Jump to content
ROCHE Hervé

Questionnement sur mon QTH

Recommended Posts

F8DRA
Citation

J'ai un très belle place située totalement en crête, bien dégagée , avec de la belle terre...un endroit que l'on ne voit pas de la maison et ou je pourrais faire absolument ce que je veux. le tout situé à 200M au DESSUS de la maison.

L’inconvénient est qu'il est à  300M de distance .

 

Je me dis que je pourrais peut être me faire une "zone radio" , totalement REMOTE avec mon ou mes pylônes vhf, hf , uhf   tout bien en hauteurs et sans contrainte d’esthétique avec une armoire au pied de pylône , donc des coaxiaux très court . le tout soit sur panneaux solaire, soit relié en 230V . La communication serait faite entre la maison et la zone radio par RJ45 ou Fibre optique ( j'ai déjà) .

Question donc : est ce faisable ? je sais que le remote existe mais je ne connais pas le fonctionnement si j'ai par exemple un jolie poste style " Yaesu Ft300 dans ma pièce radio, je le raccorde par mon réseau ethernet à ma zone radio, ensuite qu'est ce qui relie mes antennes a mon arrivée ethernet ? ou est la puissance ? 

 

Bonsoir et pourquoi ne pas faire directement la station sur place, sur ce site qui semble très intéressant ....

Share this post


Link to post
ROCHE Hervé

Bonsoir,

En Cœur de Parc National interdiction de construire un bâti ( à la limite une "armoire" de commande  mais pas une pièce" )

Hervé

Share this post


Link to post
ROCHE Hervé

Bonjour à tous !

Merci encore pour vos précieux conseils et désolé pour mon temps de réponse, mais c'est à cause de F6ITU ! et oui je suis tombé dans les tréfonds  des posts sur les SDR..

J'ai pris le temps de lire les 5 pages " Olympe : les SDR type DDC/DUC"   ensuite d'autres autre sujet liés au sdr, des articles...

Et comment dire...je suis assez sur le C.. de ce que j'ai vue ! pour moi le SDR s’arrêtait à mes petites clefs "Nooelec" ...j'ai maintenant bien compris que les postes de mes rêves "Yeasu,Icom et machin chouette" sont en fait dépassé.

Cherchant un récepteur et émetteur des plus performant ( ce que nous faisons tous ?)  je pense me tourner vers cette solution du TRX SDR, leurs capacités en sensibilité, propreté de signal, versatilité, évolutivité compacité sont tout juste inatteignable par les postes "standard".

De plus comme vous l'avez compris , étant en pleine "implantation" du décor de ma future "station" ce choix me semble extrêmement avantageux en tout point, et le sdr au pied du pylône relié par fibre a fait totalement basculer la balance en ce choix.

Concernant mon expérience en sdr : j'ai des clefs depuis quelques années parmi les début de ces détournements je pense...mon expérience en hardware s’arrête là , je me sert régulièrement de carte son pour recevoir les VLF...j'ai déjà fait quelques amplis ( amplification et filtrage des VLF) , j'ai fait aussi quelques circuit imprimé très basique, comme par exemple une carte du réseau Blitzortung ( Lightningmap ) si vous connaissez....

Coté software:  je bidouille un peu sur linux, raspbian, ( vraiment des choses très simple..) je me suis amusé a monter mon WEBSDR , avec 4 clefs et améliorer un peu graphiquement en html. Allez plus loin ne me fait pas trop peur.. 

 

 Donc voila pour mon expérience...après avoir lu tout ces sujets je me pose donc la question et maintenant ! ?? j'attaque par quoi ? Quelle carte ? Redpitaya ? Hermes ? autre ?   je dois lire quoi pour avancer dans ce monde nouveau ? quelle base dois je avoir ?

Merci encore , et au plaisir de vous lire,

(ps; je suis preneur d'autre sujets sur les sdr, peut être en ai_je raté , je suis assez vorace en lecture quand je m'y met) 

Hervé

Share this post


Link to post
F8DRA

Je ne serai pas d'une grande aide dans ce domaine car personnellement je ne pourrai me passer de mes véritables émetteur-récepteur yaesu, Kenwood ... comme vous les avez cité ;) je suis allergique à ce genre de matériel maintenant je connais vos contraintes notamment celle de l'implantation laquelle il vous est impossible d'y monter un petit abri pour la station.

Bonne réalisation ;)

Share this post


Link to post
F6ITU

Bonjour

Je me dois de modérer quelque peu cet optimisme SDRien 🙂 

Les radios logicielles ne sont pas "meilleures" -un transceiver haut de gamme peut très bien afficher des perfs supérieures à un SDR du commerce, voir à ce sujet les tests Sherwood, ( lesquels tests ne concernent pas les économiquement faibles, faut bien garder ça à l'esprit). A coût égal, les SDR sont seulement "généralement meilleurs" que les transceivers à structure superhétérodyne, et cet écart est d'autant plus marqué que l'on prospecte dans la tranche "moins de 500 euros". Mais ils sont également frappés de certaines tares génétiques (notamment en termes de bruit de phase dans certains cas)

Leur principal avantage est  tout autre. Ces appareils conduisent (contraignent ?) leurs utilisateurs à s'intéresser et à s'impliquer dans l'évolution technique de leur station (que ce soit coté soft ou hard), ce que je fera jamais un produit "plug & play" vendu sur étagère. Cela ne veut pas dire que les usagers de transceivers Superhet' renient l'approche technique : ceux qui sont tombés dans la marmite quand ils étaient petits chercheront toujours à obtenir leur potion magique. Mais comme l'approche SDR en est, dans le monde amateur, encore à ses balbutiements malgré ses quelques 20 années d'existence (au moins), elle offre un terrain de jeu d'expérimentation tellement divers que l'on n'avait pas vu ça depuis l'apparition du transistor HF

Bref, il serait vain de rejouer la querelle des  anciens et des modernes, mais il faut bien admettre que, dans certaines situations, il est difficile de faire mieux qu'un SDR. Et l'usage d'une station distante fait précisément partie de ce genre de situation. 

J'envoie quelques liens en direct, qui ont déjà été diffusés sur le forum. 

Marc 

PS : @f8dra Vous mettez le doigt sur un point important, et largement partagé. Les radios logicielles constituent notamment un choc et une remise en cause ergonomique radicale. Et ce n'est là que la surface des choses. L'architecture même change du tout au tout. Et il n'y a pas franchement de véritable réponse à apporter à ça. On le voit dans les équipements professionnels et militaires, qui sont passés en mode "soft". Tout a été prévu soit pour "singer" une interface traditionnelle, soit pour totalement masquer le transceiver et éluder la partie émission-réception pour ne montrer qu'un tableau de contrôle. Seuls les équipements radioamateurs et orientés "analyse et forensique" demeurent ouverts à l'expérimentation. 

 

 

 

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...