Jump to content
F4IJA

Les interfaces type Signalink et autres ?

Recommended Posts

F4IJA

Bonsoir à tous,

Je commence à trafiquer un peu en modes numériques (pour le moment j'ai fait de la balise WSPR ainsi que du FT8).

J'ai bricolé un câble RJ45 pour relier le mic de mon FT-818 à ma sortie haut parleur du PC et je me connecte en direct en jack 3.5mm entre la sortie casque de la radio et l'entrée micro du PC.

A cela j'ai ajouté le câble CAT CT-62 en USB pour déclencher le PTT et avec FLDIGI ou WSJTX cela fonctionne bien. Mon signal a été entendu jusqu'en Australie en WSPR sur le 40m et j'ai fait quelques QSO à +/- 1500km en FT8.

Je me dis donc que mon montage hyper basique fonctionne à peu près comme il faut.

C'est pourquoi je me pose la question : à quoi sert les interfaces pour mettre entre la radio et le PC du genre Signalink ou autres systèmes similaires ? Qu'apportent en plus ces équipements qui coûtent un peu quand même (en comparaison avec 3 bouts de câbles récupérés dans des tiroirs) ?

Merci d'éclairer ma lanterne 🙂

Share this post


Link to post
F4HTQ
Posted (edited)

Bonjour,

On peut effectivement faire des digimodes avec des interface rudimentaires, ce qui est aussi mon cas ( je n'ai même pas de PTT piloté par le PC, c'est juste l'audio qui sort du PC qui sert a faire coller le PTT aprés avoir été redressée, et l'isolation galvanique passe par deux transfos BF).

Ceci dit, en digimodes le plus gros problème c'est les QRM générés par l'ordinateur qui reviennent en mode commun sur le Tx.

Les interfaces de qualité contiennent des isolations galvaniques efficaces, et souvent elles intègrent  des cartes son.

Quand vous reliez la sortie casque du TRX a l'entrée micro du PC, vous ramenez les QRM de mode commun du PC vers le TX, ce qui peut dégrader votre réception.

Pour évaluer votre réception, utilisez pskreporter afin de voir si vous entendez aussi bien que les stations qui sont le plus proche de chez vous. Si il y a un QRM important qui remonte le niveau de bruit, il devrait être démasqué.

David.

Edited by F4HTQ

Share this post


Link to post
F4IJA

OK je commence à comprendre.

Je me disais donc que en effet je peux simplement faire un mini circuit avec deux isolateur galvaniques de ce genre https://fr.aliexpress.com/item/33001099777.html?spm=a2g0o.cart.0.0.23043c00ScHES3&mp=1

En gros j'ai 4 jacks : 2 en entrée et deux en sortie, avec pour chacun un isolateur séparé par ligne.

Avec cela je pense que la plupart des QRM seront ainsi éliminés.

Qu'en penses tu F4HTQ ?

Share this post


Link to post
F6ITU

David doit être QRM

oui, effectivement, une paire de transfos peut parfaitement faire l'affaire pour assurer cette isolation galvanique, associé à une isolation galvanique de la commutation TX/RX (un simple coupleur optique par exemple) . Avec un ou deux tubes de ferrites sur le câble en plus, en guise de conjuration chamanique des réinjections HF (ça ne fera jamais de mal).

par exemple http://web.hamradio.hr/9a6t/Pages/digitalmode_interface.htm

ou plus perfectionné http://www.amateurfunkbasteln.de/kenwood_catpsk_interface/catpsk.html

sans oublier https://www.f1te.org/index.php/realisations/acessoires/interface-modes-numeriques

Il est même tout à fait envisageable de se fabriquer sa propre interface "signalink home made" avec un seul circuit intégré audio philips   par exemple. De nombreux schémas ont courus sur plusieurs sites web 

Si vous avez à utiliser une liaison USB (certains transceivers ne proposent que ça), l'isolation galvanique peut être réalisée avec un seul circuit intégré 

https://www.mouser.fr/new/analog-devices/adi-adum4160-usb-isolator/

Attention cependant : tout ça n'est valable que pour des signaux audio classiques, donc de la modulation numérique très lente. Ca ne fonctionnera pas pour des flux large bande. Les transfos vont limiter la bande passante en dessous de 10 ou 20 kHz, sans même mentionner le goulot d'étranglement de la ou des fréquences intermédiaires. 

73'

Marc

 

Share this post


Link to post
F4IJA

Merci pour les informations.

Je vais déjà commencer à tester la piste des transfo d'isolement et si jamais je n'obtiens pas de bons résultats alors je verrai pour faire mieux.

Le principal problème sur les modes numériques c'est qu'il est facile de voir si on est bon au niveau réception, mais pas facile de vérifier la qualité de ce qu'on émet...

Share this post


Link to post
F6ITU

les transfos donneront de bons résultats. Ne pas oublier le coupleur optique pour la commutation d'émission.... ce serait dommage de s'enquiquiner avec des transfo pour supprimer les boucles de masse et en créer une à ce niveau 🙂 

En complément d'information, pour interfacer un petit SDR Softrock avec une carte son, j'ai dû utiliser des transformateurs Triad SP-67 (600 Ohms symétriques). Ils sont donnés pour 100 kHz de BP mais passent largement les 192 kHz de spectre nécessaire à la carte son. Ce n'est hélas pas le prix des composants chinois, à 15 euros pièce. Ca fait donc 30 euros de bobinage de luxe, et ce n'est de toute manière pas nécessaire pour faire du zéro et du un à faible vitesse. A réserver pour les SDR "old school"

à l'émission, sur des types de modulation complexe, les superhétérodyne ne sont effectivement pas franchement les mieux adaptés. Moins il y a de changement de fréquence, mieux le signal -et sa phase en particulier- se porte. Le mieux que l'on puisse faire dans l'état des capacités du radioamateur moyen, c'est d'oublier les appareils du commerce et d'utiliser des émetteurs logiciels à synthèse/modulation directe. Et, ce qui ne gâche rien, ils n'ont pas besoin de quincaillerie à base de transfo, coupleurs, traitement de signal audio, filasse reliant l'appareil machin et l'ordinateur truc etc. C'est moins coûteux et plus simple

73'

Marc

 

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a 9 minutes, F4IJA a dit :

Le principal problème sur les modes numériques c'est qu'il est facile de voir si on est bon au niveau réception, mais pas facile de vérifier la qualité de ce qu'on émet...

 

Bonjour,

Pas plus ni pas moins difficile que pour une émission phonie en SSB si il est bien question ici d'injecter un signal BF dans la prise micro. Premièrement, l'émetteur doit être correctement réglé. Deuxièmement, le niveau crête du signal BF injecté ne doit jamais aller au-delà du niveau maximum acceptable, c'est à dire celui au-delà duquel des produits indésirables sont fabriqués par l'émetteur. Un générateur deux tons, voire même un seul ton, et un oscilloscope très ordinaire permettent déjà une bonne évaluation des réglages de niveau. Les analyseurs de spectre devenant de plus en plus courants (récepteur SDR...), on peut aussi vérifier l'occupation spectrale du signal produit. ;)

Accessoirement, tout cela s'applique aussi à un amplificateur HF, soi-disant linéaire. Si les crêtes de ce qui sort du transceiver sont d'un niveau supérieur à ce qui est nécessaire à l'ampli pour délivrer sa puissance maximum alors des produits indésirables sont fabriqués par ce dernier. De la prise micro jusqu'à la prise antenne il ne faut saturer aucun étage !

Cordialement,

Francis, F6AWN

 

Share this post


Link to post
F6ITU

Je comprends ce que dit F4IJA, dans le sens ou l'on a dû adapter les modulations numériques aux outils analogiques utilisés par les radioamateurs, et que ce mariage n'est techniquement pas des plus heureux. Plus il y a d'étages intermédiaires, plus il y a de problèmes potentiels de linéarité, de limitation de largeur de bande (souvenons nous des modifs sauvages de transceivers quand est apparu le packet 9600 bps) , et plus il y a risque de produits de mélange, plus il y a de trahison du signal par l'électronique. Et pour chaque étage considéré, s'il ne faut certes pas saturer le moindre étage, il ne faut pas non plus sous-exploiter la dynamique de chaque étage pour être certain de viser le meilleur rendement et la plage d'amplification la plus linéaire possible (combien de rigs sont capables d'afficher clairement la dynamique de la F.I. ? à part le Picastar, et quelques haut de gamme du commerce... ). Et prier Sainte Gudule-la-stylite, patronne des antennes verticales, qu'après 2 ou 3 (ou plus) changements de fréquences et 4 ou 6 plages d'amplifications, le signal de sortie puisse avoir une quelconque ressemblance avec le signal entré. 

Le meilleur moyen est encore de virer tous ces étages intermédiaires,et passer du signal à la HF (c'est le principe des DUC). Et au passage, cesser d'inventer de nouveaux types de modulation en fonction du matériel que l'on utilise, mais concevoir de nouvelles bases matérielles en fonction du type de modulation que l'on aura développé. C'est pas franchement la même chose. 

Vous avez tous les deux raisons... pour des raisons différentes :- D

Marc

 

Share this post


Link to post
F4HTQ
Il y a 7 heures, F6AWN a dit :

 

Bonjour,

Pas plus ni pas moins difficile que pour une émission phonie en SSB si il est bien question ici d'injecter un signal BF dans la prise micro. Premièrement, l'émetteur doit être correctement réglé. Deuxièmement, le niveau crête du signal BF injecté ne doit jamais aller au-delà du niveau maximum acceptable, c'est à dire celui au-delà duquel des produits indésirables sont fabriqués par l'émetteur. Un générateur deux tons, voire même un seul ton, et un oscilloscope très ordinaire permettent déjà une bonne évaluation des réglages de niveau. Les analyseurs de spectre devenant de plus en plus courants (récepteur SDR...), on peut aussi vérifier l'occupation spectrale du signal produit. ;)

Accessoirement, tout cela s'applique aussi à un amplificateur HF, soi-disant linéaire. Si les crêtes de ce qui sort du transceiver sont d'un niveau supérieur à ce qui est nécessaire à l'ampli pour délivrer sa puissance maximum alors des produits indésirables sont fabriqués par ce dernier. De la prise micro jusqu'à la prise antenne il ne faut saturer aucun étage !

Cordialement,

Francis, F6AWN

 

Bonjour Francis,

Il y a quand même certaines particularités aux modes numériques, qui sont bien trop souvent ignorées, ce qui donne des émissions numériques assez problématiques.

La plupart de ceux qui font du numérique utilisent des modes FSK, donc "monochromatiques", ce qui évite les  risques d'intermodulation "dans la bande" issue du signal lui même, même si on sature totalement le PA ( et je dirais que c'est même mieux, si on peut se le permettre, de le saturer, et faire confiance au LPF car on gagne significativement en rendement).

Par contre:

  • On se ramasse en plus de l'émission volontaire (et souvent dans les 15dB à 25dB en dessous ) la même émission décalée de 100Hz au dessus et au dessous... pourquoi 100Hz ? et bien c'est les résidus de filtrage du 50Hz redressé de l'alimentation (du TRX ou plus souvent de l'ampli), ça inter-module avec le signal.
  • chez bien trop d'OM on a droit à tous les harmoniques BF du signal émis, car ils saturent totalement l'entrée micro de leur TRX. Si manque de pot il sont au début du segment BF,  et bien ça tartine large. On a certaines stations qui pourrissent a elles seules plus de 200Hz de bande passante sur la BF du FT8, soit 10% des ressources mondiales sur cette bande !

Alors évidement ces émissions particulièrement crades ne poseraient pas problème si ces messieurs utilisaient des puissances adaptées ( quand un mode se décode a -24dB de SNR, on peut arriver a 0dB et se faire bien entendre de tout le monde, et les produits indésirables seront a peine perceptibles), mais quand on balance quelques kw c'est a +18dB de SNR qu'on arrive (voire encore plus, mais l'affichage est volontairement limité) , et tous les produits indésirables sont alors suffisamment intenses pour couvrir la majorité des stations.

Il suffirait a ces messieurs de regarder une seule fois leur signal sur un websdr pour mesurer l'étendue des dégats, mais visiblement ça doit être trop compliqué.

Bonne soirée.

David.

@F6ITU Merci d'avoir répondu à F4IJA, j'étais en effet très occupé.

 

  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F6AWN
Posted (edited)

Bonsoir David,

Content de vous lire.

Oh, en fait, je m'aperçois que je réagissais en pensant AFSK et en oubliant FSK. Mais bon, amplitude ou modulation de fréquence, il faut tout de même que les utilisateurs ne soient pas des bourrins. Pour certains d'entre-eux, il faudrait ne les autoriser à trafiquer qu'avec un appareil QRP, à canaux, et surtout sans gain micro à régler... :lol:

Bonne année, évidemment !

Bonne soirée, aussi.

Cordiales 73,

Francis, F6AWN

Edited by F6AWN
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F4IJA

Bonjour à tous,

J'ai un peu avancé dans mes tests sur les interfaces digitales et j'ai fait une petite page pour faire quelques tests avec et sans transformateur au niveau du TX https://www.tobeca.fr/f4ija/doku.php?id=ft818:digital_interfaces:int_mic_sp

Je vous laisse me dire ce que vous en pensez. Difficile d'avoir quelque chose de très exhaustif avec le peu d'essais que j'ai réalisés, mais bon, je pense que ce type de transfo, s'il n'apporte rien de plus, ne fait pas de mal non plus !

Une petite photo du boitier que j'ai fait pour la conversion jack 3.5 -> RJ45 avec un transfo dedans pour se brancher sur la prise micro de mon FT-818N (et donc qui fonctionnera aussi sur FT-817 et autres Yaesu avec prise RJ45 pour le micro).

 

COIMG_20200120_230528.jpg

COIMG_20200120_230938.jpg

Share this post


Link to post
F5PNI

Pourquoi passer par la prise micro, alors que vous avez tout sur la minidin 6 à l'arrière du poste et que les niveaux seront bien mieux gérés que par la prise micro ???

Et contrairement à ce que vous mettez sur votre page web, cette minidin 6 n'est pas un port digital, c'est un port pour faire des modes digitaux...

Pas vraiment la même chose...

Relisez bien votre manuel à cette section.

Edited by F5PNI

Share this post


Link to post
F4HTQ

Bonjour,

J'ai rapidement lu l'article

2 remarques:

- La première est que les transformateurs aident en réception et non en émission, en émission vous envoyez largement assez de pèche pour couvrir les parasites de mode commun, même avec un portable pas terrible de ce coté la.

- Les conditions de propagations varient très vite en cette saison sur les 40M, donc faire deux tests a 1h d'intervalle n'apprendra rien. Quand je fais ce genre de tests, je fais une série de 3 émissions à la suite ( donc 6 minutes) avec une configuration, ensuite une série de 3 émissions avec l'autre configuration, puis une nouvelle série de 3 avec la première configuration, puis 3 de plus avec la deuxième configuration... ( il faut donc entrelacer) et ensuite je fais les moyennes des SNR reçus ou retournés ( selon ce que je cherche à mesurer). stations par stations.

David.

 

 

Share this post


Link to post
F5PNI

Pour exemple le plus simple possible.

Vous libérant ainsi la prise micro...

schema11.jpg

Share this post


Link to post
F4IJA

Merci d'avoir pris le temps de me lire. J'apprends et donc je teste plusieurs options ce qui permettra d'avoir j'espère quelque chose de représentatif à la fin. 

J'attends en effet une prise din qui devrait arriver dans les prochains jours, ce qui me permettra de tester cela aussi. 

 

Par contre pour tester les émissions plus en mode entrelacé comment fais tu F4HTQ ? Car les filtres sur PSK reporter sont au plus court sur 15 minutes par exemple. 

Share this post


Link to post
F4IJA

F5PNI : d'où vient le schéma que tu as posté ? C'est ta réalisation ou peux tu me donner la sources ?

Merci 

Share this post


Link to post
F4HTQ
Il y a 5 heures, F4IJA a dit :

..

 

Par contre pour tester les émissions plus en mode entrelacé comment fais tu F4HTQ ? Car les filtres sur PSK reporter sont au plus court sur 15 minutes par exemple. 

Bonjour,

Oui c'est une limitation, c'est pour cela que je  fais ce genre de choses en WSPR et non en FT8.

En émission cela ne pose pas de soucis, mais en réception on est tributaire des réglages de la station émettrice. Donc dans ce cas la il vaut mieux chercher celle qui émet le plus souvent ( certaines émettent 50% du temps) et se focaliser dessus en entrelaçant toutes les 4 minutes et en profitant donc de la période ou elle reçoit pour permuter le système de réception.

Bonne journée.

David.

 

Share this post


Link to post
F5PNI
Il y a 18 heures, F4IJA a dit :

F5PNI : d'où vient le schéma que tu as posté ? C'est ta réalisation ou peux tu me donner la sources ?

Merci 

J'ai récupéré ça en 2011, lorsque j'ai fabriqué mon interface  pour mon premier FT-817, voir le lien ci-dessous

FT-817 interface

Mais si tu lances la recherche sur ton moteur de recherche en écrivant le même texte, et en allant plus loin que le haut des résultats, tu en trouveras plein.

FT-817 interface recherche google

Bien sur en dehors des annonces commerciales diverses et variées

Edited by F5PNI

Share this post


Link to post
F4IJA

Par rapport à ma page wiki et la petite interface que j'ai faite, j'ai ajouté hier soir un potentiomètre de 10k (ce que j'avais à ce moment là) selon le schéma posté par F5PNI. 

Je vous mets une petite photo du boîtier terminé ci dessous. 

Pas eu le temps de faire des mesures poussées mais 90% de mes réponses à des CQ Ft8 ont été validées par les stations appelantes en réglant le potentiomètre à moitié, alors qu'avant cela c'était rare si 25% me répondaient. 

Je ferai des tests que je posterai dans mon petit site mais déjà je trouve que c'est le jour et la nuit.

IMG_20200122_211612_resized_20200122_091702263.jpg

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...