Jump to content
F0GVM

Papa comment fait-on pour devenir radioamateur ?

Recommended Posts

F0GVM

Ce sont des questions qui reviennent régulièrement.

Il y a quelques années notre association representative semblait être en pleine réflexion sur une licence pour les jeunes quand est-il aujourd'hui?

Share this post


Link to post
Guest

Dans les relations humaines, en groupe, en société, il est d'usage de commencer son introduction par un Bonjour/Bonsoir. D'autant qu'en posant une question vous demandez en quelque sorte de l'aide et qu'un peu de politesse encouragera probablement de plus amples réponses à votre requête.

Ceci dit, votre questionnement amène plusieurs remarques :

- Si j'avais la chance d'avoir quelqu'un qui me dise : "Papa comment fait-on pour devenir radioamateur ?", je n'attendrais pas la fin des réflexions d'une association quelconque mais je débuterais sa formation de suite.

- Comme vous n'êtes pas sans savoir que nos associations ne peuvent rien sans un travail de nos administrations de tutelles, et comme ces 'questions reviennent régulièrement', ces mêmes associations continuent toujours de poser ces questions à qui de droit. D'ailleurs, si 'ces questions qui reviennent souvent' vous intéressent tant, je vous recommande de regarder de plus près les divers comptes-rendus des dites associations. Ici par exemple.

- Si vous avez des questions à poser à 'notre association représentative', vous avez la possibilité de la contacter directement. Par ici probablement si vous n'êtes pas membre. Ici si vous l'êtes.

Pour ajouter à la discussion qui pourrait ne pas manquer d'avoir lieu, j'ai écrit pas plus tard qu'hier (comme quoi...), un billet sur mon site, justement titré : "Les jeunes et le radio-amateurisme : après le UK, les USA…"

Dans les relations humaines, en groupe, en société, il est d'usage de terminer son message par un signe de cordialité comme Cordialement ou le 73 en usage dans notre communauté. D'autant qu'en posant une question vous avez demandé de l'aide et qu'un peu de politesse encouragera probablement de plus amples réponses à votre requête.

Bonne continuation. Et merci de mettre un peu d'animation pendant la trêve estivale.

--

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

Ce sont des questions qui reviennent régulièrement.
Il y a quelques années notre association representative semblait être en pleine réflexion sur une licence pour les jeunes quand est-il aujourd'hui?

Je pense que vous confondez deux choses différentes : la licence radioamateur et l'apprentissage de ce qui est nécessaire pour l'obtenir.

La licence :

La licence est destinée à permettre l'émission sur les bandes attribuées au service amateur. Le niveau de compétence qu'il faut atteindre est à peu près identique dans beaucoup de pays, dont les européens mais aussi ceux qui reconnaissent la licence harmonisée dite HAREC. Le programme des réjouissances fait l'objet d'une recommandation de l'UIT qui sert de base à la réglementation. On peut trouver ce texte en ligne sous la référence ITU-R M.1544. Son titre est très clair : "Minimum qualifications of radio amateurs" et le mot important est "Minimum". Il apparaît que l'ancienne licence novice française, était loin du compte en matière de compétences minimum. C'est l'une des raisons qui ont conduit l'administration à la supprimer, les autres raisons étant probablement que l'examen français pour la licence non plus "novice" mais "normale", est d'une difficulté acceptable pour toute personne étant allée à l'école jusqu'à 16 ans et faisant l'effort de travailler un peu sur les sujets à connaître, que la connaissance de la télégraphie en code Morse n'est plus requise, que le nombre de questions posées à l'examen est peu élevé, que d'autres pays sont bien plus exigeants pour l'attribution d'une licence équivalente, et enfin, que la licence dite "novice" n'a pas atteint son principal objectif : constituer un marchepied vers la licence radioamateur, donc n'être qu'un passage de courte durée et non pas le terminus pour une population ne pouvant pas aller plus loin et de préférence rapidement. Ce fut un échec et l'administration y a mis fin, d'autant plus qu'une part significative de ces "novices à vie" continue à pratiquer un trafic illégal sur des fréquences non autorisées. Il faut donc maintenant à nouveau admettre, comme le faisaient les générations précédentes, que l'obtention d'une licence radioamateur est accessible à tous mais que cela ne signifie pas que tous peuvent l'obtenir. Il en est de même dans bien d'autres domaines. Bien entendu, il reste toujours la possibilité d'utiliser librement, sans compétences particulières, et donc sans examen, des émetteurs-récepteurs, mais ce ne sont pas ceux des radioamateurs et pas sur les bandes qui leur sont réservées.

L'apprentissage :

C'est un tout autre sujet ! Le programme est connu mais parfois le candidat n'a pas vraiment conscience de ses possibilités, de son niveau réel et des efforts qu'il va lui falloir fournir pour comprendre et apprendre les divers sujets à connaitre. Certains trouvent vite plus simple de réclamer une licence "novice à vie", leur seul objectif étant de "faire des QSO" avec du matériel commercial. Pour les autres, le plus dur est fait à partir du moment où ils ont la matière, la première étant de bons livres, et occasionnellement un peu d'aide. Et c'est à ce moment qu'on peut alors discuter de ce qui existe déjà ou des lacunes, à commencer par celles des associations nationales, des radio-clubs ou tout simplement de chacun de nous lorsqu'il s'agit d'aider un candidat au radio-amateurisme. Ce dernier point appelle une question : Qu'est-ce qu'un radioamateur n'ayant appris que peu de choses pour obtenir une licence et n'ayant que peu ou pas progressé au fil du temps peut transmettre à un candidat ou à un jeune radioamateur peu expérimenté ? :rolleyes:

Les associations :

Nous pouvons reprocher bien des choses à nos associations françaises, à commencer par leur inefficacité, leur lenteur, leur incapacité à boucler rapidement et totalement un projet, à se projeter dans l'avenir sans en rester au stade des rêveries administratives. Mais même si elles étaient presque parfaites, même si elles mettaient à destination du public tout un système de formation sur la radio, cela ne permettrait en aucun cas à une personne souhaitant devenir radioamateur de concrétiser son rêve si elle n'a pas au moins un niveau scolaire suffisant et si elle n'y met pas suffisamment du sien non seulement pour apprendre "la radio" mais aussi pour combler ses lacunes scolaires si il y a lieu.

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6BHW

Bonjour,

Petite précision SVP Francis ;

Vous écrivez « Le programme des réjouissances fait l'objet d'une recommandation de l'UIT qui sert de base à la réglementation. On peut trouver ce texte en ligne sous la référence ITU-R M.1544. Son titre est très clair : "Minimum qualifications of radio amateurs" et le mot important est "Minimum". »

Concernant la réglementation des examens des services d’amateur dans les différents Pays en Europe (dont la France) ce sont les « Recommandations T/R 61-01 et T/R 61-02 de la Conférence européenne des administrations des postes et télécommunications » qui sont les références réglementaires. Ces textes sont visés dans les différents textes réglementaires des Administrations.

Sinon, je partage totalement vos explications notamment sur l’échec des licences novices et des erreurs persistantes de certains « associations de RadioZamateurs » à défendre la médiocrité !...

Cordialement et 73 de Robert f6bhw

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Robert,

Bonjour,

Petite précision SVP Francis ;

Vous écrivez « Le programme des réjouissances fait l'objet d'une recommandation de l'UIT qui sert de base à la réglementation. On peut trouver ce texte en ligne sous la référence ITU-R M.1544. Son titre est très clair : "Minimum qualifications of radio amateurs" et le mot important est "Minimum". »

Concernant la réglementation des examens des services d’amateur dans les différents Pays en Europe (dont la France) ce sont les « Recommandations T/R 61-01 et T/R 61-02 de la Conférence européenne des administrations des postes et télécommunications » qui sont les références réglementaires. Ces textes sont visés dans les différents textes réglementaires des Administrations.

Sinon, je partage totalement vos explications notamment sur l’échec des licences novices et des erreurs persistantes de certains « associations de RadioZamateurs » à défendre la médiocrité !...

Cordialement et 73 de Robert f6bhw

Tout à fait, Robert ! Mais je crois me souvenir qu'il y a peu de différences entre le texte de l'UIT et les têtes de chapitres du texte de la CEPT, ce qui est le signe d'une volonté d'harmonisation. ;)

UIT :

http://life.itu.ch/radioclub/rr/rec-1544.pdf

CEPT :

http://www.sarl.org.za/members/cept/CEPT_TR6102E.pdf

Le programme mentionné dans la dernière version CEPT (61-02) est particulièrement bien détaillé et peut guider utilement tout candidat au radio-amateurisme.

Quant à la médiocrité, on peut tout de même se demander pourquoi il en est ainsi alors que le programme des connaissances à acquérir est bien charpenté : serais-ce l'examen qui laisse passer au travers des mailles du filet des candidats pas vraiment à la hauteur requise ? Et si c'est le cas, une telle complaisance pourrait-elle avoir pour origine un discret lobbying effectué par des associations en quête de radioamateurs-adhérents plutôt que de radioamateurs-compétents ? :rolleyes:

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Dans les initiatives qui aident sacrément à préparer la licence, on a le cours de F6KGL-F5KFF : http://f6kgl.f5kff.free.fr/cours_radio.pdf

et puis le logiciel Exam'1 de feu René F5AXG, qui est ici: http://www.f5axg.org/logiciel_exam1.html

Avec ces deux aides, on peut se préparer à l'examen avec de bonnes chances de le réussir du premier coup.

Bonne fin de journée.

David.

Share this post


Link to post
F4EPM

Bonjour,

Effectivement, très bon logiciel ce Exam'1.

J'ai réussi, mais pas du premier coup, du deuxième en 8 mois de temps, en me servant uniquement de ce logiciel !

Plus aucune notions, du U = RI (c'est loin tous ça), il a fallu reprendre tout a zéro...et se re-familiarisé avec la calculette... Hi !

Des heures de boulot, mais le résultat est là.

Donc, courage aux OM's qui veulent passer cette licence, ce n'est pas bien compliqué (j'y suis arrivé :) ) et ... vraiment que du bonheur. :rolleyes:

Bon week-end.

Cdlt

Eric-F4EPM

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir Éric,

Donc, courage aux OM's qui veulent passer cette licence, ce n'est pas bien compliqué (j'y suis arrivé :) ) et ... vraiment que du bonheur. :rolleyes:

Et pas seulement pour l'opérateur officiel de la station...

https://s3.amazonaws.com/files.qrz.com/m/f4epm/f02.JPG

:P

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4HIP

Il y a très longtemps dans le 91 je fréquentais un radio club, j'y est suivis des cours mais il fallais commencer par la télégraphie et ce truc la j'ai été le dernier du cours, puis les Mathématiques me rebutais de part leur interprétation et aussi la Télégraphie alors j'ai abandonné par ko

Puis dans le 45 j'ai fréquenté le radio club de Montargis et la on m'as proposé de passer cette fameuse licence j'ai répondus non je suis pas a la hauteur a cause des math et les fameuses formules de calcul et Jean Marie F4FVS m'a pris en main, m'a expliqué que c’était facile il m'a convaincus et j'ai suivis c'est conseils, il m'a fournis une calculette m'a expliqué les formules j'y est pris gout et j'ai 2 fois par semaine suivis son court, après quelque mois ou je me débrouillais pas mal je suis passé a EXAM'1 et la je me suis entrainer, j'ai calculé tous les jours et je m'entrainais à la réglementation car F4FVS m'a conseillé de passer en deux fois la licence la réglementation le permet et le jour ou je me suis sentis prêt a passer la réglementation je me suis inscris a l ANFR de Juvisy et la bas une fois devant l'ordi j'ai préparé mes pense bête et c'est partis j'étais assez content de moi puis bien sur la partie technique est arrivée au début cela allais bien puis j'ai butté sur un calcul concernant un transformateur j'ai perdus du temps mais j'ai pu terminer dans le temps mais j'étais moi content et puis le résultat est tombé, reçus a la réglementation et 29 point a la technique, dur dur.

Alors je suis rentré chez moi et j'ai bouffé de l'EXAM'1 pendant quelques mois et quand j'ai obtenus plein de résultat 60 me suis réinscrit a l'examen et cette fois c’était bon, rassurez vous je n’ai pas eu 60 points mais plus que 30, ce jour la j'ai eu un tract fous.

J’ai travaillé pendant 4 mois 2 fois par semaine avec l’aide de F4FVS, puis 12 mois tous les soirs avec EXAM’1.

Mon niveau scolaire certificat d’étude et CAP réparateur automobile.

Voilas mon histoires, les candidats à la licence lancez vous, si je l’ai eu vous l’obtiendrez mais il faut travailler et Merci à EXAM’1 c’est un outil formidable, je vous ai pas tout dit mais a s’entrainer il y avait un autre OM avec moi, F4HKP, s’entrainer à 2 via Skype cela donne plus de motivation, il s’installe entre les deux un compétition .

73s 51 merci d’avoir lu mon charabia et vive la radio

F4HIP Christian ps: dans le 45 c’était 40 ans plus tard

Edited by F4HIP

Share this post


Link to post
Guest

Bonsoir à tous,

Je parle en connaissance de cause puisque j'ai la question depuis un an ou deux, mon qrp à 9 ans.

Avec la F0, je pense que la licence était accessible au jeune mais avec la seul classe actuelle ça devient compliqué non seulement au niveau scolaire et aussi à cette age là, les enfants passent vite a autre chose. :rolleyes:

Pour l'instant c'est de l'écoute( la meilleure école, a mon avis ), quelques montages ( je suis partisan du homemade ) mais bon jusqu'à quand. Peut être a t'on là une des explication de la population radioamateur?

Une espèce de conduite accompagné pour être envisagé au sein des RC ( ce sont des idées pour faire avancés le chmilblic )

73's et Bon weekend. B) B) B)

Share this post


Link to post
F4HFQ

Bonjour,

Dans les initiatives qui aident sacrément à préparer la licence, on a le cours de F6KGL-F5KFF : http://f6kgl.f5kff.free.fr/cours_radio.pdf

et puis le logiciel Exam'1 de feu René F5AXG, qui est ici: http://www.f5axg.org/logiciel_exam1.html

Avec ces deux aides, on peut se préparer à l'examen avec de bonnes chances de le réussir du premier coup.

Bonne fin de journée.

David.

Bonjour,

Je confirme ! C'était il y a trois ans pour moi. Dans mon cas, il a fallu en plus que j'ai le rdv pour l'examen afin d'arrêter de trouver plus important à faire que de bosser...

Le déclic ayant été la lecture d'une phrase de Philippe (ancien membre) (que je ne connaissais pas à l'époque). Cette phrase est, de tête, "il y a ceux qui font et ceux qui trouvent des excuses".

Bon courage David, même si je ne me fais pas de soucis pour vous.

Pour répondre plus précisément à l'auteur du fil, la réponse que je donne lorsque l'on me pose (trop rarement) la question : il y a un programme officiel (cf messages précédents), deux outils géniaux (cf messages précédents), les cours en ligne par F6GPX, les vidéos de ces cours sur YouTube (mises à jour d'année en année) et si l'on a un peu de chance, un radio club 'formateur' à proximité.

73,

Franck

Edited by F4HFQ

Share this post


Link to post
F4EEX

Bonjour.

La classe novice a été abandonnée parce qu'elle n'avait pas porté les fruits de ceux pourquoi elle avait été créé. Soit faire tremplin pour accéder à la classe supérieure. Les petits malins qui avaient passé leur F0 est qui le sont toujours n'ont pas joué le jeu. Ils ont la licence, donc le droit à l'antenne et font du 11m....

Pourquoi pas, mais ce n’était pas l'idée de départ.

En fait, de mon point de vue, la classe III n’était pas assez attractive....

Cependant; aujourd’hui cela pose un problème
Il y a dichotomie entre les actions menées dans les écoles (projet ISS), les salons et les manifestations permettant de toucher un public jeune ; et les conditions d'obtention de l'examen.
L'examen est ouvert à partir de 13 ans (si je ne me trompe pas), la partie réglementaire est tout a fait accessible mais celui de la partie technique est du niveau 1ère/terminale.... On a un problème sauf si le minot est surdoué....
Comment voulez-vous renouveler les opérateurs, pire faire son devoir de transmission père/enfant ?
La réglementation est absurde.

J'ai lu le relevé de conclusion de la de la réunion Administrations-Associations du 17 décembre 2015. Le point 6 est intéressant : Restauration d’une classe novice. pas envisagée compte tenu de l’absence d’éléments nouveaux

Soyons force de proposition !

Il faut trouver, comme c'est souvent le cas, un compromis. Comment donner facilement l'accès au jeune à notre hobby sans pour autant alimenter les petits malins ?

Il suffirait de créer un nouvel examen "novice" réservé uniquement à une tranche d'age, dont la durée de vie de cette licence serait limitée dans le temps !

Avec des accès à toutes les bandes du 80m au 70cm, tous les modes, mais avec des puissances QRP.

On pourrait se baser sur l'examen de la réglementation uniquement, comme au temps de la novice

Je rajouterais deux critères supplémentaires. Etre parrainé par un opérateur classe I ou II et utiliser des matériels commerciaux.

A titre d'exemple, cela pourrait donner ceci

tranche d'age : 10 à 20 ans

Durée de vie : 10 ans

Après quoi, si le jeune à accroché et qu'il veut accéder sans limite, il passerait l’examen technique sous 10 ans, sinon il perd son indicatif.

Si l'on fait cette démarche, vous allez voir venir à vous les petits enfants.... C'est simple, facile d'accès et on sait ou on va.

Cordiales 73

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,


L'examen est ouvert à partir de 13 ans (si je ne me trompe pas), la partie réglementaire est tout a fait accessible mais celui de la partie technique est du niveau 1ère/terminale.... On a un problème sauf si le minot est surdoué....

Il n'y a plus de limite d'âge depuis la règlementation dite de 1997 (appliquée fin 1998 si je ne me trompe) qui a vu arriver la F0.

Comment voulez-vous renouveler les opérateurs, pire faire son devoir de transmission père/enfant ?
La réglementation est absurde.

Si le parent a suffisamment travaillé sa propre formation, il n'y a à priori aucun soucis de 'transmission'. Maintenant, comme c’est le cas dans la vie scolaire actuelle, si les parents se délestent sur l'autorité éducative tout en engueulant les profs quand cela ne marche pas, la 'transmission' risque d'être problématique. Ma question dans ce cas au créateur de ce sujet serait : comment faire passer une F4 à ses enfants quand on n'a pas soi-même la volonté de le faire ?

Sur l’absurdité de la règlementation : elle ne l'est pas tant que ça. Grâce aux efforts d'un RC du Limousin (F8KFZ) et l'entremise du REF, nous avons obtenu la possibilité que des jeunes, dans le cadre d'évènements comme ARISS ou le RadioScoutisme, puissent prendre le micro. Certes, cela n'est pas encore écrit dans le texte de la règlementation (voir CR de cette même réunion de décembre 2015) mais cela me semble déjà une bonne avancée pour mettre le jeune en condition d'attraper le virus. Une fois qu'il l'a, ce n'est pas la supposée difficulté d'une F4 qui l'arrêtera ;)

Soyons force de proposition !

Il faut trouver, comme c'est souvent le cas, un compromis. Comment donner facilement l'accès au jeune à notre hobby sans pour autant alimenter les petits malins ?

Cela pourrait être le cas si c'était le souhait des associations. Quand on leur parle, surtout à l'une d'entre elle, de limiter dans le temps la validité de la licence novice, elle ne veut pas en entendre parler (elle prétexte des problèmes juridiques mais personne n'a réellement creusé le sujet). Ne pas oublier que l'objectif d'une association et d'avoir assez d'adhérents pour financer des projets. Si cette seule licence novice était réservée aux enfants, ce n'est pas avec eux qu'elles feront du chiffre d'affaire, mais plutôt avec des retraités aisés.

Il suffirait de créer un nouvel examen "novice" réservé uniquement à une tranche d'age, dont la durée de vie de cette licence serait limitée dans le temps !

Vous n'avez que 3 ans de retard :D Même sous le signe du poisson, c'était une proposition sérieuse de ma part. Un extrait :

Sur ces constatations il a donc été admis par les différents intervenants que cette licence Novice devait avant tout, et dorénavant uniquement, servir la jeunesse. A cet effet, le certificat d'Opérateur du Service Amateur Novice sera accessible exclusivement aux jeunes gens de 7 à 17 ans. De l'avis de tous, cette tranche d'âge est certainement celle qui pourra porter avec elle dans son évolution toute la richesse de l'article 25 du Règlement des Radiocommunications.

L'âge de départ est une évidence puisque c'est le moment où l'enfant apprend à lire et qu'il a été convenu avec notre administration, afin de respecter les contraintes de la Révision Générale des Politiques Publiques, que nous ne changerions pas le modèle d'examen pas plus que les outils déjà mis en place. L'âge butoir, quant à lui, est celui de l'année précédent l'âge de la majorité légale en France, qui rend l'individu adulte et responsable devant la société.

Si l'on veut des jeunes, il faut limiter aux jeunes. Les autres ont les moyens de passer une F4 avec ou sans aide.

Plus sérieusement, l'administration ne mettra quelque chose en place qu'à seulement deux conditions : qu'elle y soit obligée par une contrainte administrative ou que cela ne lui coûte rien financièrement (ni frais de personnel, ni de mise en place). Comme on a su que l'administration ne veut pas non plus entendre parler d'une délégation de service publique qu'elle aurait pu accorder à des associations (surtout à une :-)), ces deux conditions me semblent logiques.

Sur ce côté 'force de proposition', côté associatif il y a deux positions : celle de l'URC qui est de dire que l'administration n'ayant pas fermé la porte c'est qu'il y a matière à proposer. À mon avis, et pas que le mien, c'est un leurre, une manière polie de dire : "proposez, nous verrons toujours" mais in fine, si aucune des deux conditions ci-dessus n'est réunie, je ne vois pas ce qui contraindrait l'administration à accepter une proposition de nouveau certificat novice. Tout en sachant que les deux licences CEPT 'novices' sont d'un niveau supérieur techniquement à la F4.

L'autre position, plus pragmatique, est celle du REF qui consiste à dire : nous avons une F4 qui n'est peut-être pas la panacée, mais l'alternative de mettre en place les deux licences CEPT étant pire que le mal de ne pas avoir une licence d’entrée, faisons en sorte d'organiser nos formations en conséquence. Le seul soucis à ce jour, c'est que depuis la réunion de décembre 2015, pas grand chose n'est sorti du CA du REF sur ce sujet particulier.

Bonne journée,

Philippe

Share this post


Link to post
F6ITU

Bonjour

A mon avis, la limite d’âge est une très mauvaise idée.

- Que cherche-t-on ? à relever le mouvement radioamateur qui s’embourbe dans le vain et le décérébré (contest-galette des rois). Vision totalement dégradante de notre activité vis-à-vis de l’extérieur. On devient radioamateur pas « envie de faire comme », parce que « sans », c’est pas légal.

- Qui visons-nous ? toute personne (sans limite d’âge) intéressée par le principe du radioamateurisme : l’expérimentation, l’enrichissement scientifique, technique et pratique personnel. En général, l’idée d’expérimenter et de transmettre est un peu plus présente dans l’esprit d’étudiants de 17-25 ans que dans celui d’enfants de 12-15 ans (il y a des exceptions, cela va sans dire). Donc, exit cette idée de limitation par l’âge. On devient radioamateur en rêvant aux possibles, pas aux caractéristiques de ce qui est déjà au catalogue d’un revendeur. Ca, c’est de la cibi.

- Limitation dans le temps de cette licence novice… fichtre oui. 5 ans maxi, 10 ans, c’est de la procrastination, et un délai plus court peut poser des problèmes de calendrier en fonction des échéances d’examens (je potasse mon BTS/Licence/Maitrise plutôt qu’un exam radio… question de priorité). On devient radioamateur en souhaitant progresser.

- Interdiction des modes de transmission analogiques (tu veux causer, passes la F4) et restriction aux modes de transmission binaires (issus de cpu/mcu), avec puissance limitée (2W ? ), en VHF et 10 mètres (ancien mode US). On devient radioamateur en voulant échapper à certaines contraintes de règlementation (évolution du point N° 1)

Je n’approuve pas la position du REF pour la simple raison que seule une modification fondamentale des habitudes des pratiquants –dès la formation et le recrutement- peut sauver ledit mouvement et non l’association… penser à la communauté plutôt qu'à l'avatar de la communauté est une évidence en matière de survie de l’espèce. En ne proposant rien, on est certain de ne pas reculer… ni d’avancer. Quand bien même l’on ne serait dupe de la position de notre administration de tutelle. On devient radioamateur grâce à la présence de sources d’inspiration locales et d’initiatives de groupes, pas par syndicalisation nationale

Accessoirement, comme j’ai pu le lire çà et là, je doute de l’efficacité du recrutement au sein des écoles d’ingénieurs. Il faut que cette incitation soit dé-corrélée du milieu et puisse toucher tout le monde (comme c’est étrange, cette absence quasi-totale de radioamateurs au sein des grandes manifestations de bidouilleurs-hackers, cette absence de réalisations personnelles… alors que des bidouilleurs de talent, il y en a dans chaque département). On devient radioamateur parce que l’on a « vu » et « touché » des choses que l’on ne comprend pas nécessairement et qui donnent envie de découvrir. Pas en mettant en application le soir ce que l’on a appris durant la journée

Je retourne à mon fer à souder

Marc

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

j'ai une question.

je passe bientôt l'examen pour la licence .

ensuite il me faudra payer la taxe annuelle pour faire la demande d'indicatif.

Il restera en gros un peu plus de 3 mois. ça m'ennuie un peu de payer une taxe pour 3 mois, d'autant plus que je ne serais pas forcement prêt a émettre tout de suite ( il me reste encore des trucs a monter, par exemple une antenne :lol: ), et que ça sera bien moins que 3 mois au final.
J'imagine que cette taxe n'est pas au prorata temporis. Est il possible de décaler la demande d'indicatif au début de l'année suivant celle ou on a eu la licence, ou alors le courrier envoyé par l'ANFR impose un délais ?

( bon, si je rate la licence la question ne se posera pas).

David.

Edited by ALLOZA David

Share this post


Link to post
F4EEF

Bonjour,

j'ai une question.

je passe bientôt l'examen pour la licence .

ensuite il me faudra payer la taxe annuelle pour faire la demande d'indicatif.

Il restera en gros un peu plus de 3 mois. ça m'ennuie un peu de payer une taxe pour 3 mois, d'autant plus que je ne serais pas forcement prêt a émettre tout de suite ( il me reste encore des trucs a monter, par exemple une antenne :lol: ), et que ça sera bien moins que 3 mois au final.

J'imagine que cette taxe n'est pas au prorata temporis. Est il possible de décaler la demande d'indicatif au début de l'année suivant celle ou on a eu la licence, ou alors le courrier envoyé par l'ANFR impose un délais ?

( bon, si je rate la licence la question ne se posera pas).

David.

Bonjour,

Je me permets de répondre le premier, même si je ne suis pas certain d'avoir raison à 100%.

L'obtention du certificat d'opérateur et l'attribution d'un indicatif d'appel sont deux choses séparées.

Je pense donc en toute logique que vous pouvez parfaitement obtenir votre certificat d'opérateur mais ne pas faire immédiatement votre demande d'indicatif d'appel qui entraîne le paiement de la taxe annuelle de 46 €.

Le certificat d'opérateur est un diplôme obtenu "à vie" et vous êtes libre de l'utiliser ou non.

D'ailleurs certains radioamateurs demandent une suspension de leur indicatif et donc ne disposent plus du droit à l'émission mais ne paient pas la taxe, ils peuvent ensuite demander une réactivation de leur indicatif en payant à nouveau cette taxe.

J'espère vous avoir donné des indications claires et vous souhaite de réussir haut la main votre examen car je sais, pour avoir lu nombre de vos publications sur ce forum, que vous avez travaillé dur la technique et, je le pense également, la législation.

Good luck ! :)

Edited by F4EEF

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

Bonjour,

j'ai une question.

je passe bientôt l'examen pour la licence .

ensuite il me faudra payer la taxe annuelle pour faire la demande d'indicatif.

Il restera en gros un peu plus de 3 mois. ça m'ennuie un peu de payer une taxe pour 3 mois, d'autant plus que je ne serais pas forcement prêt a émettre tout de suite ( il me reste encore des trucs a monter, par exemple une antenne :lol: ), et que ça sera bien moins que 3 mois au final.
J'imagine que cette taxe n'est pas au prorata temporis. Est il possible de décaler la demande d'indicatif au début de l'année suivant celle ou on a eu la licence, ou alors le courrier envoyé par l'ANFR impose un délais ?

( bon, si je rate la licence la question ne se posera pas).

David.

Bonjour,

Je me permets de répondre le premier, même si je ne suis pas certain d'avoir raison à 100%.

L'obtention du certificat d'opérateur et l'attribution d'un indicatif d'appel sont deux choses séparées.

Je pense donc en toute logique que vous pouvez parfaitement obtenir votre certificat d'opérateur mais ne pas faire immédiatement votre demande d'indicatif d'appel qui entraîne le paiement de la taxe annuelle de 46 €.

Le certificat d'opérateur est un diplôme obtenu "à vie" et vous êtes libre de l'utiliser ou non.

D'ailleurs certains radioamateurs demandent une suspension de leur indicatif et donc ne disposent plus du droit à l'émission mais ne paient pas la taxe, ils peuvent ensuite demander une réactivation de leur indicatif en payant à nouveau cette taxe.

J'espère vous avoir donné des indications claires et vous souhaite de réussir haut la main votre examen car je sais, pour avoir lu nombre de vos publications sur ce forum, que vous avez travaillé dur la technique et, je le pense également, la législation.

Good luck !

Sans certitude non plus, mais je pense qu'Alain présente très bien les choses.

Je vous renvoie éventuellement vers les archives du forum, ce sujet ayant déjà été abordé par le passé :

http://www.radioamateur.org/forums/index.php?/topic/23314-taxe-annuelle/#entry130329

et... M... ! :D

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Je sort a l'instant de la salle d'examen.

Reçu :D

43/60 en réglementation
51/60 en technique ( sur les 20 questions je n'ai pas répondu à 3 questions.. 2 que j'avais du mal a comprendre au niveau de leur formulation, et une qui est tombé sur un truc que je ne savais clairement pas faire).

Au niveau temps c'est quand même assez large, j'ai mis un peu moins de la moitié du temps alloué ( autant sur la réglementation que sur la technique). ça évite de stresser en regardant le chrono.

ces notes sont dans la moyenne de ce que j'arrivais à avoir a l'entrainement sur le logiciel exam1, il est plutôt fiable pour s'évaluer.

Merci à tous ceux qui m'ont encouragé et aidé sur de forum, ils sont nombreux.

Bonne journée.
David.

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour David,

Bonjour,

Je sort a l'instant de la salle d'examen.

Reçu :D

43/60 en réglementation
51/60 en technique ( sur les 20 questions je n'ai pas répondu à 3 questions.. 2 que j'avais du mal a comprendre au niveau de leur formulation, et une qui est tombé sur un truc que je ne savais clairement pas faire).

Au niveau temps c'est quand même assez large, j'ai mis un peu moins de la moitié du temps alloué ( autant sur la réglementation que sur la technique). ça évite de stresser en regardant le chrono.

ces notes sont dans la moyenne de ce que j'arrivais à avoir a l'entrainement sur le logiciel exam1, il est plutôt fiable pour s'évaluer.

Merci à tous ceux qui m'ont encouragé et aidé sur de forum, ils sont nombreux.

Bonne journée.
David.

J'aurais été surpris que vous ne soyez pas reçu. 100% de ceux qui obtiennent une licence l'ont été. :lol:

Le plus dur reste à faire : installer une antenne...

Une dernière chose :

Félicitations !

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Guest

Bonjour,

Bonjour,

Je sort a l'instant de la salle d'examen.

Reçu :D

Félicitations David !

73,

Philippe

Share this post


Link to post
F8DQL

Félicitations David.

(A voir les demandes d'inscriptions avec des indicatifs récemment attribués, j'ai l'impression que 2016 est un bon cru.)

73

Share this post


Link to post
F4HFQ

Bravo David !

Ça valide les réponses données au sujet du topic :lol:

73,

Franck F4HFQ

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...