Jump to content
Sign in to follow this  
News Radio

Questionnement autour du FT-8, par Richard F4CZV.

Recommended Posts

F4HTQ

Bonjour,

Il me semble "évident" que cette transformation sera durable, pour pas mal de raisons qu'on pourrais détailler si vraiment cette discussion intéresse du monde.

Il est tout aussi évident que cette transformation est profonde, au point ou j'ai même entendu des "QSO" en FT8 sur la bande des 630M... (entre des stations italiennes, allemandes et britanniques)  et je ne serais pas surpris de lire que c'est aussi arrivé sur la bande des 2200M.

Je pense que l'avenir va se découper en modes FT/JT qui ne permettent de faire que des contacts valides ( et non des QSO comportant un véritable contenu), préférés par les bêtes de concours et les chasseurs de diplômes,  et des modes comme le PSK ou il est possible de communiquer comme le fait sur un chat ( IRC, ICQ et ses descendants).

Et la remarque de N0AX que je reporte ici :
 

Citation

Dans le cadre d'une "réunion éclair" à la Conférence sur les communications numériques ARRL-TAPR de 2017, le rédacteur en chef d'ARRL Ward Silver, N0AX, a mis au défi son auditoire averti de développer un mode clavier-clavier "entre FT8 et PSK31". cela favoriserait un fonctionnement occasionnel et compétitif, plus tolérant au bruit et au brouillage et serait utilisable par ceux qui ont des antennes et des stations "modestes". Il a également mis au défi ses auditeurs de développer un affichage de spectre «intelligent» qui permettrait d'identifier les signaux par mode, de sorte que la radio amateur pourrait s'éloigner de la pratique consistant à mettre de côté des fréquences spécifiques pour les modes digitaux.

Est particulièrement pertinente, car c'est exactement ce qu'il manque pour les communications amateurs en modes digitaux. Et je rajouterais la possibilité de transférer des ( petits ) fichiers avec correction d'erreur.

Quand à l'attribution de fréquences "fixes" qui disparaît au profit d'une utilisation entrelacée des modes, c'est un peu ce qu'il se passe, de plus en plus. 

Bonne journée.

David.

 

Share this post


Link to post
Guest

La question que je me pose à propos de tous ces modes MGM, qui nécessitent donc un ordinateur, c'est : "Où est le plaisir ?".


En second lieu, au même moment où Steve, VE7SL écrivait son billet dont parle par Richard, F4CZV, et de l'article de l'ARRL, sur le même sujet  il y a un radioamateur qui a publié un texte qui prend totalement le contre-pied de tout cela. C'est Wayne Burdick, N6KR, co-fondateur d'Elecraft. Cela a été repris sur les blogs de AE5X, KB6NU et sur celui de W2LJ, tous trois pratiquants passionnés de CW.

Philippe, F5IYJ en a fait une traduction sur la liste QRP-FR. Il pourra la publier ici s'il passe dans le coin.

 

--
 

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F4HTQ

j'ai lu l'article et je ne vois pas en quoi il prend le contre-pieds de l'article initial.

Ils ne parlent pas de la même chose.

D'un coté on a un OM qui parle des modifications de la pratique qu'amènent les modes numériques et se pose la question de l'avenir de cette mutation. C'est donc une réflexion globale sur le devenir.

D'un autre coté on a un OM qui décrit ( avec raison) les bénéfices de la CW, ce qu'elle lui a apporté et ce qu'elle lui apporte encore.

Que la CW présente ces avantages ( indéniables) n'assurent en rien qu'elle va perdurer sur le long terme. Ce sont deux questions distinctes, celle de la tendance et celle de la pertinence de la tendance.

 


 

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
Guest
Il y a 2 heures, F4HTQ a dit :

...

 Et je rajouterais la possibilité de transférer des ( petits ) fichiers avec correction d'erreur.

 

Bonjour,

 

+1

Cela en ferait un mode idéal pour les situations d'urgence. Pas besoin de grosse puissance donc station portable indépendante du secteur.
Pas besoin de grosse antenne. Dans ces situations, il faut pouvoir échanger des fichiers "logistiques" tels que liste de DCD, inventaire personnes déplacées, ressources eau, alimentaires, lit, hébergement....  La simple transmission d'un indicatif, d'un GDH et d'un report ne serviront à rien.

Vous avez certainement remarqué que dans les situation de catastrophe (tempête, inondation..) les réseaux d'infrastructure sont les premiers détruits ou neutralisés  (ex à Nice, saturation du GSM devant l'affluence des reporters, des secours,..).

Dans ces conditions, il vaut mieux éviter de dépendre du secteur et de l’Internet. 

 

73's Sylvain

Share this post


Link to post
Guest
Il y a 1 heure, F4HTQ a dit :

Ils ne parlent pas de la même chose.

Justement, c'est ce qu'on appelle un contre-pied :-) Il démarre sur le FT8 dont il "chante" les louanges pour son efficacité et l’abatage de QSO et il va ensuite sur son terrain qui est la télégraphie morse. Ce texte oppose efficacité froide d'un mode informatique au plaisir pris par un mode et sa personnalisation. Et il explique à la fin pourquoi dans les appareils Elecraft on peut émettre du RTTY et du PSK31 à partir d'une clé.

 

Ceci rejoint ma question initiale sur ma première intervention.

--
 

 

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F6ITU

bonsoir

un grain de NaCl

je rejoins David sur ce point. Les no-brainers du concours trouvent dans FT8 ce qu'ils cherchent en permanence : un outil d'abattage, le DXCC à la portée des caniches. 

L'envoie de fichiers (pourquoi petits ??? ) et l'apparition d'un véritable mode transactionnel/interactif nécessite un truc un peu plus proche des protocoles informatiques conventionnels. Certains y travaillent déjà depuis environ 7 mois, deux semaines et 3 jours. (mais alors là, vraiment à la louche). En outre, la promesse d'ouverture de la portion 52-54 MHz "à des fins d'expérimentations de transmission numériques par segments de 500 kHz maximum par transmission" (tout le contraire de la cw et de ft8) et à l'exclusion de tout blabla phonie me semble quelque chose d'un peu plus prometteur. Et c'est totalement en phase avec ce que décrit Sylvain. Si un réseau d'urgence -un vrai- ainsi qu'un maillage de communication sérieux voit le jour, ce sera dans ces deux directions, et non pas dans les variantes des travaux de John Taylor, aussi intéressant que puisse être son outil.

Maintenant, sur cette obnubilation du "lécomunikassionnumérikfohunNordinateur", j'oserais penser que plus les procédés de transmission utilisés sont "old school", plus l'usage de l'ordinateur est devenu une béquille indispensable. y faut le cleus'taire, y faut la péhéresse, y faut le log à contest, y faut le soft de propag et la liaison permanente à Internet durant les TM0ZZZ (???)... et c'est comme la cigarette. "je peux m'en passer, j'arrête quand je veux". Chiche ? Soyons sérieux. Soit on assume son informacitude et on évite de critiquer, soit on se montre "pur et dur". Il n'y a pas d'informatique "orthodoxe" et de l'informatique que l'on peut "excommunier" en fonction de critères moisis et discutables.

Le papier traduit par F4CZV manque terriblement de profondeur d'analyse. Le mouvement radioamateur est en quête perpétuelle non pas de nouvelles techniques, mais d'un appauvrissement croissant de sa propre activité, limité à la communication sans échange et surtout sans nécessaire compétence technique. FT8 répond à cette demande à la perfection, D-Star également, et je ne mentionnerais pas les machinlink et autres skyperies. Ce n'est pas le modernisme du procédé qui en fait son succès, mais son simplisme (je n'ai pas dit simplicité), la possibilité d' "utiliser de la radio" sans le plus petit effort, pas même celui de savoir dactylographier. 

N6KR l'a bien compris, qui redoute toute tendance au changement. Il chante non pas la gloire de la CW, mais celle de son business model et de son coeur de marché. Il caresse sa clientèle dans le sens du poil, celui de la nostalgie et de l'immobilisme technique (parce que oui, enfin, c'est vachement moderne le TTY). Tu parles, quand tu vois l'évolution des "sdr acnéiques" des constructeurs Japonnais, il peut se faire du mouron (ya pas de zordinateur, mais y'a un watairfall sur la façade... je te raconte pas le succès). Et puis, il a tellement poussé en avant la guéguerre du "point d'interception" que maintenant que cette notion technique ne correspond plus à rien, il a du mal à accepter.

Pour qui est à la fois graphiste et impliqué dans l'usage et le développement des transmissions numérique, il ne peut y avoir de "froideur" dans les échanges informatiques pas plus que derrière un manip. Le "toucher" et le style chostakovien d'un Azerty en dit aussi long que le rythme d'une pioche. L'on reconnait à distance, tant dans la vitesse de frappe que dans la tournure des phrases, la personnalité d'un correspondant numérique. L'on se rend compte également -et c'est peut-être ce qui effraye- son total décalage voir son incompétence à des détails qui ne trompent pas (l'abandon du QSO dès que l'on sort de la normalité, les enchaînement de macro de fldigi qui donnent par exemple l'age  du correspondant qui, sans réfléchir, à rempli les cases). Normal, donc, que l'outil informatique soit rejeté par une grande partie de notre communauté. C'est un révélateur

Accessoirement, ce qu'il y a de fantastique dans les transmissions numériques -et sans même oser commencer d'aborder les réseaux cognitifs- c'est l'incroyable champ expérimental qu'elles ouvrent. Il suffit de jeter un cil sur les forums des OM Allemands ou Russes. C'est hallucinant d'intelligence, de possibilités de bidouilles, de partage techniques. Le numérique, pour beaucoup, fait renouer avec l'électronique et l'analogique.

FT8 est comme la langue d'Esope, la meilleure et la pire des choses. Un superbe outil d'évaluation de propagation, un "testbed" temps réel pour l'établissement d'une communication radio, que l'on a transformé en une bouillie informe, une usine à qso, l'instauration du contest permanent y compris les jours de semaine (pas étonnant que Taylor soit le premier surpris). C'est donc quelque chose à oublier rapidement, pour laisser les empileurs de contacts derrière leurs claviers. Il y a tant à pondre de code et d'électronique à souder "ailleurs" pour que l'on s'arrête à un mode de transmission déjà perverti. Life is too short for mainstream digital communications

Marc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
F6CDX

Bjr

Pourquoi il y a du numérique ( FT8) sur le 7076 khz ?  le 7076 khz n'est plus dans la bande phonie ?

Je croyais bien savoir que le numérique et la CW devraient être pratiqués au dessous du 7040 khz ??

Je me trompe alors ?

JP

 

 

Share this post


Link to post
F1RAF

L'ARRL en a décidé autrement : Band%20Chart%20-%2011X17%20Color.pdf

 

Share this post


Link to post
F4HTQ
il y a une heure, F6CDX a dit :

Bjr

Pourquoi il y a du numérique ( FT8) sur le 7076 khz ?  le 7076 khz n'est plus dans la bande phonie ?

Je croyais bien savoir que le numérique et la CW devraient être pratiqués au dessous du 7040 khz ??

Je me trompe alors ?

JP

 

 

Il est exactement à 7074khz.

car le JT65 est a 7076khz et le JT9 à 7078khz.

seul le WSPR est esseulé à 7038.

Personne ne regarde les plans de bande, les OM utilisent tous les fréquences par défaut du soft

Ceci dit, la philosophie n'est pas d'interdire les parties phonie aux modes étroits ( FT,JT,CW), mais plutôt d'interdire à un mode large comme la phonie d'aller sur des plages de modes étroits.

Share this post


Link to post
TK5EP

Bonjour,

Le FT8, comme tous les modes numériques récents a profondément changé le comportement des "OMs" et pas forcément en bien... C'est ainsi, mais personnellement je trouve que l'on y a beaucoup perdu en convivialité.

La valse de ces modes introduits par W1JT a également totalement changé l'activité des bandes. Qui fait encore du meteor scatter en CW rapide ou SSB ? En VHF, on ne trouve plus personne en dehors des quelques fréquences allouées à ces modes.

Le pire a été cette année avec l'arrivée du FT8 sur 6m ! J'ai souvent lancé appel sans aucune réponse en CW ou SSB alors que sur les "canaux numériques", le S-mètre ne descendait jamais et j'y entendait une bouillie de stations. J'ai fini par installer FT8 et décoder ce qui s'y passait pour constater que la très grande majorité des QSO se faisaient entre stations qui s'entendaient S9 entre elles.. Quel intérêt d'utiliser ces modes prévus pour des signaux faibles et pour réaliser des QSO impossible dans des modes "humains" ?

Un QSO en SSB ou CW avec de tels signaux prend bien moins de temps qu'en numérique et au moins, et on y trouve plaisir. 

ET quant à l'accroissement de l'activité grâce à ces modes, je n'y crois pas non plus. C'est une illusion, car tout le monde se retrouve sur le même "canal" et on a l'impression qu'il y a foule. Imaginez tout ce joli monde réparti sur les bandes et refaites un bilan !

Le progrès c'est bien, mais il fait perdre le bon sens... Et ce n'est pas avec une démonstration d'appuis sur une série de touche que l'on va attirer du monde vers notre activité.

A chaque fois que j'ai eu à faire des démonstrations, c'est le Morse qui intriguait et attirait les visiteurs et certainement pas des courts messages qui passaient sur un écran. De nos jours tous les jeunes font ça avec un PDA.

Oui, les modes numériques changent tout, à commencer par ma propre activité. Je ne suis presque plus actif en VHF et à ce rythme, le 6m va y passer aussi !

"Enfin, c'est juste mon avis" comme dirait un certain chroniqueur à la radio. (pas sur nos bandes...)

73 EP

 

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour

si ca amuse ces braves gens de « faire du numérique » pourquoi pas , ils ont acheté un beau poste, un beau PC , ils ont réussi a lancer le CD sans virus .........et en plus c’est très tendance ! elle est pas belle la vie ? 

De toute facon l’immense majorité ne connait ni la radio ni l’informatique , il faut bien qu’ils amortissent leurs achats :D

Share this post


Link to post
F6ITU

... et, plus grave, ne se passionne ni pour l'un, ni pour l'autre. f6cer et tk5ep sont lucides.

Ne "rien connaitre" n'est pas une tare, puisque l'on devient radioamateur pour "apprendre", et non pour jouer les tâcherons d'un fonctionnariat du QSO à la chaîne.

Il faut admettre que de plus en plus, la radio -pour les amateurs comme pour les professionnels- est constituée à 50% de matériel et 50% de logiciel, et ça ira en s'intensifiant.  Ce n'est pas, comme beaucoup le croient, un 'remplacement". Aucune technologie n'en remplace une autre, elle vient en compléter -et complexifier- la mécanique. Tout comme la télévision n'a pas fait disparaître la radio et l'imprimerie/Internet n'ont nullement éliminé l'écrit papier. Les technos restent, les proportions techniques se modifient.

C'est donc au mouvement radioamateur de tenter de s'adapter, d'accepter -et non de rejeter systématiquement- ce qui touche au programmable, et savoir "de tout un peu" pour commencer". Certes, la radio connait ces années-ci une mutation phénoménale, et bon nombre d'usagers -ceux qui ne "font" pas de la radio au sens latin du terme- vont se sentir largués. A nos instances nationales et internationales d'intensifier les efforts et pousser le mouvement à retrouver ses fondamentaux en renouant avec l'envie de comprendre les science et techniques. 

Il est pourtant si confortable pour ces instances de tenter d'invoquer un passé traditionaliste imaginaire et ronronner avec "la béhélu et la cédoublevé existeront toujours", en ignorant le changement de proportion d'usage... et de compréhension. 

Marc

 

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Il y a 4 heures, TK5EP a dit :

Le FT8, comme tous les modes numériques récents a profondément changé le comportement des "OMs" et pas forcément en bien... C'est ainsi, mais personnellement je trouve que l'on y a beaucoup perdu en convivialité.

ça dépend d'ou on part.

Il n'y a pas une grosse perte de convivialité pour ceux qui viennent du PSK avec Macro ou des anciens modes JT. Dans tous les cas c'était des contacts très formatés qui ont laissé place à quelque-chose d'aussi formaté mais plus automatisé. 

En modes numériques, la ou il y a une certaine convivialité ( et qui correspond a mes meilleurs souvenirs de QSO) c'est quand tu discute en PSK31, sans aucune macro, le bouton Tx enfoncé, en envoyant les lettres au débit ou tu tape.. en revenant même en arrière de temps en temps pour corriger. Avec le rythme et les hésitations, tu ressent bien qu'il y a de l'humain derrière.

 

 

Il y a 4 heures, TK5EP a dit :

La valse de ces modes introduits par W1JT a également totalement changé l'activité des bandes. Qui fait encore du meteor scatter en CW rapide ou SSB ? En VHF, on ne trouve plus personne en dehors des quelques fréquences allouées à ces modes.

Et ils ont même dégommé les autres modes numériques. Je pense au PSK ou au RTTY. ( c'est K1JT et non W1JT)

 

Il y a 4 heures, TK5EP a dit :

Le pire a été cette année avec l'arrivée du FT8 sur 6m ! J'ai souvent lancé appel sans aucune réponse en CW ou SSB alors que sur les "canaux numériques", le S-mètre ne descendait jamais et j'y entendait une bouillie de stations. J'ai fini par installer FT8 et décoder ce qui s'y passait pour constater que la très grande majorité des QSO se faisaient entre stations qui s'entendaient S9 entre elles.. Quel intérêt d'utiliser ces modes prévus pour des signaux faibles et pour réaliser des QSO impossible dans des modes "humains" ?

Je ne dirais pas la "très grande majorité", mais une majorité certainement. On forcerais l'ensemble des stations a diviser leur puissance par 10 et l'activité sera quasiment identique. Mais on trouve aussi des petites stations ( j'en fait partie) qui font des contacts lointains qui seraient impossibles en SSB ou en CW rapide.

l’intérêt qu'ils trouvent c'est surtout la rapidité du QSO. 1 minute emballé/livré.

...

Il y a 4 heures, TK5EP a dit :

Un QSO en SSB ou CW avec de tels signaux prend bien moins de temps qu'en numérique et au moins, et on y trouve plaisir. 

 

Et bien non, ça prend bien plus de temps. car celui qui utilise du FT8 peut aligner un QSO toutes les minutes, saisie dans le log et envoi de la eqsl automatique compris.

Le seul truc que j'ai vu prendre moins de temps, c'est des OM des pays de l'est qui balancent des macros très courtes en PSK63.. ils arrivaient a faire des QSO (impolis) en moins de 30 secondes.

je ne connais pas la CW en concours, c'était plus rapide ou pas que ça ?

 

Il y a 4 heures, TK5EP a dit :

ET quant à l'accroissement de l'activité grâce à ces modes, je n'y crois pas non plus. C'est une illusion, car tout le monde se retrouve sur le même "canal" et on a l'impression qu'il y a foule. Imaginez tout ce joli monde réparti sur les bandes et refaites un bilan !

 

ça dépend ce qu'on appelle accroissement d'activité. Si c'est le nombre de QSO effectués il est évident qu'il y a eu un fort accroissement, principalement pour 4 raisons:

  • On peut contacter des stations lointaines facilement, même avec peu de puissance et une propagation très moyenne ( pendant les tempêtes solaire de septembre les QSO intercontinentaux continuaient sur les modes JT, mais avec des reports de -25db à -10db au lieu des -10db à +5dB habituels, alors que sur les autres modes c'était particulièrement silencieux). Donc quand on augmente la distance maximale de contact , on élève ( au carré ) la quantité de contacts possibles.
  • Les QSO TGV en une minute, fait qu'on en fait plus pour un temps donné.
  • l'automatisation qui permet à certaines personnes de faire autre chose à coté (souvent quand ma machine lance des CQ en FT8, une simulation LTSpice est en train de tourner et j'ai dans la main le fer a souder). En PSK ou en modes JT ce n'était pas possible, il fallait rester un minimum attentif et réactif.
  • absolument aucun besoin de parler une langue étrangère, ni même d'en comprendre les rudiments, ni même d'ailleurs de parler (ou écrire) correctement sa propre langue pour aligner des contacts.

Quelque chose de typique c'est le site PSKReporter qui est "tombé" au début du FT8, il y avait tellement de contacts ( 4 fois plus qu'auparavant) que le serveur a été saturé. Il a fallu adapter l'infrastructure.

Le samedi soir c'est généralement saturé, on a 20 à 25 QSO simultanés en FT8 sous les yeux ( sur moins de 3khz) , ce qui donne plus de 1200 QSO par heure sur la bande. Personnellement je n'ai jamais entendu ça en phonie, ni même en PSK d’ailleurs.

Par contre, si par activité on entend "nombre d'OM" ou même le temps passé par les OM devant leur Tx, je doute que ça l'augmente, ça irais même dans l'autre sens que ça ne me surprendrait pas (tous les QSO possibles à un moment donné sur une bande donné ayant été effectués, on peut stopper plus vite).

 

Il y a 4 heures, TK5EP a dit :

Le progrès c'est bien, mais il fait perdre le bon sens... Et ce n'est pas avec une démonstration d'appuis sur une série de touche que l'on va attirer du monde vers notre activité.

ça c'est dépassé, un clic et les mains dans la poches :)

d'ailleurs beaucoup de mes contacts FT8 se font sans clavier ni souris, juste une tablette tactile...

Mais pour attirer des gens, ce n'est pas des QSO que je montrerais. Mais c'est un autre débat, régulièrement relancé.

 

Bonne journée.

David.

 

 

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
Guest
Il y a 2 heures, F4HTQ a dit :

Mais on trouve aussi des petites stations ( j'en fait partie) qui font des contacts lointains qui seraient impossibles en SSB ou en CW rapide.

Ce n'est pas franchement exact ! C'est peut-être le cas à station et conditions constantes. Mais le propre du radioamateur est de faire évoluer sa compétence d’opérateur et les capacités de sa station afin de réaliser des QSO qu'il ne réalisait pas auparavant.

Dans le cas du FT8, c'est un Prix Nobel de Physique radioamateur qui met au point un logiciel installé sur un ordinateur, qui peut être mis en œuvre par un utilisateur lambda, sans aucune connaissance ni de l'informatique, ni de la radio, ni de la propagation, et qui peut abattre des contacts à la file !

Aucun intérêt pour l'apprentissage de la radio en tant que tel. Aucun plaisir pour quelqu'un qui se dit radioamateur.

--

 

 

Share this post


Link to post
F6CER

Rebonjour

Je plussoie ...... David , quand vous dites «Mais on trouve aussi des petites stations ( j'en fait partie) qui font des contacts lointains qui seraient impossibles en SSB ou en CW rapide. » 

Cela n’a aucune valeur car vous n’avez pas fait la manip :lol:

ceci dit un télégraphiste digne de ce nom sait travailler avec des signaux extrêmement faibles (sans qu’on lui dise avant ce qu’il doit recevoir ....)

Edited by F6CER

Share this post


Link to post
F4HTQ
il y a 9 minutes, (ancien membre) a dit :

Ce n'est pas franchement exact ! C'est peut-être le cas à station et conditions constantes. Mais le propre du radioamateur est de faire évoluer sa compétence d’opérateur et les capacités de sa station afin de réaliser des QSO qu'il ne réalisait pas auparavant.

Effectivement, il me reste la possibilité de déménager pour pouvoir placer une meilleure antenne et de demander aux autorités compétentes de supprimer tout brouillage. 

Travailler avec des modes qui demandent moins de bande passante c'est aussi faire évoluer les capacités de sa  station. Ce n'est pas moins justifiable que de coller un ampli derrière le Tx.

Mais pourquoi a t'on laissé tomber l'AM ?

il y a 11 minutes, (ancien membre) a dit :

Dans le cas du FT8, c'est un Prix Nobel de Physique radioamateur qui met au point un logiciel installé sur un ordinateur, qui peut être mis en œuvre par un utilisateur lambda, sans aucune connaissance ni de l'informatique, ni de la radio, ni de la propagation, et qui peut abattre des contacts à la file !

C'est aussi le cas pour toutes les personnes qui utilisent du matériel commercial pour leur QSO, ou même des kits, qu'ils n'auraient pas été en mesure de mettre au point eux même et souvent dont ils ne comprennent même pas le fonctionnement. 

La seule différence ? c'est que d'un coté il s'agit de conception électronique et de l'autre coté de conception informatique. On est toujours ignare quelque-part. 

 

 

Share this post


Link to post
F4HTQ
il y a 3 minutes, F6CER a dit :

Cela n’a aucune valeur car vous n’avez pas fait la manip 

Bonjour Georges,

Vous allez pas me croire..

Sur les 630m je m'amuse a décoder le QRSS à la main, ce truc est tellement lent qu'on a le temps de chercher dans la table de l'alphabet Morse les symboles et d'écrire calmement avec un crayon. Le soucis, c'est qu'au bout d'un moment on commence a les connaitre les symboles .. et la on s'e****** :)

 

Share this post


Link to post
F6CER

Je ne vois pas trop le rapport, les gamins en primaire regardent aussi la table de l’alphabet (pas morse ) et essaient de la transcrire avec un crayon ! Ce que je voulais dire est qu’en matière de radio , que ce soit lorsque l’on parle de propagation, d’antennes ou autre, il vaut mieux affirmer des choses que l’on a essayé B)

Share this post


Link to post
F5OWL

Bonjour,

Tout à fait d'accord avec TK5EP :

 

Il y a 8 heures, TK5EP a dit :

Le pire a été cette année avec l'arrivée du FT8 sur 6m ! J'ai souvent lancé appel sans aucune réponse en CW ou SSB alors que sur les "canaux numériques", le S-mètre ne descendait jamais et j'y entendait une bouillie de stations. J'ai fini par installer FT8 et décoder ce qui s'y passait pour constater que la très grande majorité des QSO se faisaient entre stations qui s'entendaient S9 entre elles.. Quel intérêt d'utiliser ces modes prévus pour des signaux faibles et pour réaliser des QSO impossible dans des modes "humains" ?

Un QSO en SSB ou CW avec de tels signaux prend bien moins de temps qu'en numérique et au moins, et on y trouve plaisir. 

Effectivement ce mode est très peu efficace pour les sporadiques E en 6m car en général les signaux sont forts et donc il n'est pas nécessaire d'utiliser un mode qui permet de détecter des signaux très faibles. La CW suffit.

Mais surtout lorsque la propagation n'est pas établie ou en fin d'ouverture, la lenteur du FT8 fait qu'on loupe le contact alors qu'avec un opérateur qui connaît la méthode on fait le QSO en CW en full breakin.

En CW on peut largement faire 1 à 1,5 QSO  du type "5nn/number loc 73" en une minute.

D'un point de vu strictement technique les modes "JT" ont apportés énormément (WSPR, JT65 en EME, FSK en meteor) mais en HF et en ES, ils sont à mon avis souvent mal utilisés.

73

Philippe

 

 

 

 

Edited by F5OWL

Share this post


Link to post
Guest
il y a 2 minutes, F4HTQ a dit :

Effectivement, il me reste la possibilité de déménager pour pouvoir placer une meilleure antenne et de demander aux autorités compétentes de supprimer tout brouillage. 

Il existe la possibilité d'utiliser une station à distance, ce que l'on trouve de plus en plus du fait des OM citadins. J'ai aussi trafiqué dans des conditions extrêmes (HLM, fil entre deux fenêtres en SSB et CW avec un minimum de puissance) sans que cela ne m'ait empêché de réaliser des contacts lointains en phonie ou en CW.

 

il y a 3 minutes, F4HTQ a dit :

C'est aussi le cas pour toutes les personnes qui utilisent du matériel commercial pour leur QSO, ou même des kits, qu'ils n'auraient pas été en mesure de mettre au point eux même et souvent dont ils ne comprennent même pas le fonctionnement. 

C'est une question de démarche.

Si on part sur du mode numérique, l'ordinateur est un passage obligatoire (qu'il s'appelle tablette, smartphone ou autre), comme l’utilisation d'un logiciel à 99,999% réalisé par quelqu'un d'autre. Du coup, on n'a besoin de rien d'autre, pas même de connaitre quelque chose en propagation, il suffit de voir s'il y a des raies sur l'écran pour comprendre qu'il y a quelqu’un ou pas.

Alors qu'en télégraphie (c'est le sens du message de N6KR), on cumule nombres d'avantages parmi lesquels l'apprentissage d'un code permettant des contacts sans connaissance d'une langue étrangère ; la simplicité de construction du matériel et donc une approche plus simple de l’apprentissage de la radioélectricité. Et pour notre ami Marc, l'impétrant peut aussi faire évoluer son matériel vers la SDR ou même attaquer en SDR directement ;-P On peut aussi faire en phonie quelle que soit la technologie employée.


À mon sens, les modes dits numériques/MGM, ne devraient être que des modes utilitaires, avec le but d'être essentiellement efficaces dans l'objectif de fiabiliser un circuit pour garantir la réception d'un message. Et dans ce cas, leur utilisation lors de communication d'urgence a un sens. Avec ou sans fichier attaché.

Mais le radioamateur n'a aucune obligation de résultat pour ses contacts. Si je débute un contact et que le correspondant part dans le QSB, et bien c'est un contact perdu ou non valide. Rien de grave, on fera mieux la prochaine fois. Et cela arrive souvent, que ce soit en HF ou THF.

De plus, il y a un certain charme à savoir qu'un contact peut ne pas se concrétiser pour des raisons de propagations instable par exemple. Et le charme, ça a surtout à voir avec le plaisir. Comme la CW... ;-)

--

 


 

Share this post


Link to post
F4HTQ
Il y a 3 heures, F6CER a dit :

Je ne vois pas trop le rapport, les gamins en primaire regardent aussi la table de l’alphabet (pas morse ) et essaient de la transcrire avec un crayon ! Ce que je voulais dire est qu’en matière de radio , que ce soit lorsque l’on parle de propagation, d’antennes ou autre, il vaut mieux affirmer des choses que l’on a essayé B)

La dessus je me fie a ce qu'ont écrit d'autres qui sont plus expérimentés que moi sur ces questions:

http://kf6hi.net/radio/SNR.html

Donc si je prend ses valeurs de SNR minimal et que je les comparent aux rapports de SNR que j'ai de chez moi ( je dois maintenant en avoir des centaines sous la main ), il y a assez peu de contacts que j'aurais pu faire hors des modes numériques (en gros seul ceux que j'arrive à faire en PSK "facilement" seraient jouables en CW, ce qui représente quand même plusieurs pays d'europe, et en phonie peut être deux ou trois sur quelques mois). 
il faut dire que j'ai une antenne très raccourcie, dans un balcon encastré, dans une ville cuvette ou il faut au minimum 25° d'élévation pour atteindre le ciel. 

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
Guest
il y a 37 minutes, F4HTQ a dit :

La dessus je me fie a ce qu'ont écrit d'autres qui sont plus expérimentés que moi sur ces questions:

http://kf6hi.net/radio/SNR.html

Donc si je prend ses valeurs de SNR minimal et que je les comparent aux rapports de SNR que j'ai de chez moi ( je dois maintenant en avoir des centaines sous la main ), il y a assez peu de contacts que j'aurais pu faire hors des modes numériques (en gros seul ceux que j'arrive à faire en PSK "facilement" seraient jouables en CW, ce qui représente quand même plusieurs pays d'europe, et en phonie peut être deux ou trois sur quelques mois). 
il faut dire que j'ai une antenne très raccourcie, dans un balcon encastré, dans une ville cuvette ou il faut au minimum 25° d'élévation pour atteindre le ciel. 


Tout ça, c'est de la théorie... Apprenez la CW, prenez un manip et trafiquez dans ce mode. Vous verrez qu'il y a quelques différences entre la théorie et la pratique. Moi aussi, en théorie, je ne devrais pas pouvoir faire HK0NA, pas plus que ZL3IR, ni même J79RL ou encore FT4TA et BV9G ou BY4BS et encore 5R8M ou HK3JBR, dans mes conditions encore plus précaires que les vôtres. Et pourtant, j'ai les QSL si vous voulez (des vraies en papiers).

J'ai démarré avec un fil entre deux fenêtres au 7ème étage d'une tour HLM d'où je m'éclatais aussi beaucoup en VHF avec une petite 5 éléments à la fenêtre d'une chambre. Puis en maison individuelle depuis 17 ans avec un fil dans les combles puis j'ai fait évoluer le champ d'antennes avec des dipôles toujours dans les combles. Je ne suis pas sensé pouvoir utiliser mon dipôle à trappes 30m sur 40m et pourtant j'ai réalisé plein de contacts lors de différentes parties du Championnat de France HF, notamment en CW où on s'éclate quand même bien dans des conditions ultra précaires comme les miennes...

Avec un petit peu d'expérience, j'ai appris à me méfier de la théorie versus la pratique, surtout en trafic radio, où les phénomènes de propagation, de réflexions (en THF notamment), et autres blagues de l'ionosphère permettent des choses en théorie impossibles si on s'en tient à la lecture d'un livre ou d'un exposé. On l'a vu récemment avec les essais en WSPR lors de déchainements du soleil qui m'ont permis, et à pas qu'à moi, d'entendre des VK là où je n'en ai que rarement entendu en phonie ou CW.

--
 

Share this post


Link to post
F4HTQ

Je ne parle pas de théorie mais de mesures. Un SNR ramené sur une bande passante de BLU ça ne trompe pas. Je me suis assez cassé les dents a ne pas arriver a faire en PSK des stations que je faisait en modes JT pour comprendre que ces mesures sont un bon repère.

Et puis ne pas oublier la bande utilisé, et aussi le cycle solaire. 

Mais on s'éloigne du sujet qui n'est pas le pour ou contre les nouveaux modes numériques, ce qui est un choix personnel et qui est laissé à la liberté de l’opérateur,  mais de mesurer à quel point ces modes ont changé la pratique et dans quelle mesure c'est durable. Ce que j'essais d'amener c'est la synthèse de pas mal d'observations que j'ai pu faire sur cette évolution rapide et massive de la pratique. Comprendre ce qu'il s'est passé c'est la base pour essayer de voir vers quoi on va.

 

Share this post


Link to post
Guest
il y a 19 minutes, F4HTQ a dit :

Je ne parle pas de théorie mais de mesures. Un SNR ramené sur une bande passante de BLU ça ne trompe pas. Je me suis assez cassé les dents a ne pas arriver a faire en PSK des stations que je faisait en modes JT pour comprendre que ces mesures sont un bon repère.

Essayez en télégraphie et vous pourrez comparer avec un mode pratiqué grâce au cerveau de l'opérateur ;^)
 

il y a 20 minutes, F4HTQ a dit :

Mais on s'éloigne du sujet qui n'est pas le pour ou contre les nouveaux modes numériques, ce qui est un choix personnel et qui est laissé à la liberté de l’opérateur,  mais de mesurer à quel point ces modes ont changé la pratique et dans quelle mesure c'est durable. Ce que j'essais d'amener c'est la synthèse de pas mal d'observations que j'ai pu faire sur cette évolution rapide et massive de la pratique. Comprendre ce qu'il s'est passé c'est la base pour essayer de voir vers quoi on va.

Le PSK 31 a fait aussi le même effet pendant les premières années, puis ça s'est estompée au grès des nouveaux modes. Il suffirait d'une seule chose pour que ces modes s'arrêtent net : que l'ARRL arrête de les prendre en compte pour le DXCC...

--

 

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...