Jump to content
BABIN Sylvère

Débuter la SWL dans des environnements peu propices ?

Recommended Posts

BABIN Sylvère

Bonjour à toutes et tous,

Je suis un informaticien de 25 ans, qui, depuis quelques années, voudrait se lancer dans l'aventure du radioamateurisme.

Les ondes m'ont toujours paru un monde fantastique à explorer (petit, j'étais fasciné par le poste de radio de mes grands parents, où l'on pouvait lire les noms des villes sur le cadran), et, après réflexion, j'ai décidé "d'essayer" de me lancer dans l'écoute. J'avais déjà tenté une petite expérience avec un poste de radio portatif qui marchait sur les bandes AM (ondes courtes, moyennes et longues) ; mais j'ai été déçu par le peu de stations que j'arrivais à capter, souvent en langues étrangères (je sais cependant qu'il y a des émissions en français) ;

J'aimerais donc investir dans un récepteur un peu plus évolué, que je pourrais connecter à une antenne "faite maison". Mais étant totalement novice, je viens frapper à votre porte, en espérant, un jour peut-être, vous rejoindre sur les ondes ! 😀

J'ai cependant deux problèmes :

  • En premier lieu, je me perd un peu dans tous les récepteurs disponibles sur le marché, notamment tous les modèles de la marque Yaesu. Je suis prêt à acheter un récepteur d'occasion, avec un budget de 200/300 € ; auriez-vous des conseils à me donner à ce sujet, notamment sur les caractéristiques indispensables ? J'aimerais surtout explorer les bandes MF et HF.
  • En second lieu, j'habite dans un petit appartement de 45m2 ; or, je sais que plus une fréquence est basse, plus il faut que l'antenne soit longue. Or, je me vois mal installer une antenne dipôle de grande longueur chez moi... Y-a-t-il un moyen de travailler sur une large bande de fréquence avec une antenne de taille réduite et pas trop volumineuse (je pense notamment aux grandes antennes multibandes, que je ne peux me permettre d'installer à ma fenêtre, et qui doivent être complexes à réaliser) ?

Je suis navré d'avoir des questions qui peuvent paraître assez stupides. Je n'ai peut-être pas assez assimilé la théorie, mais je me verrais mieux motivé en construisant une antenne par moi-même et en commençant avec un récepteur un peu plus perfectionné...

Merci d'avance à ceux qui auront eu la patience de me lire... 😁

 

Sylvère

 

 

Share this post


Link to post
F4HJH

Bonjour Sylvère,

soyez le bienvenu.

Dans votre question, il y a à mon avis deux sujets pour faire de l'écoute par vos propres moyens:

1/ Le récepteur : vous pouvez en effet acheter un recepteur d'occasion. A 150 ou 200 € vous devriez trouver un matériel en bon état de fonctionnement.

Vous avez aussi la solution SDR.... (Lisez ce sujet) qui pourra vous intéresser.

2/ L'antenne : Il y a de multiples description d'antenne sur ce forum avec comme vous des questions de gens qui s’intéressent à la réception sur les bandes MF/HF.

Je vous encourage à faire une recherche (il y a eu beaucoup de contributions données).

Dans votre cas, vous pourrez peut être débuter dans des montages simples et adaptés à ces bandes (antenne cadre, ...)

Voici le site du défunt Andre Ducros F5AD qui dans un premier temps va vous donner des idées.

 

  • Message intéressant 1
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
BABIN Sylvère

Bonjour F4HJH et merci pour votre réponse !

En ce qui concerne la SDR, j'avais en effet consulté des sujets sur cette technologie. Elle me paraît très intéressante pour les débutants ; j'avais quelque peu snobé cette solution, préférant avoir un "vrai" récepteur (dans ma tête, l'analogique est plus fiable que le numérique), et j'hésite toujours. Pourtant, la SDR semble soulever beaucoup d'enthousiasme, et ce serait peut-être un investissement intéressant avant de passer à du matériel plus couteux. Je vais donc y réfléchir très sérieusement !

Quant aux antennes, il y avait en effet de nombreuses ressources sur ce forum ; le site dont vous m'avez transmis le lien est très complet, mais je crains malheureusement de manquer de connaissances sur le sujet pour bien le comprendre : je crois qu'il me falloir des bases plus solides avant de commencer. Ce genre de "bricolage" semble demander de la rigueur et des connaissances de base qui sont encore un peu vagues pour moi. Je vais essayer de passer un peu plus de temps à me documenter avant de passer à la pratique !

Je vous remercie en tous cas encore pour votre réponse à mes vagues questionnements !

Sylvère

Share this post


Link to post
F4HJH

Bonjour Sylvère,

Il y a 13 heures, BABIN Sylvère a dit :

En ce qui concerne la SDR, j'avais en effet consulté des sujets sur cette technologie. Elle me paraît très intéressante pour les débutants ; j'avais quelque peu snobé cette solution, préférant avoir un "vrai" récepteur (dans ma tête, l'analogique est plus fiable que le numérique), et j'hésite toujours. Pourtant, la SDR semble soulever beaucoup d'enthousiasme, et ce serait peut-être un investissement intéressant avant de passer à du matériel plus couteux. Je vais donc y réfléchir très sérieusement !

Le champs des possibilités des technologies SDR est vaste. Dans un premier temps commencez par les bases avec un récepteur analogique classique pour éviter de vous disperser. Vous aurez tout le temps pour vous intéresser aux techniques SDR après avoir acquis quelques bases (je pense que c'est une étape avant d'aller plus loin).

Pour les antennes, munissez-vous des quelques outils, du câble électrique, un fer à souder,.... Vous pourrez vous lancer dans la fabrication d'antennes simples et vérifier le bon fonctionnement.

Quelle bande de fréquence vous interesse pour débuter ? Vous avez une idée ?vous habitez en ville ? Avez-vous un balcon, un petit jardin ? En fonction de tout cela on pourra vous aider à démarrer.

Notre activité c'est aussi de la construction mécanique. Avez-vous un peu de matériel ? Une imprimante 3D ? 

Share this post


Link to post
F8BHA

bonjour a tous , si vous n'avais pas de place ,il y a le cite 

http://www.websdr.org/

pour debuter en receptoin analogique 

Share this post


Link to post
BABIN Sylvère
Posted (edited)

Bonjour F4HJH,

Il y a 4 heures, F4HJH a dit :

Le champs des possibilités des technologies SDR est vaste. Dans un premier temps commencez par les bases avec un récepteur analogique classique pour éviter de vous disperser. Vous aurez tout le temps pour vous intéresser aux techniques SDR après avoir acquis quelques bases (je pense que c'est une étape avant d'aller plus loin).

Je comprend ce que vous voulez dire. Dans mon cas, j'imagine alors qu'il me faudrait acquérir un récepteur multibandes, qui me donnerait le plus de possibilités... Avec un budget entre 200 et 400€, j'aimerais avoir un peu mieux que l'ATS 909 X... Mais les récepteurs à cheval sur la HF et la VHF me paraissent hors de prix... Peut-être devrais-je commencer par la bande HF uniquement ? [Edité] : Je viens d'ailleurs de découvrir la cote argus de la gamme Yaesu FRG-XXXX, je crois que ce serait parfait pour commencer, qu'en pensez-vous ?

Il y a 4 heures, F4HJH a dit :

Quelle bande de fréquence vous interesse pour débuter ? Vous avez une idée ?vous habitez en ville ? Avez-vous un balcon, un petit jardin ? En fonction de tout cela on pourra vous aider à démarrer.

  • Pour ce qui est de la fréquence, j'aimerais beaucoup plutôt commencer par les bandes les plus basses (HF et en dessous, à partir de la bande des 20 mètres) et VHF si possible ; vu le relief là où se trouve mon domicile (Aurillac), j'ai peur que les fréquences les plus élevés, non réfléchies, soient arrêtées par les montagnes...
  • J'habite en ville, en effet, et quand je parle d'environnement peu propice, c'est aussi la taille de mon appartement (45m2), qui ne dispose pas de balcon, ni de jardin. C'est pour cela que la solution d'une antenne "Long Wire" m'avait tenté, c'est à dire tendre un câble entre deux fenêtres ; mais après votre message, j'ai découvert qu'il y avait diverses solutions pour capter des bandes HF avec des antennes de taille réduite...
Il y a 4 heures, F4HJH a dit :

Notre activité c'est aussi de la construction mécanique. Avez-vous un peu de matériel ? Une imprimante 3D ? 

Je ne dispose pas d'imprimante 3D, mais j'ai de quoi bricoler, ou je peux le trouver : fil conducteur, fer à souder, bois, etc... Mais je n'ai pas encore beaucoup de connaissances en électronique, et si je sais ce qu'est une antenne, je ne saisis pas encore tous les calculs qu'il faut effectuer pour capter telle ou telle fréquence... à part une antenne LW dont je sais que la longueur doit être égale à la fréquence minimale que l'on souhaite capter.

Suite aux événements récents, je suis d'ailleurs pour quelques semaines encore chez mes parents, qui sont à la campagne, ce qui me permettrait d'expérimenter des antennes extérieures, si je parviens à trouver un récepteur qui convienne.

 

--

Bonjour F8BHA,

Je vous remercie pour votre suggestion, c'est en effet un très bonne introduction. Cependant, j'avais déjà expérimenté ce mode d'écoute, et c'est cela qui m'a donné envie de passer à une station d'écoute vraiment personnelle.

 

Merci en tous cas à tous les deux pour votre aide et votre patience...!

 

Edited by BABIN Sylvère

Share this post


Link to post
F4HJH
Posted (edited)

Bonjour Sylvère,

Vous souhaitez faire de l'écoute en HF et en VHF ?

Si vraiment vous voulez couvrir la bande VHF en plus, dans ce cas, un récepteur de type Airspy ou SDRPlay vous conviendra.

Si vous vous contentez de la HF, un vieux Yaesu FRG-7700 à 150-200€ ou autre modèle par exemple pourra faire l'affaire (à condition de ne pas le payer trop cher - à moins d'être révisé)

Mais avant d'acheter, avez-vous la possibilité de vous rendre dans un radio club de votre région ? Vous pourrez mieux vous faire une idée.

Même si vous être enclavé dans une vallée, vous aurez accès à l’écoute de la bande HF. Il faudra peut être lutter contre le bruit de fond si vous êtes en ville.

En fonction des heures et des bandes vous pourrez vous étonner de ce que l'on peut capter avec des moyens parfois précaires.

Comme vous semblez débutant, je ne vais pas vous conseiller de vous lancer dans l'assemblage d'un kit. Il faudrait que quelqu'un vous encadre.

Pour l'antenne, commencez par une réalisation simple, une antenne cadre par exemple.

Votre idée du bout de fil est une bonne idée, ce sera l'occasion d’expérimenter. Si vous avez la possibilité de transporter le récepteur et l'antenne chez vos proches à la campagne ce sera aussi l'occasion de faire des essais.

Quelques liens (exemples)

73'S

Christophe

 

Edited by F4HJH
  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F6ITU

Bonsoir

....  ou un "tout en un", genre Airspy HF+, mieux conçu qu'une base genre RT820 associée à un convertisseur

https://airspy.com/airspy-hf-plus/

il fait "tout", sauf le café, et il le fait bien.

de toute manière, le seul point sur lequel je divergerais par rapport à ce qu'a dit Christophe, c'est qu'il n'est imho pas nécessaire de passer par la phase analogique dans un premier temps (ce qui ne veut pas dire que vous ne devrez pas renouer avec les fondamentaux plus tard, lorsque vous vous lancerez dans des projets non commerciaux, donc plus sérieux) 

Vous avec une formation informatique, profitez en, mettez la à profit. Notre communauté manque cruellement de bon codeurs, notamment en VHDL ou Verilog. Votre approche "von neumann" va vous faciliter la compréhension des radios logicielles.

Et n'ayez aucune crainte quant à la fiabilité des radios logicielles. Elles comprennent en moyenne moitié moins (voir 70% de moins) de composants par rapport à un équivalent analogique, et sont donc moins propices aux pannes. 

Comme le précise Christophe, le choix d'une antenne et son installation dans les règles fera toute la différence. C'est comme en hifi : le plus beau des amplis, la plus coûteuse des platines n'offrira que d'infâmes gargouillis derrière une paire de poêles Tefal. Mais la plus modeste des installation audio sonnera comme les trompettes du jugement dernier avec des enceintes de qualité. Et l'enceinte, en radio, c'est l'antenne bien sur

73'

Marc

 

 

Share this post


Link to post
BABIN Sylvère

Bonjour Christophe,

Je pense que je vais pour l'instant débuter uniquement sur la HF, cela me semble un univers assez vaste pour débuter, et surtout pour pouvoir acquérir des connaissances au niveau technique (je suis le plus novice des débutants, comme vous l'avez remarqué 🙂)

Comme vous me le conseillez, je vais essayer de trouver un récepteur de type FRG-7700 ou équivalent. Il ne me reste plus qu'à éplucher les petites annonces en espérant en voir un ! Et en attendant, je vais me pencher sérieusement sur la question des antennes cadre. Le premier lien, en particulier, m'a donné quelques idées. J'ai lu en outre avec interêt l'article de VE2ZTT sur les antennes "long wire", il y a visiblement quelques subtilités à connaître.

 

Bonjour Marc, et merci pour votre contribution,

Je vous suis totalement sur les performance des récepteurs numériques, c'est absolument épatant, surtout quand je vois la taille d'une clé SDR par rapport à un récepteur/amplificateur analogique. Je n'exclus d'ailleurs pas de me lancer là dedans, vu les coûts modiques et les avantages de cette solution, en particulier pour passer sur la VHF.

Cependant, même pour l'informaticien que je suis, la solution numérique a un côté "boite noire", puisque tous les traitements du signal sont effectués par l'ordinateur ; contrairement au récepteur analogique qui, je l'avoue, m'attire un peu plus pour commencer, malgré les limitations que cela impose.

Mais votre message me fait prendre conscience de tous les domaines possibles : j'ignorais qu'il existait des langages pour simuler des circuits électroniques, ce qui doit beaucoup aider à la conception, travail inévitable si l'on veut expérimenter soi-même.

Si je parviens à me lancer dans le domaine de la radio, je serais ravi d'en apprendre plus sur ce qui a déjà été fait dans le domaine de la réception numérique, et d'échanger à ce sujet. Mais comme vous le dites avec cet inénarrable lyrisme, il faut déjà réaliser une bonne antenne, et je sens que je vais m'amuser quelques heures avec ce sujet (mais je me sens bien parti !) 😊

73  Sylvère

Share this post


Link to post
F4ASK
Posted (edited)

Bonsoir Sylvère

Ok pour la HF, c'est un bon début.

A ça, vous pourriez ajouter l'écoute du 630m (475 kHz) avec une antenne  active du type de celle de PA0RDT (MiniWhip). Le 630m, c'est 7 kHz de largeur de bande mais c'est très inattendu. Il y a aussi le 137 kHz, autre bande amateur et là, un bon préampli de réception est nécessaires et jusqu'au dessous de 9 khz dont l'usage est libre à tous, émission et réception. Ces bandes sont utilisées en numérique (WSPR, et autres "fuzzy modes").

Pas maintenant, mais dès l'automne, ça devrait repartir.

Un site : http://www.472khz.org/pages/and-more/useful-links.php en anglais pour la plupart des pages mais c'est complet.

Bon amusement en tant que radioécouteur, c'est un très bon début avant l'examen d'opérateur et l'autorisation avec indicatif.

73.

PS: Oups ! Il existe des clés SDR ou autres pour l'écoute des bandes soit très basse ou très hautes mais on a du vous en parler, je pense.

 

Edited by F4ASK
Un oubli ! Oups !

Share this post


Link to post
BABIN Sylvère

Bonjour F8BHA,

Il y a 20 heures, F8BHA a dit :

bonjor , voici un recepteur de conception moderne avec une facade ancien

https://www.cbplus.com/cat/tecsun-2000-p-986.html (il y a surement d'autre site)

Je vous remercie pour cette suggestion ! Les caractéristiques de ce récepteur seraient parfaites (et j'avoue que sa façade me plaît bien). Je l'ai rajouté à mon comparatif ; idéalement, après recherche, j'aurais espéré trouver un Yaesu FRG-7700 ou 8800, mais ces récepteurs ont l'air assez rares sur le marché de l'occasion, et je vais sans doute me tourner vers un modèle plus récent, tel celui que vous me proposez 🙂

 

Bonjour Gilbert,

Il y a 20 heures, F4ASK a dit :

A ça, vous pourriez ajouter l'écoute du 630m (475 kHz) avec une antenne  active du type de celle de PA0RDT (MiniWhip). Le 630m, c'est 7 kHz de largeur de bande mais c'est très inattendu. Il y a aussi le 137 kHz, autre bande amateur et là, un bon préampli de réception est nécessaires et jusqu'au dessous de 9 khz dont l'usage est libre à tous, émission et réception. Ces bandes sont utilisées en numérique (WSPR, et autres "fuzzy modes").

J'ai lu hier, sur je ne sais plus quel site, que l'écoute de la HF était moins intéressante que la VHF ! Je suis heureux de vous entendre dire le contraire, et je suis intéressé par les suggestions de fréquences à écouter. Après avoir lu votre message, je me suis penché sur la question des VLF, avec l'antenne mini-whip. Le trafic doit être très disparate (sans doute peu de radiotéléphonie), mais un espace d'expérimentation remarquable, surtout si l'émission ne nécessite pas de licence ! Quand vous dites que le trafic sera plus intéressant à l'automne, je suppose que cela est dû aux conditions de propagation des ondes très basse fréquence qui varie selon la saison ?

Mon problème reste de pouvoir construire une antenne qui me permette de capter les basses fréquences. J'ai d’ors et déjà prévu de faire trois essais, mais qui ne me permettront de recevoir que les bandes "hautes" de la HF :

  • Une antenne "long fil" avec un balun, sans boite d'accordage, que je placerait le long de la façade de ma maison, et sur le toit (si c'est faisable) ; avec une longueur de 10 mètres, j'espère avoir une bonne réception des fréquences au dessus 28 Mhz (seulement, c'est une toute petite partie du spectre HF)
  • Une antenne long fil intérieure, faisant plusieurs tours de la pièce où j'écoute (grenier), j'espère ainsi pouvoir recevoir correctement les émissions provenant des 4 points cardinaux. Ce n'est sans doute pas le top, ce genre d'antenne, mais l'expérience sera peut-être intéressante.
  • Enfin, une antenne cadre, celle proposée ici : https://f4dnr-equasim.radioamateur.org/ant/loop1.htm ; mais là je crains qu'il ne me faille une boite d'accordage pour exploiter correctement toutes les bandes.

Au sujet de ces antennes, est-il possible de les utiliser en réception sans supplément électronique entre l'antenne et le récepteur ? Je pense que oui, car l'on envoie pas de puissance en réception, mais on ne sait jamais... Concernant l'antenne PA0RDT, j'ai très envie d'essayer d'en construire une, sans doute que les cours de technologie du collège ne m'auront pas été inutiles, mais je vais tenter d'obtenir les meilleurs résultats possible avec mes "long wire" pour commencer, avant de descendre dans les fréquences.

Il y a 20 heures, F4ASK a dit :

Bon amusement en tant que radioécouteur, c'est un très bon début avant l'examen d'opérateur et l'autorisation avec indicatif.

Le but ultime ! Mais je compte bien adhérer à une association, et obtenir un indicatif d'écouteur auparavant, si je ne fais pas exploser la barraque avec mes expériences !

Encore merci à tous pour votre aide et vos suggestions !

73 Sylvère

 

 

Share this post


Link to post
F4HJH
Posted (edited)

Bonjour Sylvère,

Je ne connais pas le récepteur Tecsun, il semble complet, facile à transporter, et offre des possibilités apparemment (sortie FI, ...). Ne vous pressez pas.

[EDIT] Comme F6ITU Marc l'a suggéré, à ce niveau de prix on peut s'offrir des technos SDR avec DUC/DDC, sa fait réfléchir..... La ou l'on diverge Moi et Marc est que je pense que démarrer l'analogique avec un apprentissage des bases est je pense essentiel.

Toutes les bandes ont de l’intérêt. Concernant le contenu vous vous ferez votre propre idée. La HF et plus bas sont des terrains d’expérimentation intéressant pour un novice je trouve. 

Il y a beaucoup de choses à écouter, identifier, et même localiser ! (radiogoniométrie qui est encore un sujet).

Il y a 19 heures, BABIN Sylvère a dit :

Mon problème reste de pouvoir construire une antenne qui me permette de capter les basses fréquences. J'ai d’ors et déjà prévu de faire trois essais, mais qui ne me permettront de recevoir que les bandes "hautes" de la HF :

  • Une antenne "long fil" avec un balun, sans boite d'accordage, que je placerait le long de la façade de ma maison, et sur le toit (si c'est faisable) ; avec une longueur de 10 mètres, j'espère avoir une bonne réception des fréquences au dessus 28 Mhz (seulement, c'est une toute petite partie du spectre HF)
  • Une antenne long fil intérieure, faisant plusieurs tours de la pièce où j'écoute (grenier), j'espère ainsi pouvoir recevoir correctement les émissions provenant des 4 points cardinaux. Ce n'est sans doute pas le top, ce genre d'antenne, mais l'expérience sera peut-être intéressante.
  • Enfin, une antenne cadre, celle proposée ici : https://f4dnr-equasim.radioamateur.org/ant/loop1.htm ; mais là je crains qu'il ne me faille une boite d'accordage pour exploiter correctement toutes les bandes.

Au départ, faites simple !

  • Ne vous enquiquinez pas avec des baluns sur une antenne de réception ! Si vous en avez un, testez avec et sans !
  • Testez une antenne "bout de fil" et jouez un peu avec la longueur et écoutez, comparez. Refaites l'exercice avec l'ajout d'un condensateur variable (150-200 pF devrait convenir, il peut être complété de capacités fixes en fonction de vos montages)
  • Ces expériences avec Condensateur Variable vont vous permettre de découvrir quelques notions d’accord d'antenne sur la fréquence voulue. (Cf votre remarque sur les boites d'accord ou Tuner)
  • Réalisez une antenne cadre avec les moyens du bord, complétez votre montage avec le CV 😉

Si vous n'avez pas de CV (condensateur Variable) : vous pouvez en trouver dans les petits récepteurs AM. Faites quelques brocantes, ou Emmaus par exemple. En principe, on peut trouver des CV dans tout bon radio club.

Équipez-vous d'un multimètre : Par exemple ce modèle  (dont la précision est parfaitement tenue par le constructeur), d'un fer à souder et de fil d'étain (tant que l'on arrive encore à en trouver, par exemple chez RS le week end avec des FDP gratuits).

Il y a 19 heures, BABIN Sylvère a dit :

Au sujet de ces antennes, est-il possible de les utiliser en réception sans supplément électronique entre l'antenne et le récepteur ? Je pense que oui, car l'on envoie pas de puissance en réception, mais on ne sait jamais... Concernant l'antenne PA0RDT, j'ai très envie d'essayer d'en construire une, sans doute que les cours de technologie du collège ne m'auront pas été inutiles, mais je vais tenter d'obtenir les meilleurs résultats possible avec mes "long wire" pour commencer, avant de descendre dans les fréquences.

Oui ! Mais....une antenne accordée sur la fréquence voulue vous donnera de bien meilleurs résultats ! Si non, vous recevrez du bruit atmospherique, un peu de galactique, et des perturbations (dits "QRM" chez nous).

Pour l'antenne PA0RDT : j'en ai une que j'ai jamais montée. C'est donc l'occasion de faire quelques essais ! (il faut d'abord que je la retrouve)

 

Christophe

Edited by F4HJH
  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
BABIN Sylvère

Bonjour Christophe,

Il y a 3 heures, F4HJH a dit :

Je ne connais pas le récepteur Tecsun, il semble complet, facile à transporter, et offre des possibilités apparemment (sortie FI, ...). Ne vous pressez pas.

En effet, ce récepteur me semble bien, finalement. Mais comme vous le dites, je vais encore attendre quelques jours, en espérant que je puisse trouver un modèle un peu plus ancien (j'ai un faible pour le matériel usagé 🙂) ; quand au SDR, c'est absolument fabuleux, mais peut-être un peu trop... Du moins, me connaissant, en temps que débutant, j'ai peur de vite me disperser avec ce genre d'appareil "universel", plutôt que d'expérimenter petit à petit.

Il y a 3 heures, F4HJH a dit :
  • Ne vous enquiquinez pas avec des baluns sur une antenne de réception ! Si vous en avez un, testez avec et sans !
  • Testez une antenne "bout de fil" et jouez un peu avec la longueur et écoutez, comparez. Refaites l'exercice avec l'ajout d'un condensateur variable (150-200 pF devrait convenir, il peut être complété de capacités fixes en fonction de vos montages)
  • Ces expériences avec Condensateur Variable vont vous permettre de découvrir quelques notions d’accord d'antenne sur la fréquence voulue. (Cf votre remarque sur les boites d'accord ou Tuner)
  • Réalisez une antenne cadre avec les moyens du bord, complétez votre montage avec le CV 😉

Si vous n'avez pas de CV (condensateur Variable) : vous pouvez en trouver dans les petits récepteurs AM. Faites quelques brocantes, ou Emmaus par exemple. En principe, on peut trouver des CV dans tout bon radio club.

Je n'ai pas de balun, mais il me semblait qu'il s'agissait d'une simple à fabriquer pour "accorder" quelque peu une antenne. Mais si vous me conseillez la solution du condensateur variable, je vais plutôt partir là-dessus. J'en ai trouvé quelques un sur internet à un tarif qui me paraît raisonnable (sinon j'ai une vieille radio à tubes d'avant-guerre, mais ça me fait mal à cœur de la démonter) ; après, comme vous me le suggérez, j'ai bien envie de réaliser dans un second temps une boite d'accord avec quelques condensateurs fixes ou ajustables montés en série.

Il y a 3 heures, F4HJH a dit :

Oui ! Mais....une antenne accordée sur la fréquence voulue vous donnera de bien meilleurs résultats ! Si non, vous recevrez du bruit atmospherique, un peu de galactique, et des perturbations (dits "QRM" chez nous).

Ah ! Le fameux QRM, d'autant que le confort d'écoute est l'un des axes les plus importants pour un écouteur... Ce qui va être le plus intéressant sera donc l'expérimentation pour une écoute optimale de chaque bande ! Je crains surtout, quand je serais en appartement, les perturbations électromagnétiques d'origine humaine (je pense que ça doit plus toucher les hautes fréquences que la HF), surtout si l'antenne est à l'intérieur. Je peux arrêter mes appareils électroniques, mais si mes voisins utilisent du CPL, ça va peut-être nécessiter des filtres. J'explore quelques sujets sur ce forum qui semblent apporter des réponses à cette problématique.

Il y a 3 heures, F4HJH a dit :

Pour l'antenne PA0RDT : j'en ai une que j'ai jamais montée. C'est donc l'occasion de faire quelques essais ! (il faut d'abord que je la retrouve)

Si jamais vous avez en effet l'occasion de l'expérimenter, je serais curieux de savoir si cela marche bien. Les avis sur internet ne manquent pas, mais cela doit être assez subjectif, et dépendre de multiples facteurs...

 

En attendant de trouver un récepteur, je vais d'ors et déjà essayer de bricoler et mettre en place quelques antennes...

Encore merci pour vos conseils,

73

Sylvère

Share this post


Link to post
F-10255

Bonsoir Sylvère,

et bienvenue dans le monde merveilleux de l'écoute !

Attention au choix de votre récepteur ; vous êtes visiblement influencé par l'aspect esthétique. Vous évoquez le Yaesu FRG 7700. Cet appareil est effectivement plus sexy qu'une boite noire type Airspy mais il a plus de 40 ans, est totalement dépassé et risque de tomber rapidement en panne. Pour un budget sensiblement équivalent vous avez le choix entre une bête de course moche (Airspy HF+ par exemple) et un bon gros récepteur avec des beaux boutons et cadrans mais des performances très, très inférieures (FRG 7700, 8800) ...  Et sans le connaître, il y a fort à parier que le Tecsun n'arrive pas à la cheville de l'Airspy HF+. 

Autres avantages d'une boîte noire, elle vous donnera accès aux bandes VHF et UHF souvent moins affectées par les perturbations "citadines" et vous pourrez plus facilement l'emporter à la campagne (un FRG 7700, c'est lourd et encombrant).

Compte tenu de votre environnement (ville + antenne intérieure), l'écoute HF peut être très compliquée. Côté antenne, une antenne cadre est peut-être la meilleure solution mais il n'y a pas de miracle dans un environnement perturbé. Vous pouvez déjà faire un test instructif dans votre logement en écoutant les bandes PO ou GO à l'aide d'un banal transistor. Si l'environnement est "radioélectriquement" perturbé, vous le saurez rapidement (ronflements divers et variés et aucun ou peu de signaux de radiodiffusion au-dessus du bruit - la nuit). 

Les boîtes d'accord d'antenne, à moins de disposer d'un récepteur préhistorique, sont inutiles. Même le FRG 7700, pas vraiment le roi de la sélectivité, ne fait aucune différence avec/sans, sauf à lui saturer l'étage d'entrée avec une antenne de 40m et un préampli de 25 dB.  Un préselecteur est plus adapté mais pas indispensable. En revanche, fabriquer une boîte d'accord est formateur mais elle risque de ne pas vous servir à grand chose ...

Bonne continuation !

 

  • Message intéressant 1
  • Inutile ou HS 1

Share this post


Link to post
BABIN Sylvère

Bonjour F10255,

Il y a 13 heures, F-10255 a dit :

Attention au choix de votre récepteur ; vous êtes visiblement influencé par l'aspect esthétique. Vous évoquez le Yaesu FRG 7700. Cet appareil est effectivement plus sexy qu'une boite noire type Airspy mais il a plus de 40 ans, est totalement dépassé et risque de tomber rapidement en panne.

Vous êtes excellent psychologue 🙂, il est vrai que l'aspect esthétique a été critère important dans mon choix, j'ai un faible pour les cadrans et les boutons... et je viens finalement d'acquérir un véritable dinosaure, un FRG 7 (tout court)...

Vous n'êtes pas le seul à m'avoir conseillé le AirSpy (je pense à F6ITU Marc) qui semble être une véritable panacée ; et je comprend bien ses avantages, notamment d'opérer sur quasiment toutes les bandes, son coût modique et l'avantage d'une interface informatique... Je crois d'ailleurs que cette solution me sera rapidement indispensable si je veux progresser dans la SWL, notamment sur les bandes VHF et UHF. Mais pour débuter, je pensais qu'un "véritable" récepteur m'éviterait de me disperser sur toutes les bandes, et j'ai suivi le conseil de F4HJH Christophe me conseillait de débuter par du matériel analogique.

Il y a 14 heures, F-10255 a dit :

Pour un budget sensiblement équivalent vous avez le choix entre une bête de course moche (Airspy HF+ par exemple) et un bon gros récepteur avec des beaux boutons et cadrans mais des performances très, très inférieures (FRG 7700, 8800)

Je suis intrigué par votre remarque sur les performances des récepteurs FRG face à l'Airspy. J'ai remarqué que vous possédiez un FRG-7700 dans votre station de réception, et vous parlez donc en connaissance de cause. Je suppose que cette différence s'explique par le traitement informatique du signal, qui est sans doute plus fin qu'un traitement purement électronique... Mais diriez-vous que tous les récepteurs classiques ont étés rendus inutiles par cette technologie ?

Il y a 15 heures, F-10255 a dit :

Les boîtes d'accord d'antenne, à moins de disposer d'un récepteur préhistorique, sont inutiles. Même le FRG 7700, pas vraiment le roi de la sélectivité, ne fait aucune différence avec/sans, sauf à lui saturer l'étage d'entrée avec une antenne de 40m et un préampli de 25 dB.  Un préselecteur est plus adapté mais pas indispensable. En revanche, fabriquer une boîte d'accord est formateur mais elle risque de ne pas vous servir à grand chose ...

Si je vous comprend bien, pour débuter une antenne bien conçue et correctement orientée permettrait d'avoir des résultats corrects... J'ai consulté beaucoup de sites, et j'ai sans doute un peu trop exagéré l'importance d'une boite d'accord (bien que pour les antennes cadre, le CV semble quand même fortement recommandé). J'ai l'impression que le FRG 7 dispose d'un présélecteur, je vais donc commencer sans électronique entre le récepteur et l'antenne, et tenter d'améliorer la réception au fur et à mesure de mes expérimentations.

Merci pour votre intervention, cela me rassure sur la possibilité d'avoir de bons résultats avec peu de matériel...!

73

Sylvère

Share this post


Link to post
F4HJH

Bonjour Sylvère,

Vous avez acheté une antiquité, je pense que vous en serez content. Je suis pour ma part équipé de matériel SDR à échantillonnage direct complété de bricolages, kits, et autres montages collectifs ou perso. J'ai un vieux FR-7700 toujours agréable de temps en temps à utiliser que j'avais acheté d'occasion à mes 17 ans.

Il y a 2 heures, BABIN Sylvère a dit :

Je suppose que cette différence s'explique par le traitement informatique du signal, qui est sans doute plus fin qu'un traitement purement électronique... Mais diriez-vous que tous les récepteurs classiques ont étés rendus inutiles par cette technologie ?

Il y a pas mal de paramètres techniques à prendre en compte pour comparer les récepteurs. Leur sélectivité, leur capacité à ne pas être brouillé par des signaux forts, leur stabilité en fréquence, ... (votre FRG-7 à ce propos à une petite innovation d'époque), et plein d'autres...

Oui, l'Airspy est à priori bien plus performant, et vous supposez bien le filtrage est numérique puisque réalisé par logiciel : c'est sans appel ! En analogique, les filtres suivent une pente plus ou moins raide de X dB/decade. En SDR, un filtre peut avoir une pente à ... 90° (impossible en analogique).

Le numérique a aussi ses contraintes et ses faiblesses.

Vous pourrez vous équiper plus tard. En attendant votre FRG-7 va vous permettre de découvrir le spectre HF.

Il y a 2 heures, BABIN Sylvère a dit :

Si je vous comprend bien, pour débuter une antenne bien conçue et correctement orientée permettrait d'avoir des résultats corrects... J'ai consulté beaucoup de sites, et j'ai sans doute un peu trop exagéré l'importance d'une boite d'accord (bien que pour les antennes cadre, le CV semble quand même fortement recommandé). J'ai l'impression que le FRG 7 dispose d'un présélecteur, je vais donc commencer sans électronique entre le récepteur et l'antenne, et tenter d'améliorer la réception au fur et à mesure de mes expérimentations.

Regardez ici Si vous avez besoin d'un coup de main, ou si vous ne trouvez pas les composants je pourrai vous aider.

Concernant le présélecteur,  il s'agit (je pense) d'un filtre par bande. (passe haut, ou passe bande), vous aurez donc besoin de CV et/ou d'inductance pour trouver l'accord.

73'S

Christophe

Share this post


Link to post
F-10255
Posted (edited)

Bonsoir Sylvere,

Il y a 10 heures, BABIN Sylvère a dit :

Je suis intrigué par votre remarque sur les performances des récepteurs FRG face à l'Airspy. J'ai remarqué que vous possédiez un FRG-7700 dans votre station de réception, et vous parlez donc en connaissance de cause. Je suppose que cette différence s'explique par le traitement informatique du signal, qui est sans doute plus fin qu'un traitement purement électronique... Mais diriez-vous que tous les récepteurs classiques ont étés rendus inutiles par cette technologie ?

Les récepteurs que vous évoquez, FRG 8800, 7700 et à fortiori FRG 7 sont anciens, voire très anciens. La technologie a évolué comme dans tous les domaines. Les récepteurs plus récents, "traditionnels" ou SDR ont de meilleures performances, qu'ils utilisent une techno hard ou soft, notamment en terme de sélectivité et de résistance aux signaux forts ou adjacents. L'enjeu concerne essentiellement la réception de signaux faibles (DX) ou l'extraction de signaux dans une bande encombrée (contest / concours). Jadis ;) au temps glorieux du FRG 7, les bandes étaient moins encombrées, les parasites d'origine humaine moins importants, les puissances employées moins élevées et les radioamateurs savaient régler leur matériel (Aïe ! pas sur la tête !). Mon FRG 7700 coule une retraite paisible et n'est pas souvent sollicité. Il ne soutient pas 2 secondes la comparaison avec des récepteurs type JRC NRD 545 (DSP) ou Icom R75 ("traditionnel"). 

 

Il y a 10 heures, BABIN Sylvère a dit :

Mais diriez-vous que tous les récepteurs classiques ont étés rendus inutiles par cette technologie ?

Non et ... oui. Les fabricants "historiques" (YaesuIcomKenwwodJRC...) semblent le penser. Ils ne produisent quasiment plus de récepteurs sauf pour les professionnels. Le seul modèle "amateur" actuellement fabriqué est l'icom IC R8600, SDR mais stand alone, avec de beaux gros boutons, un chouette écran TFT ;) ... et un prix à la hauteur des performances affichées.

 

Il y a 10 heures, BABIN Sylvère a dit :

j'ai sans doute un peu trop exagéré l'importance d'une boite d'accord (bien que pour les antennes cadre, le CV semble quand même fortement recommandé)

Le CV fait partie intégrante de l'antenne cadre, il est indispensable pour l'accord de l'antenne ; rien à voir avec une boîte d'accord que l'on insère entre l'antenne et le récepteur. 

 

Il y a 10 heures, BABIN Sylvère a dit :

pour débuter une antenne bien conçue et correctement orientée permettrait d'avoir des résultats corrects...

Je vous le souhaite ! L'antenne cadre que vous a conseillé F4HJH devrait être adaptée à votre environnement. Naturellement, en parallèle, ne faites pas l'économie de déployer du fil contre les murs, au plafond, par les fenêtres ... et vous pourrez retenir la/les meilleure(s) configuration(s).

Bonne découverte !

Edited by F-10255
  • Message intéressant 2

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour,

Pour compléter l'excellent message de Stéphane, j'aimerais ajouter une chose :

Oui, un récepteur datant de 40 ans, conçu sur des conceptions d'il y a 50 ans a forcément des faiblesses lorsqu'il est utilisé dans les conditions d'occupation et d'utilisation actuelles du spectre radioélectrique. Toutefois, tout dépend de l'usage recherché : s'agit-il de se frotter seulement au trafic radioamateur qui n'a cessé de croître, en quantité, en puissance, et en médiocrité parfois, au fil des ans ou alors d'être un SWL au sens large, écoutant tout ce qu'il peut trouver et sans se limiter aux bandes amateurs ? Dans le premier cas, les "vieux" récepteurs sont largement dépassés mais, tout comme une vieille voiture ils peuvent permettre à un débutant de débuter. Il n'en sera que mieux armé pour choisir son second récepteur. Dans le second cas, les notions de sensibilité, sélectivité et résistance aux signaux forts sur une bande encombrée ont moins d'importance et là encore un "vieux" récepteur peut permettre de se faire sinon les dents au moins les oreilles avec tous les avantages liés à l'utilisation d'un appareil qui ne fait pas tout à la place de l'opérateur. Reste ensuite deux autres critères : l'envie ou non d'avoir un bel appareil ancien ou une boite carrée connectée à un ordinateur, ainsi que le prix que l'on est prêt à payer pour obtenir l'un ou l'autre. C'est une décision personnelle.

Enfin, n'oubliez jamais un principe de base qui existe depuis que la radio existe : « Tant vaut l'antenne, tant vaut la station ! ". Le dernier transceiver de haut de gamme précédé d'un fil électrique tendu dans un jardin de centre-ville ne vaudra jamais un transceiver de bonne qualité d'il y a 25 ans précédé d'une antenne Yagi rotative installée à 15m de haut sur un emplacement bien dégagé et isolé des nuisances radio-électriques de toute sorte. Certes, vous ne pourrez probablement pas connecter ce dernier sur un PC pour qu'il accumule des QSO pendant votre absence.

Une dernière chose : les toutes prochaines années vont voir la propagation nettement remonter. Le plus mauvais des récepteurs permettra "d'entendre  du monde", même avec une antenne quelconque. Autre effet de cette amélioration de la propagation : la pire des antennes sera vue comme performante par des utilisateurs peu cultivés qui vous diront que c'est une évidence puisqu'ils ont réussi à entendre ou contacter des Américains, des Japonnais, ou même la principauté d'Andorre. Ainsi va le radio-amateurisme, à coup de cycles !

Cordialement,

Francis, F6AWN

  • Message intéressant 2
  • Merci ! 2

Share this post


Link to post
F4FUJ
Posted (edited)

Nostalgie, Nostalgia disait Simone Signoret.

Un récepteur performant moderne avec ses DSP, filtres ect... ou SDR est certes plus compétitif qu'un vieux Collins 51S1 qui bien qu'âgé de plus d'une cinquantaine d'années reste une référence. (Le prix est similaire).

Que pourra remplacer la chaleur des lampes au vrai et au son, le plaisir d'actionner le vernier et autres commandes ? et le résultat d'écoute.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Philippe

Edited by F4FUJ
  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
BABIN Sylvère

Bonsoir à tous,

Merci pour vos contributions, je commence à y voir bien plus clair !

Le 24/05/2020 à 01:04, F-10255 a dit :

Jadis ;) au temps glorieux du FRG 7, les bandes étaient moins encombrées, les parasites d'origine humaine moins importants, les puissances employées moins élevées et les radioamateurs savaient régler leur matériel (Aïe ! pas sur la tête !). Mon FRG 7700 coule une retraite paisible et n'est pas souvent sollicité

Aïe ! Je n'avais pas du tout pensé à l'évolution du trafic et des perturbations ! Heureusement que le temps des radars trans-horizon russes qui caquetaient sur les ondes est achevé, au moins 🙂 ;

 

Dans toutes vos contributions, c'est bien l'importance de l'antenne qui ressort. Je me concentre actuellement sur ce sujet, et j'ai d'ailleurs installé une première antenne "Long fil" le long de la maison de mes parents. Je met deux photos, même si cela n'est pas très intéressant !

Il s'agit d'un câble multi-brins 1.5 mm gainé par du plastique, d'une longueur de 10 mètres. Elle est tenue à 30 centimètres de la façade par un tasseau en bois ; l'antenne proprement dite est relié à l'âme d'un câble coaxial de 7 mètres, qui rentre dans la maison jusqu'au bureau. J'ai cependant une petite question : j'ai lu quelques articles indiquant qu'il était préférable de mettre les antennes à la terre. Cela s'applique-t-il aux antennes passives, et réservées à la seule réception ? Je ne vois pas, d'ailleurs, sur ce type d'antenne, comme la mettre à la terre, sans risquer de perdre le courant induit devant aller vers le récepteur...

Le 23/05/2020 à 17:24, F4HJH a dit :

Regardez ici Si vous avez besoin d'un coup de main, ou si vous ne trouvez pas les composants je pourrai vous aider.

Merci pour l'aide que vous me proposez. Cette proposition me permet de me diriger vers une première construction de "vraie antenne accordée", car j'étais vraiment perdu parmi tous les plans que l'on trouve en ligne, ce montage semble être à ma portée. Je ne pense pas avoir de difficultés à trouver les composants, sauf le fameux CV (je sens que ces composants sont plus difficiles à trouver que les diamants) : je pense néanmoins avoir une chance de les trouver en ligne !

Je n'ai pas encore bien compris le rôle de tous les composants, mais j'ai trouvé le site de F5ZV qui me semble bien complet, notamment sur la réalisation du self, ou sur l'usage et les calcul des CV. Je vais lire toute ça pour tenter de comprendre.

Le 24/05/2020 à 10:38, F6AWN a dit :

Une dernière chose : les toutes prochaines années vont voir la propagation nettement remonter. Le plus mauvais des récepteurs permettra "d'entendre  du monde", même avec une antenne quelconque. Autre effet de cette amélioration de la propagation : la pire des antennes sera vue comme performante par des utilisateurs peu cultivés qui vous diront que c'est une évidence puisqu'ils ont réussi à entendre ou contacter des Américains, des Japonnais, ou même la principauté d'Andorre. Ainsi va le radio-amateurisme, à coup de cycles !

Francis, pourriez-vous m'en dire un peu plus sur ce paragraphe ? Je suis intrigué : la propagation va-t-elle remonter grâce à un phénomène naturel, ou par l'évolution des technologies ?

Le 24/05/2020 à 14:16, F4FUJ a dit :

Que pourra remplacer la chaleur des lampes au vrai et au son, le plaisir d'actionner le vernier et autres commandes ? et le résultat d'écoute.

Le radio-amateurisme a toujours une part de romanesque et de magie que l'on ne devrait pas négliger ! 😉

 

Il me tarde de recevoir mon récepteur pour tester tout cela !

Merci pour toutes vos réponses

73

Sylvère

 

IMG_9966.jpg

IMG_9965.jpg

Share this post


Link to post
F1RAF

Dans votre installation, le coaxial fait partie de l'antenne puisque la tresse n'est reliée à rien...

Share this post


Link to post
BABIN Sylvère

Bonjour F1RAF,

Je n'y avais pas pensé... Il me faudrait donc mettre la tresse à la terre.

Merci pour votre intervention, c'est évident mais encore fallait-il que je lise les articles jusqu'au bout 🙄

 

Share this post


Link to post
F6ITU

bonjour

j'ajouterais deux points au résumé de F6AWN

- en faveur des transceivers classiques, cette incroyable leçon de mécanique que nous donnent les concepteurs des équipements des années 50 à 80. Démonter un Collins est un plaisir d'esthète. La partie "scie-lime-perceuse-plieuse" est, probablement, l'un des obstacles les plus importants qui pénalise les réalisations personnelles et conduit l'usager vers les solutions de facilité vendues sur étagère. A contrario, cette débauche de réducteurs, de contre-façades, de découpes et fenêtres de verniers n'a plus lieux d'être sur une radio numérique qui peut se résumer à trois prises (antenne, liaison numérique et alimentation) et peut-être un bouton marche/arrêt. 

- en faveur des radios logicielles, il faut remarquer qu'il n'y a pas que du mauvais dans l'accroissement du trafic radio. De nouvelles formes d'ondes apparaissent précisément parce que l'émission devient elle aussi numérique, types de modulation que seul un SDR sera capable de décoder (sauf peut-être si l'on barde les anciens postes d'extensions électroniques permettant ces décodages, ce qui alourdit considérablement les configurations et les probabilités de panne ou de mauvais réglages) 

A votre question "diriez-vous que tous les récepteurs classiques ont étés rendus inutiles par cette technologie ?", la réponse est "oui, sans l'ombre d'un doute dans le domaine des transmissions professionnelles" (broadcasts, transmissions des services régaliens, infrastructures scada, tout ça se "essdéhèrise", y compris votre compteur de gaz ou d'eau) . Chez les radioamateurs en général, devenus captifs d'un quarteron de vendeurs de matériel et donc soumis à leurs orientations techniques, c'est tout le contraire. Les principaux fabricants s'évertuent à "coller au modèle superhétérodyne" pour mieux vendre l'équipement de l'année et ajouter, de-ci, de là, une légère amélioration. Tant qu'il y a de la SSB, c'est le principal. Le passage à une technique SDR signerait l'arrêt de leurs chaines de production amateur, puisque l'évolution des performances de ces postes s'opère en grande partie par changement de soft et que la durée de vie technologique d'un SDR est proche de la décennies. Ca ne leur ferait d'ailleurs ni chaud, ni froid, à ces constructeurs, de laisser tomber le marché amateur, le gros de leur chiffre d'affaire se situant sur les secteurs professionnels. Mais si ça peut rapporter un peu d'argent, après tout... autant s'évertuer à entretenir une filière qui ne nécessite que très peu de R&D. Si les radioamateurs sont "conservateurs", ce n'est probablement pas de leur propre fait, mais de celui des équipementiers.

La proportion de radioamateurs équipés de transmetteurs "software defined" est faible, très faible. Et dans cette catégorie, on peut estimer que la plupart utilisent les SDR comme ils utiliseraient des postes d'ancienne génération... très schématiquement, pour faire de la SSB. Leur choix est essentiellement dicté par des considérations de coût (ce qui n'est pas négligeable) et d'économie d'énergie. Bien plus rarement pour ce que ces appareils sont réellement capables d'améliorer en matière d'émission ou de réception. 

73'

Marc

Share this post


Link to post
F6AWN

Bonjour Marc,

Juste une réaction de ma part face à un paragraphe de votre message ci-dessus :

Citation

La partie "scie-lime-perceuse-plieuse" est, probablement, l'un des obstacles les plus importants qui pénalise les réalisations personnelles et conduit l'usager vers les solutions de facilité vendues sur étagère.

Obstacle pour un usager lambda ? Probablement. Tout comme l'épluchage des légumes et le lavage des gamelles sont des obstacles presque insupportables qui pénalisent les consommateurs pressés de manger. Mais, si on s'en tient à la définition du radio-amateurisme et non à celle du radio-communicateur, l'obstacle des "gamelles" et du maniement des outils n'est un obstacle qu'au début. Je connais bon nombre d'OM's qui sont tout autant fiers d'avoir surmonté cet obstacle tout comme d'avoir surmonté l'obstacle de la réalisation du câblage, du circuit imprimé, de la compréhension du schéma ou de sa conception, des difficultés de mise au point, l'utilisation n'étant qu'une toute petite et dernière partie de l'aventure. Comme l'a écrit souvent Philippe, F8BXI, en citant Steeve Jobs : "Le voyage est la récompense, ...non la destination".

 

Citation

...sur une radio numérique qui peut se résumer à trois prises (antenne, liaison numérique et alimentation) et peut-être un bouton marche/arrêt. 

Eh bien, justement, une boite noire qui se résume à un modem équipé de trois prises et un bouton marche-arrêt n'est plus qu'un simple accessoire faisant partie du câblage de la station et immédiatement oublié après l'achat dès lors qu'il fonctionne comme souhaité et en attendant la prochaine évolution. Quant à sa construction, elle ne peut être réalisée que par des amateurs déjà très fortement éclairés.

Ce n'est donc pas ainsi que l'on débute dans le radio-amateurisme, mais c'est ainsi que l'on peut débuter au XXIe siècle dans la découverte du spectre radioélectrique, ce qui est légèrement différent. ;)

Et pour finir sur un peu de provocation :

J'en profite pour attirer votre attention sur une récente évolution de nos sociétés de consommation : le transfert de la possession d'on objet vers sa location. C'est presque rentré dernièrement dans les mœurs pour les voitures particulières, cela va progressivement le devenir pour bien d'autres objets de la vie quotidienne, et cela pourrait donc le devenir aussi pour le matériel d'une radio d'amateur pratiquée comme un strict loisir, c'est à dire n'ayant que pour utilité d'être utilisé et consommé, et en "restant dans le coup" en le renouvelant aussi souvent que nécessaire. Arrivé à ce point, on peut se demander quelle différence il y a entre une station d'amateur moderne et son ordinateur récent acheté à crédit et connecté aux services proposés par un provider en contre-partie d'un abonnement mensuel. Pay, Plug and Play ! :rolleyes:

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

  • Message intéressant 1
  • Merci ! 2

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...