Aller au contenu
F4HTQ

Construction des appareils de mesure OM

Recommended Posts

F4GPJ

F4GPJ,

C'est sur quelle bande de fréquence que tu aurais besoin d'un bruit a -73dbm ?

Avec tous les essais que j'ai pu faire ( j'ai une dizaine de générateurs de bruit dans mon placard), il y a de grosse chances que j'ai exactement ce qu'il te faut.

David.

Bonsoir David

Ce serait, comme tu l' as certainement deviné, pour régler les s-mètres (S9 = -73dbm) , il existe chez Elecraft le XG2 :http://www.elecraft.com/manual/E740084%20XG2%20Manual%20Rev%20E.pdf

en commutant les quartz sur l'oscillateur ils arrivent à 3 bandes , je pense que sur 20m ce serait pas mal (milieu des ondes courtes) sinon 40m, comme cela ceux qui ne disposent que d'un monobande

pourront profiter du montage... (le 40m est la bande la plus utilisée , car ouverte quasiment tout le temps).

Pour le moment j'utilise mon wobulo hi , en chargeant un rx du commerce à s9 et ensuite je connecte le cable sur le 2iem rx afin de comparer et d'ajuster ... hihi c'est très empirique !

et comme nous voulons toujours faire mieux , un petit géné étalonné serait le bienvenue ;)

Merci de tes infos

amicalement Stéphane

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ

Bonsoir Stéphane,

j'ai regardé le XG2 et ça donne envie de se fabriquer rapidement un clone de ce truc, j'ai tout ce qu'il faut dans mon armoire ( même si mes quartz ne sont pas absolument identiques), et le principe est très simple ( Collpit classique avec sortie prise sur le collecteur a travers une très basse résistance et puis des atténuateurs derrière), je pense qu'en 2h maxi j'en ai un qui marche.

Pour revenir sur la source de bruit je ne pense pas que ça soit la meilleure façon de faire du calibrage de s-metre, même si c'est possible.

Ce que je remarque est que contrairement à une sinusoïde "pure" telle celle qui sort de ce type de générateur d’étalonnage, une source de bruit balance un spectre riche.. et la puissance mesurée devient dépendante de la bande passante du récepteur. En gros, si tu a un filtre SSB a 2700Hz à 8 pôles tu va mesurer la puissance du spectre sur ces 2700Hz, alors que si tu utilise le XG2 tu va fournir une seule bande très étroite et tu ne dépendra pas de la bande passante de ton récepteur dans l'étalonnage de sa sensibilité.

Il devient alors très facile d'avoir l'équivalence entre tension et la puissance vu qu'on connais l'impédance.

Par contre avoir une source de bruit étalonnée en plus d'un truc dans le genre XG2 est précieux, car a sensibilité équivalente tu pourrais déterminer la sélectivité du récepteur.

Merci pour le lien sur le XG2.

Je te souhaite une bonne soirée.

David.

Modifié par ALLOZA David

Partager ce message


Lien à poster
F4GPJ

Effectivement le réglage est très empirique hihi , pour le xg2 , c'est la zener que je ne possède pas , grrr , fais attention car il y a des erreurs de composants regarde chez Elecraft le fichier errata correspondant .

Si tu le construis , tu pourras vérifier si il génère bien -73dbm , je vais commencer à gratter les fonds de tiroirs ... ;)

Bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ

Voila la version la plus récente : http://www.elecraft.com/manual/E740084%20XG2%20Manual%20Rev%20F.pdf ( elle est 6 ans plus récente que la première)

Pour la zener de référence de 1.22V je pense que tu peux la remplacer par un LM317L en reliant directement le ADJ à la masse, c'est donné pour 1.25V, ça nous place à 2.4% mais avec une meilleure régulation.

Tu peux le cas échéant rajouter une petite résistance de charge de quelques k derrière pour descendre a 1.22 si tu veut vraiment le truc le plus proche possible.

De toute façon quand tu construit ce genre de truc manuellement tu peux te permettre de coller un petit potentiomètre étalonnage que tu règle qu'une fois, ce qu'ils ne peuvent pas forcement faire sur une chaîne automatisée ou sur un kit qui est censé être fonctionnel sans aucun autre matériel de réglage derrière.

David.

Partager ce message


Lien à poster
F4GPJ

Bonjour

J'ai trouvé ceci bien pratique :http://www.pcsilencioso.com/cpemma/317calc.html

Pour le xg2 , il faut également des résistances à 1% , ne pouvant vérifier le niveau de sortie , je dois respecter au plus prés les spécifications des composants

de l'oscillateur , au risque de ne pas obtenir les valeurs de sortie :lol: ( bas de toute façon pour donner un five-nine ! hihi).

A plus

Stéphane

Partager ce message


Lien à poster
F6AWN

Bonjour,

Au sujet de l'étalonnage des S-mètres :

http://tinyurl.com/oouhnxr

Voir en bas de page la recommandation de l'IARU. Noter qu'on utilise un générateur fournissant un seul ton. La détection mesure la crête du signal. Les spécifications des temps de montée et descente sont indiquées.

nota : je pense qu'il y a une erreur dans ce document au sujet des spécifications de niveau car il y a un gap entre 30 MHz et 144 MHz... (-73 dBm pour F<30 MHz , -93 dBm pour F>144 MHz). Pour le 50 MHz et 70 MHz ce serait... comme vous voulez ? Non, car, de mémoire, l'IARU prend comme frontière 30 MHz, donc -73 dBm en-dessous et -93 dBm au-dessus.

http://www.listenersguide.org.uk/swl/?article=lg17

David, vous voilà paré pour faire quelques mesures ! :P

73,

Francis, F6AWN

Partager ce message


Lien à poster
F6CER

Bonjour

C'est très bien tout ça mais il faut progresser petit à petit , dans un premier temps, ce qui servira le plus est un appareil pour mesurer l'intensité des signaux , appellé encore milliwattmetre , un microampèremètre associe à une diode Schottky et quelques résistances fait merveille , son principal défaut, la calibration

on peut pratiquement se passer d'étalonnage avec un montage à peine plus compliqué muni d' un AD8307

Ça permet de mesurer un petit émetteur ou un oscillateur local

Ensuite on se fabrique un générateur à quartz ( ou trouve des quartz à vil prix sur 80, sur 40 , sur 20m

Ça permet de dégrossir un récepteur ou un convertisseur

Puis on se fabrique un atténuateur ( chercher Step attenuator sur le net ) et on peut tout calibrer surtout le fameux " S" mètre et ses 100uV EMF qui fâchent tant de monde !!!!!!!!!!!!!!

Bien sur on aura cotisé pour les trucs de base , multimètre digital et fréquencemètre mais avec les chinoiseries, on ne se ruine pas

Bons bricolages

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ

Bonjour,

j'aurais une question assez importante de mon point de vue, j'espère qu'il existe une réponse simple. Comme elle est liée à la mesure, elle se retrouve ici.

Quand on exprime un gain en db dans un datasheet j'ai du mal a savoir si il s'agit de rapport de variation de tension ou d'un rapport de variation de puissance.

Si on prend par exemple le datasheet du 8307 : http://www.analog.com/media/en/technical-documentation/data-sheets/AD8307.pdf

il est question de 25 mv/db. Donc 250mv d'écart devraient me donner 10db.

si c'est des db en tension, ça va faire une tension 10 fois plus forte ( ou 10 fois plus faible), mais si c'est des db en puissance ça va donner un rapport de tension de racine carré de 10, soit 3.16.

Même chose quand on parle de l'AGC du Zn414 ( donné avec une amplitude de 20db), ou du gain BF d'un LM386.

Existe il une règle de notation claire la dessus ? ou alors une convention d'usage fait elle que c'est systématiquement des db en puissance et non en tension ( ou l'inverse) ?

comment être sur ?

Dans l'espoirs d'une réponse qui clarifie tout ça, je vous souhaite une bonne journée.

Modifié par ALLOZA David

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ

Bonsoir,

je pense avoir trouvé ma réponse ici : http://perso.telecom-bretagne.eu/xavierlagrange/faq_technique/

Donc en gros je peux considérer que les db dans les docs sont toujours exprimés en puissance, c'est forcement une unité de puissance.

C'est ce que j'avais remarqué quand j'avais fais des mesures sur des composants dont les gains étaient exprimés en db. C'est juste rassurant de savoir qu'il n'y aura pas de mauvaise surprise avec des cas particuliers.

David.

Partager ce message


Lien à poster
F6AWN

Bonjour David,

Bonsoir,

je pense avoir trouvé ma réponse ici : http://perso.telecom-bretagne.eu/xavierlagrange/faq_technique/

Donc en gros je peux considérer que les db dans les docs sont toujours exprimés en puissance, c'est forcement une unité de puissance.

C'est ce que j'avais remarqué quand j'avais fais des mesures sur des composants dont les gains étaient exprimés en db. C'est juste rassurant de savoir qu'il n'y aura pas de mauvaise surprise avec des cas particuliers.

David.

Félicitations. Vous avez trouvé un bon papier sur les (déci)Bels et la source de celui-ci offre un minimum de garanties sur la qualité de son contenu. ;)

Quant à la réponse à votre question, l'essentiel est dans ce qui suit, et je le recopie à l'intention des utilisateurs de ce forum :

Pourquoi calcule-t-on certaines fois les dB en faisant 10log et d'autres fois 20 log ?

Rappelons que le dB mesure un accroissement de "quelquechose" en échelle logarithmique (ici log désigne le logarithme en base 10). En puissance, on utilise 10log(P2/P1).
En tension, on a 20log(V2/V1). Nous allons justifier cette différence.
Considérons un schéma très simple avec un générateur de tension V qui alimente une résistance R. Nous disposons d'un Voltmètre au borne de la résistance et d'un Wattmètre.
Premier cas, on alimente avec V1 et on mesure P1. Deuxième cas, on alimente avec V2 et on mesure P2.
Nous avons, d'après la loi d'Ohm, P1=V12/R et P2=V22/R d'où P2/P1=(V2/V1)2.
Si l'on exprime l'accroissement de puissance en dB entre le premier cas et le deuxième cas, on trouve donc 10log10(P2/P1)=20log10(V2/V1). Qu'on raisonne en puissance ou en tension, l'accroissement en dB est le même. C'est pour cette raison qu'en puissance et en énergie on utilise 10log10 et qu'en tension et en intensité on utilise 20log10.

Exemple : Je passe de 1 volt à 2 volts au borne d'une résistance de 1 ohm, j'ai une multiplication par 2, soit un accroissement de 6 dB. Si je raisonne en puissance, je passe de 1 watts à 4 watts ; j'ai une multiplication par 4 et je trouve aussi 6 dB. Je peux donc dire j'ai +6dB sans avoir besoin de préciser si j'ai raisonné en puissance ou en tension.

Il reste tout de même un détail à corriger dans votre constat :

"Donc en gros je peux considérer que les db dans les docs sont toujours exprimés en puissance, c'est forcement une unité de puissance."

Non, les dB (avec un B majuscule...) ne sont pas exprimés en puissance et le dB n'est pas une unité de puissance ! En effet, le Bel est une unité de grandeur sans dimension. C'est simplement un rapport entre deux valeurs de même type (tension, intensité, puissance) qui exprime un accroissement ou une réduction.

Cordialement,

Francis, F6AWN

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ

Bonjour Francis,

vous avez bien fait de corriger.

Ce que j'aurais du écrire c'est plutôt que les dB tels qu'ils sont utilisés pour les gains ou pertes dans les publications technique sont l'expression implicite d'un rapport de puissance et de rien d'autre.

Je connais un peu sup télécom bretagne à travers les retours que m'en ont fait des amis qui y sont passé, ça incite effectivement à faire confiance à la source.

Bonne journée.

David.

Partager ce message


Lien à poster
F6AWN

Hello !


Ce que j'aurais du écrire c'est plutôt que les dB tels qu'ils sont utilisés pour les gains ou pertes dans les publications technique sont l'expression implicite d'un rapport de puissance et de rien d'autre.

Votre précédent message montrait que vous aviez compris "le truc". Mais, dans l'intérêt de ceux qui lisent les échanges de ce forum, et peut-être pour certains, s'en servent pour préparer l'examen à la licence radioamateur, il est préférable de s'obliger à la rigueur. :D

En pratique, penser en variation de "puissance" permet de s'affranchir des impédances d'entrée et de sortie du dispositif en test, alors qu'une variation de tension (ou d'intensité) nécessite qu'on précise sur quelle charge elle a été mesurée.

Cordialement,

Francis, F6AWN

Partager ce message


Lien à poster
F8DQL

Bonjour,

Ayant besoin d'une source de bruit HF, j'ai tout naturellement cherché sur le forum et suis tombé sur votre message David.

Un grand merci !

Réalisé en une heure avec ce dont je disposais (TL592P, 2N2222, T50-6, boitier de récupe déjà vampirisé), ça fonctionne parfaitement de 160m à 6m. Je n'ai pas d'analyseur de spectre, j'ai juste pu constater le bruit constant au S-mètre.

Je crois que je n'ai jamais réalisé de circuit aussi moche. Après la méthode Manhattan, la méthode bric et broc !

post-2-0-67060200-1464100536_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
F6ITU

ben si ça c'est moche, il doit y avoir un terme absent de mon vocabulaire pour qualifier mes bidouilles :-)

Marc

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ

Bonjour,

Ayant besoin d'une source de bruit HF, j'ai tout naturellement cherché sur le forum et suis tombé sur votre message David.

Un grand merci !

Réalisé en une heure avec ce dont je disposais (TL592P, 2N2222, T50-6, boitier de récupe déjà vampirisé), ça fonctionne parfaitement de 160m à 6m. Je n'ai pas d'analyseur de spectre, j'ai juste pu constater le bruit constant au S-mètre.

Je crois que je n'ai jamais réalisé de circuit aussi moche. Après la méthode Manhattan, la méthode bric et broc !

Bonjour Jean-Baptiste,

Je suis vraiment content que vous ayez fait confiance à ce montage (je n'ai pas de précédent en tête pour ce que j'ai publié sur ce forum) , et encore plus content que ça ait fonctionné.

Comme le dit Marc, c'est pas vraiment "moche".

Merci.

David.

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ
Le 19/06/2015 à 21:41, F4HTQ a dit :

Bonsoir

j'ai retrouvé ( un peu par hasard) la feuille ou j'avais consigné tous les niveau de bruit ( en mv) et tension d'avalanche de ce que j'avais testé.

BC651S 5mv à 7.6V

2N2222 5mv à 8.3V

BC557 12mv a 8.3V

BC327 10mv a 9.1V

BC139 10mv a 10V

BC547B 10mv a 10V

BCW95B 6mv a 8.5V

2N1711 8.2mv a 7.2V

Diode IR 850nm 30mv a 14,5V

BZX85C 8mv a 7.9V

BZX 79C 15mv a 13V


L'élu avait été le 651S car le bruit montait bien en fréquence ( ce qui était bien moins le cas avec les autres) tout en offrant une tension d'avalanche parmis les plus faibles.

Cordialement,

David.

Bonsoir,

18 mois plus tard.

j'ai continué à essayer pas mal de transistors pour avoir un bruit d'avalanche plat en fréquence et intense.
Le meilleur résultat que j'avais était avec le BC651s, le problème est que même si il m'en reste une dizaine sous la main, ce transistor est devenu introuvable depuis pas mal de temps.

Ce soir j'ai obtenu un résultat très proche de celui du BC651S en utilisant un BC560C, c'est un PNP à gain élevé.
Le niveau est comparable, la tension d'avalanche est comparable ( 7.8v sur celui que j'ai testé) et les ondulations de niveau sont un peu moins bonnes que celles du BC651s, mais ça reste très correct ( de l'ordre de 4db de 0 à 50mhz).
L'avantage non négligeable, c'est que le BC560C est toujours fabriqué et facile à trouver ( il y en a chez RS).
Par contre, c'est un PNP, donc sur le montage il faut inverser la base et l'emeteur.

Je pense que les BC548C et BC549C pourraient présenter le même niveau de performance, mais je n'en ai pas sous la main pour tester.
 

David, F4HTQ.

PS: je mettrais bientôt en ligne une nouvelle source de bruit quasiment plate jusqu'aux UHF ( 800Mhz), à base la encore de transistor utilisé en avalanche mais avec une amplification à base de MMIC derrière. Elle marche bien, mais il faut que je trouve le temps de rédiger ça au propre.

 

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ
Il y a 18 heures, F4HTQ a dit :

..

David, F4HTQ.

PS: je mettrais bientôt en ligne une nouvelle source de bruit quasiment plate jusqu'aux UHF ( 800Mhz), à base la encore de transistor utilisé en avalanche mais avec une amplification à base de MMIC derrière. Elle marche bien, mais il faut que je trouve le temps de rédiger ça au propre.

Depuis je l'ai un peu améliorée, j'ai gratté 200MHz de plus en alimentant le MMIC avec quelques mA de plus.
J'ai d'ailleurs utilisé un BC560C


C'est en ligne ici : http://alloza.eu/david/WordPress3/?p=130
 

Mais je préfère qu'on en discute dans le sujet "généraliste" de l'outillage de mesure home made, donc ici:

 

 

Modifié par F4HTQ

Partager ce message


Lien à poster
F0GMJ

Bonjour  au sujet des générateurs de bruit made in china avec 3 mmic voir electrobidouilleur sur youtube radioamateur canadien en français attention  au niveau tout de même 

Partager ce message


Lien à poster
F6ITU

Retour chariot, majuscule, virgule, point, url, sujet-verbe article indéfini point, majuscule

:-(( 

Marc

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ

Bonjour,

je pose la question ici en désespoir de cause après avoir pas mal écumé le web et testé des solutions non satisfaisantes.

Existe t'il un programme de calcul des inductances pour des tores qui donnerais aussi le facteur de qualité ( espéré ) et la SRF ?
le tout avec le material, le diamètre du fil, le nombre de tours, la fréquence...

j'ai trouvé multitudes de programmes sympa, mais aucun qui proposait ce cocktail.

Idéalement, j'aimerai pouvoir tracer le genre de courbes qu'on trouve dans cette note d'application : http://www.micrometals.com/appnotes/appnotedownloads/ipc4hqi.pdf

David.

 

Partager ce message


Lien à poster
F0CRU

Bonjour David,

A mon avis cela doit exister chez les pros, mais là...

73's

Stephan

Partager ce message


Lien à poster
F6ITU

Hello

Histoire de relancer le shmilblick, à propos de la remarque de Georges sur l'instrumentation base de toute station radio

milliwattmètre arduidinisé

http://www.dl2sba.com/index.php/elektronik/messtechnik/rf-powermeter/273-rf-powermeter

(suivre les multiples articles, le montage s'est perfectionné avec le temps)

les progrès aidants, ce bolomètre 0/6 GHz, 0/-65 dBm écrase largement l'OZ2CPU qui était pourtant un bel outil (que j'utilise toujours en réflectomètre d'ailleurs, poil au p'tit beurre) 

fréquence étalon avec le VFO-DO également arduidinisé

http://www.arrl.org/files/file/QEX_Next_Issue/2015/Jul-Aug_2015/Marcus.pdf

de W3PM 

la version de ON5DRE

et celle de F2DC

http://roland.cordesses.free.fr/GPS_Si2cor.html

marc

 

Partager ce message


Lien à poster
F6ITU

Yop

Une rapide description du milli de DL2SBA, version "quick and dirty" maison 

https://f6itu.wordpress.com/2017/07/17/milliwattmtre-08-ghz-650dbm-pas-cher/

et pour les flemmards de mon calibre, le pcb de support 

https://github.com/F6ITU/PWRmeter

Je rappelle que pour 17 dollars (15 euros) port compris, on peut se faire tirer 20 pcb de ce type, soit 75 centimes d'euro le cuivre... ca ne vaut pas le coût de s'en priver. (allo ? t'as un radioclub et il fait des contests ? allo quoi) 

Franchement, les performances du détecteur à base d'AD8318 rendent les réalisation de la génération OZ2CPU totalement dépassées (et bien plus coûteuses). Et je ne parle pas du confort de lecture et d'utilisation. 

Je remercie du fond du cœur l'industrie informatique toute entière qui, des années durant, nous a abreuvé de boîtiers de commutation pour imprimantes ou ports série, sans qui nombre de bidouilles radioamateur ne seraient pas aussi faciles. 

 

milliwattmeter-on.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
F1US

bonjour , j'ai egaré le lien pour les CI pas chers!! pouvez vous le rappeler. merci d'avance

73

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×