Jump to content
F4HTQ

Construction des appareils de mesure OM

Recommended Posts

LACHAUD Stéphane

Merci David, pour ce schema.

Je comprends et connais le principe de fonctionnement, pas de souci... mais c'est bien de le voir mis clairement ici, ca peut pas faire de mal de me le rappeler. :)

Mais en fait j'aurai voulu avoir un retour un peu plus spécifique sur le schema rudimentaire que j'ai posté plus haut, dans l'optique d'utiliser une source de bruit comme la tienne avec un oscillo classique, en mode XY, et sur le raisonnemkent qui m'a amené à ce schema...

Merci beaucoup pour ton offre. :) Ca pourrait bien m'être utile bientôt. :)

Pour l'anecdote, le truc que j'avais bricolé était basé sur ce schema (inspire au niveau generation de la rampe par ce lien là: http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fdede92dubois.free.fr%2Fdunetb%2F13%2Fb%2F36.JPG&imgrefurl=http%3A%2F%2Fdede92dubois.free.fr%2Fdunetb%2F13%2F13dunetb.htm&h=404&w=632&tbnid=L_hydbudNdvSyM%3A&zoom=1&docid=oGCBi7ax7ot40M&ei=eyiEVeyEK4f5ywOD47iYDw&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=1016&page=1&start=0&ndsp=55&ved=0CDUQrQMwBw )

8595990_63e6aeb35c_l.jpeg

Grossièrement dessiné de mémoire.... Un montage très grossier, sans la moindre notion de mélange là dedans, à la "sélectivité" quasi nulle et variable suivant la fréquence, La réponse était tout sauf plate (allure en pointillée)... mais qualitativement, ca marchait... et je m'amusais à utiliser mon MFJ comme "marqueur pour repérer les frequencies des stations broadcast reçues (3 en moyennes dans le bout de bande que je "visualisais", de mémoire)....

Une experience rigolote pour le sûr... :)

à bientôt.

Stéphane

Edited by LACHAUD Stephane

Share this post


Link to post
F6FKN

http://constructions.f6fkn.com/pictures/index.html

Tout en bas de cette rubrique images, j'ai rajouté la réponse d'un filtre à quartz 10,7 MHZ, alimenté par une source de bruit.

Vous pourrez ainsi vous faire une idée plus exacte du résultat.

Continuez à phosphorer, c'est ainsi que vous avancerez... :)

Edited by F6FKN

Share this post


Link to post
F6CER

Stéphane, essayez d'imaginer quelle figure peut résulter de l'application d'un signal brut et d'un signal filtré en X et Y d'un oscilloscope

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonsoir

j'ai retrouvé ( un peu par hasard) la feuille ou j'avais consigné tous les niveau de bruit ( en mv) et tension d'avalanche de ce que j'avais testé.

BC651S 5mv à 7.6V

2N2222 5mv à 8.3V

BC557 12mv a 8.3V

BC327 10mv a 9.1V

BC139 10mv a 10V

BC547B 10mv a 10V

BCW95B 6mv a 8.5V

2N1711 8.2mv a 7.2V

Diode IR 850nm 30mv a 14,5V

BZX85C 8mv a 7.9V

BZX 79C 15mv a 13V


L'élu avait été le 651S car le bruit montait bien en fréquence ( ce qui était bien moins le cas avec les autres) tout en offrant une tension d'avalanche parmis les plus faibles.

Cordialement,

David.

Share this post


Link to post
LACHAUD Stéphane

Bonjour Georges.

Ok, je m'y mets...

- si en X j'injecte sans autre preambule le signal brut en amont du filtre a analyser (rien n'est connecte sur la voie Y du scope en mode XY, ou cette voie Y est mise a la masse):

Le spot va filer de gauche vers la droite et de la droite vers la gauche a chaque instant, de facon cahotique et avec des amplitudes horizontales de mouvement variables et elles aussi cahotique...

- si maintenant, j'injecte aussi en Y le signal de sortie venant du filtre traverse par le signal du generateur de bruit, en fait, je vais bien avoir une deviation verticale mais qui elle aussi va etre cahotique et d'amplitude variable....

mais meme si cette variation verticale sera re-profilee par la presence du filtre, en fait, je n'obtiendrais pas tel quel la courbe de reponse du filtre Amplitude = f( frequence)...

J ai l'impression que j'obtiendrais juste un pate plus ou moins informe et intense en amplitude, mais pas directement exploitable visuellement comme ca...

Bon, mon schema n etait pas bon :)....

Ca veut dire que je n'echappe pas a la necessite de ''couper en tranches sequentielles et ordonnees'' le signal de sortie du filtre...

Je reprends a 0:

Hypotheses simplificatrice de depart: je ne considere pas la solution reelle et pratique du melange de frequence, juste pour mettre l'accent sur le coeur du principe.

- je genere une rampe me permettant de controller par le biais de varicap un circuit oscillant utilise comme un filtre passe bande: suppose ideal avec une bande passante ''rectangulaire'' de delta Hz quelque soit sa frequence de resonnance sur la gamme de frequence de travail suhaitee [f1-f2] Hz.

Ainsi, periodiquement, le filtre passe bande LC balaye toute la gamme de travail [f1-f2] avec sa fenetre passante large de delta Hz.

- a cote de cela, je mets en route le generateur de bruit en question et le connecte a l'entree du filtre LC.

- j'injecte en voie X la rampe generee pour controler mon filtre LC.

- j'injecte en Y la sortie de mon filtre LC filtrant par le biais de sa fenetre passante de delta Z le signal du generateur de bruit le traversant.

j'obtiens donc bien la variation en amplitude du signal delivre par le generateur en fonction de la frequence (tension aux bornes de la varicap = f (frequence resonnance de LC).

a t=ti, LC est centre sur fi, et laisse passer une gamme de frequence delta Hz centree sur fi, et ayant une amplitude donnee Ai.

a t=tj, LC est centre sur fj, et laisse passer une gamme de frequence delta Hz centree sur fj, et ayant une amplitude donnee Aj.

a t=tk, LC est centre sur fk, et laisse passer une gamme de frequence delta Hz centree sur fk, et ayant une amplitude donnee Ak.

etc...

le truc particulier avec la source de bruit c'est que pour une frequence donnee f(i,j,k), les amplitudes respectives A(i,j,k) varient de facon aleatoire en permanence, ce qui veut dire que lorsque la fenetre de LC revient a fi, lors e la remise a zero de la rampe, lors du prochain parcours, les variations verticales A(i,j,k) seront differentes....

Donc a l'oeil, on va obtenir une bande horizontale a l'ecran, mais dont les bords haut et bas seront flous (cf la photo de David).

cela n'empechera pas, si l'on intercalle entre la sortie du fltre LC et la voie Y de l'oscillo l'element dont on souhaite connaitre la reponse frequencielle sur la fenetre de travail [f1-f2] de voir celle ci. En effet, l attenuation suivant que l on ait affaire a un filtre passe bas, haut, bande, notch... alterera de toute facon la bande de frequence concernee et generee par le generateur de bruit....

Et comme indique plus haut, comme le signal de reference (signal brut du generateur de bruit ''blanc'') ne reste finalement ''constant'' que moyenne dans le temps, cela veut dire qu'il vaut mieux aussi moyenner les mesures en sorties de l element a analyser sur un nombre de rampes suffisament grand pour avoir une moyenne representative de la courbe de reponse dudit element.

* l'avantage de la methode utilisant le generateur de bruit: aucune necessite de gerer le synchronisme entre un generateur classique HF avec la rampe, bref pas besoin de ''wobuler''.

* desavantage: peut etre moins de precision dans la courbe de reponse obenue, modulo le nombre de rampes cycliques utilisees pour obtenir une moyenne representative (cf le lien (merci pour votre site!) et remarques de F6FKN).

J'espere que je suis a peu pres dans les clous.... je viens de penser tout haut.

Apres tout ceci est theorique, et du fait que la selectivite (et donc le Q) et reponse en amplitude de mon filtre LC est tout sauf constante tout au long de la fenetre de travail [f1-f2], en plus d'etre de toute de facon insuffisante (cf mon montage moche comme un pou :D ), pour une vraie solution pratique, on repasse par la case classique ''melange'' illustree par le schema de David.

En esperant avoir a peu pres compris le truc... :)

a bientot.

Stephane

Edited by LACHAUD Stephane

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour Stephane

Quelle complication !

imaginez simplement un récepteur dont le bouton d'accord est synchronisé avec la trace horizontale

et le "S" metre est synchronisé avec la trace verticale

si vous voulez analyser un filtre , il faut lui injecter une fréquence et regarder avec un récepteur (l'analyseur) qui écoute la même fréquence que celle injectée puis refaire la même opération sur plusieurs fréquences de façon à obtenir sa courbe : exactement comme un scanner pourrait le faire

c'est la que la simplification intervient :

1) soit vous disposez d'un générateur dont la variation de fréquence est parfaitement synchrone avec le récepteur (on l'appelle d'ailleurs générateur de poursuite)

2) soit vous disposez d'un générateur de bruit (qui fabrique donc toutes les fréquences en même temps ( et n'a donc plus besoin d’être synchronisé) et le récepteur analysera point par point ce qui sort du filtre

la première solution est "riche" mais très précise

la deuxième solution donne une résolution un peu moins bonne et un peu moins de dynamique mais reste très valable pour la majorité des mesures que nous avons à faire

elle est pas belle la vie simple ?

Share this post


Link to post
F6FKN

On sent la déformation scolaire...

Même ce qui est simple peut être relaté de manière compliquée.

Le style CER est beaucoup plus pragmatique.

L'essentiel, toujours l'essentiel... ;)

Share this post


Link to post
LACHAUD Stéphane

Bonjour :)

Oui c'est vrai, en fait j ai voulu fourrer dans mon laius tout ce qu'il y avait et se passait en le formalisant un peu, entre la sortie du filtre et le scope.... afin de retomber sur finalement la fonction ''recepteur''...

j'avoue que je m'exprime en "parfois complique".... j'en suis conscient et je travaille dessus.

En m'excusant de ne pas progresser aussi vite que je le voudrais dans ce domaine (entre autre).

Stephane

Share this post


Link to post
F4HTQ

Dans votre schéma, il serait beaucoup plus judicieux de remplacer le filtre passe-bas par un passe bande centré dans les 1 ou 2 MHZ, mais cela dépend énormément de la plage de mesure que vous souhaitez utiliser.

En résumé, il vous faut une FI, qui précède l'ampli log.

je me suis posé la question, car ça donne effectivement la possibilité de filtrer très étroit, ce qui est précieux.

mais alors on a le problème de la fréquence image et par conséquence, comme vous dites, de la plage de mesure.

Bon je pense que j'ai mis la main sur le problème potentiel qu'on aurait en zero IF.

Au début j'ai pas trop compris l’intérêt d'éviter le zero IF, vu qu'on sais assez facilement fabriquer des filtres passe bas très abruts et stables.

Ensuite, si on regarde de plus prés, on va se rendre compte qu'un filtre passe bas qui coupe a quelques centaines d'Hz empêchera aussi le tracking rapide du mélangeur.

en gros, si on balaie avec le générateur d'impulsion 50 fois par secondes, et qu'on espère une résolution horizontale de 200 fréquences, on va changer de fréquences 200 * 50 = 10 000 fois par secondes, donc tous les 1/10 000 de secondes il faut être capable de rendre une mesure.

Si on a un filtre qui coupe a 1Khz, ça va donner un truc très "mou du genoux" pour suivre, et la courbe va être très lissée, elle va perdre tous les pics. Notre analyseur de spectre est bon pour la poubelle.

Par contre si on a une IF à quelques megahertz, le filtre sera très réactif quand on balayera les fréquences et on aura tous nos pics.

J'ai bon ou alors le problème est autre part ?

Cordialement,

David.

Share this post


Link to post
F6FKN

Ah, la "phosphoration" mentale progresse.

Effectivement, avec le filtre passe bas, on se retrouverait avec un phénomène extrêment lent, encore moins performant qu'une mesure directe avec un générateur manoeuvré à la main.

Suivant la plage de fréquence qui vous intéresse, vous avez en gros 2 raisonnements:

1/FI relativement basse, qui vous amputera le bas du spectre. ex: 2 MHZ, et plage de mesure utilisable après cette fréquence.

2/FI relativement haute, qui respecte le bas du spectre, mais amputera le haut. ex 45 ou 56 MHZ, (des filtres à quartz existent sur ces fréquences), ce qui vous laisserait toute la plage inférieure disponible pour les mesures.

On peut facilement construire un "engin" potable sur ces fréquences à l'aide d'une synthèse DDS correcte (AD9951, par exemple)

J'ai gribouillé quelques poignées de lignes pour mon xcvr 50 MHZ, et il n'y aurait pas un gros travail à faire pour en dériver un oscillateur wobbulé particulièrement performant, avec une sortie déclenchement pour l'oscillo en début de balayage.

Lorsque les routines de calcul sont entièrement écrites en assembleur et optimisées au maximum, on peut obtenir une rapidité suffisante pour wobbuler 50 fréquences différentes en 20 mS, ce qui restitue un balayage horizontal à 50 HZ.

Le µP, avec son horloge 40 MHZ a suffisamment de ressources pour gérer simultanément un clavier numérique, un afficheur 4X20 caractères, un encodeur optique, et le DDS.

Le pas de variation est variable à volonté, et le synchronisme est calé sur l'horloge d'un pic 18F4620, et géré en interruption prioritaire, ce qui confère une étonnante précision au signal de sortie, par rapport au balayage.

La variation étant parfaitement linéaire, on peut donc parfaitement utiliser le graticule de l'oscillo comme échelle de fréquence.

Voir l'image représentant la réponse en fréquence d'un quartz sur ce lien, en bas de page: http://constructions.f6fkn.com/dds/index.html

La rubrique est un peu "vieillote", (AD9850) car je n'utilise plus maintenant que des AD9951, (DAC 14 bits, et Fmax 160 MHZ)

Mais, il faut bien commencer un jour.

Le soft du PIC a été constamment amélioré, et les routines mathématiques poussées au maximum de rapidité.

L'AD9951+ le PIC 18F4620 reviennent à environ une vingtaine d'euro.

Ce genre de construction peut servir de "coeur" à un projet de wobbu très bon marché pour débutant passionné... :D

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour F6FKN,

Merci d'avoir confirmé mes suppositions, c'est des trucs auxquels j'ai pensé en me réveillant ce matin.

..La rubrique est un peu "vieillote", (AD9850) car je n'utilise plus maintenant que des AD9951, (DAC 14 bits, et Fmax 160 MHZ)

Mais, il faut bien commencer un jour.

Le soft du PIC a été constamment amélioré, et les routines mathématiques poussées au maximum de rapidité.

L'AD9951+ le PIC 18F4620 reviennent à environ une vingtaine d'euro.

Ce genre de construction peut servir de "coeur" à un projet de wobbu très bon marché pour débutant passionné... :D

Ici il y a un projet de contrôle de l'AD9951 avec un processeur Atmel : http://www.silicium628.fr/article_i.php?id=47

C'est assez bien foutu et détaillé.

Je pense m’acheter un de ces DDS, pour un futur récepteur :)

Dans l'ensemble je commence mes nouveaux projets avec des AVR plutôt que avec des PIC, pour plusieurs raisons, dont celui de la qualité des outils de développement. Ceci dit il me reste un joli stock de PIC dans mon armoire a composants, et pour certaines taches ( comme la conception d'un fréquencemètre avec un compteur synchrone) ils ont bien plus adaptés que des AVR. Donc de temps en temps, je pioche un PIC et je le colle sur un circuit :).

Cordialement,

David.

Share this post


Link to post
F6FKN

Le projet est intéressant, mais l'auteur n'a manifestement pas d'analyseur de spectre, et ignore Nyquist, sans quoi il aurait compris pourquoi le constructeur donne 160MHZ maxi avec une horloge 400 MHZ (100 MHZ extérieur, multiplié par 4 par le PLL du DDS, ce qui dégrade encore les performances, dixit toujours le constructeur)

Il est conseillé, autant que possible, d'utiliser une horloge extérieure, sans passer par le PLL du DDS, car la qualité de cette horloge conditionne totalement la qualité du résultat.

Ne voyez pas la de critiques, mais simplement quelques sources d'étonnement.

Pour atteindre 200 MHZ "acceptable" en sortie, il faut passer l'horloge à 500 MHZ.

Lors des essais, le DDS réagissait apparemment bien à ce dépassement de 25%.

Bref, à chacun sa méthode.

L'important c'est d'essayer.

73

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour à tous,

David a ouvert ce fil ainsi :

"Je crée ce sujet pour discuter de la conception des appareils de mesure en général, et de ceux spécifiques aux RF en particulier."

Dans une autre discussion, sur les filtres à quartz, Stéphane fournit un lien vers le site "ed49". C'était l'occasion d'y faire un tour, et j'y ai trouvé la description d'un montage simple utilisant un ordinateur pour mesurer l'intermodulation d'un émetteur :

http://ed49.ref-union.org/intermod.php

Même si vous ne vous lancez pas dans la mesure, lisez au moins la description ! Vous verrez que le même transceiver (FT-847) ne produit pas le même niveau de produits indésirables selon qu'il est utilisé avec une puissance de sortie de 25W ou de 100W. Vous verrez aussi comment un ampli HF utilisé à mi-puissance (400W) car excité par un émetteur lui-même a basse puissance produit des signaux plus propre que le FT-847 ci-dessus utilisé à 100 W, soit 6 dB de moins. :rolleyes:

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4HTQ

Merci Francis,

j'aurais une question la dessus.

la charge 50 Ohms, j'imagine que c'est une charge purement résistive.

ça se trouve "facilement" des résistances carbone de puissance capables d'absorber plusieurs dizaines de watts ?

Cordialement,

David.

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonsoir,

Nouvel appareil de mesure, la sonde capacitive passive:

sondecapacitive.JPG

Conçue aprés avoir visité la page du club HB9G : http://www.hb9g.ch/old/2006/20060301_sondes_de_mesure_sans_pertubation.htm#3. Sonde capacitive

j'ai repris exactement leur construction, c'est à dire qu'en tête de cette sonde il y a deux condensateurs de 1pf en série, elle perturbe donc à un niveau de 0.5pf en série.

La mienne (environ 1.10 mètre de cordon (soit dans les 110pf de capacité parasite)) , utilisée avec mon oscilloscope ( 15pf de capacité parasite sur l'entrée) réduit la tension mesurée d'un facteur 250, donc 10mv affichés sur l'oscilloscope correspondent a 2.5V a l'autre bout de la pointe.

Avec 0.5pf de perturbation on peux carrément calibrer des oscillateurs avec, elle m'a rendu un grand service pour la mise au point de mon upshifter SDR.. quand il a fallu régler l'oscillation du quartz en overtone.

Je réfléchi a me faire aussi des sondes actives, mais pour l'instant ça reste assez vague.

Cordialement,

David.

Edited by ALLOZA David

Share this post


Link to post
LACHAUD Stéphane

Salut! :)

Merci david pour la description de ta sonde, c'est simple et astucieux, comme d'hab quoi... :)

Quelques idées pour alimenter le fil:

Pour ma part, j'aime assez utiliser différents types de "sonde" suivant ce que je souhaite visualiser:

- pour les oscillateurs LC:

* Typiquement, j'utilise une simple petite boucle de couplage de 3-4 cm de diameter faite de gros fil de cuivre bien rigide, conectée par le biais d'un T "BNC/banana" sur le cable coaxial de mesure qui va à l'oscilloscope, que je positionne en couplage aussi lâche que possible, à quelque cm du bobinage du circuit oscillant, côté "froid" dudit bobinage.

Ca me permet de vraiment peu impacter sur le fonctionnement du circuit en cours de mesure et comme c'est souvent ce moyen de couplage que j'utilise, en montage, pour extraire le signal HF que je veux utiliser en aval de l'oscillateur, ce que j'obtiens comme résultat à l'oscillo reste donc assez representatif de ce que j'obtiendrais dans mon montage definitif: oscillateur - boucle de couplage en entrée d'un (premier) étage buffer à base de FET monter en drain commun, etc....

* En meme temps que je positionne ma boucle de couplage à proximité de l'oscillateur, je "l'écoute" par le truchement du phénomène de battement, sur un récepteur (mode BLU) initialement légèrement décallé de quelques centaines de Hz, de la fréquence de l'oscillateur et posé à 2-3 m de celui-ci. Ainsi, je m'assure en aprochant progressivemnt ma boucle de mesure/couplage que je n'influe pas sur le fonctionnement de l'oscillateur. Quand ca commence à dériver, je rééloigne la boucle un peu.

Avec un poil d'habitude on arrive à avoir toujours un signal propre et bien lisible au scope, avec semble t'il aussi aucune influence notable du moyen de mesure sur le signal mesuré.

- pour les ampli "HF"

Comme toi, avec une pointe de touche et un jeu de petite capacités de diverse valeurs montées en series. Parfois un simple pont diviseur avec un potentiomètre mono-tour carbone de grosse valeur (quelques MOhms) et une petite capacité de quelques pF montées en série sur le point variable du potentiometre...

Juste quelques idées en passant.

à bientôt.

Stéphane

Edited by LACHAUD Stephane

Share this post


Link to post
F4HTQ

Pour ceux qui voudraient construire la source de bruit ( http://www.radioamateur.org/forums/index.php?/topic/33102-construction-des-appareils-de-mesure-om/?p=214875 )

et qui utiliseraient un 2N2222A ( très facile a trouver pour presque rien).

Voila ce que ça donne au niveau spectre:

2222A.JPG

Donc on garde le même shéma que celui d'origine, on remplace le BC651S par un 2N2222A et on passe l'alimentation à 12V.
ça tiens moins bien la fréquence, on passe pas les 30Mhz, mais pour du décamétrique ça suffit.

Cordialement,

David.

Edited by ALLOZA David

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonsoir,

Bon, nouveau montage fait ce week end.

Générateur de bruit HF pour moins d'un euro de composants ( environ 0.5€).

Les specs:

spectre a peu prés plat de 0 a 10Mhz, utilisable jusqu'a 14Mhz.

sortie sur un niveau d’approximativement 0dbm sur 50 Ohms.

Marche sur une simple pile de 9V, consomme 7mA.

composants de base faciles à trouver, pas de CI, pas de tores.

sort sur 50 Ohms.

J'ai suivi certaines lignes directrices comme essayer de n'avoir qu'un seul type de composant actif ( ici des transistors BF199), assez facilement trouvables, montage qui ne demande pas des réglages "pointus", et facile à monter en l'air. ça augmente les chances qu'il soit reproduit. Les condensateurs sont tous des céramiques multicouches, les résistances des 1/4W a 5%.

Le schéma:

schematic.png

Le montage d'expérimentation:

IMG_0884.JPG

Le résultat de sortie sur mon analyseur de spectre ( impédance d'entrée 50 Ohms)

IMG_0879.JPG

La sortie sur mon oscilloscope USB en mode analyseur de spectre ( impédance d'entrée 1MOhms):

noise_generator_spectrum.png

La sortie en mode oscilloscope "normal"

noise_generator_time.png

Pour ceux qui voudraient le monter, Il faut vraiment prendre des BF199, le montage est vraiment fait pour ce transistor particulier, avec ses qualités et ses défauts.

Ces mesures ont été faite avec une pile neuve ( 9V), les sorties restent comparables jusqu'a 8V, ensuite ça se dégrade progressivement pour s’arrêter de fonctionner vers 7v.

Pourquoi avoir fait ce montage ?

j'ai acheté des BF199 pour tester ce recepteur : http://oernst.f5lvg.free.fr/rx/1v2-tran-2013/rx-1v1-2013-en.html

et puis en regardant le datasheet j'ai vu que la tension d'avalanche était certainement basse ( donné sur un minimum de 4V, entre 6V et 7V selon le courant qu'on met dans la réalité), et donc propice à une alimentation par piles. De plus vu la très faible capacité B/C ( 0.5pf) j'en ai déduit que l'effet Miller devait être négligeable a quelques Mhz et qu'on pouvais donc faire un montage simple a deux transistors.. identiques.

Ceux qui n'ont pas de source de bruit n'ont plus d'excuses pour ne pas s'en monter une :lol:

Bonne soirée.

David.

Edited by ALLOZA David

Share this post


Link to post
F4GPJ

Bonjour David

Merci pour ce petit générateur , ce sera moins encombrant pour certains réglage que mon Metrix 235B :)

BONNE journée

Share this post


Link to post
F4GPJ

Sinon David sans vouloir abuser hi, pour passer de 0dbm à moins 73dbm sur 50 ohms (étalon svp) , pouvez vous nous indiquer les valeurs des résistances

afin de réaliser l' atténuateur , ici je ne possède pas de "géné" étalonné ... :rolleyes:

Share this post


Link to post
F4HTQ

Sinon David sans vouloir abuser hi, pour passer de 0dbm à moins 73dbm sur 50 ohms (étalon svp) , pouvez vous nous indiquer les valeurs des résistances

afin de réaliser l' atténuateur , ici je ne possède pas de "géné" étalonné ... :rolleyes:

Bonjour F4GPJ,

les 0dbm que j'ai donné c'est la puissance du signal "complet".

sur une tranche de spectre donnée, c'est plutôt du -40dbm. En gros, plus ton spectre est large, plus tu aura sur une partie du spectre un niveau faible pour un même niveau de sortie global. d'ailleurs il me semble que le signal affiché au niveau du spectre dépend de la largeur de mesure sur le spectre (granularité des harmoniques), il faut que je cherche un peu de doc la dessus ou que quelqu'un qui connaisse bien le truc intervienne sur le sujet.

je pense que les -73dbm que tu cherche son au niveau du spectre.

Dans ce cas la le mieux plutôt que de faire une atténuateur est de faire un montage moins amplifié, on gagnera en bande passante et en consommation.

j'en ai un en tête qui pourrais aller très bien, je vais essayer de le tester en soirée.

Bonne journée.

David.

Share this post


Link to post
F4HTQ

F4GPJ,

C'est sur quelle bande de fréquence que tu aurais besoin d'un bruit a -73dbm ?

Avec tous les essais que j'ai pu faire ( j'ai une dizaine de générateurs de bruit dans mon placard), il y a de grosse chances que j'ai exactement ce qu'il te faut.

David.

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...