Aller au contenu
F4OKC

11 septembre 1958 naissait la CB !

Recommended Posts

F4OKC

Bonsoir,

C'est (aussi) un 11 septembre que naissait aux Etats Unis ce qui allait devenir le premier réseau social de l'Humanité, la cibi ! Le 11 sept 1958 la classe D correspondant au service CB "citizen band" fut crée sur 27Mhz. 23 canaux au début dont les 22 premiers furent pris à la bande des Radio amateurs.

https://swling.com/blog/2018/09/citizens-band-cb-radio-celebrates-60th-anniversary/

73 à tous et à toutes.

Hervé

Modifié par F4OKC

Partager ce message


Lien à poster
FP5CJ

SLT

aujourd'hui , avec le MODERNISME (les smartphones... etc)..et la propag  actuelle, la CB est  dépassée..et le radio amateurisme mettre plusieurs  décennies de plus avant d'en arriver là..MHO!

Partager ce message


Lien à poster
FP5CJ
à l’instant, FP5CJ a dit :

SLT

aujourd'hui , avec le MODERNISME (les smartphones... etc)..et la propag  actuelle, la CB est  dépassée..et le radio amateurisme va mettre plusieurs  décennies de plus avant d'en arriver là..MHO!

 

 

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ
il y a 27 minutes, FP5CJ a dit :

SLT

aujourd'hui , avec le MODERNISME (les smartphones... etc)..et la propag  actuelle, la CB est  dépassée..et le radio amateurisme mettre plusieurs  décennies de plus avant d'en arriver là..MHO!

Bonsoir

Contrairement a la Cibie le radio-amateurisme n'est pas que de la communication de loisirs.

Ce qui rend les choses très différentes.

Nous ne sommes pas directement en concurrence avec le téléphone portable.

Et heureusement.

Bonne... journée.

David.

 

Modifié par F4HTQ

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

Bonjour,

Il me semble que ce n'est pas vraiment le bon lieu pour parler de la citizen band puisqu'ici c'est Radioamateur.org. Cependant pour ceux (comme moi) qui pensaient jusqu'à maintenant que la CB était morte, je vous laisse découvrir ce lien :

https://www.programme-tv.net/espace-dedie/140/jeu-concours-2/#utm_source=pave_home_jeu2

Et oui, fin 2018 on peut encore gagner à un jeu une CB via un site très grand public.

Etonnant non ? :blink: En fait peut-être pas car la CB est présentée actuellement comme la source des réseaux sociaux (on a donc là une bonne manière d'expliquer la différence avec le radio-amateurisme qui lui n'est pas fait à la base pour se faire des amis mais pour apprendre la radioélectricité...)

Partager ce message


Lien à poster
F4OKC

Bonjour

Oui j'ai proposé ce lien qui relate la création de la classe D, c'est historique puis que la radio se démocratisait.

En ce qui me concerne, c'est pas caca de parler de la cibie. Je ne renie pas mes origines, j'ai commencé par là à l'age de 13 ans, à 19 je passais ma licence...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
F4BEW

Bonjour ..je suis d'accord avec F4OKC ... il nous relate un fait ...nous ne parlons pas de matériel CB ni de ce qui se passe sur cette bande ..on s'en fiche royalement ...( moi en tout cas...) ...Combien de cibistes sont-ils devenus Radioamateurs en ayant compris qu'ils avaient certainement mieux à faire et à découvrir ailleurs que sur le 27Mhz ? ....73

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

heuuu en dehors de réagir à la première phrase d'un texte, savez-vous aller plus loin et réagir sur le vrai contenu du message ???????

Un texte ne se résume pas à sa première ligne, en général on intervient lorsqu'on a tout lu. Cela commence par là la bonne communication sur un forum les gars. :rolleyes:

ps : le forum SWL pouvait très bien être utilisé pour y parler histoire du 11m ;)

Modifié par F4DBD

Partager ce message


Lien à poster
F4BEW

..... j'en ai marre ...on se fait flinguer à chaque coin de forum sur ce site ...vous allez dégouter tout le monde à force ....j'abandonne ... je vais voir ailleurs ...

 

Modifié par F4BEW

Partager ce message


Lien à poster
F4BEW
il y a 2 minutes, F4BEW a dit :

............

 

 

Modifié par F4BEW

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

Ne renversez pas les rôle en jouant le Caliméro.

Ce n'est pas de ma faute si vous n'avez réagit qu'au début de mon message sans prendre la peine de faire la synthèse de la totalité de son contenu.

Si les intervenants prenaient le temps de la réflexion, ne réagissaient pas sur le vif en prenant la peine de lire et comprendre la totalité d'un texte de quelques lignes, tout irait beaucoup mieux ici. Là encore, il faut faire un effort, décidément le radio-amateurisme en demande beaucoup :lol:

Effectivement, prendre du recul et comprendre ses erreurs ne peut pas faire de mal, je vous souhaite donc un bon dimanche sans haine ni violence B) 

 

Partager ce message


Lien à poster
F0EAR
Citation

... j'en ai marre ...on se fait flinguer à chaque coin de forum sur ce site ...vous allez dégouter tout le monde à force ....j'abandonne ... je vais voir ailleurs ...

 

Bonjour

La triste réalité, et ce sont toujours les mêmes.

Allez l'ignorant que je suis retourne à sa bricole, bon dimanche.

A bon entendeur

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ

Bonjour,

Il y avais un article assez sympa sur slate.fr sur l'histoire de la cibi

http://www.slate.fr/story/151778/cibi-radio-reseau-social

J'ai pour ma part découvert la radio avec les radios internationales ondes courte et puis avec la cibi.

J'ai été pour ma part cibiste de 1985 à 1988 ( de 14 à 17 ans), ensuite je me suis lassé, j'ai ensuite tout démonté et offert mon matériel a des amis et ne suis revenu à la radio que 28 ans plus tard en passant la F4.

Cette période avait été l'occasion de découvrir les antennes ( j'avais fabriqué des verticales, doublets et antenne loop pour la radiogoniometrie), le ROSMetre, de bricoler quelques trucs (alimentations, ampli micros...etc).

il y a une heure, F4DBD a dit :

ps : le forum SWL pouvait très bien être utilisé pour y parler histoire du 11m ;)

Idéalement, ce sujet pourrait être même déplacé dans le forum swl, il y serait mieux à sa place que dans le general.

Bon dimanche.

David.

 

 

Modifié par F4HTQ

Partager ce message


Lien à poster
F6AWN
il y a 3 minutes, F4HTQ a dit :

J'ai pour ma part découvert la radio avec les radios internationales ondes courte et puis avec la cibi.

J'ai été pour ma part cibiste de 1985 à 1988 ( de 14 à 17 ans), ensuite je me suis lassé.

Cette période avait été l'occasion de découvrir les antennes ( j'avais fabriqué des verticales, doublets et antenne loop pour la radiogoniometrie), le ROSMetre, de bricoler quelques trucs (alimentations, ampli micros...etc).David.

 

Bonjour David,

Votre parcours est celui de pas mal de radioamateurs arrivés à partir de 1985-1990.

Le premier motif : un matériel visible partout et des revendeurs un peu partout, contrairement au matériel pour radioamateurs. Mais on a vite mélangé les genres tant chez les cibistes que chez les radioamateurs.

J'aimerais que vous répondiez à quelques questions : avez vous été cibiste dans les règles ou sinon étiez-vous équipé de matériel dit "export" ou alors de matériel pour radioamateur détourné de son usage officiel ? Accessoirement, avez-vous fait de l'émission dans les règles aussi ou alors dans cette zone grise du 11m (ou ailleurs !) qui hébergeait toute une communauté qui singeait les radioamateurs mais dans la plus grande illégalité ? Vous pouvez ne pas répondre mais si cela peut vous rassurer, il y a maintenant prescription du délit, hi...

Enfin, avec le recul, pensez-vous que la pratique de la CB vous a appris des choses indispensables et que vous n'auriez pas pu apprendre en étant au contact d'un ou plusieurs radioamateurs ?

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

Partager ce message


Lien à poster
F4OKC
il y a 26 minutes, F4HTQ a dit :

Il y avais un article assez sympa sur slate.fr sur l'histoire de la cibi

http://www.slate.fr/story/151778/cibi-radio-reseau-social

 

Article intéressant. La CB a été le marche pied de nombreux OM. C'est sur 11m que j'ai fabriqué mes premieres antennes, un ROS metre avec un tube de cuivre, j'ai aussi pété ma premiere CB en la bidouillant 🙂 Faut bien demarrer quand on a 13 ou 14 ans. C'etait moi aussi dans les années 83

La CB est a une dimension sociale, sans laquelle on n'aurait peut etre pas eu envie de continuer dans la radio.  Personnellement je n'ai pas forcement eu d'autre choix, ca s'est présenté comme ça.

Bon dimanche 73

Herve

Modifié par F4OKC

Partager ce message


Lien à poster
F4HTQ
il y a 14 minutes, F6AWN a dit :

 

Bonjour David,

Votre parcours est celui de pas mal de radioamateurs arrivés à partir de 1985-1990.

Le premier motif : un matériel visible partout et des revendeurs un peu partout, contrairement au matériel pour radioamateurs. Mais on a vite mélangé les genres tant chez les cibistes que chez les radioamateurs.

J'aimerais que vous répondiez à quelques questions : avez vous été cibiste dans les règles ou sinon étiez-vous équipé de matériel dit "export" ou alors de matériel pour radioamateur détourné de son usage officiel ? Accessoirement, avez-vous fait de l'émission dans les règles aussi ou alors dans cette zone grise du 11m (ou ailleurs !) qui hébergeait toute une communauté qui singeait les radioamateurs mais dans la plus grande illégalité ? Vous pouvez ne pas répondre mais si cela peut vous rassurer, il y a maintenant prescription du délit, hi...

Enfin, avec le recul, pensez-vous que la pratique de la CB vous a appris des choses indispensables et que vous n'auriez pas pu apprendre en étant au contact d'un ou plusieurs radioamateurs ?

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

Bonjour Francis,

Alors comme il y a prescription..

J'avais un machin illégal AM/FM/USB à 200 canaux ( un marque pas connue que j'ai même oublié depuis) acheté en Andore, il sortait 12W de puissance ( donc dans les clous ni en puissance, ni en fréquence).

Un petit Tx 22 canaux FM qu'on m'avais offert.

Un ampli 25W FM.

En antenne une 5/8e d'onde a 18M du sol ( 12M de maison + 6M de mat), bon ça c'était autorisé. Mais j'avais aussi des antennes homemade et donc non homologuées.

Au niveau brouillage j'ai fait des dégâts dans le voisinage en envoyant de la BLU dans l'ampli FM ( quand on y connais rien de rien), ce qui rentrait plein pôt dans la vielle TV N&B à tubes de ma pauvre voisine, la privant donc de son principal loisir.

Je ne touchais pas au segment radioamateur, je me limitait aux canaux officiels + 40 au dessus et 40 au dessous. Donc je restait juste au dessous des 28Mhz.

Pour répondre à la dernière question, j'avais rencontré un radioamateur  a l'époque ( un voisin de mes grand parents), qui m'avais fait une démonstration de trafic, mais il n'avait absolument rien de homemade dans sa station, il utilisait un décamétrique multibande dernier modèle et une beam ( delta loop) à 3 éléments.

A l'époque je n'avais pas vraiment compris que les radioamateurs étaient ( ou pouvaient être ) des concepteurs, je les voyais comme des super cibistes qualifiés en électronique, connaissant le morse et  qui avaient plein de bandes.

Donc voila, les cibistes étaient bien plus accessibles que les radioamateurs, il y en avais partout, et ils étaient particulièrement communicatifs et je dirais assez accueillants. Certains étaient en contacts avec un radioamateur, et je passais souvent par eux pour des questions techniques auxquelles ils pouvaient répondre directement, ou alors en la faisant suivre à un radioamateur (donc avec quelques jours d'attente).

Si je me suis lassé assez vite de la cibi c'est car j'ai progressé et ensuite je ne trouvais plus des gens techniquement compétents qui avaient des choses nouvelles à m'apprendre. Ce qui n'enlève rien à l'aspect "premier réseau social' tel qu'il est décrit dans l'article de Slate.

Bon dimanche.

David.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

Bonjour David,

Un peu comme moi votre période CB. Dans mon cas c'était la fin de l'adolescence donc surtout le côté fun de discuter avec un peu tout le monde vers le milieu des années 80. D'ailleurs c'était aussi l'époque du minitel second réseau social à grande échelle en France. La lassitude étant venue par le côté assez limité des possibilités de la CB même "hors bande" et surtout par le côté "hors la loi".

Comme Francis je crois que c'est son environnement qui façonne l'opérateur. Il n'y a rien de péjoratif là dedans, c'est ce qui fait tout le charme de l'humanité. Quand on utilise la CB pour ce qu'elle est et le radio-amateurisme pour ce qu'il est, tout va bien. C'est forcer les gens où vouloir changer les choses par facilité qui peut être néfaste et source de frustration et de tension. 

Partager ce message


Lien à poster
F4HZN
1 hour ago, F4OKC said:

La CB a été le marche pied de nombreux OM.

Absolument d'accord.

Aujourd'hui, c'est la bande PMR 446 qui assure cette fonction de tremplin vers le radioamateurisme, avec pléthore de bidouilleurs plus ou moins jeunes et plus ou moins doués qui s'essayent à l'UHF, (dans des conditions qui sortent du cadre légal mais avec passion et allégresse) et qui finissent par vouloir bidouiller dans la cour des grands. Je peux citer nombre d'exemples.

On aurait tort de ne pas les prendre en compte ou de les déconsidérer (pour cela, il y a des champions sur ce forum!), sans quoi il ne restera plus grand monde dans 25 ans en VHF/UHF notamment...

 

73s de F4HZN Laurent.

Modifié par F4HZN

Partager ce message


Lien à poster
F4HZN
2 hours ago, F4BEW said:

vous allez dégouter tout le monde à force ...

 

Je crois que le mal est fait ...

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD

Bonjour F4HZN

il y a 5 minutes, F4HZN a dit :

Je crois que le mal est fait ...

Si cela dégoute ceux qui viennent au radio-amateurisme uniquement pour faire que de la communication de loisir alors c'est parfait car c'est un peu le but. La CB et les PMR sont plus à conseiller que le radio-amateurisme dans ce cas de figure et il n'y a aucune honte à l'avouer.

Je n'ai pas souvenir d'un sujet où un opérateur se serait fait malmené en posant correctement une question technique montrant un minimum de maîtrise du sujet (dans le cas d'un opérateur avec un indicatif radioamateur). 

Par contre des gens qui ne prennent même pas la peine d'ouvrir un manuel d'utilisateur ou de se documenter un minimum avant de poser une question, là forcément il ne faut pas s'attendre à ce que ce soit les autres qui fassent les efforts à leur place.

Pour prendre un langage imagé, on dit que les premières secondes où on voit un bien immobilier on sait s'il va vous plaire où non. En radio-amateurisme cela peut êtres les premiers échange d'un QSO, sur internet c'est un peu plus compliqué mais les formules de politesse, l'explication de la démarche et surtout le réel travail de recherche AVANT de poser une question apportent souvent des indices sur la suite qui sera donnée.

En d'autres termes, aide-toi et le ciel t'aidera ainsi que la qualité plutôt que la quantité devraient être autant mis en avant que "si tous les gars du monde..." pour définir l'activité. ;)

Partager ce message


Lien à poster
F4HZN
10 minutes ago, F4DBD said:

la communication de loisir

Plus personne ne fait de la radio pour la communication de loisir depuis longtemps.

Quant au minimum de maîtrise sur un sujet que vous évoquez, c'est sans doute là que le bât blesse : ce qui est évident pour vous ne le sera pas pour un tel et inversement. 

73s.

PS . vous voyez bien qu'on se fait flinguer !

Modifié par F4HZN

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD
il y a 27 minutes, F4HZN a dit :

Plus personne ne fait de la radio pour la communication de loisir depuis longtemps. 

Vous voyez, en une phrase il y a déjà un petit truc qui ne va pas :P on ne fait pas de la radio (sauf si on est animateur de radio donc du Broadcast). Nous, les radioamateurs nous étudions la radioélectricité. C'est une nuance TRES importante. Tout est une question de sémantique ;)

La communication de loisir, c'est établir un contact radio pour parler de tout et de rien sans aucune contrainte ni aucune considération technique. En clair c'est du téléphone ou du skype / Whatsapp et malheureusement c'est de plus en plus le cas chez les radioamateurs qui ne construisent pas.

Hors, si on nous donne accès à des bandes c'est uniquement pour effectuer des essais techniques et étudier la propagation. Le QSO doit être bref, les indicatifs doivent être passés régulièrement et la discussion doit avoir pour sujet les essais ou quelques autres domaines comme l'informatique, l'astronomie ou la météo.

Le QSO ne doit pas se transformer en discussion de comptoir. Donner juste un report (pour se donner bonne conscience et faire genre...) pour ensuite entamer une discussion qui n'a rien de technique c'est faire de la communication de loisir qu'on pourrait aussi bien faire par internet ou un GSM.

C'est pour cela que l'examen comporte une partie technique et une partie règlementation. C'est pour cela que nous avons un statut international. Si on veut juste causer dans un poste, il y a la CB et les PMR :)

Modifié par F4DBD

Partager ce message


Lien à poster
F4HZN
35 minutes ago, F4DBD said:

Le QSO ne doit pas se transformer en discussion de comptoir. Donner juste un report (pour se donner bonne conscience et faire genre...) pour ensuite entamer une discussion qui n'a rien de technique c'est faire de la communication de loisir qu'on pourrait aussi bien faire par internet ou un GSM.

 

Vous avez déjà parlé de tout ça en long, en large et en travers sur ce forum, vous rabâchez. (quant à "faire de la radio", je concède que la formule était maladroite).

On le sait bien, pourquoi continuer à asséner ces évidences ? C'est une obsession ma parole ! Je n'ai jamais dit le contraire de ce que vous décrivez nulle part.

Bon, d'accord, vous possédez les Tables de la Loi Radioamateur et comptez bien le montrer à qui veut bien (plus à moi, j'en ai plus qu'assez, je tire ma révérence du Forum Principal, à l'ambiance délétère, et où chacun y va de sa leçon à autrui). Salut Moïse.

Modifié par F4HZN

Partager ce message


Lien à poster
F4DBD
il y a une heure, F4HZN a dit :

Quant au minimum de maîtrise sur un sujet que vous évoquez, c'est sans doute là que le bât blesse : ce qui est évident pour vous ne le sera pas pour un tel et inversement. 

PS . vous voyez bien qu'on se fait flinguer !

Encore une erreur de jugement.

Quand on a passé l'examen pour accéder au radio-amateurisme on est censé avoir le même niveau minimum que tous les radioamateurs. C'est ce qu'on appelle LA BASE le socle commun. Partant de là les évidences sont donc plus facilement reconnaissables et partagées.

Sauf que passer un examen en ayant juste fait du bachotage c'est comparable au singe qui a été envoyé dans l'espace. On lui avait appris à appuyer sur des boutons mais pas à comprendre ce qu'il faisait. 

Alors oui nous sommes quelques-uns à tourner en boucle. C'est volontaire car il est hors de question de baisser les bras et laisser faire sans rien dire... 

Après tout, ceux qui ne sont pas contents n'ont qu'à faire ce qu'on leur demande : aller voir ailleurs, c'est le but du jeu...:lol:

Partager ce message


Lien à poster
F6AWN
Il y a 2 heures, F4HTQ a dit :

Bonjour Francis,

Alors comme il y a prescription..

J'avais un machin illégal AM/FM/USB à 200 canaux ( un marque pas connue que j'ai même oublié depuis) acheté en Andore, il sortait 12W de puissance ( donc dans les clous ni en puissance, ni en fréquence).

Un petit Tx 22 canaux FM qu'on m'avais offert.

Un ampli 25W FM.

En antenne une 5/8e d'onde a 18M du sol ( 12M de maison + 6M de mat), bon ça c'était autorisé. Mais j'avais aussi des antennes homemade et donc non homologuées.

Au niveau brouillage j'ai fait des dégâts dans le voisinage en envoyant de la BLU dans l'ampli FM ( quand on y connais rien de rien), ce qui rentrait plein pôt dans la vielle TV N&B à tubes de ma pauvre voisine, la privant donc de son principal loisir.

Je ne touchais pas au segment radioamateur, je me limitait aux canaux officiels + 40 au dessus et 40 au dessous. Donc je restait juste au dessous des 28Mhz.

Pour répondre à la dernière question, j'avais rencontré un radioamateur  a l'époque ( un voisin de mes grand parents), qui m'avais fait une démonstration de trafic, mais il n'avait absolument rien de homemade dans sa station, il utilisait un décamétrique multibande dernier modèle et une beam ( delta loop) à 3 éléments.

A l'époque je n'avais pas vraiment compris que les radioamateurs étaient ( ou pouvaient être ) des concepteurs, je les voyais comme des super cibistes qualifiés en électronique, connaissant le morse et  qui avaient plein de bandes.

Donc voila, les cibistes étaient bien plus accessibles que les radioamateurs, il y en avais partout, et ils étaient particulièrement communicatifs et je dirais assez accueillants. Certains étaient en contacts avec un radioamateur, et je passais souvent par eux pour des questions techniques auxquelles ils pouvaient répondre directement, ou alors en la faisant suivre à un radioamateur (donc avec quelques jours d'attente).

Si je me suis lassé assez vite de la cibi c'est car j'ai progressé et ensuite je ne trouvais plus des gens techniquement compétents qui avaient des choses nouvelles à m'apprendre. Ce qui n'enlève rien à l'aspect "premier réseau social' tel qu'il est décrit dans l'article de Slate.

Bon dimanche.

David.

 

David, merci pour la description de votre parcours.

Vous vous êtes limité à la CB "à canaux", avec du matériel de CB et vous en avez vite perçu les limites, mais cela ne vous a pas conduit à vous équiper illégalement  comme un radioamateur DX-man de haut rang ! Pourtant, d'autres n'ont pas hésité à franchir le pas, puis ont finalement réussi à obtenir bien plus tard un indicatif radioamateur grâce à des licences distribuées un peu trop facilement puis converties en licence "normale" au bout de 3 ans (licence novice FA, transformée en FD1 puis F5 ensuite) et sans aucun examen supplémentaire. A partir de ce moment, le ver était dans la pomme ! 😉 Qu'avaient-ils appris sur la radio ? Presque rien. Qu'ont-ils appris ensuite une fois devenus "indicativés" ? Presque rien aussi. Que vont-ils laisser derrière eux ? Rien. Ils ne sont évidemment pas capables de transmettre le minimum vital en technique à une nouvelle génération, et même pas en savoir-faire opérationnel si ils se sont habitués au fil du temps à ne plus faire que des QSO "à caractère social" et en groupe. Le bistrot sans ses inconvénients puisque l'on ne sort pas de chez soi.

Avec maintenant un recul suffisant,  il est évident que le laxisme dont ont fait preuve nos associations et auquel l'administration ne s'est pas opposé a permis une porosité excessive entre deux mondes aux objectifs pourtant différents et vus comme tels du point de vue de la réglementation. Pourquoi porosité excessive ? Parce que le monde radioamateur n'était pas du tout préparé à cette immigration et n'avait pas les moyens ni les méthodes pour la former correctement au radio-amateurisme. La seule chose qui importait à ces (ir)responsables associatifs, c'était le nombre ! Le nombre de licenciés, le nombre d'adhérents, le nombre de QSL échangées, le nombre de transceivers vendus, bref du clientélisme. 😉

Continuez sur votre voie, David. D'abord pour vous, ensuite pour les autres. Ce que vous faites, vous cultiver, est transmissible. On ne peut pas en dire autant de faire exclusivement des QSO à longueur d'année et échanger des QSL.

Cordialement,

Francis, F6AWN

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×