Jump to content
FR8QP

ouverture tropo sur 2 mètres

Recommended Posts

FR8QP

Aujourd'hui il y à eu une ouverture tropo sur le 144 Mhz entre La Réunion et l'Afrique du sud, distance 3000 km .

A 15h53 Z  ,j'ai pu faire 2 QSO en JT65B avec des niveau entre +18 et +11 dB avec ZS5HV et ZS5LEE.

Puis, pour un test en FT8 , QSO avec ZS5HV toujours avec ses signaux aussi QRO voir copie écran ci jointe.

La propag nous a subitement coupés vers 16h15 --  dans l'après midi des balises étaient audibles sur 28 Mhz.

Mon équipement du moment : antenne 5 el  + 50 Watts  + préampli 20 dB  --  TX  IC7000 ---

Alain FR8QP

Capture d’écran (187).png

Share this post


Link to post
F5LEN

Excellent!

Bravo Alain pour ces qso tropo qui sortent pour le moins de l'ordinaire.

73's Pascal - F5LEN

Edited by F5LEN

Share this post


Link to post
ON3ONX

Magnifique effectivement ...
Je ne connaissais pas le terme "TROPO" et comme je n'aime pas mourir idiot et comme 
il n'y a pas de questions idiotes ... quelle est la signification du terme  "tropo"  svp.

Je trafique énormément en bande 2 mètres et à plusieurs reprise j'ai déjà entendu ce terme
sans connaitre vraiment la signification.
D'avance merci de l'éclairage. 

Share this post


Link to post
FR8QP

Bonjour Michel --  pour faire court ( HI ) tropo vient de troposphérique -- les signaux passeraient dans cette couche de l'atmosphère lorsqu'il y à

une inversion de température qui se produit aux équinoxes -- mais, je laisse le soin aux spécialistes de tropo qui sont nombreux pour compléter

mon explication --  dans ces QSO que j'ai fait hier , je pense avoir atteint la limite de distance à cause de la rotondité de la terre -- je constate

tous les jours à la réception des satellites que passé 3000 km , les signaux disparaissent à cause de l'élévation site qui passe en dessous de zéro.

Ces QSO ont été possibles grâce à deux amis que je remercie : Patrick FR5FC qui m'a alerté sur la propagation et à Philippe FR5DN qui m'a incorporé

dans le trafic.  Aujourd'hui, on va retenter le coup avec d'autres modes si possible.

Alain FR8QP / F6ANZ

 

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Et la troposphère c'est ça : https://fr.wikipedia.org/wiki/Troposphère

On baigne dedans, C'est donc très bas comparé a l'ionosphère.

la propagation troposphérique utilise donc les phénomènes météo d'inversion de température ( le plus froid se retrouvant alors a plus basse altitude que des masses d'air plus chaudes) qui créent une sorte d’enveloppe courbe qui va guider la propagation du signal. 

Question à Alain, comment êtes vous sur qu'il s'agit de troposphérique et non de sporadique E ? dans ce cas précis, c'est quoi qui vous permet de les différencier ?

Bonne journée.

David.

 

Share this post


Link to post
F5LEN
Il y a 3 heures, FR8QP a dit :

je pense avoir atteint la limite de distance à cause de la rotondité de la terre -- je constate

tous les jours à la réception des satellites que passé 3000 km , les signaux disparaissent à cause de l'élévation site qui passe en dessous de zéro.

Bonjour Alain,

En théorie, il n'y a pas de limite à la distance pouvant être parcourue par une onde capturée entre deux couches si l'indice de réfraction est suffisant.
Dans la réalité on peut dépasser largement les 3000 km ( enfin, perso depuis les terres ca ne mets jamais arrivé hi) . 
La limitation vient essentiellement de la dimension des systèmes météorologiques mis en jeux.

73's Pascal - F5LEN

Edited by F5LEN

Share this post


Link to post
F4HTQ

J'ai trouvé ce doc sur les phénomènes de réfractions troposphériques en général: https://www.itu.int/dms_pubrec/itu-r/rec/p/R-REC-P.834-3-199910-S!!PDF-F.pdf

Ce dont on parle ( propagation troposphérique) se trouve en partie 7 sous le titre : "Propagation par conduits"

Bon, il y a pas mal de calculs, mais pour ceux a qui ça plait ça vaut le coup.

Mais le doc est en français, ce qui est loin d'être la régle..

David.

 

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
FR8QP

Bonjour David, et merci pour le lien -- effectivement à la lecture de cette recommandation ITU on trouve quelques explications

intéressantes, mais faut fermer les yeux sur les formules mathématiques  HI ! 

Par contre connait-on quel est le record mondial de distance maximale , liaison terrestre en 144 atteinte par un DXman troposphérique ?  

Certains qui utilisent des KW et groupements d'antennes on bien dû faire plus que 2500 ou 3000 km ?

Alain FR8QP

 

 

Share this post


Link to post
F6CER

Bonjour

Un excellent moyen de savoir tout ca serait de consuler  le Dubus. Je pense qu’en tropo sur terre il faut regarder les records en Australie, et en trajet maritime voir ce qui se passe entre Hawai et le continent Americain mais tout ca date !

ps , je viens simplement de regarder dans les docs de l’IARU pour la region 1

https://pk-ukf.org.pl/dxrec.html

Edited by F6CER

Share this post


Link to post
F5LEN

Voici un autre référentiel pour les records:

http://www.ok2kkw.com/dxrecords.htm

C'est jamais facile à collationner tout ça.
Mais en 144 on est largement au-delà des 4000 kms.

73's Pascal - F5LEN

Share this post


Link to post
F4HTQ
il y a une heure, F6CER a dit :

Bonjour

Un excellent moyen de savoir tout ca serait de consuler  le Dubus. Je pense qu’en tropo sur terre il faut regarder les records en Australie, et en trajet maritime voir ce qui se passe entre Hawai et le continent Americain mais tout ca date !

ps , je viens simplement de regarder dans les docs de l’IARU pour la region 1

https://pk-ukf.org.pl/dxrec.html

Bonjour George,

Les records a 474 THz, c'est une faute de frappe ou alors c'est des liaisons dans l'infrarouge ?

David.

Share this post


Link to post
F8EBL

 

Bonjour !

Je pense que c' est de l' infrarouge, je ne crois pas qu'  on ait d' allocation radioamateur en 474ghz.

D' ailleurs, les coms infrarouge snt en dehors des fréquenes règlementées par notre autorité de tutelle.

C' est une bande libre qui permet des expérimentations très intéressantes et des dx vraiment sportifs  pour lesquels le porte monnaie gonflé n' est pas un prérequis.Une bonne bande pour des démos grand public, on s' éloigne des écueils de la HF, l' électronique est bien plus simple, et si on travaille dans le visible, on voit même l' onde !

Des records ont été établis, bien plus loin que les 83 Km du dx iaru, par des OM d' australie, Tadmanie, et des Américains du côté des montanes de l' Utah, par Clint de KA7OEI.

Clint's page

http://modulatedlight.org/optical_comms/optical_index.html

http://modulatedlight.org/

Bonne lecture!

f8ebl

Share this post


Link to post
ON3ONX
Il y a 5 heures, FR8QP a dit :

Certains qui utilisent des KW et groupements d'antennes on bien dû faire plus que 2500 ou 3000 km ?

Alain FR8QP

Amis du jour bonjour, amis du soir bonsoir ...    j'ai de quoi lire avec vos explications .... et merci ...
Tout d’abords grand merci à FR8QP Alain & F4HTQ David pour les explications sur le terme TROPO, j'ignorais 
totalement tout en faisant de la SSB depuis plusieurs années ... par contre j'ai un ami que vous devez connaître
ON4KNG qui lui a deux DK7ZB en phase avec 1Kw au pied du pylône  qui réalise ce genre de contacte à plus de 
3000/4000 km et + ... mais comment peut-on savoir que c'est du tropo et non du sporadique E ?
Moi même avec mes petites conditions de 50 watt et une DK7ZB de 6 éléments je dois donc, je suppose être en 
sporadique E ? Etant donné que je ne parcours actuellement en moyenne plus de 700km et mon record à 1050 km
depuis le nord de Bruxelles 3 km de l'Atomium.
Bien à vous tous.

Edited by ON3ONX

Share this post


Link to post
Guest
On 4/27/2018 at 4:58 PM, ON3ONX said:

A mais comment peut-on savoir que c'est du tropo et non du sporadique E ?
 

Bonjour,

sujet intéressant et indissociable de notre activité : en VHF par exemple, moi qui me situe à environ 700 km des côtes méridionales de la Grande-Bretagne, quelles sont les chances que j'atteigne un radioamateur anglais en tropo ? et avec E-sporadique ? 

Merci.

Share this post


Link to post
FR8QP

Bonjour (ancien membre) .  Vos chances d'atteindre un OM anglais devraient être permanentes à 700 km , bien sûr pas avec 10 Watts et une 5 éléments.

100 Watts et 12 dBd d'antenne + un bon dégagement dans la direction, ça devrait aller .  Pour savoir si vous avez des chances en tropo ou sporadique

visitez le site de prédictions  dxinfo centre , ce n'est pas une science exacte à 100 % mais ça peut aider.  Faire l'écoute en début de bande 144.0  à 144.500

sinon pour votre info sur le sujet, lire ceci.

Modes de propagation VHF / UHF:

VHF et UHF ne sont pas considérés comme des bandes où la propagation affecte votre signal, mais il y a des moments où votre signal se propage bien au-delà de leurs limites normales. VHF / UHF "Ouvertures" se produisent sporadiquement et vous ne pouvez pas les prédire ainsi que la propagation HF. VHF et UHF peuvent être affectés par les conditions suivantes, cependant:

Tropo - Les signaux troposphériques se produisent dans la partie de l'atmosphère proche de la surface et jusqu'à environ 25 000 pieds ou 7 620 mètres. De tels signaux sont donc directement affectés par des systèmes météorologiques pouvant atteindre plusieurs centaines de kilomètres. Un système de tempête majeur ou un front froid qui approche peut créer des ouvertures Tropo. Comme il se refroidit le soir, il peut créer des ouvertures Tropo, comme c'est le cas le matin lorsque l'inverse se produit, dans des conditions froides à chaudes. Quand il fait très chaud et qu'il y a un système à haute pression avec un ciel sans nuages et sans vent, Tropo améliorera les signaux faibles des stations éloignées. Un autre symptôme des conditions Tropo est lorsque les stations de télévision adjacentes sur le même canal commencent à interférer les uns avec les autres. L'été et l'automne sont les meilleurs moments pour les ouvertures Tropo et les signaux UHF peuvent être améliorés jusqu'à des distances allant jusqu'à environ 1 000 miles ou 1 600 km ou plus pour des sauts simples. Au coucher du soleil, l'air supérieur et l'air de surface se refroidissent à des rythmes différents provoquant une inversion de température. Un effet similaire se produit au lever du soleil. Normalement, les signaux VHF / UHF voyagent dans l'espace mais l'inversion réduit efficacement le rayonnement de l'onde ionosphérique provenant d'un émetteur. Avec l'inversion de température, le signal est réfracté sur l'horizon plutôt que de continuer dans l'espace. Le brouillard produit également des ouvertures Tropo. Le chauffage du niveau supérieur du brouillard provoque une inversion de température. Il se produit dans la soirée et se poursuit pendant la nuit et disparaît au lever du soleil sur une période d'environ 4 à 5 heures.

Sporadic E - Sporatic E est une forme inhabituelle de propagation radio utilisant les caractéristiques de l'ionosphère de la Terre. Alors que la plupart des formes de propagation des ondes ionosphériques utilisent les propriétés d'ionisation normale et cyclique de la région F de l'ionosphère pour réfracter ou renvoyer les signaux radio vers la surface de la Terre, la propagation Sporadic E émet des signaux de gaz atmosphériques inhabituellement ionisés. qui est situé à des altitudes d'environ 55 à 100 miles ou 90 à 160 km. Cela permet parfois une communication à longue distance à des fréquences VHF qui ne sont généralement pas adaptées à une telle communication. L'E sporadique survient en juin-juillet et au début d'août et de nouveau en décembre et en janvier. Comme son nom l'indique, cette condition est très sporadique et apprend à être patient dans l'attente que cela se produise.

Aurora - Les aurores boréales ou aurores boréales sont présentes dans le nord du Canada et peuvent également être observées dans le nord des États-Unis, en Europe et en Asie. Les Southern Lights ou Aurora Australis se trouvent dans les hautes latitudes sud de l'Antarctique, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande et de l'Amérique du Sud. Aurora est causée par une tempête solaire ou éjection de masse coronale (CME) qui frappe la magnétosphère de la Terre et peut avoir un effet sur la propagation radio. Si peut affecter la propagation VHF et UHF d'une manière positive et la propagation HF d'une manière négative. Pour utiliser l'aurore, vous devez orienter votre antenne vers le nord afin de travailler une station au sud, les signaux provenant des aurores boréales dans l'hémisphère nord et inversement dans l'hémisphère sud.

 

bon trafic,

Alain

Edited by FR8QP

Share this post


Link to post
F4DBD

Bonjour

Il y a 9 heures, (ancien membre) a dit :

en VHF par exemple, moi qui me situe à environ 700 km des côtes méridionales de la Grande-Bretagne, quelles sont les chances que j'atteigne un radioamateur anglais en tropo ? et avec E-sporadique ?

Je confirme la réponse d'Alain.

Comme bien souvent, cela dépend entre autres de votre équipement et de votre situation géographique car en VHF le dégagement de votre aérien joue beaucoup. D'une manière générale 700km ne sont pas énormes et on les dépasse régulièrement. Je suis à 136m au dessus du niveau de la mer en région parisienne sur une sorte de point haut, en télégraphie j'y arrivai avec 10W et une antenne de 12dBd de gain lorsque j'étais F0 (avec des stations allemandes bien équipées) lorsque la propagation n'était pas mauvaise.

En phonie avec 50W et toujours une antenne de 12dBd je pouvais contacter des allemands, espagnoles ou italiens à plus de 700km en tropo. En ES on dépasse largement les 1000km dans les mêmes conditions.

En résumé, il faut être là au bon moment avec le bon correspondant si on possède un équipement léger (moins de 100W et une antenne de 5m de long max).

C'est sûr qu'en ville avec une antenne de 9dBd cela devient plus compliqué ne serait-ce qu'au niveau du bruit de bande et avec le béton environnant.

Il faut se rendre à une évidence lorsqu'on possède une station "normale" : l'équipement et la qualité d'écoute du correspondant entrent beaucoup en ligne de compte pour l'établissement d'un QSO à grande distance.

Share this post


Link to post
Guest
1 hour ago, FR8QP said:

Modes de propagation VHF / UHF:

Bonjour et merci pour votre réponse, très instructive. 73s de Laurent, (ancien membre)

24 minutes ago, F4DBD said:

il faut être là au bon moment avec le bon correspondant si on possède un équipement léger (moins de 100W et une antenne de 5m de long max).

 

Bonjour Frédérick. Merci pour l'éclairage. Je qualifierais mon équipement de sommaire (une soixantaine de watts et une Tonna 11 éléments) mais ma situation géographique satisfaisante : au sommet d'une colline de 155m au-dessus du niveau de la mer et qui domine la plaine des Landes donc un dégagement parfait vers le nord-nord-ouest. Les Pyrénées que j'ai dans le dos pourraient-elle jouer le rôle de réflecteur naturel ? Elles sont à 70 km au sud, bien visibles depuis le QRA.

Malgré cela, QRV sur VHF en USB depuis quelques semaines, je n'ai pas eu la chance, ni d'être là pour du E-sporadique, ni d'entendre les côtes anglaises en tropo. Pourtant, de la tropo, il y en a, puisque je contacte parfois F6DBI du 22. Est-ce que ces "messieurs les Anglais" tirent ailleurs que le 144.300??

 

73s.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
F4DBD

Dans ces conditions, tout ira très bien, il faut juste être patient et régulièrement à l'écoute (le week-end il y a un peu de monde le matin).

Pour les anglais et d'une manière générale pour l'Europe, les meilleures chances de contact se font lors des concours. Le dimanche matin lors des concours de courte durée, on entend souvent les anglais (enfin pas moi car cette direction est la seule qui est bouchée car je ne suis pas au plus haut de mon point haut).

Il y a le concours d'été ce week-end mais c'est rare d'y trouver beaucoup de monde puisque cela correspond aux départs/retour des vacanciers de juillet/aout. Cependant il faut quand même essayer, qui ne tente rien....

Il faut aussi écouter les balises, elles sont là pour indiquer l'état de la propagation. Ce matin le site du REF est HS mais lorsqu'il sera de nouveau en ligne il faudra aller y jeter un oeil sur la page des balises.

144.300 c'est juste une fréquence charnière, il ne faut pas hésiter à écouter tout autour car souvent c'est ailleurs que cela se passe pour les stations étrangères.

Le 2m est une bande formidable sans trop de bruit quand on s'éloigne un peu des villes. Le QSB est souvent là mais on s'y fait vite et c'est parfois un peu sport de valider un QSO mais perso j'adore. Ne pas oublier de bien pointer son antenne à l'aide des locators car à la différence de la HF, ils ont un réel intérêt surtout avec une antenne un peu pointue.

Bonne chasse ! G8P et G8T devraient vite entrer dans le log...

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...