Jump to content
Sign in to follow this  
News Radio

WA2EBY IRF510 amplificateur

Recommended Posts

F6ITU

C'est effectivement un montage indispensable à tout radioamateur. Celui-ci (enfin, l'un de ses nombreux cousin) m'a appris plus en un mois que des années d'errance, de kits stériles, de procrastination.

- C'est le compagnon idéal des contesteurs. On lance appel, et les correspondants répondent sur la fondamentale (disons 7 MHz) mais également sur 14, 21 et 28. Donc on gagne beaucoup de temps en travaillant ainsi en "mono multi"

- c'est surtout un montage qui fonctionne tout seul, surtout le 24 décembre, rapport au sapin de noël gracieusement fabriqué par les transistors plus prévus pour commuter un étage de déviation de télé qu'amplifier un signal hF

- derrière un SDR de type softrock, lui-même affligé d'un IMD digne de figurer au Guinness des records (toujours en raison de FET pas franchement étudiés pour), il prouve qu'il amplifie. Tout, absolument tout. Garbage in, garbage out.

- je passe sur le filtre décrit, l'auteur le reconnait lui-même, il est limite symbolique.

Ironie mise à part, ce genre de montage m'a réellement enseigné beaucoup en matière de propreté, de filtrage, de construction de transfos de sortie. Et au prix de l'IRF510, c'est pas cher payé la leçon. Ce qui justifierait de faire un kit "ampli à monter et à ne pas utiliser", ou alors avec un filtre comak genre diplexeur, lequel enverrait dans une charge une bonne partie de l'énergie développée par le push-pull.

Si l'on regarde la sortie à l'analyseur, je doute qu'une compagnie d'assurance accepte de classer comme "accident" l'arrêt cardiaque qui saisira l'OM à la fois consciencieux et inconscient pour le mesurer. D'ailleurs, les sites qui publient de tels montages ne fournissent aucune capture du spectre de sortie. Ca devrait mettre la puce à l'oreille de ceux qui envisagent de le monter "pour utilisation"

j'arrête le troll, on n'est pas trolldi

Marc

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Marc,

Vous avez raison. Mais n'est-ce pas le lot de tous les radioamateurs qui se mettent à construire un émetteur ?

Le plus important est à mon avis ceci :


Ironie mise à part, ce genre de montage m'a réellement enseigné beaucoup en matière de propreté, de filtrage, de construction de transfos de sortie. Et au prix de l'IRF510, c'est pas cher payé la leçon. Ce qui justifierait de faire un kit "ampli à monter et à ne pas utiliser", ou alors avec un filtre comak genre diplexeur, lequel enverrait dans une charge une bonne partie de l'énergie développée par le push-pull.

Si l'on regarde la sortie à l'analyseur...

Voilà ! On construit, puis on cherche à améliorer les choses... à condition d'en avoir plus envie que celle qui tenaille certains de bouffer du QSO. On doit pouvoir évaluer le niveau des produits harmoniques indésirables à la louche avec des moyens très amateur (un récepteur, par exemple...). C'est ainsi qu'on apprend ! Et si on est bien élevé (éduqué ?), on résiste à l'envie de brancher une antenne sur un bidule qui sort plus de 10 mW de cochonneries indésirables.

Ensuite, si vraiment on veut faire un ampli qui soit au top, on se rend à l'évidence : c'est plus facile avec un vrai transistor HF. Exactement comme pour les lampes : une 3CX1500/8877, c'est mieux que 4 x 811 ou 8 x EL519 en parallèle... :D

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...