Jump to content
Sign in to follow this  
LACHAUD Stéphane

Antenne cadre blindée, questionnement sur le blindage...

Recommended Posts

LACHAUD Stéphane

Bonjour à vous.

Je voulais vous soumettre l'interrogation suivante:

- On utilise une antenne cadre accordée , avec un blindage afin de soustraire ladite antenne de l'influence de son environnement immediate et pouvoir, entre autre, obtenir une diagramme de "reception" plus conforme à la théorie, plus symétrique et donc vraiment bénéficier de la directivité associée au cadre.

- Ladite antenne cadre est de petite dimension devant la gamme longueur d'onde écoutèe (on va dire que l'on souhaite écouter une portion comprise, entre le 80m et le 20m), elle est "sensible" à la composante magnétique du rayonnement reçu. A partir de là:

Je me posais les questions suivantes:

(1) le blindage a t'il un effet atténuateur sur cette composante?

si oui, est ce que cela a été quantifié et publié quelque part?

(2) Y'a t'il un moyen de blinder le cadre tout en minimisant ce problème d'atténuation? choix du matériau de blindage ? géométrie physique du blindage ? dimension de l'espace libre entre les 2 extrémités du blindage entourant la boucle primaire du cadre? ...

(3)Le rapport S/N est il vraiment amélioré de façon notable, par la présence d'un blindage ou pas, pour cette antenne cadre, dans un environnement radio-électrique domestique "urbain"?

Merci à vous pour vos idées sur ce theme là...

à bientôt.

Stéphane

Share this post


Link to post
F4GPJ

Bonjour Stéphane

Cela parait étrange de blinder une antenne ! :blink: , j'ai réalisé hier une loop de 55cm , le rapport S/B quand l'antenne résonne est très intéressant , de plus directif 2 à 3 points de plus

quand l'antenne est bien dirigée , je l'ai aussi essayé en émission et là surprise ! avec mon K1 5w , l'antenne posée à coté de moi sur le bureau j'ai répondu sur 40m à DM5MU de Leipzig

(environ 900 kms ) , nous avons fait un long qso , il émettait au départ avec 250w , il a ensuite changé d'émetteur pour passer en qrp 1w , il était toujours qsa 539 !! de son coté

il me passait 559 !!

Ma boucle fait donc 55cm de diamètre , le cv à la coupure du sommet environ 700 picos (isolé mica 5w max) , la boucle du primaire 20cm de diamètre ( masse connectée à la boucle

principale et dans l'axe opposé au cv ) , elle fonctionne du 40 au 10m , comme le primaire est utilisé pour toute les bandes , une fois la résonance trouvée sur la loop je fini le réglage pour un swr de 1/1 avec un coupleur entre le tx et le primaire.

Elle fonctionne aussi sur 80m mais en émission ? le rendement doit être faible ... enfin j'essaierai.( il faut bien sur ajouter de la capa)

Bonne journée

Stéphane

Share this post


Link to post
LACHAUD Stéphane

Bonjour Stéphane, :)

Bonjour Stéphane

Cela parait étrange de blinder une antenne ! :blink: , ...

Oui, c'est ce que je me dis instinctivement aussi...

En reception, les quelques boucles que j'ai realisé jusqu'à present ne sont pas blindées: circuit LC résonant et boucle de couplage me permettant une sortie basse impedance.

La dernière en date a son circuit LC, (la boucle primaire avec con condensateur variable) sans mise à la masse, "flottante".

Les résultats sont bons, offrant un accord pointu (elle fonctionne entre 2 MHz et 10 MHz, et aussi un effet directif marqué, un net gain, lorsque utilisée sur un poste commercial en lieu et place de son antenne télescopique d'origine.

Elle "nourrit" aussi bien mes récepteurs home-made sur les bandes 80m et 40m.

Bref, en réception, elle offre les avantages habituels de ce type d'antenne...

Mais

Je l'utilise en appartement:

- j'ai l'impression quand même, que suivant la position de la boucle, par rapport aux parois (structure en béton armée) ou autres éléments de mon environement immediat, la directivité du cadre peut être modifiée/perturbée.

- Je me pose aussi la question de savoir si la presence du blindage pourrait oui ou non vraiment améliorer le S/N déjà bon à la base...

Idéalement, si la presence d'un blindage permet d'améliorer le ratio S/N de ce que délivre l'antenne cadre (isoler l'antenne de la composante électrique des rayonnements émis par nos équipements domestiques ?) j'imagine que cela s'accompagne quand meme d'une attenuation du signal S lui meme?

Du coup je cogite sur l'idée suivante:

- confectioner un cadre blindé actif (étage d'amplification HF) pour la gamme des [20m-10m] par exemple.

A bientôt.

Stéphane

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour Stéphane,

Blinder électriquement une antenne magnétique ne me semble pas si bizarre que ça, car c'est de ça qu'il s'agit. Si on blindait avec un matériaux ferromagnétique ça marcherais peut être moins bien.

enfin, c'est ce que je me suis dit quand je suis tombé sur des sites ou des gars expliquaient qu'ils l'avaient fait :lol:

Bonne journée.

David.

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour

effectivement pour bénéficier de tous les avantages d'une antenne cadre de petites dimensions devant la longueur d'onde, il faut la blinder mais attention à la spire de court-circuit B)

Share this post


Link to post
F4GPJ

Bonsoir

C'est assez curieux comme solution et cela parait illogique ! il y a peut être confusion entre blindage et effet capacitif de l'enveloppe qui contribue à la

mise en résonance de l'antenne , je suis intéressé par une explication ...

à vous l'antenne .... :)

Share this post


Link to post
LACHAUD Stéphane

Re-bonjour.

De ce que je comprends du principe:

- Une antenne de ce type est symetrique de par sa geometrie, avec le conducteur, le condensateur, qui la composent supposes parfaits, et elle isolee dans l espace.

- elle est sensible a la composante magnetique du rayonnement electromagnetique.

- a la resonnance, il y a une distribution courant et tension bien definie, comme pour n importe quelle antenne classique.

- de par sa geometrie et distribution de courant/tension, elle presente un diagramme de ''rayonnement/reception (de la composante magnetique)'' bien symetrique, en quelque sorte a l allure similaire a celui d un dipole (sensible lui a la composante electrique).

Le probleme est que dans le monde reel

- le conducteur et le condensateur la composent ne sont pas parfaits,

- elle n est pas isolee de tout dans un espace vide ou ''infini'', elle se retrouve a proximite de tas de choses plus ou moins conductrices sol, murs, objets...

De ce fait, il existe entre l antenne et son environnement immediat une capacite parasite antenne/anvironnement qui varie d'un point a l'autre de l antenne, en suivant le pourtour de la boucle.

Cela vient donc modifier de facon difficilement previsible la distribution courant/tension sur le perimetre de l antenne, et donc (que ce soit en emission ou en reception, par reciprocite) alterer le diagramme de rayonnement/reception de l 'antenne, qui ne sera plus symetrique, mais plus ''patatoide'': on ne profite plus a fod de la bi-directivite de l antenne...

l'idee du blindage sera en fait de ''soustraire'' l'antenne de l influence de son environnement et donc de cette capacite parasite repartie.

On ''faradise'' l antenne de facon a ce que de son point de vue, elle ne presente plus qu une capacite parasite repartie, toujours presente certe, mais a l effet deletere minimalise, imposee et controlable, constante en tout point de la boucle: capacite existant entre la boucle de l antenne et ce fameux blinadage en forme de ''gaine metallique'' l'épousant de facon reguliere et homogene...

Bien que théoriquement sensible uniquement a la composante magnetique du rayonnement, en realite, je la suppose ne serait ce que de facon infime, sensible aussi a un chouilla de composante electrique dudit champs (effet d'antenne en partie due au fait que le conducteur n est pas parfait et que la boucle n est pas infiniment physiquement petite devant la longueur d'onde percue a la resonnance (?????) ), le blindage participera donc aussi a diminuer la reception du bruit de fond (radio) electrique genere par l environnemen immediat domestique (????

Enfin, le fait de menager une coupure dans ce blindage permet d eviter l apparition, comme l indique Georges, d'une ''spire en court circuit'': en effet, le blindage est, vis a vis de l'inductance de la boucle de l antenne, comme le circuit secondaire d'un transformateur (primaire: la boucle elle meme, secondaire: le blindage lui meme). si le blindage est completement referme, sans interruption, le circuit secondaire equivalent qui se comportera comme une spire mise en court circuit, avec comme consequence de voir, le circuit LC del antenne completement amorti, et donc le signal delivre aux bornes de l antenne elle meme s'ecrouler...

Idéalement, le blindage doit etre le plus ''transparent'' possible a la composante magnetique du rayonnement percu (materiau a la permeabilite relative la plus faible possible, materiau diamagnetique: cuivre...), et le plus conducteur possible pour maximiser la ''faradisation'' de l antenne (cuivre...).

Juste une tentative de comprehension du truc ''avec les mains''...

A bientôt.

Stephane.

Edited by LACHAUD Stephane

Share this post


Link to post
F4GUQ

Bonjour Stéphane

Jolie analyse. Le blindage doit effectivement soustraire l antenne aux parasites électriques et donc augmenter le ratio S/B, même en diminuant sans doute un peu la sensibilité à la fréquence recherchée.

73, Franck.

Share this post


Link to post
F4GPJ

Bonjour Stéphane

L'environnement influe sur la boucle en fonction de ses propres dimensions , les boucles de champ proches seront réduites à son coefficient d'induction (comme un tore), j' ai noté ici

une bonne directivité et un creux très franc , mais elle ne mesure que 55cm de diamètre , ce qui est appelé blindage n'est en fait q'une sorte de masque perméable aux champs

qui je suppose atténue les bruits parasites.

Je vais en construire une , comme cela je me rendrai compte par moi même ...

Bonne recherche

Edited by F4GPJ

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

ce sujet me donne l'occasion de poser une question qui trotte dans la tête depuis quelques semaines.

Sur ce montage ( récepteur grandes ondes superheterodyne) : http://www.radioamateur.org/forums/index.php?/topic/33027-structure-recepteur-amssbcw/?p=216881

j'attaque le récepteur par une boucle magnétique ( en fait une ferrite bobinée a basse impédance) non accordée.
C'est l'amplificateur d'entrée en base commune qui se charge de l'accord ( le circuit d'accord étant sur le collecteur).

Je trouve à cette approche de nombreux avantages, comme ceux de pouvoir prendre indifféremment en entrée une antenne filaire ou une antenne boucle, et d'avoir un seul circuit d'accord à l'intérieur du recepteur, dans les deux cas une entrée sous 50 ohms n'est pas problématique.

l'antenne boucle serait alors à voir comme une simple "sonde magnétique" à bande large, qui peut être effectivement blindée pour améliorer la directivité.

Le seul problème que qui m’inquiète un peu concerne le bruit d'entrée sur le transistor. dans le cas d'une simple boucle non accordée sur une basse impédance, les niveaux d'entrée sont de l'ordre du microvolt et je ne sais pas si le bruit intrinsèque de cet amplificateur à base commune ne peut pas devenir problématique vu les très faibles niveaux, même avec un accord étroit sur le collecteur.

ça marche merveilleusement bien sur mon récepteur grandes ondes, mais je suis peut être dans un cas très particulier ( la bande passante du circuit d'accord étant de l'ordre de 10khz).

Donc, si un expérimenté de passage pouvait m'éclairer.

Bonne journée.

David.

Share this post


Link to post
LACHAUD Stéphane

Bonjour a vous.

David, en ce qui concerne ton questionnement, peut etre quelques idees ici:

- pour les bandes basses (<14 MHz, a la louche), le bruit d'antenne est superieur au bruit du recepteur (si bien concu), mais ca concerne l'usage d'antenne filaire classique, sensible a la composante E du rayonnement, et de longueur electrique somparable a la longueur d onde ecoutee. L'usage d'un ampli, meme peu bruyant de par lui-même, en sortie d antenne ne fera que degrader le ratio S/N de l'ensemble du systeme de reception: on amplifie le signal, mis aussi le bruit important ici.

- pour ces memes bandes basses, si on utilise une antenne boucle de petite dimension devant la longueur d onde ecoutee, et surtout sensible a la composante B du rayonnement, ce qui tu/nous interesse ici, le bruit d'antenne sera, je le pense, bien plus faible et en general egal ou inferieur a celui intrinseque du recepteur. L'usage d'un ampli donc, si peu bruyant de par lui-même, en sortie de l antenne boucle sera ici plus interessant, car ne degradant pas ce fameux ratio S/N, initialement plus favorable ici.

L amelioration du S/N global me semble d'autant meilleure si l'antenne est accordee.

Dans ton cas, on peut imaginer une facon de faire suivante:

- En sortie basse impedance de ta boucle (accordee (perso, je prefere), ou non accordee si tu y tiens), la sortie basse impedance etant obtenue par exemple par une boucle de plus petite dimension faiblement couplee a la boucle principale de l antenne, tu attaques un ampli RF ayant une entree basse impedance, l'adaptation d'impedance est ainsi realisee.

- peut etre qu en lieu et place d'un ampli RF base sur un montage base commune avec un transistor bipolaire, pourrais tu utiliser un montage base sur un FET monte en grille commune:

* le montage est tres stable, peu enclin a auto-osciller, la grille du FET jouant le role d un ecran ''de blindage'' limitant un coulage, donc une reaction indesirable entre la sortie du montage (drain) et l'entree du montage (source), e fait similaire au montage grille commune fait avec un tube triode,

* le gain en tension peut etre important,

* le bruit de fond intrinseque au montage est me semble t'il bien plus faible généralement que celui de son equivalent ''base commune'' fait avec un bipolaire.

La sortie sera en haute impedance il est vrai, mais tu en fera ce que tu veux au niveau adaptation.... typiquement un bon truc serait de faire un montage ''cascode'' ou ''cascode like'':

1er FET grille commune, 2eme FET drain commun (par exemple)...

En resume:

antenne cadre (perso, ca serait deja une loop accordee) blindee: sortie basse impedance -> preampli montage cascode avec 2 FETs bien choisis: entree basse impedance/sortie basse impedance (si tu veux) -> recepteur a l impedance d entree adaptee a l impedance de sortie du preampli.

C'est un peu dans cette direction que je vois la chose et envisage une antenne active devant travailler en bande basse, mais j'imagine appicable aussi sur des bandes plus haute (> 14 MHz) , en gros...

Enfin, ca reste juste quelques idees, et je pense pas t apprendre grand chose...

si ca peut aider...

A bientôt,

Stephane

Edited by LACHAUD Stephane

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour

Que d'approximations !

avant de mettre vingt ou trente étages avec des multicascodes et autres trucs biscornus, pourquoi ne pas se donner une idée du niveau de bruit capté par le cadre , il est assez bien connu en milieu urbain en fonction des frequences :

http://www.w8ji.com/noise.htm

orbi.ulg.be/.../2010_URSI_RSB_334_Man-Made%20...

puis ensuite calculer la tension qui en résulte aux bornes du cadre en fonction de sa taille :

www.ta-formation.com/cours/e-antennes.pdf

http://f6evt.fr/livres-de-radio.html : par exemple dans le Krauss, chapitre 6

et enfin seulement décider du gain du préampli nécessaire (ou non ! )

- A ces fréquences la plupart des transistors du commerce (Fet, Bipolaires , Mos etc.) à part peut-être le venerable 2N3055 donneront des résultats équivalents au niveau bruit et gain et ce pratiquement quel que soit le type de montage

-pourquoi ne pas bénéficier du gain gratuit donné par un simple circuit accordé attaquant un FET a haute impédance puisque de toute façon il faudra une préselection ?

bonnes cogitations B)

Share this post


Link to post
LACHAUD Stéphane

Bonjour Georges.

Merci pour ces 2 docs. Je suis dessus en ce moment meme et reviendrais ici avec quelques résultats suivants vos recommendations.

Ca alimentera plus concretement et précisément la discussion je l espere.

A bientôt,

Stephane.

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour

Que d'approximations !

avant de mettre vingt ou trente étages avec des multicascodes et autres trucs biscornus, pourquoi ne pas se donner une idée du niveau de bruit capté par le cadre , il est assez bien connu en milieu urbain en fonction des frequences :

http://www.w8ji.com/noise.htm

orbi.ulg.be/.../2010_URSI_RSB_334_Man-Made%20...

puis ensuite calculer la tension qui en résulte aux bornes du cadre en fonction de sa taille :

www.ta-formation.com/cours/e-antennes.pdf

http://f6evt.fr/livres-de-radio.html : par exemple dans le Krauss, chapitre 6

et enfin seulement décider du gain du préampli nécessaire (ou non ! )

- A ces fréquences la plupart des transistors du commerce (Fet, Bipolaires , Mos etc.) à part peut-être le venerable 2N3055 donneront des résultats équivalents au niveau bruit et gain et ce pratiquement quel que soit le type de montage

-pourquoi ne pas bénéficier du gain gratuit donné par un simple circuit accordé attaquant un FET a haute impédance puisque de toute façon il faudra une préselection ?

bonnes cogitations B)

Bonjour F6CER

C'est ce que j'ai actuellement sur mon récepteur, une entrée accordé a haute impédance ( réactances de l'ordre de 800 ohms) qui attaque un FET sur la gate.

Mais ça rend le récepteur techniquement dépendant de son antenne.

c'est pour éviter ça que je pense le faire évoluer vers une entrée standard en 50 Ohms, avec de la connectique standard, car j'ai le soucis de rendre inter-connectable mon matériel avec de matériel commercial. Et dans ce cas de figure une entrée en base commune ( qu'elle soit a base de bipolaire ou de FET comme le propose Stephane), qui est un bon suiveur de courant a basse impédance, me semble être le meilleur choix pour attaquer ( sur le collecteur) un circuit accordé.

c'est le choix qui a été fait par ceux qui ont conçu le circuit TA7358.

Cette solution a très bien marché avec mon récepteur grandes ondes, elle égale une autre version que j'avais fait avec un circuit accordé + entrée sur le gate d'un FET,, et je me demande si j'ai eu "un peu de chance" ou alors si je peux la généraliser sur les bandes décametriques. Si je rentre via une antenne filaire, je pense que ça va bien se passer car les niveaux captés sont généralement conséquents, par contre avec une boucle magnétique non accordée, qui va amener des niveau de potentiel très faibles sur l'entrée, ma crainte est que le bruit intrinsèque du transistor d'entrée me joue des tours.

Et sur cette question, je pense que l'expérience des gens qui sont sur ce forum va m'aider a perdre énormément moins de temps, comme c'est le cas depuis les quelques mois ou je vous fréquente.

Bonne journée.

David.

Share this post


Link to post
F6CER

David , il est toujours préférable de filtrer un récepteur dès son entrée , et si votre cadre est a basse impédance, rien n’empêche de disposer d'un circuit d'adaptation puisque de toute façon vous accorderez aussi la sortie du préamplificateur .

De cette façon votre récepteur aura une entrée basse impédance "standard" mais en plus il bénéficiera d' une certaine immunité vis a vis des signaux voisins puissants si vous connectez une "vraie" antenne à la place du cadre

quant au bruit intrinsèque du transistor d'entrée, il y a longtemps qu'on sait faire des choses performantes : n'importe quel transistor antique et facile a trouver du style BFR96, MRF518 et autres bipolaires (antiques mais faciles a trouver sans devoir en acheter 1000 ) prévus pour amplis de télédistribution ou si vous préférez Fet de la série U310 / J310 ou MOS du style BF960 etc.... le choix est vaste :)

Share this post


Link to post
F4HTQ

David , il est toujours préférable de filtrer un récepteur dès son entrée , et si votre cadre est a basse impédance, rien n’empêche de disposer d'un circuit d'adaptation puisque de toute façon vous accorderez aussi la sortie du préamplificateur .

De cette façon votre récepteur aura une entrée basse impédance "standard" mais en plus il bénéficiera d' une certaine immunité vis a vis des signaux voisins puissants si vous connectez une "vraie" antenne à la place du cadre

quant au bruit intrinsèque du transistor d'entrée, il y a longtemps qu'on sait faire des choses performantes : n'importe quel transistor antique et facile a trouver du style BFR96, MRF518 et autres bipolaires (antiques mais faciles a trouver sans devoir en acheter 1000 ) prévus pour amplis de télédistribution ou si vous préférez Fet de la série U310 / J310 ou MOS du style BF960 etc.... le choix est vaste :)

Merci beaucoup pour cette réponse.

je pense mieux cerner la chose.

Bonne soirée.

David.

Share this post


Link to post
ON5MJ

il est toujours préférable de filtrer un récepteur dès son entrée :)

En effet, la non linéarité de l'étage d'entrée génère des gazouillis par mixage de quantités d'harmoniques entre elles, lesquels gazouillis ont des composantes qui entrent dans la bande passante des étages suivants et qui sont impossibles à éliminer. Et ceci d'autant plus que les signaux à l'entrée sont forts. D'ailleurs cette technique n'a jamais été utilisée en récepteurs pro.

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour ON5MJ,

Il me semble que si on rentre sur une préamplifi

il est toujours préférable de filtrer un récepteur dès son entrée :)

En effet, la non linéarité de l'étage d'entrée génère des gazouillis par mixage de quantités d'harmoniques entre elles, lesquels gazouillis ont des composantes qui entrent dans la bande passante des étages suivants et qui sont impossibles à éliminer. Et ceci d'autant plus que les signaux à l'entrée sont forts. D'ailleurs cette technique n'a jamais été utilisée en récepteurs pro.

Bonjour ON5MJ,

il me semble que si on rentre sur un préampli HF en gate commune ( donc monté avec un FET) on aura moins de problèmes de linéarité et donc moins de produits de mélange que si on rentre sur un préampli en base commune monté avec un bipolaire.

sur un bipolaire, si on regarde bien, on rentre quand même sur une jonction PN court-circuitée, il me semble difficile de faire pire.

J'ai raison ou alors je me trompe et c'est comparable ?

Bonne journée.
David

Share this post


Link to post
ON5MJ

C'est en effet plus propre mais aucun amplificateur n'est strictement linéaire. Il y aura donc toujours un niveau d'harmoniques mixées entre elles. Pour y échapper il n'y a qu'une solution: empêcher les signaux hors bande de pénétrer dans l'étage d'entrée. CAD avoir de la sélectivité dès l'entrée (et pas seulement toute une gamme d'un seul bloc). C'est ce qu'appliquent les réalisations pro.

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Je remonte ce sujet 7 mois plus tard.

J'aimerais recueillir des avis sur les fameuses loop blindées à large bande pour les bandes HF.

Ce sont des antennes dont l'entrée n'est pas accordée, au mieux il y a un passe bas qui coupe a 30 Mhz.

le signal de l'antenne rentre dans un amplificateur à faible bruit et "le plus linéaire possible", et ressort en 50 Ohms vers le RX.

quelques liens :

https://pa0fri.home.xs4all.nl/Ant/Active%20antenna/Active%20receiving%20%20loop%20antenna%20eng.htm

http://www.lz1aq.signacor.com/docs/wsml/wideband-active-sm-loop-antenna.htm

Et ici : http://www.dd1us.de/Downloads/comparison%20active%20magnetic%20loop%20antennas%200v1.pdf

un OM démonte certaine de ces antennes commerciales pour voir comment elles sont construites.

Maintenant je vais décrire ce que ça m'inspire:

- si on colle ça sur un RX, on lui envoie un signal de bande passante bien plus large que ce qu'il aurait eu avec une antenne filaire ou bien évidemment avec une loop magnétique accordée. Il me semble que ça va forcement au moins un peu se payer non ?

- Si on a du fort et du faible dans ce qu'on reçoit ( sur 30Mhz, je vois pas comment ça pourrait ne pas arriver), et que la linéarité n'est pas parfaite ( la perfection n'existant pas), les signaux faibles vont forcement se faire ( plus ou moins) écraser par la distorsion crée par les forts non ?

Du coup, imaginons qu'on branche ça à un RX très propre en entrée ( genre juste un filtre présélecteur + mélangeur à diodes en anneau) , et même si le signal reçu par le RX est faible on devrait quand même se retrouver avec les problèmes d'intermodulation d'un Rx moins "propre" car ils ont été provoqués en amont par l'amplificateur d'antenne, j'ai bon ou pas ?

Ou alors les signaux captés par ces loop non accordées sont tellement faibles avant amplification que la linéarité de ce qu'on a derrière est suffisamment assurée pour ne pas altérer la réception, et il n'y a pas de raisons de dénigrer ces antennes actives ( d'ailleurs vendues assez cher pour les versions commerciales).

En vous souhaitant une bonne fin de journée.

David.

Edited by ALLOZA David

Share this post


Link to post
TK5MO

Bonsoir.

Le blindage d'un cadre permet de le soustraire à l'effet du champ électrique, qui véhicule la majorité des parasites....

Il faut évidemment veiller à couper ce blindage afin de ne pas réduire à néant le captage du champ magnétique.

Ce système de blindage est utilisé depuis des lustres sur les antennes gonio.

73s

Dom

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour

le blindage d'un cadre en ferrite peut se réaliser de nombreuses facons : par exemple :

 

toto.jpg

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour Georges,

C'était quoi comme récepteur ?

David.

 

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...