de la presse vendue en kiosque, dans l'espoir d'y parvenir un jour, ce qui n'a jamais été fait.)

L'un d'entre vous a t-il en mémoire l'année du pic maximum d'indicatifs en service et/ou celui du pic maximum d'adhérents au REFu ?

Au feeling, je dirais fin des années 70 et milieu des années 90. Pour ce deuxième pic, cela correspond à l'euphorie post CB et aux premiers pas (difficiles) de l'usine à gaz. :rolleyes:

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6BSW

Bonjour Francis,

dois-je vous rappeler que quand Radio REF avait le statut de bulletin associatif, il n'y avait pas de problème. C'est sa transformation en revue "commerciale" et concurrentielle qui est critiquée.

Un bulletin associatif, ciment de l'association, là je suis d'accord.

Une revue commerciale crée pour contrer à une époque des revues privée, non!

D'autant que cette revue est vendue "de force". C'est presque de la vente liée :-)

De tout façon, abandonner la revue telle qu'elle est actuellement aura des bienfaits:

8% des recettes et 32% des dépenses!

voir: Radio REf

Share this post


Link to post
Guest
Il peut aussi être complété par la communication électronique, mais pas remplacé.

Bonsoir,

Tout a fait d'accord avec vous ! D'ailleurs nous y travaillons dans la phase 2 du REFUTHON, ici :

Revue Radio REF

Le site Internet du REF-Union

Cordialement,

Philippe

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...