Jump to content
F4DBD

La taxe annuelle va-t-elle prochainement disparaitre ?

Recommended Posts

F6AWN
il y a 20 minutes, F5LEN a dit :

On s'est contenté de bachotage en oubliant peut-être d'apprendre  à trafiquer convenablement ou à transmettre les us et coutumes aux nouveaux. Ca a été dommageable je crois.

73's Pascal F5LEN 

 

Bonsoir Pascal,

Je vois au moins deux causes à ce laisser-aller :

- l'examen QCM

- la construction d'un émetteur

- l'abandon de la télégraphie

L'examen humain avait bien des vertus car l'examinateur allait à l'essentiel et s'efforçait de voir si le candidat était prêt ou presque et si il allait être capable de faire des progrès ou non. Un minitel était incapable de faire la même chose.

L'apprentissage de la télégraphie obligeait le candidat à fréquenter régulièrement un autre OM (ou plusieurs), et la plupart du temps pendant un an ou deux. C'était donc aussi l'occasion d'apprendre beaucoup d'autres choses que le code Morse, comme le maniement du matériel ou sa construction, la manière d'écouter et de transmettre, la tenue du Log, la fabrication et le réglage d'une antenne dipôle, les astuces diverses faisant partie du patrimoine amateur, etc, etc.

A la place de tout cela, il ne reste que le P, P, P : Pay, Plug & Play.

Plus Internet pour appeler au secours dès qu'on a la moindre difficulté ! ?

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F1TAY
Il y a 4 heures, F4DBD a dit :

@F6AWN Merci Francis !

Et on ne parle même pas de l'enquête de moralité faite avant le passage de l'examen par les RG (son abandon a permis à pas mal de cas sociaux de s'exprimer sur l'air....) 

 

73

Il ne s’agissait pas d'une "enquête de moralité" mais d'une autorisation administrative et pour info elle n'était pas effectuée avant l'examen mais après réussite a celui ci.. Et comme toute mesure administrative c'était l'arbitraire le plus complet. Pour votre information j'ai attaqué en justice le Ministère de l'Intérieur suite à son refus de m'accorder une licence. Il a fallu l'intervention du Médiateur de la République pour que j'obtienne enfin un indicatif. Mon examen d'opérateur date de 1988 et ma licence de 1992 : 4 ans de recours divers (CADA, Tribunal Administratif, CNIL, Médiateur de la République) contre une décision arbitraire dont j'ignorais le motif. Ayant eu accès, suite à une décision de justice, à mon dossier au R.G. ... je n'ai toujours pas comprit ce qui avait motivé le refus.

Heureusement que cette "enquête" a été supprimé. Dans un état démocratique c'est éventuellement à la justice de juger un citoyen et certainement pas à une autorité administrative qui opère dans l'opacité et refuse de justifier ces décisions.

73 de Daniel

  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F6AWN

Oh, oh... je sens venir une grande tirade sur la Déclaration des Droits de l'Homme ! :-D

Share this post


Link to post
FP5CJ

Francis, l'examen QCM  etait si facile en 1984 qu'un ingénieur en électronique se gratait la téte pour répondre aux questions...(enfin c'est ce qu'il me semblait  voir..) faut dire qu'il y avait  pas trop d'activité internet cette époque là...-:)

ET pour finir  définitivement sur le sujet,et pour conforter la prose de F1TAY, effectivement  l'autorisation administrative  était bien  donnée  après la réussite à l'examen (tout comme pour un concours administratif d'ailleurs..ET là,encore maintenant au 21 ieme siécle)on travaille bien en france...(:( c'est trop beau de voir ça..) allez les GJ

Edited by FP5CJ

Share this post


Link to post
F1TAY
il y a 9 minutes, FP5CJ a dit :

 

ET pour finir  dénitivement sur le sujet,et pour conforter la prose de F1TAY, effectivement maintenant l'enquéte de moralité est  faite après la réussite à l'examen (tout comme pour un concours administratif d'ailleurs..)on travaille bien en france...(:( c'est trop beau de voir ça..)

Il n'y a plus d'enquête administrative de "moralité" ou autre pour obtenir une licence de radioamateur en France et ceci depuis plus de 25 ans.

73 de Daniel

Share this post


Link to post
FP5CJ
il y a 5 minutes, F1TAY a dit :

Il n'y a plus d'enquête administrative de "moralité" ou autre pour obtenir une licence de radioamateur en France et ceci depuis plus de 25 ans.

73 de Daniel

oui j'ai rectifié, vous avez raison. et ceci  s'est fait surement grace à votre cas.. (ou de toute façon votre cas  a du étre pris en compte..c'est sur )! félicitations pour votre patience et vous étes surement le plus tenace dans  notre hobby.....presqu'à égalité avec FRANK(lol!)

Edited by FP5CJ

Share this post


Link to post
F0FKT

je ne pense pas que le qcm sélectionne les candidats qui tiennent des propos grossier et hors sujet, on ne peut pas sélectionner, qu'importe l'examen!!!

un con reste un con!

je connais plusieurs SWL et f0 qui préparent la licence, durement d'ailleurs, j'en fait partie

donc, acquérons les base et plus encore pour "moduler" sereinement

les 73

 

Share this post


Link to post
F6AWN
Il y a 11 heures, F1TAY a dit :

Il n'y a plus d'enquête administrative de "moralité" ou autre pour obtenir une licence de radioamateur en France et ceci depuis plus de 25 ans.

73 de Daniel

 

Il faut vivre avec son temps, maintenant quelques clics suffisent. Il y a les réseaux sociaux, les forums, les fichiers de police, le fameux fichier S, les échanges d'informations avec d'autres services et pays, pour ne citer que le plus visible. :-)

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4DBD

Bonjour,

@F5LEN

L'exemple que j'ai donné avec ce "QSO" (entre 3.745 et 3.765 quasiment tous les soirs) montre juste à quel point nous sommes laissés à notre triste sort. 

À notre niveau on ne peut malheureusement pas faire grand chose contre l'individualisme et les problèmes psychologiques des uns et des autres. Comme tu le dis toi même, à force de se focaliser uniquement sur l'obtention du certificat c'est l'essence même du radio-amateurisme qui a été oubliée. Que faire une fois l'autorisation en poche, comment bien se comporter et comment bien pratiquer ? Ce n'est pas le paiement d'une taxe qui nous l'enseigne. Nous avons tous notre part de responsabilité, individus, formateurs et surtout associations.

Pour revenir au coeur du sujet, au dessus de tout il y a le malaise avec l'administration qui est très profond et c'est probablement le point de départ de la situation actuelle.

Chaque évolution/modification de notre règlementation a donné lieu à des problèmes juridiques et des actions contre notre administration. Justifiée ou non, ces actions nous ont considérablement porté préjudice car elles ont petit à petit réduit la volonté de notre tutelle de s'impliquer dans notre fonctionnement. 

On le comprend en lisant le message de F1TAY. Il n'est pas le seul à avoir enclenché une action juridique pour obtenir gain de cause et à la longue, il y a eu une rupture entre les radioamateurs et ceux qui nous gèrent. De la même manière qu'il y a une cassure entre les radioamateurs et leurs associations, les deux effets sont souvent liées d'ailleurs.

Nous payons régulièrement cet état de fait avec une prise de distance de l'administration de plus en plus importante. Pour l'abrogation de la taxe annuelle, notre tutelle n'a rien fait pour corrigé l'erreur de la cours des comptes c'est très révélateur... C'est probablement l'addition pour l'épisode dramatique de 2000.

À cela on peut ajouter les amateurs (dans le sens péjoratif du terme) qui nous représentent face à l'administration. Des individus, hommes et femmes, qui ont une revanche à prendre et qui font passer cela avant toute chose consciemment ou non. Comment bien défendre une cause lorsqu'ils ou elles cherchent avant tout à prêcher pour LEUR paroisse et non pas pour la majorité des individus qu'ils sont censés représenter ?

Tout cela forme une bonne raison pour notre tutelle de se dégager de plus en plus de notre gestion. Maintenant qu'il n'y aura plus d'argent en jeu, cela risque d'être encore plus flagrant.

Il ne faut pas rêver, la prochaine règlementation risque aussi de connaitre son lot d'actions juridiques... C'est peut-être ce qui donnera le coup de grâce.

Une chose est sûre, si nous existons encore en France c'est uniquement grâce à l'IARU et aux accords internationaux.

73,

 

  • Message intéressant 2

Share this post


Link to post
FP5CJ

F4EBD ecrit:

Pour revenir au coeur du sujet, au dessus de tout il y a le malaise avec l'administration qui est très profond et c'est probablement le point de départ de la situation actuelle.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

OUI, et par exemple,c'est significatif de savoir combien de fonctionnaires ont hate d'avoir 62 ans(et bientot plus...) pour quitter leur TAF(me too..)! donc effectivement, il y a un sérieux problème relationnel entre l'ETAT  et les GUEUX.., et notre hobby n'est pas à l'abri.. je vois ça..bonne chance à nous tous...

73

Edited by FP5CJ

Share this post


Link to post
F5LEN
Il y a 13 heures, BRUNET David a dit :

 pour "moduler" sereinement

Voilà un exemple, pas dramatique, mais qui illustre bien de ce que je décrivais.

73's Pascal - F5LEN

Edited by F5LEN
  • Merci ! 3
  • Inutile ou HS 1

Share this post


Link to post
F1TAY
Il y a 5 heures, F4DBD a dit :

Bonjour,

@F5LEN

 

On le comprend en lisant le message de F1TAY. Il n'est pas le seul à avoir enclenché une action juridique pour obtenir gain de cause et à la longue, il y a eu une rupture entre les radioamateurs et ceux qui nous gèrent. De la même manière qu'il y a une cassure entre les radioamateurs et leurs associations, les deux effets sont souvent liées d'ailleurs.

Justement vous n'avez pas comprit ! Mes actions juridiques de 1988-1992 n'étaient pas contre notre autorité de tutelle, mais contre le Ministère de l'Intérieur. Et si je suis peut être en partie responsable de l'abandon de l'enquête administrative (qui a été supprimée vers 1993) je pense que cette abandon est une victoire contre l'arbitraire. Dans une démocratie il est anormal qu'une décision vous concernant soit prise dans l'opacité et sans même en connaitre les motivations, dans un état de droit si on a quelques chose à vous reprocher la moindre des choses c'est au minimum que vous soyez entendu et que vous puissiez vous défendre.

73 de Daniel

Share this post


Link to post
F6BHW

Bonjour,

Je vous rassure f1tay, la suppression de l’enquête de police concernant la délivrance d’une autorisation d’émettre pour un radioamateur a été supprimée suite a la publication de la loi n° 90-680 du 2 juillet 1990 qui était la transposition d’une directive européenne concernant la déréglementation des télécommunications en Europe.

 La conséquence de ce changement de réglementation pour les radioamateurs a été effectivement la suppression de l’enquête de police, car les radioamateurs sont passés d’une licence individuelle d’autorisation a une licence générale (car il est écrit dans la loi à l’art. L. 33-3 : Sous réserve de leur conformité aux dispositions du présent code, les installations radioélectriques n'utilisant pas des fréquences spécifiquement assignées à leur utilisateur (ce qui est le cas des radioamateurs) sont établies librement »

 A partir de là l’enquête administrative devenait pratiquement illégale et à contre sens de la libéralisation voulue par la directive de l’Europe (Voilà l’explication juridique a l’origine d’un grand malentendu !..)

 73, Robert f6bhw

  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F6AWN
Il y a 1 heure, F1TAY a dit :

Dans une démocratie il est anormal qu'une décision vous concernant soit prise dans l'opacité et sans même en connaitre les motivations, dans un état de droit si on a quelques chose à vous reprocher la moindre des choses c'est au minimum que vous soyez entendu et que vous puissiez vous défendre.

73 de Daniel

 

Bonsoir Daniel,

En matière de communications radioélectriques, le principe est celui-ci : l'utilisation des fréquences radioélectriques est assimilée à une occupation du domaine public. L'occupation ou l'utilisation du domaine public ne peut être que temporaire, et l'autorisation présente un caractère précaire et révocable. L'autorisation est soumise au pouvoir discrétionnaire de l'administration, soit pour en refuser l'octroi, ou à son expiration, le renouvellement, soit pour la retirer.

Je ne vois rien d'anti-démocratique dans le fait qu'une administration, qui en a le pouvoir discrétionnaire, refuse une occupation du domaine public sans même avoir un reproche officiel à faire au demandeur puisque toute autorisation est temporaire, précaire et révocable.

 

Bibliographie :

Le système français d'exploitation du domaine public hertzien, rapport 2010 de M. Y. Gaudemet, A. Chaminade, T. Pez-Lavergne

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6BHW

 

Bonjour Francis f6awn,

 Une petite précision, SVP  NON, l’Administration n’est pas toujours libre d’agir comme elle le veut !

 En règle générale, l’Administration ne dispose pas d’un pouvoir d’appréciation pour prendre une décision. Elle doit agir en situation de compétence liée. Le contenu de la décision administrative est alors totalement prédéterminée par un cadre juridique précis et strict. (C’est le cas ici, (depuis la loi de 1990) pour l’autorisation administrative concernant les radioamateurs.)

 Le cas ou l’administration dispose d’un pouvoir discrétionnaire est très particulier et est encadré strictement par la loi. Ainsi l’Administration ne peut pas faire n’importe quoi !

 Et concernant l’utilisation du spectre radioélectrique nous ne somme plus sous la réglementation du décret de 1938 qui classait les postes émetteurs avec les armes de guerre !.. Ou là effectivement, l’Administration disposait d’un pouvoir de contrôle discrétionnaire très large !.....

 Bien entendu, il ne faut pas mélanger le régime des autorisations administratives d’émettre avec la réglementation de l’écoute de certaines bandes de fréquences qui en l’espèce, reste très réglementée (et souvent interdites) et ou le pouvoir discrétionnaire de l’administration est ici très important.

 73, Robert f6bhw

  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir Robert,

Merci pour vos précisions.

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F1SBA

Je vous lis depuis quelques temps déjà, mais sur la période plutôt récente.

Mon call n'est pas souvent lu en fait (pas de qso en 2018) et eû égard au mode de traffic qrp 1W en numérique pratiqué.

C'est un champs d'expérimentation assez difficile où la technique je pense prends tout son sens: antennes, angles de rayonnement, modulation compressée, limitation des pertes de liaison tx-antenne.

Evidemment que l'examen est non pas inutile mais nécessaire pour utiliser un rtx, pas sur aussi qu'il y prépare assez bien (c'est ce que j'avais compris en 89), mais il me parait bien utile pour entrer dans ce monde. Une décennie ou 2 avant cette date il y avait un technicien de l'administration qui venait examiner "la station" et posait des questions, techniques sur le fonctionnement, les antennes de base, la façon diagnostiquer des problèmes courants, l'utilisation de son géné 2 tons, etc...

Il me semble que cette dimension à bien disparu, dans les actes, aussi dans les têtes. Bien dommage.

Quant à cette "enquête", juste un questionnaire, elle me parait utile pour filtrer déjà ces gens qui s'expriment de façon illicite par leurs dire. Ils le sont aujourd'hui, ils l'étaient sans doute avant une licence. Le monde RA nous écoute sur l'air, aussi ces gens là. Il y a beaucoup de personnes issues de la cb maintenant parmi nous, certains sont dans monde ra et s'y sont inserrés, d'autres font tjs des qso tordus où y compris "jardin". Facile quand rien n'est plus surveillé. Ceci dit en passant en tenant simplement cet objectif de radioélectricité cela suffirait en soi, mais faut filtrer à l'entrée, déjà sur la technique. Tout s'apprend avec l'effort nécessaire et cela filtre raide.

Remarquons que le qso "jardin" passe encore bien mieux que le tordu.

Alors, la taxe ra: à maintenir car elle oblige, même l'administration qui se désengage depuis les années 90. Une bonne class action de ra pourra tjs y pousser quelque chose et rappeler au moins moralement quelques devoirs. L'horizontalité c'est GJ, un peu de verticalité ferait au moins rappeler une certaine référence nécessaire.

Heureusement, qu'il y a l'IARU encore pour pousser un peu sur ces devoirs. 

Pour terminer, le radioamateurisme sera bien abouti quand on y fera couramment des qso 1W qrp en numérique à l'autre bout du monde avec un scion de 1-2m: on y vient avec salves très courtes pour le moment. Où bien recevoir le MRO en orbite autour de mars en uhf avec une parabole 1.5m, ce que faisait g3ruh pour produire les images avant publication sur internet/ journaux spécialisés.

Il y a des milliers de thèmes abordables en ra pour expérimenter. RA c'est un statut, à défendre et à garder, comme le droit à l'antenne.

Slts.

 

  • Message intéressant 1
  • Merci ! 3

Share this post


Link to post
FP5CJ

citation:

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Evidemment que l'examen est non pas inutile mais nécessaire pour utiliser un rtx, pas sur aussi qu'il y prépare assez bien (c'est ce que j'avais compris en 89), mais il me parait bien utile pour entrer dans ce monde.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

vous avez raison d'utiliser le terme NECESSAIRE, plutot que le terme ...INDISPENSABE (!)) bref, je ne suis pas sur que les stations F0... soient tous d'accord avec vous..(:))(je dis F0... pour ne pas utiliser le terme cibiste..................no comment. (:(

73 et JN

Edited by FP5CJ
  • Inutile ou HS 1

Share this post


Link to post
F4DBD

Bonjour,

Il y a 2 heures, F1SBA a dit :

Evidemment que l'examen est non pas inutile mais nécessaire pour utiliser un rtx, pas sur aussi qu'il y prépare assez bien (c'est ce que j'avais compris en 89), mais il me parait bien utile pour entrer dans ce monde. Une décennie ou 2 avant cette date il y avait un technicien de l'administration qui venait examiner "la station" et posait des questions, techniques sur le fonctionnement, les antennes de base, la façon diagnostiquer des problèmes courants, l'utilisation de son géné 2 tons, etc...

Hélas, maintenant pour de plus en plus d'adeptes le radio-amateurisme se résume à seulement savoir utiliser un appareil alors que si on se réfère à la définition officielle c'est principalement comprendre comment il fonctionne !

C'est cette méprise qui fait qu'aujourd'hui nombreux sont ceux qui remettent en cause l'examen partant du principe que pour faire des QSO nul besoin de s'y connaitre en technique :(

Le contrôle effectué par l'inspecteur avait pour but de vérifier que le candidat comprenait bien ce qu'il faisait, chose qu'un QCM a bien du mal à déterminer puisqu'il vérifie juste que le "petit singe" a coché la bonne case.

73,

 

Share this post


Link to post
F1SBA

C'est vrai que maintenant nous sommes dans l'ére de la radiocommunication de "loisirs", beaucoup moins du radioamateurisme vu dans un proche passé.

C'était tjs mieux avant, mais ici je le crois. On y vient ra pour radiocommuniquer et pas communiquer, avec des procédures et des règles communes, pour éviter de se marcher les uns sur les autres, déjà. Passéiste diraient certains, ils n'ont pas bien compris, mais désirent seulement rigoler, si peu.

Si ce n'est que pour lire une notice d'appareil autant faire cb sur le 11m et le 45m. Aucune méprise, l'occasion fait le larron.

La pente est descendante et glissante pour finir dans le fond avec l'annulation de la taxe: plus de statut, plus de procédures et règles, droit à une antenne, plus de reconnaissance d'utilité publique. C'est la perspective, rien ne pousse vers haut! Je pratique l'astro amateur depuis 40ans et aussi même constat général.

C'est bien de démocratiser une activité mais surtout le faire intelligemment en évitant à tout prix de faire du chiffre.

73 slts

Share this post


Link to post
FP5CJ

Dans le film"SI TOUS LES GARS DU MONDE, on ne demande pas si le radio amateur a fabriqué sa station ou s'il  l' a acheté à un autre , il a sauvé une vie en  faisant un  relais  PRIMORDIAL en phonie sur l'air , c'est ça l'important ...c'est tout.... et surtout c'est le principal!  Et peu importe si son antenne filaire  n'était  assez haute,comme la mienne (lol!) ça,c'est pas grave..

MHO

Edited by FP5CJ
  • Inutile ou HS 1

Share this post


Link to post
F4DBD

@FP5CJ Mais arrêtez de nous rabâcher toujours les mêmes vieux trucs ! Si tous les gars du monde ce n'est qu'un film.... une oeuvre de fiction qui met en avant les radioamateurs pour les besoins du scénario, rien de plus. Ce n'est en rien la bible du radio-amateurisme !

Alors oui ce film est probablement important pour quelques générations car il leur a donné envie de devenir radioamateur (comme d'autres ont probablement eu envie de devenir pompier en voyant la tour infernale ou backdraft !) sauf que sauver des vies n'a jamais été réservé qu'aux radioamateurs (l'ADRASEC c'est du bénévolat et pas une obligation) . Je précise aussi que la reconnaissance d'utilité publique n'est pas liée aux radioamateurs mais uniquement à l'association R.E.F. L'URC n'est pas RUP ni aucun radioamateur. 

"Les stations d'amateurs peuvent être utilisées pour transmettre des communications en provenance ou à destination de tierces personnes seulement dans des situations d'urgence ou pour les secours en cas de catastrophe. Les administrations sont invitées à prendre les mesures nécessaires pour autoriser les stations d'amateur à se préparer en vue de répondre aux besoins de communications pour les opérations de secours en cas de catastrophe."

Porter assistance est juste une obligation morale pour toute personne pratiquant l'émission/réception sans fil captant un appel de détresse ! Ce n'est pas ce qui fait le fondement de l'émission d'amateur. Porter assistance à une personne en danger n'est pas spécifique aux radioamateurs.

Les radioamateurs ont juste été le premier réseau organisé de transmission sans fil mis en place en 1925 avec la création de l'IARU. Au départ c'est moins angélique que ça puisque c'est ce qui a donné naissance aux services de télécommunication des armées.... Faut-il le rappeler ?

Radioamateur : Personne qui pratique, sans intérêt pécuniaire, un loisir technique permettant d'expérimenter les techniques de transmission et par conséquences d'établir des liaisons radio avec d'autres radioamateurs du monde entier.

Le problème c'est que beaucoup de pratiquants se font leur propre définition du radio-amateurisme car cela les arrange. C'est clair qu'en écoutant les bandes aujourd'hui, on peut vite oublier la définition officielle, c'est d'ailleurs aussi ce qui contribue à la situation actuelle vis à vis de notre tutelle et de l'état. Nous aurions beaucoup moins de difficulté à nous faire entendre si nous respections un peu plus les termes de notre certificat et ce pour quoi nous sommes radioamateurs.

73,

Edited by F4DBD
  • Message intéressant 2

Share this post


Link to post
FP5CJ

 

Share this post


Link to post
F1SBA

Bjr,

Je comprends parfaitement votre préoccupation avec ce film en appui, des années 50-60.

Désolé mais ce n'est plus l'image de ce temps aujourd'hui, je le déplore aussi.

Il reste que nous SOMMES dans un monde dit de radiocommunication dite de "loisirs", de part notre administration de tutelle qui se désengage fermement et qui nous la mettra au besoin.

Peut être que beaucoup s'en réjouisse, ils ont tord, pour l'avenir de nous ici. Faudra peut-être un jour, plus tard, "moduler" pour appeler londres, qui n'a que faire de nous...maintenant !

Y'a qu'a voir aussi assez souvent sur le 7020+/- des maritimes crevettes s'épancher librement, des ra y rappelant les droits et s'y faire foutre par les crevettes.

Payez cette taxe, puis gueulez aprés s'il faut, class action. Ce n'est pas pour la cb amateur!

En cette période assez trouble, je souhaite bon Noël à tous, le père noël en rouge pour moi est trop co-noté.

Désolé.

73 slts

 

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...