Jump to content
F5ZZ

GnuRadio

Recommended Posts

F5ZZ

Bonjour!
Cherchant à régler le relais DMR/C4FM, F5ZLH. suivant les conseils d'OM avertis, j'ai installé Gnuradio sur mon PC (et le RPi4).

Toutefois, je suis confronté à deux impasses:

1- Impossible de trouver sur le net un flow-chart (script) RTL -> GUI constellation. Soit que les PDF sont illisibles, soit qu'ils ne marchent pas.

2- Je n'ai pas trouvé de didacticiel ciblant les paramétrages des blocs. Donc je navigue en IFR dans ce domaine.

D'où ce SOS qui peut aussi concerner d'autres OM:

-> Un flow chart (fichier .grc) validé + références d'une documentation GnRradio de base.

TNX & 73  Michel

Share this post


Link to post
F6ITU

bonjour

Je répond sans savoir (c'est ma spécialité 🙂 ) car ne n'ai mis qu'une seule fois les doigts dans DMR et encore était-ce un lendemain de beuverie, il y a fort longtemps

Avez vous trituré le tutoriel de HB9UF ? https://hb9uf.github.io/gr-ysf/

ca me semble un départ assez sain pour commencer. 

Accessoirement, avec quel type de récepteur tentez-vous de travailler ? car GnuRadio est un outil de torture probablement conçu par un bourreau d'Asie, puisque qu'il faut en permanence vérifier l'interdépendance et la cohérence entre le taux d'échantillonnage du récepteur, la bande passante utilisée et les différentes opérations de décimation entre la source et le sink final. J'avoue parfois laisser tomber en attendant qu'un autre, plus doué que moi, trouve la bonne formule "multiplication/division" qui me permettra de retomber sur mes pieds.

Accessoirement, je pense que l'utilisation d'un Raspi est un poil optimiste. Il m'arrive de consommer près de 45% des ressources système avec un processeur I7 sous noyau Debian (et un peu plus de 60 % sous Windows). Surtout si l'on ajoute quelques widgets d'affichage. 

Vient enfin la "version" d'installation de GNU Radio que vous utilisez. Le plus simple est encore d'utiliser pybombs

https://www.gnuradio.org/blog/2016-06-19-pybombs-the-what-the-how-and-the-why/

excellent tuto d'installation par f4hbg

http://www.f4hbg.com/pybombs-gnuradio-installation-facile

Et même dans ces conditions, il n'est pas certain que ça tombe en marche. GNURadio est capricieux, parfois ça marche.... parfois pas, parfois certains modules fonctionnent et d'autres pas, alors qu'à l'installation suivante, tout rentre dans l'ordre (ou pas) 

Une fois de plus, je cause sans savoir. Je n'ai jamais tenté de décoder des modulations numériques de ce type, ma maîtrise de GnuRadio est proche de l'inverse de l'infini.

Astuce de bricolo, plutôt que de me casser le nez sur un flowchart en tentant de comprendre ce qui cafouille, j'ouvre 2 ou 3 flux de réception simultanés, je coupe-colle mes 2 ou 3 récepteurs de base identiques, j'en laisse un intact, et je tente de modifier bloc par bloc, sur les différents récepteurs sacrificiels, tel ou tel paramètre. Reste que ce genre de bricolage à la noix n'est pas franchement possible avec une clef RTL 

73'

Marc

ps : avez vous déjà tenté de construire des récepteurs simples, genre AM, FM, SSB ? passer directement d'une installation de GRC "brut de fonderie" à un flowchart monstrueux comme celui-ci , c'est un sacré challenge, même pour un bon matheux

ysf_rx.png

 

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a 32 minutes, F6ITU a dit :

🙂

ps : avez vous déjà tenté de construire des récepteurs simples, genre AM, FM, SSB ? passer directement d'une installation de GRC "brut de fonderie" à un flowchart monstrueux comme celui-ci , c'est un sacré challenge, même pour un bon matheux

ysf_rx.png

 

 

Re-bonjour,

L'évolution de la radio vers le numérique étant ce qu'elle est, il serait peut-être temps de revoir à la hausse le programme et le niveau de l'examen radioamateur pour y intégrer un peu de maths. La loi d'Ohm est devenue insuffisante... :P

D'ailleurs, on pourrait commencer par ceci :

Citation

... ma maîtrise de GnuRadio est proche de l'inverse de l'infini.

1 / ∞ = ? 

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6ITU
Posted (edited)

Avant tout, bonne année à vous, Francis. Et puissions nous nous affronter sur ce débat "numérique contre analogique" durant de nombreuses années encore, en buvant sec et en riant fort 

A votre remarque, je citerais la formule des papes défunts "felix qui produit cognocere causas". Car ce qui semble franchement bordélique (pas d'autre terme) dans un schéma GRC n'est en fait pas si complexe que ça. Nettement moins complexe en tous cas qu'un calcul d'IMD de filtre butt ou tcheb. La face cachée des choses n'est pas là ou l'on peut dénoncer cette hyper-informatisation des transmissions, elle demeure bel et bien dans la compréhension des théories fondamentales. 

Dans GRC, chaque bloc est caractérisé par une entrée, une sortie, et tout ce qui fonctionne à l'intérieur est une sorte de "boite noire" dans laquelle s'exécute une fonction simple. L'usager ne doit, de manière très schématique, s'intéresser qu'à quelques points importants : quelle est ma fréquence d'échantillonnage ? si j'effectue une décimation (division par puissance de 2),sera-t-elle cohérente avec ma sortie ? (en gros, vais-je retomber sur mes pattes avec un multiple de 48 ou 96 ou 192, car ce sont en général les fréquences d'échantillonnage d'une carte son d'ordinateur coté "sortie" du signal traité), ou encore "ais-je  bien estimé la pente de mon filtre, sa fréquence de coupure ? (et là, on est dans le domaine très classique de la radio à grand papa, un lpf est un lpf est un lpf aurait chanté Gertrude Stein) 

Imaginez les modules GRC (les blocs de GnuRadio) un peu comme les petits blocs des boites d'électronique Philips qu'il fallait interconnecter avec des bouts de fil et des ressorts, ancêtres des planches à clous. Ca n'est guère plus complexe,  et les maths, à moins que l'on souhaite décoder les modulations complexes d'un satellite espion Russe ou Chinois, ne sont quasiment pas nécessaires. A chacun ensuite d'approfondir ou non ses connaissances, remplacer le bloc Philips ref 247 par un transistor PNP et ses résistances de polarisation, bref, tenter de décortiquer l'intérieur de la fonction de base.

Dans le cas très précis du décodage C4FM et des modulations comparables, il faut hélas se cogner la compréhension des modulation treillis, et ça, que l'on soit en électronique classique ou sur une planche à clou purement logicielle. De vous à moi, je préfère prendre de plein fouet une semaine de transpiration sur GRC plutôt que d'être le Jourdain du céquioudéhikse et faire de la modulation treillis sans le savoir, parce que je l'ai acheté sur étagère. Ce qui tue le mouvement radioamateur, ce n'est pas le numérique, c'est l'usage décérébré, la merchandisation des outils. Comptez le nombre de pratiquants de FT8 qui se sont fait configurer leur soft "par un copain qui sait comment faire".... avec GRC, il faut "comprendre" avant de causer dans le poste. Rien n'est plus "old school" dans l'esprit qu'une construction GnuRadio. 

Dans ce contexte, la démarche de F5ZZ est sacrément louable. 

J'ajouterais une autre remarque. Est-il préférable de mettre les mains dans le cambouis et expérimenter dans le codage/décodage soft de types de modulation (ana ou numérique) ou doit-on, sous prétexte de "dérive numérique", tourner le dos à des outils comme GRC et se ruer dans le premier magasin venu pour acheter le dernier yaecomwood à écran multicolore ? (car il n'y a pas de voie médiane). Il faut se faire une raison : la radio contemporaine, c'est AUSSI (et pas "seulement") de la bidouille soft. Et chaque fois que l'on décrie cette dérive vers la bidouille numérique, on décrie également la bidouille dans un sens plus général, avec les conséquences néfaste que l'on imagine. Et l'on encourage le tropisme au transceiver tout fait sous prétexte que (un instant, je sors ma collec de remarques entendues sur l'air)

- Eud'nos jours, tu peux plus mettre les doigts dans un transceiver, c'est trop compliqué (t'as jamais essayé d'en construire un ? c'est plus simple) 

- oh, ça marche pas, y'a un beugue dans le soft, je renvoie ça chez le constructeur (vérifie tes connecteurs et read ton fucking manual) 

- ça sert à quoi d'avoir un ordinateur à coté d'un TX, autrefois, on faisait sans (en général, propos proférés par des utilisateurs de transceivers bardés de processeurs... mais c'est si pénible de regarder un schéma pour s'en rendre compte)

- aujourd'hui, si t'a pas un diplôme d'ingénieur en informatique, tu ne peux plus trafiquer (entendu du coté d'un groupe de contesteurs-fous qui exploitent un véritable centre de traitement informatique avec moultes liaison WAN chaque fois qu'ils touchent un microphone) 

- Le numérique, ça n'apporte rien de plus que j'ai avec mon HW101 (probablement un habitué des cassettes VHS, accessoirement atteint de surdité)

etc etc

Tout ça relève de l'auto-persuasion, car seule la mauvaise foi préserve de l'effort d'apprendre et d'expérimenter

Notre rôle est d'expérimenter dans le domaine de la radio... Faire un procès d'intention sur cette dérive numérique, c'est rêver d'expédier une bande de tueurs à gage pour éliminer de la planète Joseph Mitola, Claude Shannon, Harry Nyquist mais également Joseph Fourier... voir même probablement Heinrich Hertz, car l'évolution numérique de la radio est consubstantielle à leurs travaux. 

Francis, puis-je vous prier de regarder ce petit film certainement pornographique, et dites moi franchement si ça n'est pas fondamentalement de la radio. C'est fait par un radioamateur, et la démonstration repose précisément sur les éléments constitutifs d'un récepteur. Et franchement, c'est à la porte de tout un chacun

Marc

 

 

 

Edited by F6ITU

Share this post


Link to post
F6AWN

Hello Marc !

Je ne réponds pas point par point car je suis d'accord avec vous.

Mais, ce qui risque de coincer, et qui coince d'ailleurs déjà depuis l'apparition de la SSB et du matériel commercial, c'est ceci :

Citation

A chacun ensuite d'approfondir ou non ses connaissances...

C'est si facile d'assembler quelques boîtes et de cliquer sur une checkbox puis d'oublier tout cela tout le temps que cela permet de faire du DX et de terminer un jour comme leader français avec photos sur le web, le cou cerné d'un lot de médailles, tel Mister T alias Barracuda. :lol:

Alors oui, résolument oui, à ceci :

Citation

Tout ça relève de l'auto-persuasion, car seule la mauvaise foi préserve de l'effort d'apprendre et d'expérimenter

Notre rôle est d'expérimenter dans le domaine de la radio...

On peut bien entendu commencer par assembler des modules prêts à l'emploi, mais ce n'est normalement que le premier pas. Or, pour faire le deuxième, il va falloir probablement avoir une formation scolaire un peu supérieure à celle que nécessitait la compréhension de l'utilisation, et pourquoi pas, du fonctionnement d'un transistor bipolaire ou à effet de champ. Je ne voudrais pas être rabat-joie, mais l'utilisation d'EXCEL ou de Ham Radio DeLuxe n'a jamais fait de l'utilisateur un informaticien et celle d'un SDR assemblé à coup de modules façon programmation objet ne transformera pas non plus un opérateur-amateur en radioélectricien numérique sauf si il accepte de faire de nombreux allers-retours entre sa passion et ses obligations en matière de culture générale mathématique et physique. :rolleyes:

Enfin, je ne voudrais pas être trop critique à l'égard de l'Éducation Nationale, mais au cours de ces 30 dernières années j'ai pu voir dans mon entourage les effets pas toujours heureux en physique de la technique des "boiboites" dans les années 90 puis des simulateurs sur PC ensuite. Bien entendu, les meilleurs élèves s'en sortent toujours ou alors baissent les bras à force de s'ennuyer.

Quant au film que vous m'indiquez, je le regarderai prochainement car pour l'instant mon "ordi radio" a la vidéo mais pas l'audio, hi...

Merci encore,

Cordiales 73,

Francis, F6AWN

  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F6ITU

@Francis : zut, on est d'accord :- ) 

@Michel : très rapidement (le boulot m'appelle, je vais me faire tuer) quelle version de Gnu Radio avez vous utilisé ? attention, beaucoup d'exemple utilisent une ancienne version du GUI (wx python), les nouvelles version exigeant que l'on ne puisse plus utiliser QUE QT-GUI.

a ma connaissance, les py-bombs ne fonctionnent que pour les "anciennes" version de GNU Radio. Je ne connais pas (ou je suis passé à coté) des py-bombs "nouvelle édtion" . L'énorme avantage des installations "py-bombs", c'est que vous avez sous la main la totalité des plateformes matérielles reconnues par GRC, et qu'il suffit de "draguer" sur le bureau pour que ça tombe en marche. Les installations "non py-bombs" nécessitent toute une cuisine pour ajouter un module GRC dans la configuration courante, et c'est pas franchement fun. 

enfin, pour votre question sur la formation GNU Radio, que j'avais totalement ignoré, je rappelle que le sujet est abordé sur le forum de l'Electrolab

https://forum.electrolab.fr/viewtopic.php?f=16&t=260&hilit=gnu+radio

Une première introduction, sans trop d'explication mais nécessaire pour planter le décor, celle du regretté couple infernal de Hak5, Shanon Morse et Darek Kitchen 

(fouiller un peu sur https://www.youtube.com/hak5)

regretté car le podcast de ceux qui "trust leur technolust" n'existe plus, hélas. 

Ceci vu, a mon avis, il est plus simple de commencer par les deux tutos de Hackaday, (Al Williams) très "premier niveau", puis d'enchaîner avec ceux de Michael Ossmann. Attention, certaines explications d'Ossmann sont assez expéditives et pleines de sous-entendus. 

On peut alors, une fois les tuto Ossmann digérés, passer sur ceux de Matt Ettus/Balint Seeber, qui sont encore un peu plus "raides". 

A ce stade, on peut commencer à rouler des mécaniques et se vautrer dans les conférences GNU Radio (GRCon), qui sont au monde de la radio logicielle ce que le crack et la morphine base sont aux fumeurs d'eucalyptus... ca vous secoue la pulpe du fond. 

A noter que tous les personnages cités ici sont des radioamateurs (peut-être pas Darek Kitchen) 

En espérant avoir pu également convertir d'autres OM lecteurs :- ) 

Marc

 

 

 

Share this post


Link to post
F5ZZ

Hi Francis et Marc

Merci pour vos interventions; mes réponses...

Historique:

1- Technique: Étant un ex scientifique à la retraite, j'ai toujours été curieux et en ce qui nous concerne, du domaine OM,  où Il y a de quoi faire!

Curieux... Des modes numériques. et à ce sujet, entre délires et c...ries, j'ai tout entendu. F5RSU également et nous avons relevé le chalenge de concevoir un relais DMR/C4FM sur Albi.

Nous avons mis 9 mois pour y arriver et avec F5GN qui nous a rejoint, le bidule fonctionne, a priori bien. Cependant les réglages se sont contentés de rapports d'écout, sans pouvoir les affiner,uniquement par la visualisation de la constellation. Après prospection, je n'ai vu que GnuRadio qui offrait cette possibilité.
https://wiki.gnuradio.org/index.php/File:Constellation_soft_decoder_ex.png
https://wiki.gnuradio.org/index.php/Constellation_Soft_Decoder
L'image suivante montre donc un signal BPSK comparable à une transmission DMR ou C4FM, ce que je veux obtenir

image.png.9c3fb78eac21a06c0860bef3f52a9d38.png

La règle est que l'on doit visualiser un signal brut sans modification, non démodulé donc il n'est pas nécessaire de décoder la modulation des trames numériques, aussi le flow proposé par Marc, en dehors du fait que c'est une usine à gaz, est sans objet. Au contraire le bloc constellation doit être au plus près du récepteur afin de ne pas modifier (dégrader) le signal

Il n'y aura (?) qu'à insérer au minimum un filtre passe bas et/ou un limiteur de bruit. Là, je ne sais pas faire
Car la clé SDR-RTL qui ramasse TOUT prend bien le signal du TX (MD380) mais le noie dans le bruit, ce qui rend illisible et inexploitable la constellation affichée

2- Philosophique
J'ai entendu maintes fois que le numérique n'était pas du radio amateurisme car une partie de la communication passe par Internet.
C'est un court circuit réducteur car en gros il faut bien avoir de chaque côte un transceiver muni d'une antenne... Comme tout VHF/UHF!
Cela me rappelle l’avènement du chemin de fer et plus proche de nous de la BLU
Loin de moi vouloir opposer le numérique  à l'analogique. l'un ne peut pas se substituer à l'autre, C'est une autre voie expérimentale  Enfin celle ci rentre dans la définition du terme Amateur soit découvrir et progresser dans les nouvelles technologies tel le numérique.

73++; michel

 

 

 

Share this post


Link to post
F6ITU

yop

la clef RTL ramasse tout sur une portion assez étroite somme toute : 2,5 MHz si j'ai bonne mémoire.

Deux moyens complémentaires pour éviter de jouer aux "entonnoirs" : un véritable filtre physique (bpf) en entrée, centré sur la portion de bande que l'on souhaite recevoir, cela élimine en très grande partie ce que récupère le tuner et que l'on considère comme inutile. Le plancher de bruit devrait brutalement s'abaisser. Il ne faut pas perdre de vue que les clefs Realtek ne sont pas de véritable DDC, mais des bandes de base précédés d'un convertisseur tout à fait classique (le "tuner" E4000 ou l'un de ses cousins). Donc pas génial coté élimination des signaux hors bande, et pas terrible coté saturation par des bruits "in band". 

Ensuite, appliquer une série de décimations successives (donc 3 dB de mieux de dynamique à chaque division) qui restreindront  la plage couverte (ce qui implique d'utiliser en amont un widget de sélection de fréquence, puisque l'on doit alors déplacer une fenêtre dont la largeur est celle obtenue après décimation). Ladite fenêtre étant moins large, le niveau de cochonneries diverses est d'autant moins important (voir la vidéo de @Mossmann sur le sujet)

le filtrage du signal lui-même est simplement effectué par l'ajout d'un module "filtre" qu'il suffit de caractériser (topologie, largeur de bande, fréquence de coupure... ) 

le flow de HB9UF est effectivement usine à gaz mais comprend la plupart des éléments nécessaire à votre développement.. suffit d'en élaguer 90% :- ) 

je sèche sur l'affichage de la constellation, j'avais fait ça avec WX-Gui, je suis incapable de savoir comment faire avec QT. Mais je doute que ce soit très différent

Marc 

ps : je précise que je ne suis pas du tout de formation scientifique :- o

 

Share this post


Link to post
F5ZZ
Posted (edited)

Hi all!
- La version installée sur le Linux (MINT) de GNUradio est la 3.7.10
- La version installée sur le RPi4, distrub Buster est la 3.7.43.4

-
L'installation sur le MINT a été faite en lignes de commandes, les biblio manquantes ont été complétées via le gestionnaire de logiciels
Par contre, sur le RPi, elle s'est faite toutes seule, je pense que les librairies étaient déjà en place;

Actuellement, je torture le MINT, n'ayant que les applications  GQRX et GNURadio d'installées.Je garde le RPi au frais.
La clé RTL fonctionne sur GQRX donc les deux sont validés.

Filtre:
Il doit me rester un duplexeur 440 mégas, je pourrai l'ajuster sur la QRG de mon hot-spot (DVméga), le mettre en amont de la RTL et constater le résultat... Pas trop compliqué.

Toutefois, je préférerai une solution logicielle pour la porter sur le RPi4. ce qui est la finalité de la manip.

Situation actuelle:
- Le bloc RTL fonctionne;
- le bloc constellation ne plante pas.
Donc il faut insérer les blocs utiles entre les deux extrémités.et suivant la méthode shadock (très utilisée en informatique) : voir si ça marche.
Moralité: je suis toujours à la recherche d'un flowchart validé et  qui n'est pas monstrueux

Note: dans de nombreux documents internet les flowchart présentés ont une source logique délivrant un signal numérique  parfait.
Ici  dans le monde réel, c'est le Bronks

73++ michel
ex TU2DD, 6W8IY, FR5FI

 

 

Edited by F5ZZ

Share this post


Link to post
F6ITU

bonjour Michel

vous êtes dans les clous, je suis en 3.7.13 sous windows, et une version approchante sur ma Mint 

Je suis trop charrette coté pro pour tenter de pondre quoi que ce soit dans les semaines qui viennent, hélas. Je mentionnais le filtre physique comme une "option possible", il est effectivement plus efficace de jouer avec le soft.Mais la qualité des clefs RTL étant ce qu'elle est, c'est parfois nécessaire (en revanche, sur un SDR classique, c'est effectivement quasiment inutile). 

Une dernière question et je cesse de vous enquiquiner : avec un facteur de décimation de 32, et donc un spectre réduit à 65 kHz (et à la louche 15 dB de dynamique de gagné), vous avez encore des oiseaux indésirables? 

Un dernier détail : un bon bout d'adhésif alu de couvreur autour de la clef améliore parfois grandement les choses

73'

Marc 

Share this post


Link to post
F5ZZ

Hello Marc!

-J'ai enrobé la RTL d'une feuille d'alu = aucun changement
- j'ai connecté une charge 50 ohms sur la RTL = réduction du bruit

decimation :
Sur quel type de bloc, que j'imagine entre le bloc source et le constellation plot intervenir ?

73++; michel

 

 

Share this post


Link to post
F6ITU

effectivement

plusieurs blocs intègrent une fonction de décimation. Le plus simple est d'ajouter un passe-bas. Voir la leçon 1 d'Ossmann 

https://greatscottgadgets.com/sdr/1/

aux environs de la minute 23.

une autre possibilité est d'utiliser un "rational resampler". Comme il est nécessaire que l'échantillonnage du sink (afficheur ou quoi que ce soit d'autre) soit un sous-multiple du taux d'échantillonnage de la source, soit on "triche" en modifiant le taux d'échantillonnage de la source (méthode bourrin), soit on se débrouille pour retomber sur nos pieds en combinant division (decimation rate) et multiplication (interpolation rate) de l'échantillonnage . Voir la minute 27 de cette même vidéo, qui, à cette occasion, explique le pourquoi du comment de cette cohérence nécessaire des taux d'échantillonnage.

comme je suis un sauvage, j'utilise rarement un bloc de filtrage (lpf, hpf etc) pour ajouter une fonction de décimation. J'utilise le rational resampler à tout bout de champ. 

Rien n'interdit -bien au contraire- de réaliser des opérations de décimation successives tout le long de la chaine, tout comme l'on réaliserait un changement de fréquence sur différentes F.I. 

Comme parfois l'échantillonnage est prévu pour être très étroit (histoire d'éliminer le bruit de bande notamment), il faudra ajouter un widget de glissement de fréquence  

Sur l'une de mes clefs, le simple fait d'ajouter un blindage périphérique me faisait gagner au bas mot 5 ou 6 dB de plancher de bruit. C'est un peu la loterie ces produits à bas coût. Mais ils sont sacrément amusants.  

Marc

 

 

Share this post


Link to post
F5ZZ

Hi!

Grosse fatigue...

Je n'ai pas (encore) les connaissances suffisantes pour développer un script qui marche.

Le seul me montrant une constellation d'un TX DMR, très crade, est mis en P.J.
Le reste : nada!
Les autres flow revisités dont Ossmann, sur le waibe sont inexploitables, comme je l'avais écrit précédemment.
Donc j'en suis toujours au même point de départ : niveau zéro..
Pourtant il y a bien un OM qui a développé un tel script,
Moralité: je décourage.
73++ michel

 

 

osmo_2.grc

Share this post


Link to post
F6ITU

mouarrrrfffff 😄 

Vous faites preuve de considérablement plus de constance que j'en ai eu lors de mes premiers contacts GNUradio. C'est comme le supplice du pal, une histoire qui commence bien mais qui finit très mal... 

au passage, c'est la première fois que j'ouvre un grc dans le train :- ) . Sans même avoir de clefs rtl sous la main, une erreur me saute aux yeux : le taux d'échantillonnage de la clef RTL

Ben non, pas 48 kHz, mais l'échantillonnage de l'ADC, donc 2M pour 2 MHz. 48kHz, c'est le sampling à l'arrivée, après décimation

En outre, bien que le module Osmocom fait l'eau, le gaz et l'électricité, (il doit gérer une bonne dizaine de SDR) autant prendre un module source RTL-SDR, ca tombera plus rapidement en marche.

Pourriez vous s'il vous plait commencer par un simple récepteur FM? c'est déjà sacrément formateur

https://www.rtl-sdr.com/tutorial-creating-fm-receiver-gnuradio-rtl-sdr/

(celui là, il tombe en marche tout de suite, et est très facile à modifier pour tester ce qui fonctionne ou ce qu'il ne faut pas faire, et l'auteur explique le "pourquoi du comment" sur instructable) 

il faut vraiment considérer l'échantillonnage comme une sorte de "changement de fréquence intermédiaire" (je vais faire hurler les gourous de GRC). On part toujours de la fréquence d'échantillonnage réelle de l'ADC, et on arrive progressivement à celle du traitement "audio". On ne peut déclarer de but en blanc que la clef RTL échantillonne à 48kHz... sa fréquence de sampling est fixe et déterminée "en dur" par le chipset Realtek.

C'est à ce stade que le fameux "rational resampler" est sa combinaison de multiplication et décimation est indispensable, car une simple décimation, à moins d'avoir une veine incroyable, ne retombera jamais pile poil sur la fréquence d'échantillonnage de la carte son de l'ordinateur (et si ça marche, le signal souffrira de drop-out en raison de ce sur-ou sous-échantillonnage)

Il faut persister 🙂 

73'

Marc

ps : évitez WX-Gui... il est considéré comme mort et enterré, il faut vraiment préférer QT-Gui... Le support de python 2.7 a définitivement cessé 

https://pythonclock.org/

 

 

 

 

Share this post


Link to post
F5ZZ

OK Marc pour les aides.
Non, je ne fais pas preuve de constance mais suis obstiné et surtout:  j'ai un objectif impératif : visualiser correctement une constellation!
Je ne fais pas de l'informatique pour le plaisir d'aligner des lignes de code, J'en ai fait suffisamment au pro en FR5 (océanographie spatiale), par nécessité où l'on m'avait nommé le gourou du tracking! C'était... Il y a longtemps. Maintenant, je suis d'autres topics mais toujours avec l'intention de finaliser!

Premier exo : j'ai écrit le flow du RX FM (en mode WX) : Ca marche

Ensuite ?

73++ Michel   (+15°c à Albi)

Share this post


Link to post
F6ITU

Si le flow FM fonctionne, c'est que le principe de la décimation est maitrisé... la suite consiste à appliquer la même méthode modifier les params de la source notamment pour la fréquence centrale par défaut, fabriquer un "vfo" utilisant une variable "central_frequency"  par exemple afin de la faire varier avec un GUI.. manip qui permet de maitriser la notion du bloc "variables" (très importante sous gnu-radio) puis, ceci fait, élaguer tout ce qui concerne la FM, changer les fréquences de travail, peut-être accroître la décimation pour jouer avec une fenêtre plus étroite, puis brancher le widget d'affichage de constellation (je me répète, mais je ne l'ai pas utilisé depuis fort longtemps, et de manière très superficielle) 

Pourquoi ajouter un "vfo" virtuel ? parce qu'être un peu à coté de la fréquence centrale d'une émission WFM ne va pas provoquer de gros dégâts, mais avec une modulation numérique, le calage sur le signal est  plus critique. La décimation plus poussée va améliorer la dynamique, donc le rapport signal sur bruit. Un peu de filtrage en plus (j'ai toujours été très mauvais pour choisir les params des filtres, vous êtes sans l'ombre d'un doute plus compétent que moi en ce domaine)et je pense que vous serez sorti d'affaire, il ne restera plus qu'à brancher l'afficheur de constellations (en s'inspirant du workflow monstrueux de HB9UFet en piquant par ci, par là, des variables ou des astuces de filtrage, car il a sans le moindre doute peaufiné certains truc nécessaires au DMR)

Je n'ai jamais considéré GRC comme de la programmation. A mes yeux, c'est une autre forme de fer à souder, très proche de ce que l'on doit faire lorsque l'on dessine le schéma de principe d'un récepteur (les workflow des fpga également d'ailleurs). Mais je suis un littéraire, je vois les choses sous un aspect certainement trop romanesque :- ) 

73'+

Marc

(-5°C dans la "Yaute".. je vais me faire Albigeois)

 

 

Share this post


Link to post
F8EBL

Bonjour à tous !

il y a 18 minutes, F5ZZ a dit :

j'ai un objectif impératif : visualiser correctement une constellation!

Une question qui me chiffonne ; que voulez vous faire de cette constellation?

D' une part, j' ai un peu de mal à me figurer comment représenter un signal fsk à 4 niveaux  en une constellation ( je vois bien pour une modulation de phase, ça me pose plus de problème quand il s' agit de 4fsk) Je penserais plus à un diagramme de l' oeil pour visualiser du 4fsk.

Je pense à ça

constellation / eye .

Mais, bon les maths et moi ...

il y a 27 minutes, F6ITU a dit :

"vfo" utilisant une variable "central_frequency"  par exemple afin de la faire varier avec un GUI

un truc de ce genre ?

rx wfm

En se piquant sur le filtre, on peut jouer avec des blocs tout fait et afficher plein de trucs .

Le flowgraph comprend des GUI WX, dans l' idéal, il faudrait remplacer ça par du Qt .

J' ai fait des essais rapides, en gardant WX et en utilisant WX Constellation sink, je suis pas bien sûr de ce que je fais, ça vous parlera peut être plus qu' à moi.

Ci joint le flowgraph que j' ai bricolé, à modifier à votre besoin

J' ai mis un rx nbfm à la place du wbfm. La fréquence centrale du VFO est dans une variable center_freq, à modifier.

Comme disait Francis, si on veut se mettre sérieusement au numérique, DSP et toute cette sorte de choses, il va falloir rajouter des maths au programme de la licence, et pas de

la gnognotte !

Bon courage !

FM_Receiver1.grc

Share this post


Link to post
F6ITU

@f8ebl oui, un "truc comme ça". Un widget "curseur" associé à une variable "fréquence", indispensable si l'on doit caler un signal 

Si j'ai bien compris, le choix de l'affichage constellation est purement arbitraire, "histoire de voir et de comprendre". D'ailleurs ça tombe bien, ce thread m'a appris qu'il existait un "QT Gui constellation", peut-être un peu plus spartiate que celui en python

Marc

Share this post


Link to post
F6AWN
Il y a 12 heures, F8EBL a dit :

Comme disait Francis, si on veut se mettre sérieusement au numérique, DSP et toute cette sorte de choses, il va falloir rajouter des maths au programme de la licence, et pas dela gnognotte !

Bon courage !

 

Bonjour,

http://thierry.paquet.free.fr/Enseignement/SignauxAleatoires_M1.pdf

:lol:

Cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5ZZ

F8EBL : Comme exposé dans mon premier post, j'ai besoin de cette fonction pour les réglages du BPSK du relais F5ZLH. It's all

F6ITU:
- OK pour le curseur je l'utilise déjà pour le niveau audio en sortie;
- affichage arbitraire... Pire : alaléatoire, je vais essayer le QT constellation.

F8AWN : Si on rajoutait des maths "compliqués" à l'examen, il n'y aurait pratiquement plus aucun nouvel indicatif en France!
J'imagine mal un postulent disserter sur les signaux aléatoires. Merci pour ce lien, il m'apporte bon nombre de connaissances de base qui me font défaut.

73++ à tous; michel

Share this post


Link to post
F8EBL
Il y a 11 heures, F5ZZ a dit :

BPSK du relais F5ZLH

 

jawdrop.gif

Share this post


Link to post
F6ITU

Bonjour

Cela va sans dire, cela va mieux en le disant (et demi ) : WX ou QT, c'est fromage OU dessert. On ne peut mixer les deux. Soit on opte pour des widget python, soit on utilise une plateforme Qt. 

Ce qui implique pas mal de modifs parfois lorsque l'on doit récupérer d'ancien flow GRC en WX et les "rerofiter" en Qt comme le conseille vivement le collectif d'auteurs de GRC.

Je me doute que Michel le savait déjà, mais au cas ou de nouveaux venus liraient ce fil d'échange... 

Marc

 

Share this post


Link to post
F5ZZ

Exact Marc!
je ne le savais pas mais me doutais de l'incompatibilité QT vs WX! l'autre règle est d'éviter le mélange des genres  float-complex- int ce qui est logique.

Par manque d'exemples, je n'ai pas bien avancé sur la constellation mais je ne m'avoues pas vaincu!

73++ et bon dimanche à tous;

Michel

 

 

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Marc,

Vous parlez bien ici du WX ou QT qui sont utilisés comme interfaces graphiques sous divers OS (Windows, Linux, MacOS, etc...) ?

Parce que, si c'est le cas, je dois en toute logique et en toute honnêteté vis à vis de l'OM qui avait ouvert ici une discussion sur les fichiers PDF vous faire remarquer à vous aussi qu'un développement à leur sujet cela n'a pas grand chose à faire sur ce forum puisque c'est clairement de la programmation informatique. Même si on évoque à l'occasion des "IN" ou "OUT" qui peuvent d'ailleurs être déclinés dans une infinité de langages. Nan mé alors !

:lol:  :lol:  :lol:

Je vous souhaite un bon dimanche,

Cordiales 73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5ZZ

hi Francis!
Si les .pdf des articles du waibe avaient été exploitables, la question ne se poserait pas. De même, pourquoi leur auteurs ne mettraient pas en P.J. ou sur leur site les scripts correspondants?
Je n'irai pas plus loin dans cette polémique, n'ayant qu'un objectif dans ce forum  : obtenir un script validé pour visualiser une constellation d'un signal  radio numérique (DRM, C4FM).
Dans cette démarche,  Marc m'apporte une aide "pro" via la compréhension et la maitrise du GNURadio. merci à lui;

Michel

 

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...