Aller au contenu
F4DBD

La classe novice en quelques chiffres

Recommended Posts

F0GVM

Plutôt que de critiquer les f0 autant prendre le problème à la base. Je suis f0 et lorsque j'ai passé mon examen il ne m'a jamais été expliqué que la f0 était juste une étape certes pour moi ça en était une mais pas pour tout le monde je limagine. Alors s'il y a quelqu'un a critiquer c'est bien les personnes qui l'ont mise en place donc le REF. Tout comme la suppression de cette dernière c'est le REF. Et c'est qui qui fait de la promotion?

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Alors s'il y a quelqu'un a critiquer c'est bien les personnes qui l'ont mise en place donc le REF.

Non, je viens de vous dire que c'est le REF-Union. D'autres personnes, une autre époque, une autre structure, d'autres ambitions. Et un seul constat au bout de 20 ans : un échec !

Tout comme la suppression de cette dernière c'est le REF.

Non. Vous avez décidement tout faux. C'est l'administration qui a supprimé la F0 et elle seule. Le REF, Union ou pas, n'a rien à voir dans l'histoire. Il a été émis devant le fait accompli comme tout le monde.

Et c'est qui qui fait de la promotion?

La promotion de quoi ?

--

Partager ce message


Lien à poster
F8FUA

Bonjour ,

Je suis tombé par hasard sur ce forum et je dois dire que ce que je lis dépasse l'entendement !

Résumé en 1 mot : NUL !

Pauvres F0 , je comprends leur colère !

Je suis entièrement d'accord avec F1CGJ !

Quand je pense que des jeunes viennent sur ce super site et vont découvrir ce genre de commentaires !!

Ecoeurant !

73 Alain

F8FUA

( radioamateur depuis 1983 et F depuis 2008 )

Partager ce message


Lien à poster
F6AWN

Bonjour ,

Je suis tombé par hasard sur ce forum et je dois dire que ce que je lis dépasse l'entendement !

Résumé en 1 mot : NUL !

Pauvres F0 , je comprends leur colère !

Je suis entièrement d'accord avec F1CGJ !

Quand je pense que des jeunes viennent sur ce super site et vont découvrir ce genre de commentaires !!

Ecoeurant !

73 Alain

F8FUA

( radioamateur depuis 1983 et F depuis 2008 )

Bonjour Alain,

Chacun a le droit d'exprimer ici son opinion, cela fait partie des possibilités d'un forum. On peut aussi y poster une émotion, une satisfaction, une indignation. Seulement, cela n'alimente pas la discussion de manière constructive, c'est à dire avec des arguments. Alors, pourriez-vous aller plus loin, par exemple en disant :

- ce que vous entendez par "NUL !"

- pourquoi "pauvres FØ" ?

- quelle colère ? où çà ?

- vous êtes d'accord avec F1CGJ ? Oui, et alors ?

- pourquoi devrait-on cacher cette discussion à des jeunes, alors que Google peut les emmener sur bien d'autres sites, blogs et forums où les interlocuteurs seront peut-être pires qu'ici et les informations fournies fausses ou absentes, les discussions juste des accumulations d'émotions ?

- quant à "écoeurant", là, cela demande vraiment des explications !

Vous êtes tombé par hasard sur ce forum ? Vous auriez pu tomber plus mal vous aussi. Vous devriez passer un peu de temps à lire ce qui ce dit ici sur bien des sujets, et depuis longtemps. Et si vraiment tout vous déçoit, alors vous pourrez dire que c'est NUL ! même si cela ne servira à rien sauf vous défouler.

Avec mes remerciements,

Cordialement,

Francis, F6AWN

(radioamateur depuis... plus longtemps que vous !)

Partager ce message


Lien à poster
F1TMY

Bonjour,

Pourquoi conditionner l'avenir du radioamateurisme aux "jeunes", et de quels jeunes parle-t-on?

Des adolescents? des jeunes adultes?

Si l'on veut vraiment un radioamateurisme qui soit un loisir d'expérimentation, alors je pense qu'il ne faudra pas viser trop jeune mais plutôt les jeunes adultes. Entre 11 et 15 ans l'expérimentation radio-électrique ce n'est pas trop la priorité, ce sera plutôt la communication et l'on retombera dans les problèmes déjà évoqués dans ce fil.

Concernant la F0 je partage l'avis de certains tout dépend comment elle a été "vendue" dans les RC. Combien de fois n'a-t-on pas entendu que le radioamateurisme c'était comme la CB mais que ça portait plus loin? Combien de préparations à l'examen n'ont été que des séances de bachottage de la règlementation sans aucune formation technique? En fait tout dépend du formateur....... S'il commence par expliquer que l'examen est juste un mauvais moment à passer et qu'ensuite on n'en a plus besoin, alors le résultat s'entend rapidement sur le relais du coin (et bien souvent on le félicite pour sa capacité à attirer des nouveaux ! :( )

Nous n'allons pas réinventer la roue mais si notre association nationale en avait les moyens il serait utile qu'elle propose un kit de formateur contenant des expériences permettant des réalisations didactiques. De manière à ce que chacun puisse se rendre compte que le contenu de l'examen correspond à du concrêt et présente une utilité future. (Dans le pack formation novice le récepteur, puis l'émetteur 144MHz par ex.). Bien entendu un partenariat avec l'Education Nationale serait le plus facile (en direction des sections "science de l'Ingénieur"?) et en s'inspirant des ateliers du Darc, non pas pour délivrer une licence Bonux automatique en fin de scolarité, mais pour diffuser une culture d'expérimentation pouvant éventuellement conduire à une licence. Je suis d'ailleurs convaincu que dans ce domaine et avec ce public ce serait la partie règlementation qui serait considérée la plus ardue :P

Maintenant il n'y a pas d'urgence à créer du nombre, je pense que notre association devrait prendre le temps de conduire une réflexion qui ne se traduise pas par un nouvel échec. Baisser le niveau de l'examen n'a pas permis le renouvellement des effectifs. Et en ce qui concerne la fameuse question de la baisse de nos effectifs, je m'interroge, qu'est ce qui nous menace le plus :

- la faiblesse de nos effectifs qui pourrait inciter à nous prendre des bandes en U&SHF, (*)

- la déviance de notre loisir qui pourrait faire perdre le peu de crédit dont notre activité dispose encore?

73 f1tmy

(*) D'ailleurs c'est surtout de l'activité sur ces bandes qui nous serait utile, plutôt que des nouveaux aglutinés autour du DFCF du coin sur 40m....

Modifié par F1TMY

Partager ce message


Lien à poster
F8FUA

Bonjour Francis ,

Quelles explications ?

Le déroulé du forum est suffisamment explicite .

Quant à passer plus de temps , encore faut il en avoir la possibilité !!

J'ai mentionné 1983 juste pour signaler que j'étais radioamateur avant d'etre F en 2008 .

Cela ne me donne aucune prérogative sur des radio amateurs plus jeunes F5 , F4 ou F0 .

73 Alain

F8FUA

Partager ce message


Lien à poster
F4FGB

Bonjour,

Pourquoi conditionner l'avenir du radioamateurisme aux "jeunes", et de quels jeunes parle-t-on?

Des adolescents? des jeunes adultes?

Si l'on veut vraiment un radioamateurisme qui soit un loisir d'expérimentation, alors je pense qu'il ne faudra pas viser trop jeune mais plutôt les jeunes adultes. Entre 11 et 15 ans l'expérimentation radio-électrique ce n'est pas trop la priorité, ce sera plutôt la communication et l'on retombera dans les problèmes déjà évoqués dans ce fil.

Concernant la F0 je partage l'avis de certains tout dépend comment elle a été "vendue" dans les RC. Combien de fois n'a-t-on pas entendu que le radioamateurisme c'était comme la CB mais que ça portait plus loin? Combien de préparations à l'examen n'ont été que des séances de bachottage de la règlementation sans aucune formation technique? En fait tout dépend du formateur....... S'il commence par expliquer que l'examen est juste un mauvais moment à passer et qu'ensuite on n'en a plus besoin, alors le résultat s'entend rapidement sur le relais du coin (et bien souvent on le félicite pour sa capacité à attirer des nouveaux ! :( )

Nous n'allons pas réinventer la roue mais si notre association nationale en avait les moyens il serait utile qu'elle propose un kit de formateur contenant des expériences permettant des réalisations didactiques. De manière à ce que chacun puisse se rendre compte que le contenu de l'examen correspond à du concrêt et présente une utilité future. (Dans le pack formation novice le récepteur, puis l'émetteur 144MHz par ex.). Bien entendu un partenariat avec l'Education Nationale serait le plus facile (en direction des sections "science de l'Ingénieur"?) et en s'inspirant des ateliers du Darc, non pas pour délivrer une licence Bonux automatique en fin de scolarité, mais pour diffuser une culture d'expérimentation pouvant éventuellement conduire à une licence. Je suis d'ailleurs convaincu que dans ce domaine et avec ce public ce serait la partie règlementation qui serait considérée la plus ardue :P

Maintenant il n'y a pas d'urgence à créer du nombre, je pense que notre association devrait prendre le temps de conduire une réflexion qui ne se traduise pas par un nouvel échec. Baisser le niveau de l'examen n'a pas permis le renouvellement des effectifs. Et en ce qui concerne la fameuse question de la baisse de nos effectifs, je m'interroge, qu'est ce qui nous menace le plus :

- la faiblesse de nos effectifs qui pourrait inciter à nous prendre des bandes en U&SHF, (*)

- la déviance de notre loisir qui pourrait faire perdre le peu de crédit dont notre activité dispose encore?

73 f1tmy

(*) D'ailleurs c'est surtout de l'activité sur ces bandes qui nous serait utile, plutôt que des nouveaux aglutinés autour du DFCF du coin sur 40m....

Bonjour, quand je lis ca, je me dis que tout n'est pas perdu.

merci

Romain

Partager ce message


Lien à poster
F4FOK

Bonjour,

puisqu'on évoque l'aspect technique radio et non technique de communication , je n'ai pas trouvé un seul forum 'radioamateur' proposant des montages, infos etc.. et ce dans un climat de partage. Tout ce que l'on trouve , ce ne sont que bla bla , des poncifs rabachés , de la loghorrée en quelque sorte , ou chacun est persuadé que sa prose est lue par la terre entière voir plus loin.

Un bon indicateur: remarquez la provenance des 'news' (nouveautés comme on dit par chez nous'): pas de chance pour qui ne lit pas l'Anglais ! pas un mot sur les constructeurs tels que qui bosse dans son coin, et il y en a certainement d'autres pas trop pressés de se faire allumer par les gardien de l'orthotoxie 'radioamateuresque'

.That's all folks !(faut bien parler le novlang aussi)

olivier (qui cherche toujours un site de radio electricité , merci)

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Bonjour.

Je viens tout juste de poster deux sujets sur ce que je connais le moins mal, les antennes.

Mais c'est pas ici....

Partager ce message


Lien à poster
F4FOK

une dernière pour la route ,

il n'est pas question pour ma part de donner des jugements de valeur, on est plus à l école depuis longtemps pour la plupart. Les bons ou mauvais points ne m'affectent pas surtout s'ils arrivent de parfaits inconnus. L'idée est de partager les connaissances 'petites' ou 'grandes' pour faire aboutir les projet perso, quelque soient leurs ambitions techniques, et idéalement les rendres operationnels et s'amuser car cela reste un LOISIR...idéalement débarassé des problèmes d'égo , mais là je m'avance un peu...

olivier

Modifié par F4FOK

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

Radioamateur.org à la date d'aujourd'hui rassemble 3.426 indicatifs de radioamateurs français.

Cela correspond à 24.2% des 14.159 radioamateurs en France.

FØ : 195

F1 : 674

F2 : 36

F3 : 12

F4 : 769

F5 : 839

F6 : 634

F8 : 267

Classe novice: 195

HAREC : 3.231

La classe novice sur radioamateur.org représente 6.21% des radioamateurs français inscrits soit 1.45% de plus que leur pourcentage au sein des radioamateurs français.

Il serait très intéressant d'avoir les chiffres des associations de radioamateurs...

ps : attention, certains indicatifs ne sont pas forcément valides ou toujours actifs auprès de l'ANFR.

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Bonjour,

puisqu'on évoque l'aspect technique radio et non technique de communication , je n'ai pas trouvé un seul forum 'radioamateur' proposant des montages, infos etc.. et ce dans un climat de partage.

Si nous avons créé un lien entre les News et le forum à portée d'un seul clic, c'est pour animer les forums. Et comme dans nos News, et particulièrement les nôtres, il y a beaucoup de liens vers des kits, des constructions, des sujets techniques (parfois tendancieux pour lancer le débat), ... Et le tout est disponible pour tout utilisateur du forum pour peu qu'il y soit inscrit gratuitement.

Un bon indicateur: remarquez la provenance des 'news' (nouveautés comme on dit par chez nous'): pas de chance pour qui ne lit pas l'Anglais ! pas un mot sur les constructeurs tels que qui bosse dans son coin, et il y en a certainement d'autres pas trop pressés de se faire allumer par les gardien de l’orthodoxie 'radioamateuresque'


Arrrghhh ! En plus il faut prendre du franco-français et parmi les choix des lecteurs ? Savez-vous pourquoi la très grande majorité du contenu de nos News techniques renvoit vers un contenu anglo-saxon ? Pour deux raison simple :

1 - le contenu dynamique (c'est dire nouveau ou mis à jour) est beaucoup plus riche
2 - il suffit de demander une fois par email l'autorisation à un OM anglo-saxon pour qu'ils vous ouvre grand son contenu. De plus, il vous remercie de lui apporter du trafic et de la visibilité. Et ils ne se prennent pas pour les meilleurs du monde et affichent une humilité exemplaire (private message)

Le peu de radioamateurs français que j'ai pu publier, et je les en remercie, sont prêts à partager mais pas à être pillé. Comme il est aujourd'hui connu que nous affichons systématiquement nos sources, les crédits, et que nous renvoyons le trafic chez eux, des personnes nous font confiance. Mais il n'y en a toujours pas assez.

olivier (qui cherche toujours un site de radio electricité , merci)


Ma démarche personnelle est que, quand quelque chose qui me plait n'existe pas, je le créé. Et si je suis nul dans l'activité que je veux monter, j'essaie de m'entourer des bonnes personnes pour la créer. Chacun voit midi à sa porte.

--

Modifié par Ancien membre

Partager ce message


Lien à poster
F6AWN

Bonjour à tous,

- "Si l'on veut vraiment un radioamateurisme qui soit un loisir d'expérimentation, alors je pense qu'il ne faudra pas viser trop jeune mais plutôt les jeunes adultes. Entre 11 et 15 ans l'expérimentation radio-électrique ce n'est pas trop la priorité, ce sera plutôt la communication et l'on retombera dans les problèmes déjà évoqués dans ce fil."

Même avis. On peut même aller jusqu'à un âge plus avancé selon les individus, leur maturité, etc.

- "Concernant la F0 je partage l'avis de certains tout dépend comment elle a été "vendue" dans les RC. Combien de fois n'a-t-on pas entendu que le radioamateurisme c'était comme la CB mais que ça portait plus loin? Combien de préparations à l'examen n'ont été que des séances de bachottage de la règlementation sans aucune formation technique?"

Absolument ! C'est même la principale cause de l'évolution du radio-amateurisme en France vers des pratiques qui s'éloignent de l'essentiel. Cela ne date pas d'hier, mais d'avant hier (1983), époque de l'apparition de nouvelles licences, d'un examen QCM, et d'organismes de formation issus des rangs de la CB (l'AIR...). C'est ainsi qu'on a glissé du certificat certifiant que les compétences étaient acquises à une licence allant de pair avec un indicatif et ouvrant largement la porte sur le trafic sur les bandes amateur inférieures à 150 MHz.

"En fait tout dépend du formateur....... S'il commence par expliquer que l'examen est juste un mauvais moment à passer et qu'ensuite on n'en a plus besoin, alors le résultat s'entend rapidement sur le relais du coin (et bien souvent on le félicite pour sa capacité à attirer des nouveaux !)".

Absolument aussi. C'est dans la droite ligne du paragraphe précédent. Toutefois, il est bien plus facile de recruter des candidats (et des adhérents...) en leur affirmant que c'est facile qu'en leur montrant dès le départ que la montagne est un peu escarpée, que son ascension nécessite au préalable un entrainement un peu soutenu et que cela suppose quelques moments de découragement à surmonter.

D'ailleurs, votre commentaire ouvre aussi la réflexion sur un point qui me semble très important :

Chez les radioamateurs, les formateurs sont seulement des radioamateurs eux-mêmes, qui savent, plus ou moins, qui ont de l'expérience, plus ou moins, ainsi que du temps, plus ou moins, et éventuellement (rarement...) un savoir-faire pédagogique.Ceci a trois conséquences :

- la première est qu'il est plus simple, et avec plus de chances de succès, de former des candidats qui ont le niveau pour démarrer directement l'apprentissage et comprendre ce qu'il y a à comprendre,

-la deuxième est que plus le niveau baisse au cours des générations, plus les formateurs baisseront en niveau aussi, plus le niveau de la génération suivante baissera aussi, et ainsi de suite,

- la troisième est que plus le niveau des radioamateurs sera bas, moins ils attireront des candidats aptes à remonter immédiatement ce niveau (niveau d'études élevé, parcours professionnel dans des domaines qui intéressent les radioamateurs).

- "si notre association nationale en avait les moyens il serait utile qu'elle propose un kit de formateur contenant des expériences permettant des réalisations didactiques. De manière à ce que chacun puisse se rendre compte que le contenu de l'examen correspond à du concrêt et présente une utilité future. (Dans le pack formation novice le récepteur, puis l'émetteur 144MHz par ex.)."

Vous avez encore raison, mais c'est malheureusement un serpent de mer. Cela fait des décennies que je vois émerger des tentatives, toutes interrompues, et la plupart inachevées. Au niveau associatif national, nous ne savons pas aller au bout des choses, nous vivons au rythme des vacances scolaires, nous nous retrouvons chaque année pour faire à nouveau le point et recommencer à étudier des projets en partant de zéro ou presque.

Alors ma conviction actuelle est simple : ce n'est pas à l'association nationale de faire ce boulot, ni pas mal d'autres d'ailleurs ! Son rôle devrait être d'animer, de guider (sans peser...), de fédérer, de financer (si possible...), mais pas de vouloir tout maîtriser et imposer comme cela se passe depuis des lustres. Foin de ces commissions qui se réunissent pour établir des compte-rendus qui occupent des pages et des pages dans Radio-REF, qui coûtent de l'argent et qui ne produisent finalement rien, y compris au niveau de Radio-REF qui reste un bulletin d'entre-soi, où la plupart des pages ne sont en fait que du verbiage d'auto-congratulation (oui, je suis un peu excessif mais il se trouve que j'ai justement feuilleté hier soir un Radio-REF de 2008, qui ne devait pas être du meilleur cru, où l'on parle de formation et que cela m'a agacé, hi...), un bulletin qui, si il était mis en vente en kiosque, serait ignoré par tout le monde faute de savoir comment accrocher des lecteurs et surtout comment ne pas les faire fuir avec des pages et des pages de compte-rendus et de listes à n'en plus finir de drôles de groupes de lettres ou des photos de groupes de copains ! :lol:

Donc, ce n'est pas au REF de s'occuper de cela de A jusqu'à Z, mais c'est probablement au REF de faire un appel d'offre ouvert, c'est à dire sans le formalisme dont il sait faire preuve quotidiennement, ad nauseum.

Il y a en France beaucoup d'initiatives locales, individuelles ou dans des radio-clubs, qui mériteraient d'être aidées, valorisées, promues, financées et si possible remerciées. Le REF qui saurait faire cela n'existe plus depuis la fin des années 70 ! Certes, ce serait imparfait, mais ce serait un début.

Et puis, on peut rêver que le REF, sous l'impulsion de ses nouveaux administrateurs effectuant leur premier mandat, se décidera enfin à sortir de son train-train habituel pour oser une grande opération, une de celles qui nécessitent de prendre un risque, qui nécessite de chercher des financements, de renoncer pour un temps à des dépenses qui résultent des habitudes, et à faire appel à des professionnels, par exemple de la communication, et rémunérés pour qu'ils aient une obligation de résultat (et des assurances). Lorsque vous dites "si notre association nationale en avait les moyens...", le si est de trop car elle en a les moyens, il suffit qu'elle le veuille vraiment.

- "Bien entendu un partenariat avec l'Education Nationale serait le plus facile (en direction des sections "science de l'Ingénieur"?) et en s'inspirant des ateliers du Darc, non pas pour délivrer une licence Bonux automatique en fin de scolarité, mais pour diffuser une culture d'expérimentation pouvant éventuellement conduire à une licence. Je suis d'ailleurs convaincu que dans ce domaine et avec ce public ce serait la partie règlementation qui serait considérée la plus ardue"

Là, je serai moins optimiste que vous, malheureusement. J'ai l'impression que la HF n'est pas vraiment dans les programmes de ces études, sauf écoles d'ingénieur spécialisées, mais lorsqu'on est à Supélec ou Telecom ParisTech (ENST), on dispose sur place de tout ce qu'il faut. De plus, en-dessous de 100 MHz, c'est de la BF ! :P

Autre piste, pour régénérer un peu l'électronique chez les radioamateurs : attirer des compétences, donc des formateurs potentiels, en re-créant une équivalence avec des diplômes scientifiques, par exemple Bac+5/M2, donc âge minimum 22/23 ans, pas vraiment des ados, les candidats n'ayant que la réglementation à apprendre, ou bien des professeurs certifiés ou agrégés (on accepterait aussi bien volontiers les doctorants, hi...). Ces nouvelles recrues feraient très certainement ensuite bien plus d'émules qu'une bonne partie d'entre nous n'avons su le faire.


Ces derniers propos peuvent faire bondir certains lecteurs adeptes de la licence FØ comme porte d'entrée pour tous. Mais depuis que le monde est monde, les élèves ont besoin de professeurs et ces derniers sont forcément au-dessus d'eux. Les bons élèves tirent d'eux ce qu'ils peuvent, et de préférence le plus possible, les mauvais se contentent de les critiquer pour expliquer leurs échecs.

Le meilleur moyen de trouver des formateurs rapidement, c'est de les prendre prêts à l'emploi, pas en kit, et encore moins à l'état de projet. Quitte à laisser s'élargir le radio-amateurisme à quelques domaines non HF mais tout de même complémentaires, et de plus en plus.

- "je m'interroge, qu'est ce qui nous menace le plus :

la faiblesse de nos effectifs qui pourrait inciter à nous prendre des bandes en U&SHF, (*)

la déviance de notre loisir qui pourrait faire perdre le peu de crédit dont notre activité dispose encore?

(*) D'ailleurs c'est surtout de l'activité sur ces bandes qui nous serait utile, plutôt que des nouveaux aglutinés autour du DFCF du coin sur 40m...."

Tout est dit dans cette question !

Je crois bien avoir moi aussi exprimé notre situation de cette manière, sans avoir eu toutefois beaucoup d'écho. Peut-être que maintenant que nous sommes deux... :P

73,

Francis, F6AWN

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Durant ma déjà longue carrière, j'ai constaté que l'essentiel du trafic (même parfois en V-U-S Hf) se fait en anglais, et mon log est bien rempli.

Au début, je ne connaissais que 3 mots, maintenant cela va bien mieux.

Je me suis donc individuellement instruit, ce qui correspond bien au "RR"......

:o)))))))

Partager ce message


Lien à poster
F6AWN

L'idée est de partager les connaissances 'petites' ou 'grandes' pour faire aboutir les projet perso, quelque soient leurs ambitions techniques, et idéalement les rendres operationnels et s'amuser car cela reste un LOISIR...idéalement débarassé des problèmes d'égo , mais là je m'avance un peu...

olivier

Bonjour Olivier,

Félicitations !

Vous venez de découvrir le radio-amateurisme. Celui d'avant les années 80, celui qui se pratiquait avec les moyens du bord et peu d'argent, donc celui qui se contentait de quelques bons bouquins considérés comme une référence (Raffin, Guilbert, ARRL Handbook), de Radio-REF (oui !), et surtout de QSO au cours desquels les radioamateurs apprenaient eux-mêmes tout en apprenant aux autres, y compris aux SWL.

Bon, maintenant, pour être radioamateur, vous avez le web, une carte bleue, et c'est moins simple... ;)

73,

Francis, F6AWN

Partager ce message


Lien à poster
F6AWN

Ma démarche personnelle est que, quand quelque chose qui me plait n'existe pas, je le créé. Et si je suis nul dans l'activité que je veux monter, j'essaie de m'entourer des bonnes personnes pour la créer.

Ah, ah...

Vous êtes démasqué !

Dieu, je vous ai reconnu... :lol:

(Toutefois, pour le REF-Union, c'était pas votre œuvre. Un instant d'égarement, peut-être...)

Francis, F6AWN

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre
(Toutefois, pour le REF-Union, c'était pas votre œuvre. Un instant d'égarement, peut-être...)

Francis, F6AWN

Personne n'est parfait :P

--

Partager ce message


Lien à poster
F1AGR

Alors ma conviction actuelle est simple : ce n'est pas à l'association nationale de faire ce boulot, ni pas mal d'autres d'ailleurs ! Son rôle devrait être d'animer, de guider (sans peser...), de fédérer, de financer (si possible...),

Il y a en France beaucoup d'initiatives locales, individuelles ou dans des radio-clubs, qui mériteraient d'être aidées, valorisées, promues, financées et si possible remerciées.

Francis, tout ceci est parfaitement exact !

Si ce que tu dis plus haut est appliqué, la chute du radio-amateurisme en France sera stoppé.

L'exemple est celui des USA où, ce que tu viens de dire plus haut a été appliqué avec les résultats qu'on connait : la hausse du nombre des radioamateurs.

Ayant obtenu l'autorisation de traduire et publier l'article paru dans QST de ce mois de décembre, j'invite ceux qui ne l'on pas encore lu :

http://f1agr.com/blog/construire-un-avenir-solide-au-radioamateurisme/

73, Gilles F1AGR

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

Voici une synthèse des donnés indiquées tout au long de ce sujet :

Répartition des radioamateurs français HAREC et ex-classe novice FØ au 10 décembre 2013 et par département.

Entre parenthèse () et compris dans le total indiqué = FØ ex-classe novice
En gras le département avec le plus de radioamateurs.


01 : 134 (5)
02 : 132 (8)
03 : 83 (6)
04 : 51 (1)
05 : 44 (1)
06 : 268 (7)
07 : 73 (2)
08 : 57 (14)
09 : 70 (2)
10 : 66 (4)

11 : 113 (5)
12 : 74 (4)
13 : 392 (15)
14 : 115 (3)
15 : 20 (0)
16 : 130 (5)
17 : 243 (4)
18 : 83 (5)
19 : 71 (2)
20 (Corse) : 87 (5)

21 : 138 (5)
22 : 141 (4)
23 : 37 (1)
24 : 165 (7)
25 : 129 (8)
26 : 134 (8)
27 : 114 (5)
28 : 102 (5)
29 : 201 (8)
30 : 182 (7)

31 : 406 (10)
32 : 54 (3)
33 : 376 (7)
34 : 277 (14)
35 : 164 (4)
36 : 74 (8)
37 : 149 (7)
38 : 324 (7)
39 : 69 (5)
40 : 117 (7)

41 : 80 (6)
42 : 132 (15)
43 : 43 (7)
44 : 232 (11)
45 : 145 (5)
46 : 58 (1)
47 : 118 (5)
48 : 10 (1)
49 : 110 (5)
50 : 121 (7)

51 : 123 (6)
52 : 42 (6)
53 : 38 (1)
54 : 189 (13)
55 : 47 (3)
56 : 117 (4)
57 : 260 (16)
58 : 71 (5)
59 : 430 (29)
60 : 153 (9)

61 : 61 (9)
62 : 260 (19)
63 : 158 (2)
64 : 151 (12)
65 : 75 (6)
66 : 127 (5)
67 : 227 (10)
68 : 160 (7)
69 : 285 (13)
70 : 39 (4)

71 : 169 (13)
72 : 110 (1)
73 : 109 (7)
74 : 213 (1)
75 : 178 (6)
76 : 223 (18)
77 : 303 (13)
78 : 300 (13)
79 : 118 (8)
80 : 158 (10)

81 : 146 (4)
82 : 78 (6)
83 : 320 (11)
84 : 146 (12)
85 : 151 (4)
86 : 141 (7)
87 : 130 (9)
88 : 91 (4)
89 : 67 (2)
90 : 45 (5)

91 : 296 (4)
92 : 211 (6)
93 : 101 (8)
94 : 164 (8)
95 : 202 (5)

970 : 1 (0)
971 : 64 (4)
972 : 61 (6)
973 : 27 (2)
974 : 109 (7)
975 : 4 (0)
976 : 2 (0)

********************************************

Évolution du nombre de radioamateurs entre 1925 et 2013 :

1925 : 355

1939 : 650

1950 : 3000

1960 : 4000

1970 : 6000

1980 : 11 000

1986 : 13 610

1991 : 17 000

1995 : 18 000

2009 : 14 963

2010 : 14 990

2011 : 14 548

2013 : 14.159

En région parisienne 75,77,78,91,92,93,94,95 il y a 2.389 radioamateurs (63 novices FØ et 2.326 HAREC) ce qui représente 16.8% des opérateurs
autorisés en France.

Aujourd'hui il y a 674 novices FØ ce qui représente 4.76% des radioamateurs français.

265 des FØ ont un indicatif attribué entre 1998 et la première moitié des années 2000 (FØC, FØD, FØE).

409 des FØ ont un indicatif attribué après la moitié des années 2000 (FØF, FØG, FØH)

40% des FØC FØD et FØE n'ont pas encore évolué vers une classe HAREC malgré 10 ans de radio-amateurisme.

********************************************

Radioamateur.org rassemble 3.426 indicatifs de radioamateurs français.

Cela correspond à 24.2% des 14.159 radioamateurs en France.

FØ : 195

F1 : 674

F2 : 36

F3 : 12

F4 : 769

F5 : 839

F6 : 634

F8 : 267


Classe novice: 195

HAREC : 3.231

Attention, sur radioamateur.org certains indicatifs ne sont pas forcément valides ou toujours actifs auprès de l'ANFR.

La classe novice sur radioamateur.org représente 6.21% des radioamateurs français inscrits soit 1.45% de plus que leur pourcentage au sein des
radioamateurs français.

********************************************

Données récupérées de manière amateur par F4DBD en utilisant le site de l'ANFR complétées de celles transmises par F6AWN

Il serait très intéressant d'avoir les chiffres des associations de radioamateurs.

Partager ce message


Lien à poster
F1CGJ

Bonjour ,

Je suis tombé par hasard sur ce forum et je dois dire que ce que je lis dépasse l'entendement !

Résumé en 1 mot : NUL !

Pauvres F0 , je comprends leur colère !

Je suis entièrement d'accord avec F1CGJ !

Quand je pense que des jeunes viennent sur ce super site et vont découvrir ce genre de commentaires !!

Ecoeurant !

73 Alain

F8FUA

( radioamateur depuis 1983 et F depuis 2008 )

Bonjour Alain,

Heureux de lire qu'il y en a au moins un qui est d'accord avec moi, mais vous, vous voyez également la réalité des choses, ou tout au moins n'avait pas peur de la regarder en face.

J'en vois déjà un s'emparer de ma phrase et demander "c'est quoi la réalité des choses ?" Allez réfléchissez un peu.

Mais la politique de l'autruche est très... tendance actuellement et puis cela arrange bien !

C'est toujours dérangeant de s'entendre dire des vérités (ou de les lire) !

Je n'attendais pas de réponse vous savez, je ne suis qu'un pauvre F1, licencié que depuis 1972, alors... que puis-je connaitre de l'évolution du radioamateurisme par rapport à tous ces donneurs de leçons ?

Aucun intérêt surement, comme moi de savoir le nombre de F0 qu'il y à dans mon département, c'est leur choix !

Allez, amusez-vous bien et faite grimper vos compteurs.

Pour ma part, je repars finir mon montage, c'est plus passionnant et cela intéresse mes petits voisins au moins.

73

Modifié par F1CGJ

Partager ce message


Lien à poster
F5LPR

Bonjour les amis.

Hors sujet - excusez moi.

Juste une remarque qui me titille concernant l'année 1939 - Vous indiquez 650 radioamateurs français.

J'ai ici la nomenclature du REF de février 1938 et je compte environ 1300 indicatifs - radioamateurs + club.

Métropole et Algérie sont comptées ensembe (environ 1200) + colonies et protectorats (environ 100) - Total 1300.

Soit près le double du chiffre que vous indiquez pour 1939....Début d'année ou fin d'année ? L'entrée en guerre ?

Y'a un petit truc pas clair quelque part.

Cordialement - f5lpr - Denis.

Partager ce message


Lien à poster
Ancien membre

Ah le Denis, non mais quel "chieur"......

Arf !

;o))))))

Partager ce message


Lien à poster
F6AWN
Juste une remarque qui me titille concernant l'année 1939 - Vous indiquez 650 radioamateurs français.

J'ai ici la nomenclature du REF de février 1938 et je compte environ 1300 indicatifs - radioamateurs + club.

Métropole et Algérie sont comptées ensembe (environ 1200) + colonies et protectorats (environ 100) - Total 1300.

Soit près le double du chiffre que vous indiquez pour 1939....Début d'année ou fin d'année ? L'entrée en guerre ?

Bonsoir Denis,

Les chiffres que j'ai indiqués datent d'une époque où j'étais moins sérieux et ne notait pas toujours la source, pour autant qu'il y en ait une de précisée. Je les crois à peu près exacts, mais je ne peux pas l'affirmer. Si un jour il m'arrive de reprendre de très très très vieux Radio-REF et de lire ce genre d'information, j'essaierai de mieux m'appliquer. ;)

Quoi qu'il en soit, cela donne tout de même une tendance, avec la croissance des 60 premières années, la bulle des 20 années suivantes, et les corrections qui sont en train de se faire ces toutes dernières années...

Cela me fait penser d'ailleurs penser à une chose : à quand la collection complète du Journal des 8 et de Radio-REF sur DVD ? :rolleyes:

Cordiales 73,

Francis, F6AWN

Partager ce message


Lien à poster
F6AWN

Bonsoir Gilles,

Alors ma conviction actuelle est simple : ce n'est pas à l'association nationale de faire ce boulot, ni pas mal d'autres d'ailleurs ! Son rôle devrait être d'animer, de guider (sans peser...), de fédérer, de financer (si possible...),

Il y a en France beaucoup d'initiatives locales, individuelles ou dans des radio-clubs, qui mériteraient d'être aidées, valorisées, promues, financées et si possible remerciées.

Francis, tout ceci est parfaitement exact !

Si ce que tu dis plus haut est appliqué, la chute du radio-amateurisme en France sera stoppé.

L'exemple est celui des USA où, ce que tu viens de dire plus haut a été appliqué avec les résultats qu'on connait : la hausse du nombre des radioamateurs.

Ayant obtenu l'autorisation de traduire et publier l'article paru dans QST de ce mois de décembre, j'invite ceux qui ne l'on pas encore lu :

http://f1agr.com/blog/construire-un-avenir-solide-au-radioamateurisme/

73, Gilles F1AGR

Tout d'abord, merci !

Merci pour le soutien, mais aussi pour la participation à la discussion en tant que nouvel administrateur du REF. C'est... porteur d'espoir. :P

Deux petites choses :

- Félicitations pour la traduction. Étant un assez fidèle lecteur de QST depuis que je suis radioamateur ou presque, il est évident que j'ai subi l'influence des méthodes de l'ARRL mais aussi de la FCC, et que la comparaison avec ce qui se passe en France n'est pas en notre faveur. Ce que je n'ai jamais réussi à comprendre par contre, c'est qu'au niveau associatif on ait réussi à écarter depuis aussi longtemps des méthodes qui fonctionnent. Anti-américanisme primaire, excès de fierté nationale, goût immodéré pour l'administration à la française, ou les trois peut-être ?

- Lorsque j'ai écrit ceci, dans le précédent message :"Il y a en France beaucoup d'initiatives locales, individuelles ou dans des radio-clubs, qui mériteraient d'être aidées, valorisées, promues, financées et si possible remerciées." Je pensais à bien des situations vécues, à bien des amis qui ont proposé un jour au REF-Union un appareil, un livre, un article, un salon, ou autre, et à qui on a opposé, que dis-je, imposé plutôt, tellement de contraintes irréalistes qu'ils ont fini par tourner le dos au REF. On ne peut plus vivre comme cela en 2014. C'est donnant-donnant, les radio-clubs peuvent vivre sans le REF mais l'inverse est moins vrai.

Accessoirement, lorsque j'entends, dans une vidéo récente, un ex-administrateur de longue date du REF-Union reconduit dans les mêmes fonctions pour le nouveau REF, prononcer des phrases à peu près de cet ordre : "Si aucun délégué local ne se présente, nous en désignerons un d'office !" , "Les associations locales ? Il n'y en aura qu'une par département !", je me dis qu'il va falloir être encore patient car l'état d'esprit qui consiste à dupliquer l'administration française et à appliquer ses méthodes n'est pas encore prêt à céder la place aux méthodes de management collaboratif. Pourtant, je compte sur vous, les nouveaux ! :rolleyes:

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

Partager ce message


Lien à poster
F4AOS

Bonjour,

puisqu'on évoque l'aspect technique radio et non technique de communication , je n'ai pas trouvé un seul forum 'radioamateur' proposant des montages, infos etc.. et ce dans un climat de partage. Tout ce que l'on trouve , ce ne sont que bla bla , des poncifs rabachés , de la loghorrée en quelque sorte , ou chacun est persuadé que sa prose est lue par la terre entière voir plus loin.

Un bon indicateur: remarquez la provenance des 'news' (nouveautés comme on dit par chez nous'): pas de chance pour qui ne lit pas l'Anglais ! pas un mot sur les constructeurs tels que qui bosse dans son coin, et il y en a certainement d'autres pas trop pressés de se faire allumer par les gardien de l'orthotoxie 'radioamateuresque'

.That's all folks !(faut bien parler le novlang aussi)

olivier (qui cherche toujours un site de radio electricité , merci)

Bonsoir,

Si vous savez pas quoi faire samedi prochain, je vous invite alors à venir sur Châteauroux pour nous rejoindre.

Plus d'infos ici: http://ed36.ref-union.net/topic2/index.html

73 Dominique

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...