Jump to content
F5FOD

"Dis Monsieur, c'est quoi un radioamateur

Recommended Posts

F5FOD

Bonjour,

Un jour, un enfant demande :

- Dis Monsieur, c'est quoi un radioamateur ?

- ...

- A quoi ça sert ?

- ...

- Pourquoi t'es devenu radioamateur ?

- ...

- Comment t'as fait ?

- ...

Je suis sûr que vous brûlez d'envie de remplir les "..." !

73,

Edited by F5FOD

Share this post


Link to post
F1CGJ

Bonjour,

Sur les 4 questions, celle qui est peut-être la plus difficile à répondre, ou tout au moins plus délicate en terme de réponse instantanée, me semble être :

- A quoi ça sert ?

Elle mérite un débat à elle seule ! ;)

Je pense que les avis doivent être TRÈS partagés. En tout cas, il est ouvert à présent !

73 :lol:

Edited by F1CGJ

Share this post


Link to post
F5FOD

re-bonjour à tous,

Bonjour Alain,

Je pense que les 4 questions sont difficiles.

La politesse aurait d'ailleurs voulu que je réponde déjà moi-même à ces 4 questions...

Ce que je ferai bien entendu mais pas tout de suite (ma réponse sera une parmi n) : je laisse le(s) débat(s) ouvert(s) !

73,

Edited by F5FOD

Share this post


Link to post
Guest
Bonjour,

Un jour, un enfant demande :

Dis Monsieur, c'est quoi un radioamateur ?

Une personne qui s’intéresse à la radioélectricité et à tous les phénomènes qui y sont liés de près ou de loin comme la physique, l'électronique, la propagation des ondes, la météo, l'astronomie, l'informatique. Et il a la possibilité de discuter et d'échanger sur ces sujets partout dans le monde grâce à la magie des ondes.

A quoi ça sert ?

Comme sa définition officielle l'indique, ça sert à s'instruire autour des phénomènes cités ci-dessus. Comme dans d'autres passions scientifiques, le premier objectif du radioamateur est d'apprendre. Il apprend d’abord en écoutant, puis en apprenant les bases pour passer son certificat, puis tout au long de sa carrière de radioamateur autour des sujets qui l'intéressent et qu'il affectionne.

Il sert aussi en cas de catastrophes naturelles ou d'évènements où les communications officielles ne fonctionnent plus ou sont coupées, comme relais entre les différents organismes officiels de secours. Cette caractéristique du radioamateur en situation d'urgence est plus ou moins utilisée selon les pays et les besoins propres à la géographie et l’avancement technologique du dit pays.

Pourquoi t'es devenu radioamateur ?

Avant de connaître la radio d'amateur j’étais déjà un gamin curieux . Alors quand vers les 10/12 ans je me suis retrouvé devant un Sommerkamp FT-277 à tourner le vernier et à entendre des tas de langages incompréhensibles venir du monde entier, je savais qu'un jour je serai radioamateur. Et surtout, de tous les loisirs auxquels j'ai pu m'intéresser, c'est le seul qui soit aussi complet. On parle des sujets comme ceux mentionnés ci-dessus, mais il y a aussi la mécanique, la maçonnerie, la programmation informatique, qui sont tout autant de sujets intéressants à apprendre.

Comment t'as fait ?

J'ai pris mes premiers cours à 19 ans dans un Radio Club. Mais la motivation ne m'a pas emmené jusqu'au bout. J'ai continué à faire de l'écoute des bandes amateurs et des bandes aviation tout en montant des kits pendant des années.

Puis à un moment où j’étais plus disponible professionnellement, je me suis remis à penser à passer le certificat. J'ai pris les informations nécessaires, repris l'écoute assidue des bandes amateurs, me suis inscrit à F6KBU pour les cours en complément de ce que je potassais moi-même.

Huit mois après j’obtenais mon certificat F4. J'ai ensuite pris des cours de CW sur l'air en région parisienne avec F8BYC, F8CHL et F8ASG comme profs. Six mois après j’obtenais ma F8 et ma Classe 1 avec une seule faute sur le texte codé.

73,

Philippe

Share this post


Link to post
Guest

Il y a bientôt 4 décennies, j'ai rencontré un OM (ON4(bip) ) , André, qui avait dans son mobile des lots de 2 ou 3 feuilles regroupant la plupart des réponses à fournir aux badeaux, avec les contacts utiles.

Un exemple à suivre ?

(tiens, je crois que je vais le suivre, je fais chauffer l'imprimante.... )

Share this post


Link to post
F5FOD

Bonsoir,

Si ça peut mieux vous inspirer, on pourrait aussi présenter les choses comme ça :

Un jour, un administrateur désirant bien administrer (là, je vous sens plus attentifs...) s'est mis en tête de revenir aux "fondamentaux".

Il réfléchit (!) et se pose quatre questions :

- C'est quoi un radioamateur ?

- ...

- A quoi sert-il ?

- ...

- Pourquoi est-il devenu radioamateur ?

- ...

- Comment a-t-il fait ?

- ...

Svp, aidez-le (l'administrateur...) !

;)

73

Edited by F5FOD

Share this post


Link to post
Guest

" C'est quoi un (vrai) radioamateur ?"

Déjà, rien que le le terme "vrai" me fait fuire.

Ce terme très utilisé, vrai, vérité, avéré etc, est très (trop) utilisé par ces couples très propres sur eux qui sonnent parfois à ma porte.

Comme je suis d'un naturel complaisant et paisible je leur laisse le choix de la sortie, l'ascenceur ou la fenêtre (j'habite au 7 eme étage).

J'aimerais présenter de la façon la plus large possible une activité, pas une secte nous vantant/vendant un Eden putatif...

Et déjà d'une autre ère passée....

;)

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F5FOD

OK OK OK je retire le mot "vrai" qui va être malZinterprété !!!

Mais bon il faudra quand même bien écrire une définition

(OK, je sais, elle est dans le RR).

73,

Share this post


Link to post
Guest

Bin, si je trouve de bonnes définitions, assez larges, je les amenderais peut être un peu et les fairais miennes....

;)

Share this post


Link to post
F6BSW
" C'est quoi un (vrai) radioamateur ?"

Déjà, rien que le le terme "vrai" me fait fuire.

Ce terme très utilisé, vrai, vérité, avéré etc, est très (trop) utilisé par ces couples très propres sur eux qui sonnent parfois à ma porte.

Comme je suis d'un naturel complaisant et paisible je leur laisse le choix de la sortie, l'ascenceur ou la fenêtre (j'habite au 7 eme étage).

J'aimerais présenter de la façon la plus large possible une activité, pas une secte nous vantant/vendant un Eden putatif...

Et déjà d'une autre ère passée....

;)

Une secte c'est un "regroupement" dans lequel il est facile de rentrer et d'où il est difficile de sortir.

Merci de conserver leur sens au mots. Le radioamateurisme n'a absolument rien de sectaire.

Edited by F6BSW

Share this post


Link to post
F5FOD

Bonjour,

Merci aux premiers intervenants.

Je vais encore reformuler, pour être plus directif :

- Vous êtes radioamateur, comment vous définissez-vous ?

- ...

- A quoi servez-vous (en tant que radioamateur) ?

- ...

- Pourquoi êtes-vous devenu radioamateur ?

- ...

- Comment avez-vous fait (pour devenir radioamateur) ?

- ...

Pardon pour la brutalité de la seconde question.

Et ce n'est pas un sondage car les questions sont ouvertes.

73,

Edited by F5FOD

Share this post


Link to post
Guest

Pas mal ce document, facile à adapter sur la même trame.

Didier, ce n'est pas le radioamateurisme qui est sectaire, je ne connais pas d'activité qui puisse l'être.

Mais une activité devient ce que ses pratiquants en font.

Et ce n'est pas réservé à notre hobby, parfois, par exemple chez les photographes ou les cyclistes, certains comportements me laissent pantois..... ;)

Share this post


Link to post
Guest

Salut Jean-Pierre,

Sont timides nos radioamateurs français, non ? Pourtant à en croire les stats de blogs moins regardant ils ont des choses à dire. Mais peut-être pas sur le radio-amateurisme ?

Bon week-end,

Philippe

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F5FOD

Bonsoir,

Philippe, oui tu es le seul qui ait répondu avec précision aux 4 questions.

Très curieux.

Je suppose donc que personne ne souhaite :

- se définir en tant que radioamateur,

- dire à quoi il sert,

- expliquer pourquoi il est devenu radioamateur,

- ni dire comment il s'y est pris...

Ou alors tout le monde est parti à Fried'.

Bon dimanche.

73,

Edited by F5FOD

Share this post


Link to post
Guest
Ou alors tout le monde est parti à Fried'.

Oui, et ils sont partis à pied depuis dimanche dernier pour arriver à temps :P

Share this post


Link to post
Guest

Je pense que tel que présenté, ce sondage car c'en est un, ne peut attirer beaucoup de réponses (vu l'ambiance qui reigne dans notre microcosme).

Un VRAI sondage, anomyme, comme il en existe serait sans doute plus alimenté, et donc plus représentatif, mais des égos médiévaux risquent d'en souffrir...

Sinon, pour représenter une des facettes de notre activité, vous en avez un actuellement une belle illustration sous forme de vidéo dans les news du forum......

:P

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F5FOD

re-

Bonsoir Guy,

Ce ne peut être un sondage puisque l'on ne peut répondre ni par oui ni par non ni faire un choix dans une liste finie.

Ce qui m'intéresse, c'est de savoir ce que x, y ou z répondrait si un quidam lui posait les 4 questions.

Le quidam peut être au choix :

- un journaliste,

- un enfant,

- un membre du CA du REF,

- un autre radioamateur,

- une personne curieuse,

- une personne intéressée,

etc...

Bon, visiblement personne n'a envie de faire la promotion de son/notre activité...

Je pensais (naïvement) que pour délivrer une formation adéquate par exemple, il fallait avoir une idée claire des réponses à ces 4 questions.

Idem pour aider à l'élaboration d'une "politique" devant être mise en place par une certaine association nationale.

Ses non-membres et ses ex-membres sont bien silencieux alors qu'ils sont d'habitude si enclins à dire qu'elle ne va pas dans la bonne direction...

73,

Edited by F5FOD

Share this post


Link to post
Guest
Bon, visiblement personne n'a envie de faire la promotion de son/notre activité...

Je pense que c'est la bien connue timidité latine qui veut ça. Regarde côté anglo-saxon comme ils parlent bien de leur passion et de leurs débuts...

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

Qu'est-ce qu'un radioamateur au 21e siècle ?

C'est simple et expliqué ici, là encore du côté anglo-saxon, par un radioamateur novice anglais :

http://www.m0ysu.com/amateurradioabout.html

Il n'y a plus qu'une phrase à retenir :

"The only difference between these DX'ers and Amateur DX'ers is a licence. The principals are the same. They also both have to assemble their stations in the same way. Soldering plugs, tuning in antennas and so on."

Je vais essayer de traduire :

"La seule différence entre ces DX'eurs et les DX'eurs radioamateurs est la licence. Les principes essentiels sont les mêmes. Tous doivent assembler leur station de la même manière. Souder des prises, régler des antennes et ainsi de suite".

J'avoue que cela m'inspire une interrogation :

Mais pourquoi donc certains acceptent-ils encore de passer un examen pour obtenir un indicatif que d'autres choisissent eux-mêmes ? :P

La réponse est, selon ce même article : c'est facile !

"A lot of Amateurs use both Amateur and CB bands and so can you. All it takes is passing a 25 question tick box exam and you are on your way. You only need 18 right to pass. A little user dicipline should be observed on air but it is only the same dicipline as you would expect from a decent CB operator anyhow."

"Beaucoup de radioamateurs utilisent à la fois les bandes amateur et les bandes CB (sic) et vous pouvez le faire aussi. Cela ne nécessite que de passer un examen sous forme de QCM avec 25 questions. Il suffit de répondre correctement à 18 d'entre elles pour réussir. Un peu de discipline doit ensuite être observée sur l'air mais c'est seulement la même discipline que celle que vous attendez d'un opérateur CB convenable."

Devenir radioamateur ? C'est maintenant aussi simple que de faire de la CB ! ;)

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

Qu'est-ce qu'un radioamateur au 21e siècle ?

1 - Ce n'est pas la question

2 - Plus facile de détourner une question que d'y répondre

3 - Tu auras droit à deux News la semaine prochaine : une qui dira que tu as raison, l'autre que tu as tort. Je te laisse les trouver :-P

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Philippe,

(ancien membre)  Ecrit le: 26/06/11 11:00

1 - Ce n'est pas la question

2 - Plus facile de détourner une question que d'y répondre

1 - Si.

La ou les questions posées ne visent qu'à une seule chose, si je ne me suis pas trompé sur la motivation de Jean-Pierre : faire la promotion du radio-amateurisme en expliquant ce que sont les radioamateurs. Le texte indiqué dans mon message précédent est une explication. Certes, ce n'est pas la mienne mais elle mérite d'être prise en compte car elle est de plus en plus fréquente.

2 - Je n'ai pas détourné la question. Si je n'ai pas répondu en m'appuyant sur mon cas personnel c'est parce que je ne crois pas qu'il soit encore un exemple à suivre, au moins tout le temps que la définition exacte du "radioamateur" continuera à être noyée dans le bruit de diverses activités radio annexes.

Mais si cela peut te faire plaisir que je réponde brièvement : tes réponses sont pratiquement les miennes. Il suffit de remplacer "Sommerkamp FT-277" par "station de type F3LG" et "19 ans" par "15 ans". La construction d'une paire d'émetteurs pilotés quartz et l'apprentissage de la télégraphie m'ont conduit à ma licence F6 quatre ans plus tard, sans étape intermédiaire.

Il y a tout de même une question à laquelle je vais répondre de manière ferme : en tant que radioamateur, je ne sers à rien ! Je suis satisfait de m'instruire chaque jour un peu plus, je suis satisfait aussi d'arriver à faire facilement beaucoup de choses qui m'ont été difficiles ou impossibles par le passé avec la radioélectricité, et si un jour quelqu'un pense que je peux être utile avec ce que je sais et/ou en utilisant mon matériel alors je servirai à quelque chose, au moins une fois mais ce n'est pas mon principal but que d'être utile. Je n'ai jamais lu non plus dans une quelconque réglementation que je devais l'être, sauf de manière exceptionnelle.

Il y a une question supplémentaire qui me hérisse le poil et qui n'a pas été posée :

- "Combien çà coûte ?"

Est-ce qu'on pose ce genre de question à un passionné de lecture ou de cuisine ? On peut toujours se débrouiller pour arriver à ses fins, surtout pour lire... :P

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest
1 - Si.

La ou les questions posées ne visent qu'à une seule chose, si je ne me suis pas trompé sur la motivation de Jean-Pierre : faire la promotion du radio-amateurisme en expliquant ce que sont les radioamateurs. Le texte indiqué dans mon message précédent est une explication. Certes, ce n'est pas la mienne mais elle mérite d'être prise en compte car elle est de plus en plus fréquente.

Non ! On s'en fout de savoir ce que vise l'auteur des questions. Le sujet est d'y répondre. La manie qui consiste à savoir quel est le sens caché des questions enlève toute spontanéité et naturel. Ce qui est nécessaire pour répondre à ces questions.

2 - Je n'ai pas détourné la question. Si je n'ai pas répondu en m'appuyant sur mon cas personnel c'est parce que je ne crois pas qu'il soit encore un exemple à suivre, au moins tout le temps que la définition exacte du "radioamateur" continuera à être noyée dans le bruit de diverses activités radio annexes.

On ne te demande pas d'avoir un avis sur ton cas, mais de répondre à des questions basiques. Cf ci-dessus

Mais si cela peut te faire plaisir que je réponde brièvement :

Ce qui me ferait réellement plaisir, c'est que le groupe habituel d'anciens F6/F5 cesse ses jérémiades et travaille dans le sens de quelqu'un qui souhaite faire ou entreprendre quelque chose. Mais peut-être pense-t-il, ce groupe, qu'il y a un sens caché des choses chez Jean-Pierre et que forcément, c'est louche...

Il y a tout de même une question à laquelle je vais répondre de manière ferme : en tant que radioamateur, je ne sers à rien !

On comprend mieux le côté personnel et volontairement pessimiste de tes interventions dans ces forum, et ailleurs.

Il y a une question supplémentaire qui me hérisse le poil et qui n'a pas été posée :

- "Combien çà coûte ?"

Parce que si ton gamin vient te dire qu'il veut faire de l'astronomie amateur, du pilotage de karting ou de la radioamateur, ce n'est pas la première question que tu vas lui poser ?

Partout où tu verras cette question posée (ARRL, REF-u promotion, ...), elle s'adresse à des jeunes que l'on souhaite recruter. Et il est normal qu'un jeune ait l’information ou que les parents du jeune puisse avoir une information sur ce sujet.

Arrêtez de penser "moi, je". Open your mind !

Share this post


Link to post
Guest

""Beaucoup de radioamateurs utilisent à la fois les bandes amateur et les bandes CB (sic) et vous pouvez le faire aussi. Cela ne nécessite que de passer un examen sous forme de QCM avec 25 questions. Il suffit de répondre correctement à 18 d'entre elles pour réussir. Un peu de discipline doit ensuite être observée sur l'air mais c'est seulement la même discipline que celle que vous attendez d'un opérateur CB convenable."

Ah bon ?

"beaucoup de radioamateurs utilisent à la fois..."

En maintenant 43 ans de "carrière", je n'ai pas du tout ce sentiment.

Et j'en connais un nombre certain de "radioamateurs".

Qui n'ont jamais, ou juste par curiosité, été "cibistes"

Certes l'évolution de ces dernières années peut laisser quelques doutes, mais au final que constatons nous ?

Que les F4 et F0, car c'est bien d'eux qu'il s'agit n'est ce pas ?

Ne peuvent ou ne veulent pas progresser, bon, merci de votre visite et bon retour dans votre bac à sable....

Ou bien veulent et peuvent progresser et nous en avons de bons exemples. Ici même entre autres.

Nous, la génération précedente, nous en espérons le meilleur.

Vous (et une petite pincée d'autres), pourtant de cette même génération, n'en prédisez, je dirais même souhaitez ? que le pire .

Cessez de vouloir imposer le monde de votre déjà lointaine jeunesse, vous ne le revrirez pas (moi non plus) et changez le bout de la lorgnette.

En 40/50 ans, une éternité, le monde a bien changé.

Et ce monde est aussi le notre, ce n'est pas aux "p'tits jeunes" de s'adapter aux rêves du passé des gérontes, mais l'inverse pour que nous puissions survivre encore un peu.

J'ose écrire que vos propos sont ceux d'un fossoyeur, d'un liquidateur.

Vous me rappelez ces scorpions qui se suicident quand ils s'imaginent être en danger.

(propos pouvant être étendus à cette pincée de "vrais" OMs)

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6AWN

(ancien membre)  Ecrit le 26/06/11 13:49

;)

Il fait chaud, aujourd'hui (plus de 30° dans l'Ouest). Tu devrais te mettre à l'ombre...

On ne te demande pas d'avoir un avis sur ton cas...

Ben si, justement !

Rappel :

F5FOD  Ecrit le: 19/06/11 11:33

Un jour, un enfant demande :

- Pourquoi t'es devenu radioamateur ?

- ...

- Comment t'as fait ?

:D

...en tant que radioamateur, je ne sers à rien !

On comprend mieux le côté personnel...

Je vais essayer de t'expliquer parce que tu n'as pas encore bien compris ce qu'est un radioamateur. C'est une personne qui pratique une activité individuelle afin de s'instruire individuellement et qui utilise, de temps en temps, des outils personnels (station) sur un terrain de jeu mis en commun. C'est bien une activité tout ce qu'il y a de plus personnelle ! Elle nécessite juste le respect de règles pour qu'on puisse partager le mieux possible le terrain.

Jamais il n'a été dit que cette activité devait servir habituellement à quelque chose d'autre que l'instruction personnelle de celui qui la pratique. Le seul domaine où je pourrais éventuellement être utile un jour avec ma station et mes compétences, à part en aidant des copains à s'instruire eux-aussi en même temps que moi, est justement celui que je ne souhaite jamais voir : les communications d'urgence en situation de catastrophe.

- "Combien çà coûte ?"

Parce que si ton gamin vient te dire qu'il veut faire de l'astronomie amateur, du pilotage de karting ou de la radioamateur, ce n'est pas la première question que tu vas lui poser ?

Sûrement pas ! La première question que je lui poserai sera : "Qu'est-ce qui t'intéresse dans cette activité ?". La seconde : "De quoi as-tu besoin ?". Le coût, c'est seulement la troisième question et c'est mon problème, pas le sien en tant qu'enfant.

Partout où tu verras cette question posée (ARRL, REF-u promotion, ...), elle s'adresse à des jeunes que l'on souhaite recruter. Et il est normal qu'un jeune ait l’information ou que les parents du jeune puisse avoir une information sur ce sujet.

Là, on rentre dans une logique commerciale. On essaie de vendre une activité, de valoriser des moyens. De créer "du radioamateur". D'alimenter des structures associatives. On passe des gamins qui jouent au basket dans les banlieues pour juste le prix d'un ballon à des clients de clubs qui leur vendent une formation, du matériel et des compétitions avec des médailles. :P

Si un gamin veut "faire de la radio", on peut commencer par lui donner un vieux poste et un tournevis. Juste pour qu'il regarde ce qu'il y a dans la boite. Ensuite, on avisera...

Arrêtez de penser "moi, je". Open your mind !

Au contraire ! La radio d'amateur c'est seulement "moi", tout seul et responsable de ce que je fais au milieu des autres dans le même cas que moi. Si le radio-amateurisme était un truc collectif comme le football, on serait bien plus nombreux, on manipulerait bien plus d'argent et on ferait plaisir à nos députés-maires qui n'ont qu'une question à l'esprit en matière de loisirs associatifs : "combien çà va me coûter et pour combien de participants ?". Je le sais car ils sont plusieurs à me l'avoir déjà posée. ;)

73, Philippe.

... et reste à l'ombre ! :P

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...