Jump to content
Guest

Promotion de l'activité radioamateur : nouvelle génération...

Recommended Posts

F4HTQ
il y a 47 minutes, F4HPQ a dit :

Soirbon Messieurs !

comme annoncé dans mon propos liminaire, je ne viens pas ici pour renchérir sur des polémiques alimentées par des contradicteurs. 

73s

 

Bonsoir,

Je ne voit pas ou est la polémique.

Je n'ai fait que partager mon expérience de promotion de notre activité auprès du grand public.

Ce sont d'ailleurs des moments très enrichissants, que ce soit pour nos visiteurs ou pour nous-même.

d'ailleurs selon le public ( des gens qui viennent de plein grès ou des scolaires accompagnés par leurs professeurs), il ne faut pas du tout présenter la même chose. Les scolaires ne posent pas beaucoup de questions, il leur faut un truc assez préparé, un exposé avec des démonstrations, et on peut aussi les faire participer à des expérimentations ( comme par exemple faire réfléchir une onde hyperfréquence  avec un petite panneau en métal).

Dans le cas ou par contre c'est des visites "portes ouvertes", c'est essentiellement des questions-réponses avec des profils très variés.

David.

Share this post


Link to post
F6ITU

idem

j'irais même plus loin... cette absence de questions s'étend même aux étudiants d'université, qui parfois attendent l'aval de l'animateur de l'atelier. "M'sieur, c'est bien comme ça, je passe à l'étape suivante ?" ... c'est assez surprenant (ceci dans le cadre de workshops)

je ne vois pas non plus la moindre polémique là dedans. Une chose est certaine : vouloir s'engager dans de telles actions exige un travail préparatoire de romain. Il faut que le moindre détail soit prévu, la moindre lacune comblée, la moindre "éventuelle question inattendue" maîtrisée.

L'avantage, c'est qu'une fois que votre atelier est rôdé, vous pouvez le reconditionner deux ou trois fois dans d'autres manifs avant de préparer son successeur

Si votre atelier d'initiation porte sur du soft (petits exercices de programmation, initiation à une archi de développement comme GNU Radio, démonstration de mariage entre SDR et modulateurs numériques, démo de radioastronomie etc), il faut que chaque participant puisse avoir une configuration en état de marche et puisse suivre pas à pas vos manips. Ou, dans le pire des cas, que vous puissiez avoir deux à trois plateformes opérationnelle en cas de panne notamment, ou pour montrer plusieurs utilisations possibles sans avoir à reconfigurer la plateforme de démo pour chaque expérience. C'est au minimum un bon mois de préparation, et pas en dilettante (personnellement, je m'y prend au moins 3 mois à l'avance si je peux). Il faut que vous arriviez sur votre espace en étant capable de résoudre n'importe quel problème, de la multiprise oubliée à l'absence de serveur dhcp pour faire causer vos ordinateurs en réseau. Les em..., ça vole en escadrille, disait un de nos anciens présidents. 

Si votre atelier porte sur du hard, il faut prévoir au moins un fer à souder pour deux ou trois participants, des montages totalement "kités" à la résistance près, une validation de chaque proto sur un montage garanti "reproductible même par des débutants" (ce qui implique un budget de consommables), des instruments de mesure en "quantité suffisante pour" afin de visualiser le fonctionnement de l'expérience... quelques scopes, un ou deux analyseurs de spectre made in China... Là, compte tenu des délais de fabrication de vos petits pcb destinés au manips diverses, c'est un travail qui vous prend au moins 3 mois de préparation, plus généralement 4 ou 5.

Je mets de coté le long travail de préparation avec les orga des manifs en question : combien de tables, combien de prises, faut-il un rétroprojecteur, un micro et ampli pour se faire entendre, y-a-t-il une salle dédiée pour l'atelier ou est-ce un format "mini-conférence", combien de temps entre la soumission du projet et l'acceptation par le comité d'organisation... 

Ca, c'est pour la présence "promo éducation des sciences " dans le cadre d'évènements publiques. J'ai dit "éducation des sciences", pas "réclame pour devenir radioamateurs", ça ne marche pas.

Pour la partie "écriture, publication", c'est la même chose, mais en 100 fois plus de boulot. 

Une publication de firmware, software, schéma ou pcb sur github ou gitlab va vous demander un travail de validation conséquent. Et n'attendez jamais de coup de main de la part d'autres radioamateurs. Tous sont partant pour "tester le montage" (ergo, se monter leur propre station) mais il n'y a plus personne lorsqu'il s'agit de corriger un bug ou modifier un bémol sur un tracé de piste. Vous serez solitaire, gardez ça à l'esprit (du moins sur les projets franco-français. Lorsque le projet devient plus international, il n'est pas rare que des OM G, DL ou W vous envoient des correctifs ou des suggestions) . Tout ça sans oublier la partie "support" via un ou plusieurs forums  (ainsi F4HDK Guillaume avec son NPR) ou par le truchement des "messages directs" via le blog de publication (comme le pratique David et sa série "analyseurs de l'Empire du Milieu" ). Je cite ces deux exemples car il ne s'adressent pas uniquement aux radioamateurs, mais également à la sphère "hackers", qui se passionne aussi pour la mesure, l'instrumentation, les transmissions de données numériques "sans fil" etc. 

Bref, si par "polémique" on entend "un sacré boulot à abattre", alors oui, la promotion de notre mouvement, c'est vachement polémique. 

Vous avez les clefs et la recette générale, y'a plus qu'à :- ) Faites nous un retour d'expérience, ce sera toujours instructif pour ceux qui auraient le même genre d'envie.

Marc

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
F6AWN
Il y a 9 heures, F4HPQ a dit :

Soirbon Messieurs !

comme annoncé dans mon propos liminaire, je ne viens pas ici pour renchérir sur des polémiques alimentées par des contradicteurs. 

73s

 

Je ne vois rien de "polémique" dans les messages précédents.

Après avoir déjà fait plusieurs tentatives du même ordre par le passé, puis avoir quitté ce forum, vous revenez donc à la charge sous couvert d'une nouvelle inscription ! Soit. Alors, acceptez qu'on vous répète les mêmes choses que par le passé, qu'on vous renvoie aux archives de ce forum, largement pourvues de discussions sur ce sujet de la promotion et plus encore. Acceptez aussi qu'on vous fasse part de nos avis n'allant pas forcément dans le sens que vous souhaiteriez mais qui ne constituent pas pour autant une polémique (nota : allez consulter un bon dictionnaire...).

Les idées ne manquent pas, les critiques de ce qui a été fait ou tenté non plus, alors plutôt que de "blablater" sans cesse, inspirons-nous de tout ce qui a déjà été écrit ici et faisons, individuellement ou en petits groupes (radio-clubs), avec nos (petits) moyens, et en évitant surtout de montrer la moindre chose qui peut ternir l'image du radio-amateurisme et ses activités. Mais pour cela, il faut d'abord savoir ce qu'est cette activité dans son ensemble avant d'en parler, et être capable de donner une bonne image de soi dans la vie courante et sur un forum, ce qui n'est pas une mince affaire.  :(

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...