Jump to content
F4HTQ

Questions/réponses et discussions sur les composants et matériaux

Recommended Posts

F4HTQ

Bonjour,

Après un sucés limité sur les tores en poudre de fer, j'ai une question sur les résistances.

On trouve de plus en plus facilement des résistances en "couche de métal" et de moins en moins facilement des résistances carbone.

Celles en couche de métal sont considérées comme plus stables en température et moins bruyantes.

Mais elle ont aussi le défaut d'être inductives.

ça c'est ce que j'ai pu lire.

Maintenant la question est de savoir a quel point ce coté inductif est gênant, par exemple sur une résistance de 51 Ohms sur de la HF, cela est il conséquent ? ou négligeable ?
A quelle valeur d'inductance doit on s'attendre ? est elle à peu prés toujours du même ordre ou est elle dépendante de la valeur de la résistance ?

David.

Share this post


Link to post
LACHAUD Stéphane

Bonjour David...

Juste une petie remarque, les resistances "couches metal" ne sont elles pas censées avoir plutôt une composante capacitive?

Je me trompe peut-être... ma question est là juste pour lever un doute personnel.

Merci.

A bientôt.

Stéphane

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

On trouve de plus en plus facilement des résistances en "couche de métal" et de moins en moins facilement des résistances carbone.

Celles en couche de métal sont considérées comme plus stables en température et moins bruyantes.

Mais elle ont aussi le défaut d'être inductives.

ça c'est ce que j'ai pu lire.

Maintenant la question est de savoir a quel point ce coté inductif est gênant, par exemple sur une résistance de 51 Ohms sur de la HF, cela est il conséquent ? ou négligeable ?
A quelle valeur d'inductance doit on s'attendre ? est elle à peu prés toujours du même ordre ou est elle dépendante de la valeur de la résistance ?

David.

Une réponse datant de 1992 :

http://www.arrl.org/files/file/Technology/tis/info/pdf/9208066.pdf

2e question, 1ere page, colonne de gauche.

A la même époque, des mesures avec un VNA (HP) de quelques résistances 100 ohms 1/4W ordinaires achetées neuves m'avaient rassuré : utilisables avec un ROS <1.2 jusqu'à au moins 160 MHz.

Je suppose qu'en 25 ans les technologies de fabrication et de tri des composants en sortie de chaine ont continué à s'améliorer.

A mon avis, vous avez plus à craindre du câblage que des composants actuels... ;)

(méfiez-vous quand même des condensateurs, ou pire des selfs moulées façon résistance !).

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour David...

Juste une petie remarque, les resistances "couches metal" ne sont elles pas censées avoir plutôt une composante capacitive?

Je me trompe peut-être... ma question est là juste pour lever un doute personnel.

Merci.

A bientôt.

Stéphane

Bonjour Stéphane,

Je n'en ait vraiment aucune idée :lol: .

Bonjour,

On trouve de plus en plus facilement des résistances en "couche de métal" et de moins en moins facilement des résistances carbone.

Celles en couche de métal sont considérées comme plus stables en température et moins bruyantes.

Mais elle ont aussi le défaut d'être inductives.

ça c'est ce que j'ai pu lire.

Maintenant la question est de savoir a quel point ce coté inductif est gênant, par exemple sur une résistance de 51 Ohms sur de la HF, cela est il conséquent ? ou négligeable ?

A quelle valeur d'inductance doit on s'attendre ? est elle à peu prés toujours du même ordre ou est elle dépendante de la valeur de la résistance ?

David.

Une réponse datant de 1992 :

http://www.arrl.org/files/file/Technology/tis/info/pdf/9208066.pdf

2e question, 1ere page, colonne de gauche.

A la même époque, des mesures avec un VNA (HP) de quelques résistances 100 ohms 1/4W ordinaires achetées neuves m'avaient rassuré : utilisables avec un ROS <1.2 jusqu'à au moins 160 MHz.

Je suppose qu'en 25 ans les technologies de fabrication et de tri des composants en sortie de chaine ont continué à s'améliorer.

A mon avis, vous avez plus à craindre du câblage que des composants actuels... ;)

(méfiez-vous quand même des condensateurs, ou pire des selfs moulées façon résistance !).

Cordialement,

Francis, F6AWN

Merci Francis,

votre réponse me rassure, je vais arrêter de chercher a tout prix des résistances carbones pour renouveler mes stocks, et prendre des "Metal film resistors", et continuer a couper des pattes les plus courtes possibles.

J'avais aussi trouvé ça : http://www.analog.com/library/analogDialogue/archives/31-1/Ask_Engineer.html

mais ce n'était pas très clair dans ma tête aprés l'avoir lu.

David.

Share this post


Link to post
F6AWN

Merci Francis,

votre réponse me rassure, je vais arrêter de chercher a tout prix des résistances carbones pour renouveler mes stocks, et prendre des "Metal film resistors", et continuer a couper des pattes les plus courtes possibles.

J'avais aussi trouvé ça : http://www.analog.com/library/analogDialogue/archives/31-1/Ask_Engineer.html

mais ce n'était pas très clair dans ma tête aprés l'avoir lu.

David.

Pour la longueur des pattes, pas de panique... Côté self, la réactance sera faible à 10 MHz (à titre d'exemple). Et côté capacité, comptez peut-être 1 ou 2 pF par cm et à condition qu'il y ait un autre conducteur tout proche (plan de masse ou autre fil de composant). Alors, sauf aux rares endroits stratégiques pouvant être le siège de réactions indésirables, la construction en HF (<30 MHz) ne demande pas les mêmes précautions qu'en UHF.

Votre page est intéressante car elle aborde tous les aspects du comportement des résistances. J'ai juste survolé, mais cela confirme que les vieilles idées sur ces composants sont maintenant sans valeur, et qu'il n'y a plus vraiment d'intérêt à utiliser encore des résistances au carbone en HF.

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Dans le cadre de la conception d'un pont de mesure HF, je cherche des potentiomètres ( carbone ), logarithmiques, de faible valeur ( 500 Ohms, voire moins).

On trouve ça assez facilement en linéaire, mais en log point de salut, je ne trouve rien en dessous de 1k.

Pourquoi du log ?.
Pour avoir une bonne précision sur les toutes petites valeurs ( quelques ohms, comme ce qu'on rencontre sur les antennes raccourcies), avoir le 50 Ohm en milieu de la course, et pouvoir quand même arriver jusqu’à des impédances assez élevées ( comme les 300Ohms d'un doublet replié).
En attendant je me suis rabattu sur un double potentiomètre 1K log, en connectant les deux parties en parallèle.

David.

Share this post


Link to post
F4HTQ

Merci Francis,

C'est exactement ça !

Je commençait à désespérer d'en trouver et me demandais si ça avait déjà existé un jour.

je vais faire le tour de ce qu'ils vendent pour faire une commande "conséquente" afin d'un peu amortir les frais de port.

Bonne soirée.

David.

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour David,

Merci Francis,

C'est exactement ça !

Je commençait à désespérer d'en trouver et me demandais si ça avait déjà existé un jour.

je vais faire le tour de ce qu'ils vendent pour faire une commande "conséquente" afin d'un peu amortir les frais de port.

Bonne soirée.

David.

Content de vous avoir trouvé la pièce rare !

J'ai déjà commandé du matériel chez E44 et ils ont été très sérieux.

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

j'ai 9 microcontroleurs AT89S52 24PU ( DIP 40 broches, http://www.atmel.com/Images/doc1919.pdf ) que je n'utiliserais pas et qui encombrent mes boites de rangement.

je les envoie gracieusement au premier qui pense en avoir l'utilité (autrement que par la simple motivation de les revendre) et qui se manifeste sur ce sujet.

C'est assez puissant pour faire clignoter une LED : http://circuitdigest.com/microcontroller-projects/led-interfacing-with-8051-89s52

Dans le commerce, ça coûte dans les 2€ pièce.

En cas de réponses multiples (je doute déjà d'en avoir une seule) , c'est le premier arrivé premier servi, je ne vais pas diviser le lot et envoyer plusieurs enveloppes.

Si pas de réponses d'ici le week end prochain, poubelle.

David.

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Petit partage d'expérience.

Je me suis amusé ( car c'est ludique et ne prend pas beaucoup de temps) à modifier mécaniquement des quartz pour abaisser leur fréquence d'oscillation.

Le protocole est très simple:

On prend de quoi découper proprement le boitier ( dans mon cas un disque "diamant" monté sur une mini-perceuse).

On ralentit les oscillations du quartz en le badigeonnant avec diverses substances.

On referme le tout en ressoudant le boitier à l'étain.

J'ai fais des tentatives sur des boîtiers en HC-49S, qui se sont toutes soldés par des échecs

  • Soit je les détruisait à l'ouverture.
  • Soit le rajout de feutre/vernis les tuait.
  • Soit, ça marchait... mais une fois refermés ils étaient morts.

Sur des boîtiers en HC-49U ça c'est mieux passé.

J'ai essayé 3 type de coloriage sur le quartz:

  • Crayon a papier ( assez gras 2B).
  • Feutre indélébile.
  • Vernis à ongles subtilisé à l'YL.

Le crayon a papier a donné les plus petites variations, sur un quartz à 3581kHz je suis tombé a 3576kHz.

Le feutre indélébile à marché un peu mieux, mon quartz à 3581Khz est descendu à 3572KHz.

Avec le vernis, je suis arrivé à 3562KHz ( sur deux quartz, donc c'est reproductible).

Avec le crayon ça marchait direct, le quartz oscillait en permanence.

Avec le feutre, il fallait attendre que ça sèche pour qu'il se remette à osciller... et ne pas trop en mettre car j'ai eu des cas ou ce n'est pas reparti.

Avec le vernis, si on fait que le badigeonner, le quartz ne repart pas. il faut donc s'y prendre de la sorte:

  • On passe une couche ( fine ) de vernis.
  • On prend un mouchoir imbibé d'acétone, pour progressivement enlever du vernis. Au bout de quelques passages, les oscillations repartent, et a peu prés toujours vers la même fréquence (sur plusieurs tentatives).

Si on a mis trop de feutre indélébile, l'acétone permet la aussi de rattraper le coup.

Et dernier retour d'expérience, le quartz accélère un peu une fois qu'on a ressoudé le boitier. Mes quartz à 3581 kHz qui étaient passés à 3561kHz une fois vernis à l'air libre, sont remontés à 3562kHz une fois le boitier remonté ( dans les deux cas ) .

Sur un quartz à 15000khz ( de marque ACT) je suis arrivé a descendre à 14892 kHz avec du vernis ( 14889kHz avant de ressouder le boitier).

Plus les quartz sont haut en fréquence, plus ils sont fins et fragiles. La manipulation est facile à faire avec des quartz de 3581kHz, difficile à faire sur des quartz de 15000kHz, et je n'y suis pas arrivé sur des quartz de 16000kHz.

J'ai mesuré les caractéristiques des quartz après le vernissage, et la répartition Lm Cm du modèle équivalent à changée. Ils sont un peu plus inductif et un peu moins capacitifs ( on perd de 15% à 25% du Cm et on gagne de 15% à 25% de Lm) , ce qui fait qu'ils sont un peu plus difficiles à faire descendre ( un peu plus) en fréquence ensuite avec une self en série ( ou plus difficile a faire monter avec une capa en série). Je n'ai pas fait de mesures sur leurs comportements en overtone.

Bon dimanche.
David.

Edited by ALLOZA David

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

j'ai 9 microcontroleurs AT89S52 24PU ( DIP 40 broches, http://www.atmel.com/Images/doc1919.pdf ) que je n'utiliserais pas et qui encombrent mes boites de rangement.

je les envoie gracieusement au premier qui pense en avoir l'utilité (autrement que par la simple motivation de les revendre) et qui se manifeste sur ce sujet.

C'est assez puissant pour faire clignoter une LED : http://circuitdigest.com/microcontroller-projects/led-interfacing-with-8051-89s52

Dans le commerce, ça coûte dans les 2€ pièce.

En cas de réponses multiples (je doute déjà d'en avoir une seule) , c'est le premier arrivé premier servi, je ne vais pas diviser le lot et envoyer plusieurs enveloppes.

Si pas de réponses d'ici le week end prochain, poubelle.

David.

Ils ont trouvé preneur, au grand dam de ma poubelle :)

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

De la part de quelqu'un qui s’apprête a valider une commande RS..

Quelqu'un pourrait il me dire dans quel cadre l'utilisation de condensateur mica argenté est elle particulièrement pertinente ?

Cela se limite t'il aux oscillateurs stables ou alors ça aussi du sens dans (par exemple) le filtre passe bas d'un PA ?

C'est que c'est pas donné, alors autant les utiliser la ou ils apportent un plus indéniable par rapport aux céramique..

Bonne journée.

David.

 

Share this post


Link to post
F6ITU

indiscutablement là ou une tenue en tension et une faible dérive en température sont nécessaire. Les LPF des amplis étant précisément leur lieu de prédilection, ainsi que dans les amplis eux-mêmes (condos des circuits sous HF, tels que transfos d'entrée et sortie) 

ils peuvent être remplacés par des condensateurs porcelaine cms. Ils DOIVENT être remplacés par des porcelaines à partir des UHF de toute manière.

exemple, le G4TZR

LPF_dessus.jpg

 

Je pense que souvent, Rota Franco est plus avantageux que RS pour des mica argentés (nonobstant les frais de port... en profiter le jour ou l'on a une commande de connecteurs coax ou d'UT141)

Si l'on travaille en faible puissance, des céramiques 100 ou 200V en NP0 peuvent les remplacer (du moins pour ce qui concerne les filtres). Encore rota Franco, qui possède des ATC céramiques moins coûteuses que des ATC porcelaines. Ces capas présentent un Q un peu moins élevé, une bonne tenue en tension, mais le delta de prix est appréciable. 

je citerais également comme fournisseur possible West Florida Components. Mais ils sont moins riches en capa tenant les 500 V

Marc

 

 

Share this post


Link to post
F4HTQ

Merci Marc,

Effectivement Rota Franco est bien moins cher pour les mica argenté ( quasiment deux fois moins cher que RS).

Je pense me prendre les "valeurs usuelles" en mica argenté sous 500V, pour bien amortir les frais de port.

ça devrais facilement arriver aux 30€ minimum demandé pour une commande.

David.

 

Share this post


Link to post
F4HTQ

Question subsidiaire,

Pour un oscillateur ,  vaut il mieux utiliser des condensateurs styroflex ou mica argenté ?

En terme de Q et de dérive en température, ils sont comparables... ou pas ?

David.

 

Share this post


Link to post
F6ITU

Les styro ont une dérive en température légèrement négative, les micas légèrement positive. Ce qui fait que chez les écouteurs de courbe "Hifi" (je parle des vrais avec du poil au pattes, les lecteurs d'Absolute Sound et autres magazines de chasseurs de pouillèmes de dB) on conseillait de câbler des styro et des mica argentés en parallèle histoire de compenser les dérives. Les tuners Conrad Johnson, par exemple, sont câblés comme ça, et ils faut admettre qu'ils sont d'une stabilité étonnante.

Faut pas non plus pousser grand mère.

les tensions étant moins élevées dans un tuner que dans un PA, les styro tout seuls suffisent. Et ils sont nettement moins chers que les mica (quoi que, avec la raréfaction des styro...)

W8DIZ ne vend plus ses "sachets de styro", il les vend à la pièce désormais 

http://www.kitsandparts.com/caps_poly.php

idem pour les micas

http://www.kitsandparts.com/caps_mica.php

Si je puis me permettre un avis purement personnel

s'offrir un "kit" de styro est toujours utile car pas trop ruineux. S'offrir un kit de mica est un luxe difficile à justifier. On se retrouve toujours avec des valeurs inutilisées, et l'on manque systèmatiquement de certaines valeurs magiques. A moins de forcer sur les 10, 22, 47 pf etc. De toute manière, plus on monte en capa, plus les mica sont coûteuses, plus le filtrage des bandes basses coûte un bras. Et comme ce sont des composants qui ne sont quasiment utilisés qu'en émission, autant n'investir que ce qui est nécessaire au moment ou c'est nécessaire. 

au passage, Rota Franco vend des "kits" pour les filtres genre W3NQN ou PA3AKE, précisément pour que les monteurs de ces filtres aient sous la main juste ce qu'il faut avoir

Amicalement

Marc

ps : remarque pratique : je n'utilise généralement que des capas céram cms NP0 (G0C) dans mes oscillateurs. Pas "trop" cher -biens moins que du styro, mais plus que du Z5U-, plus pratique, plus petit, Q comparable et quasiment aucun selfique liée aux "pattes". Pour les parties émission, capas ATC 500V (encore rota franco). C'est indestructible,  aussi cher que du mica, mais plus pratique à utiliser

 

 

Share this post


Link to post
F4HTQ

Merci Marc,

ça m'aide clairement.

Pour ce qui est de se faire un kit, on trouve un début de kit chez ce revendeur : http://www.ebay.fr/itm/LOT-DE-24-CONDENSATEURS-MICA-ARGENTE-1-500-V-/251106620283?hash=item3a771ef37b:m:m8tFjtnvnIgwxllMop9tMzA

ça revient a 0.75€ TTC le condensateur, donc encore un poil moins cher que chez rota franco.

J'ai déja un "kit" de styroflex, constitué avec une succession d'opportunités ( un assemblage de  lots, "pot pourris" achetés sur ebay qui étaient quand même assez bien réparti).

Et en céramique NPO j'ai toutes les valeurs normalisées, mais en 50V pour la pluspart.

je termine avec un lien vers un doc pas mal du tout que m'a envoyé Francis par mail, ici :https://www.amqrp.org/reference/na5n_cap_guide.pdf

David.

 

 

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
F6ITU

Oui, Rimlock est une véritable institution, spécialiste de la réfection de vieux postes et possesseurs de véritables trésors genre transfos et supports de lampes (avec un nom pareil, pas franchement étonnant :- )   ) Vendeur très sérieux et qui sait ce qu'il vend

il faut également se reporter sur la bible des radioamateurs, le handbook (même une antique édition, la loi d'ohm change peu au fil des ages et l'art de bobiner une capa mica non plus)

73'

Marc

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Hier soir, j'ai fais une mesure de dérive de température sur un oscillateur qui a donné des résultats plutôt... surprenants.

j'utilise une centrale a air chaud que j'ai réglé sur 100°C et qui sort avec un petit embout ( ~ 5mm de diamètre ), j'ai réglé un débit faible.

sur un super vxo a 6.140Mhz, avec une self en matérial 61 ( 23 spires sur un T37-61) deux quartz en //, et un condo série de 220pF céramique NPO.

Je chauffe chaque composants 5s et je prend ma mesure une fois qu'on arrive sur le point d'inflexion.

Voila les variations de fréquence:

condo -> -27Hz.

Self -> -36Hz

Transistor ( 2N3904 ) -> -63Hz

et surprise.. quartz -> -76Hz !! ( négatif )

Pour être sur que mon filet d'air chaud ne va pas réchauffer les autres composants que les quartz, j'ai refais le test en le touchant avec la point du fer a souder... et la encore coefficient de température négatif.

j'ai un autre montage sur le même circuit, avec la aussi une self et un condo mais un seul quartz ( donc pas un super Vxo) et sur ce montage le coefficient de température du quartz est bien positif ( il monte d'une vingtaine de Hz aprés avoir un peu baissé de 3 ou 4 Hz en début de chauffe).

Si j'en crois mes mesures, le fait de mettre des quartz en // inverserait le sens de la variation de température, ou alors prolongerais et amplifierai la première phase  ( celle qui fait un peu baisser la fréquence en début d'échauffement) .

ça parait vraiment bizarre, je vais monter une platine spécifique pour refaire cette mesure, en espaçant les composant d'au moins une dizaine de cm afin d'être sur que l'échauffement reste localisé au composant que je vise. Et puis ça permettrait de chauffer plus de 5s ( car la je limite pour éviter que sur trop de temps je finisse par faire chauffer les composants voisins)

Si quelqu'un avait  envie de refaire l'expérience de son coté, ça serait intéressant.

Bonne journée.

David.

 

 

 

 

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonus track,

A l'origine ces tests étaient destinés a choisir une self qui dérive le moins possible en température. 
le material 43 a été exclu d'office, et le 61 semblait faire l'affaire.

j'ai bobiné un T50-2 ( 77 tours de 0.25mm... ce qui rentre a peine), ça donne en gros la même inductance que les 23 tours sur le FT37-61 (29.4µH pour le 2 et 28.9µH pour le 61) et le circuit se comporte de façon assez proche. 

par contre au niveau dérive thermique c'est bien meilleur ( résultat qui était attendu les tores en poudre de fer étant plus stables en température que ceux en ferrite), les -36Hz de dérive ont cédé la place a -14Hz de dérive... et encore, il est possible que cette petite dérive soit en partie du aux autres composants qui ont un peu chauffé. a confirmer sur la version "éclatée".

 

 

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Un petit compte rendu de quelques expérimentations ce week end avec un VFO.

j'ai essayé d'avoir un VFO stable a 474.200Khz ( pour recevoir du WSPR sur la bande des 600M).

Quand je dit stable, c'est qu'il doit dériver de moins de 1Hz toutes les 40 secondes, sinon le WSPR sera indécodable.

Au final je suis arrivé a un VFO qui dérivait de moins de 1Hz en 4 minutes, et ceci 2 minutes aprés l'allumage, donc bon pour le WSPR.

Donc voila le shéma:

image.png.c17bcf87a7415c1afb7c8c41f4974d85.png

ça oscille aux alentours de 470Khz, avec un niveau de sortie de l'ordre de 1V VPP, et le premier harmonique a -55dB (donc sortie pas mal sinusoidale).

Au début j'avais bobiné L2 sur un tore en materiaux 4C65  ( équivalent au matériaux 61 chez fair rite), et ça dérivait pas mal ( vers le bas) dès que le tore était un petit peu chauffé.

Je suis passé sur un tore en T80-2, et la grosse amélioration ( bon par contre j'ai du mettre un paquet de tours pour arriver a 56µH, il faut compter, mais c'est de l'ordre de la centaine).

au niveau des condensateurs j'avais des styroflex. 

Ce n'étaient quand même pas très stables en température, j'avais une dérive positive dès que ça chauffait un peu, mais ensuite négative... et puis positive au point ou je dépassait le drift maximum acceptable pour le WSPR. Dans l'ensemble ça ne bougeait pas loin ( je restait a moins de 15Hz de la fréquence a la mise sous tension), mais c'est les aller-retours qui posaient problème.

J'ai viré les styroflex et je les ais remplacés par des céramiques NPO COG, et la gros gain de stabilité, très peu sensibles à la température, et surtout ça n'évoluait que dans un sens.

J'ai aussi essayé avec des mica argenté.. et comment dire, la stabilité est assez exceptionnelle au point ou on se demande si le fréquencemètre n'a pas planté tellement les chiffres sont fixes.

Je suis repassé aux céramiques NPO car la stabilité était suffisante et ils étaient bien moins encombrants ( mes mica argentés sont des 500V..).

voila les mesures, un point de mesure toutes les minutes, le premier pile a la mise sous tension

474.204 474.214 474.215  474.215 474.215 474.215 474.215

Donc en différentiel minute par minute
+10 +1 +0 +0 +0 +0 

pour comparaison, j'ai pris le même oscillateur, mais avec un résonateur céramique 455khz à la place du circuit "tank"

449967 449952 449947 449944 449942 449940 449939 449938
Donc en différentiel minute par minute
-15 -5 -3 -2 -2 -1 -1
donc nettement moins stable, même si ça pourrais arriver a passer pour le WSPR.

( La diode 1N4148 aide un peu au niveau de la dérive certainement car en limitant les courants elle limite les échauffements.  J'ai récupéré ça sur un montage publié, mais je ne sais plus lequel . Autre avantage de la diode l'oscillateur est très stable en amplitude. Sans la diode il avait tendance a démarrer et s’arrêter façon "super-réaction")

Donc voila ce qu'on donné les expérimentations au niveau des condensateurs et ferrite/poudre de fer sur cet oscillateur. j'ai mis ça ici et non dans le sujet des oscillateurs car c'est vraiment des expérimentations sur les composants.

j'épargne tous les autres trucs que j'ai bricolé pour gagner de la stabilité... comme par exemple ne pas souder la sortie du  régulateur de tension sur le même pad que le collecteur du transistor .. la chaleur passait entre les deux via les pattes et ça me faisais dériver. A la fin je les ais  éloignés de plusieurs centimètres. 

Mes 73,

David.

 

 

 

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Ce week end j'ai continué mes bricolages avec des condensateurs.

j'avais besoin de monter un filtre de réception pour la bande des 630 mètres.

Pour la self, le meilleur compromis que j'ai trouvé est de bobiner une binoculaire BN61-302 avec 24 tours avec un condensateur de 470pF, ça résonne dans les 475khz.

pour le primaire j'avais un demi-tour ( en gros je ne passait que dans un trou de la binoculaire), et ce primaire était chargé en 50 Ohms ( donc résistif).

 

Le gain en tension à la résonance était de 45 ( 45 fois plus de tension au secondaire en haute impédance qu'au primaire chargé en 50 ohms) mesurés pour 48 théorique, donc ce couplage en "demi-spire" semblait convenir.

 

Voila les mesures.

Pour commencer, j'ai pris un céramique COG NPO "Chinois", a moins de 2€ la centaine.

Bande passante ( a -3dB ) : 6.9khz. Q = 68.

ça correspond a 45k de résistance //, sur ces 45k j'en ai 110k qui viennent du primaire, ce qui permet de calculer que sur un circuit non chargé j'aurais dans les 76k de résistance // et donc un Q à vide de 117. Pas vraiment exceptionnel.

Je teste avec un céramique "de source sure", acheté chez RS et vanté dans le datasheet comme étant très performant en circuit résonnant, a peine mieux ( 6.7khz de bande passante).

Je passe au styroflex, plein d'espoir, et je plafonne a 6.6khz de bande passante.. bof ( j'en ai testé 4 pour être sur que je n'étais pas tombé sur un mauvais).

 

Je fini avec un mica argenté (acheté chez Rimlock) :.. et la stupéfaction.

4.1khz de bande passante, d'ou un Q chargé de 117.

ça équivaut a 76k de résistante // dont toujours 110k qui viennent du primaire. on en déduit une résistance // propre de .. 245k, soit un Q a vide de 375.

la bande passante ( calculée ) a vide étant alors de 1.28khz.

Ayant du mal a y croire, j'ai monté ce circuit oscillant avec un couplage de 3pf en entrée et un mosfet double porte en suiveur derrière, générateur de fonction à l'entre et oscilloscope en sortie, et j'ai mesuré 1.35khz de bande passante a 475khz, donc assez proche de ce que donne le calcul a partir du circuit chargé.

Il y a un monde entre les mica argentés et les autres condensateurs. J'avais pu m'en rendre compte au niveau de la stabilité en température, mais c'est encore plus vrai quand on regarde le facteur de qualité.

C'est assez important dans mon recepteur de filtrer très étroit en entrée, j'ai deux filtres LC + un résonateur céramique en résonance série avant d'attaquer le mélangeur. ça me permet d'arriver a 16dB de réjection sur la bande latérale opposée ( la encore mesuré) tout en étant en conversion directe. Je ne peut pas me permettre de laisser entrer trop de  bruit de la bande latérale opposée.

Voila les stations reçues hier soir en WSPR sur la bande des 630M avec ce récepteur, une antenne capacitive étant posée sur le bord de la fenêtre. Les micas argentés m'ont certainement offert quelques points de SNR.

 

image.thumb.png.10280e2392df60fc9d51bda3d7a0385c.png

 

PS: a noter que j'ai testé quelques autres condensateurs chinois.. et je suis tombé sur un lot acheté récemment ou je n'avais plus que la moitié du facteur de surtension attendu, ces condensateurs avaient des pertes assez monstrueuses comparées aux autres, et pourtant le premier tests que j'avais fait ( celui de la dérive en température) indiquait une très bonne tenue en température ( moins de 1pF de dérive en passant de la température ambiante a 100°). Donc chez les Chinois on peut tomber sur des condensateurs NPO...pas gâtés au niveau de la dispersion. Le paquet est parti a la poubelle.

  

 

 

 

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour David , il est extrêmement facile de trouver des circuits accordés sur 470 KHz , il suffit de dépioter un vieux récepteur a lampes , ses transformateurs MF s’accordent facilement entre 450 et 500 KHz , les selfs qui le composent sont de très bonne qualité , en fil de Litz , et bien sur les condensateurs d’accord sont .......des mica ,  le Q de ce genre de circuit est voisin de 150 et il y en a plein ......les vide-greniers

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour Georges,

ah, mais ça m'avais échappé qu'un transfo ajustable de 455khz pouvoir généralement monter a 475khz. ça tombe bien car j'ai dans un tiroir des filtres 455khz Toko ajustables qui attendent de servir depuis des annés :)

Bonne journée.

David.

 

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...