Jump to content
Sign in to follow this  
News Radio

Analyse de l'antenne mini-whip de PA0RDT

Recommended Posts

F4HTQ

Bonsoir,

Le lien me semble un poil pété.

il renvoie a la racine du site... avec donc des tests de produits capilaires ou de produits pour piscine.

Cordialement,

David Alloza.

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bon, vu que ça passionne pas les foules, je vais faire un résumé très rapide de ce qui est exposé.

Et ensuite, j'écrirais ce que j'en pense.

il s'agit donc d'une antenne active miniature ( quelques cm ou plutôt quelques cm²), fonctionnant uniquement en réception, et capable de recevoir des émissions de 10Khz à 20Mhz.

l'idée de l'auteur est de ne capturer que le champ électrique en construisant en gros la moitié d'un condensateur ( donc une seule plaque ).

L'auteur avance que hors des habitations les parasites se sont présent que de par leur composante magnétique, la composante électrique ne passant pas les murs.

La surface de réception est très faible et les niveau sont donc très faibles, mais l'auteur avance que ce n'est pas grave tans que le bruit électrique capté reste supérieur au bruit intrinsèque du premier semi-conducteur qui amplifie. Ici il s'agit d'un J310, donc d'un Jfet VHF.

L'auteur avance que les performances en réception ( et donc après amplification car il s'agit d'une antenne active) sont comparables a celles qu'une antenne filaire "entière", donc d'une antenne de plusieurs mètres a plusieurs dizaines de mètres.

L'auteur explique qu'il a mis en place cette antenne pour arriver a bien recevoir en milieu urbain, les loop magnétiques restant trop sensibles aux parasites.

Ce que j'en pense:

j'ai un peu fait joujou avec des sondes de champ électrique, afin de mesurer des champs électriques naturels ( nuages et autres), ou même avec un détecteur de câbles électriques dans lequel la sonde était une petite plaque de cuivre, c'est donc un sujet que j'ai un peu expérimenté.

voila cela que tout ceci m'inspire:

  • Capturer le champ électrique avec une plaque "capacitive" est crédible, et la résistance de 2Mo a travers laquelle la tension relevée se transfère à la masse doit protéger des très basses fréquences ( continu et 50Hz), on a donc un filtre passe haut dont on peut supposer qu'il coupe a quelques khz.
  • ceci n'est pas une antenne mais une sonde "large bande" dans le sens ou elle ne résonne pas mais mesure un champ variable.
  • La sélectivité est a peu prés nulle, faute de résonance.
  • les niveau de réception affichés semblent crédibles... car même si la puissance prélevée est minuscule, rentrer sur le gate d'un jfet c'est offrir un gain en courant très élevé, donc presque rien * énormément, ça doit faire quelque chose au final ( si du moins l'hypothèse de l'auteur qui consiste a dire que son signal reste supérieur au bruit intrinsèque de son jfet est vérifiée).
  • pour pouvoir comparer ceci a une grande antenne filaire il faudrait rajouter un circuit d'accord aprés l'ampli de l'antenne active et avant le TX, pour avoir une sélectivité comparable.
  • si le niveau de parasites électriques est trop important, même sur une seule fréquence, cette antenne doit saturer en raison de sa non sélectivité.
  • considérer que les parasites extérieurs sont uniquement magnétiques et ne gênent pas l'antenne, c'est spéculer sur le fait que la composante électrique du champ qu'ils provoquent met une distance importante a se construire après que le parasite ait passé les murs , je n'ai pas de données la dessus. De plus j'ai quand même un doute sur le fait que l'extérieur "proche" d'une habitation soit aussi clean au niveau du parasitage en champ électrique.
  • les personnes intéressées par ce type d'antenne sont assez restreintes. Elle est petite mais inutilisable en intérieur a cause de la composante électrique des parasites, donc ça exclue tous les récepteurs de salon ou récepteurs portables qui devraient être encore plus parasités que avec une antenne fouet raccourcie. il ne reste que ceux qui peuvent en installer une en extérieur, ou a la rigueur ceux qui voudraient construire un récepteur portable parfaitement blindé pour ne rien rayonner en électrique et qui ont la possibilité de l'utiliser loin de toute source de brouillage.
  • L'argumentaire de l'auteur ne va a l'encontre d'aucun principe physique, mais certaines choses demandent à être vérifiée, surtout au niveau des ordres de grandeur, et de certaines assomptions ( comme celle qui consiste a dire que les parasites proches des habitations ne s'expriment que, ou quasiment que, sur leur composante magnétique)

Cordialement,

David Alloza

Edited by ALLOZA David

Share this post


Link to post
F5WK

Bon, vu que ça passionne pas les foules, je vais faire un résumé très rapide de ce qui est exposé.

Et ensuite, j'écrirais ce que j'en pense.

Bonsoir David,

Je ne peux que vous conseiller la lecture de http://wwwhome.cs.utwente.nl/~ptdeboer/ham/tn/tn07.html qui remet les choses en place sur le fonctionnement réel de la mini-whip.

Des manips ont été effectivement réalisées avec une liaison fibre optique il y a une paire d'années, non pas par PA0RDT comme il est dit dans l'article de PA3FWM, mais par DK7FC qui a démontré expérimentalement que la mini-whip privée de son câble coaxial (la véritable antenne) est sourde comme un pot.

Une antenne verticale au sol et une mini-whip de même hauteur donneront des résultats équivalents en LF/MF (aux niveaux près) donc pourquoi se compliquer la vie en plaçant un préampli en haut d'un mât ? Et en prime on peut utiliser la verticale en émission.

73,

Michel - f5wk

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bon, vu que ça passionne pas les foules, je vais faire un résumé très rapide de ce qui est exposé.

Et ensuite, j'écrirais ce que j'en pense.

Bonsoir David,

Je ne peux que vous conseiller la lecture de http://wwwhome.cs.utwente.nl/~ptdeboer/ham/tn/tn07.html qui remet les choses en place sur le fonctionnement réel de la mini-whip.

Des manips ont été effectivement réalisées avec une liaison fibre optique il y a une paire d'années, non pas par PA0RDT comme il est dit dans l'article de PA3FWM, mais par DK7FC qui a démontré expérimentalement que la mini-whip privée de son câble coaxial (la véritable antenne) est sourde comme un pot.

Une antenne verticale au sol et une mini-whip de même hauteur donneront des résultats équivalents en LF/MF (aux niveaux près) donc pourquoi se compliquer la vie en plaçant un préampli en haut d'un mât ? Et en prime on peut utiliser la verticale en émission.

73,

Michel - f5wk

Bonsoir Michel,

Merci beaucoup pour ce lien, c'est très instructif et surtout rigoureux.

Je ne dirais pas que le câble coaxial est la véritable antenne, vu qu'il ne reçoit rien ( à part éventuellement du bruit venant d'une mauvaise masse), mais c'est clair que si il n'y a rien pour amener la référence de potentiel de la terre sur la masse de l'ampli d'entrée, l'antenne ne mesure rien, vu qu'elle n'a pas de différence de potentiel.

ça conforte l'idée de ne pas voir ceci comme une antenne mais comme une sonde qui mesure un potentiel par rapport a une référence.

Et effectivement, elle ne sera pas meilleure ( a peu prés équivalente dans le meilleur des cas) , qu'une antenne filaire placée à la même hauteur, car les deux mesurerons la même différence de potentiel au niveau du champ électrique.

Le graphique de PA3FWM qui fait apparaître les équipotentielles est très parlant:

tn07fig2.png

Donc... elle ne sert pas à grand chose. Et l'hypothèse de l'utiliser en portable tombe totalement a l'eau vu qu'elle mesurera alors une différence de potentiel très faible.. celle de la hauteur du récepteur et éventuellement en prime celle de l'opérateur qui tient l'appareil en main.

Il me semble qu'on a fait le tour de la question, et donc qu'on est disponibles pour discuter de la prochaine antenne miraculeuse.

Merci encore pour le lien.

Cordialement,

David Alloza.

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Pour conclure je dirais qu'il n'y a pas grand chose à reprocher à PA0RDT, si ce n'est de ne pas avoir compris pourquoi son antenne était si efficace comparativement à sa taille.

l'étude rigoureuse de PA3FWM montre que les mesures de PA0RDTétaient honnêtes et il n'y avait pas de soucis de "tromperie".

ensuite, il faut voir si le fait de capter uniquement la composante électrique ( car c'est bien la seule différence que je vois comparativement à une antenne verticale de même hauteur qui capte aussi une part du champ magnétique par induction) est un véritable avantage au niveau parasitage, et ça ramène à la question que je posais initialement qui est de savoir si l'hypothèse de parasites domestiques présents principalement dans la composante magnétique au voisinage extérieur des habitations est vérifiée.

Cordialement,

David Alloza

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour

Mais quels imbéciles tous ces ingénieurs de Rhode et Schwartz, Thomson et autres Raytheon, ils devraient lire plus de littérature Amateur au lieu d'équiper la majorité des stations VLF avec ce genre d'antenne !!!!!!!!!!

Elle est pas belle la vie ?

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

Bonsoir,

Le lien me semble un poil pété.

il renvoie a la racine du site... avec donc des tests de produits capilaires ou de produits pour piscine.

Cordialement,

David Alloza.

Pour la peine, le lien ramène à cette discussion car le site de VK1OD a migré mais pas son article sur le sujet.

73,

Philippe

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour

Mais quels imbéciles tous ces ingénieurs de Rhode et Schwartz, Thomson et autres Raytheon, ils devraient lire plus de littérature Amateur au lieu d'équiper la majorité des stations VLF avec ce genre d'antenne !!!!!!!!!!

Elle est pas belle la vie ?

Bonjour F6CER,

j'ai pas trouvé de publications qui reprennent ce genre d'antenne sur des dispositifs commerciaux, j'ai trouvé des antennes E-Field mais différentielles, ce qui n'est pas exactement la même chose.

Du coup je suis preneur de toute information et références pour éclaircir.

Cordialement,

David Alloza.

Share this post


Link to post
F-10255

Bonjour,

Ma Mini-Whip est installée dans le grenier. La réception est correcte et bien meilleure qu'avec les autres antennes actives, également installées dans le grenier (dont Dressler ARA 60). Le rapport S/B est le plus souvent moins bon que celui obtenu avec l'antenne end fed de 37m installée en extérieur à 7m de hauteur et dégagée des qrm domestiques (logique)

Elle est munie de deux choke balun :

- à la base de l'antenne : 11 tours de RG114 sur Amidon FT 114A-F - design ON4UN,

- avant le RX : 12 X FT 114-43 - design W1HIS.

Mes connaissance techniques sont très limitées. Néanmoins, si la théorie de PA3FWM est exacte, je ne comprends pas comment l'antenne fonctionne alors que les choke balun sont censés bloquer les courants de gaine ? Les designers respectifs des choke balun indiquent des impédances de 1,5 à 3 KOhms sur 160m.

La mini-whip est également vendue en version "portable" (directement fixée sur le RX).

Donc si pas de coax ou choke balun, quel est le mode de fonctionnement de cette antenne ?

Dans tous les cas, elle a été adoptée par bon nombre de LFistes ...

73

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour

David, vous m'étonnez , outre la fameuse HE010 de Rhode et Schwartz, quelques lectures parmi les milliers de paragraphes disponibles sur le net :

http://www.ittc.ku.edu/~callen/active_antennas/

http://noding.com/la8ak/L2.htm

http://www.g8jnj.net/activeantennas.htm

N'oubliez pas que ce genre d'antenne ne capte que le champ électrique par rapport à la terre, et que les "choke balun " et autres artifices ont autant d'effet qu'un cautère sur une jambe de bois

Quant au mauvais fonctionnement sans contrepoids et avec transmission par fibre optique, imaginez une mesure avec un contrôleur dont on ne branche qu'un seul cordon ! Ca ne mesurera que l'air du temps, et encore .......

Edited by F6CER

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

..

Mes connaissance techniques sont très limitées. Néanmoins, si la théorie de PA3FWM est exacte, je ne comprends pas comment l'antenne fonctionne alors que les choke balun sont censés bloquer les courants de gaine ? Les designers respectifs des choke balun indiquent des impédances de 1,5 à 3 KOhms sur 160m.

...

73

Bonjour Stéphane,

tes tores de choc dissipent dans leurs pertes les fréquences moyennes et hautes mais pas les fréquences basses. dans ton cas le material que tu a utilisé est donné pour les suppressions de parasites à partir de 500Khz. Donc tes tores n'ont quasiment pas d'influence sur le transferts du potentiel de référence proche de l'antenne necessaire à la Mini-Whip.

Cordialement,

David Alloza

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour

..

Quant au mauvais fonctionnement sans contrepoids et avec transmission par fibre optique, imaginez une mesure avec un contrôleur dont on ne branche qu'un seul cordon ! Ca ne mesurera que l'air du temps, et encore .......

Oui c'est évident qu'une antenne qui mesure une différence de potentiel a besoin de la référence de potentiel d'un coté et de la valeur mesurée de l'autre.

Mais j'ai du mal a comprendre en quoi la différence de potentiel qu'elle mesurerait serait plus importante que celui d'un fil vertical qui traverserai le même champ.

Si on la prend en mobile, elle va mesurer la différence de potentiel sur 1.5m environ, ça ne donnera pas un signal très important, mais si le niveau de bruit mesuré reste supérieur a celui du transistor d'entrée pourquoi pas.

Cordialement,

David Alloza

EDIT: Si j'accorde autant d’intérêt à cette antenne c'est car j'essaie de me fabriquer un petit récepteur spécifique pour les VLF, sur lequel je veux tester certaines "astuces", et j'ai le problème de la bande passante trop étroite d'une antenne cadre - ferrite. Idéalement une large bande ( en gros de 20Khz a 150Khz), portable ou au moins transportable, m'irait très bien. Avant de tomber sur cet article je ne pensais pas que cela puisse être possible.

Edited by ALLOZA David

Share this post


Link to post
F6CER

David

La ddp que l'on récolte sera bien sûr plus importante avec un fil vertical plus long, mais le problème majeur reste l'adaptation à l'entrée du récepteur , ainsi que la saturation quasi certaine de l'étage d'entrée car en VLF, les signaux à recevoir (ainsi que les parasites au ras du sol d'ailleurs) sont extrêmement forts

En ville, Il vaut donc mieux une petite surface de capture mais dégagée des sources locales de parasites

Alors qu'à la campagne ca n'a plus la même importance et on peut avec succès implanter une verticale de 10 ou 15m avec une adaptation plus ou moins sommaire par transformateur car vu le niveau reçu, aucun FET n'est capable de résister

La vie est très dure .........

Edited by F6CER

Share this post


Link to post
TK5MO

Dans cette discussion, il ne faut pas perdre de vue que toute réception possible passe par le rapport S/B. Une petite antenne verra son gain diminuer, donc le niveau de bruit le sera également.

En VLF (comme le dit Georges), le parasitage trés fort risque de saturer l'étage d'entrée. Il faut donc diminuer le niveau global saturant, puis accroitre la sélectivité sur le signal utile. Une antenne "active" est alors appropriée.

Au pro j'utilise un récepteur de mesure Rhode et Schwarz et toutes les antennes sont des petits modèles. N'empêche qu'il nous a été recommandé de bien vérifier que nous n'utilisons pas le récepteur en "zone saturante", et des filtres réjecteurs réglables ont été approvisionnés afin de pallier à toute saturation.

Enfin, il est toujours plus facile d'avoir une faible sélectivité.... je ne vois pas trop ou se situe le problème de David sur ce point ! Si vraiment on veut du large bande (entre 20 et 150 Khz) en réponse plate (donc à accord fixe sans CV), je puis suggérer deux cadres couplés .... mais est ce vraiment nécessaire ?

Bon bricolage

73s

Dom

Edited by TK5MO

Share this post


Link to post
F5WK

En ville, Il vaut donc mieux une petite surface de capture mais dégagée des sources locales de parasites

Alors qu'à la campagne ca n'a plus la même importance et on peut avec succès implanter une verticale de 10 ou 15m avec une adaptation plus ou moins sommaire par transformateur car vu le niveau reçu, aucun FET n'est capable de résister

La vie est très dure .........

Salut Georges,

J'ai une verticale de 10 mètres qui me sert en ELF SLF VLF LF MF et au delà selon l'adaptation que je lui mets à la base. On peut éventuellement utiliser un transformateur à partir des LF (et encore pas trop vers le bas du spectre) mais on y laisse des plumes. A la limite, il vaut mieux avoir un étage d'entrée à moyenne impédance (oui derrière 30 mètres de coaxial 50 ohms!)

Par contre pour descendre bas en fréquence disons au niveau des résonances de Schumann, il faut impérativement un buffer à très haute impédance (> 20 MOhms) pour descendre la fréquence de coupure en dessous de 5 Hertz (la première SR est aux environs de 8 Hertz)

A partir des VLF, un FET convient parfaitement avec cette antenne, à condition de diminuer sa longueur efficace par un atténuateur haute impédance, ce qui a aussi l'effet bénéfique de couper la bande passante par les capacités parasites (et même que j'en rajoute!) Pour les ULF j'utilise un AOP AD8620/AD820 avec une alimentation symétrique de façon à passer le continu. Le filtrage en entrée est en conséquence.

Pour revenir à la mini-whip, les essais avec une liaison fibre optique menés par Stefan DK7FC étaient destinés à démontrer que le feeder coaxial était nécessaire pour le fonctionnement de la mini-whip contrairement à ce qu'affirmait Roeloff Bakker PA0RDT. La discussion avait lieu sur le réflecteur LF du RSGB et je devrais encore avoir les échanges de l'époque.

Michel - f5wk

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour Michel

Absolument , ils avaient tous oublié que ça marche comme un voltmètre , et qu'il faut ....deux fils!

D'un autre côté on peut aussi utiliser deux antennes actives en différentiel et la on n'a plus besoin de contrepoids mais ça devient directif et ça complique la vie

En Seine et Marne j'ai monté une antenne active avec un fouet de 50cm mais surtout l'arme secrète : a l'entrée du brin , un rejecteur (sans qui Allouis arrive avec des signaux indécents et sature tout ce qu'on veut ) par contre Sainte Assise ne me dérange pas du tout , je suis certainement trop près

73

Share this post


Link to post
F5WK

Bonjour Michel

Absolument , ils avaient tous oublié que ça marche comme un voltmètre , et qu'il faut ....deux fils!

D'un autre côté on peut aussi utiliser deux antennes actives en différentiel et la on n'a plus besoin de contrepoids mais ça devient directif et ça complique la vie

En Seine et Marne j'ai monté une antenne active avec un fouet de 50cm mais surtout l'arme secrète : a l'entrée du brin , un rejecteur (sans qui Allouis arrive avec des signaux indécents et sature tout ce qu'on veut ) par contre Sainte Assise ne me dérange pas du tout , je suis certainement trop près

73

re, Georges,

Je crois qu'il faut choisir son camp pour l'antenne: soit on fait du large bande soit on fait de la bande étroite, avec dans chaque cas des avantages et des inconvénients. Mais à partir du moment où on fait de l'émission - je parle LF ou MF - ça devient compliqué d'avoir une antenne pour l'émission et une autre pour la réception. Et comme j'ai toujours trouvé que les antennes actives étaient en retrait en terme de perfs par rapport à des antennes d'émission adaptées LF/MF, pourquoi s'embêter ?

Dernièrement j'ai essayé une K9AY dans le Cotentin. L'antenne fonctionnait comme dans le livre, mais son empreinte au sol était plus importante que celle de la L inversé 12 mètres V et 35 mètres H et de plus sa directivité s'est avéré être un inconvénient pour la réception 630 mètres WSPR (la propag était pourrie vers les US, malheureusement)

pourtant elle me donnait 35 dB d'atténuation sur mon gros voisin de Lessay, l'émetteur Loran C.

Tu connais certainement les études de LZ1AQ sur les antennes actives http://www.lz1aq.signacor.com/docs/phased-array/2-ele_phased_array11.pdf, j'avais utilisé son préampli avant un accident funeste (hi) c'est imho la route à suivre.

Ici ce n'est pas Allouis le plus gênant avec une antenne active mais la H2 de RTL sur 468 kHz. Un essai rapide avec un préampli Dressler m'a donné des résultats impressionnants en MF: une intermod qui me rappelait le 40 mètres en soirée avec des récepteurs pas spécialement résistants aux signaux forts. Tous les émetteurs GO s'étaient donné rendez-vous dans la bande NDB hi!

A l'occasion j'essaierai de mettre comme toi un réjecteur sur les émissions les plus virulentes.

Michel - f5wk

PS: FTA Sainte Assise n'est plus ce qu'il était en terme de PAR

Share this post


Link to post
F4HTQ

..

Enfin, il est toujours plus facile d'avoir une faible sélectivité.... je ne vois pas trop ou se situe le problème de David sur ce point ! ..

73s

Dom

Bonsoir Dom,

si je veux avoir pas mal de signal avec une loop magnétique, il me faut un truc qui résonne bien... et donc forcement sélectif.

Si je gagne en bande passante, je perd en signal,

J'ai l'impression que le récepteur idéal en VLF est doté d'une antenne "large bande" dans le sens ou elle fait toute la bande, suivi d'un étage haute impédance, puis d'un filtre de bande, et ensuite d'un mélangeur très tolérant en niveau d'entrée ( comme un mélangeur à commutation) pour bosser a quelques centaines de khz et d'un filtre très étroit et très raide derrière ça.

la loop magnétique ne me semblait pas la plus adaptée pour la partie "large bande".

Elle offre la directivité qui est toujours utile pour réduire une source de parasites, mais c'est aussi possible avec une mini-antenne "électrique" si j'en prend deux et que je rentre sur un ampli différentiel.

Cordialement,

David Alloza.

Edited by ALLOZA David

Share this post


Link to post
TK5MO

J'ai bien compris David, c'est pourquoi je vous oriente sur des circuits couplés qui élargiront la bande passante sans étouffer le signal utile.... mais (et j'insiste), ce qui importe est le S/B. En élargissant la BP, vous augmentez le bruit.... et dégradez votre réception sur signaux faibles.

Une autre solution est alors de commander (par le récepteur) une varicap d'accord du cadre, et de balayer la bande en synchronisation avec la commande varicap. En théorie, c'est assez facile à réaliser.

En pratique, il faudra étalonner la tension de commande en fonction de l'accord optimal sur un nombre limité de points de mesure (exemple tous les 5 KHz). Ensuite, on entre la table d'étalonnage dans un micro qui pilotera le balayage. et effectuera l'interpolation entre deux fréquences. La "rampe de commande" varicap sera ainsi adaptée .

Bonne bidouille

Dom

Share this post


Link to post
F4HTQ

...

Une autre solution est alors de commander (par le récepteur) une varicap d'accord du cadre, et de balayer la bande en synchronisation avec la commande varicap. En théorie, c'est assez facile à réaliser.

En pratique, il faudra étalonner la tension de commande en fonction de l'accord optimal sur un nombre limité de points de mesure (exemple tous les 5 KHz). Ensuite, on entre la table d'étalonnage dans un micro qui pilotera le balayage. et effectuera l'interpolation entre deux fréquences. La "rampe de commande" varicap sera ainsi adaptée .

Bonne bidouille

Dom

c'est ce que j'ai fait sur ce récepteur : http://www.radioamateur.org/forums/index.php?/topic/33027-structure-recepteur-amssbcw/?p=214818

j'avais fais une première version ou le microcontrôleur évaluait lui même la fréquence d'accord en fonction de la tension envoyée sur la varicap ( au boot de l'appareil, ça prenait quelques secondes), mais j'ai viré cet automatisme car le DAC ( a découpage) que j'utilisais pour générer la tension de la varicap envoyait un bruit monstre sur les fréquences basses, et j'ai remplacé ça par un accord manuel bien moins polluant :lol:

Un autre problème propre aux vlf c'est que de 18khz a 150khz il y a un rapport 8 de fréquence et donc un rapport 64 au niveau de la capa de la varicap si on garde une seule bobine.. ce qui n'existe pas dans le monde réel. il faudrait idéalement utiliser 2 ou 3 bobines permutables.

c'est pour ce genre de considérations que je regardais du coté de cette antenne "électrique".

Ce qui me motivait a faire un petit recepteur VLF c'était l'idée de le faire optimisé pour cette réception et simple, le genre de truc que je fabrique sur un week end. Si c'est pour revenir dans le même genre de construction que mon recepteur classique ( que j'ai mis 3 mois à faire), c'est moins motivant :lol:

Bonne soirée.

Cordialement,

David Alloza.

Share this post


Link to post
F5WK

si je veux avoir pas mal de signal avec une loop magnétique, il me faut un truc qui résonne bien... et donc forcement sélectif.

Si je gagne en bande passante, je perd en signal,

J'ai l'impression que le récepteur idéal en VLF est doté d'une antenne "large bande" dans le sens ou elle fait toute la bande, suivi d'un étage haute impédance, puis d'un filtre de bande, et ensuite d'un mélangeur très tolérant en niveau d'entrée ( comme un mélangeur à commutation) pour bosser a quelques centaines de khz et d'un filtre très étroit et très raide derrière ça.

la loop magnétique ne me semblait pas la plus adaptée pour la partie "large bande".

Elle offre la directivité qui est toujours utile pour réduire une source de parasites, mais c'est aussi possible avec une mini-antenne "électrique" si j'en prend deux et que je rentre sur un ampli différentiel.

Bonsoir David,

Un coefficient de qualité Q=200 à 10 kHz représente une sélectivité de 50 Hz à -3 dB. La réponse en impulsion de ce circuit au Q relativement modeste sera mauvaise et conduira à allonger le temps de montée et la durée des impulsions. Les impulsions de statiques sur ces fréquences sont quasi permanentes surtout dans la moitié basse des VLF (3-30 kHz) Justement là où se trouvent les émetteurs RSDN-20

Une loop magnétique peut être parfaitement large bande si elle débite sur une impédance faible (idéalement nulle) évidemment le niveau de sortie est bien plus faible mais ce n'est pas un gros problème d'amplifier et n'oubliez pas que les niveaux de bruits naturels sont très élevés à ces fréquences.

Une petite loop de 20 cm de diamètre constituée d'une spire fermée de câble coaxial de 10 mm vous donnera une sensibilité très largement suffisante pour la réception des stations Alpha (RSDN-20) de SAQ et autres émissions MSK qui présentent moins d'intérêt. Le couplage au récepteur est réalisé par un gros tore de ferrite, tel qu'on peut en trouver dans les alimentations à découpage. La boucle travaille en courant, et ce fait il faut tout faire pour diminuer l'inductance de la loop. Le secondaire du transfo de courant comporte entre 50 et 100 spires qu'il faut charger par environ 300 ohms par le préampli.

En LF, le problème est différent surtout pour l'écoute de la bande 2200 mètres (137 kHz) on peut en parler dans un autre fil de discussion si le sujet vous intéresse.

Michel - f5wk

Share this post


Link to post
Guest

Je vois que j'ai bien fait de faire pointer la News vers cette conversation très intéressante et accessible à tous.

73 et merci aux participants,

Philippe

Share this post


Link to post
F6CER

Bonsoir

Effectivement le sujet est très intéressant et s'il pouvait inciter plus d'OM a tâter des bandes basses, ce serait parfait

Pour corroborer les calculs de Michel sur la sélectivité , nuisible si trop poussée, j'ai une expérience de systèmes Marine , (c'est certainement pour ça que j'aime bien les antennes actives) on se débarrasse des brouilleurs dans tous les cas par des rejecteurs au lieu de pousser la sélectivité a cause de la réponse impulsionnelle (valable également pour ne pas dégrader les signaux de certains systèmes de navigation

73

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...