Aller au contenu
F4DBD

La classe novice en quelques chiffres

Recommended Posts

F4AOS

Pour m'amuser et compléter les chiffres déjà donnés, j'ai regardé ce que sont devenus les indicatifs proches du mien depuis leur date d'attribution 1999/2000 cad la série DBA à DBZ.

F4DBA

F0DBB ?

F0DBC

F4DBD

F8DBE

F8DBF

F8DBG

F4DBH

F8DBI ?

F4DBJ ?

F0DBK

F0DBL

F0DBM

F8DBN

DBO ?

F4DBP ?

DBQ ?

F0DBR

F4DBS

F0DBT

F0DBU

DBV ?

F4DBW

F0DBX

F8DBY

F8DBZ

Sur 26 indicatifs :

9x FØ

7x F4

7x F8

Ceux avec un ? ne sont plus présents dans la nomenclature (plus actifs ?). Il y en a 3 DBO, DBQ et DBV dont je n'ai pas pu trouver s'ils étaient F0, F4 ou F8.

14 ans après l'attribution de ces indicatifs sur 23 radioamateurs identifiés nous avons aujourd'hui 9 novices et 14 CEPT = 60.87% de CEPT et 39.13% de novices

Bonjour,

Seul le premier FODBB a encore une trace avec une adresse sur radioamateur.org en passant. http://hamcall.net/call?callsign=F0DBB

Je ne suis pas certain que les autres indicatifs aient été attribués.

Le jour ou j'ai passé mon examen à Villejuif, mes 3 compagnons du 36 avaient eu comme indicatif F5AOV, F5AOW et F5AOX. les lettres T et U n'ont jamais été attribuées. Pourquoi?

73 Dominique

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Peut être pour éviter la confusion avec "to you" ?

J'ai fait changer mon indicatif en 95 car il se terminait par un K, pas pratique en CW...

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

Bonjour,

A la mise en place de la classe 3 combien de temps était estimé, au passage d'un candidat classe 3 vers les classes 2 et 1?

Aucune limite de temps imposée et je n'ai jamais vu la moindre estimation de temps pour devenir CEPT. Je pense que cela aurait été délicat de l'estimer sans l'inclure dans la règlementation car je vois plusieurs raisons à cela. Voici les principales :

1/ un FØ pouvait être un candidat à la CEPT qui a râté la technique. Donc au moins 1 mois avant de retenter la suite ou plus suivant les lacunes à combler.

2/ un FØ pouvait être un candidat que seule la classe novice intéressait, donc aucune raison pour lui d'évoluer en CEPT et de ce fait pas de statistiques possibles (on le voit avec tous les FØ qui le sont depuis maintenant 14 ans)

3/ un FØ pouvait aussi vouloir évoluer tranquillement vers un certificat CEPT selon son propre calendrier et là cela donne une raison par candidat... (ce fût mon cas).

A tout cela on rajoute les connaissances acquises et la faculté d’acquérir celles qui manquent pour passer en CEPT et ça c'est très variable d'un individu à l'autre. Chaque FØ aura sa propre histoire et surtout sa propre motivation. Certains ont eu un entourage qui a favorisé la progression et d'autres qui n'auront pas eu cette chance.

Personnellement j'ai une formation technique donc forcément ça aide pas mal. J'ai mis juste 3 mois à préparer la classe novice entre octobre et décembre 1999 en apprenant la règlementation dans le train et le métro pour aller au boulot, je l'ai eu à la première tentative. Je voulais d'abord pratiquer un peu de radio-amateurisme (j'avais commencé à la fin des années 80 ma formation pour être F1 au radio-club FF6KBF mais avec mes études je n'avais pas eu le temps et la motivation d'aller au bout à l'époque).

Courant 2000, j'ai appris la télégraphie en quelques mois et participé à mon premier concours CW (le Marconi) en novembre. J'ai ensuite pratiqué tout ce qui était autorisé (et même plus avec les MGM, je sais c'est pas bien !!) sur le 144MHz jusqu'en octobre 2003. J'ai alors préparé en solo la CEPT2 (entre octobre et décembre) et j'ai eu du premier coup fin décembre 2003 mon F4.

L'ouverture des bandes HF aux CEPT2 était dans les tuyaux alors je n'ai pas souhaité passer l'épreuve de Morse (c'est aussi par esprit de contradiction, private joke pour (ancien membre) et F6AWN).

En gros je pense qu'entre 3 et 5 ans cela peut être une bonne base pour celui qui n'a pas de formation technique. 1 an pour celui qui est très motivé. Il me semble que F8DQL avait fait très fort à ce niveau puisqu'en 6 mois il avait tout assimilé y compris le Morse : F8 directe à la première tentative ou très très peu de temps entre son F4 et sa F8.

Pour en revenir aux novices, comme FØ puis comme F4 j'ai moi aussi eu mon lot de critique de la part d'individus jaloux ou médisants etc. Toujours est-il que je crois beaucoup en la force de la motivation. Peu importe ce qu'on peut lire ou entendre à droite ou à gauche. A mon sens si on devient radioamateur c'est avant tout pour SOI qu'on le fait. Que ce soit pour son plaisir ou par principe (voir même les deux).

Ce n'est pas en restant seul ou en étant mal entouré qu'on peut vraiment avoir envie de progresser si on n'a pas à la base le désir de le faire. Je suis certain que beaucoup de FØ souhaitent faire plus mais la facilité et le manque de soutien font qu'ils se satisfont de ce qu'ils ont. C'est d'autant plus vrai s'ils sont encore actifs sur le 27MHz.

Ce n'est pas le 70cm qui leur apportera quelque chose de neuf ni même quelques bandes HF. C'est autre chose qu'il faudrait leur faire toucher du doigt pour décider ceux qui ne progressent pas par manque de motivation. Quoi ? je ne sais pas tellement il y a de choses intéressantes si on fait cela de manière règlementaire.

Je comprends le malaise actuel mais je reste persuadé que ce n'est pas en pleurant ou en se lamentant que les choses changeront. Des milliers de personnes venues de tous les horizons ont obtenu leur certificat CEPT dans le monde entier (y compris à une époque ou c'était beaucoup plus compliqué). La volonté a été plus forte que tout. C'est ça qu'il faut avant tout retenir LA VOLONTÉ ! Ce n'est donc pas une question de temps...

Tout cela n'est que mon opinion fondée sur ma propre expérience. Je n'ai rien contre la classe novice... j'aimerai juste que certains FØ soient plus honnêtes et sincères sur leur véritable motivation à être radioamateur car le but de cette classe était d'obtenir ensuite un certificat CEPT. 14 ans pour certains ce n'est plus du tout un apprentissage...

Cela n'a jamais été aussi simple pour le FØ qui souhaite détenir un certificat CEPT depuis la fin de l'épreuve de Morse : répondre parfaitement à seulement 10 questions pour avoir 30 points et décrocher son F4 ! N'importe quel étudiant aimerait avoir ça comme examen !!

Modifié par F4DBD

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Bonjour.

"Cela n'a jamais été aussi simple depuis la fin de l'épreuve de Morse "....

Ah ! La CW, la télégraphie, le morse....

Cela en fait couler des octets sur les forums !

Pourtant, même plus obligatoire, certains continuent à l'apprendre.

Cela ne doit pas être trop compliqué, car sur la planète des enfants, des militaires et même des femmes, OUI DES FEMMES ! la pratique.

Et pas obligé d'être "QRQ", les opérateurs confirmés savent adapter leur vitesse a la votre.

Coté trafic, sans CW on n'est qu'un radioamateur manchot ou unijambiste, et on passe à coté de bien des satisfactions....

Hugh !

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Bonjour,

Pourtant, même plus obligatoire, certains continuent à l'apprendre.

Je confirme !

Modifié par Ancien membre

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

Il n'était pas question dans mes propos de remettre en question l’intérêt de la télégraphie en tant que mode. Je dis juste que cette épreuve avait freiné beaucoup de monde car ce n'est pas forcément plus simple à apprendre qu'une bête formule de la loi d'Ohm !

Aujourd'hui pour devenir radioamateur en France, il suffit de savoir apprendre par coeur une règlementation et connaitre quelque formules mathématique qui font les bases de l'électronique et de l'électricité. C'est du bachotage contrairement à la télégraphie.

Pratiquer ou apprendre la télégraphie aujourd'hui cela a du sens car cela permet d'utiliser très peu de matériel pour établir des contacts. Si nous sommes aussi nombreux à l'apprécier comme mode de trafic même s'il n'y a plus d'examen c'est parfait et cela montre bien qu'il n'y avait pas besoin de l'imposer pour qu'elle continue d'exister.

Du FØ au F9 c'est le seul mode autorisé sur toutes les bandes... ce n'est pas pour rien !

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

L'ouverture des bandes HF aux CEPT2 était dans les tuyaux alors je n'ai pas souhaité passer l'épreuve de Morse (c'est aussi par esprit de contradiction, private joke pour (ancien membre) et F6AWN).

Esprit de contradiction ou pas, c’est juste une connerie de ne pas l'avoir passé. Contrairement à toi et quelques autres, ce que je pourrais reprocher à certains qui se lancent dans l'aventure et s'arrêtent au milieu du gué, c'est de ne pas avoir une véritable idée de ce qu'ils veulent faire. JB, F8DQL avait une idée d'où il voulait aller et il y a été. Et ce qu'il a fait n'est pas une prouesse, juste une stratégie pour arriver à ses fins.

Avant de me lancer j'ai (re) pratiqué deux années d'écoute, et j'ai profité de ce temps pour voir toutes les options offertes. A l'époque il y avait la FA, FB, F4 et F8. Puis une fois bien déterminé, je suis parti pour une tentative en deux coups : F4 d'abord, puis F8 de suite après. C'est ce que j'ai fais : 6 mois pour la F4 et 6 de plus pour la CW.

Aujourd'hui j'ai une F8 et je ne me pose plus de question de droits et surtout, le plus important à mes yeux, je ne dois rien à personne sauf à l'examen QCM plus simple d'accès que la version précédente avec construction. Et même s'il fallait présenter une construction je l'aurais fait sans hésiter. Et s'il fallait que je repasse mon certificat complet aujourd'hui avec construction de matériel, législation et télégraphie, je le referais.

Quant à la volonté, il n'en faut pas que pour l'examen mais aussi, une fois qu'on l'a, pour continuer à apprendre et à construire.

--

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

On ne va pas refaire le match puisque c'est du passé, mais je comprends parfaitement ta vision des choses, Philippe. Alors regardons plutôt le présent si tu le veux bien.

Désormais il ne reste plus qu'un seul examen : Règlementation + technique pour devenir radioamateur toutes bandes et tous modes quand on est en France.

Un FØ a donc une seule possibilité s'il veut pratiquer sur toutes les bandes et particulièrement accéder légalement à celles en HF : passer l'examen technique.

Quelques FØ qui ne sont pas encore passés au stade suivant n'avaient peut-être pas compris quand ils ont passé leur examen (ou on ne leur a pas clairement indiqué) que cet accès au radio-amateurisme était juste une étape pour préparer (avec un peu de pratique) l'examen technique et donc obtenir plus aisément un certificat CEPT.

Ce n'était pas le même cas de figure qu'entre un CEPT1 et un CEPT2. La classe 2 était à la base un accès au radio-amateurisme pour les personnes qui voulaient surtout expérimenter sur les ondes > à 30 MHz sans devoir apprendre le Morse.

Aujourd'hui il y a les radioamateurs avec un certificat CEPT qui leur permet tout et les novices qui se bloquent d'eux même sur une bande et quelques modes.

Il est de notre devoir à tous de chercher à aider ceux qui sont encore motivés afin qu'ils passent le cap et décrochent leur sésame : le certificat CEPT.

Connaitre le nombre de FØ et voir leur évolution dans les années à venir voilà la seule raison du sujet que j'ai lancé...

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Bonsoir.

@ F4DBD...

La CW c'est comme le vélo, plus on en fait plus on va vite et longtemps.

Et si interruption, il suffit d'une petite remise en jambe, le vélo ça ne s'oublie pas, la CW non plus.

Sans CW, infirme, voir plus haut....

Il y a deux principaux obstacles à l'apprentissage (et la pratique) de la CW.

1 - le manque d'intérêt envers nos activités.

2 - le plus redoutable, la flemme .

Et il n'est pas question là de choix des bandes, dès le 50, le 144 et au dessus, sans CW vous êtes un nain....

"Ce n'était pas le même cas de figure qu'entre un CEPT1 et un CEPT2. La classe 2 était à la base un accès au radio-amateurisme pour les personnes qui voulaient surtout expérimenter sur les ondes > à 30 MHz sans devoir apprendre le Morse."

Encore une vue de l'esprit, quand j'étais "F1", entre 1969 et 1979, je faisais de la CW, ce n'était pas interdit, il y a eu un fil sur ce sujet....

Et puis, connaitre "un peu" la CW, cela peut être utile par exemple pour les balises, et même pour les relais.....

Re Hugh.....

Modifié par Ancien membre

Partager ce message


Lien à poster
F8DQL

En effet, en octobre 2001 je m'étais donné pour objectif d'avoir la licence CEPT1 en poche avant de partir en vacances au mois de mai suivant en FO. Curieusement, seule la CW m'intéressait et aujourd’hui encore je ne pratique que ce mode. J'ai passé donc passé la CEPT2 en janvier 2002 afin de me consacrer à plein temps à l’apprentissage de la télégraphie, épreuve que j'ai passée en avril 2002.

Comme le précise Philippe, j'avais un objectif clairement défini et je considérais ne pas avoir droit à l'erreur.

Modifié par F8DQL
Dates modifiées, merci Fred

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

2002 JB, pas 2012 :lol:

@(ancien membre) : j'abandonne car vous ne savez pas comprendre/lire autre chose que ce que VOUS écrivez/pensez... :huh:

Modifié par F4DBD

Partager ce message


Lien à poster
F8DQL

Ah oui, 2002 :)

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Il est de notre devoir à tous de chercher à aider ceux qui sont encore motivés afin qu'ils passent le cap et décrochent leur sésame : le certificat CEPT.

Je suis d'accord sur ce point. Accompagner les F0 et les prochains à réussir la F4.

--

Partager ce message


Lien à poster
F0GVM

Pour ma part pour l'avenir je n'attends d'aide de personne pour la suite. Le seul bémol c'est la distance qui me sépare du centre d'examen et encore il y a pire. Je pense que la distance peut être une des raisons du manque d'intérêt de certains f0 surtout après plusieurs tentatives.

F4DBD a écrit:

Il est de notre devoir à tous de chercher à aider ceux qui sont encore motivés afin qu'ils passent le cap et décrochent leur sésame : le certificat CEPT.

A mon avis c'est mal barré surtout ici.

F4DBD
Que justifie 4 ans de f0 avant le passage à l'étape supérieur? Avec une formation technique...

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Bonjour,

Je pense que la distance peut être une des raisons du manque d'intérêt de certains f0 surtout après plusieurs tentatives.

Quand on est passionné, ce n'est pas 400 ou 600 km qui vous font peur. Par contre, comme dis plus haut, le manque de préparation et surtout l'objectif que l'on se donne sont de plus gros écueils que la distance au centre d'examen. Il a été démontré que plus l'examen était difficile, plus le taux de réussite était grand. Probablement parce que celui qui se fixe comme objectif de réussir quelque chose d'à priori difficile se prépare d'autant mieux. Donnez-vous aussi un objectif sur le pourquoi vous êtes ou avez voulu devenir radioamateur. Cela peut aider à savoir si l'on est sur la bonne voie.

F4DBD
Que justifie 4 ans de f0 avant le passage à l'étape supérieur? Avec une formation technique...

Rien. Le seul fait de pouvoir trafiquer dans différents modes dès le certificat en poche peut détourner de l'objectif principal. Si avant de vous lancer vous avez un objectif bien défini et la volonté de le tenir, alors vous pouvez aller au maximum de ce qui est permis. Dans le cas contraire, n'importe quelle raison, que vous justifierez de mille manières toutes plus convaincantes les unes que les autres (pas de temps, vie de famille, pro, distance au centre d'examen, ...) vous détournera de l'objectif principal.

--

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Bonjour,

Pour abonder dans le sens de Philippe, je suis resté F0 durant deux ans (2007 - 2009) pour toutes les raisons évoquées (mariage, achat maison, bébé, pro surtout,...) mais pas que. Je n'ai pas fait beaucoup de contacts durant ces deux années, mais j'ai énormément écouté toutes les bandes et j'en ai profité pour commencer ma station.

Je n'ai jamais eu de problème pour la technique (vu ma formation) et, le jour où j'ai passé l'examen en 2007, je l'avoue j'y allais en "touriste" pour me faire une idée. J'avais bachoté la réglementation le week-end avant le fameux lundi, cela faisait déjà quelques temps que je bossais la CW par intérêt. J'y suis allé tellement cool que j'ai oublié ma calculatrice. Voulant répondre à toutes les questions (il ne faut pas) et ne sachant plus très bien calculer rapidement sans ce fameux objet, je n'ai pas eu la technique d'un point... Vexé j'ai de suite payé pour repasser l'examen sachant que cela ne serait pas avant un certain délai, mais là par choix, unn peu comme une retraite boudiste faîte de pénitences pour avoir "fauté" :lol:

Deux ans après j'ai passé la technique mais je ne me sentais pas de passer la CW que j'avais laissé de côté durant ces deux années.

J'ai là aussi payé pour passer l'examen en repoussant à chaque fois le jour où... Aujourd'hui je regrette amèrement de ne pas avoir pris le temps de le faire, mon objectif de toujours était d'être F8 mais la modification de la législation et surtout ma co****ie auront fait que cela n'est plus possible. Pour l'anecdote, l'ANFR a toujours mes 30€, on ne sait jamais :P

Comme pour Philippe, si demain un examen plus "hard" devait voire le jour afin que je puisse le devenir, je recommencerais tout avec grand plaisir. Jamais je me suis posé la question de la difficulté, seul l'objectif de devenir radioamateur avait de l'importance. Après, il y a des moments dans la vie où peu importe la raison, et aussi insignifiante soit-elle, elle vous détournera de l'objectif principal...

73

P.S : en complément, et les écrits restent... (surtout ici), je n'ai jamais été aussi contestataire que durant ma période de F0. Mais durant mon entrée dans le monde radioamateur, ma vision des choses à beaucoup évoluée grâce à des gens comme F6AWN, F6CER, (ancien membre),... et plein d'autres qui je l'espère ne m'en tiendront pas rigueur. En fait, mes deux ans de "novice" auront été profitable à mieux "cerner" le monde dans lequel j'arrivais. Je crois que j'en avais besoin. Aussi, pour moi, cette classe novice aura été profitable car elle m'a aussi permis de connaître les radioamateurs de mon coin, d'aborder les RC,.... Je réitère, c'était surtout un moyen d'entrer et d'apprendre, un peu comme le BAC qui donne accès aux études supérieures.

Partager ce message


Lien à poster
F4ASK

A mon avis c'est mal barré surtout ici.

Bonjour

Quelle importance ? Ici ce n'est pas IRL (In the real life) ! Dans la vraie vie, chez les vrais gens, ça se passe autrement. Nous ne sommes qu'une poignées à publier icelieu et ça m'étonnerait que ça représente le fondement de la pensée de tous les candidats au titre d'opérateur du service d'amateur et d'amateur par satellite...

Ici, c'est un condensé de caractères particuliers, point !

Personnellement, je n'ai pas peur de dire que j'ai commencé par un examen de type FA1 et que je voulais passer, après avoir assuré un petit quelque chose, un examen de type F1 dans la foulée. Je me suis mis d'accord avec Villejuif mais l'examinateur devait impérativement partir ce qui a fait que je suis resté FA1 un petit moment parce que, même chose que beaucoup, le boulot, la famille, un divorce bien pénible, des tas de trucs ont fait que...

FA1, c'était connaître la radioélectricité d'une manière assez complète, seul le nombre de questions était différent de F1... L'épreuve de législation était la même pour tous, classe 1,2 et FA1/FB1. Chose qui a disparu avec la F0... Je ne juge pas, je constate !

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

Bonjour,

A mon avis c'est mal barré surtout ici.


Ici ? Mais c'est royal comparé à ce que certains d'entre nous ont connu à l'époque avec le newsgroup fr.rec.radio.amateur qui était une vraie cour des miracles.

Je vous assure qu'aujourd'hui si on sait fermer les yeux sur certains petits débordements et qu'on ne relève pas toutes les petites phrases provocatrices, on trouve toujours ici des gens volontaires et surtout compétents pour vous aider à préparer votre certificat CEPT. Par contre il faut accepter de la jouer HUMBLE ! C'est comme au lycée, on la ferme quand le prof parle même s'il est imbuvable.

F4DBD
Que justifie 4 ans de f0 avant le passage à l'étape supérieur? Avec une formation technique...


Philippe et F4FJL ont bien répondu, nous avons tous nos raisons qui ne sont bien souvent que des prétextes pour en faire le moins possible et c'est mon cas.

Je considère un loisir, même technique, comme un moment de détente. Contrairement à beaucoup je n'ai jamais placé le radio-amateurisme et l'accès aux bandes décas au dessus de tout. Ce que Philippe décrie comme un voyage initiatique (voir sa signature), moi je le vois juste comme un trajet rapide d'un point A vers un point B quitte à passer par un point A' (on évite le point D' c'est un loisir !!! :lol: ). De ce fait je ne suis pas un vrai radioamateur mais ça me va très bien comme ça.

C'est donc un loisir technique que j'aime beaucoup, une passion non dévorante, mais qui ne doit pas me prendre la tête trop longtemps. C'est pour ça qu'au départ je voulais d'abord m'initier à la bande 144 car la taille des aériens reste acceptable sans défigurer mon environnement et surtout je voulais quitter le 27MHz (un peu pratiqué quand j'étais jeune adulte) car cela ne m'apportait rien à part du QRM TV chez les voisins.

Ce certificat de découverte était ultra simple à obtenir, cela me permettait déjà de mettre un pied dans l'univers des radioamateurs que je côtoyais depuis 1986. C'était aussi l'opportunité de pratiquer une activité radio en toute légalité et moins perturbatrice. Donc la classe novice avec ses 10W me suffisait très bien pour commencer activement et surtout rapidement.

C'est seulement lorsque j'ai voulu dépasser le stade de la CW et de la SSB que je me suis retrouvé bloqué par la règlementation : pas de SSTV et encore moins de modes numériques (PSK etc.). Hors, c'est ce qui me plaisait beaucoup sur le 144 car à l'époque l'activité MGM s'y développait un peu et ça manquait de volontaires pour faire des essais.

Après une période de non respect de la règlementation (j'ai quand même fait de la SSTV, du PSK31 et de l'APRS avec mon FØ, honte à moi !), des radioamateurs comme F6AWN, (ancien membre), F2DX, F8DQL, F6CRP et beaucoup d'autres m'ont aimablement (mais fermement !) fait comprendre qu'il serait plus sage que je me décide à passer un certificat CEPT (j'étais le premier FØ membre de l'UFT alors forcément on me poussait encore plus à passer F8 !).

Voilà pourquoi c'est seulement au bout de 4 ans que je me suis décidé. Après 3 mois de mise au vert (silence radio) pour réviser j'ai donc passé et obtenu la technique.
À l'époque je bossais à Ivry donc pas loin du centre d'examen de Villejuif et l'argument sur la distance du centre ne pouvait pas être retenu. Par contre la fainéantise.... oui !

Tout cela est une manière de contrôler son destin et de ne faire les choses qu'au moment où on a vraiment envie de les faire (loisir vs le travail). C'est aussi ce principe qui a fait que je n'ai pas voulu passer l'examen de télégraphie car je n'aime pas qu'on m'impose les choses. En plus je savais qu'après 2003 cet examen était voué à disparaitre à +/- court terme et comme je n'aime pas faire ce que j'estime inutile puisque pratiquant déjà la télégraphie en toute légalité au dessus de 30MHz... Ce point à fortement agacé certains (ancien membre) en tête, je le comprends, mais c'est comme ça !

Pour en revenir aux FØ, ils n'ont pas d'alternative s'ils veulent évoluer : il leur faut passer la F4. C'est pour cela que de mon côté j'essaie amicalement de leur faire prendre conscience qu'il est important pour eux de se motiver et de décrocher ce certificat simplissime. Surtout s'ils sont très bien intégrés et pratiquent correctement sur le 2m ! Ils ne sont pas nombreux et leur temps est logiquement compté. Combien continueront à payer une taxe de 46€ pour juste faire de la CB (FM,SSB,CW avec 10W) sur 144MHZ et s'en prendre plein la tête car ils n'évoluent pas ?

Bref, je suis la preuve du "Quand on veut, on peut" et le plus important, je crois, c'est de ne pas croire que les remarques faites parfois ici ou ailleurs sont toujours de l'ostracisme. Il y en a mais ça c'est partout pareil et pas uniquement chez les radioamateurs. Des cons on en voit partout. Il y a aussi des gens qui à leur manière essaient de pousser des gens qui ont les capacités d'évoluer à le faire pour leur bien.

C'est un peu comme dans une piscine entre le grand bain et le petit bain. Barboter dans le petit bain c'est facile, sans grand risque mais forcément on est limité. Plonger dans le grand bain cela ouvre déjà bien plus de possibilités... le plus important c'est le moment de l'impulsion du départ, le saut dans le vide ! On le fait parfois car d'autres vous poussent à le faire... d'une manière ou d'une autre mais après ce n'est que du plaisir, du bonheur.

Enjoy it !

Partager ce message


Lien à poster
F0GVM

Vos commentaire me font rire, parce que lorsqu'il s'agit des autres le manque de temps afin de passer à l'étape supérieure n'est qu'un prétexte. En contre partie lorsqu'il s'agit de soi meme celà est naturel.

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Bonjour,

Vos commentaire me font rire, parce que lorsqu'il s'agit des autres le manque de temps afin de passer à l'étape supérieure n'est qu'un prétexte. En contre partie lorsqu'il s'agit de soi meme celà est naturel.

De toutes les manières la question ne se pose plus. Vous bénéficiez de la partie règlementation que vous conservez avec votre F0. Il ne vous reste que 20 questions techniques pour passer la F4 pour laquelle il faut répondre correctement à 10 questions. C'est le cas pour tous les F0 actuellement.

Je ne trouve pas cela insurmontable et vous avez tout le temps que vous voulez pour le faire... Si vous voulez le faire... Et tant que la règlementation reste telle qu'actuellement.

--

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

2002 JB, pas 2012 :lol:

@(ancien membre) : j'abandonne car vous ne savez pas comprendre/lire autre chose que ce que VOUS écrivez/pensez... :huh:

Bin, je pense, c'est déjà mieux que de réciter....

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

Bonjour,

Vos commentaire me font rire, parce que lorsqu'il s'agit des autres le manque de temps afin de passer à l'étape supérieure n'est qu'un prétexte. En contre partie lorsqu'il s'agit de soi meme celà est naturel.

Ah mais riez donc c'est très bon pour la santé !

Moi par contre c'est le temps que vous perdez ici ou ailleurs dans des polémiques bien plus anciennes que votre indicatif qui me laisse dubitatif. Quand je vois des FØ se plaindre du manque de temps pour préparer la F4.... Avec pour beaucoup des compteurs de message dans les forums qui dépassent la centaine et pratiquement jamais dans des sujets techniques ou d'aide il y a comme un malaise non ?

Vous connaissez la pub McCain ? Et bien c'est pareil pour le certificat CEPT : il y a ceux qui en parlent et ceux qui l'ont...

Passer quelques années entre la FØ et la F4 n'a rien de honteux à condition de démontrer qu'on progresse régulièrement et que la classe novice n'est pas une fin tout comme le certificat CEPT d'ailleurs ! Ce dernier est juste un accès à la totalité des possibilités offertes à un radioamateur d'expérimenter librement sur de nombreuses bandes très convoitées et inaccessibles autrement. N'est-ce pas le but quand on souhaite devenir radioamateur ? Et tout ça c'est offert à un FØ en contrepartie de 10 bonnes réponses à un QCM technique. Il y a des montagnes bien plus compliquées à gravir non ?

Alors oui, continuez de rire, car pendant ce temps là nous sommes des millions à pratiquer le radio-amateurisme sans limite alors qu'une partie des 700 FØ fait preuve de masochisme en se bridant sur une bande avec des possibilités très limitées (phonie et télégraphie) et ce pour le même prix qu'un F4. Et ne perdez pas votre temps à lancer des attaques ad hominem car vous savez très bien que le raisonnement qu'on vous oppose est sans appel. Que cela vienne de moi ou d'autres OM peut-être plus irréprochables la réponse sera toujours là même : il est maintenant temps de bosser un peu pour décrocher votre F4 !

Comme on dit, "c'est vous qui voyez... la classe novice à vie y'en a qui l'ont essayé....." vous connaissez la suite du sketch :lol:

Modifié par F4DBD

Partager ce message


Lien à poster
F0GVM

Zen, je vous ai blessé je m'en excuse. Pour ma part la f0 n'est qu'une étape je pense qu'en une quinzaine de jours je devrais être pret pour l'examen si c'est cela qui vous chagrine. Mais je ninstallerais pas d'antennes dans l'immédiat alors pourquoi courir.

Vous avez certainement raison je devrais moins poster ici d'ailleurs je pense que je vais faire ce qu'il faut afin de ne plus avoir la tentation.

Mais la c'était trop fort.

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

Soyez rassuré, je ne suis ni blessé ni même vexé car tout cela n'est pas nouveau.

Que vous ne soyez pas encore F4 ne me chagrine pas (c'est votre vie !) de plus votre indicatif est dans les derniers FØ attribués donc vous avez encore un peu de temps pour progresser naturellement sans passer pour un mauvais.

Là où cela devient inquiétant c'est surtout pour les FØC-- à FØE-- car on dépasse les 10 ans d'attribution et à ce niveau d'ancienneté soit il y a tromperie sur l'usage de la classe novice soit il y a un problème au niveau de la formation.

On en arrive à la décision prise par l'administration : la classe novice est un échec donc on supprime cette possibilité d'accès au radio-amateurisme.

Pour conclure, j'ai souvent dit que l'ennemi du radioamateur était le radioamateur lui-même et bien malheureusement cela se vérifie encore cette fois : ce sont ces FØ qui ne veulent pas progresser qui ont tué la classe novice.

Pas la peine de chercher d'autres responsables sauf si on a quelque chose à gagner dans la bataille des associations reconnues...

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

meilleur veux a tous ,je vais voire avec le radio club ALBERT F5KOU pour rencontrer un radio amateur de plusieur printemp qui doit maider a travailler les conbinaison de chifre qui me genne car pour moi la racine carrer je sais que elle sert a une formule pour le calcule des ampli mes je comprent pas les resultat u=r/i je connais vue que danns mon ancien metier ou on ma remercier apres 15 ans dans la societer car meteur au point sur des intalation electrique avec mes autorisation bp ht je suis a 56 ans sans travail on ne veux de moi ni en retraite ni en travail mon andicape me bouffe la vie voila a quand la classe novice qui veux dire apprendre .

je vais tenter la voie normale mai je sais que je suis pas capable de retenire plus que quel que formule il faut que je me rappel les table convertion en om mkw par exemple et quand dieu maura donner ma chance etre f4ffc je ferait des contacte sur le monde surtout la france entiere avec un doublet et une boite accord et ma charge fictif pour accor les pilonne pour mes antenne que jespere jaurait le droit utiliser et non plus ecouter en boucle voila merci a tout ceux qui on bien compris mon andicape je suis pas paraplegique merci a dieux de mavoire laisser ma chance alors certin mon dit mai ses pas grave tu conduit bien et tu na jamais accident ??? voila ey pour l om qui ma dit de venir a belfort j abitte paris et vie souvent dans ma maison ou jai u le droit etant chez moi dans 600 m2 de povoire avoire mon pilonne preincipal de 8 metre avev une fleche basculante de ma fabrication .

merci de mavoire soutenue

belfort christian

foffc actife tout les samedi et dimanche a moyenneville 80 somme

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×