Jump to content
News Radio

Le REF demande l'avis de ses adhérents

Recommended Posts

F4GPJ

Commentaires et discussion sur la News Radio :

Le REF demande l'avis de ses adhérents

Discussion initiée par F4AVX

Bonsoir

Merci de cette news , mais n'étant plus au REF ? c'est une info sans fondement ici ...on ne sait pas de quoi on discute ! :blink:

Share this post


Link to post
F8DQL

Vous auriez dû écrire : JE ne sais pas de quoi on discute !

Cette info a toute sa place ici, même si elle ne vous intéresse pas personnellement. ;)

Share this post


Link to post
F4HFQ

Bonsoir

Merci de cette news , mais n'étant plus au REF ? c'est une info sans fondement ici ...on ne sait pas de quoi on discute ! :blink:

Bonsoir Stéphane,

A mon sens, le REF reste l'association nationale de référence des radioamateurs français. J'estime donc que certaines informations la concernant ont leur place ici.

Concernant le sujet de l'enquête du REF, celui-ci est donné dans la news. Je suppose donc que ce qu'il vous manque pour savoir "de quoi on discute", c'est le contenu détaillé du questionnaire.

A cela, plusieurs réponses sont possibles :

- si vous n'adhérez pas/plus au REF, j'imagine que ce qu'elle raconte ne vous intéresse pas

- si vous souhaitez donner votre avis, prendre connaissance du questionnaire, vous pouvez adhérer : je ne pense pas qu'il soit trop tard

Petite précision : je ne fais pas de prosélytisme. Je tente simplement de faire circuler les informations qui me semblent pertinentes ou intéressantes pour la communauté du radio-amateurisme français.

73,

Franck F4HFQ

Share this post


Link to post
F4FGB

Bonsoir merci pour l'info, ca ma permis de ne pas oublier de renouveler ma cotisation au REF :P !!!

cordialement

Share this post


Link to post
F4GPJ

Vous auriez dû écrire : JE ne sais pas de quoi on discute !

Cette info a toute sa place ici, même si elle ne vous intéresse pas personnellement. ;)

une info est utile quand elle est complète ! et Je ne pense pas être le seul ici à ne plus ou pas adhérer au REF.

Bonsoir

Share this post


Link to post
F8DQL

Je ne me rappelle pas avoir étudié votre candidature quand nous cherchions des animateurs pour la rubrique, la mémoire me fait sans doute défaut.

Non, vous n'êtes pas le seul et je n'ai rien contre les personnes qui n'adhèrent pas au REF (quoique...), par contre je vous laisser juger de la pertinence du commentaire que vous avez déposé, pour signaler que le sujet ne vous intéressait pas...

Share this post


Link to post
F4GPJ

Bonsoir

Merci de cette news , mais n'étant plus au REF ? c'est une info sans fondement ici ...on ne sait pas de quoi on discute ! :blink:

Bonsoir Stéphane,

A mon sens, le REF reste l'association nationale de référence des radioamateurs français. J'estime donc que certaines informations la concernant ont leur place ici.

Concernant le sujet de l'enquête du REF, celui-ci est donné dans la news. Je suppose donc que ce qu'il vous manque pour savoir "de quoi on discute", c'est le contenu détaillé du questionnaire.

A cela, plusieurs réponses sont possibles :

- si vous n'adhérez pas/plus au REF, j'imagine que ce qu'elle raconte ne vous intéresse pas

- si vous souhaitez donner votre avis, prendre connaissance du questionnaire, vous pouvez adhérer : je ne pense pas qu'il soit trop tard

Petite précision : je ne fais pas de prosélytisme. Je tente simplement de faire circuler les informations qui me semblent pertinentes ou intéressantes pour la communauté du radio-amateurisme français.

73,

Franck F4HFQ

Bonsoir Franck

Vous avez raison de publier ces infos , mais faites le complètement ! cela ressemble à une intrigue pour celui qui ne peux pas lire la suite du lien et le fait de ne pas adhérer à telle ou telle association ne m'empêche pas de m'intéresser a ce qui se passe quand cela en vaut la peine.

Enfin j'imagine sans peine le but du questionnaire ...

Bonnes publications et merci de votre dévouement .

Share this post


Link to post
F4GPJ

Je ne me rappelle pas avoir étudié votre candidature quand nous cherchions des animateurs pour la rubrique, la mémoire me fait sans doute défaut.

Non, vous n'êtes pas le seul et je n'ai rien contre les personnes qui n'adhèrent pas au REF (quoique...), par contre je vous laisser juger de la pertinence du commentaire que vous avez déposé, pour signaler que le sujet ne vous intéressait pas...

Non!, vous faites erreur ! justement cela m'intéresse , et sachez que si j'en avais le temps ma candidature aurait été déposée également ... :P

Share this post


Link to post
F4GPJ

Je ne me rappelle pas avoir étudié votre candidature quand nous cherchions des animateurs pour la rubrique, la mémoire me fait sans doute défaut.

Non, vous n'êtes pas le seul et je n'ai rien contre les personnes qui n'adhèrent pas au REF (quoique...), par contre je vous laisser juger de la pertinence du commentaire que vous avez déposé, pour signaler que le sujet ne vous intéressait pas...

J'ai oublié ; pouvez vous développer le "(quoique)" par rapport a ceux qui ne sont pas au REF ?

Share this post


Link to post
Guest

Salut Stéphane,

Je ne me rappelle pas avoir étudié votre candidature quand nous cherchions des animateurs pour la rubrique, la mémoire me fait sans doute défaut.

Non, vous n'êtes pas le seul et je n'ai rien contre les personnes qui n'adhèrent pas au REF (quoique...), par contre je vous laisser juger de la pertinence du commentaire que vous avez déposé, pour signaler que le sujet ne vous intéressait pas...

J'ai oublié ; pouvez vous développer le "(quoique)" par rapport a ceux qui ne sont pas au REF ?

T'as envie de te battre ? :-)


Bonsoir

Merci de cette news , mais n'étant plus au REF ? c'est une info sans fondement ici ...on ne sait pas de quoi on discute ! :blink:

Bonsoir Stéphane,

A mon sens, le REF reste l'association nationale de référence des radioamateurs français. J'estime donc que certaines informations la concernant ont leur place ici.

Concernant le sujet de l'enquête du REF, celui-ci est donné dans la news. Je suppose donc que ce qu'il vous manque pour savoir "de quoi on discute", c'est le contenu détaillé du questionnaire.

A cela, plusieurs réponses sont possibles :

- si vous n'adhérez pas/plus au REF, j'imagine que ce qu'elle raconte ne vous intéresse pas

- si vous souhaitez donner votre avis, prendre connaissance du questionnaire, vous pouvez adhérer : je ne pense pas qu'il soit trop tard

Petite précision : je ne fais pas de prosélytisme. Je tente simplement de faire circuler les informations qui me semblent pertinentes ou intéressantes pour la communauté du radio-amateurisme français.

73,

Franck F4HFQ

Bonsoir Franck

Vous avez raison de publier ces infos , mais faites le complètement ! cela ressemble à une intrigue pour celui qui ne peux pas lire la suite du lien et le fait de ne pas adhérer à telle ou telle association ne m'empêche pas de m'intéresser a ce qui se passe quand cela en vaut la peine.

Enfin j'imagine sans peine le but du questionnaire ...

Bonnes publications et merci de votre dévouement .

C'est quoi que tu ne comprends pas dans cette phrase : "Le conseil d'administration du REF a souhaité ouvrir ce mois-ci une grande enquête à propos de Radio REF afin de vous donner la parole sur son avenir. Vous pourrez donner votre avis sur son format et son contenu."

Et dans celle-ci ? : "Par ces quelques mots, le REF invite ses adhérents à se prononcer sur le magazine des radioamateurs français. Ainsi, si vous êtes adhérent au REF, rendez-vous sur votre espace membre et laissez-vous guider."

La première phrase est une copie de l'info venant du site du REF (elle est entre guillemets), la seconde une création de Franck.

Si je n'étais pas membre, et si je l'avais été, ce qui est ton cas, je saurais ce qu'est le REF et ce qu'est Radio REF. Une fois ceci établi, et sachant qu'on parle d'une association, je saurais de quoi on parle quand on parle du "conseil d'administration". Comme je ne suis pas bête, je sais aussi ce qu'est une enquête et ce que veut dire "donner la parole à". A partir de tout ça, il devrait être possible de comprendre de quoi on parle.

Ensuite, dans la seconde phrase, si je pousse mon analyse un peu plus loin, je vois que le rédacteur de la News nous dit que "le REF invite ses adhérents à se prononcer sur le magazine" et qu'ensuite on m'invite à aller sur un "espace membre".

Comme je ne suis pas membre, je ne pourrai pas prendre connaissance du contenu sur cet espace.

Maintenant, si en tant que non membre je suis tout de même intéressé par le contenu de cette enquête, je devrais avoir plusieurs solutions :

- me rapprocher d'un collègue membre du REF ;

- idem mais dans un radio-club membre du REF ;

- reprendre une adhésion et voir par moi-même le contenu de ce sondage et y répondre ;

- demander à un administrateur de la dite association qui passerait par ici, de quoi parle cette enquête.

C'est déjà pas mal comme solutions pour une personne qui n'est plus membre, non ?

73,

Philippe

Share this post


Link to post
F4GPJ

Bonjour Philippe

Je ne cherche pas "la petite bête" , mais le développement de la "news" est tronquée , enfin ce n'est pas important pour moi , tu as raison je ne suis plus membre...

C'est une façon intelligente d'attirer les plus curieux . :lol:;)

Bonne journée

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

C'est quoi que tu ne comprends pas dans cette phrase :

[...]

Et dans celle-ci ? : "Par ces quelques mots, le REF invite ses adhérents à se prononcer sur le magazine des radioamateurs français.

Philippe, tu te rappelles du Refuthon ? Et surtout de la partie concernant Radio-REF, et de celui qui l'animait ? :rolleyes::P

Lorsque je lis ta réponse à la remarque de Stéphane, la seule vraie chose qui m'interpelle est reprise ci-dessus. Belle antinomie ! « le REF invite ses adhérents à se prononcer sur le magazine des radioamateurs français. »

Tel qu'est présenté ce sondage, réservé aux membres de l'association, il faut écrire : « le REF invite ses adhérents à se prononcer sur leur magazine et non pas sur le magazine des radioamateurs français ». Il s'agit d'un bulletin interne, inclus dans le prix de l'adhésion, ne pouvant être vendu ni indépendamment, ni en kiosque. Cela est différent d'un magazine ouvert à tous les lecteurs.

Radioamateur.org passe l'info et c'est très bien. Bon nombre de participants et lecteurs sont membres du REF et c'est très bien aussi. Mais c'est peut-être la démonstration que le REF a encore un peu de mal à communiquer avec ses membres et qu'il doit chercher un forum externe pour le faire. Quant à communiquer avec les radioamateurs français, y compris pour les recruter, il a encore un peu de mal aussi. Mais je sais que tu fais partie de ceux qui s'efforcent d'améliorer les choses... ;)

Amicalement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4HFQ

Bonsoir

Merci de cette news , mais n'étant plus au REF ? c'est une info sans fondement ici ...on ne sait pas de quoi on discute ! :blink:

Bonsoir Stéphane,

A mon sens, le REF reste l'association nationale de référence des radioamateurs français. J'estime donc que certaines informations la concernant ont leur place ici.

Concernant le sujet de l'enquête du REF, celui-ci est donné dans la news. Je suppose donc que ce qu'il vous manque pour savoir "de quoi on discute", c'est le contenu détaillé du questionnaire.

A cela, plusieurs réponses sont possibles :

- si vous n'adhérez pas/plus au REF, j'imagine que ce qu'elle raconte ne vous intéresse pas

- si vous souhaitez donner votre avis, prendre connaissance du questionnaire, vous pouvez adhérer : je ne pense pas qu'il soit trop tard

Petite précision : je ne fais pas de prosélytisme. Je tente simplement de faire circuler les informations qui me semblent pertinentes ou intéressantes pour la communauté du radio-amateurisme français.

73,

Franck F4HFQ

Bonsoir Franck

Vous avez raison de publier ces infos , mais faites le complètement ! cela ressemble à une intrigue pour celui qui ne peux pas lire la suite du lien et le fait de ne pas adhérer à telle ou telle association ne m'empêche pas de m'intéresser a ce qui se passe quand cela en vaut la peine.

Enfin j'imagine sans peine le but du questionnaire ...

Bonnes publications et merci de votre dévouement .

Bonjour,

Stéphane,

Nous pouvons voir cette news comme :

1. pour les adhérents qui ne suivent pas les actualités du REF, une information et une invitation à répondre à l'appel de leur association

2. pour les autres adhérents, un rappel

3. pour les non adhérents, une information sur ce qui ressemble fort à une nouvelle façon d'être du REF

Pourquoi n'ai-je pas approfondi sur le contenu du questionnaire en lui-même ?

1. le titre de la news est bien "Le REF demande l'avis de ses adhérents". Finalement, l'information principale est peut-être là. Cf le point 3 précédent.

2. j'ai été tenté de le faire, mais je ne peux m'autoriser à aller au-delà de ce que le REF a prévu. Ainsi, si le contenu du questionnaire n'a pas été rendu public par son auteur, j'estime que ce n'est pas à moi de le faire.

Pour revenir plus précisément sur votre phrase, "Vous avez raison de publier ces infos , mais faites le complètement !", je n'ai pas la sensation d'avoir été moins complet que lorsque je propose la lecture d'un article écrit en anglais par exemple. En effet, généralement, dans un tel cas, je traduis ou réécris l'accroche dudit article et propose un lien vers l'original. Les personnes ne lisant pas l'anglais pourrait alors me reprocher de ne pas avoir publié l'info complète puisque dans l'impossibilité d'aller plus loin de façon autonome.

Merci pour vos encouragements. Vos remarques sont les bienvenues, même si dans le cas présent je reste sur mes positions.

Francis,

L'antinomie que tu (je m'autorise le tutoiement parce qu'il me semble l'avoir utilisé dans de précédents échanges et parce que je suis fan de tes interventions dans le forum) relèves n'est pas du REF ou de Philippe... Elle est bien de moi.

Je comprends ton point de vue et s'il y avait quelque chose à corriger dans la news, ce serait peut-être cette phrase. Mais, sans vouloir lancer un débat dans lequel je serai rapidement à court d'argument par manque de connaissances sur l'historique du REF et de toutes les petites ou grandes histoires qui l'entourent, de mon point de vue, le REF est l'association nationale qui oeuvre pour la communauté radioamateur française dans son ensemble. Par extrapolation, RadioREF est donc le magazine des radioamateurs français.

Ce point est discutable, j'en conviens. On pourrait même m'opposer un certain jeunisme :) et un manque de rigueur journalistique...

73,

Franck F4HFQ

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Franck,


Francis,

L'antinomie que tu (je m'autorise le tutoiement parce qu'il me semble l'avoir utilisé dans de précédents échanges et parce que je suis fan de tes interventions dans le forum) relèves n'est pas du REF ou de Philippe... Elle est bien de moi.

Je comprends ton point de vue et s'il y avait quelque chose à corriger dans la news, ce serait peut-être cette phrase. Mais, sans vouloir lancer un débat dans lequel je serai rapidement à court d'argument par manque de connaissances sur l'historique du REF et de toutes les petites ou grandes histoires qui l'entourent, de mon point de vue, le REF est l'association nationale qui oeuvre pour la communauté radioamateur française dans son ensemble. Par extrapolation, RadioREF est donc le magazine des radioamateurs français.

Ce point est discutable, j'en conviens. On pourrait même m'opposer un certain jeunisme :) et un manque de rigueur journalistique...

73,

Franck F4HFQ

Merci pour cette précision fort utile. J'avoue de mon côté avoir encore tendance à mettre sur le dos du REF le moindre de ses anciens travers dès qu'il réapparait sous une forme ou une autre. Dont acte : l'expression "le magazine des radioamateurs français" n'est pas, cette fois, de son fait. ;)

Crois bien que je serais heureux si c'était effectivement le cas puisque :

- nous n'avons plus d'autre magazine français, et surtout accessible à tous.

- le REF reste le meilleur éditeur de ce qui concerne les radioamateurs et rien que les radioamateurs, mais à condition qu'il se souvienne d'où il vient et qu'il refuse le clientélisme.

- nous serions probablement plus nombreux à adhérer à l'association.

Bref, nous n'allons pas relancer le Refuthon, mais tout de même, cette vénérable maison a encore beaucoup de mal à se moderniser et à accélérer le pas malgré les efforts soutenus des administrateurs et collaborateurs les plus jeunes.

On peut d'ailleurs imaginer qu'un effort de communication pourrait être fait en rendant ce questionnaire public, y compris pour les réponses, les résultats pouvant être séparés en deux catégories : membres et non-membres. La comparaison pourrait être riche d'enseignements... :rolleyes:

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour Stéphane,

Bonjour Philippe
Je ne cherche pas "la petite bête" , mais le développement de la "news" est tronquée , enfin ce n'est pas important pour moi , tu as raison je ne suis plus membre...
C'est une façon intelligente d'attirer les plus curieux . :lol:;)
Bonne journée


Merci d'avoir remarqué l'intelligence de la communication ;-) Tu n'as toujours pas dit en quoi cette News est tronquée... Et tu sais très bien, que tu sois adhérent ou non, ce dont je me contrefiche personnellement, que je répondrais à tes questions si besoin. Même en public si cela reste courtois et positif.

73,

Philippe

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour Francis,

Bonjour Franck,


Francis,

L'antinomie que tu (je m'autorise le tutoiement parce qu'il me semble l'avoir utilisé dans de précédents échanges et parce que je suis fan de tes interventions dans le forum) relèves n'est pas du REF ou de Philippe... Elle est bien de moi.

Je comprends ton point de vue et s'il y avait quelque chose à corriger dans la news, ce serait peut-être cette phrase. Mais, sans vouloir lancer un débat dans lequel je serai rapidement à court d'argument par manque de connaissances sur l'historique du REF et de toutes les petites ou grandes histoires qui l'entourent, de mon point de vue, le REF est l'association nationale qui oeuvre pour la communauté radioamateur française dans son ensemble. Par extrapolation, RadioREF est donc le magazine des radioamateurs français.

Ce point est discutable, j'en conviens. On pourrait même m'opposer un certain jeunisme :) et un manque de rigueur journalistique...

73,

Franck F4HFQ

Merci pour cette précision fort utile. J'avoue de mon côté avoir encore tendance à mettre sur le dos du REF le moindre de ses anciens travers dès qu'il réapparait sous une forme ou une autre. Dont acte : l'expression "le magazine des radioamateurs français" n'est pas, cette fois, de son fait. ;)

Crois bien que je serais heureux si c'était effectivement le cas puisque :

- nous n'avons plus d'autre magazine français, et surtout accessible à tous.

- le REF reste le meilleur éditeur de ce qui concerne les radioamateurs et rien que les radioamateurs, mais à condition qu'il se souvienne d'où il vient et qu'il refuse le clientélisme.

- nous serions probablement plus nombreux à adhérer à l'association.

Bref, nous n'allons pas relancer le Refuthon, mais tout de même, cette vénérable maison a encore beaucoup de mal à se moderniser et à accélérer le pas malgré les efforts soutenus des administrateurs et collaborateurs les plus jeunes.

On peut d'ailleurs imaginer qu'un effort de communication pourrait être fait en rendant ce questionnaire public, y compris pour les réponses, les résultats pouvant être séparés en deux catégories : membres et non-membres. La comparaison pourrait être riche d'enseignements... :rolleyes:

73,

Francis, F6AWN

J'ai bien fait d'attendre un peu qu'évolue la discussion car je préparais une réponse désobligeante comme je les aime quand le procès d'intention pointe son nez :-) Mais comme tu admets ci-dessus que tu as "encore tendance à mettre sur le dos du REF le moindre de ses anciens travers dès qu'il réapparait sous une forme ou une autre.", je vais donc passer à un registre peut-être plus enrichissant :P

Merci aussi de rappeler que Radio REF est le dernier magazine radioamateur français en activité aujourd'hui et que même "(s') il s'agit d'un bulletin interne, inclus dans le prix de l'adhésion, ne pouvant être vendu ni indépendamment, ni en kiosque.", ce qui est un fait, n'en fait pas pour le moins une revue intéressante et qui pourrait attirer bien au-delà des seuls adhérents du REF.

De plus, si "cette vénérable maison a encore beaucoup de mal à se moderniser et à accélérer le pas malgré les efforts soutenus des administrateurs et collaborateurs les plus jeunes.", c'est bien parce que ces derniers (qui ne sont pas tout jeune non plus) sont trop peu nombreux. L'idée n'est pas de mettre "les vieux" dehors -- nous avons besoin de leur expérience et de leur sagesse pour ne pas avoir à réinventer la roue et contrebalancer parfois la fougue de la jeunesse :-) -- mais d'apporter autre chose, du neuf au niveau des idées, des outils, de l'exécution, un peu plus d'ambition et d'énergie.

Enfin, sur ton dernier point, je dirai deux choses :

- sur la communication et la transparence, depuis que l'équipe en place est à l'administration de l'association, il me semble qu'elle a fait de très gros efforts (OK, elle partait de loin :-)) en terme d'information et de communication. De même pour la transparence, notamment en publiant le plus rapidement possible les CR de nos réunions que ce soit des CA statutaires (normal et obligatoire) ou les CR de conférences web quasi mensuelles alors que rien ne nous oblige à le faire pour ces derniers. Nous pourrions même, si nous le décidions, de ne les publier que sur l’Espace Membres. Mais nous avons fait un choix clair et nous le poursuivons.

- Concernant plus particulièrement l'enquête Radio REF, je ne peux pas entrer dans les détails car ce serait trop long, mais nous n'avons eu que très peu de temps pour mettre en place le sondage, surtout pour la partie papier car nous ne voulions pas percuter avec l'assemblée générale prochaine qui génère aussi des documents inclus dans la revue. Entre notre CA du 24/01 et la sortie de Radio REF numérique le 14/02, nous n'avons eu que très peu de temps pour la mise en page papier, la finalisation des tests du sondage en ligne, etc La revue est tout de même sortie à l'heure pour la version numérique et dans le même temps au routage pour la version papier qui inclut un questionnaire en feuille séparée et une enveloppe T pour le retour.

Ceci pour dire qu'il y a eu assez peu de réflexion pour savoir si nous devions le rendre public ou non et faire des comparatifs ou non. Si l'idée -- avec la distance et la position d'observateur -- est bonne, quand on gère l'association au jour le jour, même en prenant le temps de la réflexion et le recul, on pense d'abord aux adhérents, surtout quand le sujet touche à l'avenir de la revue qui est pour une grande partie dans le coût de l'adhésion et surtout dans les dépenses de l'association (deuxième poste de dépenses après le siège).

Pour conclure en rebondissant toujours sur cette dernière partie, rien ne vous empêche, adhérent/membre ou non, de parler de Radio REF et d'en prévoir son évolution. Les seuls mots du communiqué devraient vous suffire pour en discuter ici si vous le souhaitez.

73,

Philippe

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F4GPJ

Bonjour Stéphane,

Bonjour Philippe

Je ne cherche pas "la petite bête" , mais le développement de la "news" est tronquée , enfin ce n'est pas important pour moi , tu as raison je ne suis plus membre...

C'est une façon intelligente d'attirer les plus curieux . :lol:;)

Bonne journée

Merci d'avoir remarqué l'intelligence de la communication ;-) Tu n'as toujours pas dit en quoi cette News est tronquée... Et tu sais très bien, que tu sois adhérent ou non, ce dont je me contrefiche personnellement, que je répondrais à tes questions si besoin. Même en public si cela reste courtois et positif.

73,

Philippe

Bonjour

Parce-que , tout simplement pour le commun des radioamateurs, dont je fais partie , la "news " n'aboutit que sur un lien nécessitant une adhésion .Mais il n'y a pas de problème , juste une remarque .

Pour être plus précis sur ma non-adhésion au REF , je dirai que c'est trop chère pour moi ! dommage...(69,50 euros pffff ). :(

Bonne journée

Edited by F4GPJ

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour Stéphane,

Bonjour Philippe

Je ne cherche pas "la petite bête" , mais le développement de la "news" est tronquée , enfin ce n'est pas important pour moi , tu as raison je ne suis plus membre...

C'est une façon intelligente d'attirer les plus curieux . :lol:;)

Bonne journée

Merci d'avoir remarqué l'intelligence de la communication ;-) Tu n'as toujours pas dit en quoi cette News est tronquée... Et tu sais très bien, que tu sois adhérent ou non, ce dont je me contrefiche personnellement, que je répondrais à tes questions si besoin. Même en public si cela reste courtois et positif.

73,

Philippe

Bonjour

Parce-que , tout simplement pour le commun des radioamateurs, dont je fais partie , la "news " n'aboutit que sur un lien nécessitant une adhésion .Mais il n'y a pas de problème , juste une remarque .

Pour être plus précis sur ma non-adhésion au REF , je dirai que c'est trop chère pour moi ! dommage...(69,50 euros pffff ). :(

Bonne journée

Hello Stéphane,

OK pour la News. Pour l'adhésion, c'est parce que tu préfères le papier :-) (c'est une grosse partie du sujet du sondage d'ailleurs). L'adhésion avec Radio REF numérique est à 55€. Et si Radio REF ne te plait pas, il reste l'adhésion à 45€. Je pourrais développer le pourquoi du comment il est plutôt de l'intérêt de chaque radioamateur d'adhérer au REF, mais le lieu n'est pas propice à ce genre de discussion que nous pourrons avoir en privé.

73,

Philippe

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Philippe,

Bonjour Francis,

J'ai bien fait d'attendre un peu qu'évolue la discussion car je préparais une réponse désobligeante...

:P

Tu as bien fait d'attendre, la discussion n'en sera que plus intéressante sur le fond. Seuls seront déçus les spectateurs amateurs d'échanges de balles.

Beaucoup de bonnes choses dans tes remarques :

- De plus, si "cette vénérable maison a encore beaucoup de mal à se moderniser et à accélérer le pas malgré les efforts soutenus des administrateurs et collaborateurs les plus jeunes.", c'est bien parce que ces derniers (qui ne sont pas tout jeune non plus) sont trop peu nombreux.

Statuts et réglement intérieur inadaptés.

- L'idée n'est pas de mettre "les vieux" dehors -- [...] -- mais d'apporter autre chose, du neuf au niveau des idées, des outils, de l'exécution, un peu plus d'ambition et d'énergie.

J'ai un trou de mémoire... Rappelle-moi l'âge du rédacteur en chef de Radio-REF et depuis quand il exerce des responsabilités au REF ? :rolleyes:

- sur la communication et la transparence, depuis que l'équipe en place est à l'administration de l'association, il me semble qu'elle a fait de très gros efforts (OK, elle partait de loin :-))

C'est exact et je me suis efforcé de saluer ces efforts ici lorsque l'occasion se présentait.

- ...l'enquête Radio REF...nous n'avons eu que très peu de temps pour mettre en place le sondage, surtout pour la partie papier...

Ok. C'est un problème récurrent dans l'édition. Toutefois, ce sondage n'étant pas une idée de la semaine dernière, on pourrait supposer que le temps n'a pas manqué pour en définir le contour et le contenu. D'autant plus que ce n'est pas le premier (la conclusion du précédent, vers 2009, aurait pu être résumée ainsi : Ne changeons rien !).

- Ceci pour dire qu'il y a eu assez peu de réflexion pour savoir si nous devions le rendre public ou non et faire des comparatifs ou non. Si l'idée -- avec la distance et la position d'observateur -- est bonne, quand on gère l'association au jour le jour, même en prenant le temps de la réflexion et le recul, on pense d'abord aux adhérents, surtout quand le sujet touche à l'avenir de la revue qui est pour une grande partie dans le coût de l'adhésion et surtout dans les dépenses de l'association (deuxième poste de dépenses après le siège).

Ce passage mériterait presque un débat. Celui de la gestion au jour le jour versus la gestion à moyen et long terme. Le REF a un penchant naturel pour la première. S'inquiéter de savoir si les membres sont contents de leur revue est évidemment une bonne attitude. Mais c'est une prise de température qui devrait être effectuée annuellement et sans complication. Par contre, s'inquiéter de l'évolution de la revue bien avant les membres installés dans leur confort serait une attitude plus constructive. Il fut un temps lointain où le REF montrait la voie bien plus qu'il suivait l'humeur de ses adhérents ou celle de clients potentiels. Tu n'es pas sans avoir remarqué, en tant que jeune de l'équipe actuelle, que 90% des membres de l'association sont abonnés à Radio-REF mais que seulement un tiers de ceux-ci a choisi la version électronique. Ce n'est pas un signe de jeunesse au rythme où évolue notre monde et continuer à satisfaire une clientèle de plus en plus âgée et accrochée au papier un signe de vitalité. D'autant plus que, comme tu le remarques si justement, "...la revue est pour une grande partie dans le coût de l'adhésion et surtout dans les dépenses de l'association (deuxième poste de dépenses après le siège)". Je note au passage que le coût du siège est proprement exorbitant puisque c'est le premier poste des dépenses, mais là n'est pas le sujet de la discussion...

- Les seuls mots du communiqué devraient vous suffire pour en discuter ici si vous le souhaitez.

Pour ceux qui le souhaitent... et sont membres du REF.

PS :

Stéphane, F4GPJ, vient de poster ceci :

"Pour être plus précis sur ma non-adhésion au REF , je dirai que c'est trop chère pour moi ! dommage...(69,50 euros pffff )."

Les administrateurs du REF devraient réfléchir sérieusement à cet aspect des choses. D'abord du point de vue du REF et de ses besoins, ensuite du point de vue du membre et en n'oubliant pas qu'il cotise aussi généralement à une association locale associée (?) au REF.

Si le REF national ne fait pas d'efforts, il s'expose à une perte de membres qui préfèreront financer la structure locale en premier. Faire des efforts, c'est diminuer le prix de la cotisation, c'est probablement diminuer le coût de la structure. C'est dans l'air du temps, mais il faut avoir le courage de prendre parfois des décisions qui fâchent quelques personnes... ;)

Pour alimenter ce débat financier, à titre de comparaison, la cotisation en 1970 était de 30 Francs. En monnaie euro équivalente pouvoir d'achat 2014 (cf INSEE *), son montant est de 32 €, ce qui est bien loin des 69 € actuels. Pourtant, si ma mémoire reste bonne, les services offerts étaient au minimum les mêmes qu'actuellement et Radio-REF ne ressemblait pas à un bulletin paroissial ronéotypé. Il était même d'une qualité que le Radio-REF actuel pourrait lui envier ! Alors, une cotisation 2 fois plus chère en monnaie équivalente, cela demande qu'on y réfléchisse très sérieusement et on peut comprendre la réaction de ceux qui trouvent que c'est devenu bien trop cher. Il y a forcément quelque chose dans le REF actuel qui coûte maintenant 2 fois trop cher...

* : http://www.insee.fr/fr/service/reviser/calcul-pouvoir-achat.asp

Amitiés,

Francis, F6AWN

Edited by F6AWN

Share this post


Link to post
Guest

Francis,

- De plus, si "cette vénérable maison a encore beaucoup de mal à se moderniser et à accélérer le pas malgré les efforts soutenus des administrateurs et collaborateurs les plus jeunes.", c'est bien parce que ces derniers (qui ne sont pas tout jeune non plus) sont trop peu nombreux.

Statuts et réglement intérieur inadaptés.

Je ne suis pas d'accord. On peut toujours faire mieux que ce qui a été fait, certes, mais en ce qui concerne la possibilité de participer au conseil d'administration, la seule limite est sur les 3 ans d'adhésions d'affilés à la date de candidature. Tu peux prendre ça pour une contrainte, mais cela permet aussi de ne pas subir n'importe quoi. Il est assez rare de trouver quelqu'un de compétent qui ne soit pas adhérent à l'association depuis déjà quelques temps. Et quand bien même cela serait le cas, il n'y a pas qu'au CA où il y a besoin de compétences mais aussi dans des groupes de travail. Et là, on peut avoir adhéré la veille sans que cela ne pose de soucis. Et nous avons besoin de personnes dans plein de secteurs (voir dernier éditorial du président quand il sera mis à jour sur le site)

Pour ma part je considère cela comme un faux débat.

- L'idée n'est pas de mettre "les vieux" dehors -- [...] -- mais d'apporter autre chose, du neuf au niveau des idées, des outils, de l'exécution, un peu plus d'ambition et d'énergie.

J'ai un trou de mémoire... Rappelle-moi l'âge du rédacteur en chef de Radio-REF et depuis quand il exerce des responsabilités au REF ?

Une vieille marotte le finger pointing, le HX ou BIG bashing. Il y a 6 postes d'ouverts au CA pour la prochaine AG + 3 renouvellements. Un potentiel de 9 nouveaux. Donc la possibilité de mettre les 6 postes actuels en situation minoritaire. Qui veut y aller ? Je rappelle qu'Henri, F6FRA (un aussi très ancien puisqu'il était du renouveau et de l'organisation du REF-u au départ) qui était sortant à l'AG de Chartres l'an dernier, a été sorti par le vote pour laisser la place à un jeune (45 ans), nouveau, débutant. À la faveur de ce seul exemple, on voit bien que :

- les statuts/règlements ne sont pas un obstacle ;

- qu'il y a la possibilité de sortir un ancien qui est sortant et qui se représente ;

- qu'il y a de la place ;

- qu'il y a du boulot ;

- mais pas beaucoup de courageux :-)


- ...l'enquête Radio REF...nous n'avons eu que très peu de temps pour mettre en place le sondage, surtout pour la partie papier...

Ok. C'est un problème récurrent dans l'édition. Toutefois, ce sondage n'étant pas une idée de la semaine dernière, on pourrait supposer que le temps n'a pas manqué pour en définir le contour et le contenu. D'autant plus que ce n'est pas le premier (la conclusion du précédent, vers 2009, aurait pu être résumée ainsi : Ne changeons rien !).

Détrompe-toi :-) Ce sondage à une histoire, qu'il serait trop long à expliquer ici, mais il ne date pas d'il y a longtemps. Comme indiqué dans ce CR de webconf, ce sondage a été proposé le 27 novembre dernier au CA. Le CA qui a décidé de le publier est du 26 Janvier dernier. Il est sorti le 14 Février. L'objectif de cette enquête n'est pas de refondre Radio REF. Nous savons que la Revue est un gros poste de dépense. Il y a plusieurs idées pour réduire ces coûts et ce sondage demande l'avis des membres sur différentes orientations possibles. Nous en avons profité pour demander l'avis des membres, avec deux espaces libres de champs textes, sur Radio REF. Ensuite, partir sur un à priori d'une enquête de 2009, je le laisse à ton appréciation. On verra comment tourne celle-ci. Et comme j'y suis très impliqué, je serai aux premières loges :-)

- Ceci pour dire qu'il y a eu assez peu de réflexion pour savoir si nous devions le rendre public ou non et faire des comparatifs ou non. Si l'idée -- avec la distance et la position d'observateur -- est bonne, quand on gère l'association au jour le jour, même en prenant le temps de la réflexion et le recul, on pense d'abord aux adhérents, surtout quand le sujet touche à l'avenir de la revue qui est pour une grande partie dans le coût de l'adhésion et surtout dans les dépenses de l'association (deuxième poste de dépenses après le siège).



Ce passage mériterait presque un débat. Celui de la gestion au jour le jour versus la gestion à moyen et long terme. Le REF a un penchant naturel pour la première. S'inquiéter de savoir si les membres sont contents de leur revue est évidemment une bonne attitude. Mais c'est une prise de température qui devrait être effectuée annuellement et sans complication. Par contre, s'inquiéter de l'évolution de la revue bien avant les membres installés dans leur confort serait une attitude plus constructive. Il fut un temps lointain où le REF montrait la voie bien plus qu'il suivait l'humeur de ses adhérents ou celle de clients potentiels. Tu n'es pas sans avoir remarqué, en tant que jeune de l'équipe actuelle, que 90% des membres de l'association sont abonnés à Radio-REF mais que seulement un tiers de ceux-ci a choisi la version électronique. Ce n'est pas un signe de jeunesse au rythme où évolue notre monde et continuer à satisfaire une clientèle de plus en plus âgée et accrochée au papier un signe de vitalité. D'autant plus que, comme tu le remarques si justement, "...la revue est pour une grande partie dans le coût de l'adhésion et surtout dans les dépenses de l'association (deuxième poste de dépenses après le siège)". Je note au passage que le coût du siège est proprement exorbitant puisque c'est le premier poste des dépenses, mais là n'est pas le sujet de la discussion...

Oui, cela a été ma première remarque, le fait que la gestion quotidienne soit un bouffe temps monstrueux. Je sais par expérience qu'avoir la tête sous l'eau évite de se poser bien des questions existentielles, mais c'est une partie du fonctionnement actuel. C’est pour cela qu'un CA un peu plus étoffé permettait de gérer le quotidien et l'avenir, les projets, prendre du recul, etc

Mais on ne refera pas en deux ou trois ans (c'est pourtant ce qu'il faudrait) un REF d'avant le REF-u.

- Les seuls mots du communiqué devraient vous suffire pour en discuter ici si vous le souhaitez.

Pour ceux qui le souhaitent... et sont membres du REF.

Au Refuthon il n'y avait pas grand adhérent pour donner des conseils au REF-u pour se transformer en REF et cela n'a gêné personne (sauf au CA/BE du REF-u de l'époque peut-être) :-)

Faites comme vous sentez. Si vous avez des questions, j'y répondrais avec plaisir, si tant est que cela se fasse dans le respect et sans procès d'intention (je sais, ça fait beaucoup mais je suis administrateur du REF) :P

73,

Philippe

Share this post


Link to post
F6AWN

Philippe,

Merci pour cette réponse. Je crois que pour l'instant cette discussion se fait comme tu le souhaites, avec du respect.

Je reprends juste un seul passage :

"L'objectif de cette enquête n'est pas de refondre Radio REF. Nous savons que la Revue est un gros poste de dépense. Il y a plusieurs idées pour réduire ces coûts et ce sondage demande l'avis des membres sur différentes orientations possibles. Nous en avons profité pour demander l'avis des membres, avec deux espaces libres de champs textes, sur Radio REF."

Eh bien voilà ! Ce n'est pas Radio-REF le sujet principal de cette enquête mais son coût. Il fallait commencer par là, hi...

Franchement, quand on voit l'état de la presse papier actuelle et ses difficultés à survivre, on a déjà quelques idées sur les raisons de cette situation, à commencer par l'impression et la distribution, deux problèmes pouvant être résolus par le passage au tout numérique. Mais ensuite ? Sur quoi gratter ? Les auteurs ? Ils ne sont pas payés, je crois. Le maquettiste ? C'est le même boulot quelque soit le support. C'est aussi ce qui fait la différence entre un bulletin de com' interne et un vrai magazine. C'est donc la derrière fois que l'on pourra tondre Radio-REF, ensuite il faudra trouver autre chose pour arriver à boucler les fins de mois. Parce que en réalité c'est bien de cela dont il s'agit... ;)

PS :

J'en profite pour signaler, dans la suite de l'évolution du prix de l'adhésion au REF, qu'en 1980 la taxe radioamateur était de 125 francs, soit réactualisée 2014 : 52 €. La taxe à payer pour 2015 est seulement de 46 € ! L'administration, qui a aussi des frais de siège, de personnel et de fonctionnement, continue à gérer le service amateur pour un prix légèrement inférieur à ce qu'il était 35 ans plus tôt. Le REF a plus que doublé sa facture en 45 ans. Serais-ce la faute du service QSL et de l'inflation des "activations" en tout genre ?

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5FV

Bonjour à tous,

Cela fait, en ce mois de février 2015, 50 ans que je suis autorisé et plus de 50 ans que je suis membre du REF.

Et bien cela fait plus de 50 ans que j'entends des gens râler sur le REF.

Perso j'ai fait ma part, j'ai été président de la section 13 (Dpt 59) pendant quelques années.

Mais tous les autres, les râleurs, qu'est ce qu'ils font pour le REF ou le radioamateurisme ?

Comme le dit la maxime, la critique est facile, mais l'art est difficile.

ALORS AU LIEU DE RALER FAITES VOTRE PART DU JOB ! Et après seulement vous aurez le droit de râler !

F5FV, Francis REF14350

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir Francis,

Perso j'ai fait ma part, j'ai été président de la section 13 (Dpt 59) pendant quelques années.

Mais tous les autres, les râleurs, qu'est ce qu'ils font pour le REF ou le radioamateurisme ?

ALORS AU LIEU DE RALER FAITES VOTRE PART DU JOB ! Et après seulement vous aurez le droit de râler !

Ouf ! J'ai le droit de râler ! :P

Pour le REF, pas mieux que toi, mais un peu participé quand même.

Pour le REF-Union, un peu aussi, mais presque rien tellement c'était ubuesque.

Pour le radio-amateurisme, quelques radioamateurs jugeront peut-être sur les traces laissées.

Pour le jubilé d'or, ça approche à grands pas, trop vite peut-être.

Quant au REF, il représente en modèle réduit ce qui fait la grandeur et la décadence de la France.

Amitiés,

Francis, F6AWN

Edited by F6AWN

Share this post


Link to post
F6CER

Bonsoir les Francis chic j'ai aussi le droit de râler

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...