Jump to content
Sign in to follow this  
News Radio

Les statistiques radioamateurs de 1997 à 2015 et CCS7

Recommended Posts

F6AWN

Bonjour,

Lorsqu'on regarde cette courbe, on constate que sa pente, décroissante, est stable depuis 2004. Par contre, entre 1998 et 2003, la chute est nettement plus accentuée. Il y a donc eu deux époques différentes : l'une de 5 ans très marquée, l'autre de 10 ans qui l'est bien moins et avec trois sursauts (2003, 2006 et 2011). De plus, on peut voir nettement que le début de cette décroissance (1998) est précédé d'une croissance dont la pente est tout aussi forte (1997-1998) laissant supposer que le phénomène durait depuis quelques années, probablement de manière symétrique à la décroissance. Il serait intéressant de mettre cela en relation avec les candidats des années CB plutôt consommateurs de radio, vite conquis mais vite déçus aussi et/ou probablement lassés un jour ou l'autre par ce qu'il considéraient comme un loisir parmi d'autres, et plutôt moins facile que d'autres. Il faudrait aussi pouvoir constater à partir de quelle année ce phénomène de croissance plus rapide s'est déclenché pour finalement atteindre son sommet en 1998. Enfin, avant que cette sur-croissance ne se produise, le nombre des radioamateurs en France ne croissait que légèrement, probablement pas plus vite qu'il ne décroit actuellement. Alors, il est fort possible qu'une courbe établie pour les 50 années 1965-2015 soit finalement assez linéaire, la période 1992(?)-2002 n'étant qu'une "bulle", un accident de parcours d'une décennie où la télécommunication par radio se répandait un peu partout pour laisser ensuite la place à internet et aux smartphones.

Quant aux causes, il est toujours possible, tout comme pour les études, de les chercher du côté des examens ou du côté des candidats...

:rolleyes:

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6AWN

2/

En écrivant ce qui précède, j'avais l'impression d'avoir déjà cherché des informations à ce sujet et participé à des discussions qui les ont rassemblées. En voici une qui permet d'enrichir les statistiques :

http://www.radioamateur.org/forums/index.php?/topic/31351-la-classe-novice-en-quelques-chiffres/page-3#entry199770

L'un de ces nombres confirme ce que je pressentais dans mon message précédent : la bulle est à peu près symétrique, puisqu'en 1991 il y avait 17000 radioamateurs, un maximum de 19500 en 1998, une descente à 16500 en 2003. C'est à dire qu'à partir de 1991 le nombre a augmenté de 2500 en 7 ans puis a diminué de 3000 en 5 ans. Première conclusion : plus ça monte vite, plus ça descend encore plus vite ! Deuxième conclusion : ceux qui sont arrivés pour boucler le DXCC en un seul cycle solaire (11/12 ans) y sont parvenus puis sont aller jouer ailleurs.

Maintenant, en ce qui concerne la promotion, recrutement, et formation, je poste à nouveau cet extrait :

Dans Radio-REF de mai 1970, page 329 :

"Au premier mai 1970, notre association comptait 7900 membres, 3341 actifs (nota : radioamateurs) et 4459 adhérents , plus 329 étrangers. Sur ces 7900 membres, 1690 sont demi-cotisants.
A la même époque, en 1969, nous ne comptions que 6759 membres (2941 actifs et 3818 adhérents).
Le REF, association de radioamateurs, doit être constitué par une forte proportion de licenciés. Or le rapport membres-licenciés n'est pas très élevé. Il fallait donc encourager la mutation de l'adhérent en radioamateur. Le nouveau qui avait la chance de se trouver près d'un noyau était vite conseillé et guidé mais combien d'autres, abandonnés à eux-mêmes, n'avaient que le Radio-REF. Il s'écoulait souvent de longues années avant qu'ils ne passent à la phase active et le risque d'abandon était grand, les statistiques antérieures le prouvent. [...]"

En 1970, il y avait 6000 radioamateurs en France. 56% d'entre eux étaient membres du REF. Quant au pourcentage de radioamateurs au sein du REF, il était, selon les indications ci-dessus, de 43%. Actuellement, Les membres du REF sont environ 6000. Combien parmi eux sont radioamateurs ? Seules quelques rares personnes doivent le savoir, le REF ne communique plus de chiffres précis depuis bien des années. Allez, osons un pourcentage optimiste par rapport à ce qu'il était en 1970 : 60% au lieu de 43%, en partant du principe que le bureau QSL constitue maintenant le motif premier d'adhérer et que cela attire donc des radioamateurs et non pas des candidats à le devenir. Ceci nous donne 3600 radioamateurs membres du REF, en comptant large. Mais cela ne représente plus que 27% des 13500 radioamateurs actuels.

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5NZY

Salut Francis,

Et tu repasses quand, dans les 60% ? :P

73 de Stéphane, F5NZY

Share this post


Link to post
F6AWN

Salut Stéphane,

Salut Francis,

Et tu repasses quand, dans les 60% ? :P

73 de Stéphane, F5NZY

En voilà une bonne question !

Mais elle en appelle immédiatement une autre : tu ne veux quand même pas que j'aille donner un coup de main pour le surcroît de travail que va entrainer la coupe du monde de football et les Zactivations effectuées par les radioZamateurs ? :P

Il aurait d'ailleurs été préférable d'écrire "tu repasses quand dans les 27% (des 13500 radioamateurs actuels) qui sont actuellement membres du REF. Et j'ai probablement été généreux en prenant comme hypothèse qu'ils seraient au moins 3600.

Allez, j'ai un embryon de réponse à te proposer : quand le REF aura une structure et un mode de fonctionnement en accord avec la seconde décennie du XXIe siècle. Bon, il a des excuses, il est à l'image d'une multitude d'organismes français qui plombent grave notre société actuelle. Voilà, voilà... ;)

Au fait, toi qui est parisien, sais-tu si le REF a manifesté une présence active lors des diverses manifestations façon "Maker science", dans lesquelles on parle mécanique, électronique, radio, mais très rarement radioamateurs. Avec environ 350 000 euros de recettes annuelles, le REF doit avoir un budget promotion suffisant pour se faire remarquer aux bons endroits...

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5PMR

:DBjr,

N'allez pas demander à François et sa clique, la solution pour inverser la courbe... :P

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonsoir,

je rajoute ça

stats-nouveau-examen-radioamateur-590x36

c'est directement référencé chez passion radio, donc sur l'article original de la news.
Un élément que j'ai du mal a comprendre c'est que le nombre global de licence unique est légèrement inférieur au total licence 1 + licence 2 des années précédentes.

J'aurais attendu l'effet contraire, c'est à dire qu'au moins une partie de ceux qui auraient tenté la licence 3 se seraient reportés sur la licence de classe 2 à partir de 2013.

Il y a une explication logique à ça ?

Bonne soirée.

David.

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir David,

Un élément que j'ai du mal a comprendre c'est que le nombre global de licence unique est légèrement inférieur au total licence 1 + licence 2 des années précédentes.

J'aurais attendu l'effet contraire, c'est à dire qu'au moins une partie de ceux qui auraient tenté la licence 3 se seraient reportés sur la licence de classe 2 à partir de 2013.

Il y a une explication logique à ça ?

Oui. J'en vois au moins deux...

- Ceux qui tentaient la classe 3 étaient pour la plupart insuffisamment préparés pour passer la classe 2. La marche entre les deux classes était trop haute, non pas à cause du niveau de la classe 2 mais de celui de la classe novice.

- Il y a aussi eu au moins un effet pervers : il fut la conséquence d'une pratique antérieure de l'administration qui avait sur-classé les novices de la réglementation précédente (FA et FB) en classe 2 et 1 après un délai de 3 ans et sans aucun examen supplémentaire à passer et réussir. Une partie des candidats pour la "classe 3" dernière version a parié que le procédé serait à nouveau utilisé. Ce ne fut pas le cas.

N'oubliez pas non plus qu'il n'existe pas d'école pour devenir radioamateur. C'est presque toujours le résultat d'un travail personnel et cela nécessite au moins des bases scolaires suffisantes ainsi qu'un travail régulier. Certains candidats se sont préparés et se préparent encore seuls, plus facilement maintenant grâce aux ressources du web et à divers logiciels. Mais vous savez comme moi que les "candidats libres" à un examen partent avec un sérieux handicap... Il fut un temps où la télégraphie en Morse devait être passée à l'examen. Son apprentissage prenait du temps et il fallait au moins avoir un "prof" et c'était aussi l'occasion d'apprendre "le radio-amateurisme" par imprégnation au fil du temps (souvent 2 à 3 ans...). La méthode moderne, sans télégraphie, sans prof, avec examen QCM, montre ses limites puisque toutes les facilités qu'elle offre ne permettent même plus d'attirer des candidats en nombre. A trop faciliter l'accès aux choses, on leur retire leur intérêt. Accessoirement, les profs d'après-demain n'existeront plus, les radioamateurs de demain n'ayant plus le niveau suffisant pour transmettre grand-chose, sauf peut-être des plaquettes publicitaires vantant les mérites de merveilleux transceivers japonais ou chinois.

On pourrait aussi parler de la promotion du radio-amateurisme, des cibles potentielles pour recruter des candidats capables d'obtenir une licence sans passer par une étape intermédiaire dite novice, etc. Mais c'est une autre histoire et de nombreuses discussions sur ces sujets sont dans les archives de ce forum.

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4HTQ

Merci Francis,

je comprend mieux l'effet "d'aubaine" qu'il a pu y avoir, un peu comme les achats juste avant une augmentation de TVA.

Sinon, l'examen dans sa forme actuelle peut être réussi à 13 ans ( même si j'imagine qu'elle a du bosser vraiment dur): http://www.ref68.com/laurent-emmanuel-floriane-trois-nouveaux-operateurs-du-service-damateur/

Si aprés ça je rate le mien, ne comptez pas sur mois pour venir vous en parler :lol:

David.

Edited by ALLOZA David

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour David,

Sinon, l'examen dans sa forme actuelle peut être réussi à 13 ans ( même si j'imagine qu'elle a du bosser vraiment dur): http://www.ref68.com/laurent-emmanuel-floriane-trois-nouveaux-operateurs-du-service-damateur/

Si aprés ça je rate le mien, ne comptez pas sur mois pour venir vous en parler :lol:

David.

L'examen, dans sa forme actuelle, peut-être réussi assez facilement sous quatre conditions :

- avoir un niveau scolaire entre seconde et terminale, ou, si on est très vieux, avoir un simple certificat d'étude,

- être capable de lire et travailler un peu chaque semaine pendant quelques mois,

- accepter que la connaissance de rudiments techniques et réglementaires est une nécessité,

- ne pas considérer que la licence est seulement un permis pour faire légalement du DX en phonie dans de meilleures conditions que sur le 11m.

Dans votre cas, je ne vois qu'un seul point que vous allez peut-être devoir approfondir : la réglementation. Il y a deux manières de faire : l'apprendre bêtement ou essayer en plus d'en comprendre les buts et donc l'architecture. ;)

Merci pour le lien. De petits évènements comme celui-ci ont lieu dans divers départements. C'est bien la démonstration qu'il y a encore des gens intéressés par la radio, et même des filles ! J'ai juste une crainte : que l'on nous oblige prochainement à les appeler radioamateures...

Félicitations aussi pour celui qui a rédigé la page et choisi les photos car il y a de la gaité dans l'air !

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour David,

..

Merci pour le lien. De petits évènements comme celui-ci ont lieu dans divers départements. C'est bien la démonstration qu'il y a encore des gens intéressés par la radio, et même des filles ! J'ai juste une crainte : que l'on nous oblige prochainement à les appeler radioamateures...

..

73,

Francis, F6AWN

Bonjour Francis,

à priori c'est déjà fait, il s'agit des radioamatrices.

https://fr.wiktionary.org/wiki/radioamatrice

Bon aprés, ça sonne un peu bizarre, mais c'est syntaxiquement correct.

David.

Share this post


Link to post
F4HTQ

d'ailleurs, si on cherche "radioamatrice" sur google, on trouve des truc assez inattendus en fin de page.

radioa10.png

Avec des promos pareilles, on comprend que le stock se réduise.

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...