Jump to content
XE1K

Indicatif court

Recommended Posts

XE1K

Bonjour à tous,

J'ai une question pour vous, si jamais quelqu'un en a fait l'expérience.

Je suis F5VLQ en France depuis quelques années. Après un long moment de pause radio, j'ai dépoussiéré mon matériel et recommencé à trafiquer, principalement en HF. Je souhaiterais obtenir un nouvel indicatif, moins long, plus adapté au DX, peut-être plus "prestigieux"...

Au Mexique j'ai commencé comme XE1YGN en Classe 1 et obtenu, à travers une simple demande XE1K. J'avais à l'origine demandé deux lettres pour le suffixe, mais le K était disponible, et étant détenteur d'une classe 1, l'autorité de régulation me l'a proposé.

J'ai appelé il y a quelques jours l'ANFR pour explorer une piste similaire, mais j'ai eu l'impression de leur faire une demande complètement loufoque... Un changement d'indicatif n'est donc pas envisageable en France?  Il existe bien des OM avec un suffixe d'une ou deux lettres en France, n'est-ce pas?

Si quelqu'un a des idées, des commentaires (constructifs), ils sont les bienvenus!

Merci et 73 à vous de XE1K-F5VLQ

  • Inutile ou HS 1

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a 21 minutes, XE1K a dit :

Bonjour à tous,

J'ai une question pour vous, si jamais quelqu'un en a fait l'expérience.

Je suis F5VLQ en France depuis quelques années. Après un long moment de pause radio, j'ai dépoussiéré mon matériel et recommencé à trafiquer, principalement en HF. Je souhaiterais obtenir un nouvel indicatif, moins long, plus adapté au DX, peut-être plus "prestigieux"...

Au Mexique j'ai commencé comme XE1YGN en Classe 1 et obtenu, à travers une simple demande XE1K. J'avais à l'origine demandé deux lettres pour le suffixe, mais le K était disponible, et étant détenteur d'une classe 1, l'autorité de régulation me l'a proposé.

J'ai appelé il y a quelques jours l'ANFR pour explorer une piste similaire, mais j'ai eu l'impression de leur faire une demande complètement loufoque... Un changement d'indicatif n'est donc pas envisageable en France?  Il existe bien des OM avec un suffixe d'une ou deux lettres en France, n'est-ce pas?

Si quelqu'un a des idées, des commentaires (constructifs), ils sont les bienvenus!

Merci et 73 à vous de XE1K-F5VLQ

 

Bonsoir Emilio,

Oui, il existe des indicatifs de 4 lettres. mais :

- C'est fini depuis longtemps (< années 60/70)

- Il n'existe pas, à ma connaissance, d'indicatifs français durables moins longs.

Actuellement, le mieux que l'on puisse avoir en France, vous l'avez : 5 caractères.

Il existe des indicatifs dits "spéciaux", avec préfixe TM pour l'hexagone, mais valables très peu de temps, et ils ont au minimum 4 caractères.

Il n'existe pas, en France, de système "vanity call" (prestigieux ?) payant.

Qui plus est, alors qu'à l'époque des indicatifs à deux lettres pour le suffixe l'administration essayait d'y caser vos initiales si possible, ce n'est plus le cas depuis l'apparition des F6 (suffixe à trois lettres), juste après les F5 à deux lettres, vers 1968 environ. Trop de monde, trop d'informatique, de normalisation, trop d'abus ou de ce qui pouvait ressembler à du "copinage" (ou de la jalousie...). Et maintenant, le R.R. a été modifié pour que le monde entier puisse allonger les indicatifs si nécessaire. C'est mal parti pour les indicatifs courts !

Enfin, dans votre situation (résident étranger), la présence d'un V est obligatoire comme première lettre du suffixe.

Pas simple, n'est-ce pas ? Mais... nous sommes en France ! :D

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
XE1K

Merci à vous deux pour ces explications !

Juste un détail pour Francis, je suis résident, mais Français ! Je suis un rapatrié en fait ! Mais bon, cela ne change rien. Au mieux, je devrais repasser mon examen ici et prétendre à un F#ABC, suivant la séquence actuelle !

Je resterai donc F5VLQ en France ! 😆

73 et bon weekend !

Share this post


Link to post
F5CMQ

Il y a eu dans le passé quelques exceptions notables de suffixes à 2 lettres "redistribués" mais ne me demandez pas comment ni pourquoi ni à qui ils l'ont été.

Les "vanity calls" sont assez courants dans les pays anglo-saxons, pourquoi pas après tout, mais gardons à l'esprit que les français sont facilement jaloux et grincheux !

Après il faut voir le bon côté des choses : je préférerai nettement un call F5EEE à un F9XY, tout au moins en CW ;)

73 de jm

Share this post


Link to post
F6DRW

Bonjour,

Un texte prévoit la possibilité de changer d'indicatif pour passer à deux lettres. Il s'agit d'une décision de l’ART n° 97-453 en date du 17 décembre 1997

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000375717&categorieLien=id

Cette décision prévoit à la fin de son article 9 :

« Les indicatifs à deux lettres au suffixe de la Classe 1 devenus disponibles peuvent être réattribués dans les conditions suivantes : les opérations de ré attribution d’indicatifs sont annoncées publiquement et préalablement par l’Autorité de régulation des télécommunications. La liste des postulants est établie par l’Autorité de régulation des télécommunications en fonction de l’ancienneté dans la Classe 1 française … Les postulants ne doivent pas avoir été l’objet d’une sanction

A ma connaissance, ce texte est toujours en vigueur même si l'ART a été remplacée par L'ARCEP. Si vous avez des éléments contraires (décision annulée) je suis preneur.

J'avais écris à l'ARCEP l'année dernière pour demander si elle comptait un jour mettre ce texte en application mais je n'ai jamais reçu de réponse. Ils ont probablement d'autres sujets à traiter, plus importants que le changement d'indicatif de quelques radio amateurs. J'avais également téléphoné. Mon interlocutrice ne connaissait pas ce texte et m'avais répondu qu'un changement d'indicatif n'était pas possible.

Si vous avez du nouveau, je suis également preneur.

73 à tous.

Marc

F6DRW

Share this post


Link to post
F6CSS
Il y a 2 heures, F6DRW a dit :

Bonjour,

Un texte prévoit la possibilité de changer d'indicatif pour passer à deux lettres. Il s'agit d'une décision de l’ART n° 97-453 en date du 17 décembre 1997

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000375717&categorieLien=id

Cette décision prévoit à la fin de son article 9 :

« Les indicatifs à deux lettres au suffixe de la Classe 1 devenus disponibles peuvent être réattribués dans les conditions suivantes : les opérations de ré attribution d’indicatifs sont annoncées publiquement et préalablement par l’Autorité de régulation des télécommunications. La liste des postulants est établie par l’Autorité de régulation des télécommunications en fonction de l’ancienneté dans la Classe 1 française … Les postulants ne doivent pas avoir été l’objet d’une sanction

 

Bonjour,  sauf erreur  :

Arrêté du 23 avril 2012 modifiant l’arrêté du 21 septembre 2000 modifié fixant les conditions d’obtention des certificats d’opérateur, d’attribution et de retrait des indicatifs d’appel des services d’amateur
 

Article 6
L’article  7  de  l’arrêté  du  21  septembre  2000  susvisé  est  ainsi  rédigé :
[...................]
Sauf  nécessité  constatée  par  l’administration,  les  indicatifs  à  suffixe  de  deux  lettres  devenus  disponibles  ne sont  pas  réattribués.
[...................]

73

  • Message intéressant 1
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F6DRW

Bonjour et merci pour cette réponse.

Stricto sensu, ni l’arrêté de Septembre 2000 ni celui d'avril 2012 n'annulent la décision de l'ART de décembre 1997 puisqu'ils ne la visent pas spécifiquement et ne mentionnent pas qu'elle est annulée et remplacée.

En pratique, cela  revient au même : le principe est que les indicatifs à deux lettres ne sont pas réattribués. L'exception, à la seule discrétion de l'administration, sera une ré attribution dans les conditions de la décision de l'ART de 1997, si l'administration en éprouve un jour la nécessité. Cela peut donc être ... jamais.

Que la décision de décembre 1997 soit encore applicable ou pas n'a finalement que peu d'importance. 

Les OMs qui n'aiment pas trop leur indicatif - notamment avec 3 consonnes, ce qui rend compliqué le DX ou les contests en phonie (dont je fais partie - cela fait 45 ans que je souffre) n'ont donc qu'à prendre leur mal en patience !

On entend effectivement parfois des OMs français avec des indicatifs à deux lettres qui n'ont manifestement pas l'âge d'avoir passé leur licence dans les années 50 ou au début des années 60. Comme indiqué plus haut, il s'agit de changements d'indicatifs obtenus de l'administration il y a une vingtaine d'années, par suite d' initiatives individuelles. Je pense que c'est cette situation de rupture d'égalité entre les usagers qui a ensuite amené à l'article 9 de l’arrêté de décembre 1997 fixant des conditions de ré attribution beaucoup plus claires et transparentes. 

J'ai parfois eu la tentation d’arrêter ma licence puis d'en redemander une quelques semaines après pour obtenir un autre indicatif à 3 lettres (F8 ou F4 je ne sais plus) qui pourrait être plus cordial, selon le hasard des attributions. C'est le seul moyen à ce stade de changer d'indicatif. Mais le remède peut être pire que le mal et je ne me suis pas encore résolu à tenter cette aventure.

73

Marc F6DRW

Share this post


Link to post
F6AWN

Mais il est très bien votre indicatif pour trafiquer en télégraphie !

Imaginez un peu ce que cela donne avec par exemple F5SHS... :lol:

Un indicatif un peu plus long mais qui ne nécessite pas d'être répété est préférable à des séries de points souvent mal traduites, surtout actuellement où beaucoup trop d'excités vont à des vitesses bien trop rapides pour la moyenne des amateurs et la fiabilité des liaisons.

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
XE1K
Il y a 12 heures, F5CMQ a dit :

Il y a eu dans le passé quelques exceptions notables de suffixes à 2 lettres "redistribués" mais ne me demandez pas comment ni pourquoi ni à qui ils l'ont été.

Les "vanity calls" sont assez courants dans les pays anglo-saxons, pourquoi pas après tout, mais gardons à l'esprit que les français sont facilement jaloux et grincheux !

Après il faut voir le bon côté des choses : je préférerai nettement un call F5EEE à un F9XY, tout au moins en CW ;)

73 de jm

En effet ! En CW, pas photo, mais en phonie, c'est toujours plus sympa d'avoir un call court 😃

Il faudra aller faire un tour en XE pour trafiquer un peu en tant que XE1K et puis voilà !

En Allemagne on a la possibilité de demander un "vanity" call... Peut-être un jour en France !

73 à tous !

Share this post


Link to post
F5CMQ
Il y a 6 heures, F6DRW a dit :

Quote

Stricto sensu, ni l’arrêté de Septembre 2000 ni celui d'avril 2012 n'annulent la décision de l'ART de décembre 1997 puisqu'ils ne la visent pas spécifiquement et ne mentionnent pas qu'elle est annulée et remplacée.

Unquote

Si 2 textes administratifs se contredisent, il faut rechercher une hiérarchie en identifiant par exemple leurs signataires respectifs. La décision de décembre 97 est signée par le président de l'ART, devenue ARCEP en 2005 ; quant à l'arrêté de décembre 2012 modifiant celui du 21 septembre 2000, il est signé par Eric Besson, ministre de l'Industrie et de l'économie numérique. La décision interne de l'ART-ARCEP me semble donc devoir s'effacer devant les arrêtés ministériels postérieurs. Cet exemple est d'ailleurs une parfaite illustration des imbroglios basés sur le constant épaississement du millefeuille administratif, notamment par la création d'entités administratives "indépendantes" dont les décisions sont finalement retoquées par des arrêtés ministériels.

Bref, à moins que l'administration n'y trouve un intérêt financier quelconque ou que leur nombre ne croisse miraculeusement, le statut et la gestion des radioamateurs ne risquent pas de vivre de grandes innovations. La suppression de la taxe annuelle, vécue par certains comme une avancée significative, me semble au contraire claironner une étape supplémentaire de ce désintérêt. Le paradoxe est que si (rêvons un peu) si le nombre de radioamateurs décuple soudainement, l'administration, contrainte d'y consacrer un peu plus de temps qu'actuellement, serait probablement amenée à rétablir une forme de taxe annuelle. Serait-ce mieux, serait-ce pire ?

  • Message intéressant 1
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F6BHW
il y a 40 minutes, F5CMQ a dit :

Si 2 textes administratifs se contredisent, il faut rechercher une hiérarchie en identifiant par exemple leurs signataires respectifs. La décision de décembre 97 est signée par le président de l'ART, devenue ARCEP en 2005 ; quant à l'arrêté de décembre 2012 modifiant celui du 21 septembre 2000, il est signé par Eric Besson, ministre de l'Industrie et de l'économie numérique. La décision interne de l'ART-ARCEP me semble donc devoir s'effacer devant les arrêtés ministériels postérieurs. Cet exemple est d'ailleurs une parfaite illustration des imbroglios basés sur le constant épaississement du millefeuille administratif, notamment par la création d'entités administratives "indépendantes" dont les décisions sont finalement retoquées par des arrêtés ministériels.

Bref, à moins que l'administration n'y trouve un intérêt financier quelconque ou que leur nombre ne croisse miraculeusement, le statut et la gestion des radioamateurs ne risquent pas de vivre de grandes innovations. La suppression de la taxe annuelle, vécue par certains comme une avancée significative, me semble au contraire claironner une étape supplémentaire de ce désintérêt. Le paradoxe est que si (rêvons un peu) si le nombre de radioamateurs décuple soudainement, l'administration, contrainte d'y consacrer un peu plus de temps qu'actuellement, serait probablement amenée à rétablir une forme de taxe annuelle. Serait-ce mieux, serait-ce pire ?

 

Bonjour,

Pour votre information la Décision de l’ART n° 97-453 du 17 décembre 1997 a été annulée suite a un Recours contentieux au Conseil d’Etat par les associations de radioamateurs (Cf. Conseil d'Etat, 2 / 1 SSR, du 26 janvier 2000, 197709 197801 197802 197853 198000 198095 198101 198196 198198, mentionné aux tables du recueil Lebon). Le texte qui s'applique est bien celui de septembre 2000 qui a été modifié a plusieurs reprises depuis (CQFD)

 73 de Robert f6bhw

  • Message intéressant 1
  • Merci ! 2

Share this post


Link to post
F5JYD

Bonjour,

Patrick, F2DX pourrait peut être nous dire...

73 Bruno

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a 47 minutes, F5JYD a dit :

Bonjour,

Patrick, F2DX pourrait peut être nous dire...

73 Bruno

 

Oui, mais ensuite il serait obligé de vous tuer ! :lol:

73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
Webmaster

Bonjour,

Au risque de vous décevoir, pas grand chose à dire de plus que ce qui a déjà été écrit.

Il y a eu une période, il y a plus de 30 ans, où on a pu (ex : F2CW, F3CW, F5CW, F5CQ, F2CT, F3CJ, F5GN... et nombre de TK, FM, FG, FS, FJ, FY, FR, FP... qui ont pu choisir leur suffixe ou en changer), et maintenant on ne peut plus (cf. texte de septembre 2000).

La vie est ainsi faite...

73, F2DX Patrick
 

  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
F8BHA

bonsoir a tous, et n'oublions pas  (F2YT entre autre) 

et les F9  comme F9CK qui a ete au premier lancement de la fusée lunaire.

Share this post


Link to post
F6AWN
Il y a 11 heures, F8BHA a dit :

bonsoir a tous, et n'oublions pas  (F2YT entre autre)

 

Sauf erreur de ma part, F2YT a toujours eu cet indicatif et l'a conservé. Ce n'est pas une réattribution de complaisance. ;)

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F8BHA
il y a 4 minutes, F6AWN a dit :

Sauf erreur de ma part, F2YT a toujours eu cet indicatif et l'a conservé. Ce n'est pas une réattribution de complaisance. ;)

Francis, F6AWN

MERCI

Share this post


Link to post
XE1K

Ah, je vois qu'il y a quelqu'un qui n'a pas aimé mon sujet...

C'est sympa de mettre un (-) sans rien apporter au débat ! Dommage que cet OM n'ait rien posté sur le site, je suis sûr que son contenu doit être d'un intérêt débordant!

Bref... Merci à tous ceux qui ont apporté une réponse ou un avis en tout cas!

73 &  DX !

  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F5TYH
Posted (edited)

Salut et 73 à tous. Une petite anecdote concernant les indicatifs

j'ai eu 2 indicatifs à 2/3 jours d'intervalle. J'étais parti avec un ami passer l'examen F1 à Donges (j'ai passé la CW un peu plus tard).

la personne qui nous avait fait passer l'exam , une fois celui-ci en poche nous donne officieusement nos indicatifs : F1TWC pour moi et F1TWD pour mon ami.

quelques jours après , je reçois la notification d'indicatif officielle et comme prévu F1TWC pour moi .

2 jours plus tard , je reçois le même courrier mais avec l'indicatif F1TYH . J'ai appelé le service concerné pour avoir plus de précision : c'est tout simplement que quelqu'un a trouvé F1TWC trop risible et m'en a fait attribuer un autre 😀

Edited by F5TYH

Share this post


Link to post
Webmaster
il y a 37 minutes, F5TYH a dit :

J'ai appelé le service concerné pour avoir plus de précision : c'est tout simplement que quelqu'un a trouvé F1TWC trop risible et m'en a fait attribuer un autre

Comme quoi, certains font bien leur travail.

A l'opposé, j'en connais qui ont demandé (et obtenu) des suffixes qui n'avaient jamais été attribués : DCD, CRS...
Par contre, je ne suis pas sûr que quelqu'un ait insisté pour avoir CUL 😋

73,

Share this post


Link to post
F6DRW

La situation est beaucoup plus souple en Belgique

https://www.ibpt.be/consommateurs/faq/comment-choisir-son-indicatif-quelles-sont-les-conditionscertificat-doperateur

" Le radioamateur peut choisir son indicatif selon les règles suivantes :

  • L’indicatif doit être libre.
  • Pour un certificat d’opérateur de classe A, vous pouvez choisir un préfixe commençant par ON1, ON4, ON5, ON6, ON7, ON8 et ON9.
    Pour un certificat d’opérateur de classe B, le préfixe sera ON2.
    Pour un certificat d’opérateur de classe C, le préfixe sera ON3.
  • Le choix de l’indicatif ne peut donc porter que sur les 2 ou 3 dernières lettres.
  • Un radioamateur peut demander autant d’indicatifs qu’il le souhaite, dans sa classe.
    À chaque indicatif supplémentaire, des droits de dossiers sont dus (50,87€) ainsi qu’une redevance annuelle (50,87€).
  • Un indicatif ne peut être réservé au préalable et les indicatifs sont attribués par ordre de demande.
  • Si un radioamateur arrête ses activités, son indicatif (primaire uniquement) ne peut pas être réattribué à un tiers durant 5 ans."

73

Marc

Share this post


Link to post
F6DRW

J'en rajoute même , toujours en Belgique (c'est le rêve) :

Indicatifs courts :

  • les séries d’indicatifs supplémentaires OO à OT, sous le format OOxA, avec x=0 à 9 et A= A à Z peuvent être demandée.
  • Ces indicatifs ne sont attribués que comme deuxième indicatif payant aux radioamateurs titulaires d’une licence A (HAREC) et possédant déjà un premier indicatif.         
  • Un seul indicatif court est autorisé par radioamateur
  • Les indicatifs courts ne sont pas bloqués pour 5 ans.

Share this post


Link to post
F1CLC
2 hours ago, Webmaster said:

Par contre, je ne suis pas sûr que quelqu'un ait insisté pour avoir CUL 😋

😆

C’est très dommage, ça fait See You Later. 👍

Share this post


Link to post
F6DRW

Une recherche rapide sur internet concernant les pays limitrophes permet de constater que des changements d'indicatifs ou de suffixes sont ou furent autorisés à différents degrés dans les pays suivants Belgique, Royaume-Uni, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Espagne  (on découvre au passage que que la taxe radio amateur en Autriche est de 200€...). Rien d'exhaustif, une simple recherche sur Google avec quelques mots clés, aidé du traducteur Windows.

Chaque pays a naturellement des règles différentes, certains fixant des conditions d'ancienneté (avoir une licence depuis plus de xx années, non condamnation, etc) et d'autres non. L'exemple britannique est intéressant : grosso modo, une fenêtre d'un an fut ouverte pour procéder aux changements de ce qui le souhaitaient, puis s'est refermée. Cette initiative semble avoir été prise à la suite d'une pétition en ligne adressée à l'organisme de tutelle.

Je peux me tromper mais les règles actuelles (attribution d'indicatifs suivant la chronologie des licences) ont simplement pour objectif (i) d'établir une transparence et une égalité de droit sans favoritisme aucun et (ii) d'avoir le mérite de la simplicité en mobilisant le minimum de moyens humains dans la gestion de ces attributions. 

Je me demandais si, à l'image de ce qui fut pratiqué au Royaume-Uni, nous ne pourrions pas demander à l'administration la possibilité, pour ceux qui le souhaitent, de changer d'indicatif ou de suffixe, tout en respectant les contraintes de transparence et de simplicité qui s'imposeraient alors, cette possibilité étant offerte pour un laps de temps donné (12 mois par exemple). C'est, après tout, le mécanisme que proposait déjà l'article 9 de la défunte décision de l’ART n° 97-453 en date du 17 décembre 1997, qui fut annulée pour des raisons n'ayant rien à voir avec ce sujet. L'avantage d'une fenêtre de temps qui se referme ensuite est que cela ne mobilise pas des moyens humains supplémentaires de manière permanente, mais simplement pour quelques mois.

Ce mécanisme serait parfaitement possible, puisque déjà autorisé par l'article 6 alinéa 3 de l’arrêté du 23 Avril 2012 " Sauf nécessité constatée par l'administration, les indicatifs à suffixe de deux lettres devenus disponibles ne sont pas réattribuées".

Il est bien évident qu'une simple initiative personnelle de ma part serait vouée à l'échec, mais si nous réunissions une centaine de signatures, cela aurait probablement plus de chances, provoquant au minimum un examen de la question par l'administration. 

Qu'en pensez-vous ? Suis-je dans l'erreur quelque part ? Certains d'entre-vous seraient-ils intéressés par une telle démarche ? 

73 à tous

Marc F6DRW

  • Merci ! 1

Share this post


Link to post

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...