Jump to content
Guest

Promotion de l'activité radioamateur : nouvelle génération...

Recommended Posts

F4HTQ

Bonjour Marc,

A propos de ceci:

Il y a 2 heures, F6ITU a dit :

Il est paradoxale de dire que « l’activité radioamateur est un tout » alors qu’elle est réduite par cette dictature de la majorité au seul contest… a tel point que certains on affirmé que l’expérimentation et l’apprentissage, l’enseignement et la découverte des techniques étaient une vision « très personnelle » du radioamateurisme. Ce sont les racines de notre mouvement, c’est la RAISON PRIMAIRE ET PRINCIPALE pour laquelle l’administration nous octroie des fréquences. Abandonnez cet aspect de la radio, et ne vous étonnez pas qu’un jour, cette même administration vienne vous reprendre ce droit

C'est évidemment ce droit d'expérimentation et d'utilisation de ce que l'on expérimente qui m'a incité a passer la licence. Sans ça, aucun intérêt, j'aurais continué mes bricolages de récepteurs et émetteurs sur les fréquences ISM. 
Il faut remettre ça dans une tendance historique. Il y a une dépossession progressive de l'industrie personnelle au dépend de l'industrie "capitaliste" ( capitaliste est ici à prendre dans le sens de modèle d'organisation, et sans connotation politique). ça a commencé avec le taylorisme ou chaque ouvrier, dont la tache était simplifiée et restreinte au possible et était dépossédé de la capacité de fabriquer un objet pleinement fonctionnel. Cette perte progressive d'autonomie du concepteur c'est toute l'histoire technique du XXe siècle. Nous évoluons dans un milieu ou tout ce qui nous est nécessaire peut s'acquérir avec de la monnaie et ou les réglementations restreignent autant que possible l'industrie personnelle.  De ce point de vue la, le mouvement des makers est un mouvement réactionnaire, c'est a dire une tentative de regagner le terrain qui a été cédé.

J'ai échangé récemment sur un groupe OM facebook avec un opérateur qui m'expliquait que pour un radioamateur "faire de l'électronique" était un retour à "l'age de pierre" et qu'il fallait savoir évoluer un jour en apprenant à parler devant un micro. Le tout pour rajouter que de toute façon il faisait ce qu'il voulait et que c'était ça le radioamateurisme, la liberté pour chacun de faire ce qu'il veut.

Voila le copier coller de ma dernière réponse  ( qui a visiblement clot le débat ).

Bien sur, mais nous sommes une communauté et ce n'est pas un mot vide de sens. Même si l'on fait "ce que l'on veut", nos actions ont des conséquence sur l'ensemble de la communauté. Si trop de radioamateurs renoncent a concevoir on perdra ce droit car il n'y aura plus personne pour le défendre et on se retrouvera réduits à acheter du matériel homologué comme c'est le cas des cibistes. C'est comme le droit à l'antenne, il ne faut pas hésiter à en user ( même si on a des voisins grognons) car si on cède trop de terrain il pourrait finir par disparaître. Nos droits sont réellement précieux, ne les sous-estimons pas."

il y a une heure, TK5MO a dit :

Ce sont les QSOs qui tuent l'activité promotionnelle. Le QSOs doit être l'aboutissement de la technique, et non l'inverse. Une promo radioamateur devrait se faire sans QSOs. On expose des montages, des expériences, et on attirera des aficionados de l'électronique, du bricolage. Evidemment, il faut faire autre chose que fabriquer un émetteur uniquement "pour causer dans le poste". L'émetteur (et le RX) doivent étre des capteurs "en fin de chaine scientifique", afin d'assurer une liaison intéressante (données, mesure, image, telecommande..., et accessoirement parole).

Bonjour Dominique,

Je plaint les OM qui n'ont pas atteint le niveau technique qui offre  cette joie de fabriquer quelque chose (antenne, Tx, ou autre) , de l'utiliser en traffic et de revenir dessus régulièrement avec le fer à souder ou autres outils  pour corriger unes par unes les faiblesses rencontrées à l'usage. J'ai l'impression que c'est ça le Graal du radioamateurisme, ces allers-retours itératifs entre l'OM opérateur et l'OM concepteur. A chaque modifications on teste fébrilement ce qui vient de changer et ensuite c'est soit la satisfaction qu'apporte un truc qui marche mieux, soit la satisfaction d'avoir progressé en apprenant que ce qui aurait du marcher mieux... ne le fait pas "en vrai". 

Bon dimanche.

David.

 

  

 

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
F4GPJ
il y a 7 minutes, F5PNI a dit :

Au final, vous pensez les faire venir à notre "passion", juste avec la loi d'ohm et U=RI !!! Même pas possible !

Ce n'est pas très intéressant pour la jeune génération de maintenant. Ils préfèrent la dernière X-boxvistatruc, ou le dernier noksampple, où ils ont une appli qui fait communiquer tout en marchant dans la rue, ou les plus âgés font la même chose dans leur auto ou répondent via WhatsSkype tout en roulant. Et ne voient pas le piéton, le cycliste ou le motard qu'ils vont percuter. Voilà le fonctionnement du 21ème siècle de L'homoconnecté.

Alors, Je comprends votre point de vue, mais même en "recrutant" ou "rassemblant" dans nos rangs, je pense qu'il est déjà trop tard. Nous n'avons plus rien à offrir à notre communauté, puisque même pour l'utilisation de "nouveaux modes", hormis de rares cas, la communauté radioamateur prends tout simplement un concept commercial pour se l'approprier (DMR).

Alors qu'auparavant, ça fonctionnait plutôt dans l'autre sens.

Donc, il reste quoi, pas grand chose, nous serons pour certains, ou vous serez, ce que l'on appelle la cinquième colonne, d'un mouvement qui est décalé par rapport à l'air du temps et dont tout le monde se contrefiche. Je n'aime pas écrire cela mais il faut bien se mettre à l'évidence !

 

J'ajouterais  que dans quelque temps cela n'intéressera plus grand monde , même si vous donnez la licence ! hihi

 

Share this post


Link to post
Guest

Je reprends ce dernier passage pour répondre d'une manière générale :
 

Il y a 1 heure, F4GPJ a dit :

Mais ça sert à quoi la radio de nos jours ?? je parle de notre hobby bien sur.


Quand on lit assidument Marc, F6ITU, on peut comprendre que ce qui l'anime et qu'il met en avant, ne tient qu'en quelques mots que nous devrions tous connaitre et en faire notre crédo :

"[...] instruction individuelle, intercommunication et études techniques, effectué par des amateurs, c’est-à-dire par des personnes dûment autorisées, s’intéressant à la technique de la radioélectricité [...]"

Dans le QST d’Octobre qui vient de paraitre en numérique, outre deux articles sur les modes JT, il y a un éditorial qui donne quelques liens sur l'intérêt de la radio de nos jours. Le titre résume bien le texte : "A learning movement ", "Un mouvement d'apprentissage". Et bien que l'auteur rapporte ça à son association, l'ARRL, pour laquelle il dit être "dans un business de l'apprentissage", cela donne des indications vers ce quoi axer nos communications, interventions, etc

L'apprentissage !

En transformant un peu la question en "à quoi sert le radio-amateurisme de nos jours ?", on peut y répondre par : "cela sert à apprendre, s'instruire des phénomènes liés à la radioélectricité".

Certains n'ont pas les connaissances de départ et viennent apprendre tout. D'autres, comme David, des diplômés, ingénieurs, viennent au radio-amateurisme parce que le champ d'investigation est énorme et que notre statut nous autorise à construire et à tester sur l'air.

Contrairement à Marc, je souhaitais une implication associative forte du REF. C'est en cela que je débutais ce fil par un état des lieux de son implication dans la promotion, qui concluait à une absence de priorité dans ce sens.

Le radio-amateurisme est une formidable école où non seulement on y apprend la radio-électricité, qui est une branche de la Physique, mais aussi tout ce qui va avec, de l’électronique à la plomberie (faites des Hyper pour voir :-)) en passant pas la maçonnerie, la chimie la propagation des ondes, et tout un tas d'autres matières qui sont nécessaires à la construction.

Tant que l'on essaiera de la vendre autrement, on souffrira des maux déjà évoqués dans les précédents messages.

 

L'avenir est entre nos mains. Et une trame a déjà été donnée par Marc, F6ITU ici. À nous de nous prendre en main si nous souhaitons contrecarrer un avenir incertain.

 

73,
Philippe
PS : pour info et corroborer qu'il ne faut rien attendre de l'association historique, certains se posent la question d'une rubrique Linux dans Radio-REF... en 2017 :-)
PPS : toujours à propos du REF, il est question de reprendre en mais la gestion des diplômes et de la suivre plus assidument : un bon signe de l’association serait de retirer les deux derniers diplômes qu'elle a pris sous son aile il y a fort longtemps sous la pression commerciale et des fans de trafic, soit le diplômes des châteaux et celui des moulins.
 

 

 

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F5PNI
Il y a 4 heures, (ancien membre) a dit :

Le radio-amateurisme est une formidable école où non seulement on y apprend la radio-électricité, qui est une branche de la Physique, mais aussi tout ce qui va avec, de l’électronique à la plomberie (faites des Hyper pour voir :-)) en passant pas la maçonnerie, la chimie la propagation des ondes, et tout un tas d'autres matières qui sont nécessaires à la construction.

Voilà ce que je voulais dire quand je disais que notre activité formait un tout. Mais je me suis mal exprimé, je n'ai pas détaillé suffisamment.

Merci à (ancien membre).

Quant au reste des réflexions faites sur ce fil, on se rends compte en fait que si le système devait fonctionner correctement, sur l'ensemble des radioamateurs détenteurs de licence, en fait seul une infime partie sont de "VRAIS" radioamateurs, je sais que ça ne va pas plaire, mais il faut le dire et arrêter de se cacher la face. La licence ne reviendrai qu'à une infime partie, dont même moi, je ne pourrai peut-être prétendre, allez savoir...

Une certaine "élite", et je comprends mieux le comportement d'anciens, pas tous mais beaucoup, face aux jeunes radioamateurs, ceux qui le sont depuis moins de 25 ou 30 ans.

Le radioamateurisme en fait est une "caste", un cercle fermé, donc il est de toute logique que nous allions vers le déclin...

Promis, je n'interviendrai plus sur ce fil, car déjà là, pour le peu d'intervenants, je vois bien que la place est réservés à d'autres, ailleurs...

Share this post


Link to post
F6ITU

:-) troll ou conflit d'intérêt... je n'arrive pas à savoir

Share this post


Link to post
Guest
il y a une heure, F5PNI a dit :

Quant au reste des réflexions faites sur ce fil, on se rends compte en fait que si le système devait fonctionner correctement, sur l'ensemble des radioamateurs détenteurs de licence, en fait seul une infime partie sont de "VRAIS" radioamateurs, je sais que ça ne va pas plaire, mais il faut le dire et arrêter de se cacher la face. La licence ne reviendrai qu'à une infime partie, dont même moi, je ne pourrai peut-être prétendre, allez savoir...

Une certaine "élite", et je comprends mieux le comportement d'anciens, pas tous mais beaucoup, face aux jeunes radioamateurs, ceux qui le sont depuis moins de 25 ou 30 ans.


Ce n'est pas du tout le sujet ! Nous parlons de promotion de notre activité, pas de niveau de licence ou autres limitations. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai splitté le sujet de départ de Stéphane, F5NZY pour repartir sur celui-ci qui permet de comprendre beaucoup de choses sur notre incapacité à nous entendre dans la mesure où déjà nous ne nous basons pas sur les mêmes "règles" de départ.

La règle étant la définition du service amateur donnée par le RR, toute personne ayant passé et réussi l'examen a obtenu une licence d'exploitation qui découle de cette définition et d'aucune autre.

À chacun de voir ce qu'il souhaite individuellement. Mais c'est aussi individuellement que nous pouvons faire quelque chose pour promouvoir cette activité. Les éléments donnés par Marc, F6ITU, semblent concrètes, complètes et réalistes...

À chacun ses choix...

Bonne soirée,
Philippe
 

Share this post


Link to post
F6ITU

... pas conflit d'intérêt, je viens d'en parler avec F5PNI en "direct"

 

Share this post


Link to post
Guest
il y a 23 minutes, F6ITU a dit :

... pas conflit d'intérêt, je viens d'en parler avec F5PNI en "direct"

Donc un troll ?

--
 

Share this post


Link to post
Guest
il y a 15 minutes, (ancien membre) a dit :

Donc un troll ?

--
 

Pas troll non plus, vu avec F5PNI aussi en direct.

--
 

Share this post


Link to post
F4GRX

le suspense est palpable...

Share this post


Link to post
F6ITU

non, pas un troll non plus (mea culpa, j'aurais du développer)

Disons que la position de F5PNI est plus pessimiste que la notre, certainement au regard des attitudes des OM qu'il côtoie. Et je ne pourrais certainement pas lui en faire grief, nous savons tous ce qu'est l'état du mouvement radioamateur. Il (F5PNI) exprime très clairement son point de vue, que je comprends.

... ce qui ne m'empêche pas de continuer à me battre, quand bien même notre cause semblerait perdue aux yeux de beaucoup. Je préfère mille fois avoir à argumenter sur les propos de cet OM que de devoir affronter le mutisme de la majorité, de tous ceux qui soit considèrent que discuter de ces choses est une perte de temps et du blabla (et ne rien faire, ce serait quoi ?), soit sont égoïstement accrochés à leur position "après nous, le déluge".

Marc 

 

Share this post


Link to post
F6FRA
il y a 4 minutes, F6ITU a dit :

... ce qui ne m'empêche pas de continuer à me battre, quand bien même notre cause semblerait perdue aux yeux de beaucoup. Je préfère mille fois avoir à argumenter sur les propos de cet OM que de devoir affronter le mutisme de la majorité, de tous ceux qui soit considèrent que discuter de ces choses est une perte de temps et du blabla (et ne rien faire, ce serait quoi ?), soit sont égoïstement accrochés à leur position "après nous, le déluge".

Marc 

En effet, l'attitude silencieuse, passive ou je-m'en-foutiste, est celle de la majorité des radioamateurs. C'est la première des difficultés à mon avis, et non des moindres...

 

Il y a 17 heures, F5PNI a dit :

Le radioamateurisme en fait est une "caste", un cercle fermé, donc il est de toute logique que nous allions vers le déclin...

Je suis d'accord, tout le monde n'a pas la même vision du radioamateurisme, qui est composé de personnes issues de catégories socio-professionnelles très diverses, d'où des affinités techniques différentes, voire pas d'affinité technique du tout, ou seulement une envie de communiquer, voire de bla-blater, mais ceci a déjà été évoqué plus haut. Sauf que dans les "activations" j'ajouterai la commémoration de faits de guerre que je réprouve, car c'est à mon sens une violation de notre éthique.

Ceci dit, à faire de la promotion, il faudrait la faire "à la carte". Par exemple nous, (notre association), fréquentons un centre d'astronomie, notre promotion est axée sur l'activité spatiale, pas sur le trafic sur le 80m... Le public n'est pas le même que dans un club du troisième âge.

Share this post


Link to post
F4GRX

S'adapter a son public, c'est évident. Mais toujours dans les fondamentaux de la réalisation personnelle.

Pour les conférences de hackers, on leur montre comment le SDR leur permet de sniffer des protocoles a reverse engineerer.

Pour l'astronomie, j'ai en mémoire un récent CJ ou on a eu une démo de réception 1420 MHz, c'était une station magnifique complètement homemade.

Il est fondamental de rester sur une communication qui nous présente comme des réalisateurs.

 

Faire du a la carte j'ai peur que ca veuille trop ménager la chèvre et le choux pour ne froisser personne et ne surtout rien changer.

 

C'est aussi oublier quelque chose: Si on ne fait RIEN, ou qu'on ne modifie pas nos habitudes, c'est a dire qu'on continue a promouvoir la partie communications de loisir (même adaptée selon le public) => Nos sommes MORTS, foutus. Car personne ne continuera a faire du radioamateurisme dans ces conditions.

Perte des allocations de freq, disparition de l'IARU, et foutage a la poubelle des milliers d'euros dépensés en appareils commerciaux.

 

 

Faire différemment, et radicalement, en nous présentant comme des réalisateurs et non comme des communiquants est une question de SURVIE.

 

Sans vouloir paraitre élitiste, notre mouvement se compose de plusieurs catégories de gens:

-ceux qui continuent a vouloir faire comme avant, même un peu, et ne comprennent pas l'urgence de la situation: Ceux la disparaitront.

-ceux qui comprennent qu'il faut CHANGER, et ceux la ont une chance d'intéresser de nouvelles personnes.

C'est dur, mais c'est la réalité. Se la masquer ne fait qu'aggraver la situation.

 

Il n'y a pas de voie du milieu ou on peut continuer a activer un peu les chateaux/caves/pissotières tout en intéressant un peu des nouveaux.

C'est mon avis, et je sais qu'il est partagé par quelques autres.

 

Donc en résumé, a toute personne qui vous dit "cébienbotoussa méonfékoi"

Vous répondez:

Cessez IMMEDIATEMENT de dire que vous communiquez avec des gens de l'autre coté de la planete.

A la place, dites que vous faites de l'électronique et que vous préférez fabriquer qu'acheter tout fait.

Et faites le.

 

Sinon on est morts. et ce sera sale.

Edited by F4GRX

Share this post


Link to post
F6ITU

@Henri 6FRA 

La remarque sur les "activations de commémoration" mériterait effectivement que l'on ouvre un fil de discussion sur le sujet. Ces activations posent des problèmes éthiques complexes et devraient se limiter, en admettant qu'elle apportent quelque chose, aux commémoration purement radio (émettre en chappe, un sacré tout de force :- ))  )

Signe des temps, un fil s'est ouvert sur un sujet connexe 

https://www.radioamateur.org/forums/index.php?/topic/35077-a-quoi-bon-le-dfcf-et-autres-diplômes-de-la-même-veine/ 

qui remet en cause l'existence d'un "diplôme". 

J'avoue avoir mis un bout de temps avant de comprendre l'enjeu financier que représentait un DXCC. Mais cet aspect (imho totalement condamnable) est somme toute secondaire comparativement à ce que de tels "hochets" (au sens napoléonien du terme) coûtent à notre image de marque. Cette parcelle de gloriole octroyée par une autorité fantoche, que l'on affiche avec mauvais goût sur le mur de la station cristallise l'image ridicule que nous donnons au monde. Avoir contacté tous les pays du DXCC est une satisfaction purement personnelle, pas un de ces trucs que l'on étale. Et beugler dans un micro pour décrocher un "rare one" au point d'en perdre tout sens de la retenue et de la politesse prouve qu'il serait peut-être nécessaire de remettre en question ce genre d'activité. 

Cela fait aussi partie de ce qu'il faudrait envisager pour définir le comportement du radioamateur 2.0. Mais il y a probablement des choses plus urgentes à régler avant de nettoyer les écuries de l'égotisme des diplomes et des activations :- ) 

Comme le dit 4GRX, nous sommes en situation de survie, ne nous attachons pas trop à ces détails sordides

Marc

PS : (on envisage de faire dans le spatial radio... mais peut-être plus balistique que vous l'entendez. Ca pourrait être intéressant qu'on causes de nos perversions...) 

 

 

Share this post


Link to post
F-20804

Bonjour à toutes et tous,

J'ai longuement lu et relu les différents messages ci-dessus (ils sont nombreux, très bien !) et je partage à 99 % (oui, bon, 100 %! Hi) les propos de F6ITU, F4GRX, (ancien membre) et de quelques OMs allant plus ou moins dans le même sens.

Il n'y a pas de mystère, l'avenir du radio-amateurisme en France passe obligatoirement par la case retour au fer à souder et à la scie à métaux !  !

Je ne comprendrai jamais (et je refuse de comprendre !) comment est-ce possible qu'une personne détentrice d'un certificat d'opérateur radioamateur ( F0 à F8 ) ne dispose pas systématiquement d'un atelier d'électronique (portable ou fixe) dans son "shack" (station) radio.

Oh, bien entendu, vous en connaissez probablement comme moi, il y a des malins.. Et ils sont nombreux !

Vous savez, celui qui a un fer à souder et trois composants dans une boîte d'allumette, ranger toute l'année dans un tiroir, tout au fond, derrière la pile des 1000 QSLoser.. Et qui comme un miracle sort le jour de votre visite.. Mais pas une seule construction de visible à l'horizon.. Pas même sur une petite plaque sans soudure !

Généralement, je préfère ne rien dire, c'est tellement grotesque.

Bref, une fois de plus, il n'y a pas de mystère, le véritable apprenti radioamateur ou détenteur d'un certificat radioamateur dispose d'un atelier d'électronique et pratique régulièrement l'électronique (et la mécanique), point !

Les autres trucs et astuces visuels  (étalement de technologie radio numérique, informatique, etc.), c'est de la poudre au yeux pour les naïfs (j'en ai fait parti durant près de 17 ans malheureusement, avant d'ouvrir les yeux !!)

Pourtant, c'est si simple de commencer à construire des choses en électronique, surtout en 2017 !

Je ne suis pas un électronicien amateur expérimenté, et pourtant, je prend énormément de plaisir à construire de petits équipements RF (QRP) ou bien des gadgets pour mes enfants.

Cela en partant simplement de schémas  électronique trouver dans des livres, revues ou  sur le web.

Il n'y a pas de secret, ni d'obstacle impossible à franchir. Aujourd'hui, tout (ou presque) est facilement disponible à celles et ceux souhaitant s'instruire (en amateur) dans le domaine électronique / mécanique, etc.

Et puis..

Encore pour exemple, il y a la pratique du bidouillage électronique façon hacker ! Hi

Bidouiller l'électronique (et l'informatique) de certains équipements "commerciaux" (RF ou pas), c'est si instructif et amusant ! (hardware hacking)

73, vive la Résistance ! (en Ohm)

Vincent F0GXR
Bidouilleur et apprenti radioamateur.

Share this post


Link to post
F6ITU

C'est une très belle signature... je l'utiliserais à l'occasion : "apprenti radioamateur". Ce que nous sommes en permanence et qui définit notre passion

Tnks Vincent

Marc

Share this post


Link to post
F5AGB

Ce fil de discussion me laisse perplexe, je ne souhaitais pas y participer pour éviter le lynchage mais il y a quelque-chose qui m’interpelle. (Et puis si personne ne se décide vous allez finir par penser que la majorité silencieuse vous est totalement acquise). Avec mes excuses pour dériver un peu du sujet principal.

En résumé de ce qui précède plus haut: un Radioamateur digne de se nom se doit principalement de se consacrer à l'électronique, en concevant, construisant, réparant ou améliorant du matériel. De préférence, mais pas obligatoirement, en lien avec la radio. Et ce dans le but premier d'améliorer ses connaissances.

Jusque la je comprend le point de vue, pas mon trip, mais ça se défend.

Ce qui me laisse perplexe c'est ce qu'un Radioamateur digne de se nom ne doit pas faire: de la radio !!

En effet, tout ce qui est activité radio, c'est sale: pas de contest, pas de dx, pas d'expé, pas de chasse aux diplomes, pas de démonstration publique et pas de QSO autre que pour tester le matériel et valider le montage avant de passer à un autre projet.

Mais alors pourquoi être vouloir  etre radioamateur et pas simplement électronicien amateur (plein de trucs sympas a faire) ou membre d'un de MakerHacktruc dont vous vantez constamment les mérites ?

Sont-ce les opérateurs, contesteurs, DXeurs et autres OM surtout orientés trafic qui ne sont pas à leur place ou vous qui finalement vous trompez de hobby ? (surtout pour les nouveaux OMs).

73 Bruno (aie ! tapez pas sur la tete)

 

Share this post


Link to post
F-20804

Bonjour et merci Marc.

:: humour noir ::

Alors, amis radioamateurs, la pilule rouge ou la bleu pour les 5, 10, 20 ans à venir ?

La rouge, c'est la liberté de construire nos  équipements radioélectrique (au moins une partie !) et de faire de véritables expérimentations, notre avenir !

La bleu, c'est la liberté de sortir la carte bleu en permanence pour ne faire que de la CiBi de luxe,, notre mort !

A nous de faire le bon choix..

 

73

V.

Je retourne apprendre.. par la pratique.. dans mon petit atelier d'électronique.

Share this post


Link to post
F4HTQ
il y a 19 minutes, F5AGB a dit :

..

Ce qui me laisse perplexe c'est ce qu'un Radioamateur digne de se nom ne doit pas faire: de la radio !!

En effet, tout ce qui est activité radio, c'est sale: pas de contest, pas de dx, pas d'expé, pas de chasse aux diplomes, pas de démonstration publique et pas de QSO autre que pour tester le matériel et valider le montage avant de passer à un autre projet.

Mais alors pourquoi être vouloir  etre radioamateur et pas simplement électronicien amateur (plein de trucs sympas a faire) ou membre d'un de MakerHacktruc dont vous vantez constamment les mérites ?

Sont-ce les opérateurs, contesteurs, DXeurs et autres OM surtout orientés trafic qui ne sont pas à leur place ou vous qui finalement vous trompez de hobby ? (surtout pour les nouveaux OMs).

73 Bruno (aie ! tapez pas sur la tete)

 

Bonjour Bruno,

je n'ai pas l'impression que les participants aient proscrit ce genre de pratiques, mais plutôt qu'il appellent a ne pas se cantonner à ça.

Car le monde radioamateur est gavé de "distraction" de ce genre, pour occuper les OM et ainsi les laisser dans cet état de contacts répétitifs.

Un peu comme ces vieux qui vont s'attabler au café pour taper la belote toutes les après midi.

C'est vraiment dommage de ne rien  construire, en y mettant pas la main on se prive de quelquechose  qui peut apporter beaucoup de satisfaction et osons même le mot, une certaine dose de bonheur.

il n'est pas forcement nécessaire de construire un Tx à partir de zero, mais utiliser en trafic une alim, une antenne, un rosmetre qu'on a construit, ou même un kit qu'on a assemblé, me semble être une source de satisfaction bien plus grande que celle d'aligner frénétiquement des CQ sur du matériel dont on a même pas le moindre commencement d'une idée de comment il fonctionne "a l'intérieur".

Parfois ces pratiques me font penser  a des formes de dépression larvée.

Car mine de rien, ces "distractions" pas très constructives meublent vite des journées d'OM.

C'est certainement dans ce sens qu'il fallait prendre ce qui a été écrit.

Mes 73,

David.

 

 

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
Guest

Salut Bruno,
 

il y a 28 minutes, F5AGB a dit :

73 Bruno (aie ! tapez pas sur la tête)

:)

Il me semble que dans ce sujet de discussion il faudrait éviter d'en extraire des petits morceaux et de les triturer. Fred l'a fait pour les châteaux mais, IMHO, ce n'était pas le sujet fondamental et le sujet se transforme en pugilat d'ego qui ne mènera à rien, comme souvent.

Les idées développées jusque là concernent la promotion : où la faire, comment la faire, etc. Je ne vais pas refaire le thread. Personne ne dit que ceci ou cela est sale. Ce n'est pas parce que l'on souhaite promouvoir d'une certaine manière, c'est à dire sans mettre le côté trafic en avant, qu'on jette le trafic avec l'eau du bain. Du trafic il en faut si tu veux au moins essayer tes montages et si tu veux en éprouver la qualité, il y a des aspects du trafic qui le mettront à rude épreuve (Pile-up DX, trafic bandes basses, Hyper, concours). Il y a plein de personnes qui défendent cette vision de la promotion du radio-amateurisme et qui font des concours (j'en connais qui sont aux premières places Monde et qui disent la même chose que ce qu'on développe ici).

Il est vrai qu'après, tu as la vision personnelle de chacun qui peut être exprimée d'une manière "un peu extrême" comme l'a fait Vincent -- qui par ailleurs écrit de très bon articles -- Fred ou moi-même dans le thread des châteaux.

Il faut prendre un peu de recul et ne pas forcément réagir au premier degré (voir les châteaux ;-P)

 

73,
Philippe
PS : ça fait longtemps qu'on n'a pas mangé de crêpes ;-)
PPS : je viens même d'écrire un article concours et ce n'est pas contradictoire avec ce que je dis ici... si on lit bien le texte et le contexte.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6ITU

@ bruno

Allez hop, je vais vous lyncher :-D

en premier lieu, merci d'intervenir. De la contradiction naît la réflexion. Et il est préférable de s'écharper sur une mailing list que sur l'air... au moins, on peut se relire.

D'autre part, en lisant votre réaction, cela nous permet de situer les hiatus et les pb de communication qui nécessitent un éclaircissements

En premier lieu, il est inexact de parler de "radioamateur digne de ce nom". notre passion est une quête sans fin, le but ultime n'est jamais atteint.

nous n'avons JAMAIS parlé d'électronique, mais d'apprentissage et d'expérimentation, d'enseignement et d'échange, d'open source et de mise en commun des travaux de chacun, d'entraide et de retour aux fondamentaux. Si votre trip est l'électronique, tant mieux. Si votre trip est le développement, youpiii, si votre trip est l'assemblage, shazam ! Si votre trip est le spatial, bingo. Si votre trip c'est l'usinage à la fraiseuse Dufour de cavités, tip top !  etc.... si votre trip est l'usage immodéré des services de la Société Mutuelle ou du Crédit Général, dans le but d'appeler cq toute la journée, pas glop... il y a d'autres fréquences pour ça. Et c'est bien le diable si, dans l'immense variété des activité expérimentales radioamateur, vous ne trouvez pas chaussure à votre pied.

le but ultime et unique étant de faire de la radio. FAIRE de la radio, pas UTILISER de la radio... c'est précisément sur ce distinguo important que nous nous battons (et pas que sur les forums... car TOUTES nos bidouilles finissent par tomber en marche et servent à se dire bonjour et ainsi continuer les tests et mesures tendant vers l'émetteur idéal ? encore un but impossible à atteindre, mais une chose est certaine, nos "cochonneries" sont à la fois humainement et techniquement plus satisfaisantes que bien des japoniaiseries. 

vous citez, dans la liste des activité, effectivement tout ce qui a été "pourri" par la majorité des OM. , expé (une forme d'activation des auberges-pissotières simplement un peu plus coûteuses que celles des cibistes. Contests : un moyen de vérifier la résilience d'appareils construits maisons (transformé en une forme de test volontaire au bénéfice d'entreprises japonaises, et dans des conditions telles que rares sont ceux qui respectent les règlements...) Diplomes, forme névrotique de récupération de papier qui, depuis l'apparition des cluster informatiques, a totalement dévalorisé le diplome. Je suis persuadé que je pourrais décrocher un DXCC TTY ou PSK sans approcher à plus de 10 km ma propre station. 

mais oublions le fait que ces activités soient faisandées. pourquoi en faire l'activité obligatoire et principale des radioamateurs alors que ce n'est en aucun cas la raison pour laquelle l'administration nous a octroyé des fréquences ? seriez vous en train de dire "la loi originelle est mal faite, il faut la changer" ? ce à quoi, l'administration pourrait bien vous répondre "ben... t'as tout le 27 et le 433 pour toi, et comme tu préfères les trucs commerciaux, penses à vérifier qu'il soit homologué". Fin de la discussion. 

un échange radio, c'est autre chose qu'un simple passage de report, de prénom et de QTH. c'est une échange culturel, technique (pas nécessairement radio, on y parle d'espace, de météo... pourquoi pas de réglementation? ou du devenir du mouvement ? ou d'expérimentations dans le domaine du numérique, dévelppement soft etc? pas du "report de module avec le micro Heil que j'ai payé la peau du fondement"

pourquoi être radioamateur  et pas électronicien amateur ? parce qu'il n'y a pas de statu légal d'électronicien amateur qui autorise L'EXPERIMENTATION et ne nécessite pas d'acheter les équipement homologué... l'électronicien n'a pas le droit d'émettre un signal, (art 88, 89 du code des ptt), il n'a même pas le droit d'utiliser un récepteur ou un appareil de mesure en dehors des bandes broadcast et citoyennes (d'ailleurs, ais-je besoin de rappeler ce qui est nécessairement su pour pouvoir passer la licence) 

c'est pouvoir travailler sur des techniques qui ne sont pas encore intégrées dans les yaecomzuwood (EER, transmissions numériques qui ne soient pas imposées par des industriels, hyperfréquences, TV numérique, nouveaux types de modulation...). Il n'est pas question qu'un quarteron de contesteurs en retraite se permette de dire "la radio, c'est ça et rien d'autre" en entamant leurs litanies "céquioutest" ou "allodéhix". Qu'ils souhaitent pratiquer la radio comme ça, libre à eux. Nous ne faisons que leur rappeler qu'ils sont alors les premiers et seuls responsables de l'étiolement de notre mouvement

Car ce ne sont pas les "jeunes qui manquent d'intérêt pour la radio" qui signent notre mort. Ce sont les vieux (dans leur tête, ce n'est pas une question d'age) qui assassinent l'intérêt éventuel en transformant la radio en une forme déplorable et décadente d'usage décérébré. 

le moto et "sauvons le mouvement, on verra plus tard pour les contests". 

"Sont-ce les opérateurs, contesteurs, DXeurs et autres OM surtout orientés trafic qui ne sont pas à leur place ou vous qui finalement vous trompez de hobby"

:-) vous répondez vous-même à la question... lisez simplement la définition du radioamateur par l'IARRU, par le REF même (organisateurs de contests). MON hobby, VOTRE hobby est l'expérimentation dans le domaine radio. Je ne me suis pas trompé, mais peut-être vous y êtes vous perdu. 

 

j'espère que les coups sur la têtes n'ont pas été trop forts

Avec mes 73'

Marc

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
F5AGB

OK David, vous avez peut-être raison dans votre interprétation.

Par contre pour rebondir sur le fait du plaisir d'utiliser ses montages, oui sans doute. Mais hormis pour les antennes, faire soi même du matériel est généralement plus couteux, en temps comme en argent, pour un résultat pas forcement terrible (look et performances) et nécessite du matériel de mesure lui aussi souvent couteux. Bref pas très motivant...

Philippe, t'inquiète, pas d’animosité ni de problème d'égo dans mes propos, juste un questionnement. C'est bien de réfléchir à la promotion même si c'est un peu une cause perdu. J'aurais actuellement l'age ou j'ai commencé la radio, je ferai surement comme mes mômes et serai en train de causer avec mes potes via skype en jouant en réseau sur internet...

Ceci dit, fin de l'aparté, merci de vos réponses et désolé du "qrm", reprenez votre discussion en paix. Si il y a des suites à mon intervention coupez et ouvrez un nouveau thread.

...et quand tu veux pour des crèpes Philippe ;)

73

Bruno

Addon: Posté en même temps que votre réponse Marc, merci pour ces éclaircissements de votre point de vu.

Edited by F5AGB

Share this post


Link to post
F6ITU

Bruno ! vous m'assassinez ! 

je cite

 "Mais hormis pour les antennes, faire soi même du matériel est généralement plus couteux, en temps comme en argent, pour un résultat pas forcement terrible (look et performances) et nécessite du matériel de mesure lui aussi souvent couteux. Bref pas très motivant...

selon vous, le radioamateurisme serait donc dicté par une volonté d'économie et de rentabilité ? vous vous placez donc dans un contexte purement consumériste, et non expérimental. Donc non radioamateur. Vous ne trouvez pas qu'il y a un mastic dans votre position ? je n'émets pas pour "faire des économies", mais pour "apprendre". Acheter du commercial, c'est déjà refuser énergiquement d'apprendre.

les performances ? faisons QSO ensemble, analysez le spectre de mon émission... je ne suis pas du tout technicien, mais je sais que mes bidouilles son meilleures que la majorité des transceivers du commerce. L'aspect final ? il ne dépend que d'un passage à la fraiseuse de la plaque frontale, au pire d'une commande chez Schaeffer.

https://f6itu.wordpress.com/

je préfère encore mon milliwattmètre sans inscription publicitaire sur la façade 

https://f6itu.wordpress.com/2017/07/17/milliwattmtre-08-ghz-650dbm-pas-cher/

aux wattmètres de la majorité de mes confrères qui ne pense jamais à vérifier si leur appareil de provoque pas de réfléchi (je n'invente rien) 

ou mon transceiver "portable" fait de pièces récupérées pour certaines dans une poubelle 

https://f6itu.wordpress.com/2017/05/12/compaq-386-sdr-retrofit-3/

dont la pureté spectrale et la linéarité écrase largement celle d'un ft1000MP (je n'ai pas fait d'autres tests comparatifs, c'est une perte de temps) 

... et je n'ai pas encore touché à la suite, à savoir la prédistortion à l'émission et le pilotage de l'ampli par EER (ne cherchez pas, y'en a pas chez yaesu... c'est comme le point d'interception, on en parlera dans 5 ans chez les marchands de soupe, lorsque le mouvement sera mort)

Je suis désolé, Bruno. Vos avis sur le matériel home made datent d'une autre époque ou sont  faussées par de mauvais témoignages. 

... et moi aussi j'aime les crêpes

marc

 

Edited by F6ITU

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...