Jump to content
F4DBD

La taxe annuelle va-t-elle prochainement disparaitre ?

Recommended Posts

F6BHW
Il y a 6 heures, F6BHW a dit :

Bonjour,

Je reviens sur cette affaire de taxe radioamateur soulevée par f4dbd. En effet, et pour info, j’étais en vacances dans un hôtel avec mon PC Portable et impossible d’envoyer un mail !... (Je note que cela arrive souvent dans les hôtels)

 Oui, ce sujet de taxe est important pour plusieurs raisons. Je ne parlerai pas du différent entre (ancien membre) et f4dbd je me limiterai d’évoquer le fond de cette question de taxe.

 1/  Je rappelle que les radioamateurs sont soumis au paiement de taxes dont les montants sont fixés par l’article 45 de la loi de finances pour 1987. Bien que les montants et l’assiette aient été révisés par la loi de finances rectificatives pour 1991 (art. 40 de la loi n° 91-1323 du 30 décembre 1991 de finances rectificatives pour 1991), le dispositif actuel ne prend pas en compte les évolutions législatives et réglementaires relatives aux services d’amateurs depuis 1992.

 2/ Je rappelle a ceux qui l’auraient oublié que le REF a demandé la suppression de cette Taxe dans sa réponse a la consultation publique organisée au mois de juin 2018 et dans les termes suivants « Le réseau des Émetteurs Français se propose donc de faire économiser de l'argent à l’État par la suppression de cette taxe, comme déjà pratiqué dans beaucoup de pays dans le monde, par exemple au Royaume-Uni, et de la remplacer par une déclaration en ligne annuelle obligatoire pour assurer le maintien de la licence personnelle et des indicatifs relais et balises associés ».

 Je précise pour info, qu’à ce jour la DGE n’a pas donnée suite a cette consultation publique ???

 3/ Je note donc que la taxe radioamateur n’a pas été révisée depuis 27 ans (…)

 4/ Pour répondre de façon claire a la question posée par f4dbd il est très peu probable que la taxe radioamateur soit supprimée car les taxes supprimées ont été l’objet d’un rapport de l’inspection générale des finances (IGF) en date de février 2014 dénommé « les taxes a faible rendement ». Dans ce rapport on peut lire concernant les taxes radioélectriques que « La mission recommande le maintien de la redevance qui répond aux caractéristiques d’une redevance » Cela veut dire simplement qu’une taxe ou une redevance qui correspond a une prestation ou un service rendu par l’Etat sera maintenu. A ce stade il faut noter que la taxe radioamateur correspond à cette définition car la ressource rare que sont les fréquences radioélectriques affectées à cette activité répond parfaitement à la définition évoquée dans le rapport précité de l’IGF.

 Donc, je crois que l’on peut conclure que cette taxe ne sera probablement pas supprimée et je pense que cela est préférable, comme beaucoup de radioamateurs l’ont exprimé ici, pour notre avenir et dommage, encore une fois, pour le REF qui n’a pas vue le train passé !...

Cordialement, 73 de Robert f6bhw

 

Share this post


Link to post
F6FRA

Bonjour,

En effet comme le dit F6BHW cette taxe n'a pas été révisée depuis 27 ans...

On peut imaginer qu'un jour elle soit supprimée, maintenue, ou qu'elle soit augmentée. Dans cette dernière hypothèse on pourrait nous faire payer nos fréquence "au prix du marché"...

Ca ne représenterait pas vraiment une baisse ?!!!

Share this post


Link to post
F4DBD

Merci à F1TAY pour ceci

C'est bien la confirmation que si la taxe apporte 600.000€ elle coute 4 fois plus en frais de collecte..... alors la rentabilité :rolleyes:

Par contre pour défendre notre statut, cela risque d'être de plus en plus compliqué sans elle et sans tutelle... :huh:

Share this post


Link to post
F5JVD

Bonsoir,

Ce qui est étonnant dans cette conversation et vidéo, c’est que personne ne s’étonne du montant de 2.4M€ pour :

  • -          Récupérer un fichier tenu par l’ANFR
  • -          Faire un publipostage une fois l’an à 15k personnes
  • -          Gérer le recouvrement et les impayés

Je pense que j’arriverais à le faire seul en sous-traitant la totalité et en étant encore bénéficiaire…

Avoir les détails des coûts de recouvrement de la taxe radioamateur serait très intéressant.

Bonne soirée,

73

PL

Share this post


Link to post
F6BHW

Bonsoir,

Le président de la Cour des comptes oubli une chose dans sa présentation  ; cette taxe n’a pas été révisée depuis 27 ans. Et le problème actuellement c’est qu’il faudrait au moins la doubler pour tenir compte de l’inflation. Alors évidemment !... et comme ça ne rapporte pas grand-chose ! On laisse pourrir le dossier !... Mais attention là on joue notre avenir !... comme le dit f4dbd !

Mais personnellement, je ne crois pas a sa suppression car les radioamateurs sont des utilisateurs du spectre radio ! matière première rare !...et les opérateurs mobiles seront là en embuscades pour utiliser cette jurisprudence  (...)

Et f5jvd pose une très bonne question car ce montant de 2.4 M euros  concerne probablement également d'autres taxes en plus que celles des radioamateurs ???

Voilà l'extrait du rapport de la Cour des compte ou l'on parle radioamateur !... C'est un peu juste !...

Enfin, certaines taxes affectées sont motivées par la volonté de s’abstraire des contraintes de la procédure budgétaire de droit commun et de sécuriser des financements pluriannuels. Or, cette pratique entraîne des difficultés de gestion persistantes. Parmi celles-ci, la moindre capacité des parlementaires à ajuster à la baisse les ressources et dépenses des organismes affectataires du fait des contraintes constitutionnelles, le cadrage stratégique parfois déficient de ces derniers (l’exemple de l’agence de financement des infrastructures de transport en Ile-de-France – AFITF – étant parlant) et les coûts de collecte parfois élevés de certains affectataires de taxes (jusqu’à 400 % du montant collecté pour la « taxe radioamateurs » collectée par l’Agence nationale des fréquences).

Cordialement

73 de Robert f6bhw

Edited by F6BHW

Share this post


Link to post
Guest
Il y a 2 heures, F4DBD a dit :

C'est bien la confirmation que si la taxe apporte 600.000€ elle coute 4 fois plus en frais de collecte..... alors la rentabilité :rolleyes:

Au moins on a une réponse à la question.


--

 

 

Share this post


Link to post
F6AWN
Il y a 10 heures, F6BHW a dit :

Bonsoir,

Le président de la Cour des comptes oubli une chose dans sa présentation  ; cette taxe n’a pas été révisée depuis 27 ans. Et le problème actuellement c’est qu’il faudrait au moins la doubler pour tenir compte de l’inflation.

Cordialement

73 de Robert f6bhw

 

Bonjour à tous,

Désolé, Robert, mais de ce que j'ai relevé des montants de notre taxe annuelle et de leur conversion en valeur actuelle selon les tableaux de l'INSEE, il apparait bien que cette taxe suit à peu près l'inflation ! Voici quelques valeurs (année, montant, montant 2017) :

1972  :    42 F  >  43 €

1981  :  125 F  >  53 €

1985  :  140 F  >  40 €

1986  :  150 F  >  40 €

1988  :  210 F  >  53 €

1992  :  210 F  >  47 €

1994  :  300 F  >  64 €

1998  :  300 F  >  60 €

2002  :  300 F  >  45 €

2003  :    46 €  >  57 €

2010  :    46 €  >  50 €

2018  :    46 €  >  46 €

N'y voyez aucune critique, mais simplement le résultat de la conservation de quelques années d'avis de taxation pour le dit service ! ?

 

PS

A titre de comparaison, chacun peut faire la même chose avec le montant de l'adhésion annuelle au REF et constater qu'il est heureux que cela ne soit pas obligatoire, et souhaitable que cela ne le soit jamais si par malheur l'État se laissait aller à délivrer une délégation de service à la dite association...

 

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

 

Share this post


Link to post
F6BHW

 

Bonjour Francis de f6awn,

Effectivement j'ai fais une erreur de calcul mental il ne faut pas la doubler mais l'augmenter de 50% 

En effet, suivant l’INSEE l’inflation entre 1992 et 2018 est de l’ordre d'environ de 50%.

Compte tenu qu’en 1992 lors de la dernière modification des taxes radioamateurs (loi de finances pour 1992) le montant de la taxe RA était fixé à 46 euros (montant actuel). Si l’on veut actualiser cette taxe en tenant compte de l’inflation durant la période 1992 à 2018  il faut bien la portée en 2018 à 69 euros environ ! et non la doubler  comme indiqué dans mon message précédent par erreur !

Avec mes excuses aux lecteurs pour l'erreur ! 

Cordialement

73 de Robert f6bhw

 

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a 8 minutes, F6BHW a dit :

 

Bonjour Francis de f6awn,

Effectivement j'ai fais une erreur de calcul mental il ne faut pas la doubler mais l'augmenter de 50% 

En effet, suivant l’INSEE l’inflation entre 1992 et 2018 est de l’ordre d'environ de 50%.

Compte tenu qu’en 1992 lors de la dernière modification des taxes radioamateurs (loi de finances pour 1992) le montant de la taxe RA était fixé à 46 euros (montant actuel). Si l’on veut actualiser cette taxe en tenant compte de l’inflation durant la période 1992 à 2018  il faut bien la portée en 2018 à 69 euros environ ! et non la doubler  comme indiqué dans mon message précédent par erreur !

Avec mes excuses aux lecteurs pour l'erreur ! 

Cordialement

73 de Robert f6bhw

 

 

Robert,

J'ai bien peur que mon message précédent vous ait induit en erreur. Les valeurs actualisées indiquées, toutes en euros 2017/2018 environ, sont des valeurs...actualisées, donc des valeurs qui tiennent comptent de l'inflation au cours des ans.

Dans l'exemple que vous donnez ci-dessus, année 1992, le montant de 46/47 € est celui qui correspond au moment présent (2017/2018). Et puisque actuellement la taxe annuelle 2018 est elle-même de 46 €, on peut en déduire qu'elle n'a pas augmenté depuis 1992 par rapport au coût de la vie. Autrement dit, elle "coûte" chaque année à peu près le même montant en proportion du prix des choses. Bref, la taxe n'a pas augmenté au fil des ans, mais son montant a été actualisé ! ?

La démarche de taxation est logique si on considère que les besoins de fonctionnement du "service" amateur n'ont pas changé depuis 1970 (rappel : en monnaie constante, la taxe était déjà d'une quarantaine d'euros actuels), et que les coûts variables individualisés sont facturés (examen, par exemple, ou bien contrôle radioélectrique sur site, autre exemple).

Demander plus à l'administration que ce qu'elle fait actuellement pour l'ensemble des radioamateurs nécessiterait alors une augmentation de ses ressources, donc éventuellement une augmentation de la taxe annuelle, mais ce n'est pas le cas pour l'instant.

Bref, tout cela n'a pas vraiment d'importance. Pourtant, chaque année, le marronnier de la taxe annuelle refleurit ! Quant on voit le montant de celle-ci face au prix du matériel utilisé par les nouveaux radioamateurs, ou face aux sommes que la plupart dépensent en cartes QSL papier envoyées à travers le monde, ou encore face au coût annuel de la plus minime activité de loisir pratiquée dans d'autres domaines, on finit par se demander si le radioamateur français n'est pas une espèce d'ermite qui ne sort jamais de sa tanière... ?

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

 

Share this post


Link to post
F6BHW

Bonjour Francis de f6awn,

Désolé Francis de f6awn, je ne comprends par votre raisonnement, car cette taxe n'a pas été actualisée depuis 27 ans. En effet, suivant l’INSEE l’inflation entre 1991 et 2018 est de l’ordre environ de 50%.

Compte tenu qu’en 1991 lors de la dernière modification des taxes radioamateurs (loi de finances pour 1992) le montant de la taxe RA était fixée 300 Francs.

Cette taxe de 300 Francs a été actualisée à 46 euros au passage a l’euro en 2000 (montant actuel). Si l’on veut actualiser cette taxe en tenant compte de l’inflation durant la période 1991 à 2018 (soit 27 ans) il faut bien la porter aujourd’hui à 69 euros environ !

Cordialement

73 de Robert f6bhw

 

Edited by F6BHW

Share this post


Link to post
F6FER

Bonjour à tous

A mon sens, même si la somme en monnaie courante est constante (300F ou 46€), la taxe baisse relativement au coût de la vie si on tient compte de l'inflation.

46€  en 2018 représentent moins de pain, de cafés au zinc, de cigarettes ou autres biens de consommation courants que 300FF en 1992. Si elle avait suivi l'inflation depuis 1991 il faudrait payer 69€ comme le dit Robert. Je pense qu'on a tous le même calculateur https://france-inflation.com/calculateur_inflation.php

Francis je ne m'explique pas la baisse dans votre tableau en 2002  :  300 F  >  45 €

73  ( qui en janvier 1991 valait 48 )

Share this post


Link to post
F6AWN
Il y a 2 heures, F6BHW a dit :

Bonjour Francis de f6awn,

Désolé Francis de f6awn, je ne comprends par votre raisonnement, car cette taxe n'a pas été actualisée depuis 27 ans. En effet, suivant l’INSEE l’inflation entre 1991 et 2018 est de l’ordre environ de 50%.

Compte tenu qu’en 1991 lors de la dernière modification des taxes radioamateurs (loi de finances pour 1992) le montant de la taxe RA était fixée 300 Francs.

Cette taxe de 300 Francs a été actualisée à 46 euros au passage a l’euro en 2000 (montant actuel). Si l’on veut actualiser cette taxe en tenant compte de l’inflation durant la période 1991 à 2018 (soit 27 ans) il faut bien la porter aujourd’hui à 69 euros environ !

Cordialement

73 de Robert f6bhw

 

 

Robert, c'est moi qui suis désolé de ne pas arriver à m'expliquer correctement sur ce petit problème d'évolution du montant de la taxe au fil des ans. Je vais essayer encore :

- Tout d'abord, les montants par année sont ceux que j'ai relevés sur mes propres avis de taxation et on peut les considérer comme exacts.

- Il apparaît que le montant réclamé reste identique pour plusieurs années (1981-1984 = 125 F , 1988-1992 = 210 F , 1994-2002 = 300 F , 2003-2018 = 46 €).

- Pour le calcul, il suffit d'utiliser un outil disponible en ligne en plusieurs endroits, celui de l'INSEE étant ici :

https://www.insee.fr/fr/information/2417794

Chaque montant peut alors être transformé en son équivalent actuel, c'est à dire le montant au jour d'aujourd'hui (ou plutôt aux jours de l'année 2017, dernière valeur disponible). Ce montant résulte de l'effet de l'inflation. J'aurais tout aussi bien pu transformer le montant 2017 de 46 € en valeur euros ou francs pour chaque année considérée afin de la comparer au montant réellement payé à l'époque, l'objectif étant de pouvoir comparer l'évolution du coût réel de la taxe.

- La taxe a été augmentée en diverses occasions. Voir plus haut, et plus précisément selon ce dont je dispose ici et qui est incomplet : 42 F en 1972 , 125 F en 1981 , 140 F en 1985 , 150 F en 1986 , 210 F en 1988 , 300 F en 1994 ...jusqu'en 2002 , puis 46 € de 2003 à 2018.

- Son augmentation par étapes a été calculée par l'administration afin de simplement tenir compte à peu près de l'inflation puisque le montant réactualisé 2017 tel que fourni par le calculateur mentionné précédemment semble assez constant autour d'une valeur moyenne de 50 € actuels.

- En effet, en 1992 la taxe était encore de 210 F. Elle est probablement passée à 300 F en 1993 (nota : je n'ai pas l'avis de cette année là, mais en 1994 le montant était bien de 300 F aussi). Et c'est aussi à cette époque que la taxe fut la plus chère : 64 € actuels pour 1994, alors que nous en sommes maintenant à 46 €, ce montant étant plus proche des valeurs réclamées avant les années 90.

En conclusion, je crois que votre remarque se tient si on considère que le bon montant de la taxe à exiger est celui de la valeur forte des années 90, c'est à dire 60/65 €, et non pas celui correspondant à la moyenne des montants exigés à une époque où les radioamateurs étaient moins nombreux et plus sages car il faut bien admettre que les années 90 correspondent à un pic de population dû aux effets cumulés de la CB et de l'abaissement des exigences demandées aux candidats. On peut peut-être aussi supposer que c'était l'époque de l'informatisation/réorganisation des services et que cela a eu un coût à financer.

 

Pour Roger :

Bien entendu, on peut aussi comparer le montant de la taxe par rapport aux montants de différents biens de consommation courante. Je vous laisse le soin de trouver quelques références à ce sujet. Mais il faut se méfier du choix et de l'évolution des prix de certains produits, qui d'ailleurs posent aussi de petits problèmes dans le calcul de l'inflation. Est-il concevable d'inclure encore les cigarettes dans le panier de la ménagère ? A contrario, on peut parfois avoir des surprises en regardant l'évolution des prix de certains produits, par exemple le carburant ou bien les automobiles. J'admettais assez volontiers que l'un et l'autre étaient de plus en plus coûteux jusqu'au jour où j'ai lu un article bien étayé qui montrait combien c'était faux, sauf à regarder de très courtes périodes objets de divers soubresauts.

Pour le montant de la taxe de 2002 (300 F), j'ai utilisé la valeur initiale de l'euro puisque c'est cette même année qu'il est entré en vigueur (1 € = 6,55957 F), donc hors inflation jusqu'en 2017. La bonne valeur est environ 56 € actuels. Mea culpa...

Et pour le calculateur, j'ai préféré m'adresser au Bon Dieu qu'à ses Saints, donc à l'INSEE. ?

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6FER

Bonsoir

Bon admettons que les cigarettes, le café et le pain ne soient pas de bons exemples.

On peut prendre le problème dans l'autre sens. Combien un radioamateur au SMIC doit il travailler pour se payer sa licence ? En 1991 la taxe était d'environ 11,5 h du salaire horaire net, en 2018 seulement un peu moins de 6 h. Donc la taxe a baissé relativement, même si on prend en compte la ressource des moins nantis.

Merci pour le calculateur insee je ne l'avais pas trouvé.

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a 3 minutes, F6FER a dit :

Bonsoir

Bon admettons que les cigarettes, le café et le pain ne soient pas de bons exemples.

On peut prendre le problème dans l'autre sens. Combien un radioamateur au SMIC doit il travailler pour se payer sa licence ? En 1991 la taxe était d'environ 11,5 h du salaire horaire net, en 2018 seulement un peu moins de 6 h. Donc la taxe a baissé relativement, même si on prend en compte la ressource des moins nantis.

Merci pour le calculateur insee je ne l'avais pas trouvé.

 

Excellent, Roger !

J'allais proposer la même chose après avoir survolé l'article : ramener les coûts en temps de travail, ce qui élimine les soucis de durée hebdomadaire de travail et de salaire.

Nous sommes au moins d'accord sur une chose : le montant de notre taxe annuelle ne devrait pas susciter autant de réactions négatives à la même époque de chaque année. Ou alors, uniquement de la part de ceux qui n'ont pas de station commerciale, de smartphone, d'ordinateur connecté à internet, de téléviseur, de voiture... ?

Bonne soirée,

Francis, F6AWN

 

Share this post


Link to post
F1TAY

Le problème n'est pas de savoir si la taxe a augmentée ou diminuée par rapport a l'inflation... mais que cette taxe au lieu de rapporter de l'argent à l'ANFR coute de l'argent aux contribuables ! Si j'ai bien comprit le rapporteur du Sénat la collecte de 46 € coute 184 €. La conclusion logique est que soit la taxe est supprimée et l'état économisera 138 € par radioamateur, soit il faut la portée à 184 € afin qu'elle ne coute rien et rapporte 0 € à l'État.

73 de Daniel

Share this post


Link to post
F5JVD

Bonjour,

Je me répète mais ça ne vous gène vraiment pas que l’on vous affirme qu’il faut 2.4M€ pour collecter la taxe !

Ne croyez vous pas qu’il y a un problème dans cette affirmation ?

On est plus dans le marronnier de la taxe mais sur un réveil nécessaire de l’esprit critique.

73, PL

Share this post


Link to post
F6BHW

 

Bonjour,

Je ne voudrai pas rentrer trop dans les procédures du droit fiscal et budgétaire mais il semble que cette taxe ne soit pas affectée à l’ANFR, mais simplement quelle tombe dans le budget général. Et que par ailleurs, le montant des charges financières de recouvrements de cette taxe (2.4 M d'euros) par la direction des finances publiques de Bercy (DGFiP) ne serait pas démontré dans le rapport publié par la Cour des Comptes ?.

Je n’irai pas plus loin concernant ce dossier sur ce forum, car cet endroit n’est pas fait pour ce type de discussion. Mais il semble que cette intervention devant cette Commission du Sénat a fait réagir des responsables à haut niveau et il est probable que l’on reparle de ce dossier dans les semaines ou mois à venir. Merci a f1tay d’avoir ouvert ce dossier ici. Et il faudra suivre la discussion parlementaire du budget 2019 !... J’espère simplement que les radioamateurs ne seront pas les dindons de la farce !...

Enfin, pour répondre a Francis, f6awn, l’abonnement du REF en 1991 était à 320 Francs et la taxe radioamateur a 300F. Aujourd’hui en 2018, la taxe RA est toujours à 300F soit 46 euros et l’abonnement du REF à 69,50 euros !..

Cordialement

73 de Robert f6bhw

 

Edited by F6BHW

Share this post


Link to post
F1CLC
27 minutes ago, F5JVD said:

Bonjour,

Je me répète mais ça ne vous gène vraiment pas que l’on vous affirme qu’il faut 2.4M€ pour collecter la taxe !

Moi si !

J'offre de faire la même chose pour 2,3 M€ ! ?

73

Share this post


Link to post
F4DBD

Bonjour,

La taxe doit également inclure la gestion des examens, les indicatifs spéciaux (s'ils sont payants c'est aussi pour compenser un coût ?) ainsi que la maintenance du logiciel, probablement aussi la partie juridique. Il est courant de transformer les heures dédiées à une activité en coût brut. Un tour sur le site de l'ANFR donne quelques pistes sur leurs missions sachant qu'il n'y a pas qu'un centre qui nous gère (province et Dom-Tom). Tout cela donne des individus donc des salaires.

Quoiqu'il en soit, donner un chiffre à la louche de "4 fois plus" c'est un peu amateur comme raisonnement mais à ce niveau on commence à s'habituer :rolleyes: Si le prélèvement d'une taxe coutait 4 fois sont montant cela ferait longtemps qu'il n'y aurait plus d'impôts :lol: Il faudrait juste connaitre le seuil de rentabilité pour notre taxe. Mais il est clair qu'il ne doit pas y avoir beaucoup d'activité taxée qui rassemble moins de 15000 adeptes en France.

En tout cas le discours sur le manque de rentabilité de cette taxe pour l'état n'est pas nouveau. Comme nous ne sommes pas dans une activité pécuniaire, cela se comprend. Ce qui fait craindre au pire ce sont les conclusions qu'un économe pourrait avoir en ne regardant que l'aspect rentabilité.

 

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a une heure, F6BHW a dit :

 

Bonjour,

Je ne voudrai pas rentrer trop dans les procédures du droit fiscal et budgétaire mais il semble que cette taxe ne soit pas affectée à l’ANFR, mais simplement quelle tombe dans le budget général. Et que par ailleurs, le montant des charges financières de recouvrements de cette taxe (2.4 M d'euros) par la direction des finances publiques de Bercy (DGFiP) ne serait pas démontré dans le rapport publié par la Cour des Comptes ?.

Je n’irai pas plus loin concernant ce dossier sur ce forum, car cet endroit n’est pas fait pour ce type de discussion. Mais il semble que cette intervention devant cette Commission du Sénat a fait réagir des responsables à haut niveau et il est probable que l’on reparle de ce dossier dans les semaines ou mois à venir. Merci a f1tay d’avoir ouvert ce dossier ici. Et il faudra suivre la discussion parlementaire du budget 2019 !... J’espère simplement que les radioamateurs ne seront pas les dindons de la farce !...

Enfin, pour répondre a Francis, f6awn, l’abonnement du REF en 1991 était à 320 Francs et la taxe radioamateur a 300F. Aujourd’hui en 2018, la taxe RA est toujours à 300F soit 46 euros et l’abonnement du REF à 69,50 euros !..

Cordialement

73 de Robert f6bhw

 

 

Bonjour à tous,

Bon, je pense que la discussion sur l'évolution des prix de la taxe annuelle touche à sa fin et que nous sommes globalement d'accord : au fil des ans, cette dernière n'a pas beaucoup augmenté mais seulement oscillé autour d'une cinquantaine d'euros (valeur 2017). C'est en 1993/1994 qu'elle fut la plus haute (64 €), au début des années 70 et au milieu des années 80 qu'elle fut la plus basse (40/42 €). Augmenter cette taxe à une cinquantaine d'euros semblerait logique pour la replacer dans la moyenne de ces cinquante dernières années. Aller jusqu'à 60/65 € résulterait d'un alignement sur la taxe du début des années 90, époque où elle fut la plus élevée. Cela n'irait peut-être pas dans le sens d'une stabilisation générale des taxes en vigueur. ?

Par contre, taxer les émetteurs et amplificateurs linéaires de plus de 100W afin de mieux contrôler leur possession serait peut-être une avancée constructive. Créer quelques amendes pour sanctionner le non respect des procédures en matière de trafic aussi... LOL !

 

Citation

Enfin, pour répondre a Francis, f6awn, l’abonnement du REF en 1991 était à 320 Francs et la taxe radioamateur a 300F. Aujourd’hui en 2018, la taxe RA est toujours à 300F soit 46 euros et l’abonnement du REF à 69,50 euros !..

 

Les cotisations associatives et les taxes ne semblent pas évoluer de la même manière. Alors que dire lorsqu'on a l'impression que telle ou telle association n'est plus qu'un bureau de poste ou un agrégateur de résultats de concours et informations diverses de trafic radio sur un support papier d'une autre époque...

PS

Pour préciser votre judicieuse remarque, j'ajoute que la cotisation au REF (et 11 numéros de Radio-REF inclus) était de 30 F en 1970 et 50 F en 1975. Faute de disposer de Radio-REF de 1972, j'estimerai cette cotisation à 40 F pour cette année-là afin de la comparer à la taxe radioélectrique de la même année et qui était de 42 F ! Alors, oui Robert, si la taxe est restée à peu près constante en somme équivalente en euros 2017, corrigée de l’inflation observée entre les deux années, soit une quarantaine d'euros, la cotisation à l'association REF est maintenant pratiquement de 70 €, soit pas loin du double. Certes, l'adhésion résulte d'un choix personnel puisqu'elle n'est pas obligatoire.

Cordialement,

Francis, F6AWN

 

Share this post


Link to post
F4DBD

Bonjour Francis,

Content de vous lire à nouveau.

La cotisation au REF n'est que de 45€ si on ne prend pas la revue... et 55€ si on prend la revue en version informatique.

Sans la revue elle est donc identique à 1€ près au prix de la taxe.

Bon week-end 

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a 13 minutes, F4DBD a dit :

Bonjour Francis,

Content de vous lire à nouveau.

La cotisation au REF n'est que de 45€ si on ne prend pas la revue... et 55€ si on prend la revue en version informatique.

Sans la revue elle est donc identique à 1€ près au prix de la taxe.

Bon week-end 

 

Bonjour Frédérick,

Merci pour votre accueil. De mon côté, content de voir que vous n'avez pas abandonné totalement la radio. ?

Concernant votre remarque au sujet de l'association REF, je suis désolé de devoir vous dire que votre raisonnement/démonstration est biaisé. En effet, quand on compare deux choses, il faut utiliser les mêmes références ! Dans les échanges avec Robert, il était bien question de la taxe d'une part et de l'adhésion au REF d'autre part, et j'ai bien pris le soin de rappeler que "...la cotisation au REF (et 11 numéros de Radio-REF inclus) était de 30 F en 1970 et 50 F en 1975."

Ceci implique qu'il faut inclure Radio-REF dans la comparaison. Ne pas le faire ressemblerait à une pratique de vendeur de voitures d'occasion maquillées, hi...

Donc, je maintiens que la cotisation au REF, équivalente à la taxe dans les années 70, a progressivement augmenté jusqu'à arriver à un montant environ 50% plus cher que de celui de la taxe (ce qui n'est pas le double, je vous l'accorde...). Peut-être y a t-il quelques raisons à cela, bonnes ou mauvaises, mais vu de l'extérieur, côté cotisant, elles sont loin d'apparaître clairement si on compare ce qu'offrait le REF à l'une et l'autre des époques considérées, tant pour le cotisant lui-même que pour la communauté dans son ensemble, avec sa promotion, sa défense, sa formation. Ah, si, une chose a changé : le service QSL ! Maintenant, il est gratuit alors qu'il fallait payer un supplément pour les cartes à destination de l'étranger. Si on appliquait à nouveau ce principe, nul doute que les caisses de l'association se rempliraient copieusement au vu du nombre de QSO effectués annuellement par bon nombre des nouveaux radioamateurs et qui semblent souvent n'adhérer au REF que pour bénéficier de ce service postal économique. Ce n'est plus de l'associatif mais du service. ?

Bref, nous nous éloignons du sujet que vous avez ouvert. Désolé...

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

 

Share this post


Link to post
F4DBD

Francis, je vous l'accorde pour la comparaison. Par contre il est plus difficile de comparer la cotisation AVEC la revue papier sur un long laps de temps car le prix de l'impression, les services de photocomposition etc. augmentent régulièrement ce qui biaise la comparaison. Nous savons tous que Radio-Ref consomme beaucoup de ressources financières... ce qui se répercute forcément sur le prix de l'adhésion. Pouvoir adhérer sans la revue n'est, me semble-t-il arrivé que depuis les années 2000.

Pour revenir dans le sujet de la taxe, 46€ pour un an sans aucune limitation cela reste une activité très accessible. C'est à peine 1 mois dans une salle de sport... il faudrait vraiment être tombé sur la tête pour demander sa suppression.

 

 

Share this post


Link to post
F6AWN
Il y a 1 heure, F4DBD a dit :

Pour revenir dans le sujet de la taxe, 46€ pour un an sans aucune limitation cela reste une activité très accessible. C'est à peine 1 mois dans une salle de sport... il faudrait vraiment être tombé sur la tête pour demander sa suppression.

 

Je suis bien de votre avis, 46 € pour une année entière à pouvoir utiliser 24h/24 une partie d'un spectre radioélectrique non extensible et convoité par bien du monde, c'est simplement pour participer au financement de ce que nous coûtons. C'est aussi donner un prix à la chose dans ce contrat qui nous lie au Service radioélectrique auquel nous appartenons. Ceux qui se plaignent du montant de cette taxe doivent pour la plupart être fraichement débarqués d'une autre planète ou bien être aveugles, sourds et cantonnés depuis bien longtemps dans une pièce fermée à double tour, et l'infime partie qui n'est pas dans ce cas trouve certainement un intérêt a cette réclamation populiste/clientéliste car déconnecter les radioamateurs de la tutelle de l'État ne pourrait que conduire ces derniers dans les bras d'organisations associatives plus ou moins éphémères mais toujours en mal d'adhérents pour financer leur existence ou plutôt leur survie.

Bonne soirée,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...