Jump to content
F1NGP

NOUVEL ARRETE RADIOAMATEUR

Recommended Posts

F1SMV

Bonjour

le débat semble un peu s'égarer si je peut me permettre .

Nos Amis fonctionnaires veulent faire plaisir à l'electorat bobo New Age tendance Rive Gauche qui vous savez donc ils veulent la puissance MAX donc il faut leur donner la puissance MAX et ne pas se perdre dans une disgression inutile sauf pour le debat (diagramme, ou pas diagramme, montage ou pas montage , temps d'émission ou pas , blu ou pas etc....)

73 eric

Share this post


Link to post
ON5WG

Bonjour à Tous,

Cet arreté est bien dans l'air du temps et soyez heureux en F car en ON cela fait déjà plus de trois ans que nous sommes obligés de rentrer un dossier d'antenne à l'IBPT . Tout cela afin de déterminer que notre fameuse "PAR" ne produit pas à l'extérieure de notre propriété un champ électromagnétique supérieur à la norme en vigueur. Soyez heureux en F la norme est beaucoup plus large qu'en ON . Et pour ceux qui veulent en savoir plus,sur le site de l'UBA se trouve le programme ARH à télécharger pour établir le fameux dossier.

http://www.uba.be

73

de Georges ON5WG

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour à tous,

Juste mon avis au sujet du nouveau texte qui nous oblige à déclarer nos stations :

- l'obligation de déclarer les puissances mises en jeu, donc les rayonnements, est le résultat d'un très long processus. Ce dernier s'est manifesté de façon plus précise en ce qui nous concerne en 2002, sous la forme d'un décret (Décret N° 2002-775 du 3 mai 2002 fixant les limites de rayonnement admissibles) : http://cem.ref-union.org/doc/02-775.pdf

- ce décret est lui-même le résultat d'une volonté qui se généralise à l'échelle de la planète sur la base du "fameux" principe de précaution et qui nous conduit à essayer de définir tous les risques et tous les responsables dans le cas du moindre problème existant ou à venir. [J'ai un avis personnel sur ce mode de fonctionnement de la société mais je ne le donnerai pas ici, ce serait hors-sujet ! :huh:]

- le texte paru ces derniers jours est la suite logique de ce décret qui s'applique à tout utilisateur d'émetteur radio, radioamateur et cibiste inclus. La notion de "5 Watts" est déjà un moyen de supprimer bon nombre de déclarations, à commencer par celles des cibistes au sens strict (nota : il n'est nullement question des "amateurs-radio", pseudo-radioamateurs qui n'existent pas aux yeux de la loi et qui vont avoir des soucis avec la mise en application de ce texte).

- en ce qui nous concerne, il y a une manière positive de voir ce texte et ses effets : le radioamateur est un utilisateur officiel et "autorisé". Il est sous la tutelle de l'Etat, par l'intermédiaire de l'anfr (sauf erreur de ma part). Cette agence "nous couvre". Elle a besoin de connaître le profil de nos stations pour répondre aux questions de plus en plus nombreuses de nos concitoyens de plus en plus inquiets sur bien des sujets. De plus, déclarer seulement une puissance au lieu d'un état précis des champs rayonnés est une réelle simplification, pour nous et pour l'administration.

- globalement, la presque totalité des stations d'amateur correctement installées est en dessous des seuils maximum autorisés. Peuvent éventuellement poser problème les stations proches de la puissance maximum autorisée aux radioamateurs et ayant des antennes mal installées, mal dégagées, donc trop proches des voisins ou du public, ou encore quelques rares stations pratiquant l'EME si la distance avec le voisinage est très faible.

- le résultat positif, de mon point de vue toujours, c'est de renforcer notre statut et nos privilèges :

* premièrement en ayant un organisme de tutelle qui pourra nous défendre, chiffres à l'appui, lors de possibles mises en cause,

* deuxièmement en nous donnant de solides arguments pour que nos installations d'antennes aillent dans le sens du décret et donc avec des antennes hautes et bien dégagées, en s'appuyant sur le droit à l'antenne applicable aux stations de radioamateurs (et seulement elles...) et sur le Code de l'urbanisme, sous réserve que ses récents articles relatifs aux PC et DP ne soient pas systématiquement interprétés a minima par des maires frileux car il est techniquement dans l'intérêt de tous que nos antennes soient dignes de ce nom et donc visibles, voire *très* visibles,

* et troisièmement en nous redonnant le sens des responsabilités : être radioamateur c'est être capable de maîtriser sa station et ses effets, c'est aussi l'obligation de se cultiver pour y parvenir. Autant dire que ceux qui ne voient dans cette activité qu'un simple loisir et qui refusent les contraintes devraient peut-être en effet envisager la pratique d'un autre loisir comme dit plus haut par l'un des participants. ;)

- enfin, j'ai bien l'impression, par expérience personnelle, que l'époque où il fallait pour devenir radioamateur :

- apprendre la technique,

- apprendre la télégraphie,

- apprendre la réglementation,

- avoir un peu de savoir-vivre,

- subir une enquête des R.G.,

- construire au moins une partie de sa station,

- présenter celle-ci à l'examinateur,

- déclarer tout changement de matériel,

n'a pas fait décliner le radio amateurisme, bien au contraire !

Il est loin d'être certain qu'on puisse en dire autant des pratiques de ces 20 dernières années basées sur la facilité.

Après tout, la base du radio amateurisme, c'est l'expérimentation technique. Plus nous ferons de modifications fréquentes dans nos installations, moins les textes (y compris en matière d'urbanisme) nous poseront de problèmes. :P

Maintenant, que cela puisse freiner ou même faire disparaître une forme de néo-amateurisme © qui a eu ses heures de gloire après la vague CB, c'est possible. Mais ce n'est pas un drame.

Je profite de ce message pour remercier Jacques, F2MM. Je crois qu'il est un peu pour "quelque chose" dans la simplification de la déclaration qui nous est applicable. Si l'on s'en était tenu au régime déclaratif des autres utilisateurs officiels d'émetteurs, c'est pour le coup que nous aurions quelques difficultés à remplir les imprimés !

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F1NGP

Bonjour ,

Est-ce qu'on peut fournir la PAR en dBm ,comme c'est obligatoire pour les autres déclarations COMSYS à l'ANFR ???

C'est sur que 1000 Watts ca fait plus peur aux gens que 60 dBm ;)

73 de YANN - F1NGP

Share this post


Link to post
F6AWN

Hello Yann,

C'est encore mieux en dbW !

30 dBW ?

presque insignifiant... ;)

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F1NZR

Salut,

même si ça ne nous concerne pas, je crois me souvenir que nos amis les cibistes ont droit à 4w ET 3db (i ou d?) donc les 8w obtenus risquent bien d'être déclarables. Avec mon "bout de fil"© biscornu je risque d'avoir du mal à déterminer mon gain en HF, ( - quelque chose sans doute :huh: ).

C'est vrai qu'en Belgique ils sont encore plus gâtés avec leur dossier!

Vu que je change d'antenne et de config aussi souvent que la lune change de phase, j'espère qu'ils vont embaucher un fonctionnaire attitré, rien que pour moi... ;)

Share this post


Link to post
F6FRA
- l'obligation de déclarer les puissances mises en jeu, donc les rayonnements, est le résultat d'un très long processus.

Bonjour tout le monde,

Je suis bien d'accord avec ce qu'a écrit Francis F6AWN, relisez le bien.

Ce système déclaratif simplifié peut être considéré comme consolidant nos droits.

Il me semble que des études avaient démontré que le rayonnement de nos installations étaient bien en deça des niveaux maximums fixés par les textes.

Ce résultat d'un très long processus comme dit F6AWN, est surtout le résultat des pressions médiatiques et du lobbying en matière d'hypothétiques méfaits des rayonnements radioelectriques.

Ceci dit, restons vigilant : comme le dit plus haut ON5WG le procédé déclaratif belge est plus contraignant :huh: et n'oublions pas que certains fonctionnaires peuvent à tout moment pénétrer chez nous pour effectuer un contrôle ;)

Share this post


Link to post
F6FRA
Et en plus ils ont consulté le REFu avant de pondre ça ! On est bien représenté... ;)

"Ils" font ce qu'ils veulent.

"Ils" peuvent interdire l'emission d'amateur qui n'est pas un "droit" contrairement à ce que beaucoup pensent.

Alors : REFUTHON, URC-THON, xxx-UTHON, etc...THON = combat d'arrière garde

Share this post


Link to post
F6AWN

Stéphane,

La PAR tient compte *aussi* des pertes !

Or le câble coaxial et les PL-259 ne sont pas sans pertes. Il faut aussi faire la différence entre les gains d'une antenne située en espace libre et celle située près d'obstacles, entre les différences de gains liés à la directivité et celles liées aux pertes électriques (rendement de l'antenne)...;)

Pour en revenir aux effets de ce nouveau texte,

- en fait ceux qui vont avoir des problèmes un jour où l'autre, ce sont les *non-radioamateurs* possesseurs d'émetteurs-récepteurs homologués comme destinés aux radioamateurs. Les maires de nos communes vont bien finir par savoir faire la différence entre un radioamateur titulaire d'une licence, un cibiste, un professionnel et... les autres. Les élus aussi ont des sites web associatifs pour les informer! :huh:

- une remarque au sujet du carnet de trafic (Log),

Le texte est le suivant :

Journal de trafic

L’utilisateur d’un indicatif d’appel des services d’amateur est tenu de consigner dans un journal de trafic les renseignements relatifs à l’activité de son installation : la date ainsi que l’heure de chaque communication, les indicatifs d’appels des correspondants, la fréquence utilisée, la classe d’émission, le lieu d’émission. Le journal de trafic doit être présenté à toute requête des autorités chargées du contrôle. Il doit être conservé au moins un an à compter de la dernière inscription. Le journal de trafic doit être soit à pages numérotées et non détachables, soit tenu à jour informatiquement, ou par d’autres procédés adaptés pour les handicapés ou les non-voyants.

Il me semble que la lecture de la dernière phrase (en caractères gras) peut prêter à confusion, à cause d'une virgule. Personnellement, je la comprends ainsi :"...doit être soit à pages..., soit tenu informatiquement ou..." pour les handicapés ...". Je note aussi, dans un autre article, que le Log doit être "sur papier" pour les radio-clubs, puisque contresigné par le responsable.

Donc, à mon avis, nous devons avoir une version papier "à jour", même si le trafic est gèré par un système informatique. C'est par ailleurs une garantie en cas de litige avec le voisinage.

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6FRA
Pour ma part, Le radioamateurisme est un hobby, je fais cela par plaisir et le jour où ça deviendra une contrainte: J'ARRETE !!

COURAGE ;) , FUYONS !!!! :huh:

Share this post


Link to post
F4DBD

A mis un terme à sa participation. .

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
F1COK

Doit-on prendre les watts de la notice pour les appareils commerciaux, doit-on prendre les watts sur porteuse ou les watts PEP en SSB, doit-on prendre les dB "commerciaux" des antennes ou les dB réels pour les antennes commerciales, doit-on prendre les dBi ou dBd, pour les antennes fabrication maison, qui peux mesurer le gain "réel" en fonction de son environnement.

Qui va déclarer son ampli linéaire de 800w ? Va t-il arrêter de s'en servir ?

C'est vraiment n'importe quoi, comme à l'habitude de nos chers technocrates grassement payés par note chère administration.

Certes, auparavant il fallait déclarer sa station, en fournir les schémas, etc... je l'ai fait comme tout le monde, mais à cette époque, si l'on voulait être radioamateur il fallait construire son matériel ou adapter du matériel de surplus et surtout les radioamateurs étaient des vrais radioamateurs avec une mentalité de radioamateurs, non pas des utilisateurs de matériel commercial à grand renfort de carte bancaires et de crédits, de simples machines à hurler leur indicatif dans un pile-up et un simple "five-nine".

Pour ma part, Le radioamateurisme est un hobby, je fais cela par plaisir et le jour où ça deviendra une contrainte: J'ARRETE !!

COURAGE , FUYONS !!!!

Avoir le courage de ses opinions, c'est déjà bien et pas le cas de tous.

C'est comme dans tous les "hobbys", à partir du moment où on ne se retrouve pas et qu'on na plus de plaisir a le faire, pourquoi continuer autant revendre son matériel et passer à autre chose, parti comme c'est, je commence a envisager la chose également. Et puis, chacun est libre de faire comme il veut, non !

Share this post


Link to post
F6AWN

Henri,

Je vous remercie pour vos messages précédents. Il est évident que "la chose" n'est pas simple, et qu'il faut bien se cultiver un peu pour essayer de comprendre. Mais n'en est-il pas de même pour presque tout le reste de nos activités radioamateur ? :P

Par contre, je ne suis pas totalement d'accord avec la fin de votre message ci-dessous, qui est un peu hors-sujet. C'est la raison pour laquelle j'ouvre un nouveau fil : "Le REF et les THONS..."

F6FRA  Ecrit le: 12/02/09 10:25

CITATION (F5AGB @ 11/02/09 22:22)

Et en plus ils ont consulté le REFu avant de pondre ça ! On est bien représenté...

"Ils" font ce qu'ils veulent.

"Ils" peuvent interdire l'emission d'amateur qui n'est pas un "droit" contrairement à ce que beaucoup pensent.

Oui. "IL", c'est l'Etat. Etre radioamateur, c'est comme être pilote d'avion. On peut vous interdire de voler sans vous demander votre avis. Ces deux activités partagent une ressource de dimensions finies et sous la responsabilité des Etats. ;)

Alors : REFUTHON, URC-THON, xxx-UTHON, etc...THON = combat d'arrière garde

Pas si sûr...

à suivre dans le nouveau fil que je vais ouvrir. :huh:

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F1SMV

Re Bonjour

je suis pas loin d'étre ok avec Francis...histoire de faire avancer le shmilblick quelqu'un pourrait-il nous pondre un espèce de formulaire doc type histoire de tenter de fixer un cadre de travail avant d'envoyer à l'Administration un truc qui pourrait être recalé ?

73 Eric

Share this post


Link to post
F1COK
Henri, pourriez-vous éviter de perturber le fil de ce topic avec des remarques de ce type qui sont hors-sujet. Votre position de Président d'ED ne fait pas de vous un interlocuteur impartial envers le mouvement du Refuthon.

C'est vrai, on ne peux pas à la fois être juge et parti !

De même qu'ils peuvent vous interdire de prendre telle ou telle route avec votre voiture, ils peuvent vous annuler votre permis de conduire alors que c'est un "EXAMEN" au même titre que n'importe quel autre donc qui ne peux légalement être annuler, pourtant ils le font.

uelqu'un pourrait-il nous pondre un espèce de formulaire doc type histoire de tenter de fixer un cadre de travail avant d'envoyer à l'Administration un truc qui pourrait être recalé ?

Pour le formulaire type, voilà une bonne idée qui simplifierait la chose, mais le REF-Union ne pourrait-il pas s'en chargé, puisque soit disant il avait fait retirer cette déclaration de la nouvelle réglementation lors de 'soit-disant négociations" avec l'administration et qu'il est "en principe" chargé de défendre la cause des radioamateurs.

Mais tiens, au fait, il n'y pas encore eu de commentaires de la part de l'URC, ne sentirait-elle pas concernée ?

Share this post


Link to post
Webmaster
Mais tiens, au fait, il n'y pas encore eu de commentaires de la part de l'URC, ne sentirait-elle pas concernée ?

Allez voir notre rubrique NEWS RADIO et plus particulièrement "Les points importants du nouvel arrêté".

Share this post


Link to post
F6BSW

A bien y penser, il n'y a pas que du mauvais dans cette disposition.

Par exemple, je repoussais toujours la mesure de mes pertes dans les coax ( parce que même du LFD4-50 a 1296 ça fait mal!)... Je saurais si mes prises sont bien montées et si tout est vraiment OK.

ça conduira peut être certains à se poser des questions sur les pertes, rendement, le couplage d'antennes et les mesures de puissance ;)

Il y a quand même un coté positif dans cette affaire.

Par contre, comme l'écrivait un OM sur la liste hyper:

"4W + 36dB de gain à 10 GHz = 16 kW! vous imaginez la tronche qu'ils vont

faire"

Là, il y a un sérieux risque de s'attirer des enquiquinements...

Didier

Share this post


Link to post
F1COK

Oui, c'est bien joli, mais à qui envoyer cette déclaration, sous quelle forme, doit-on signaler systématiquement un changement (fréquent pour un certain nombre), quelle puissance (commerciale, PEP, etc...), quel gain (commercial, réel !....)

la position GPS (« WGS 84 », même si ce système n'est pas légal en France)

Quelle est la forme de cette positon, comment fait-on quand on a pas de GPS, et oui,il y a encore des attardés comme moi qui n'en n'ont pas. Comment une administration peut-elle imposé un système de mesure qui n'est pas légal ?

À noter que la version qui concerne les TOM, où la responsabilité fréquences appartient toujours au ministère, prévoit explicitement l'ouverture de la bande de fréquences 7,1 à 7,2 MHz le 31 mars 2009.

Et la métropole ? Qu'en est-il, dans 10 ans comme d'habitude.

Edited by F1COK

Share this post


Link to post
F6BSW
Oui, c'est bien joli, mais à qui envoyer cette déclaration, sous quelle forme, doit-on signaler systématiquement un changement (fréquent pour un certain nombre), quelle puissance (commerciale, PEP, etc...), quel gain (commercial, réel !....)

Pas de problème, on indique la puissance moyenne, celle qu'on lit sur le Bird quand on trafique en SSB :-)

Share this post


Link to post
F1COK

Oui, mais je n'ai pas les moyens financiers, comme un certain nombre d'entre nous de m'offrir un "Bird" avec les bouchons et ce n'est pas le "Bird" qui va me donner le gain "Réel" de ma 5 éléments 50 MHz Tonna ou de ma 11 éléments 144.

D'ailleurs, je le redis, un bon nombre de ces déclarations seront des faux car je n'en connais pas beaucoup qui vont marquer l'ampli linéaire de 800w en HF ou de 400 en VHF.

Oui, mais! encore, qui va me dire où envoyer la déclaration, soit quelle forme doit-elle être, comment connaître ma position "WGS 84", le REF-U, l'URC, Google qui n'est toujous pas mon ami !

Share this post


Link to post
F1SMV

Re Bonjour

Pour la troisième fois je persiste à Ecrire qu'il FAUT mettre la puissance MAX MEME si vous ne trafiquez qu'en QRP et ce afin d'eviter d'envoyer un courrier à l'administration si l'Envie avec un grand E vous prends en plein trafic de monter la puissance.

Le texte est clair il convient d'informer nos tuteurs de notre puissance M A X I M U M donc celle autorisée par la loi.

Si vous êtes joueur et que par esprit de contradiction il vous prends l'envie d'envoyer 5 w sur 14 mhz avec 0 de gain le 12/02/09 , il faudra obligatoirement envoyer un autre courrier le jour d'apres si vous montez la puissance et ainsi de suite.

UBU devient Roi....

73 Eric

Share this post


Link to post
F6AWN

Hello Didier,

F6BSW  Ecrit le: 12/02/09 14:35

A bien y penser, il n'y a pas que du mauvais dans cette disposition.

La loi est souvent en retard sur les usages, mais elle se met à niveau par paliers. Nous venons de le constater.

Le problème est ailleurs : cela fait des années qu'on cède aux lobbies. Néanmoins, indiquer des limites et des normes dans des lois et règlements limite le terrain cédé en attendant... que la roue tourne.

Exemple :

1 - "C'est un scandale : il n'y a pas de femmes parmi les députés !".

résultat : 2 ou 3 beaux spécimens font leur entrée dans l'hémicycle.

interprétation : un petit geste qui amuse la galerie et n'engage à rien.

2 - "C'est un scandale : il n'y a pas ASSEZ de femmes parmi les députés !".

résultat : au moins un tiers de femmes députés.

interprétation : la majorité reste du côté des hommes.

3 - "C'est un scandale : la parité homme/femme n'existe pas parmi les députés !".

résultat : par décret, il est institué que la parité homme/femme doit être respectée.

interprétation : il était temps ! A force de se laisser bouffer les places par les femmes, les hommes allaient se retrouver minoritaires. Avec ce nouveau texte, c'est impossible.

Remplacez "femmes", "hommes", "députés" par ce que vous voulez. Vous pouvez aussi remplacer "pas assez" par "trop". La méthode reste très souvent utilisable, y compris pour les antennes radio.

En matière d'antennes et de soi-disant danger pour la santé, nous avons largement atteint le niveau 2 ci-dessus. Il est temps d'empêcher que celles-ci ne disparaissent à tout jamais tout le temps qu'on ne sait pas s'en passer pour émettre des signaux radioélectriques.

Nous vivons une époque formidable,

Beaucoup (trop) de nos concitoyens partent en croisade contre d'éventuels risques de nuisances qui pourraient *peut-être* les faire mourir dans un siècle ou deux mais ne s'inquiètent absolument pas des risques qu'ils font eux-mêmes courir aux autres dans l'immédiat, par exemple en téléphonant au volant de leur voiture.

Ils ne s'inquiètent pas non plus du bilan concernant d'une part les gens soignés plus rapidement et même sauvés grâce aux antennes et d'autre part ceux (très rares, en proportion) atteints de migraines supposées liées à ces émissions radio.

Le même genre d'individus existait chez leurs ancêtres : la vitesse du train, des voitures, des avions puis des fusées allait exterminer les terriens, le four à micro-onde ainsi que le teflon des casseroles donner le cancer et la radioactivité naturelle dans le massif central nous rendre fluorescents ! ;)

Bien entendu, ceci n'empêche pas d'avoir des comportements raisonnables et prudents en présence de tout appareils sujet à caution. Mais lancer des croisades dès lors qu'un gadget avec un cadran fait bip-bip sous prétexte que cela pourrait émouvoir nos cellules, il y a un gouffre à ne pas franchir lorsqu'on est raisonnable.

Par contre, comme l'écrivait un OM sur la liste hyper:

"4W + 36dB de gain à 10 GHz = 16 kW! vous imaginez la tronche qu'ils vont faire"

Là, il y a un sérieux risque de s'attirer des enquiquinements...

En effet. Mais "les enquiquinements" seront bien plus le fait de vos voisins bien-pensants, ayant fait des études, et disposant de beaucoup de temps-libre, que de l'administration qui est plutôt de notre côté sur ce sujet ou du citoyen moins chanceux côté études, confort et temps-libre qui a bien d'autres chats à fouetter pour essayer de survivre au milieu de dangers bien plus réels et immédiats. :huh:

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Webmaster
Oui, mais! encore, qui va me dire où envoyer la déclaration, soit quelle forme doit-elle être, comment connaître ma position "WGS 84", le REF-U, l'URC, Google qui n'est toujous pas mon ami !

Pourquoi autant de précipitation ?

L'arrêté vient d'être publié au J.O et n'entrera pas en vigueur avant 3 mois !

N'est-il pas un peu tôt pour espérer avoir des réponses précises ?

Il sera toujours temps d'avoir d'autres informations par un moyen ou un autre...

Share this post


Link to post
F6AWN

au sujet de la puissance à déclarer :

- premièrement, laissons l'émotion céder la place à la raison. Le texte est tout frais, il nous fait réagir et c'est une bonne chose. mais il va falloir ensuite faire un peu le tour du problème avec calme. L'essentiel est d'ailleurs dans le décret de mai 2002.

- le principe c'est d'être "dans le moule" côté PAR. L'administration a besoin de s'appuyer sur notre déclaration *volontaire* pour alimenter sa base de donnée qui lui servira à argumenter en cas de problème lié à la présence d'un émetteur quel qu'il soit. L'essentiel c'est que notre administration puisse répondre à des demandes de tous ordres, et en l'occurrence répondre que les émetteurs qu'elle contrôle (radioamateurs inclus) sont "aux normes", ce qui implique ensuite : "circulez, il n'y a rien à voir".

- en conséquence, faisons un peu le tour du problème en ce qui concerne nos possibilités d'émission sur la base du maximum autorisé ou possible (puissance et antennes). Ceci nous permettra de voir à partir de quel équipement, les limites sont atteintes, même évaluées grossièrement et avec quelques erreurs supportables. De bonnes bases existent sur le site de l'ARRL, de l'UBA et du REF-Union (oui, oui ... même le Big Bidule a fait un effort sur ce coup là ! :huh:)

- demandons l'avis de l'anfr.

- ensuite, il me semble que le choix est simple : on déclare les équipements qui fournissent 70% des niveaux maximum autorisés (champs produits en dehors de votre propriété). Ainsi, nous sommes dans les clous, et l'administration peut le dire à qui veut l'entendre, et donc nous défendre. Il faut bien comprendre que cette obligation déclarative concerne la santé et pas la CEM. Pour cette dernière, l'administration n'a pas besoin de nous pour évaluer si notre kW PEP alimentant une antenne CaCa-Power fixée au balcon est source de problèmes pour le téléviseur en noir et blanc du voisin.

- une suggestion : on note dans le Log la puissance (porteuse) en sortie d'émetteur ou d'ampli et l'antenne utilisée (en ayant gardé la trace de toutes les caractéristiques de l'installation).

- il me semble que le passage le plus important du texte est "la puissance apparente rayonnée maximum". La puissance maximum émise en sortie de l'émetteur est déjà fixée dans les textes. Il ne reste que les caractéristiques des systèmes d'antenne pour faire varier la PAR et donc le niveau des champs électromagnétiques. C'est à mon avis un avantage que de pouvoir argumenter sur l'intérêt de la hauteur et du dégagement des antennes lors de leur installation afin de diminuer le niveau des champs à hauteur humaine. ;)

Tout nouveau problème est source d'expérimentation. Nous devrions être contents d'avoir de nouveaux exercices techniques à faire. :P

Bien amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F1COK

Moi, "pour la nième fois", si je suis votre raisonnement, je vais mettre 500 W sur le 14 MHz avec une beam 8 éléments grand espacement de 12 dB, car c'est la PAR qu'il faut indiquer, et 125W en 144 avec 8 x 16 éléments grand espacement de 18 ou 20 dB de gain, à mon avis au niveau du champ ça va commencer a faire dresser les cheveux à quelques uns. Antennes que je n'aurais jamais, mais on ne sait jamais, au cas où!

Que déclarer pour le MS avec des puissances et des gains énormes ? Et de plus, plus on monte en fréquence, plus les risques du champ électrique sont censés être élevés, que représente 120w sur 1296 dans une parabole de deux ou trois mètres de diamètre, là aussi à mon avis ça risque de grincer des dents chez les "anti-machinchose"

Par contre, comme l'écrivait un OM sur la liste hyper:

"4W + 36dB de gain à 10 GHz = 16 kW! vous imaginez la tronche qu'ils vont faire"

Là, il y a un sérieux risque de s'attirer des enquiquinements...

Comment pouvez-vous savoir si dans 6 mois vous n'aurez pas gagné au loto et vous acheter la grosse beam que vous n'imaginiez même pas avec plein de dB que vous ne pourrez même pas vérifié ?

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...