Jump to content
F6HCM

La France propose le 2m pour les services aéronautiques

Recommended Posts

F5PNI
Posted (edited)

Et c'est reparti, toujours la vision avec des oeillères très étroites.

Si on vous coupe la main, vous allez moins bien pouvoir faire certaines choses.

Si vous estimez que le trafic radio, donc l'émission sur les bandes qui nous sont allouées est inutile, sauf pour tester vos bidouilles à base d'imports chinois divers et varié et ensuite mettre au placard pour recommencer à importer des modules ou bricoles chinoises et ainsi de suite.

Vous avez raison, nous n'avons nul besoin de bandes de fréquences, que l'administration les reprennent, ça nous est inutile.

Mais de toute façon dans vos propos, vous donnez un non sens, il ne faut pas acheter chez les commerçants (dites nous lesquels (France/Europe ?)), mais vous achetez à veut en vla sans payer une seule taxe d'importation, des bricoles faites par l'asie (Chine), là c'est normal !!!

J'aimerai bien comprendre votre raisonnement et savoir comment vous pouvez lui faire tenir la route...

L'utilisation des bandes radios est faite pour expérimenter, mais aussi pour échanger, progresser, faire progresser, ça vous avez l'air de ne pas vouloir en entendre parler.

Soit avec du matériel de construction personnelle, soit avec du matériel commercial, libre à chacun, l'un n'empèche pas l'autre et inversement, certains commencent avec du matériel commercial et ensuite effectuent une réalisation , en complément de leur station radio, ou pour les plus performants en remplacement progressif de l'ensemble du matériel de type commercial.

Et d'autres commencent par le matériel qu'ils ont construit et avec l'âge, prennent du matériel commercial, car ils n'ont plus l'envie de fabriquer, mais peuvent toujours converser, échanger leur expérience, faire progresser les autres, les conseiller. C'est ça aussi le radioamateurisme, il me semble l'avoir déjà exprimé sur un autre sujet... Mais à quoi bon, puisque votre dictature du montage à tout prix, pour finir au placard est la seule valable.

Continuez dans ce sens et à vous lire, et bien nous ne serions pas 12000 en déclin pour diverses raisons, mais 120, les plus techniciens, qui n'enverraient des porteuses de quelques milliwatts, sur des charges non rayonnantes, sur 1 fréquence, allez peut-être 2, des fois que la première ne soit pas possible à cause d'une utilisation secondaire et que l'émission d'un statut primaire risquerait d'être perturbée par la votre. Mort de rire... 

 

Autant dire que le statut de "Radioamateur" est totalement inutile, à moins que vous attendiez une éternelle reconnaissance de je ne sais qui ou quoi!!!

Point besoin de passer de licence, continuez à bidouiller dans votre coin, discuter sur les forum, commander en masse en chine. Je ne vois pas l'intérêt d'avoir passé une licence radioamateur, vous pouvez très bien le faire sans...

Edited by F5PNI
  • Message intéressant 1
  • Inutile ou HS 4

Share this post


Link to post
F4HTQ
Posted (edited)
Il y a 1 heure, F5PNI a dit :

Et c'est reparti, toujours la vision avec des oeillères très étroites....

En parlant d'oeillères..

Je vais vous donner de la matière à réflexion.

si on prend toutes les fréquences actuellement attribuées à la téléphonie mobile en France, on arrive a cumuler 800MHz de bande passante éparpillés entre 703 MHz et 2690MHz.

Nous avons 60 Millions de français, qui se partagent ces 800MHz, ça fait du 13Hz en moyenne par tête.

Si on prend toutes les bandes OM jusqu'a la bande des 13cm, on arrive a un cumul de l'ordre de 230MHz.

nous sommes 15000 sur ces 230MHz, ça fait 15KHz par tête. 

Nous avons donc droit "en moyenne" à 1000 fois plus de bande passante que le citoyen "moyen".

Si maintenant je suis un politique qui doit œuvrer dans l’intérêt général, et que je me retrouve dans la situation ou ce spectre est une ressource rare ( ce qui semble être de plus en plus le cas comme rappelé quelques messages plus haut), à moins d'être totalement demeuré je ne comprendrait pas que certains individus aient droit à 1000 fois plus de ressources  que d'autres pour faire la même chose, c'est à dire "'communiquer entre eux".

Garder ce spectre de fréquences pour de la "communication de loisir" c'est juste indéfendable. Et donc je n'imagine pas que quelqu'un qui tenterais quand même de le défendre avec cette approche puisse être pris au sérieux.

Et je ne parle même pas de l'utilisation de cette ressource pour courir après des "diplômes", vous imaginez l'effet dans la tête du décideur.. "vous allez pas me croire !! ces fadas ne s'en servent même pas pour communiquer".

Et nous serions 10 fois plus nombreux que le problème serait exactement le même.

Il nous faut donc que nous ayons autre chose à montrer, un apport "social" qui pourrait ressembler à un début de justification de cet accès  privilégié aux  ressources.

Et mis à part l'aspect pédagogique et l'expérimentation scientifique et technique, je ne vois vraiment pas ce que nous avons à proposer.

Ceux pour qui l'occupation principale est la communication de loisirs seraient donc bien inspirés de ne pas taper sur ceux qui font la promotion de la partie technique de l'activité, car j'ai l'impression qu'ils sont la seule issue pour que notre loisir puisse perdurer sur le long terme.

Bonne soirée.

David.

PS: vous connaissez quelqu'un qui à changé d'avis suite à une discussion en ligne ? et pourtant on continu, c'est assez amusant.

Edited by F4HTQ
  • Message intéressant 1
  • Merci ! 5

Share this post


Link to post
F5PNI

C'est amusant vous trouvez, moi je trouve que votre manière de penser est vraiment cloisonner.

Vous ai-je parler de communication de "loisir", non il me semble, reprenez ce que j'ai écrit et veuillez faire l'effort de comprendre, juste un peu une fois, je n'en demande pas plus car apparemment pour vous c'est compliqué de voir autrement que par VOTRE définition unilatérale.

Donc je pense que vous communiquez, partagez autrement, par d'autres supports. Donc effectivement, rien ne sert de se battre et d'essayer de conserver des bandes.

C'est prendre ceux qui se sont battus depuis plus de 50 ans pour les avoir, sont ou ont été de pauvres imbéciles.

Vous les insultez par ce comportement.

Mais vous avez probablement raison, nous sommes tous les autres, ceux qui ne voient pas comme vous, comme votre façon de penser, de pauvres ignares, voir peut-être de pauvres cibistes améliorés, mais si peu!!!

Méditez, remettez vous en question, car je pense que vous cherchez un faire valoir qui signifie que vous avez dû louper quelque chose avant !!!

  • Merci ! 1
  • Inutile ou HS 5

Share this post


Link to post
F4HTQ
Posted (edited)
il y a 35 minutes, F5PNI a dit :

C'est prendre ceux qui se sont battus depuis plus de 50 ans pour les avoir, sont ou ont été de pauvres imbéciles.

Vous les insultez par ce comportement.

C'est tout le contraire. Je vous laisse chercher pourquoi.

il y a 35 minutes, F5PNI a dit :

Méditez, remettez vous en question, car je pense que vous cherchez un faire valoir qui signifie que vous avez dû louper quelque chose avant !!!

Et ça fini par une attaque personnelle, comme souvent. 

Vous voulez quoi au juste que j'étale un CV ou présente des accomplissements professionnels ? on est pas la pour ça, ça n'a pas de sens.

Je vais stopper la pour ma part, c'est stérile et ne peut amener que la frustration. Ce n'est visiblement qu'un sujet de discordes, ce qui est pénible pour tout le monde.

Je continuerai a œuvrer  dans le sens qui me semble propice pour assurer un avenir à cette magnifique activité. Peut être ne mesurons nous pas vraiment la valeur de ce que nous avons entre les mains ?

Bonne soirée.

David.

Edited by F4HTQ
  • Message intéressant 2

Share this post


Link to post
F5PNI
Posted (edited)

j'arrête là aussi, c'est un dialogue de sourd !

L'attaque ne vous parait personnelle que si elle vous touche vraiment, maintenant à vous de méditer sur le sens donné et ne pas chercher la signification au premier degré.

73 et bonne continuation dans votre ligne de conduite...

Cette fois je n'interviendrai plus sur aucun sujet, je ne suis pas dans le moule de cette caste que vous voulez donner au mot radioamateur.

quand aux autres qui votent pouce vers le bas, allez y exprimez ce qui ne vous convient pas, faites le en MP si besoin, je suis ouvert à vous écouter si vous avez des arguments qui tiennent la route hormis vos lignes directrices de type M. je sais tout et les autres sont des ignares !

exprim.JPG

Edited by F5PNI
  • Inutile ou HS 2

Share this post


Link to post
F6FER

Bonsoir

J'ai voté "inutile" tout simplement car sur un forum de discussion,  il ne me parait pas utile de déconsidérer les autres intervenants, de les traiter de "bidouilleurs", de les accuser de ne rien comprendre, de porter des oeillères,  blablabla ....

ça ne sert à rien pour faire avancer la discussion et ça rend dérisoire tout ce que vous pourriez avoir à dire d’intéressant. Au bout de 3 lignes on a compris par avance la teneur du message et on passe à autre chose.

Avis personnel bien sûr.

73

Roger

  • Message intéressant 3
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
BEZOMBES Jean-Louis

Bonjour

Les radio amateurs ont un formidable terrain de jeu qui leur est reservé dans le cadre des bandes de fréquences qui leur sont allouées. Même si le contenu des communications fixées par la réglementation radio amateur peut sembler limité, le champ d'action est très vaste, et ce forum devrait être un lieu d'échange et partage. La diversité des activités de chacun est complémentaire et doit permettre de justifier et defendre l'esprit radio amateur.

Pour certains c'est de faire un maximum de QSO, de manière individuelle ou de contest, sans forcément s'interesser à la technique du transceiver; pour d'autres c'est expérimenter, realiser des sous ensembles radio fréquence  peu importe que ça soit à base de composants élementaires, ou de sous ensembles existants ( chinois ou pas...);  pour d'autres developper du logicel autour de plateforme SDR ; d'autres essayer d'établir des records de distance en millimétrique,  d'autres aller faire 4 heures de randonnée installer leur station mobile dans un col...Certains aiment aussi simplement se retouver sur la même fréquence meme heure  pour partager leur passion et leur amitié.

C'est la somme tout ça qui fait la richesse du radio amateurisme et qui devrait permettre de défendre nos bandes.

73

Jean-Louis

  • Merci ! 4

Share this post


Link to post
F6BHW

Bonjour,

Au delà des polémiques ; Il faut simplement regarder les faits :

 1/ il est indiscutable que le radioamateur de 2019 n’a rien à voir avec le radioamateur de 1960 …

 2/ le radioamateur de 2019 est dans sa grande majorité un utilisateur de matériel commerciale. Matériel très sophistiqué ou la très grande majorité de radioamateur de 2019 n’a pas les équipements, ni les connaissances techniques pour dépanner.. D’où ce coté uniquement utilisateur mise en avant et renforcé par le coté CB …

 3/ le tournant utilisateur de matériel a été pris évidemment suite aux évolutions technologiques et à l’option des associations qui voyaient dans l’effondrement entre 1990 et 2000 de la CB (4 millions de Cibistes en France en 1990) une réserve importante et ont imposé une réglementation favorable a cette évolution ; classe novice etc … (Ce point est essentiel et incontestable.)

 4/ Mais une autre option était possible pour conserver une activité radioamateur plus technique. Mais cette option n’était pas favorable aux associations !.. (Décroissance des membres de l’association par effet mécanique)

 5/ le système des associations a donc très bien fonctionné a court terme car lors de la réorganisation des radiocommunications (loi de 1990) la CB s’effondre et une partie des cibistes se dirige normalement vers le radioamateur … (le cadre réglementaire est favorable pour les accueillir …

 6/ la situation actuelle était donc inscrite dans les décisions réglementaires prises entre 1980 et aujourd’hui (je rappelle qu’en 2018/ 2019 cette stratégie associative continue ; il y a la suppression de la taxe, la demande d’ouverture de l’activité radioamateur aux non titulaires du certificat et l’interconnexion avec internet. Ces évolutions risquent de vider de sa substance encore un peu plus et plus rapidement le monde radioamateur…)

 7/ Conclusion : la politique à court terme des associations, les évolutions technologiques  et les contraintes nouvelles techniques et économiques, parfaitement expliquées dans des messages ci-dessus, implique qu’a moyen terme le monde radioamateur va revenir quantitativement au mieux a ce qu’il était il y a 50/60 ans ou simplement disparaitre partiellement …

 Je rappelle que le monde CB de 4 millions en France en 1990 s’est effondré en quelques années. Les nouveautés technologique (Smartphone, réseaux sociaux et internet actuels sont plus adaptés a la « communication » que la bande CB ou les bande de fréquences radioamateurs il est donc prévisible que cette population nouvelle quitte partiellement le monde des bandes des fréquences des services d’amateur comme elle a quitté la bande 27 MHz CB entre 1990 et 2000.

 73,  Robert f6bhw

 

  • Message intéressant 1
  • Merci ! 2

Share this post


Link to post
F1PSH

Le débat est en train de dévier, à savoir à quoi cela sert il de défendre nos bandes si les radioamateurs disparaissent... Ce qui amène à répondre à la question est ce que le radioamateurisme intéresse encore les jeunes ?

Le radioamateurisme est une activité scientifique, je rangerai cela comme une activité culturelle scientifique. Nous devons développer les sciences, nous devons amener les femmes à entrer dans le domaine scientifique, ce sont des priorités pour une nation, ceci est valable au niveau de l'Europe, du vieux continent. Si nous ne faisons pas ça alors nous serons dépassé par la Russie, le Japon et les USA et c'est déjà le cas...

Vous dites aujourd'hui on achète son poste... Les postes sont japonnais... Les composants chinois... Existe t'il un équivalent français ou européen ? Non parce que personne dans la vieille Europe ne croit plus à ses propres forces...

Au delà de ces considérations politiques, il y a des constats, que l'on peut juger déplorables ou normal ou encore inévitables, mais ce sont des faits :

  • L'électricité ne fait plus partie des programmes du collège et n'est presque pas abordée au lycée section scientifique
  • Les logs, exponentielles ne font plus partie des mathématiques du tronc commun et sont abordés de façon superficielle comme un bouton à utiliser de la calculatrice
  • La prochaine réforme du bac met les mathématiques et les sciences comme des options facultatives
  • Aujourd'hui un ingénieur qui sort d'une école ne sait pas ce qu'est un oscilloscope...

L'enseignement de la radioélectricité, ses applications pratiques avec des montages simples en électroniques, intéressent les jeunes qui ne sont absolument pas blasés du tout par internet et les réseaux sociaux, ils sont face à ces moyens de communication bien plus critiques que nous pouvons l'être... Nous avons donc une place à prendre dans le cursus de formation des jeunes.

Evidemment un jeune qui apprend par coeur réussira l'examen de la licence HAREC, mais il en fera quoi de cet examen s'il n'a pas les compétences techniques, les moyens mathématiques de comprendre ce qu'il a appris bêtement pour répondre à des QCM... Le but d'enseigner la radioélectricité à l'école ce n'est pas de faire des licenciés radio à tous prix c'est de développer cette culture scientifique qui va ouvrir l'esprit des gens, qui va leur faire découvrir un autre monde, qui va leur donner des valeurs qui sont les nôtres (pas celles de tous mais une grande majorité)

Non le radioamateurisme n'est pas de la communication de loisir comme chacun s'époumone à le dire... Le radioamateurisme est un service de l'état, et nous nous devons de transmettre aux jeunes notre savoir. On fête aujourd'hui les 75 ans du débarquement de la 2ème guère mondiale, y a t'il seulement eu des reportages sur les transmissions pendant cette guerre ? On parle bien du discours du 18 juin mais comment a t'il était diffusé ? Comment les résistants communiquaient ils ?

Dans une discussion entre amis, quelqu'un faisait remarquer qu'avec son téléphone portable on savait à tout instant où il était, que toutes ses conversations et échanges SMS, Skype et autres étaient enregistrées et que si la guerre revenait comment les résistants feraient ? La réponse est simple il faudra revenir à des moyens de communications comme les radioamateurs...

Comment communiquer sans passer par Google ? Devenez radioamateur !

Je le répète un état qui a de nombreux radioamateurs, est un état indépendant du point de vue de ses communications. Les radioamateurs sont capables de transmettre en télévision numérique, audio numérique, ils sont capables de transmettre des données en haut débit, ils ont leurs propres satellites et tout ça sans passer par Google et les datas center... Nous avons un avenir, encore faut il se donner les moyens de transmettre notre savoir.

C'est vrai je le reconnais je ne suis pas personnellement capable de concevoir un émetteur, mais je sais construire une antenne... Je sais faire des tas d'autres choses, comme des logiciels... Il faut de tout pour faire un monde chacun amène sa pierre à l'édifice...

  • Message intéressant 3
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F5BCZ
Posted (edited)
Le 13/06/2019 à 10:58, F6AWN a dit :

Bonjour,

@F5BCZ

Efforcez-vous d'être un peu cohérent ! Vous qualifiez mon précédent message "d'Inutile ou HS" et vous n'hésitez pas à déclarer "message intéressant" celui de F6CER qui débute par "Francis a raison". Vous n'avez pas vraiment l'air de savoir ce que vous voulez, hi...

Francis, F6AWN

Bonjour Francis, je pensai naïvement que l'option faite par ce site de ne pas intervenir directement dans les sujets afin de ne pas alimenter la polémique (ce que je fais d'une certaine façon en vous répondant ici HI)  était la possibilité de s’intéresser sans y participer !

Néanmoins puisque vous m'interpellez publiquement je me dois de vous répondre.

Ce que que je n'aime pas dans vos réponses, c'est parfois vos propos, mots ou phrases belliqueuses, je vous rassure vous n'êtes pas le seul sur ce site, mais venant de vous je suis plus ennuyé, je pense que vous vous êtes enfermé  dans une sorte de jeu provocateur, votre message me concernant en témoigne, c'est bien dommage car j'ai souvenir de conversations techniques très intéressantes avec vous sur l'air (contrairement à d'autres je vous ai contacté plusieurs fois en radio) dans les années 2000 et en PHONIE (vous qui ne jurez que par la CW HI), de plus vos réponses à mes interrogations techniques sur ce même site ont toujours étaient judicieuses.

Mon avis est que vous vous discréditez  alors que vous avez tant à offrir de manière plus constructive et surtout plus modéré car vos arguments ne sont pas sans intérêts, je peux comprendre votre exaspération du radioamateurisme tel qu'il est devenu mais vos divers interventions ont tendances à desservir la cause plus qu'à la faire évoluer, par le passé j'ai également fait l'erreur d'intervenir sur des forums tel que vous le faites avant de m’apercevoir que je tombais dans un piège verbeux, mais depuis j'en suis guéri., bref ! Sur le fond je vous rejoins fréquemment mais pas sur la forme !

Cordialement

John

Edited by F5BCZ
  • Message intéressant 2
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F4HVY

Evitons le nivellement par le bas style éducation nationale : Si c'est trop dur , ne faite pas d'efforts...baissez le niveau....!

  • Merci ! 3

Share this post


Link to post
F6CRH

Allez les OM'S pleurez pas vos jouets oubliés depuis belle lurette ! Autant que le 144 mhz serve à quelque chose plutôt qu'à sentir le moisi ! Et je suis un OM comme vous depuis 1972 !  

Share this post


Link to post
TK5MO

Bonjour.

Les fréquences aéronautiques faisant partie intégrante de mon domaine pro, je n'ai pas eu pour le moment d'infos concernant cette extension de bande, et je pense que cela sera diffusé très rapidement à notre niveau. Toujours est il que pour le moment et pour les 3 ans qui suivent, on est en train d'augmenter le nombre de canaux de communication VHF/AM en déployant un espacement à 8.33 KHz (au lieu des 25 KHZ) dans la portion 118 à 137 MHz.

Ce n'est pas si simple pour diverses raisons techniques et c'est pas mal de boulot à mon niveau. Effectivement, il peut y avoir un besoin pour des opérations aéronautiques "annexes", et la bande des 2m cadre assez bien avec les possibilités de nos émetteurs/récepteurs actuels, sans compter les systèmes d'antenne qui couvrent en large bande. 

Que dire ?  Je rejoins assez Françis dans sa remarque concernant l'utilisation des bandes VHF, et de la course au décamétrique. Depuis des décennies, force est de constater que c'est vide en VHF, et que les expérimentateurs sont montés plus haut en fréquence. On a obtenu effectivement une multitude de bandes qui sont quasi désertes, tant il est plus confortable d'effectuer un QSO sur déca (entre 80 et 15m) que de faire du 10m et au dessus.

Le fait qu'il n'y ai plus de taxe ne changera que peu la donne, et gageons que cette taxe pourra revenir demain...Il suffirait de l'augmenter significativement pour qu'elle n'entre plus dans le champ d'application de la gratuité évoquée. Imaginons 200€/an et par OM (on est au moins 10000), soit 0.55 €/j cela ferait tout de même une somme rondelette.de 2 M€ qui servirait bien à quelque chose. Quand on passe le plus clair de son temps à s'expédier des banalités sur les ondes, on ne pourra maintenant plus argumenter que "nous expérimentons pour la science". Ce discours fera sourire, et effectivement, j'ai bien remarqué qu'évoquer le terme "radioamateur" ne fait plus sensation auprès des jeunes.

Donc, wait and see, mais le bon sens commanderait de revenir aux fondamentaux et de bien redéfinir notre statut et rôle d'OM.

73s

 

Dom

  • Message intéressant 1
  • Merci ! 4

Share this post


Link to post
F5AGB

Laissez tomber c'est mort.

Pour trouver des arguments pour prendre le 144, il n'y a qu'a lire ce forum !

Questions au Radioamateurs :

Pourquoi garderiez vous le 144 ?

       - Pour trafiquer: le DX, les relais, les contest. => ah oui mais j'ai lu que ce n'était pas dans la définition de ce que doit faire (être) un radioamateur, donc argument rejeté !

       - Pour expérimenter, tester des appareils, des montages  => Juste pour ça vous n'avez pas besoin de 2 MHz ! on vas réfléchir à vous laisser une fréquence unique, limitée a 100 mW, pour des test c'est suffisant.

D'autres raisons ? non ? Ok merci bande vendue !

D'ailleurs c'est valable aussi pour les autres bandes ! On ne nous laisserai que le 27 MHz , ceux qui ne font que du  trafic seraient à leur vraie place aux dire de vos puristes et pour tester des montage 27 ou 144 pas de grosses différences, ça fera bien l'affaire...

Vous êtes combien déjà ? 15000 ?

       - Non ça c'est en comptant les cibistos reconvertis, ils vont partir. Les vrais OMs, ceux qui construisent et n'occupent pas les bandes avec du trafique stupide, ça fait facilement ...quelques centaines !  => Ah oui c'est sur ça pèse lourd "rires"

Merci pour cette discussion, on vous tiendra au courant, j'ai rendez-vous maintenant avec quelques groupes industriels des telecoms et de l'aviation. Salut les comiques.

 

***Toute ressemblance avec une discussion réelle serait bien entendu totalement fortuite... lol

  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
BEZOMBES Jean-Louis

Bonjour,

 

Je serai l'admin de ce forum j'aurais supprimé cette discussion, car elle contient tous les arguments pour qu'on se fasse piller légalement cette bande! 

 

73

Jean-Louis

  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonsoir,

N'oublions pas un léger détail : Il n'y a pas que la France où il y a des radioamateurs, et la bande 2m permet de faire des QSO au-delà de nos frontières. Changer d'affectataires ne peut donc pas être une décision unilatérale franco-française. ;)

Cordialement,

Francis, F6AWN

  • Message intéressant 1
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F6ITU

 

Bonjour

Je ne suis, dans l’ensemble, pas du tout d’accord avec F1PSH, mais ses remarques sont sacrément intéressantes. J’en profite lâchement pour la contredire amicalement, et la remercie pour ses réflexions (et au passage, je soutiens mille fois sa position en faveur de l’accès aux femmes dans les disciplines et métiers scientifiques et technique)

Le fait que beaucoup achètent des systèmes d’émission Chinois ou Japonais est une conséquence économique, et ne relève pas d’une « croyance qui n’est plus ». La surindustrialisation du Japon d’après-guerre, sous la houlette de McArthur, les coûts de main d’œuvre excessivement bas et les prix tirés jusque dans les années 70-80, auquel s’ajoute le fait que la France notamment a dilapidé les subsides de son plan Marshall dans deux guerres de décolonisation, ont eu raison des productions nationales. Ce fut également le cas des fabrications européennes (rares déjà à l’époque) et US d’ailleurs. Comme le chantait Birkin, « disparu Geloso, Heathkit, Hammarlund… » . Surtout dans le domaine des produits bruns en général, et amateurs en particulier. Simple question de charges sociales et de sociétés telles que chacun de nous souhaitions la voir évoluer. Un Européen ne peut pas vivre dans le Japon des années 50 à 80, et lycée de Versailles. Et tant que l’on prône une économie de marché basée sur les services plutôt que sur la production, alias le « brick and mortar », évitons de regretter que ce « brick and mortar » soit assuré par des pays en voie de développement (ce qui était le cas du Japons d’après guerre, ce qui est le cas des Bric (Brésil Inde Chine) actuellement. D’ailleur, si la production Européenne était un catalyseur suffisant et non le prix des appareils, tout le monde s’arracherait les transceiver Hilberling.

Les changements de cap de l’Education Nationale en matière d’enseignement scientifique et technique ? Ce n’est pas non plus une cause de la régression de notre mouvement. Et j’applaudis à deux mains (si vous le voulez bien) cet allègement des math dans les lycées et collèges pour les cursus littéraires, enseignés par des ratés de Math Spé qui ânonnent leurs cours parce qu’ils n’ont pas trouvé de place au CNRS (j’exagère, mais si peu). De toute ma scolarité, je n’ai eu la chance de croiser qu’un seul prof de math pédago.

Ce qui fait le radioamateur n’est pas, en priorité, sa capacité à réciter le pont aux ânes, la table des logs ou les identités remarquables… ce qui fait le radioamateur, c’est sa curiosité et son désir d’apprendre. S’il fallait reprocher une chose à l’Education Nationale, c’est précisément qu’elle ne fait plus d’éducation (apprendre à apprendre, essentiellement), mais de l’enseignement, course imbécile aux petites croix dans les colonnes « acquis », « en cours » ou « non maîtrise », figées par un barème annuel établi par des ronds de cuirs qui imposent une doxa débile… la première fois que j’ai entendu mon rejeton me parler de « champ sémantique » en classe de CM1, j’ai failli tourner de l’œil. L’instit’ même, qui avait oublié ses bases de sémio, était bien incapable de justifier ce jargon imposé par l’académie (celle avec un petit « a »). Le « coupable », s’il doit y en avoir un, c’est le programme et l’abandon des principes éducatifs. Pas le recul des maths.

On peut fait un radioamateur d’un littéraire, heureusement. Car avant de comprendre ce qu’est une équa dif, il a étudié Démocrite et sa vision atomiste Zenon l’Ancien et sa quadrature du cercle, retenu les dangers du dogmatisme excessif des Pythagoriciens, appris la rigueur des mathématiques grâce aux stoïciens… et assimilé le désir d’apprendre en permanence. Ce qui est rarement le cas des nouvelles promos dans les classes scientifiques, lesquelles sont formatées pour atteindre un « but » final, et non une recherche de l’infini. Comment s’étonner alors que les étudiants « matheux » soient souvent dépourvus de ce gène de la curiosité ? Il s’en produit bien plus que de licenciés en Lettres, et pourtant, le monde des radioamateurs est en pleine décadence. Mais diantre, comment font ces matheux pour ne pas s’intéresser à la radio ? raisonnement bancale donc.

Quant aux nouvelles technologies de l’information, si l’on excepte ceux dont c’est le métier et la formation, force est de reconnaître que 80 % des jeunes générations ne font que les utiliser sans même en comprendre le sens et les grands principes de fonctionnement. Sont-ils critiques vis-à-vis de ces outils ? mais pas le moins du monde. Il faut, de temps à autres, participer activement à une cryptoparty pour se rendre compte que les « craintes » et les « critiques » sont excessivement superficielles et varient en fonction des titres des journaux. Pour être critique, il faut être curieux, et la curiosité exige du travail. C’est rarement le cas dans la tranche 15-35 ans.

Absence de curiosité, effectivement provoquée par l’Education Nationale je vous le concède, qui forme un matériau humain « utilisable » et non plus des esprits. Comment, dans ce contexte, ne pas comprendre que le mouvement radioamateur se soit fait déborder par cette tendance au confort intellectuel consistant à privilégier l’usage sur la compréhension du médium ? A accepter que l’examen de passage est une fin en soi et que tout effort ultérieur est inutile, puisque l’on peut se vautrer dans les concours et les QSO empilés ? Les inaugurations de forts, de fontaines et de café-tabacs, la course au contest, la justification par l’argument fallacieux et biaisé du « la radio, c’est ça « aussi » », le recours systématique aux japoniaiseries est à l’image de ceux qui sont rivés à leur smartphone pour écouler du SMS au kilo, du snapchat à longueur de journée et du facebook en mode automatique. Nous vivons dans une société d’utilisateurs qui a totalement perdu de vue le sens du « faber » latin et qui refuse de voir de l’autre côté du rideau. Peut-être parce que précisément on n’apprend quasiment plus le latin ou le grec d’ailleurs. Peut-être aussi parce qu’une éducation en silo (ah, l’obnubilation des radioamateurs pour les écoles d’ingénieurs) va totalement à l’encontre de ce que l’on appelait autrefois « faire ses humanités ».

Je cite « un jeune qui apprend par coeur réussira l'examen de la licence HAREC, mais il en fera quoi de cet examen s'il n'a pas les compétences techniques, les moyens mathématiques de comprendre ce qu'il a appris bêtement pour répondre à des QCM... ». Figurez vous que c’est exactement mon cas. J’ai bachoté, sans comprendre, et en me fichant de comprendre comme de mes premiers langes… et c’est tant mieux. Car une fois le « papier en poche », j’ai pu me dire « je peux enfin commencer à apprendre, et apprendre ce qui me passionne ». Les PLL à l’époque (maudit soit les noms de F6CER qui me plongea dans l’enfer du calcul de la boucle, de F3LG, de F3XY, d’Eugène Aisberg, lui qui disparaissait l’année même où j’entrais dans l’entreprise qu’il avait créé). Et ça n’a jamais cessé, car un examen n’est pas une fin en soi, c’est un moment d’idiotie intense dont on doit faire abstraction. Ce que les épicuriens appellent l’absinthe.

Et que l’on ne vienne pas me rebattre oneilles avec les histoires des anciens et de la dernière guerre pour « promouvoir » la radio. Cet enracinement historique relève de l’intérêt personnel de chacun et ne devrait pas servir d’oriflamme ou de justification à ce que nous sommes. De socle, certes, de référence, oui. Mais pas de titre de gloire que l’on se réapproprierait à peu de frais.

Mêmes remarques sur la justification post-apocalyptique du mouvement radioamateur. Faut-ilun conflit mondial ou une catastrophe pour recruter ? Cette promotion par le malheur, par la distillation du FUD (fear, uncertainty and doubt) va à l’encontre de l’esprit apolitique, areligieux, a-nationaliste des radioamateurs. Nous œuvrons pour un échange des savoirs et des ressources, pas pour la fabrication de bunkers et de réseaux réservés à une élite survivaliste. De toute manière, il n’existe pas, en région 1, la même intrication entre les services régaliens d’urgence et le mouvement radioamateur. J’ai été spectateur de « grandes manœuvres » adrasec, j’étais à Atlanta la semaine suivant le 11 septembre. Pas la même dimension.

Enfin, le monde radioamateur n’est pas à mettre en opposition aux Gafam en général et à Google en particulier. Le monde des Gafam ne nous concerne pas, ergo, nous ne sommes ni la réponse d’une libération de leur emprise, ni une composante d’une alternative dans le cadre des moyens de communication (nous ne sommes PAS un service de communication, mais un mouvement de recherche, d’expérimentation et d’éducation personnelle, rien d’autre). Google est une chose, Internet en est une autre, et nous ne pouvons pas vivre sans Internet. Parce qu’il est de notre époque, parce que de nombreux radioamateurs sont à l’origine de la conception de certains de ses services, parce qu’il nous permet d’échanger autre chose que des « céquiouseptantrois » abrutissants et nihilistes, parce qu’il nous ouvre des espaces d’éducation et d’enseignement inespérés, parce qu’il nous donne accès à un océan de composants, de méthode de fabrication et de bidouilles impensables il y a encore 20 ans.

 

En conclusion, je pourrais ne pas pleurer la perte potentielle du 2 mètres si elle n’était que la redite des précédentes expropriations de fréquences qu’ont dû accepter les radioamateurs depuis les années 20. Des ondes longues aux ondes moyennes plus courtes, puis aux VHF, UHF etc… En général, il s’agissait d’un « Tiens ? mais ça marche sur cette fréquence ! … pousse toi de là que je m’y mette », accompagné d’un cadeau empoisonné en compensation, une bande de fréquence toujours plus haute, réputée inexploitable… jusqu’au jour ou les expérimentateurs radioamateurs parvenaient à prouver le contraire. Redo from start.

Las, cette fois, il y a peu de chances que l’on reçoive la moindre compensation en échange d’un sacrifice même partiel du 2 mètres (je rappelle que le pays qui propose cette modification du plan de fréquence 144 MHz est le même qui s’oppose, avec la Russie, à l’exclusion de tous les autres pays, à l’extension de la bande 6m à 54 MHz).

Alors on peut regretter le passé, ça fait du bien. Il ne fallait franchement pas que les asso représentatives réclament à cor et à cris des choses improbables, telles que la suppression de la taxe, le raccordement au réseau public, et ne se livre pas en une foultitude d’encouragements aux activités les moins scientifiques et techniques qui soient, par courtermisme, comme l’explique si bien F6BHW.

Mais dans l’immédiat, la seule chose que peut faire le mouvement, c’est que le mouvement lui-même revienne à ses fondamentaux de la manière la plus rigoriste qui soit. Et ce, par le biais d’initiatives strictement personnelles. Les associations ont prouvé leur totale inutilité, les radioclubs ne sont guères plus recommandables, c’est à chacun de bosser, de développer , de souder, et d’arrêter de se prendre pour le testeur en chef du matériel des « big three ».

73

Marc

 

  • Message intéressant 10
  • Merci ! 5

Share this post


Link to post
F6FER

Bonjour

Je vote '+' car un homme qui évoque Jane Birkin ne peut pas être mauvais 😊 et parce que le discours me parait très juste. Vue personnelle of course.

Merci Marc.

73

Roger,

 

  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F4ASK
Il y a 2 heures, BEZOMBES Jean-Louis a dit :

Bonjour,

 

Je serai l'admin de ce forum j'aurais supprimé cette discussion, car elle contient tous les arguments pour qu'on se fasse piller légalement cette bande! 

 

73

Jean-Louis

Bonsoir Jean Louis

Pourquoi donc arrêter cette conversation ? Douteriez vous de la capacité de nos princes qui nous gouvernent a trouver mille raisons de piller nos bandes allouées en claquant des doigts ?

Comme l'écrit très bien Francis, une décision franco française unilatérale semble un peu difficile pour le moment mais il y a les princes qui nous gouvernent un peu partout dans le monde.

Évidemment, s'il se mettent d'accord, nous sommes mal partis...

Il y a quelques articles très intéressant dans ce fil, puissent en avoir d'autre de la même veine !

Bonne soirée

 

Share this post


Link to post
F6BHW
Posted (edited)
Il y a 3 heures, F6AWN a dit :

Bonsoir,

N'oublions pas un léger détail : Il n'y a pas que la France où il y a des radioamateurs, et la bande 2m permet de faire des QSO au-delà de nos frontières. Changer d'affectataires ne peut donc pas être une décision unilatérale franco-française. ;)

Cordialement,

Francis, F6AWN

Bonjour Francis de F6AWN,

Sur le fond vous avez parfaitement raison il faut modifier le statut de la bande au RR de l’UIT. Mais comme le savez j’ai pratiqué pendant de nombreuses années les réunions internationales et je puis vous assurer qu’il suffit de faire accepter une note de bas de page pour indiquer "France services amateur secondaire sur une partie xxxx de la bande par exemple". Et, je pense même que d’autres Pays sauteront sur l’occasion pour élargir cette modif a leur Pays !.. Comme quoi rien n’est impossible …

 Ceci dit je ne pense pas que cette modif de statut soit pour demain, mais comme la bien expliqué TK5MO il y a des conditions favorables pour lancer l’idée …

Cordialement et 73,  Robert f6bhw

 

 

Edited by F6BHW
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
BEZOMBES Jean-Louis
Posted (edited)

bonjour,

Non je ne voulais pas qu'on supprime ce post qui est tres interessant, mais s'il vous plait evitez  de donner des arguments pour qu'on nous sorte du 144 MHz. Apres comment  defendre notre position pour garder cette frequence, si les meilleurs arguments pour nous la prendre sont reveles dans un forum radio amateur par des radio amateurs.....ca ne m'etonnerait pas que des extraits de ce post soit cites pour argumenter le desinteret des OM pour cette bande.

73

Jean-Louis

Edited by BEZOMBES Jean-Louis

Share this post


Link to post
F4DBD

Bonjour Jean-Louis,

Ne vous faites pas de souci la dessus, cela fait des années que c'est comme ça et nul besoin de nos arguments pour donner des idées à nos détracteurs. Nous sommes probablement encore bien en dessous de ce qu'ils pensent.

N'oubliez pas que pour l'ANFR nous sommes depuis plus de 20 ans des "énergumènes un peu loufoques et surtout qui dérangent". Lorsque j'avais passé mon examen le technicien qui me supervisait m'avait dit qu'il ne comprenait pas que cela intéresse encore du monde... nous étions au début des années 2000.

La meilleure réponse serait que la communauté sorte de sa léthargie habituelle et que pour une fois nous ne fassions pas preuve d'individualisme. Même si le 2m n'intéresse pas certains, cela ne coute pas grand chose d'y faire un peu d'activité. Perso je ne suis pas fan des châsses au Renard et Cie, mais pour la jeunesse c'est un moyen d'associer sport et montage électronique simple. Idem pour les ballons sonde etc.

Au lieu de surcharger les bandes décamétriques, il faut penser au 2m mais aussi (voir surtout) au 70cm ! Car le 432 est bien pire encore. 10MHz qui ne servent pratiquement plus. L'ATV et les quelques relais + liaisons satellites sont très loin de remplir cette bande. Il suffit de voir les logs des différents concours qui s'y déroulent pour se rendre compte que le 2m est bien plus vivant même au niveau actuel.

Le trafic local en 2m/70cm peu parfaitement continuer et progresser. C'est aussi là qu'il faut motiver les F0 à passer le cap de la F4. Les QSO techniques des radio-clubs comme celui que faisait F6KRK sont un bon exemple des possibilités offertes par le 144. Il y a eu des cours pour apprendre la télégraphie et je suis certain que même aujourd'hui cela fonctionnerait encore.

Pour finir, radioamateur.org devrait aussi servir pour motiver les troupes en lançant des QSO réguliers. Les discussions sur les news techniques seraient parfaitement à leur place sur l'air...

Bref, ce ne sont pas les idées qui manquent, ce sont juste les bonnes volontés.

Regardez le forum sur les liaisons satellite et les bandes THF : https://radioamateur.org/forums/index.php?/forum/11-vhf-uhf-shf-et-satellites/  il n'y a même pas un message par mois...

Dois-je encore rappeler que la seule et unique bande qui peut rassembler TOUS les radioamateurs français est le 144MHz ? Même avec une verticale on peut se contacter ne serait-ce qu'autour des grandes villes.

73, Fred.

Share this post


Link to post
F1PSH
Posted (edited)

Bonjour,

On est en plein coeur du problème

Citation

L'IARU demande à ses sociétés membres de porter ces informations à l'attention de leurs membres et de s'abstenir à ce stade de faire des commentaires publics spéculatifs sur la situation jusqu'à ce que les discussions réglementaires  progressent. L’IARU est également disposée à discuter de cette question avec les autres sociétés qui ne sont pas membres de l’IARU.

En tant que responsables d'associations de radioamateurs, nous nous sommes posés la question, doit on ou pas informer les OM ? La tradition radioamateur était on ne dit rien aux OM, on travaille dans l'ombre et l'adage "Dormez tranquille on veille sur tout" était de rigueur. Personnellement je suis totalement opposée à cette façon de procéder, j'estime que chacun doit savoir... Mais quand je vois le niveau de certaines réflexions, je me dis que j'aurai peut être dû ne rien dire et garder cela secret, travailler dans l'ombre et ne pas faire appel à la solidarité des OM qui manifestement ne sont contents que tout seul devant leur poste, du moment qu'ils ont leur petite licence, qu'ils peuvent trafiquer...

Je n'aime pas me vanter, mais je suis agrégée de mathématiques, j'ai été professeur de mathématiques et de sciences physiques, j'ai travaillé avec des inspecteurs généraux sur de nombreuses actions... Bref je connais parfaitement l'éducation nationale... Et quand je lis des propos sur l'EN sortis des plus mauvais tweets qui circulent ça me met en colère. Vous reprochez que l'EN manque d'éducation, qu'elle faillit à ses missions etc... Mais qu'en savez vous ? Vous avez d'un côté des hauts fonctionnaires qui pondent des programmes et des lois sans aucune concertation, et de l'autre des professeurs et des inspecteurs chargés de les appliquer mais avant tout chargés de donner aux jeunes l'esprit de curiosité, l'envie d'apprendre, de leur donner les moyens d'apprendre par eux même... Alors si en hauts lieux on pond une loi débile, nous en bas les professeurs on essaye de combler les lacunes... C'est ainsi que j'ai ouvert une option radioamateur et j'y enseigne de façon bénévole... Cette option peut être enseignée par des professeurs dans le cadre de leurs horaires après un stage académique de formation... 

Enseigner la radioélectricité ce n'est pas apprendre à répondre à des QCM, C'est comprendre ce que l'on apprend, sinon on a raté sa mission. Et je le maintiens les jeunes d'aujourd'hui n'ont pas les outils pour comprendre ce qu'ils apprennent... Les outils pour la licence HAREC, ils les auront après le bac...  Il faut des licences intermédiaires. Pourquoi parce qu'aujourd'hui les jeunes qui passent leur bac n'ont jamais entendu parler d'électricité, dans 5 ans lorsqu'ils auront fini leurs études à moins d'avoir fait des études très spécialisées ils ne verront toujours pas cette partie du programme, et quand ils voudront venir à la radio, ils n'en auront pas les moyens... En terme d'éducation plus tôt on inculque les savoirs, plus on a de chance qu'ils subsistent ensuite. Donc si on veut sauver le radioamateurisme, si on veut cesser d'être égoïste, égocentrique, si on voit plus loin que son nombril, alors il faut prendre son bâton de pèlerin et aller dans les lycées, accompagné par une association nationale de son choix et il faut porter la bonne parole. En 4 ans que la section existe, j'ai formé plus de 50 jeunes et moins jeunes, seulement 14 ont obtenu leur certificat... Les jeunes qui n'ont pas obtenu leur certificat ont tous eu leur bac avec mention très bien... Alors posez vous tout de même la question du pourquoi...

Pour revenir sur le point de ces réflexions sur les blogs... Je dirai que les blogs sont le sommet de l'iceberg. Combien d'OM totalement inconscients écrivent à l'ANFR des inepties plus grosses qu'eux mêmes. Alors oui nous montrons une désunion face à l'administration et l'administration se frotte les mains. Elle se dit je peux faire et dire n'importe quoi de toutes les façons les radioamateurs sont tellement divisés qu'ils se déchireront un peu plus... Alors oui ces réactions solitaires et désordonnées ne favorisent pas le travail des associations. Maintenant il faut vraiment savoir de quoi on parle et aller répandre la rumeur que l'on va supprimer la bande VHF est totalement débile, ce n'est pas le cas et ce ne sera pas le cas. Aujourd'hui en VHF région 1 = 144-146 statut primaire avec note de bas de page pouvant être attribuée au service aéronautique et c'est écrit depuis des années... Alors si cette note de bas de page existe et permet à Thales de demander une étude, il ne faut pas nous accuser, mais accuser vos prédécesseurs... Les VHF sont des bandes mondiales, la demande vient de la France, ce qu'ils vont voter c'est une demande d'étude pour dans 4 ans, et si effectivement on est tous unis et responsables on devrait pouvoir sauver les meubles. De plus l'utilisateur demandeur nous a garantit ne pas vouloir nous chasser... Ce sont des négociations très fines et dures, mais nous avons des arguments, de véritables arguments techniques et nous saurons exiger des garanties... Nous avons participé aux négociations pour le 50 MHz, on nous a demandé des tas de justifications auxquelles nous avons répondus... Ne pas oublier aussi les attaques sur le 1,2 GHz et là nous ne sommes qu'en statut secondaire. Il est certain que les radioamateurs ne pèsent pas lourd par rapport aux utilisateurs de grandes entreprises, oui si on parle des radioamateurs franco-français... Mais les ondes sont mondiales, et les radioamateurs ont un poids énorme aux USA, au Japon.. Alors le vote n'est pas encore gagné.Tout comme le vote sur 50-54 MHz et la demande sur 1260-1300 MHz... Nous n'avons pas le droit de vote en tant que radioamateur, mais dans chaque pays il y a des radioamateurs qui demandent à leur administration de voter en notre faveur... Alors l'ANFR fera t'elle le poids ?

Aujourd'hui ce qu'on peut faire à l'échelle française, c'est dans un premier temps de s'unir, et dans un deuxième temps convaincre l'administration du bien fondé de ce qu'on demande. S'unir ne veut pas dire se faire absorber par l'un ou par l'autre, mais des idées des uns et des autres faire une synthèse et porter ensemble les dossiers... Chacun doit avoir la parole et ces paroles doivent être respectées.

J'ai encore été bien longue, mais il est parfois difficile de s'exprimer de façon synthétique. C'est aussi une certaine confiance que j'accorde à tous les lecteurs, et un immense espoir à se rassembler et à porter des projets communs.

Notre challenge aujourd'hui c'est d'arrêter de se déchirer et de s'unir, de parler tous d'une même voix. Ceux qui dénigrent, ou avancent des arguments fallacieux, ne font que donner aux administrations les bâtons pour nous battre. Effectivement nous ne sommes pas tous d'accord, nous n'avons pas les mêmes idées, nous discutons, nous argumentons c'est très enrichissant. Mais je suis certaine que nous sommes tous d'accord :

  • Il faut conserver nos bandes et tout faire pour les maintenir
  • il faut augmenter le nombre des radioamateurs en France et en Europe en général et se donner les moyens de le faire.

A partir de là, il faut discuter de ce que chacun de nous doit faire pour atteindre ces objectifs, et surtout cesser de parler du passé d'untel ou untel dans le temps de qu'ils ont fait ou pas fait... On retrousse ses manches et on y va. Certains peuvent donner des idées conceptuelles, d'autres des idées techniques, d'autres concevoir des logiciels.... Il faut fédérer tout ça et je suis persuadée qu'on peut y arriver...

Edited by F1PSH
  • Message intéressant 2
  • Merci ! 2

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a une heure, BEZOMBES Jean-Louis a dit :

bonjour,

Non je ne voulais pas qu'on supprime ce post qui est tres interessant, mais s'il vous plait evitez  de donner des arguments pour qu'on nous sorte du 144 MHz. Apres comment  defendre notre position pour garder cette frequence, si les meilleurs arguments pour nous la prendre sont reveles dans un forum radio amateur par des radio amateurs.....ca ne m'etonnerait pas que des extraits de ce post soit cites pour argumenter le desinteret des OM pour cette bande.

73

Jean-Louis

 

Bonjour Jean-Louis,

Pardonnez-moi mes propos, mais faire l'autruche n'est pas vraiment efficace. Par contre montrer que le radio-amateurisme perd progressivement son âme depuis près de 40 ans, c'est à dire depuis qu'il a été progressivement et de plus en plus massivement intégré dans une boucle commerciale, peut avoir un effet bénéfique. A condition de se réveiller un peu et de rappeler régulièrement ce qu'est le radio-amateurisme dans les textes, à défaut de l'être dans la pratique. ;)

Cordialement,

Francis, F6AWN

 

  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F6BHW
Il y a 2 heures, BEZOMBES Jean-Louis a dit :

bonjour,

Non je ne voulais pas qu'on supprime ce post qui est tres interessant, mais s'il vous plait evitez  de donner des arguments pour qu'on nous sorte du 144 MHz. Apres comment  defendre notre position pour garder cette frequence, si les meilleurs arguments pour nous la prendre sont reveles dans un forum radio amateur par des radio amateurs.....ca ne m'etonnerait pas que des extraits de ce post soit cites pour argumenter le desinteret des OM pour cette bande.

73

Jean-Louis

Bonjour,

Je vous rassure l’administration à autre chose à faire que venir lire le forum radioamateurs pour trouver le moyen juridique pour modifier le statut d’une bande de fréquences. Elle connait très bien ces procédures … quelle applique tous les jours !...

Et pour mémoire, je voudrais vous rappeler que le statut de la bande amateur 430/434 MHz a été modifiée, pour la France, par une note de bas de page dans les années 1980 suite à une utilisation commerciale de cette bande !... par des radioamateurs !...

 Cordialement et 73,  Robert f6bhw

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...