Jump to content
News Radio

Le Radioamateurisme est-il mort ? Sommes-nous une espèce en voie d'extinction ?

Recommended Posts

F6AWN
il y a 2 minutes, F4HTQ a dit :

Nous avons visiblement 2 façons de disparaître.

  • Par disparition physique pure et simple, assez improbable car il y a quand même un quotta certain de petit jeunes qui nous rejoignent . Même si cela n'assure pas le renouvellement intégral de la "population", ça nous assure d'être quand même la encore plusieurs paquets de décennies.
  • En dénaturant assez ce que nous faisons ( et donc ce que nous sommes) pour que cela ne ressemble plus du tout au radioamateurisme dans ses fondements, que ce soit ( lentement ) par la pratique ou subitement via la réglementation. 

Il me semble donc rationnel de focaliser nos efforts sur le péril le plus imminent. 

Ce qui revient à citer Marc : "...donnez moi 10 passionnés plutôt que 100 empileurs de contacts..."

 

Bonjour David,

La dénaturation résulte d'un lent empoisonnement qui a commencé dans les années 80, à coup de réformes qui ont résulté de la volonté systématique de faciliter l'accès à une licence d'amateur. Comme pour tous les empoisonnements, la survie dépend essentiellement de la dose et de la durée.

Pour les anciens comme moi, ainsi que pour quelques jeunes comme vous, le mot radioamateur a une signification qui va bien au-delà de la simple possession d'un indicatif utilisé pour accumuler des QSO et progresser au DXCC. Tout simplement parce que nous avons lu, compris, et gardé à l'esprit sa définition officielle (instruction individuelle, études techniques...).

Mais pour d'autres titulaires d'un indicatif obtenu grâce aux facilités offertes, le radio-amateurisme est avant tout un loisir de communication, de préférence convivial, où règne la compétition. Cette génération est devenue prépondérante, sur-équipée mais sous-instruite, ce dernier point n'étant que la conséquence de son incompréhension voire de son ignorance de la définition officielle mentionnée précédemment.

En étant un peu attentif, il apparaît que le Service d'amateur n'a accès au spectre radioélectrique que dans le but d'y pratiquer l’«instruction individuelle, l’intercommunication et les études techniques» qui constituent son objet. Cette définition est éloquente, ces trois activités sont associées et complémentaires. La seule intercommunication n'est pas une option parmi d'autres (dans ce cas, il aurait été écrit «instruction individuelle, l’intercommunication ou les études techniques»). En conséquence, réduire le radio-amateurisme à la seule pratique de l'intercommunication par radio, ce que permet aussi la CB, peut amener ceux qui gèrent le spectre radioélectrique sur le plan international ou même seulement national à revoir le statut du Service amateur et ses privilèges au profit d'autres Services.

 

Citation

"...donnez moi 10 passionnés plutôt que 100 empileurs de contacts..."

 

Et je vous ferai peut-être 2 vrais radioamateurs ! ?

Malheureusement, la passion ne suffit pas, il faut aussi être capable de s'instruire et ce n'est pas inné...

Francis, F6AWN

  • Message intéressant 1
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F4GDZ

Bonjour F6CER,

Je n'ai pas très bien compris la raison de votre avis négatif "Inutile ou HS". Il m'a semblé interressant d'expliquer la raison de mon arrêt d'émission.

L'impossibilité d'installer un aérien est donc l'une des causes possibles de la régression de la communauté radioamateur. 

Ma prose ne me semble pas être "hors sujet" ou "inutile", elle est une explication possible.

Bien à vous.

Jean-Noël

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour Jean Noel,

Si l'ensemble des radioamateurs suivaient votre raisonnement, je pense qu'on en perdrait bien la moitié. Il me semble que vous capitulez trop vite.

Si j'ai bien compris, ce qui vous motive c'est de progresser au DXCC, en phonie, sur les bandes hautes, sur les DXCC rares.

Pour commencer, en passant en CW ou en digimodes, on peut être entendu sur la terre entière ( ne pas négliger les possibilités en long path quand on vise le pacifique) avec une antenne basique et discrète, du simple fil émaillé à peine visible suffit. 

Les américains qui sont plus restreints que nous  au niveau du droit à l'antenne ont développé pas mal de méthodes alternatives pour avoir quand même une antenne.

Une absence de  propagation ? il faut descendre en fréquence. Les bandes basses se portent mieux que dans les période à fort niveau de propagation  et c'est totalement logique. Bon, ça fait des antennes un peu plus grandes, mais pas tant que ça.

Vos voisins pourraient vous empêcher de mettre une antenne ? vous pensez vraiment qu'ils en ont le droit  ? Nous ne sommes pas des cibistes et le droit à l'antenne est une réalité. Il faut aller jusqu'au bout des possibilités légales avant de pouvoir dire qu'on a pas le droit.

Il me semble qu'il y a quand même quelques solutions avant de statuer que c'est vraiment cuit de chez cuit.

En vivant dans une maison, vous êtes déjà bien mieux loti que pas mal de jeunes radioamateurs, qui pourtant ne lâchent pas l'affaire.

Bonne soirée.

David.

 

 

Edited by F4HTQ
  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
TK5MO

Bonsoir.

Mon sentiment est le suivant :

Les démonstrations publiques sont dépourvues d'intérét...

On y voit trop souvent un OM s'époumonner à balancer répétitivement des banalités (Report/nom/Qth /100W antenne machin,73,QSL buro)

Réponse de l'OM en face (Report/nom/Qth/100W/antenne machin/73, QSL buro)

Et que j'active le monument "bidule" situé au QRA locator "chose", ou la foire du saucisson de la région.  Et ça sert à qui "d'activer" la foire tartempion ?

Le tout avec un bidule énorme et des tas de fils sur la table, le QRM et le reste !

Et ne parlons pas des contest five nine QRZ

Trouvez vous cela passionnant pour un néophyte ?

 

Radioamateur, c'est avant tout du bricolage électronique, le qso (devrait être)  très accessoire !  L'ennui est que ce bricolage ne s'improvise pas....

 

Vaste débat.......

 

73s

Dom

  • Message intéressant 2

Share this post


Link to post
F6CER

Bonsoir

Marc et David ont raison , ce n'est PAS une activité grand public et ça n'en a surtout pas besoin

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a 25 minutes, F4GDZ a dit :

Bonjour F6CER,

Je n'ai pas très bien compris la raison de votre avis négatif "Inutile ou HS". Il m'a semblé interressant d'expliquer la raison de mon arrêt d'émission.

L'impossibilité d'installer un aérien est donc l'une des causes possibles de la régression de la communauté radioamateur. 

Ma prose ne me semble pas être "hors sujet" ou "inutile", elle est une explication possible.

Bien à vous.

Jean-Noël

 

Bonsoir Jean-Noël,

Amha, Georges n'avait pas d'autre choix possible sauf à vous remercier ou bien juger votre message intéressant. Tout simplement parce que le système actuel du forum n'offre pas d'autres possibilités que ces trois là. ?

En ce qui me concerne, j'ai trouvé votre message intéressant, mais toutefois pas assez pour que je vous attribue un bon point. Votre description est correctement rédigée et son contenu éclaire ce que j'ai écrit précédemment sur les radioamateurs "QSO only".

Mais à la réflexion, je constate que vous parlez bien plus de vos problèmes personnels que de ceux du radio-amateurisme. En effet, vous vous plaignez de ne pas pouvoir installer des antennes à la hauteur de vos ambitions (nota : pour progresser au DXCC), vous vous plaignez de ne pas pouvoir installer une antenne à plus de 12m de haut, vous vous plaignez de vos voisins, vous avez pourtant peur de la foudre mais cela ne vous rend pas pour autant plus modeste dans vos projets, vous vous plaignez de l'état actuel de la propagation qui vous freine dans votre course aux DX, vous vous plaignez du trafic sur les bandes et de ceux qui vous passent devant, et en plus vous vous plaignez de ne pas pouvoir vous offrir la plus belle installation du monde qui devrait vous permettre, croyez-vous, d'atteindre l'Honor Roll au plus vite. Enfin, ayant un peu cherché à mieux vous connaître, j'ai trouvé une belle QSL sur laquelle vous apparaissez ainsi que votre maison, parce que vous habitez non pas en appartement mais dans une maison individuelle entourée d'un jardin.

Eh bien, permettez-moi de vous dire, sans animosité aucune, que je connais bien des radioamateurs qui aimeraient être dans votre cas côté habitation, qui se contenteraient d'une antenne bien plus modeste que celles qui semblent vous manquer cruellement, qui n'auraient pas vraiment de soucis avec leurs voisins ou leur épouse, qu'ensuite je connais aussi bien des radioamateurs qui, avec de telles installations qui n'ont pas votre faveur et en faisant preuve d'un peu de patience, sont parvenus à un score fort honorable au DXCC ou dans de grands concours, qu'enfin j'en connais même encore plus qui trafiquent en QRP, donc quelques watts dans une antenne dont vous ne voudriez même pas car vous êtes persuadé qu'il est impossible de faire des QSO dans de telles conditions ! Mais tous ces radioamateurs ont une qualité qui semble vous faire défaut : ils sont patients ! Et en plus ils profitent des variations du cycle solaire pour adapter leur antenne et leur trafic aux bandes les plus favorables pour l'époque. Ce sont des radioamateurs qui s'instruisent, expérimentent, qui ne sont pas équipés toutes bandes et full power, ce sont des opérateurs qui ont appris à être modestes et à trafiquer avec intelligence pour parfois passer entre deux big guns ou même devant l'un deux, et qui sont heureux chaque année d'avoir fait mieux ou au moins aussi bien que l'année précédente plutôt que courir après un papier sans réelle valeur à accrocher au mur de leur station.

Enfin, pensez-vous vraiment pouvoir plaire à vos voisins ou pouvoir attirer des recrues en leur montrant vos cartes QSL obtenues en un temps record au prix d'un équipement surdimensionné et au risque de gêner votre entourage ou d'autres radioamateurs moins bien lotis que vous ? J'ai un doute...

Encore une fois, ce message est sans animosité de ma part. Mais c'est juste pour montrer aux lecteurs non radioamateurs ou éventuels candidats qui s'aventureraient ici qu'il y a d'autres moyens pour faire de la radio d'amateur et sans tomber dans la facilité de la course à l'armement.

Cordialement,

Francis, F6AWN

  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F6ITU

Françis tapota "Malheureusement, la passion ne suffit pas, il faut aussi être capable de s'instruire et ce n'est pas inné..."

certes non, mais c'est consubstantiel et conséquent. La passion sécrète sa propre maïeutique (beurk, j'en ai plein les doigts maintenant) . Le désir d'apprendre est précisément le point commun à toute passion. Quelle que soit la discipline (et parfois, le niveau nécessaire est tellement exigeant qu'il faut savoir abandonner... je ne serais jamais ni un bon flûtiste, ni un foudre du solfège, c'est peut-être pour ça que je suis radioamateur.. c'est plus facile.)

Je reconnais que sur un groupe de 10 passionnés, il puisse se compter 2 ou 3 "stakhanovistes" de la passion, de ces personnes atteintes de ce que j'appellerais le "syndrome de La Mirandole" (encore que ce dernier était véritablement omniscient). Bref, des gens qui papillonnent, s'enflamment puis, tout aussi rapidement, voient leur passion s'éteindre au profit d'une nouvelle toquade. 

Il y en a eu de tous temps. Mais ces butineurs ne représentent qu'une faible proportion des passionnés. Sur 10, il n'en reste jamais 2, mais plutôt 8. 

Ce qui, en revanche, demande un peu de fourberie, c'est la "vente" de cette passion. On refourgue de la schnouf à haut pouvoir halucinogène, mais dont le goût est, dans les premiers temps, sacrément amer. Ce que mes mères et pères Épicuriens appelaient le miel et l’absinthe.  il faut masquer le goût de cette absinthe lors du premier contact. Apprenons le marketing de l'incitation aux sciences et à l'expérimentation (la fameuse vulgarisation)

Dominique, TK5MO, a raison à +30 dB. On n’attrape pas des mouches avec du vinaigre et des futurs radioamateurs avec des empilements de QSO -il suffit de voir l'air consterné des spectateurs lors de démonstrations publiques. Je serais même encore plus dur que lui : ces démonstrations sont néfastes au mouvement. De grâce, enfermez ces porteurs d'indicatifs, niez toute appartenance ou affiliation avec ces gens-là. 

En revanche, rencontrer un groupe d'étudiants, leur fournir un fer à souder, un pcb sur un projet simple, mesurer le résultat, expliquer comment ledit résultat peut s'avérer bénéfique dans son quotidien de bricoleur/hacker/reverser/maker, ça, ça peut jouer.A tout hasard, une série de bpf 1090 MHz ou 162 MHz lors d'une conférence hacker. Vous allez faire un tabac... garanti. Le résultat du mélange "c'est moi qui l'ai fait", du "j'en rêvais depuis un bout de temps" et de "j'ai appris la méthode, je vais pouvoir faire du "fuzzing" de connaissance" 

Mais ça demande un peu plus de préparation qu'un stand avec 5 qsl épinglées et une "démo". Et il ne faut pas compter un retour sur investissement immédiat. Semer, gratuitement, sans espoir de retour. Celui qui reviendra sera quasiment acquis à la cause de la bidouille radio.

Marc 

 

 

Share this post


Link to post
F6AWN

Hello Marc !

Citation

On n’attrape pas des mouches avec du vinaigre et des futurs radioamateurs avec des empilements de QSO -il suffit de voir l'air consterné des spectateurs lors de démonstrations publiques.

Sauf si ils sont effectués en Morse, et de préférence pour d'assez longs QSO où on se dit des trucs. ?

 

Citation

En revanche, rencontrer un groupe d'étudiants, leur fournir un fer à souder, un pcb sur un projet simple, mesurer le résultat, expliquer comment ledit résultat peut s'avérer bénéfique

Tssst....

Le plus bénéfique dans l'histoire, c'est d'avoir choisi un groupe d'étudiants, car c'est déjà un sacré avantage que d'avoir affaire à des personnes qui sont un peu habituées à étudier et donc à accepter des leçons et à travailler.

Le problème, c'est que depuis les années 80 on n'a que très rarement choisi des étudiants. On n'a d'ailleurs choisi personne, on a seulement ouvert la porte du restaurant et déclaré "Tu montres tes QSL de cibiste et c'est open-bar !". :-D

 

Citation

Mais ça demande un peu plus de préparation qu'un stand avec 5 qsl épinglées et une "démo".

Vous avez oublié le fanion avec le logo du REF ! ?

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6CER

" Vous avez oublié le fanion avec le logo du REF ! "

Et la casquette Yaesu , Françis , vous oubliez l'essentiel ...

Share this post


Link to post
F4GDZ
Il y a 4 heures, F4HTQ a dit :

Bonjour Jean Noel,

Si l'ensemble des radioamateurs suivaient votre raisonnement, je pense qu'on en perdrait bien la moitié. Il me semble que vous capitulez trop vite.

Si j'ai bien compris, ce qui vous motive c'est de progresser au DXCC, en phonie, sur les bandes hautes, sur les DXCC rares.

Bonsoir David,

Je vous remercie de m'avoir répondu. Ce qui me motive est de communiquer avec des stations éloignées en utilisant les moyens naturels de la propagation. Si vous me reliez je n’ai pas précisé « En phonie » ni sur « bande haute ». La progression au DXCC est secondaire, comme les QSLs. Aucune demande ne sera d'ailleurs formulée à l'ARRL afin d'obtenir le DXCC honor roll convoité par beaucoup.

 

Il y a 4 heures, F4HTQ a dit :

Pour commencer, en passant en CW ou en digimodes, on peut être entendu sur la terre entière ( ne pas négliger les possibilités en long path quand on vise le pacifique) avec une antenne basique et discrète, du simple fil émaillé à peine visible suffit. 

La télégraphie est effectivement une bonne idée. J’ai néanmoins effectué une étude sur un an de propagation, puis extrait 20000 QSO long chemin en short path et long path, il en ressort que les antennes basiques, discrètes et les simples fils émaillés n’apparaissent pas dans les clusters.

Il y a 4 heures, F4HTQ a dit :

Une absence de  propagation ? il faut descendre en fréquence. Les bandes basses se portent mieux que dans les période à fort niveau de propagation  et c'est totalement logique. Bon, ça fait des antennes un peu plus grandes, mais pas tant que ça.

Descendre en fréquence est également une excellente idée à la condition de pouvoir baisser son lobe de rayonnement. Cela signifie 1/2 onde de hauteur minimum en polarisation horizontale ou un nombre de radians, une mise à la terre et un très bon dégagement en polarisation verticale. De nouveau, mon étude n’a pas montré la supériorité des bandes basse sans configuration adaptée.

Il y a 4 heures, F4HTQ a dit :

Vos voisins pourraient vous empêcher de mettre une antenne ? vous pensez vraiment qu'ils en ont le droit  ? Nous ne sommes pas des cibistes et le droit à l'antenne est une réalité. Il faut aller jusqu'au bout des possibilités légales avant de pouvoir dire qu'on a pas le droit.

Je tiens néanmoins à conserver de bonnes relations avec mon voisinage. 

Il y a 4 heures, F4HTQ a dit :

Il me semble qu'il y a quand même quelques solutions avant de statuer que c'est vraiment cuit de chez cuit.

En vivant dans une maison, vous êtes déjà bien mieux loti que pas mal de jeunes radioamateurs, qui pourtant ne lâchent pas l'affaire.

Bonne soirée.

David.

Vous avec raison, (je l’espère) et c’est la raison pour laquelle je suis toujours "indicativé" et recherche des solutions.

Je vous remercie de votre intervention et vous souhaite également une bonne soirée.

 

 Jean-Noël

Share this post


Link to post
F4GDZ

Bonsoir Francis,

Je voudrais dans un premier temps vous remercier d’avoir pris le temps de me répondre. Votre réponse me laisse penser que seuls la mégalomanie et le diplôme du DXCC en SSB auraient grâce à mes yeux. Cela n’est heureusement pas le cas et je vais essayer de m'en expliquer.

 

Il y a 4 heures, F6AWN a dit :

Amha, Georges n'avait pas d'autre choix possible sauf à vous remercier ou bien juger votre message intéressant. Tout simplement parce que le système actuel du forum n'offre pas d'autres possibilités que ces trois là. ?

 

Un choix possible est de ne pas porter une appréciation quand elle ne reflète pas exactement la pensée.  C’est déontologique.

 

Il y a 4 heures, F6AWN a dit :

En ce qui me concerne, j'ai trouvé votre message intéressant, mais toutefois pas assez pour que je vous attribue un bon point. Votre description est correctement rédigée et son contenu éclaire ce que j'ai écrit précédemment sur les radioamateurs "QSO only".

 

Cela sera un plaisir de prendre connaissance de ce contenu.

 

Il y a 4 heures, F6AWN a dit :

Mais à la réflexion, je constate que vous parlez bien plus de vos problèmes personnels que de ceux du radio-amateurisme.

 

J’ai évoqué, de façon factuelle, l’une des raisons possibles de la baisse de la population radioamateur. Il y en a bien-sûr d’autres mais, j'ai avant tout exprimé les raisons qui m’ont poussé à passer RX. Ce n’est qu’un exemple destiné à faire avancer le débat.

 

Il y a 4 heures, F6AWN a dit :

vous vous plaignez de ne pas pouvoir installer une antenne à plus de 12m de haut, vous vous plaignez de vos voisins, vous avez pourtant peur de la foudre mais cela ne vous rend pas pour autant plus modeste dans vos projets, vous vous plaignez de l'état actuel de la propagation qui vous freine dans votre course aux DX, vous vous plaignez du trafic sur les bandes et de ceux qui vous passent devant,

 

Votre prose est-elle un Réquisitoire ?  Vous semblez penser que je me plaindrais de tout et de son contraire. J’ai simplement écris une liste exhaustive des problèmes rencontrés et son impact global ayant abouti à l'arrêt des mes émissions.

 

Il y a 4 heures, F6AWN a dit :

et en plus vous vous plaignez de ne pas pouvoir vous offrir la plus belle installation du monde qui devrait vous permettre, croyez-vous, d'atteindre l'Honor Roll au plus vite.

 

Je vous invite à consulter mon log lié aux QSO réalisés avec une simple antenne mobile et un décamétrique 85W HF, nous sommes loin de la plus belle installation du monde : https://www.qrzcq.com/log/F4GDZ

 

Il y a 4 heures, F6AWN a dit :

Enfin, ayant un peu cherché à mieux vous connaître, j'ai trouvé une belle QSL sur laquelle vous apparaissez ainsi que votre maison, parce que vous habitez non pas en appartement mais dans une maison individuelle entourée d'un jardin.

 

Ma QSL ne montre malheureusement pas les habitations situées à proximité de ma maison, l’inclinaison du jardin de 30%. Mon jardin mesure 5 mètres de largeur. C’est un peu petit pour y installé une yagi.

 

Il y a 4 heures, F6AWN a dit :

Eh bien, permettez-moi de vous dire, sans animosité aucune, que je connais bien des radioamateurs qui aimeraient être dans votre cas côté habitation, qui se contenteraient d'une antenne bien plus modeste que celles qui semblent vous manquer cruellement, qui n'auraient pas vraiment de soucis avec leurs voisins ou leur épouse, qu'ensuite je connais aussi bien des radioamateurs qui, avec de telles installations qui n'ont pas votre faveur et en faisant preuve d'un peu de patience, sont parvenus à un score fort honorable au DXCC ou dans de grands concours, qu'enfin j'en connais même encore plus qui trafiquent en QRP, donc quelques watts dans une antenne dont vous ne voudriez même pas car vous êtes persuadé qu'il est impossible de faire des QSO dans de telles conditions !

 

Je vous invite à la lecture de ma page sur QRZ.com : https://www.qrz.com/lookup/F4GDZ

 

Il y a 4 heures, F6AWN a dit :

Mais tous ces radioamateurs ont une qualité qui semble vous faire défaut : ils sont patients !

 

Je n’ose vous écrire que la patience est une qualité qui m’est reconnu de tous mes proches. Six années sans aucune antenne fixe ne démontre pas un manque de patience. Mon log non plus.

 

Il y a 4 heures, F6AWN a dit :

Et en plus ils profitent des variations du cycle solaire pour adapter leur antenne et leur trafic aux bandes les plus favorables pour l'époque. Ce sont des radioamateurs qui s'instruisent, expérimentent, qui ne sont pas équipés toutes bandes et full power, ce sont des opérateurs qui ont appris à être modestes et à trafiquer avec intelligence pour parfois passer entre deux big guns ou même devant l'un deux, et qui sont heureux chaque année d'avoir fait mieux ou au moins aussi bien que l'année précédente plutôt que courir après un papier sans réelle valeur à accrocher au mur de leur station.

 

La lecture de mon log vous démontrera le contraire. L’une de mes autres passions est justement l’étude de la propagation. Elle m’a permis de réaliser quelques contacts avec la Californie en long path (32000 km) et le japon, également en long-path (31900 km) : https://www.youtube.com/watch?v=xO-KC6SV9vU

 

Il y a 4 heures, F6AWN a dit :

Enfin, pensez-vous vraiment pouvoir plaire à vos voisins ou pouvoir attirer des recrues en leur montrant vos cartes QSL obtenues en un temps record au prix d'un équipement surdimensionné et au risque de gêner votre entourage ou d'autres radioamateurs moins bien lotis que vous ? J'ai un doute...

 

Cela n’est aucunement ma tasse de thé bien-sûr. Les « 59, QRZ ne m’intéressent aucunement ». Les QSOs d’échanges m’intéressent et les contacts intercontinentaux me font voyager (personne n’est parfait) :

  1. https://www.youtube.com/watch?v=sAjCP44-Xno
  2. https://www.youtube.com/watch?v=J2cF-eY1dT8

 

Il y a 4 heures, F6AWN a dit :

Encore une fois, ce message est sans animosité de ma part. Mais c'est juste pour montrer aux lecteurs non radioamateurs ou éventuels candidats qui s'aventureraient ici qu'il y a d'autres moyens pour faire de la radio d'amateur et sans tomber dans la facilité de la course à l'armement.

 

En toute cordialité, le fait avéré est que ne n’arrive plus aujourd’hui à communiquer hors de l’Europe en opération mobile. L'étude de la propagation sur 1 an ne m'a pas montré de solution miracle, sur la base de stn QRP en télégraphie. Le mode FT8 le permet peut-être mais est-ce encore de la radio ? Je serais bien-sûr ravi de discuter avec vous d’une solution d’aérien chez moi, puisque vous avec pris le temps regarder ma maison. Mon Adresse Email est consultable sur QRZ.com.

 

Je suis désolé d’avoir perturbé ce post dont la tournure s'est écartée du sujet « Le Radio amateurisme est-il mort ». Ce n'était pas mon attention.

Cordialement.

Jean-Noël – F4GDZ

 

 

  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F4HTQ
il y a une heure, F4GDZ a dit :

La télégraphie est effectivement une bonne idée. J’ai néanmoins effectué une étude sur un an de propagation, puis extrait 20000 QSO long chemin en short path et long path, il en ressort que les antennes basiques, discrètes et les simples fils émaillés n’apparaissent pas dans les clusters

Sur ce point

Voila la map des QSO fait en 15 mois ( un millier, soit une moyenne de 2.2 par jours) , avec 20W à 30W avec l'antenne filaire très raccourcie qui est sur mon balcon ( voir ma page QRZ : https://www.qrz.com/db/F4HTQ )

 

QSOMap_2018_11_27.png

C'est tout du digimode

Beaucoup de  QSO européens ont été fait en PSK31 (jusqu'a moscou) et quelques uns en RTTY ( Allemagne uniquement).

La majorité des QSO américains en JT65, et quelques uns en FT8.

Les QSO asiatiques les plus lointains sont été fait en JT9, même chose pour l'Australie ( sauf un en FT8).

Les deux QSO Japonais en FT8 ( dont un depuis un sommet SOTA) , ainsi que ceux d'amérique centrale.

Tout ceci quasiment que sur la bande des 30M, sauf la majorité des QSO d'Afrique et d’Amérique du sud qui ont été fait sur la bande des 10M  en FT8 ( seule bande ou mon antenne n'est pas raccourcie).

Les deux en long path sont l'Ile de Tasmanie et probablement ( mais pas certain ) la Nouvelle Zélande.

La majorité des QSO européens correspondent a des tests de matériel, par contre pour les plus lointains j'ai cherché à les faire, souvent en jouant "sur le fil" avec les Grey lines ou en cherchant des paths à partir de relevés de radars ionosphériques.

David.

 

Edited by F4HTQ
  • Message intéressant 1
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F4GDZ
il y a 7 minutes, F4HTQ a dit :

C'est tout du digimode

Bonsoir David,

Oui le digimode fonctionne bien mais ce sont les ordinateurs qui communiquent autre eux.

Félicitations pour les contacts réalisés depuis Grenoble. J'ai failli résider à Fontaine.

Voici ce que j'ai fait en opérations mobiles entre 2011-2014. Beaucoup de long-path. ça devenait déjà très hard en 2014 avec la baisse de l'activité solaire.

Map_Logbook_2014_05_29.jpg

Bonne nuit

Jean-Noël

Share this post


Link to post
F4AHN

Bonjour à tous il y a pourtant beaucoup de chose à faire pour la promotion de notre hobby cela fait déjà 3 ans avec une petite équipe de radioamateur que nous intervenons sur des projets divers chasse au renard ex .....

Sur mon secteur nous essayons de faire découvrir le radioamateurisme avec des ateliers pédagogiques a destination des scolaires école primaire et collège avec l'exemple de Thomas Pesquet sur Meurchin et Wingles et qui a mon avis a été sous exploité par l'ensemble des radioamateurs et dernièrement pour la guerre 14-18 sur Meurchin

Ensuite des que vous avez réalisé une prestation de qualité dans un établissement scolaire il est beaucoup plus simple d'intervenir les années suivantes

Le gros soucis c'est que l'on ce regarde trop le nombril combien de radio club reste inactif dans ce domaine il est pourtant simple de faire de la vulgarisation

Laurent

Edited by F4AHN

Share this post


Link to post
F4HTQ
Il y a 7 heures, F4GDZ a dit :

Oui le digimode fonctionne bien mais ce sont les ordinateurs qui communiquent autre eux.

Alors la dessus, si on est allergique au principe de coder et décoder avec un ordinateur. 

La j'ai une filaire raccourcie contre une façade.

Vu la pénalité que ça amène, il est probable  que avec une filaire un peu moins raccourcie placée sur un toit, ou dans un jardin (donc un peu plus  dégagée et avec moins de pertes ohmiques) , et avec les 100W que permet un TX commercial, on puisse faire au moins aussi bien en CW. 

En fait j'ai toujours la même impression, qui est celle que vous êtes bloqués en bande haute  et phonie; car quand on ne pratique pas la CW et qu'on refuse de passer par les modes numériques, et bien il ne reste que ça.   

Bonne journée.

David.

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
F6AWN
Il y a 9 heures, F6CER a dit :

" Vous avez oublié le fanion avec le logo du REF ! "

Et la casquette Yaesu , Françis , vous oubliez l'essentiel ...

 

Ges !

Euh, Yes, pardon... ! ?

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6ITU

@6CER /6AWN certainement pas ! j'ai remplacé tout ça par des autocollant Kenwood ! 

@ F4AHN : Autant je trouve votre mobilisation digne d'éloges, autant je n'ai strictement aucune illusion sur les fruits de ce genre d'opération. C'est de la récréation... sans plus, une approche ponctuelle et, imho, stérile. Y compris celles effectuées dans les collèges, au temps pour l'affiche marketing Pesquet (une coûteuse forme de tourisme de l'espace, estimait JL Chrétien). A quoi sert d'utiliser un émetteur à l'heure de skype et de facebook? Car vous montrez ce qu'il est possible de "faire" avec un transceiver.. soit une pâle imitation crachotante d'un mauvais téléphone, et non le "comment" qui est derrière le "faire". L'essence de notre mouvement est l'expérimentation, pas le contact, pas l'usage... 

il faut laisser tomber les primaires et collèges, ou ne les aborder que sur le terrain de la petite réalisation qu'ils pourront emporter chez eux et utiliser régulièrement. Il est plus intéressant, ne serait-ce que d'un point de vue de richesse des échanges, d'entrer en contact avec le milieu estudiantin.

Pour les petites classes, un atelier arduino -scratch pour les plus jeunes, C pour les pré-ados- serait plus "porteur d'espoirs" et plus fructueux. Surtout si vous parvenez à réitérer cette opération à périodes régulières tout le long de l'année... Une vingtaine d'arduino nano, c'est une soixantaine d'euros. Si vous ajoutez quelques led, résistances, encodeur, fil et planche à clous, votre budget ne dépassera pas 100 balles.Vous pouvez faire la même chose avec un récepteur "deux transistors" (encore moins cher) ou un émetteur réalisé avec un quartz et une série de NAND.  

Ce sera moins glamour qu'un cosmonaute/spationaute, mais devons nous recourir à de tels expédients pour "vendre de la science" ? 

J'ai vu, voir assisté à ce genre de manif réalisées par d'autres radioclubs depuis des lustres. Jamais je n'ai croisé un élève venu à la radio parce qu'il avait participé à une chasse au renard entre le préau et grille d'entrée, ou "causé dans le poste" pour dire "allo" à son copain (dame, un sms, c'est tellement plus efficace)

Ne prenez surtout pas ce que je viens d'écrire pour une critique personnelle. Ce n'est qu'une réflexion générale sur la manière que nous, radioamateurs, devons dépenser notre énergie afin d'obtenir des résultats concrets. 

.. et je ne pense pas être dans le faux.

confraternellement

Marc

 

 

  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour à tous,

@Jean-Noël, F4GDZ

Je vous remercie pour votre message. J'ai apprécié sa forme car vous avez bien compris que je ne vous attaquais pas personnellement, ou du moins pas méchamment.

En fait, ce qui nous sépare est probablement le nombre de cycles solaires que nous avons vécu l'un et l'autre en tant que radioamateurs. J'en ai tiré l'expérience que, comme pour le rythme des saisons, il y a en radio un temps pour chaque chose. Alors, dans le radio-amateurisme, il y a aussi un temps pour le ralentissement du trafic au cours d'un cycle solaire, pour le changement de fréquences de trafic et d'antennes aussi. J'en ai tiré l'expérience que le plus beau challenge est celui qu'on s'impose face à soi-même et non face aux autres, surtout dans le trafic radioamateur où les dés sont maintenant largement pipés (nota : vaste sujet !). J'ai autant de respect pour les amis avec lesquels j'ai participé à divers grands concours, en particulier dans votre région d'origine, et qui ont toujours été passionnés par le DX et l'accumulation de QSO, que pour les amis qui préfèrent la technique, la construction, l'expérimentation, le trafic en QRP, et se contentent aussi parfois d'une minuscule antenne placée sur un balcon ou... sur une voiture, car tout cela fait partie du radio-amateurisme.

Cela peut se résumer ainsi : faire le mieux possible avec ce qu'on a, et ne pas se décourager. Croyez-moi, mes meilleurs souvenirs de QSO sont plutôt liés à des conditions difficiles qu'à des situations d'ultra-confort au milieu d'une débauche de pylônes, d'antennes et d'amplificateurs HF. Ces derniers ne sont d'ailleurs la plupart du temps devenus nécessaires que pour jouer des coudes au milieu d'autres participants qui jouent des coudes eux-mêmes, et c'est une escalade sans fin au moins tout le temps que les radioamateurs seront aussi nombreux sur la planète. Au risque de déplaire, j'affirme que le kW était réservé aux opérateurs très expérimentés jusqu'à la fin des années 70, plutôt pour contacter le Pacifique avec de bonnes antennes, alors qu'ensuite il a envahi les stations d'opérateurs de piètre qualité, ces derniers étant convaincus qu'il compense avantageusement leur(s) mauvaise(s) antenne(s), y compris lors de communications de voisinage dont le contenu est plus proche de la CB que des échanges normalement autorisés entre radioamateurs !

Allez, tout cela ne changera pas la face du monde. Je vous souhaite de trouver des bonnes raisons pour continuer vos activités radio et de bonnes solutions pour vos conditions de trafic. Et pour ces dernières, c'est à vous de "faire le job" car ça fait partie du jeu.

Enfin, les difficultés que vous avez décrites ne concernent en fait qu'une partie des radioamateurs et leur tableau ne suffit pas pour déclarer que le radio-amateurisme est mort ou sur le point de l'être. Il est comme la nature, il se repose et se régénère ! Il faut juste prendre garde à ce que l'irresponsabilité de certains ne favorise encore une fois l'arrivée d'une nouvelle vague de mauvaises herbes en demandant et obtenant l'abolition des derniers freins qui subsistent encore  (examen de circonstance, taxe presque ridiculement basse, surveillance des bandes, etc). La démagogie est à la mode depuis si longtemps... ?

Cordialement,

Francis, F6AWN

  • Merci ! 3

Share this post


Link to post
F4HVX

Bonjour,

Quelques idées pour faire vivre le radioamateurisme :

  • être présent à la fête de la science, pour montrer des expériences visuelles sur les ondes électromagnétiques.
  • être présent au maker fair/ou mini maker fair pour montrer le résultat de notre fabuleux droit à l'expérimentation (le lien avec le public se fait facilement pour les projets qui utilisent un Arduino ou un Raspberry pi)
  • être présent dans le tissu associatif de la région, essayer de favoriser les échanges entre les associations, par être présent sur la liste de diffusion du hackerspace local pour pouvoir répondre sur les aspects radio, et bien sur pouvoir faire suivre les invitations à des présentations techniques faites par des radioamateurs.
  • être présent autour des différents projets de cubsat, de façon à ce que le choix des bandes radioamateur et communication ouverte soit fait, de façon à ce que la communauté radioamateur puisse en bénéficier, et plus largement favoriser l'expérimentation pour tous.
  • être présent dans les différentes conférences techniques dans les quels il y a des expérimentations avec des ondes. (exemple gnuradio days)
  • être présent dans les événements de sécurité, car l'aspect radio en fait partie. ( CCC, nuit du hack, .... )
  • avoir un site internet qui n'est pas 3615 radioamateurs avec des frames et des gif, d'un point de vue d'un non OM, c'est totalement rédhibitoire, cela discrédite totalement le contenu.
  • utiliser une forge logicielle pour mettre à disposition le fruit de ses expérimentations et favoriser les contributions.

A bientôt

Julien

 

 

  • Message intéressant 2

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonsoir,

Je rajouterais un petit élément sur la liste de Julien,

Quand nous nous rendons sur des événements grand publics (et à connotation scientifique et/ou technique), nous indiquons aux visiteurs ( par différents moyens dont une pile de flyers dans laquelle ils peuvent se servir), qu'il sont les bienvenus pour venir faire de l'électronique au club les samedi aprés midi ( et non pas de la radio pour rebondir sur le projet de lois actuellement discuté). Et il y en a qui viennent. 

Autre chose, nous faisons équipe avec l'ARRAD38 dont plusieurs membres ( peut être même tous ? ) sont aussi membres de l'ADRI38..

David.

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
F6ITU

Bonjour

Julien et David viennent de résumer la situation.

Oui, inventer un "tiers lieu" dans lequel il serait possible d'expérimenter et utiliser des instruments et équipements que le particulier ne possède pas.... on pourrait appeler ça "radio club" par exemple... ce serait déjà chouette.

Et percoler les hackerspaces/makerspaces de manière durable, non pas pour "recruter" (l'obnubilation schizophrénique des associations) mais pour partager. En donnant accès notamment à une catégorie d'équipements qu'ils ne possèdent pas nécessairement. En collaborant à leurs projets (il y a de l'émission-réception dans pas mal de bidouilles hackers)

Profiter des manifestations auxquelles nous participons pour organiser des ateliers au cours desquels des groupes de personnes peuvent "participer" et "faire", sinon tous ces efforts ne seront que du vent. Verba volent

Surtout ne pas compter sur les structures en place, quand bien même seraient-elles déjà très actives, mais s'impliquer personnellement dans ces actions. Le j'menfoutisme et l'égotisme sont les deux poisons des radioamateurs.

Marc

 

 

 

 

 

  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

Je viens de trouver cet article : https://www.ke6mt.us/2018/05/hf-ham-radio-on-a-budget-qrp-labs-and-qrpguys/

Constat que je partage, nous sommes vraiment à l'age d'or pour la construction et l'expérimentation en radio et donc pour pratiquer le radioamateurisme dans ses fondements. Et tout comme l'auteur je suis heureux que la CW ait été virée de l'examen car cela à été l'élément déclencheur de mon coté (elle serait restée je ne serais pas radioamateur aujourd'hui) .. et tout comme l'auteur je pense m'y mettre à terme attiré par la résilience qu'elle amène (mobilité et construction en QRP).

David.

 

Edited by F4HTQ
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F4GDZ
Il y a 10 heures, F6ITU a dit :

Oui, inventer un "tiers lieu" dans lequel il serait possible d'expérimenter et utiliser des instruments et équipements que le particulier ne possède pas....

Bonsoir Marc et bonsoir à tous,

C'est une philosophie à laquelle je souscris sans réserve. Je la partage déjà depuis de nombreuses années et avec beaucoup de plaisir dans le monde de l'astronomie

http://www.astrosurf.com/calendar/event/96-sud-belgique-paysages-lunaires-étoiles-filantes-géminides-comète-46pwirtanen-splendeurs-du-ciel-nocturne-dhiver/

Des événements de cet ordre dans le domaine de l'émission-réception  amateur pourrait-être un beau moment de partage avec un jeune public.

Jean-Noël

Share this post


Link to post
F4GDZ
Il y a 3 heures, F4GDZ a dit :

pourrait-être

"pourrait-être" => pourraient-être. (dsl, je ne trouve pas comment éditer un message afin de le corriger) 

Share this post


Link to post
F6CER
Le 28/11/2018 à 08:10, F6ITU a dit :

Oui, inventer un "tiers lieu" dans lequel il serait possible d'expérimenter et utiliser des instruments et équipements que le particulier ne possède pas.... on pourrait appeler ça "radio club" par exemple... ce serait déjà chouette.

 

 

 

 

 

 

Bonjour Marc , ce clin d’œil à ce qui existait il y a une quarantaine d'années est très vrai ,  il faut ajouter que ces radio-clubs donnaient des cours d’électronique assez remarquables et permettaient effectivement de mettre au point des montages grâce aux appareils de mesure que le majorité d'entre nous n'avait pas les moyens de se payer ,  ça a donné au final d'excellents techniciens et ingénieurs 

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...