Jump to content
News Radio

Le REF demande l'avis de ses adhérents

Recommended Posts

F4GXX

Hello !

Deux sujets seulement, extraits de votre message :

1/

Je cite :

« Vous vous trompez sur ce qu'est le REF. Ce n'est pas une association d'amateurs de radio mais une association de radioamateurs, même si elle est ouverte à des non-radioamateurs. Rien, ni dans son histoire, ni dans ses statuts, ne la pousse à se comporter comme une association fourre-tout du moment qu'apparaît le mot radio.

Ce n’est pas le message que j’ai souhaité faire passer, je me suis donc mal exprimé. Il est vrai que le Radio-REF ne peut en rien se substituer à un magazine « grand public », il s’agit du magazine associatif lié au REF. Je voulais plutôt faire passer un message d’ouverture vis-à-vis des autres activités qui peuvent se rapprocher du Radio-Amateurisme. Par contre, que ces derniers critiquent ceux qui ne les rejoignent pas est mal venu (…) ».

Ce n’est pas ainsi que je souhaite m’exprimer, je ne permettrais jamais de critiquer le travail des autres...

2/

Je cite : « Faire attendre 3 ans pour bénéficier d'une aide juridique est une erreur, même si il est logique de repousser des adhésions prises juste pour obtenir ce service. Il suffirait de facturer cette prestation au prix de 3 années de cotisation à ceux qui n'ont pas encore atteint ce seuil. Ce serait plus constructif. Cela se pratique dans d'autres associations ».

Et personnellement, je n’aurais pas hésité un instant en mettant la main au portefeuille pour m’assurer d’avoir un dossier bien ficelé et pouvoir ainsi commencer les démarches auprès de la mairie de ma commune.

Pour moi il faut bien faire la scission entre « dossier d’installation » et «aide juridique ».

1/

Je me suis peut-être mal exprimé. Ma remarque allait vers ceux qui, au sein même de l'association, donc membres de celle-ci, adoptent des postures péremptoires du genre "Ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous !". Cela ne s'adressait pas à vous. ;)

2/

Vous démontrez donc que certains radioamateurs, même non membres, seraient sensibles à un meilleur traitement de leurs problèmes d'installation d'antenne. Qu'ils seraient même prêts à payer une vraie assistance juridique en la matière, y compris avant installation, même à un prix majoré faute de ne pas être membre depuis assez longtemps. Je vous remercie car c'est aussi mon sentiment.

Vous avez entièrement raison sur les deux aspects de l'installation : il y a ce qui la précède et il y a ce qui la suit. Or ce qui la suit, généralement des tracas, est à 80% le résultat de ce qui la précède. De ce point de vue, et à la lumière de mon expérience maintenant assez longue, y compris du REF, je pense que depuis un certain nombre d'années, un nombre certain même, son service juridique a perdu son côté ouvert et informatif. Je trouve cela dommage car on a un peu le sentiment qu'il faut payer pour savoir comment faire. Alors certains ne paient pas mais font, et font mal. Certes, ils s'adresseront peut-être ensuite au REF pour qu'il essaie de les tirer d'affaire mais ce sera plus difficile et surtout ce ne sera pas en faveur des radioamateurs dans leur ensemble.

Je préfèrerais, à titre personnel, que le REF revienne aux pratiques des années 70 et 80 (peut-être avant mais je n'en ai pas l'expérience) où il informait régulièrement ou lorsque nécessaire de la manière de procéder, des évolutions des lois et réglements, des jugements rendus et de leurs conséquences.

Mais je suis peut-être utopiste, la clientèle du REF a probablement évolué, peut-être moins apte à de telles lectures et encore moins au respect des préconisations indiquées. Si c'est le cas, il serait souhaitable d'inciter le plus possible tout installateur d'antenne à respecter un minimum d'étapes bien balisées et donc vulgarisées par tous les moyens (Radio-REF, Web, dossier vendu à prix économique y compris à des non-membres) tellement il est souhaitable de défendre le droit à l'antenne existant face à de multiples attaques et sous les angles les plus divers.

Mais peut-être que le REF n'a plus d'auteur avocat professionnel mais néanmoins radioamateur de la qualité de Charles Lévy, F6CVR. De tels articles étaient une incitation forte pour l'adhésion à l'association. Cela donnait aussi une image de sérieux aux yeux de ceux qui n'étaient pas radioamateurs mais éventuellement partie prenante (propriétaires, syndics, et même juges). :rolleyes:

Cordialement,

Francis, F6AWN

Merci Francis, on est donc bien d'accord. ;)

Courrier envoyé, je serais donc bientôt membre du REF. Je pourrais donc me faire mon opinion, prendre part aux débats et peut-être que je tenterais d'accorder du temps à cette association.

Share this post


Link to post
Guest
Courrier envoyé, je serais donc bientôt membre du REF. Je pourrais donc me faire mon opinion, prendre part aux débats et peut-être que je tenterais d'accorder du temps à cette association.

Merci pour l'association Baptiste et bienvenue. Nous, nous ne faisons que passer, l'association elle, doit durer.

Maintenant, à Francis :P

73,

Philippe

Share this post


Link to post
F6AWN
Courrier envoyé, je serais donc bientôt membre du REF. Je pourrais donc me faire mon opinion, prendre part aux débats et peut-être que je tenterais d'accorder du temps à cette association.

Merci pour l'association Baptiste et bienvenue. Nous, nous ne faisons que passer, l'association elle, doit durer.

Maintenant, à Francis :P

73,

Philippe

Tu veux ma ruine !

Je supporte déjà l'IARU via l'ARRL (*).

En plus, je n'ai besoin d'aucun "service" et j'ai en stock de quoi lire encore pendant un ou deux siècles, hi...

Si vraiment vous êtes dans la mouise, je vais réfléchir à l'opportunité de vous faire un don de quelques euros, calculé sur ce qui vous reste comme charges lorsqu'on retire 70% du coût du siège à Tours et de son directeur salarié, 100% de Radio-REF, 100% du service QSL, c'est à dire ce dont a besoin l'association pour seulement exister, communiquer, défendre et représenter les radioamateurs français et ramené à un individu donc divisé par 15000. Je pense que 10 € serait une somme convenable, soit 150000 € par an hors autres prestations. Même avec la moitié, le REF doit pouvoir vivre. L'époque est aux économies structurelles mon ami, tu dois y songer tous les jours, en tant qu'administrateur... :D

* Pour info, c'est $ 62, soit seulement 52 € au cours $/€ fin octobre dernier.

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

Je fais bien de passer de temps en temps...

Bon Philippe, tu le fais tellement bien que... Mais le débat est intéressant.

Je note tout de même une belle évolution, il y a un échange avec tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin au sujet et sans distinction d'appartenance ou pas à l'association, échange avec un membre du CA. Je ne crois pas que c'était toujours le cas.

Merci à Philippe pour sa disponibilité (je reste admiratif de te voir sur tous les fronts !!).

73.

David

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir David,

Content de vous retrouver ici.

Je note tout de même une belle évolution, il y a un échange avec tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin au sujet et sans distinction d'appartenance ou pas à l'association, échange avec un membre du CA. Je ne crois pas que c'était toujours le cas.

Je crois même que cela n'a été qu'exceptionnellement le cas depuis qu'internet est arrivé chez les OM, donc sous le régime de feu le REF-Union. En ce temps là, mon brave Monsieur, la communication se faisait par voie hiérarchique et de préférence de haut en bas.

De mémoire, le premier administrateur qui a osé s'exposer à la lumière fut Jean-Paul, F6BYJ. Peut-être aussi, avant lui, Betty, F6IOC. Mais c'était déjà l'époque où on envisageait sérieusement un retour à un REF plus proche du peuple.

A tel point que certains voyaient parfois cette "Union" comme une sorte de secte...

:rolleyes::P

Cordiales 73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4GPJ

Merci pour les précisions

C'est un peu anti-démocratique non ? . Enfin rien nous oblige à cotiser au REF , en admettant qu'il disparaisse , une autre association prendrait le relais pour nous représenter auprès de l 'IARU .

Bonne journée

Stéphane, à te lire, j'ai comme l’impression que tu as prêté l'oreille à des discours à tendance anti-REF primaire :-) Pourquoi voudrais-tu que le REF disparaisse ? Problème de membres et donc de finance ? Je n'y croyais déjà pas avant d’entrer au CA mais depuis que j'y suis j'y crois encore moins :-).

73,

Philippe

PS : et si tu veux discuter, MP ou mail.

Bonsoir Philippe

Non non , je ne lis pas ou n'écoute de discours anti-REF et d'ailleurs cela n'était qu'une supposition et je ne suis pas anti-quoique ce soit ... ;) , juste que tous puissent s'exprimer

comme dans tout monde démocratique. Je ne te cache pas que le coté administratif m'agace , seule la technique m'intéresse , je suis membre du GQRP club et très heureux de la revue SPRAT , celle -ci est loin de posséder la qualité papier de celle du REF , mais quel bonheur de feuilleter ses pages .

Certainement que 60 ans plus tôt j'aurais impatiemment attendu le facteur me livrer votre revue . De nos jours ,de celles que je possède de mes 2 années d'abonnement rien ne m'incite à les relire hi...

Bonne soirée et bon courage

Share this post


Link to post
Guest

OK Stéphane, bien compris. C'est noté, comme on dit :-)

Bonne soirée,

Philippe

Share this post


Link to post
F1AGR

Cher Francis F6AWN,

Je ne suis pas très bavard sur les forums, mais il m’arrive d’y faire la lecture et particulièrement sur le présent forum. Lecture une ou deux fois par semaine et très rarement d’y poster des commentaires. Cela surtout quand je suis concerné pas le sujet traité.
Un message reçu de Philippe m’a intrigué aujourd’hui, lorsqu’il a annoncé que, dans le cadre du débat sur notre enquête « Radio-REF », un nouvel OM avait décidé de s’inscrire au REF. Je me suis donc rendu sur le forum pour y découvrir l’ensemble des débats. Et je dois dire que j’ai admiré vos propos qui pour moi sonnent comme remplis de justesse et de bon sens sur le sujet du « Radio-REF » et de ce qui tourne autour.
Une chose seulement m’a surpris c’est l’ensemble de vos arguments qui viennent critiquer la gestion du REF, et surtout ses dépenses, avec une focalisation sur le siège social et ses employés. Là, je pense que nous devrions discuter.
Pourquoi le REF fonctionne-t-il avec 5 employés dont un directeur ? Je pense qu’il faudrait lister les tâches qu’une association de plusieurs milliers de membres doit accomplir, puis lister les services qu’elle propose à ses membres, et on obtiendrait ainsi la masse de travail requis pour assurer ces tâches et services.
Bien sûr on pourrait dire que tout ce travail pourrait être fait par des bénévoles. Evidemment les bénévoles ne sont pas à plein temps. Mais actuellement il s’agit de 5 x 35 x 47 = 8225 heures par an. Combien faut-il de bénévoles pour s’assurer que les 8225 heures de travail seront accomplies ? Ou loge-t-on tous ces bénévoles ?
Je ne pense pas que des associations, d’un profil identique au REF, puissent compter uniquement sur le bénévolat pour fonctionner correctement. Le REF est une association Loi 1901, mais fonctionne comme une entreprise.
Donc quelle solution préconisez-vous ? Je ne pense pas que vous mettiez en question la qualité du travail faite par le personnel du REF. Donc pour faire des économies faut-il supprimer des tâches ? OK mais lesquelles ? Supprimer le siège social ? OK mais va-t-on louer des locaux ? Mais pourquoi serait-on gagnant par rapport la solution actuelle ?

Donc je suis surpris par vos critiques sur la gestion, disons administrative, du REF. Je ne vois pas où vous voulez en venir.

Mais si vous avez des idées, rejoignez le REF et dans 3 ans - puisqu’il faut attendre ce délai règlementé par l’association - devenez administrateur, et vous aurez une influence pour faire évoluer la situation comme vous le pensez. Enfin, dans l’attente, je serai intéressé par vos idées pour améliorer la gestion du REF. Peut-être je passe à côté de notions de bon sens qui m’auraient échappées.

Gilles Deschars
Secrétaire CA du REF

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir Francis,

Merci de ces précisions, avant j'aurais dit j'ai l'inconvénient, mais maintenant je préfère dire j'ai l'avantage de ne pas connaître grand chose de l'historique du REF (avec ou sans union). Cela me permet d'être encore étonné de côtoyer au CA, des administrateurs qui occupaient déjà la place alors que je n'étais pas né :).

Pour reprendre ce que vous venez d'écrire, j'étais de ceux qui voyais le REF-u comme une secte très hiérarchisée. De ce côté là aussi, on ne pas dire que les choses n'ont pas évoluées. Je soutiens forcément cette ouverture qui consiste à informer tout le monde sur la vie de l'association, membre ou pas, et souhaitant aussi, que le plus grand nombre puisse participer à des discussions sur certains sujets.

Je vais continuer de suivre cette discussion et pas interférer dans les échanges que Philippe a déjà avec le grand nombre.

Correctif que Philippe et Gilles ont... Car nos messages se sont croisés. (deux administrateurs dont le secrétaire suffisent amplement pour que je reste en retrait).

Bonne soirée.

73,

David.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest

Hello,

4 administrateurs du REF en même temps sur deux sujets différents dans la même journée, cela ne s’est en tous cas jamais vu :-) Je laisse mes collègues prendre la suite et je les lis avec intérêt.

73 et bonne journée,

Philippe

Share this post


Link to post
F6BHW

Bonjour,

Je ne veux pas entrer dans le débat économique de la cotisation du REF. Il est vrai que je trouve le montant de la cotisation actuelle du REF un peu trop élevée par rapport à la taxe administrative de 46 euros. D’autant plus, que j’ai quitté le REF et l’émission d’amateur active suite a la réforme de la réglementation négociée notamment par REF en 1983. Réglementation qui a été, de mon point de vue une erreur historique, des responsables du REF de l’époque, pour l’activité radioamateur en France.

73 de Robert f6bhw

Share this post


Link to post
Guest

Il y a actuellement sur le site du REF une assez longue enquête ou on demande aux membres leurs avis et propositions sur de larges sujets.

C'est pas immobile quoi...

Dommage que vous ne puissiez pas répondre....

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Gilles,

Cette semaine est à marquer d'une pierre blanche. Comme le dit plus haut Philippe, (ancien membre), "4 administrateurs du REF en même temps sur deux sujets différents dans la même journée, cela ne s’est en tous cas jamais vu" ! :P

Croyez bien que je suis particulièrement content de cette arrivée en force sur un forum public indépendant du REF, même si elle se concentre sur ma petite personne. C'est ainsi que l'on prend progressivement conscience de l'évolution positive du REF et donc du changement d'état d'esprit de ses administrateurs.

Croyez bien aussi que j'ai du respect pour ce que cette équipe fait, ou tente de faire, et sur tous les fronts. Je n'oublie pas non plus un ou deux administrateurs qui vous ont précédé et qui ont initié les changements en cours, ce qui n'était peut-être pas le plus facile, dans un conseil d'administration pléthorique.

J'espère enfin que vous avez compris que mes critiques se veulent constructives, même si elles peuvent apparaître parfois comme un peu provocatrices. Ce qui m'anime n'a pas changé d'un iota, et je l'ai décrit en quelques lignes lors de mon soutien à l'opération Refuthon (6 ans déjà, pour que le REF bouge un peu...), quelques lignes dont je vous livre l'essentiel :

[...]
La vénérable maison s’écroule lentement, la lourdeur de ses nouvelles structures [nota : REF-UNION] amplifie le processus, et l’avenir de notre association nationale est incertain.

[...]

Il ne s’agit en aucun cas de renverser le REF-UNION mais bien au contraire de le faire à nouveau
avancer en le faisant évoluer, y compris en s’inspirant de son passé. Il ne s’agit pas non plus de
créer une association dissidente ou concurrente. Et il s’agit encore moins de remettre en cause les
conditions d’exercice du radioamateurisme en France.

(mars 2009)

Passons maintenant au contenu de votre message :

- "Je ne suis pas très bavard sur les forums, mais il m’arrive d’y faire la lecture et particulièrement sur le présent forum."

Vous devriez vous forcer un peu. Vos compétences seraient bien utiles, entre autre, dans les discussions techniques, car ici on parle encore de temps en temps de radio-amateurisme. :P

- "un nouvel OM avait décidé de s’inscrire au REF. Je me suis donc rendu sur le forum pour y découvrir l’ensemble des débats."

/humour on/

Nous en sommes là : il faut aller pêcher à la ligne de nouveaux membres, un par un. Le temps du chalut est révolu. Inconvénient : la récolte est maigre. Avantage : elle est mieux choisie et de meilleure qualité.

/humour off/

- "Et je dois dire que j’ai admiré vos propos qui pour moi sonnent comme remplis de justesse et de bon sens sur le sujet du « Radio-REF » et de ce qui tourne autour."

Je suis flatté. Le bon sens est peut-être bien plus près du REF qu'il ne le croit.

- "Une chose seulement m’a surpris c’est l’ensemble de vos arguments qui viennent critiquer la gestion du REF, et surtout ses dépenses, avec une focalisation sur le siège social et ses employés. Là, je pense que nous devrions discuter."

Excellent ! C'est la première fois où un administrateur du REF ose proposer une discussion en externe et face à des non-membres de l'association. Quel progrès ! :D

Difficile de résumer cela en quelques mots. Pas certain non plus que cela puisse passionner les lecteurs et participants de ce forum (un peu comme la réglementation, hi...). Je vais essayer de préciser.

Non, je ne critique pas la gestion courante du REF, enfin, pas globalement. Les administrateurs font ce qu'ils peuvent avec les outils qu'ils ont. Par contre, il n'est pas interdit qu'ils s'efforcent de changer d'outils.

Oui, je me focalise sur le siège. Le monde bouge et le REF, comme toute autre personne morale ou physique, peut avoir dans sa vie des périodes où il lui est nécessaire de se transformer afin de mieux vivre, voire même survivre. Lorsqu'on doit s'adapter rapidement, il est préférable que les structures soient souples. Ce qui est vrai pour notre société est vrai aussi pour le REF et sa gestion : on ne peut pas indéfiniment augmenter chaque année les cotisations bien plus que l'inflation parce qu'au bout d'une décennie ou deux, cela donne un prix inacceptable pour les gens un peu attentifs. La seule solution, c'est la réforme structurelle.

- "Pourquoi le REF fonctionne-t-il avec 5 employés dont un directeur ? Je pense qu’il faudrait lister les tâches qu’une association de plusieurs milliers de membres doit accomplir, puis lister les services qu’elle propose à ses membres, et on obtiendrait ainsi la masse de travail requis pour assurer ces tâches et services."

Probablement. Il faudrait faire cela... Un administrateur du REF pourrait-il le faire ?

On pourrait d'ailleurs en profiter pour éventuellement remettre en cause certaines règles de fonctionnement qui, dans le cadre d'une tâche à assurer, induisent un travail dont on pourrait se passer. La lecture des statuts et du RI laisse perplexe de ce point de vue.

On pourrait aussi comparer le REF 2014 avec le REF 1970, dans leurs statuts, dans leurs prestations, dans leurs ressources, dans leurs charges. Le nombre de membres est-il fort différent ? Les services offerts sont-ils forts différents ? Qu'il y a t-il maintenant en plus, ou en trop, en tenant compte de ce qu'il y a éventuellement en moins, qui justifie un doublement du prix en monnaie constante de la cotisation entre ces deux dates ?

- "Bien sûr on pourrait dire que tout ce travail pourrait être fait par des bénévoles. Evidemment les bénévoles ne sont pas à plein temps. Mais actuellement il s’agit de 5 x 35 x 47 = 8225 heures par an. Combien faut-il de bénévoles pour s’assurer que les 8225 heures de travail seront accomplies ? Ou loge-t-on tous ces bénévoles ?"

Gilles, pardonnez-moi, mais vous méritez mieux que ce genre d'amalgame. La comparaison salarié/bénévole doit être faite sur d'autres bases :

Au sens strict, un bénévole est un salarié qui n'est pas payé. Il est censé faire son travail de la même manière, mais avec plus de souplesse pour les horaires et les conditions de travail. Cela peut même être contractualisé.

Le choix entre salarié et bénévole découle d'abord de la possibilité de trouver ou non les compétences et le sérieux nécessaires. Il découle ensuite de la nécessité ou non d'une présence active d'au moins 1645 heures par an (selon vos chiffres ci-dessus) qui ne peut être satisfaite totalement ou partiellement par du bénévolat.

Quant à la pénurie de bénévoles, puisque le salaire ne peut servir de motivation, il faut trouver d'autres arguments. Il faut quelque chose d'attractif ou à défaut de non rebutant. La balle est du côté du REF.

- " Je ne pense pas que des associations, d’un profil identique au REF, puissent compter uniquement sur le bénévolat pour fonctionner correctement. "

Peut-être... Mais est-ce si sûr ?

Par ailleurs, uniquement est un extrême. Entre aucun salarié, un salarié, plusieurs salariés et surtout des contrats à durée déterminée et indéterminée, les options sont nombreuses.

Je vous rappelle que le REF est actuellement une association (*) d'au plus 5000 membres et que ces membres sont quasiment virtuels puisque disséminés sur tout le territoire français. Si les AL (associations locales) sont pensées comme des partenaires franchisés, indépendants du REF, et non pas comme un remake des funestes ED du REF-Union, le REF a tout intérêt à déléguer le maximum de choses aux acteurs locaux, là ou sont les bénévoles, là où il y a, vu du REF, de l'espace gratuit, là où il y a de la proximité, de l'enthousiasme, bref, là où il y a de la vie. Et ce que le REF ne peut pas faire lui-même sur le plan national et dans son monastère tourangeau, il peut l'acheter. Il ne lui resterait ainsi que l'essentiel.

[ * : sans vouloir ouvrir un nouveau sujet qui nous écarterait de la discussion en cours, il y aurait quelques remarques à faire sur ce qualificatif d'association lorsqu'on lit sérieusement les statuts actuels. Au risque peut-être de vous faire bondir, le REF reste à la limite de la fédération. Le montage alambiqué qui a été choisi pour transformer les ED en AL, en leur conservant une illusion de RUP (Reconnaissance d'Utilité Publique) est pour le moins malsain et contre-productif. ]

- "Le REF est une association Loi 1901, mais fonctionne comme une entreprise."

:rolleyes:

No comment...

- "Donc quelle solution préconisez-vous ?"

Pas une solution, un état d'esprit : celui d'oser réformer tout ce qui constitue un poids inutile, des complications inutiles, un coût inutile. Donc accepter de changer de mode de vie. Mais j'ai bien peur que la seule fenêtre entre-ouverte après plus de 15 années d'UNION qui aurait permis de s'engouffrer dans la brèche soit maintenant refermée et verrouillée : la réforme des statuts.

- "Je ne pense pas que vous mettiez en question la qualité du travail faite par le personnel du REF."

Je n'ai aucune raison de le faire, ni aucun élément pour le faire.

Bien avant la qualité du travail, c'est le travail lui-même qu'il faut peut-être remettre en question.

- "Donc pour faire des économies faut-il supprimer des tâches ? OK mais lesquelles ? Supprimer le siège social ? OK mais va-t-on louer des locaux ? Mais pourquoi serait-on gagnant par rapport la solution actuelle ?"

Vous voyez, finalement vous vous posez les bonnes questions ! Je n'ai fait que secouer un peu le quotidien du REF. Il serait toutefois bien que cela n'en reste pas au seul niveau des questions...

- "Donc je suis surpris par vos critiques sur la gestion, disons administrative, du REF. Je ne vois pas où vous voulez en venir."

J'espère qu'avec ce qui précède, vous voyez mieux. Il faut néanmoins regarder au-delà des soucis quotidiens et imaginer le REF de 2030. 15 ans, c'est rien du tout. Il en faut déjà la moitié pour en remettre une couche côté statuts au rythme habituel de la maison. Pendant ce temps là, le radioamateurisme évolue à grands pas, creusant d'autant le fossé qui le sépare de son association nationale.

En résumé :

Toute équipe, quelle qu'elle soit, même excellente, est avantagée ou pénalisée par le matériel dont elle dispose. Ici, il s'agit d'une association dotée de statuts, d'un immeuble, de salariés, d'un peu d'argent et de 5000 membres plutôt simples consommateurs. Il peut y avoir parmi les administrateurs, un excellent président, un excellent trésorier, un excellent comptable, et une excellente secrétaire salariée qui fait un boulot énorme et de qualité, rien de tout cela ne produira des effets rapides et efficaces si tous sont plombés par des structures quasi-inamovibles et des procédures lourdes. Tous finiront par être fatigués avant que leurs projets soient terminés. Une chose est évidente, tous sont des surhommes et c'est pour cela que vous n'en trouverez guère d'autres pour venir les aider et encore moins les remplacer. :rolleyes:

- "Mais si vous avez des idées, rejoignez le REF et dans 3 ans - puisqu’il faut attendre ce délai règlementé par l’association - devenez administrateur, et vous aurez une influence pour faire évoluer la situation comme vous le pensez."

Le chemin que vous me proposez est incompatible avec tout ce que je viens de vous développer. De plus, il est illusoire. Influencer n'est pas transformer.

- "Peut-être je passe à côté de notions de bon sens qui m’auraient échappées."

Je ne crois pas. Ce serait insulter votre intelligence. Encore bravo pour être intervenu. :)

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4GPJ

Bonjour a tous

Francis , s'il vous plait rejoignez le REF ! seulement trois ans ! et à vous le bureau ...quand je lis cela , je me dit :" quelle perte de temps!!! ", que l'on demande a un nouveau licencié de faire ses preuves , c'est compréhensible mais à des OM's tel que vous cela relève d'une absurdité administrative ...

Je ne connais pas les raisons qui vous on fait quitter le REF comme beaucoup d'autres apparemment (F6BHW,F6CER ,etc...) , elles étaient je pense justifiées par une prise de direction dévalorisant les valeurs originelles du radio-amateurisme.

Le radioamateur , le vrai , c'est la radio-électricité et sa compréhension et l'essai , la lecture d'articles technique et malheureusement la revue REF en manque cruellement car elle ne sait pas ou plus flatter ceux qui en sont capables et qui étaient membres, rendez vous compte Francis et autres "EX" du nombre d'articles que vous auriez pu écrire !

C'est peut être d'avoir trop favoriser la "ZACTIVATION" et les "ZACTIVATEURS"?

Enfin si j'était Mr REF je contacterai personnellement ceux qui bricolent (voir tous les sites Français),je leur offrirai une compensation pour leur participation active , ma revue serait composée de moins de pages , d'un format inférieur et d'innombrables montages réalisables par un radio-AMATEUR (pas un électronicien professionnel). Je réduirai la cotisation à un prix équivalent à celui de la redevance et réduirai encore celle-ci sous condition que l'OM fasse partit d'un radio-club REF.

Tout est possible quand on le veut , une association loi 1901 ne nécessite pas le vote de députés !

Bonne soirée (moi j'attend la baisse des prix)

Edited by F4GPJ

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir Stéphane,

Je te rejoins sur le point que la revue manque cruellement d'articles techniques, ce qui n'était pas le cas à la grande époque du REF mais qui est un fait aujourd'hui. Mais "flatter" certaines personnes "capables" n'y changerait pas grand chose ;)

Dans tous les points que tu relèves (format inférieur, cotisation réduite pour les auteurs,..), il y a des pistes intéressantes. Mais même quand on le veut, tout n'est pas si possible.

J'en profite, une fois de plus, pour indiquer qu'il n'est pas nécessaire d'être administrateur pour participer à des groupes de travail sur divers sujets. Que toutes les compétences seront les bienvenues car les chantiers sont nombreux et souvent complexes. Qu'il n'est pas forcément nécessaire de disposer de beaucoup de temps, et j'en suis le parfait (pire) exemple, pour s'engager.

J'ai longtemps fait partie de ceux qui "râlaient" car rien ne bougeait, puis quand j'ai vu le travail amorcé par la nouvelle équipe, j'ai décidé de les rejoindre. Forcément, tout ne va pas aussi vite que nous le voudrions dans bien des domaines, mais il faut quand même constater que les choses commence à évoluer. Ces échanges en sont aussi la preuve.

Je ne connais pas non plus (toutes) les raisons qui ont fait que des "figures" de notre communauté ont quitté le navire (j'ai quelques pistes), mais je suis certain, aussi, qu'il n'est jamais bon de se focaliser sur le passé car seul l'avenir a de l'importance. Aussi, merci à ceux qui jugent ce qui est réalisé maintenant, et tant pis pour les autres, dans tous les cas nous ne satisferont jamais tout le monde.

73,

David - F4FJL

Share this post


Link to post
F4GPJ

Bonsoir Stéphane,

Je te rejoins sur le point que la revue manque cruellement d'articles techniques, ce qui n'était pas le cas à la grande époque du REF mais qui est un fait aujourd'hui. Mais "flatter" certaines personnes "capables" n'y changerait pas grand chose ;)

Dans tous les points que tu relèves (format inférieur, cotisation réduite pour les auteurs,..), il y a des pistes intéressantes. Mais même quand on le veut, tout n'est pas si possible.

J'en profite, une fois de plus, pour indiquer qu'il n'est pas nécessaire d'être administrateur pour participer à des groupes de travail sur divers sujets. Que toutes les compétences seront les bienvenues car les chantiers sont nombreux et souvent complexes. Qu'il n'est pas forcément nécessaire de disposer de beaucoup de temps, et j'en suis le parfait (pire) exemple, pour s'engager.

J'ai longtemps fait partie de ceux qui "râlaient" car rien ne bougeait, puis quand j'ai vu le travail amorcé par la nouvelle équipe, j'ai décidé de les rejoindre. Forcément, tout ne va pas aussi vite que nous le voudrions dans bien des domaines, mais il faut quand même constater que les choses commence à évoluer. Ces échanges en sont aussi la preuve.

Je ne connais pas non plus (toutes) les raisons qui ont fait que des "figures" de notre communauté ont quitté le navire (j'ai quelques pistes), mais je suis certain, aussi, qu'il n'est jamais bon de se focaliser sur le passé car seul l'avenir a de l'importance. Aussi, merci à ceux qui jugent ce qui est réalisé maintenant, et tant pis pour les autres, dans tous les cas nous ne satisferont jamais tout le monde.

73,

David - F4FJL

Bonsoir David

Toi qui je le suppose élève un très jolie animal de compagnie à quatre pattes , tu réalises bien que de le caresser dans le sens du poil le flatte etc... l'humain c'est identique , il faut l'art et la manière pour l'aborder et le convaincre que ce qu'il réalise peut servir aux autres et une certaine reconnaissance s'ensuit .

En restant buté sur des principes ça n'avance pas , contrairement à ce que tu penses moi je crois que c'est aux responsables de prendre les devants et de démarcher les idées auprès des "OM's capables ". Quel risque ?

Il faut satisfaire le radioamateur , pas le pseudo ou autre radio... La langue de bois ça ne dure qu' un temps !

Bonne soirée

Share this post


Link to post
Guest

Re,

Pas un chien mais deux ;-)

Rassure toi nous ne sommes pas buté sur des principes, d'ailleurs en ce qui me concerne je n'en ai pas à ce niveau.

Et je me suis mal fait comprendre,, bien entendu que c'est aussi à nous de solliciter les OM's capables, ce que je relevais c'est que ce n'est pas forcément simple car nous héritons d'un passé dont nous ne sommes pas (tous) responsables, mais nous devons l'assumer et dans certains cas le défendre.

Il n'y a pas de langue de bois dans mes propos, juste une réalité qui tend vers le fait que nous manquons de compétences dans certains domaines, et que ces dernières ont depuis des années tracé leur chemin loin du REF et que ce n'est pas évident de leur faire percevoir qu'un changement est amorcé. Il faut du temps...

Par contre, il faut avant tout satisfaire nos membres car ce sont eux qui font l'association et s'engager pour défendre notre activité, et par conséquent l'intérêt de tous les radioamateurs.

73.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Guest

Qu'est ce vous appelez "Zactivations" ?

Car il y en a des pas trop mal en cours actuellement.....

Share this post


Link to post
F4GXX

Je vais en faire sursauter un ou deux mais bon... tant pis, je remets ça ici...

(EDIT: de plus, je vois que vous connaissez déjà le sujet, Guy ;) )

L'activation de certains lavoirs, par exemple (DLF):

=> http://f5kob.pagesperso-orange.fr/DLF/DLF.html

Les châteaux (DFCF):

=> http://f6fna.perso.sfr.fr/WEB/dfcfa2.html

=> http://www.radioamateur.org/dfcf/

Les moulins (DMF):

=> http://dmf.diplome.free.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=2&Itemid=4

Les sites classés France Flora Fauna:

=> http://www.france-flora-fauna.fr/

Les "zactivations" ne plaisent pas à tout le monde. Donc il est possible que cela déclenche une polémique (voir ci-dessous).

=> http://www.radioamateur.org/forums/index.php?/topic/29694-activation-de-gares-chateaux-et-autres/

Edited by F4GXX

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...