Jump to content
Guest

cibiste licencié versus licencié choucroute

Recommended Posts

F4DBD
Posted (edited)

Bonjour,

C'est quand même navrant de ne retenir du radio-amateurisme qu'une seule chose : le trafic = les QSO !

Le QSO tout comme la QSL sont la cerise sur le gâteau et en aucun cas le gâteau lui même. La règlementation, elle claire : le radio-amateurisme sert à s'instruire sur la radioélectricité.

Le trafic ne sert qu'aux essais et sa bonne tenue à ne pas gêner les autres utilisateurs, à faciliter les échanges internationaux et identifier ceux qui émettent.

Encore aujourd'hui et peut-être même plus que jamais les ondes sont partout. Le wifi, le bluetooth, la radio, la télévision, les satellites, les avions, les téléphones portables, le GPS et même les voitures et j'en passe, tout ce petit monde est connecté grâce aux ondes. Il y a des passerelles terrestres avec le net mais sans les ondes nous ne pourrions pas couvrir autant de surface sur la planète ni voyager sans carte. Tout cela existe car des passionnés en ont fait leur métier.

Et dans ces catégories de métiers beaucoup seraient devenus radioamateurs si les QSO "blabla" n'étaient pas systématiquement mis en avant pour leur montrer ce que permet cette activité.

Si savoir comment cela fonctionne ne passionne que quelques aficionados ce sera toujours mieux au lieu de dénaturer une activité qui n'est plus que l'ombre d'elle même avec des cibistes licenciés = des communicants de loisir. 

Il ne faut pas se résigner !

73, Fred.

Edited by F4DBD

Share this post


Link to post
F4IJK

Bonjour a tous. Depuis un bon moment je ne faisait que de l'ecoute, mais depuis le mois de Fevrier dernier je me suis lance a l'assaut de la fameuse licence, j'ai obtenu la reglementation, il me reste a passer la partie technique et comme je suis totalement novice dans le domaine, j'apprends et je decouvre, ce qui occupe bien mes journees etant a la retraite. Comme un certain nombre c'etait d'abord pour causer dans le poste, mais je me suis appercu que la technique m'interessait davantage grace aux cours de F6KGL/F5KFF (merci). Grace a cela, je me suis construit des antennes et je commence a m'aventurer dans le domaine de l'electronique grace a un kit pour monter une horloge digitale et j'envisage de me construire une boite de connection. Si j'arrive a avoir la licence je pense avoir trouve la un passe temps de tout premier ordre qui permet de faire chauffer le cerveau. A bientot a tous.

  • Message intéressant 4
  • Merci ! 4

Share this post


Link to post
F6DXE
Il y a 6 heures, F6AWN a dit :

 

https://radioamateur.org/forums/index.php?/topic/36645-fort-sur-ouessant-nouveau/&do=findComment&comment=243091

Opération promotion, indicatif spécial, et plus si affinités. :D

Cordialement,

Francis, F6AWN

Merci pour la promotion 🙂 , puisque l'on en parle il y a aussi un autre fort le "KERNIC" que l'équipe activera demain matin si nous obtenons la référence par le gestionnaire des diplômes DFCF.
Il existe des amateurs à la recherche de diplômes particuliers dont la collection dépend d'idiots comme nous qui allons perdre notre temps et notre argent pour le FUN 🙂

J'aime bien les commentaires des gens qui ne font jamais rien que de se plaindre, c'est rassurant ils ont encore un peu de cerveau dommages qu'ils n'aient pas de jambes pour ce déplacer.
Didier F6DXE

  • Inutile ou HS 2

Share this post


Link to post
F4DBD

Bonjour,

Voilà deux messages radicalement différents :

Il y a 15 heures, BALLY Jean-Yves a dit :

j'apprends et je decouvre, ce qui occupe bien mes journees etant a la retraite. Comme un certain nombre c'etait d'abord pour causer dans le poste, mais je me suis appercu que la technique m'interessait davantage grace aux cours de F6KGL/F5KFF (merci). Grace a cela, je me suis construit des antennes et je commence a m'aventurer dans le domaine de l'electronique. Si j'arrive a avoir la licence je pense avoir trouve la un passe temps de tout premier ordre qui permet de faire chauffer le cerveau.

Bravo Jean-Yves, vous avez compris tout le sens de l'examen et surtout du radio-amateurisme. Nul doute que votre intégration sera pour vous source de beaucoup de plaisir. Apprendre en s'amusant, en construisant et surtout en stimulant son cerveau, c'est pour cela que le radio-amateurisme peut se pratiquer sans limite d'âge.

Il y a 13 heures, F6DXE a dit :

il y a aussi un autre fort le "KERNIC" que l'équipe activera demain matin si nous obtenons la référence par le gestionnaire des diplômes DFCF.
Il existe des amateurs à la recherche de diplômes particuliers dont la collection dépend d'idiots comme nous qui allons perdre notre temps et notre argent pour le FUN 🙂
J'aime bien les commentaires des gens qui ne font jamais rien que de se plaindre, c'est rassurant ils ont encore un peu de cerveau dommages qu'ils n'aient pas de jambes pour ce déplacer.

Didier, cette intervention du F6 que vous êtes est un comble ! Comment une personne comme vous, qui a connu l'âge d'or du radio-amateurisme et obtenu son indicatif en construisant, peut tenir ce discours rabaissant l'activité à la collection effrénée d'un bout de papier ?

Quand l'un profite de sa retraite pour apprendre et construire, le second se transforme petit à petit en guide touristique et animateur radio.

Entendons-nous bien, monter un projet amateur, une expédition dans une zone retirée pour permettre à des radioamateurs de la contacter cela se comprend et demande énormément d'effort à tous les niveaux. Certains vont même jusqu'à fabriquer des antennes pour les contacter, c'est une saine émulation. La chasse au DX a d'ailleurs toujours existé et même si aujourd'hui elle n'est malheureusement plus vraiment liée à l'expérimentation ou à des records (en HF jusqu'aux VHF tout du moins), cela reste bien présent.

Mais que dire du DFCF !? l'exemple type de l'activité de loisir sans aucun rapport avec la radioélectricité ! En écrivant cela je vais encore avoir ses défenseurs sur le dos mais qu'importe. A la limite je trouve que le cibiste qui fait ça à plus de mérite car le 27MHz est loin d'offrir une propagation facile. Mais sur 40 et 80m ou est la difficulté ???

Ce qui me navre c'est le fait de céder à la facilité avec ces activités à la chaine que n'importe quel cibiste réalise sans connaissance technique et sans besoin d'autorisation de l'Etat parfois même sans descendre de voiture, là franchement est-ce bien raisonnable ?

Comme toujours il y aura ceux pour défendre l'un ou l'autre voir l'un ET l'autre probablement par celles et ceux qui pratiquent la même chose. On aura droit au couplet sur la liberté individuelle etc. Sauf que dans le cadre du radio-amateurisme les mauvais agissements d'une poignée d'individus peuvent cataloguer toute une communauté. Beaucoup critiques les italiens et espagnoles pour leur comportement sur les ondes, mais à votre avis que pensent les étrangers des français avec nos pseudos activités ?

Maintenant prenez du recul, placez vous à l'extérieur du cercle comme un citoyen lambda ou un représentant de l'état.

À votre avis que vont-ils penser de ce radio-amateurisme dégradé ? Comment justifier un examen technique et une reconnaissance internationale ? Quelle différence entre un communiquant de loisir et un radioamateur dans ce cas de figure ?

Ne pas avoir conscience qu'il y a un malaise c'est oublier un peu vite tout ce qui fût son parcours pour devenir radioamateur... qu'on pourrait résumer par : tout ça pour ça !? :blink: 

73, Fred.

 

  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F5TYH

Bonjour et 73 a tous.
Je n'interviens pas beaucoup ici et je suis inactif sur l'air (la station est dans les cartons au grenier , je garde juste un rx en veille).
et ce que j'entends sur nos bandes (cq test , activation des châteaux et autres sanisettes)ne me donne aucune envie de la remonter.

Je suis passionné de radio depuis ma plus tendre enfance et j'ai commencé à 7 ou 8 ans par la construction d'un poste à diode avec
la boite de jeu bien connue Gégé.

Puis  j'ai eu , comme beaucoup de gamins de mon age , une paire de talkie walkie en jouet sur 27.125 et , souvent j'entendais des gars discuter
entre eux
Moi aussi , comme TK5MO  j'ai démarré la radio en tant que cibiste fin des années 70. A l'époque (j'avais 12 ans)  pas de magasins
ou acheter les présidents , midland ou autres, et , surtout , les quelques TX professionnels à quartz étaient hors de portée de ma bourse de collégien

Mais, surtout, pas de licence RA jeune , novice ,etc . Il fallait attendre d'avoir 16 ans pour faire sa demande et passer l'examen de licence. Il ne restait donc , que la CB avec du matériel de surplus .
J'avais economisé mon argent de poche franc après franc pour m'acheter un BC659FR dans un surplus qui était bien connu dans la
région de Limoges . Après quelques tâtonnements , et quelques bonne châtaignes de HT dans la doigts 😀, j'ai enfin pu réussir à faire fonctionner le bousin .
Un peu plus tard (en 81 ou 82), mes parents m'ont offert un 22CH FM (c'était la norme de l'époque) que j'ai immédiatement  modifié pour y ajouter
l'AM.

Les jeunes(de moins de 16 ans)  de  cette époque qui voulait expérimenter et trafiquer n'avaient pas le choix , c'était CB ou rien !!!

puis je me suis mis à faire du DX , a fabriquer mes linéaires à lampes (merci les EL519 qu'on allait récupérer sur les vielles TVC à la décharge  publique)

Concernant la CB , je pense qu'il y a plusieurs périodes à considérer :

- jusqu'aux années 80: ce loisir était pratiqué par des passionnés de radio avec du matériel plus ou moins bricolé ou home made et les oms
de l'époque avaient un niveau technique qui n'avait rien à envier aux RA.

- entre  1980-1985 Il y a eu un effet de mode avec l'arrivée en masse des tx président , midland , etc .... . Certains constructeurs automobiles
proposant même des modèles de voitures équipées d'un poste CB de série . c'est à cette époque que l'on est passé d'un monde de passionnés à
un loisir de masse .

- entre 1985-1990 , il y a une une baisse notable de l'activité CB , l'effet de mode étant passé , la CB ça devenait ringard (pensez aux paroles de Renaud
dans sa chanson "mon bauf").

- 1990-2000 , Un net regain d'activité suite à la mise en place du permis à points , ce fut l'époque de la CB anti radars

- depuis 2010 le calme plat à part quelques passionnés du même gabarit que les anciens de années 70 qui , comme  moi , continuent
de bricoler dans leur coin sans embêter personne.

Je tiens à préciser , me concernant , même si je suis inactif sur l'air , je ne le suis pas en radio , je continue toujours d'expérimenter,
de bricoler de concevoir des montages radio (que ce soit des montages à tubes ou des bricolages wifi) . Juste que le trafic tel qu'il se fait actuellement ne m'intéresse pas

73 à tous et merci de m'avoir lu

 

  • Message intéressant 2
  • Merci ! 2

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a 5 minutes, F4DBD a dit :

Mais que dire du DFCF !? l'exemple type de l'activité de loisir sans aucun rapport avec la radioélectricité ! En écrivant cela je vais encore avoir ses défenseurs sur le dos mais qu'importe. A la limite je trouve que le cibiste qui fait ça à plus de mérite car le 27MHz est loin d'offrir une propagation facile. Mais sur 40 et 80m ou est la difficulté ???

 

Surtout en restant au chaud dans sa station, l'ampli HF de plus de 500W allumé, pour des QSO franco-français ! :rolleyes:

On pourrait aussi ajouter : et en connaissant d'avance l'indicatif de la station /P, la fréquence qu'elle utilise, et l'heure à laquelle elle va émettre... :(

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6CER

Francis ne soyez pas trop dur , ces braves indicativés n'ont que ça , s'il n'"activaient" pas les parkings des châteaux et autres vespasiennes en singeant une expédition au pole nord, personne ne voudrait leur répondre 🙃

Share this post


Link to post
F6DXE
Il y a 1 heure, F4DBD a dit :

Bonjour,

Voilà deux messages radicalement différents :

Bravo Jean-Yves, vous avez compris tout le sens de l'examen et surtout du radio-amateurisme. Nul doute que votre intégration sera pour vous source de beaucoup de plaisir. Apprendre en s'amusant, en construisant et surtout en stimulant son cerveau, c'est pour cela que le radio-amateurisme peut se pratiquer sans limite d'âge.

Didier, cette intervention du F6 que vous êtes est un comble ! Comment une personne comme vous, qui a connu l'âge d'or du radio-amateurisme et obtenu son indicatif en construisant, peut tenir ce discours rabaissant l'activité à la collection effrénée d'un bout de papier ?

Quand l'un profite de sa retraite pour apprendre et construire, le second se transforme petit à petit en guide touristique et animateur radio.

Entendons-nous bien, monter un projet amateur, une expédition dans une zone retirée pour permettre à des radioamateurs de la contacter cela se comprend et demande énormément d'effort à tous les niveaux. Certains vont même jusqu'à fabriquer des antennes pour les contacter, c'est une saine émulation. La chasse au DX a d'ailleurs toujours existé et même si aujourd'hui elle n'est malheureusement plus vraiment liée à l'expérimentation ou à des records (en HF jusqu'aux VHF tout du moins), cela reste bien présent.

Mais que dire du DFCF !? l'exemple type de l'activité de loisir sans aucun rapport avec la radioélectricité ! En écrivant cela je vais encore avoir ses défenseurs sur le dos mais qu'importe. A la limite je trouve que le cibiste qui fait ça à plus de mérite car le 27MHz est loin d'offrir une propagation facile. Mais sur 40 et 80m ou est la difficulté ???

Ce qui me navre c'est le fait de céder à la facilité avec ces activités à la chaine que n'importe quel cibiste réalise sans connaissance technique et sans besoin d'autorisation de l'Etat parfois même sans descendre de voiture, là franchement est-ce bien raisonnable ?

Comme toujours il y aura ceux pour défendre l'un ou l'autre voir l'un ET l'autre probablement par celles et ceux qui pratiquent la même chose. On aura droit au couplet sur la liberté individuelle etc. Sauf que dans le cadre du radio-amateurisme les mauvais agissements d'une poignée d'individus peuvent cataloguer toute une communauté. Beaucoup critiques les italiens et espagnoles pour leur comportement sur les ondes, mais à votre avis que pensent les étrangers des français avec nos pseudos activités ?

Maintenant prenez du recul, placez vous à l'extérieur du cercle comme un citoyen lambda ou un représentant de l'état.

À votre avis que vont-ils penser de ce radio-amateurisme dégradé ? Comment justifier un examen technique et une reconnaissance internationale ? Quelle différence entre un communiquant de loisir et un radioamateur dans ce cas de figure ?

Ne pas avoir conscience qu'il y a un malaise c'est oublier un peu vite tout ce qui fût son parcours pour devenir radioamateur... qu'on pourrait résumer par : tout ça pour ça !? :blink: 

73, Fred.

 

Le modérateur va encore dire que c'est hors sujet.
Donc envoyez moi un courrier et au passage lisez QRZ.com pour TM5BZH , nous sommes actifs en DXPEDITION avec la possibilite d'activer des phares et forts pour ceux qui recherche ses positions. Pour le reste si vous passiez un peu de temps a écouter au lieu de commenter vous pourrez voir que nous sommes très actif CW avec le reste du monde
Cordialement
 

Didier F6DXE

Share this post


Link to post
F6AWN
Posted (edited)
Il y a 1 heure, F5TYH a dit :

Je suis passionné de radio depuis ma plus tendre enfance et j'ai commencé à 7 ou 8 ans par la construction d'un poste à diode avecla boite de jeu bien connue Gégé.

Puis  j'ai eu , comme beaucoup de gamins de mon age , une paire de talkie walkie en jouet sur 27.125 et , souvent j'entendais des gars discuter entre eux

Moi aussi , comme TK5MO  j'ai démarré la radio en tant que cibiste fin des années 70. A l'époque (j'avais 12 ans)  pas de magasins ou acheter les présidents , midland ou autres, et , surtout , les quelques TX professionnels à quartz étaient hors de portée de ma bourse de collégien

Mais, surtout, pas de licence RA jeune , novice ,etc . Il fallait attendre d'avoir 16 ans pour faire sa demande et passer l'examen de licence. Il ne restait donc , que la CB avec du matériel de surplus .

Les jeunes(de moins de 16 ans)  de  cette époque qui voulait expérimenter et trafiquer n'avaient pas le choix , c'était CB ou rien !!!

 

Bonjour Luc,

Votre message est intéressant. Il décrit vos débuts, nos débuts devrais-je dire puisque j'ai commencé à la même époque, au même âge, et presque de la même manière mais à un détail près : je n'ai pas fait de CB sauf si le fait d'avoir construit un oscillateur à quartz sur 27.125 MHz et en avoir écouté la porteuse au fond du jardin sur le même genre de talkie-walkie que vous peut être considéré comme "faire de la CB" et pas seulement faire de la radioélectricité, hi... Non, aussitôt ce premier essai effectué, sur cette fréquence à cause du quartz récupéré et probablement à cause d'un article paru dans le Haut-Parleur ou Radio-Plans, j'ai eu la chance de rencontrer des radioamateurs à l'occasion d'une foire-exposition et non pas des cibistes (inexistants dans le coin où je vivais.). J'ai aussitôt découvert deux parties dans ce monde de la radio individuelle : les contacts à grande distance (euh,... l'Écosse !), effectués en télégraphie sur 7, 14 et 21 MHz et dont je ne comprenais rien des propos échangés, et les discussions techniques entre copains, en local, effectuées en AM sur 144 MHz, le tout à l'aide d'émetteurs totalement construits par les utilisateurs et des récepteurs de surplus un peu bricolés (Command Sets, BC-312, convertisseurs home-made, etc.) ou même commerciaux-amateurs (Mics radio HA-65 & co, etc.) ou, en VHF, du pur home-made avec face avant en formica ! Les OM de cette époque étaient complets, si je puis dire, car télégraphistes et constructeurs. Mais les meilleurs de ces derniers étaient plutôt actifs en 2m alors qu'inversement les premiers (télégraphistes) se retrouvaient bien plus en HF, avec évidemment le goût du DX mais aussi l'envie de parler de leurs constructions et essais avec d'autres OM francophones, ceci en AM à cette époque.

Bref, l'essentiel de ce que je voulais dire est ici : la vie est faite de rencontres et tout dépend donc de qui vous rencontrez ! Selon qu'il s'agit d'un cibiste ou d'un radioamateur, votre orientation future peut s'en trouver différente. Le problème n'est pas là, enfin à cette époque, car comme vous le dites, l'un et l'autre était probablement capable de s'intéresser à la radioélectricité et pas seulement à la radiocommunication, mais tout de même, il n'y en avait qu'un des deux qui était réglementairement à peu près dans les clous.

Ceci m'amène donc à dire que les radioamateurs français ont commencé à perdre leur âme lorsque leur association nationale de référence a perdu la sienne, oubliant ses racines, oubliant de faire connaître avec obstination ce qu'est le radio-amateurisme dans son ensemble, oubliant d'être exigeante envers ses adhérents, oubliant de rappeler les règles autant que nécessaire, oubliant de s'occuper de tous les radioamateurs, même les non-adhérents, et surtout oubliant de former ou aider à former correctement de nouveaux arrivants, c'est à dire de leur apprendre tout ce qui leur sera utile sur le long terme plutôt que d'en faire des candidats à « l'indicativation » rapide.

Enfin, non, il n'y avait pas que la CB pour les débutants dans la radio, mais bien un petit monde bouillonnant d'activités, peut-être trop discret, celui des radioamateurs officiels ainsi que des pourvoyeurs de matériel d'occasion dit de surplus militaire, certes parisiens pour la plupart, mais tout de même abordables pour la plupart des jeunes, ou même des pourvoyeurs locaux comme les réparateurs radio/TV aux arrières-boutiques remplies de vieux postes et parfois radioamateurs eux-mêmes, donc toujours prêts à aider un débutant "qui en veut" et lui montrer qu'on peut faire de très beaux QSO avec quelques watts seulement. Le Haut-Parleur et Radio-Plans, pour ne citer que ces magazines, étaient remplis de publicités sur ces BC-453/454/455 ou autres boites kaki permettant de démarrer sur l'une ou l'autre des 4 ou 5 bandes décamétriques de l'époque en y mettant un peu du sien pour construire ce qui manquait. Entre 13 et 16 ans, cela laisse trois petites années trop vite passées pour apprendre comment faire, rassembler les composants, le faire, apprendre aussi la télégraphie ainsi que les éléments essentiels de la réglementation ! C'est ainsi qu'on devenait radioamateur et qu'on avait beaucoup de choses en commun avec nos semblables dont on ignorait tout de la classe sociale, de la religion, de la couleur de peau ou de l'orientation sexuelle, ce qui garantissait de pouvoir faire des QSO passionnants et instructifs car uniquement centrés sur la radioélectricité et le radio-amateurisme à l'exclusion de tout le reste puisque c'était bien une activité technique et non pas un loisir social. :D

Un lien au hasard, car il y en a plein d'autres assez similaires :

https://f6blk.net/main_en.php?page=1

Avec un brin de nostalgie,

Cordialement,

Francis, F6AWN

Edited by F6AWN
  • Message intéressant 2

Share this post


Link to post
F5TYH
Posted (edited)
il y a 46 minutes, F6AWN a dit :

 

 

Enfin, non, il n'y avait pas que la CB pour les débutants dans la radio, mais bien un petit monde bouillonnant d'activités, peut-être trop discret, celui des radioamateurs officiels ainsi que des pourvoyeurs de matériel d'occasion dit de surplus militaire, certes parisiens pour la plupart, mais tout de même abordables pour la plupart des jeunes, ou même des pourvoyeurs locaux comme les réparateurs radio/TV aux arrières-boutiques remplies de vieux postes et parfois radioamateurs eux-mêmes, donc toujours prêts à aider un débutant "qui en veut" et lui montrer qu'on peut faire de très beaux QSO avec quelques watts seulement. Le Haut-Parleur et Radio-Plans, pour ne citer que ces magazines, étaient remplis de publicités sur ces BC-453/454/455 ou autres boites kaki permettant de démarrer sur l'une ou l'autre des 4 ou 5 bandes décamétriques de l'époque en y mettant un peu du sien pour construire ce qui manquait.

Francis, F6AWN

 

Bonjour Françis .

Dans tes propos , tu soulève un problème que j'ai constaté bien des fois :

Effectivement , une jeune (ou moins jeune)  qui voulait "se faire la main"  et se former pouvait acquérir du matériel kaki de surplus qui était , à cette époque , quasiment vendu au poids et , après il fallait mettre les mains dans le cambouis pour en sortir quelque chose . Mais ça c'était avant !!!

Du matériel radio de surplus militaire il en existe encore pas mal , il existe toujours des boutiques spécialisées pour ça mais à quels prix !!!! le moindre petit récepteur de trafic de surplus atteint des prix astronomiques , aussi  voir plus cher qu'un ikénasu sur le marché de l'occasion. Les collectionneurs de miltaria y sont pour quelque chose dans cette inflation galopante . Avant , pour ce genre de matériel , c'était , à mon avis , sa fonctionnalité et non l'objet qui en faisait le prix . Maintenant , avec la mode du militaria et de ses collectionneurs , c'est d'abord l'objet qui en fait le prix et , le collectionneur qui en a fait l'acquisition  au prix fort , se dépêche  de le ranger avec les autres sur une étagère ou il prendra la poussière des années durant . J'en ai connu un , qui est hélas , passé QRT et , après sa mort , tout est passé à la benne , ses héritiers ignorant à quoi servait cette "ferraille".

Ce que je veux dire , en résumé , dans le temps , un jeune désargenté pouvait se mettre à la radio pour un cout modique mais avant d'arriver à ses fins , il était obligé de se former , d'apprendre "comment ça marche" puis de modifier son appareil avant de pour l'utiliser. Maintenant , pour le prix du matériel de surplus , il peut avoir, en occasion, un ikénasu tout prêt "yapukabrancheretçamarche" . Pourquoi voulez vous qu'il s'embête ??

 

Edited by F5TYH
  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F4DBD
il y a 16 minutes, F6DXE a dit :

Le modérateur va encore dire que c'est hors sujet.
Donc envoyez moi un courrier et au passage lisez QRZ.com pour TM5BZH , nous sommes actifs en DXPEDITION avec la possibilite d'activer des phares et forts pour ceux qui recherche ses positions. Pour le reste si vous passiez un peu de temps a écouter au lieu de commenter vous pourrez voir que nous sommes très actif CW avec le reste du monde

Nous ne sommes pas du tout hors sujet, nous évoquons la communication de loisir faite au sein du radio-amateurisme et votre réponse va dans ce sens.

Un DXpédition pour TM5BZH dites-vous ? Pouvez-vous m'expliquer en quoi le fait d'émettre sur 40m depuis Ouessant (20km des côtes bretonnes) porte le nom d'expédition DX ?

Batteries, fils, émetteur portable et voilà ! Il me semble que cela n'a rien de comparable avec ce qui compose 90% du forum https://radioamateur.org/forums/index.php?/forum/19-trafic-dx/

Avant de vous écrire le message précédent j'ai bien entendu pris le temps de regarder votre page :  https://f6dxe.fr/ ainsi que celle de TM5BZH https://www.qrz.com/lookup/tm5bzh

C'est justement pour cela que je trouve dommage qu'un F6 comme vous bascule dans la facilité des DFCF, FFF et Cie. On ne récolte que ce qu'on sème en faisant ça et cela contribue à attirer les mauvaises personnes.

En dehors de IOTA EU-065 (archi connu et faisable d'un jour à l'autre en solo sans aucune préparation) tout le reste est juste bon à satisfaire les cibistes licenciés :

WLOTA : LH-0208
REFERENCES  LH  ( DPLF & ARLHS ) :
OUESSANT   : PB-1002
STIFF  : PB-099  &  FRA-036
CREAC'H / Portable  ( 28-30/05/2019 )  : PB-097  &  FRA-029
PORT DU STIFF MOLE EST  : PB-296  &  FRA-610
FRANCE FLORA FAUNA ( FFF ) :
FFF-027 (  PARC D'ARMORIQUE )
FFF-1683
MOULIN ( DMF ) :
Run Glaz / Portable    : 29-037
Karaes / Portable    : 29-038
CHATEAU FORT  ( DFCF )
LOCKELTAZ  : 29-082 (new one) TM5BZH / P  30/05/2019
CALGRAC'H ( KERNIC )   : 29-083 (new one) TM5BZH / P  31/05/2019

C'est justement parce que je passe beaucoup de temps à écouter (depuis longtemps et dans tous les modes) que je peux me permettre de pointer du doigt ce qui me semble sortir du radio-amateurisme. J'ai aussi fait du portable en HF et en VHF. J'ai ainsi vite compris que remplir un log facilement n'apporte rien s'il n'y a pas un but technique derrière ou une démarche qui sorte de l'ordinaire.

Ma question est toujours : Pourquoi devenir radioamateur si c'est pour faire comme les cibistes ?

73, Fred.

Share this post


Link to post
F6DXE
Il y a 2 heures, F4DBD a dit :

Bonjour,

Voilà deux messages radicalement différents :

Bravo Jean-Yves, vous avez compris tout le sens de l'examen et surtout du radio-amateurisme. Nul doute que votre intégration sera pour vous source de beaucoup de plaisir. Apprendre en s'amusant, en construisant et surtout en stimulant son cerveau, c'est pour cela que le radio-amateurisme peut se pratiquer sans limite d'âge.

Didier, cette intervention du F6 que vous êtes est un comble ! Comment une personne comme vous, qui a connu l'âge d'or du radio-amateurisme et obtenu son indicatif en construisant, peut tenir ce discours rabaissant l'activité à la collection effrénée d'un bout de papier ?

Quand l'un profite de sa retraite pour apprendre et construire, le second se transforme petit à petit en guide touristique et animateur radio.

Entendons-nous bien, monter un projet amateur, une expédition dans une zone retirée pour permettre à des radioamateurs de la contacter cela se comprend et demande énormément d'effort à tous les niveaux. Certains vont même jusqu'à fabriquer des antennes pour les contacter, c'est une saine émulation. La chasse au DX a d'ailleurs toujours existé et même si aujourd'hui elle n'est malheureusement plus vraiment liée à l'expérimentation ou à des records (en HF jusqu'aux VHF tout du moins), cela reste bien présent.

Mais que dire du DFCF !? l'exemple type de l'activité de loisir sans aucun rapport avec la radioélectricité ! En écrivant cela je vais encore avoir ses défenseurs sur le dos mais qu'importe. A la limite je trouve que le cibiste qui fait ça à plus de mérite car le 27MHz est loin d'offrir une propagation facile. Mais sur 40 et 80m ou est la difficulté ???

Ce qui me navre c'est le fait de céder à la facilité avec ces activités à la chaine que n'importe quel cibiste réalise sans connaissance technique et sans besoin d'autorisation de l'Etat parfois même sans descendre de voiture, là franchement est-ce bien raisonnable ?

Comme toujours il y aura ceux pour défendre l'un ou l'autre voir l'un ET l'autre probablement par celles et ceux qui pratiquent la même chose. On aura droit au couplet sur la liberté individuelle etc. Sauf que dans le cadre du radio-amateurisme les mauvais agissements d'une poignée d'individus peuvent cataloguer toute une communauté. Beaucoup critiques les italiens et espagnoles pour leur comportement sur les ondes, mais à votre avis que pensent les étrangers des français avec nos pseudos activités ?

Maintenant prenez du recul, placez vous à l'extérieur du cercle comme un citoyen lambda ou un représentant de l'état.

À votre avis que vont-ils penser de ce radio-amateurisme dégradé ? Comment justifier un examen technique et une reconnaissance internationale ? Quelle différence entre un communiquant de loisir et un radioamateur dans ce cas de figure ?

Ne pas avoir conscience qu'il y a un malaise c'est oublier un peu vite tout ce qui fût son parcours pour devenir radioamateur... qu'on pourrait résumer par : tout ça pour ça !? :blink: 

73, Fred.

 

Intéressant, je pense que vous écrivez plus vite que vous ne pensez car si vous vous donniez le temps de réfléchir et d'aller faire ce que tout radio amateur doit faire c'est à dire "écouter" vous auriez pu constater que nous sommes en expédition depuis une semaine et que  nous en profitons pour aider nos amis français qui recherchent les phare et forts.
99% de notre trafic est en CW et SSB 24/24 h pour le reste du monde et 1 heure par jour pour les phare et forts en portable.
Je n'aime pas beaucoup votre ségrégation sur les indicatifs récents, cela me rappel les anciens à 2 lettres qui n'aimaient pas les F6.
Pour moi un radio amateur est quelqu'un qui aime la radio et non son clavier.

Cordialement 
 

  • Message intéressant 2

Share this post


Link to post
F6DXE
il y a 2 minutes, F4DBD a dit :

Nous ne sommes pas du tout hors sujet, nous évoquons la communication de loisir faite au sein du radio-amateurisme et votre réponse va dans ce sens.

Un DXpédition pour TM5BZH dites-vous ? Pouvez-vous m'expliquer en quoi le fait d'émettre sur 40m depuis Ouessant (20km des côtes bretonnes) porte le nom d'expédition DX ?

Batteries, fils, émetteur portable et voilà ! Il me semble que cela n'a rien de comparable avec ce qui compose 90% du forum https://radioamateur.org/forums/index.php?/forum/19-trafic-dx/

Avant de vous écrire le message précédent j'ai bien entendu pris le temps de regarder votre page :  https://f6dxe.fr/ ainsi que celle de TM5BZH https://www.qrz.com/lookup/tm5bzh

C'est justement pour cela que je trouve dommage qu'un F6 comme vous bascule dans la facilité des DFCF, FFF et Cie. On ne récolte que ce qu'on sème en faisant ça et cela contribue à attirer les mauvaises personnes.

En dehors de IOTA EU-065 (archi connu et faisable d'un jour à l'autre en solo sans aucune préparation) tout le reste est juste bon à satisfaire les cibistes licenciés :

WLOTA : LH-0208
REFERENCES  LH  ( DPLF & ARLHS ) :
OUESSANT   : PB-1002
STIFF  : PB-099  &  FRA-036
CREAC'H / Portable  ( 28-30/05/2019 )  : PB-097  &  FRA-029
PORT DU STIFF MOLE EST  : PB-296  &  FRA-610
FRANCE FLORA FAUNA ( FFF ) :
FFF-027 (  PARC D'ARMORIQUE )
FFF-1683
MOULIN ( DMF ) :
Run Glaz / Portable    : 29-037
Karaes / Portable    : 29-038
CHATEAU FORT  ( DFCF )
LOCKELTAZ  : 29-082 (new one) TM5BZH / P  30/05/2019
CALGRAC'H ( KERNIC )   : 29-083 (new one) TM5BZH / P  31/05/2019

C'est justement parce que je passe beaucoup de temps à écouter (depuis longtemps et dans tous les modes) que je peux me permettre de pointer du doigt ce qui me semble sortir du radio-amateurisme. J'ai aussi fait du portable en HF et en VHF. J'ai ainsi vite compris que remplir un log facilement n'apporte rien s'il n'y a pas un but technique derrière ou une démarche qui sorte de l'ordinaire.

Ma question est toujours : Pourquoi devenir radioamateur si c'est pour faire comme les cibistes ?

73, Fred.

allumer votre radio et écoutez, près de 5000 QSO sur toutes bandes 🙂 et uniquement 1 h par jour sur les sites DFCF 
Une expédition ne se fait pas avec un crayon


 

Share this post


Link to post
F4DBD
à l’instant, F6DXE a dit :

allumer votre radio et écoutez, près de 5000 QSO sur toutes bandes 🙂 et uniquement 1 h par jour sur les sites DFCF 
Une expédition ne se fait pas avec un crayon

Mais où est le mérite là dedans ? Accumuler des QSO dans un endroit aussi touristique apporte quoi comme satisfaction à un technicien ? où est la nécessité d'être radioamateur pour faire cela ?

Citation

Pour moi un radio amateur est quelqu'un qui aime la radio et non son clavier.

Un radioamateur c'est quelqu'un qui s'intéresse à la radioélectricité. Ce n'est pas que moi qui le dit, c'est inscrit noir sur blanc dans notre règlementation. 

C'est très différent d'un auditeur de radio broadcast...

il y a 10 minutes, F6DXE a dit :

Je n'aime pas beaucoup votre ségrégation sur les indicatifs récents, cela me rappel les anciens à 2 lettres qui n'aimaient pas les F6.

Je ne vois pas de quoi vous voulez parler. J'ai été F0 et je suis F4, alors croyez moi je serai bien mal placé pour dénigrer un indicatif. Ce sont des individus et des agissements que je critique, uniquement cela. J'exprime mon opinion conformément à la liberté d'expression. Aucune sorte de ségrégation, diffamation etc. Relisez mes messages et vous comprendrez que c'est tout le contraire.

73, Fred.

Share this post


Link to post
F6DXE
il y a 7 minutes, F4DBD a dit :

Mais où est le mérite là dedans ? Accumuler des QSO dans un endroit aussi touristique apporte quoi comme satisfaction à un technicien ? où est la nécessité d'être radioamateur pour faire cela ?

Un radioamateur c'est quelqu'un qui s'intéresse à la radioélectricité. Ce n'est pas que moi qui le dit, c'est inscrit noir sur blanc dans notre règlementation. 

C'est très différent d'un auditeur de radio broadcast...

Je ne vois pas de quoi vous voulez parler. J'ai été F0 et je suis F4, alors croyez moi je serai bien mal placé pour dénigrer un indicatif. Ce sont des individus et des agissements que je critique, uniquement cela. J'exprime mon opinion conformément à la liberté d'expression. Aucune sorte de ségrégation, diffamation etc. Relisez mes messages et vous comprendrez que c'est tout le contraire.

73, Fred.

Nous vivons dans des mondes différents et ne parlons pas la même langue,
Je vous souhaite plein de bonne conversations 

Cordialement

Didier F6DXE

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a 2 minutes, F5TYH a dit :

Bonjour Françis .

Dans tes propos , tu soulève un problème que j'ai constaté bien des fois :

Effectivement , une jeune (ou moins jeune)  qui voulait "se faire la main"  et se former pouvait acquérir du matériel kaki de surplus qui était , à cette époque , quasiment vendu au poids et , après il fallait mettre les mains dans le cambouis pour en sortir quelque chose . Mais ça c'était avant !!!

Du matériel radio de surplus militaire il en existe encore pas mal , il existe toujours des boutiques spécialisées pour ça mais à quels prix !!!! le moindre petit récepteur de trafic de surplus atteint des prix astronomiques , aussi  voir plus cher qu'un ikénasu sur le marché de l'occasion. Les collectionneurs de miltaria y sont pour quelque chose dans cette inflation galopante . Avant , pour ce genre de matériel , c'était , à mon avis , sa fonctionnalité et non l'objet qui en faisait le prix . Maintenant , avec la mode du militaria et de ses collectionneurs , c'est d'abord l'objet qui en fait le prix et , le collectionneur qui en a fait l'acquisition  au prix fort , se dépêche  de le ranger avec les autres sur une étagère ou il prendra la poussière des années durant . J'en ai connu un , qui est hélas , passé QRT et , après sa mort , tout est passé à la benne , ses héritiers ignorant à quoi servait cette "ferraille".

Ce que je veut dire , en résumé , dans le temps , un jeune désargenté pouvait se mettre à la radio pour un cout modique mais avant d'arriver à ses fins , il était obligé de se former , d'apprendre "comment ça marche" puis de modifier son appareil avant de pour l'utiliser. Maintenant , pour le prix du matériel de surplus , il peut avoir, en occasion, un ikénasu tout prêt "yapukabrancheretçamarche" . Pourquoi voulez vous qu'il s'embête ??

 

Ah mais je suis d'accord !

Ce qu'il faut retenir du passé ce n'est pas le matériel, mais la démarche. Quant on veut, on peut. Si on veut seulement "causer dans le poste", il suffit de sortir une carte bancaire et le monde s'ouvre à vous. :lol:

Maintenant, dans l'évolution du radio-amateurisme depuis les années 60, il faut noter quelques charnières techniques et réglementaires :

- le développement de la SSB au détriment de l'AM : l'utilisation du BCL familial n'était plus possible pour découvrir les radioamateurs.

- l'arrivée des transceivers SSB japonais à un prix abordable : la phonie devenait presque aussi efficace que la télégraphie pour le DX mais au détriment de l'économie de mots et de la rigueur des transmissions, ce qui a conduit aux excès que l'on connait. C'est à ce moment que la "CB-isation" du radio-amateurisme a commencé.

- l'arrivée d'internet : les discussions techniques se sont déplacées appauvrissant ainsi encore plus le contenu des QSO.

- l'arrivée de la téléphonie mobile : cumulé à internet, cela a effacé le côté magique de la radio.

- la suppression de la télégraphie à l'examen : cela a supprimé un filtre fort utile qui décourageait les moins persévérants tout comme la gymnastique décourage les candidats au judo ou au karaté, et dont l'apprentissage créait une période d'immersion chez les radioamateurs, période fort utile pour apprendre bien d'autres choses.

- la création de licences novices mal foutues car sans limitation de temps : cela a démotivé les candidats en leur laissant croire que l'examen était facile et surtout cela a installé des novices dans un statut de sous-radioamateurs définitifs ayant arrêté le voyage en cours de chemin.

- l'arrivée des transceivers à couverture générale : cela a permis aux cibistes de s'équiper comme des radioamateurs et de se répandre sur des bandes de fréquences auxquelles ils n'ont pas droit. Côté radioamateurs, cela a facilité les comportements de cibistes, cela a multiplié les possibilités de trafic, donc la recherche d'antennes commerciales large-bandes forcément moins efficaces, donc l'utilisation d'amplificateurs de puissance, donc la dégradation des conditions générales de trafic.

- l'examen QCM : tel qu'il est conçu, sa réussite n'est en rien la garantie, même imparfaite, qu'un réel niveau de connaissances est atteint. Et comme la pratique du trafic radioamateur ne parvient plus à transmettre des compétences ni des valeurs, le but d'un examen n'est plus atteint.

- l'accès au décamétrique pour tous : cela a vidé la bande VHF et donc anéanti la construction / expérimentation assez facile.

- le développement des concours et diplômes en tout genre : cela ne laisse plus la place à ceux qui préfèreraient faire des QSO différents et dans des modes différents sans être empêchés ou perturbés.

- le développement des communications dites numériques :  deux cas possibles; l'un celui d'opérateurs simples utilisateurs un peu avertis et donc dépendant de ce que leur offre le marché, l'autre celui d'opérateurs compétents, donc instruits, forcément rares vu le niveau requis en la matière, bien supérieur à ce qu'il faut savoir maîtriser pour construire du matériel analogique de base.

- tout dernièrement, la suppression de la taxe annuelle : sauf sursaut de l'administration, cela va conduire à une banalisation du radio-amateurisme par la non maîtrise des informations concernant les radioamateurs. Et chacun sait que l'anonymat conduit souvent aux pires excès. Par ailleurs, cela retire probablement aux radioamateurs le contrat les liant à l'administration par le paiement du prix des privilèges qui leur sont accordés, mais c'est une histoire de droit qui n'intéresse pas les consommateurs de spectre que nous sommes devenus.

Arrivé à ce point, est-il encore raisonnable de rêver d'un radio-amateurisme qui ouvre encore l'esprit vers l'expérimentation ou bien faut-il se résoudre à le voir sombrer sous le poids du nombre de ces nouveaux pratiquants qui ne sont que des consommateurs de loisirs à orientation technique ? :rolleyes:

Je crois tout de même qu'un changement est en train de se produire car de nouveaux adeptes arrivent maintenant depuis ces toutes dernières années, certes au compte-gouttes. Porté par la vague du numérique, alimentés jusqu'à leur porte par le commerce chinois, souvent mieux éduqués que la génération qui les a précédés, ils sont porteurs d'avenir car ils disposent du même esprit expérimentateur que ces radioamateurs du XXe siècle qui constituaient une station radio de bric et de broc. Il faut donc s'efforcer de les reconnaitre, de les évaluer un peu, puis de les aider à se former. Perdre du temps à répondre aux sempiternelles questions posées ici sur le matériel commercial est une perte de temps et un effort stérile. Par contre, faire savoir ce qu'est le vrai radio-amateurisme et aider ceux qui le méritent en leur procurant ce qui leur manque pour alimenter leur boite à composants et leur cerveau me paraît bien plus constructif. Avec ou sans l'aide d'une association quelconque, à plus forte raison si elle pense plus à elle-même qu'aux radioamateurs.

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F4HTQ
Posted (edited)
Il y a 1 heure, F6AWN a dit :

Je crois tout de même qu'un changement est en train de se produire car de nouveaux adeptes arrivent maintenant depuis ces toutes dernières années, certes au compte-gouttes. Porté par la vague du numérique, alimentés jusqu'à leur porte par le commerce chinois, souvent mieux éduqués que la génération qui les a précédés, ils sont porteurs d'avenir car ils disposent du même esprit expérimentateur que ces radioamateurs du XXe siècle qui constituaient une station radio de bric et de broc. Il faut donc s'efforcer de les reconnaitre, de les évaluer un peu, puis de les aider à se former....

Bonjour Francis,

Oui, c'est quelque chose que l'on remarque de plus en plus. Ces recrues, généralement bien plus jeunes que des anciens cibistes qui tentent d’accrocher la licence, nous viennent des milieux Makers/Hacker et possèdent la culture du logiciel libre ( création et partage) qui est au fond la même que celle qu'ont eu les radioamateurs constructeurs. Leur culture en "analogique" est proche de zéro, mais ils compensent plutôt bien en travaillant en numérique (et software), domaine ou ils sont souvent très à l'aise.Ce ne sont généralement pas des fous d’accumulation de QSO. Cette génération construit plus que la mienne, a un niveau même incomparable. Honnêtement je suis optimiste pour l'avenir.

David.

 

Edited by F4HTQ
  • Merci ! 2

Share this post


Link to post
F5PNI

Mais qui vous affirme et que sera leur envie de devenir radioamateur pour autant.

Cette spéculation est hors sujet.

Notre avenir dans votre vision passe par des personnes effectivement très douées, mais qui n'ont que faire de notre autorisation des bandes qui nous sont allouées.

Leurs domaines d'application n'ont pas obligatoirement de bandes radio ou si peu...

Share this post


Link to post
F4HTQ
Posted (edited)
il y a 6 minutes, F5PNI a dit :

Mais qui vous affirme et que sera leur envie de devenir radioamateur pour autant.

Cette spéculation est hors sujet.

Notre avenir dans votre vision passe par des personnes effectivement très douées, mais qui n'ont que faire de notre autorisation des bandes qui nous sont allouées.

Leurs domaines d'application n'ont pas obligatoirement de bandes radio ou si peu...

Je parle de personnes qui sont déjà radioamateurs. 

Il est probable que vous le remarquiez pas trop qu'ils sont la, vu qu'ils n’achètent pas grand chose en matériel commercial. 

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
F6AWN
Il y a 3 heures, F6DXE a dit :

Pour moi un radio amateur est quelqu'un qui aime la radio et non son clavier.

 

Didier, pouvez-vous préciser ce que vous entendez par "aime la radio" ?

 

Quant à l'usage du clavier, c'est mal venu de vouloir le rejeter depuis l'arrivée de tous ces nouveaux transceivers que l'on peut connecter à un ordinateur, à internet, et ces modes qui nécessitent justement l'utilisation d'un clavier et d'une souris. Autant vouloir bannir l'utilisation du Bencher pour faire de la télégraphie en code Morse ! :P

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5TYH
il y a 54 minutes, F4HTQ a dit :

Bonjour Francis,

Oui, c'est quelque chose que l'on remarque de plus en plus. Ces recrues, généralement bien plus jeunes que des anciens cibistes qui tentent d’accrocher la licence, nous viennent des milieux Makers/Hacker et possèdent la culture du logiciel libre ( création et partage) qui est au fond la même que celle qu'ont eu les radioamateurs constructeurs. Leur culture en "analogique" est proche de zéro, mais ils compensent plutôt bien en travaillant en numérique (et software), domaine ou ils sont souvent très à l'aise.Ce ne sont généralement pas des fous d’accumulation de QSO. Cette génération construit plus que la mienne, a un niveau même incomparable. Honnêtement je suis optimiste pour l'avenir.

David.

 

Bonjour , David

Effectivement je trouve que c'est une bonne chose . Je pense surtout à nos bandes UHF et SHF qui sont sous utilisées.

Je vous donne mon avis , qui n'engage que moi 😉,qui dit numérique et , au train de l'évolution de cette technologie, nous aurons toujours besoin de plus de débit  et , par conséquent , toujours plus de bande passante , chose qu'il est impossible à obtenir en HF et en VHF mais réalisable en UHF et SHF

Cordialement

Luc

 

  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a 33 minutes, F5PNI a dit :

Mais qui vous affirme et que sera leur envie de devenir radioamateur pour autant.

Cette spéculation est hors sujet.

Notre avenir dans votre vision passe par des personnes effectivement très douées, mais qui n'ont que faire de notre autorisation des bandes qui nous sont allouées.

Leurs domaines d'application n'ont pas obligatoirement de bandes radio ou si peu...

 

On peut parfaitement transposer votre remarque au soi-disant vivier des cibistes des années 80 et 90 : pourquoi auraient-ils dus avoir forcément envie de devenir radioamateurs ? La preuve que non puisqu'ils étaient un ou deux millions en France et que nous n'avons jamais dépassé environ 20000 licenciés radioamateurs pour décroitre ensuite jusqu'à environ 12000. Et ce malgré l'attrait des bandes qui nous sont attribuées et du matériel que nous avons seuls le droit d'installer et d'utiliser !

Cette spéculation est au contraire en plein dans le sujet d'aujourd'hui et je devine aussi ce qui peut déranger ceux qui craignent les comparaisons : "passer par des personnes effectivement très douées", que pour ma part je qualifierai plutôt par "des personnes effectivement un peu intelligentes et travailleuses", peut comporter un risque. ;)

Inspirons nous plutôt d'une phrase de l'un de nos illustres prédécesseurs :

Genie-Inspiration-Transpiration_Thomas_Edison.jpg.5d660a71e1df5d444e90b7da2300ffd8.jpg

 

Il suffit donc de choisir des candidats capables d'être un peu inspirés, et de les faire ensuite transpirer !

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5PNI
Posted (edited)

J'arrête là, vous aurez toujours la ou les phrases pour essayer de prouver que vous avez toujours raison. C'est lassant. Vous n'écoutez que votre "bonne parole".

Dans ce cas présentez vous à l'association nationale, au lieu de décrier sans cesse les agissements de celle-ci.

Arrêtez d'assassiner tel ou tel et faites les choses au niveau national pour  qu'elles aillent dans le sens que vous voulez lui donner, ou passez votre chemin et faites autre chose.

Sur ce, je vais m'occuper et arrêter de lire vos discours de GJ aigri.

Edited by F5PNI
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F6AWN
Le 31/05/2019 à 17:23, F5PNI a dit :

...vos discours de GJ aigri.

 

C'est curieux comme comportement de qualifier un interlocuteur de "Gilet Jaune aigri", si j'ai bien deviné votre pensée, alors que tout ce qu'il écrit vous paraît, à tort, méprisant et élitiste. C'est le monde à l'envers ! :lol:

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...