Jump to content
Sign in to follow this  
F-61112

les reports RST sur faibles signaux.

Recommended Posts

F-61112

Bonsoir,

SWL qui essaye de progresser, je me pose la question sur la manières de coder le report RST en phonie sur de faibles signaux.

Pour des signaux significatifs, je rapporte de 1 à 5 la "compréhensibilité" du message de l'OM reçu, puis la valeur de mon Smètre,

Mais je reçois des signaux faibles sur le NRD535, et en appliquant la règle ci dessus, je devrais faire des reports du type 30, 50 lorsque le Smetre ne décolle pas... Est ce l'usage ?

je viens de recevoir un américain fort et clair et....le Sm ne sourcillait pas.

Autre cas, lorsque le QRM est à S5, et que l'on reçoit un signal à S9, doit on soustraire le niveau de QRM pour obtenir la valeur du report ?

bonne soire

73

Patrick - F61112

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

SWL qui essaye de progresser, je me pose la question sur la manières de coder le report RST en phonie sur de faibles signaux.

Pour des signaux significatifs, je rapporte de 1 à 5 la "compréhensibilité" du message de l'OM reçu, puis la valeur de mon Smètre,

Mais je reçois des signaux faibles sur le NRD535, et en appliquant la règle ci dessus, je devrais faire des reports du type 30, 50 lorsque le Smetre ne décolle pas... Est ce l'usage ?

je viens de recevoir un américain fort et clair et....le Sm ne sourcillait pas.

Autre cas, lorsque le QRM est à S5, et que l'on reçoit un signal à S9, doit on soustraire le niveau de QRM pour obtenir la valeur du report ?

bonne soire

73

Patrick - F61112

Bonsoir Patrick,

Les reports RS(T) existent depuis bien avant les S-mètres, et bien avant aussi les AGC (contrôle de gain audio) performants et qui gomment les différences de niveau.

Fermez les yeux, oubliez le S-mètre. Qu'entendez-vous ? Que comprenez-vous ?

Le signal est fort, c'est au moins un 8 ! Très fort, c'est un 9. 9+ n'existe pas, très fort, c'est 9. Normal, c'est 6 voire même 7 si c'est fort par moments. Même 4 et 5 indiquent un signal relativement bon. 2 et 3 sont pour des signaux faibles et 1 correspond à un signal à peine perceptible, pratiquement au niveau du bruit. Quant à la compréhension du message, 4 et 5 sont parfaits, 3 demande des efforts pour comprendre, 2 c'est pour quelques rares mots compris et 1 signifie que c'est incompréhensible.

La première conclusion qui s'impose : 47 est un bon report. Enfin, au sens du code RST officiel (le T, ou tonalité, n'est utilisé qu'en télégraphie). N'essayez pas de donner actuellement un tel report à une station, elle vous insulterait presque : seul le 9+++ est de rigueur, le 9 fait "cheap", quant au 8 c'est presque méprisant ou alors c'est de l'incompétence. :)

Quant au bruit de fond, normalement vous en tenez compte avec le barème ci-dessus puisqu'il faut au minimum que le signal émerge pour être entendu. Mais avec ces fichus S-mètres, et accessoirement de l'incompétence, on n'hésite plus maintenant à passer 59+ à une station noyée dans le bruit et que l'on ne comprend pas...

Bienvenue chez les radioamateurs !

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F-61112

Bonsoir,

SWL qui essaye de progresser, je me pose la question sur la manières de coder le report RST en phonie sur de faibles signaux.

Pour des signaux significatifs, je rapporte de 1 à 5 la "compréhensibilité" du message de l'OM reçu, puis la valeur de mon Smètre,

Mais je reçois des signaux faibles sur le NRD535, et en appliquant la règle ci dessus, je devrais faire des reports du type 30, 50 lorsque le Smetre ne décolle pas... Est ce l'usage ?

je viens de recevoir un américain fort et clair et....le Sm ne sourcillait pas.

Autre cas, lorsque le QRM est à S5, et que l'on reçoit un signal à S9, doit on soustraire le niveau de QRM pour obtenir la valeur du report ?

bonne soire

73

Patrick - F61112

Bonsoir Patrick,

Les reports RS(T) existent depuis bien avant les S-mètres, et bien avant aussi les AGC (contrôle de gain audio) performants et qui gomment les différences de niveau.

Fermez les yeux, oubliez le S-mètre. Qu'entendez-vous ? Que comprenez-vous ?

Le signal est fort, c'est au moins un 8 ! Très fort, c'est un 9. 9+ n'existe pas, très fort, c'est 9. Normal, c'est 6 voire même 7 si c'est fort par moments. Même 4 et 5 indiquent un signal relativement bon. 2 et 3 sont pour des signaux faibles et 1 correspond à un signal à peine perceptible, pratiquement au niveau du bruit. Quant à la compréhension du message, 4 et 5 sont parfaits, 3 demande des efforts pour comprendre, 2 c'est pour quelques rares mots compris et 1 signifie que c'est incompréhensible.

La première conclusion qui s'impose : 47 est un bon report. Enfin, au sens du code RST officiel (le T, ou tonalité, n'est utilisé qu'en télégraphie). N'essayez pas de donner actuellement un tel report à une station, elle vous insulterait presque : seul le 9+++ est de rigueur, le 9 fait "cheap", quant au 8 c'est presque méprisant ou alors c'est de l'incompétence. :)

Quant au bruit de fond, normalement vous en tenez compte avec le barème ci-dessus puisqu'il faut au minimum que le signal émerge pour être entendu. Mais avec ces fichus S-mètres, et accessoirement de l'incompétence, on n'hésite plus maintenant à passer 59+ à une station noyée dans le bruit et que l'on ne comprend pas...

Bienvenue chez les radioamateurs !

Cordialement,

Francis, F6AWN

un grand merci pour cette explication claire et précise. Je revois totalement ma manière de faire les reports.

Bonne soirée

Patrick

Share this post


Link to post
ON3ONX

C'est très bien de vouloir évoluer dans les reports, ce qu'il faut savoir aussi c'est

que les 3/4 (façon) de parler car je dirais même plus (comme les Dupont-Dupond :-) )
les 90% se foute du signal, c'est dans la grande généralité 59 !
Je ne suis pas d'aoocrd avec ça mais bon ...
Tout à fait d'accord avec Francis de F6AWN en ce qui concerne la lisibilité de 1 à 5.

Le signal je le rapporte à la lecture de mon bargraphe ou Smètre .-
J'essaye d'être le plus précit lors de test de puissance d'une station à l'autre.
De toute façon, si toi tu as un G5RV et tu reçois une station à 57 et moi qui habite à coté de chez toi j'ai

une 3 éléments diriger sur la station que l'on reporte il y aura une grosse différence de report à cette station.

Voilà, ... demande l'avis à 10 personnes et tu auras 10 avis différent :-)
Bien amicalement


Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

ON3ONX :

«C'est très bien de vouloir évoluer dans les reports, ce qu'il faut savoir aussi c'est que les [...] 90% se foute du signal, c'est dans la grande généralité 59 !»

90% ? C'est peut-être même pire que cela en phonie... ;)

En fait, la notion de "report" a perdu son sens au fil du temps à cause du matériel employé et de la nature des QSO. Un report, c'est une note et c'est donc une information utile lorsqu'on est attentif au bon fonctionnement de la station ainsi qu'à ses modifications. C'est une information encore plus utile lorsque chaque participant communique ses propres conditions d'émission ET de réception, antenne(s) incluse(s). Par conditions de trafic, il ne faut pas comprendre "transceiver Ikenasu et antenne "KTX-88 Turbo" mais "puissance de 100W [euh..., quels watts ? Et là, l'incompétence pointe déjà son nez...] dans une antenne de tel type, placée à telle hauteur du sol [ce qui laisse supposer la longueur du câble coaxial...]. Dans ce cas, c'est déjà plus instructif et cela donne vraiment du sens aux reports échangés. Mais qui s'en préoccupe maintenant ?

Il est facile de constater l'évolution des reports au fil du temps en comparant des QSL de différentes époques. Celles d'avant les années 50 étaient presque des lettres personnalisées, celles jusqu'à la fin des années 70 étaient rédigées pour informer correctement des conditions du QSO, ce qui était aussi en soi une confirmation du QSO et une marque d'amitié avec quelques mots écrits à la main. Celles des années 80 ont commencé à s'appauvrir en informations techniques mais en conservant néanmoins des reports sinon corrects au moins un peu variables selon les conditions du QSO. Ensuite, les Z'activations et autres grandes foires réalisées dans une pure logique de performance numérique et de rendement horaire ont réduit les QSL à un simple ticket de confirmation d'un QSO fondé sur des indicatifs même plus correctement entendus et encore moins compris, une bande, une date, une heure et un report figé à 59 et qui n'est là que comme un reliquat du passé, tout comme le code 73 lui-aussi pré-imprimé sur la carte en quadrichromie. L'informatique a aussi colonisé les stations amateur et les QSL sont devenues aussi sympathiques qu'un procès verbal d'excès de vitesse. :D

Alors à quoi bon passer encore un report lors d'un QSO réalisé sans difficulté puisqu'on chacun sait que le matériel est commercial, la puissance largement suffisante, l'antenne plus que correcte et le report forcément 59 tellement les moyens sont devenus supérieurs à ceux d'une station d'un "amateur", qui plus est constructeur-expérimentateur ?

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4ASK

Bonjour Francis et tous

Bonsoir,

SWL qui essaye de progresser, je me pose la question sur la manières de coder le report RST en phonie sur de faibles signaux.
Pour des signaux significatifs, je rapporte de 1 à 5 la "compréhensibilité" du message de l'OM reçu, puis la valeur de mon Smètre,

Mais je reçois des signaux faibles sur le NRD535, et en appliquant la règle ci dessus, je devrais faire des reports du type 30, 50 lorsque le Smetre ne décolle pas... Est ce l'usage ?
je viens de recevoir un américain fort et clair et....le Sm ne sourcillait pas.

Autre cas, lorsque le QRM est à S5, et que l'on reçoit un signal à S9, doit on soustraire le niveau de QRM pour obtenir la valeur du report ?

bonne soire
73
Patrick - F61112

Bonsoir Patrick,

Les reports RS(T) existent depuis bien avant les S-mètres, et bien avant aussi les AGC (contrôle de gain audio) performants et qui gomment les différences de niveau.

Fermez les yeux, oubliez le S-mètre. Qu'entendez-vous ? Que comprenez-vous ?

Le signal est fort, c'est au moins un 8 ! Très fort, c'est un 9. 9+ n'existe pas, très fort, c'est 9. Normal, c'est 6 voire même 7 si c'est fort par moments. Même 4 et 5 indiquent un signal relativement bon. 2 et 3 sont pour des signaux faibles et 1 correspond à un signal à peine perceptible, pratiquement au niveau du bruit. Quant à la compréhension du message, 4 et 5 sont parfaits, 3 demande des efforts pour comprendre, 2 c'est pour quelques rares mots compris et 1 signifie que c'est incompréhensible.

La première conclusion qui s'impose : 47 est un bon report. Enfin, au sens du code RST officiel (le T, ou tonalité, n'est utilisé qu'en télégraphie). N'essayez pas de donner actuellement un tel report à une station, elle vous insulterait presque : seul le 9+++ est de rigueur, le 9 fait "cheap", quant au 8 c'est presque méprisant ou alors c'est de l'incompétence. :)

Quant au bruit de fond, normalement vous en tenez compte avec le barème ci-dessus puisqu'il faut au minimum que le signal émerge pour être entendu. Mais avec ces fichus S-mètres, et accessoirement de l'incompétence, on n'hésite plus maintenant à passer 59+ à une station noyée dans le bruit et que l'on ne comprend pas...

Bienvenue chez les radioamateurs !

Cordialement,
Francis, F6AWN

Je me suis fait incendié une fois par un opérateur au Soudan sur 17 m si je me souviens bien, à qui j'ai passé 51 : Il n'a pas du tout apprécié ! Je n'ai même pas eu le temps de décrire l'antenne (L inversé approximatif) et de lui dire que son signal était tout à fait en rapport avec mon installation.

Bref, un crétin !

Bonne journée

Share this post


Link to post
F4FYJ

C'est très bien de vouloir évoluer dans les reports, ce qu'il faut savoir aussi c'est

que les 3/4 (façon) de parler car je dirais même plus (comme les Dupont-Dupond :-) )

les 90% se foute du signal, c'est dans la grande généralité 59 !

Je ne suis pas d'aoocrd avec ça mais bon ...

Tout à fait d'accord avec Francis de F6AWN en ce qui concerne la lisibilité de 1 à 5.

...

Bien amicalement

Tout à fait , pas plus tard que hier j'écoutais un OM faire répéter au moins une demi douzaine de fois un indicatif , autant le prénom et passer un report de 59 !!

Bien sûr suivit aussitot de " QRZ " !!

Edited by F4FYJ

Share this post


Link to post
F6AWN

F4FYJ :

Tout à fait , pas plus tard que hier j'écoutais un OM faire répéter au moins une demi douzaine de fois un indicatif , autant le prénom et passer un report de 59 !!

Bien sûr suivit aussitot de " QRZ " !!

QRZ ?

En fait, cet "OM" (?) a probablement voulu dire "J'ai pas eu OK ton Call, l'ami !". ;)


73,

Francis, F6AWN

Edited by F6AWN

Share this post


Link to post
F4FYJ

je pense à un enchaînement de QSO , pas de temps pour les palabres :rolleyes:

Share this post


Link to post
F4FYJ

C'est tout à fait ça , le report et basta !

Share this post


Link to post
F-61112

Merci à tous !

je vais donc continuer à faire des reports les plus "utiles" et honnêtes possibles.

Pour les QSL, j'utilise eQSL et le bureau selon le cas, mais à chacun je mets un message perso, plus explicite sur les cartes car j'ai prévu une zone pour cela au verso.

parfosi en différé de plusieurs mois, car le nb d'écoutes grimpe vite en SWL. je viens de passer les 2200 logs.

encore merci à tous, et à un de ces jours sur les ondes : je viens de m’inscrire à un cours de préparation pour la licence.

73

Patrick

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Je rejoint cette conversation après avoir un peu expérimenté les reports dans la réalité.

en PSK31 on utilise le RSQ et non le RST, mieux adapté au numérique : http://psb-info.net/IARU/RSQ-improved-signal-reporting-for-PSK.pdf

pour commencer les stations me renvoient systématiquemet un 599 sauf une fois un gars qui m'a renvoyé un 579 avec le niveau en db au dessus du bruit ( je l'ai remercié deux fois pour  "this fantastic and unsefull report", pas sur qu'il ait compris).

Je sais très bien que beaucoup de 599 étaient très généreux sur le 2e chiffre, déjà car mon installation est très loin d'envoyer du lourd, mais aussi car devoir envoyer son indicatif 4 fois avant d'avoir un retour correctement orthographié ne laisse pas beaucoup d'espoirs sur la qualité du signal.

En retour j'ai osé envoyer un 595 à une station Géorgienne qui envoyait deux fois son message... le tous espacé de 600Hz dans le spectre ( un léger soucis d'atténuation de bande latérale), il m'a demandé de répéter le RSQ, j'ai renvoyé le même en lui expliquant qu'il avait une bande latérale parasite bien prononcée, et la je pense que ça a été la fin des relations diplomatiques... il a repris ses CQ CQ CQ pour se chercher des correspondants moins tatillons.... qui pour certains lui répondaient sur une bande... et d'autres en même temps sur l'autre... déprimant :angry:

j'ai aussi expliqué à un italien qu'il chargeait trop sont émetteur, que son PSK était tout saturé, ça lui est passé tellement haut que ça a du toucher l'ionosphère.

Voila le "report" de mes premiers pas de radioamateur dans le monde des reports.

Mes 73,

David.

 

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour

c'est bien de faire ses premiers pas  mais votre italien doit être mort de rire à essayer de comprendre le rapport entre la "saturation" de son PSK et la charge de l'émetteur !

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour Georges,

Bon j'ai quand même plus clair que ça.

en gros, il envoyait avec son PC de la BF à un niveau tel que non seulement la "raie" principale de son PSK31 débordait allègrement des 28Hz de bande passantes usuels, mais on voyais carrément les harmoniques de sa BF  tous les 500Hz.
 

David.

 

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...