Jump to content
XE1K

Indicatif court

Recommended Posts

F6AWN

Bonjour Marc (F6DRW),

J'ai lu votre message avec attention car votre indicatif date d'une époque (nota : la même que moi ou presque...) où il signifiait encore quelque chose ! On en comprenait la logique (différence de classes F1/F6) et la chronologie était à peu près respectée (ancienneté de la licence pouvant être devinée, écoute et respect de ceux qui savent et ont de l'expérience technique [plutôt F1], ou opérationnelle/CW [plutôt F6]), ou les deux [plutôt les indicatifs à deux lettres de l'époque précédente] où il n'y avait qu'une seule licence avec télégraphie).

Au fil du temps, j'ai remarqué (appris ?) qu'un indicatif "spécial" par sa forme était, à cette époque, réservé à des stations d'intérêt général ayant un statut particulier (F8REF, F8DEC, 4U1ITU, etc), que quelques autres avaient eu la chance de se voir attribuer un indicatif "remarquable", soit facile à se rappeler, soit facile à transmettre/recevoir en télégraphie, ou en phonie, ou les deux, et peut-être avec un petit coup de pouce. Mais d'une part nous étions beaucoup moins nombreux et d'autre part il y avait encore une forme de reconnaissance mutuelle entre l'État et les radioamateurs et donc des petits arrangements occasionnels et limités à des amateurs méritants qui n'en abusaient pas.

La "célébrité" d'un indicatif, tout comme celle du patronyme d'un individu quelconque, tient beaucoup plus de l'usage qu'on en fait que de sa forme, et Monsieur Gronul peut parfaitement être aussi remarquable que Monsieur Lenoble au fil du temps, F6AID aussi face à F2WW, ou F6KCZ (radio-club) face à TM6J (célébrité à la petite semaine).

En fait, la langue anglaise a des avantages car elle appelle souvent un chat un chat. Les "vanity calls" (idem pour les plaques minéralogiques de voitures) sont exactement ce qu'ils sont censés être : le moyen d'exprimer sa vanité ! Mon minuscule dictionnaire en tâche de fond m'indique "Vanité : caractère de ce qui est vain, futile. Inutilité, inconsistance. Désir de se faire valoir, fatuité.". Hum... On peut comprendre, qu'en France, cela ait du mal à passer ! :P

Alors, après 50 ans de radio-amateurisme, j'ai un peu de difficulté à trouver de bonnes et suffisantes raisons pour que des amateurs puissent changer d'indicatif au gré de leurs envies, sauf bien sûr si celui-ci pose un vrai problème, tout comme cela peut éventuellement se produire pour un nom de famille ou un prénom que l'on ne choisit normalement pas soi-même. Je ne pense pas que Georges, F6CER, changé en F8AB, aurait eu plus de réussite ou de succès avec un tel changement, ou que David, F4HTQ, modifié en F8BIT, serait plus performant dans ses expériences numériques. Et si certains indicatifs sont un peu plus lourds à utiliser que d'autres dans les pile-up's et les contests, ne serais-ce pas d'abord à cause des conditions de pratique de ces derniers qui favorisent la quantité bien plus que la qualité et la force bien plus que l'agilité ?

Un indicatif, c'est l'immatriculation d'une station radio, pas celle d'un opérateur. Certes, au fil du temps on a fini par confondre les deux !

En conclusion, et puisque vous le demandez, ce qui ne "colle pas" dans votre analyse se trouve dans cette phrase :

Citation

Je me demandais si, à l'image de ce qui fut pratiqué au Royaume-Uni, nous ne pourrions pas demander à l'administration la possibilité, pour ceux qui le souhaitent, de changer d'indicatif ou de suffixe...

En effet, d'une part la France n'est pas le Royaume Uni, d'autre part et surtout changer d'indicatif ou de suffixe simplement "parce qu'on le souhaite" est inacceptable en France. Il vous faudra attendre une nouvelle révolution française ! :lol:

Cordialement,

Francis, F6AWN

  • Message intéressant 2

Share this post


Link to post
F5FV

Bonjour,

Un indicatif court est un indicatif supplémentaire et en aucun cas un changement d'indicatif.

Les indicatifs étant associés aux opérateurs il n'est pas normal de récupérer un indicatif ayant une "histoire".

73's à tous.

F5FV, Francis

(indicatif de février 1965).

 

Share this post


Link to post
F6FER
Posted (edited)

Bonjour

Mon parrain REF, un F3 (SK) , qui s'appelait Yves avec un Y dans son indicatif,  m'avait conté que pour les séries à 2 lettres F2, F3, F5 ( choisi à la main, pas de PC à l'époque 🙂 ) l'administration était parfois arrangeante et donnait souvent des indicatifs reliés au nom de famille , au prénom ou aux initiales. Ex notable F5AD André Ducros.

Avec les F1, F4, F5, F6, F8 à 3 lettres et l'automatisation, c'est sûrement devenu plus compliqué à gérer.

73

Edited by F6FER

Share this post


Link to post
F6AWN
Le 17/07/2020 à 23:52, XE1K a dit :

Merci à vous deux pour ces explications !

Juste un détail pour Francis, je suis résident, mais Français ! Je suis un rapatrié en fait ! Mais bon, cela ne change rien. Au mieux, je devrais repasser mon examen ici et prétendre à un F#ABC, suivant la séquence actuelle !

Je resterai donc F5VLQ en France ! 😆

73 et bon weekend !

 

Bonsoir Emilio,

Votre message ci-dessus me laisse pensif...

En effet, selon l'arrêté du 23 avril 2012 mentionné par Jean-Claude, F6CSS, juste après votre intervention, votre indicatif F5VLQ est temporaire. Cette forme permet à des ressortissants étrangers résidant en France pour plus de trois mois de disposer d'un indicatif français au lieu d'utiliser la forme F/XE1xxx/P dédiée aux touristes mexicains (je crois que c'est lié à des règles du droit international). En conséquence, F5VLQ ne peut donc devenir définitif puisque bien spécifié dans la réglementation comme étant temporaire.

Par ailleurs, puisque vous êtes de nationalité française [*], il semble logique qu'on vous demande de vous soumettre à l'examen français pour obtenir une licence française et définitive. Cela ne devrait pas vous poser trop de problèmes puisque vous avez déjà travaillé le programme de l'examen pour obtenir votre licence XE1 [qui devrait logiquement être elle-aussi temporaire puisque attribuée à un étranger par l'administration mexicaine]. ;)

Par ailleurs, je trouve curieux qu'on vous ait attribué un indicatif F5V alors que, dans le cadre de la réciprocité, vous avez présenté une licence décernée par un État extérieur à l'Union Européenne. Vous auriez dû bénéficier d'un indicatif commençant par F5W (à moins, peut-être, que cette attribution ait été effectuée avant 2012 voire même avant 2009 [Je n'ai pas consulté la réglementation antérieure...]. Mais dans ce dernier cas le qualificatif de "temporaire" s'éloigne fortement des usages...

Alors, amha, vous avez donné la bonne solution au début de votre message (passer l'examen français), mais la mauvaise à la fin (rester F5VLQ)! :P

[*]  Bien entendu, si vous avez la double nationalité, donc êtes franco-mexicain, alors il va falloir reconsidérer votre situation sous un autre angle.

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F6AWN
il y a une heure, F5FV a dit :

Bonjour,

Un indicatif court est un indicatif supplémentaire et en aucun cas un changement d'indicatif.

Les indicatifs étant associés aux opérateurs il n'est pas normal de récupérer un indicatif ayant une "histoire".

73's à tous.

F5FV, Francis

(indicatif de février 1965).

 

 

Bonsoir Francis,

Tu as vu cela dans quelle partie de la réglementation que :

- un "indicatif court est un indicatif supplémentaire et en aucun cas un changement d'indicatif."

et que,

- "Les indicatifs étant associés aux opérateurs..."

???

 

Par ailleurs,

- "il n'est pas normal de récupérer un indicatif ayant une "histoire"".

Je suis bien de ton avis ! Mais c'est prévu dans la réglementation. Et ce n'est pas d'application générale, cela ne s'applique(rait) qu'à quelques cas très notablement "historiques".

Quoi qu'il en soit, il semble que l'administration s'efforce de respecter les disparus en attendant suffisamment longtemps avant de redistribuer leurs indicatifs et contrairement à ce qui se passait lors des débuts du radio-amateurisme, avant les années 20 ou 30 du siècle dernier où les réattributions étaient effectuées sans aucun délai, ce qui conduisait à ce qu'un bel indicatif "à deux lettres" (comme le tien !) était alors utilisé successivement par plusieurs stations différentes en quelques années.

Bon, en fait l'administration a encore quelques réserves parmi les  FØ, F2, F3, F7 et F9 en passant les suffixes à trois lettres, puis ensuite à... 4  lettres, ce qui a été prévu dans les dernières C.M.R. ! Ou peut-être même en utilisant F10, F11, F12, etc. J'avoue ne pas avoir accordé trop d'attention à cette évolution.

On ne peut pas tout avoir, la vulgarisation/massification d'une activité et les privilèges liés à la rareté !  Rappelons-nous les plaques minéralogiques et les numéros de téléphone...:lol:

Cordiales 73,

Francis, F6AWN

Share this post


Link to post
F5FV
Posted (edited)
Il y a 21 heures, F6FER a dit :

Bonjour

Mon parrain REF, un F3 (SK) , qui s'appelait Yves avec un Y dans son indicatif,  m'avait conté que pour les séries à 2 lettres F2, F3, F5 ( choisi à la main, pas de PC à l'époque 🙂 ) l'administration était parfois arrangeante et donnait souvent des indicatifs reliés au nom de famille , au prénom ou aux initiales. Ex notable F5AD André Ducros.

Avec les F1, F4, F5, F6, F8 à 3 lettres et l'automatisation, c'est sûrement devenu plus compliqué à gérer.

73

Bonjour,

C'est parfaitement exact. Ainsi mon indicatif je l'ai demandé et obtenu puisque ce sont mes initiales. Mais c'était très courant (F3CF,F5CH,F5DH,F9LD,F5VD,F3EA etc..) d'avoir au minimum une des 2 initiales dans l'indicatif. N'oublions pas qu'à cette époque l'examen se passait au domicile et avait une convivialité plus grande.

73's Francis F5FV

Edited by F5FV

Share this post


Link to post
BEZOMBES Jean-Louis

Bonjour,

Il y a 21 heures, F6AWN a dit :

On ne peut pas tout avoir, la vulgarisation/massification d'une activité et les privilèges liés à la rareté

Sans compter maintenant sur la gratuité de la redevance actuelle.

Toutes les demandes spécifiques d'indicatifs plus ou moins personalisées auprès de l'adminsitration sont vaines à mon avis. Il y aurait peut être une solution qui serait que la gestion des indicatifs soit faite par les OM eux mêmes et non par l'administration, au travers de régles préétablies en conformité avec la réglementation mais aussi  pour éviter la saturation du systéme. Après à la lecture des différents forums je ne suis pas que tout le monde soit d'accord pour que ça soit le REF qui gére les indicatifs.....

73

 

Jean-Louis

 

Share this post


Link to post
F4ASK

Bonjour 

Ni par les OM, ni par une asso, REF, URC, etc. mais par une instance officielle et régalienne. 

Ça suffit la privatisation des services radio ! 

Si nous tombons dans le "neoliberalisme" le plus total, c'en est fini des amateurs et des amateurs par satellite et en avant pour une super Curieuse Bande ! 

Share this post


Link to post
F4HJT

Bonjour 

Dans tous ces échanges de haute volée, personne pour faire remarquer par XE1K que de toute façon  la décision de l’ART n° 97-453 en date du 17 décembre 1997  ne lui était pas applicable car elle suppose la détention d'une licence française de classe 1. Or, si XE1K est titulaire d'un indicatif "V" ,il n'est pas pour autant titulaire d'une licence française (si j'ai bien compris).

Donc,le problème ne pose pas, indépendamment de la question de la caducité ou non de la décision de l'ART.

  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
F1CLC
2 hours ago, F4HJT said:

Or, si XE1K est titulaire d'un indicatif "V" ,il n'est pas pour autant titulaire d'une licence française

Bah... F5VLQ, c’est quoi ?! 🤔

Share this post


Link to post
XE1K
Posted (edited)

Bonjour à tous,

Ah oui, y’a de l’ambiance ! Ça fait plaisir !

Mon cher Francis @F6AWN, je ne vais pas étaler ma vie privée sur ce Forum, mais je serais ravi de vous rencontrer en personne pour vous aider à y voir plus clair quant à mes origines, mes lieux de résidence et à mes indicatifs passés, présents, temporaires ou non, puisque vous semblez intéressé, voire curieux...

Bref... Il me semble clair, en tout cas, comme vous le dites également Francis, que toute initiative de différenciation, de « vanity », reste très mal vue en France, où il vaut mieux faire profil bas et se fondre dans la masse, plutôt que motiver les masses à monter, à grandir, à s’améliorer... Mais il s’agit là d’un débat d’ordre plus social, dans lequel je ne me lancerai pas dans un forum Radioamateur...

Enfin, toujours intéressant de voir la vie de ce Forum ; une question toute banale prend toujours des proportions énormes et passionne certains qui essaieront toujours de trouver la petite bête, même si elle n’existe pas 😂😂

Bon weekend à vous tous et au plaisir de vous rencontrer un jour Francis !

73 à tous!

Edited by XE1K
  • Inutile ou HS 1

Share this post


Link to post
F8EBL
Il y a 8 heures, XE1K a dit :

toute initiative de différenciation, de « vanity », reste très mal vue en France, où il vaut mieux faire profil bas et se fondre dans la masse

Oui, chez nous, c' est beaucoup moins courant que chez vous au Mexique  de corrompre des fonctionnaires pour obtenir un avantage, c' est comme ça, beaucoup essayent de changer les choses, ça bouge, petit à petit ...

Mais bon, si ça ne vous convient pas, on ne vous retient pas, le Mexique est un grand et beau pays, vous y serez plus à l' aise !

Notez également que ce n' est pas une exception française et que  c' est la même chose
 dans l[a plupart d}es autres pays de l' UE.Et d' ailleurs, vous le savez très bien ! ( db5emg)

Il y a 8 heures, XE1K a dit :

plutôt que motiver les masses à monter, à grandir, à s’améliorer.

grâce à un indiatif personnalisé???

Dites, vous nous prenez pour des demeurés ?

Expliquez nous en quoi le fait d' obtenir un indicatif personnalisé permet à un radioamateur de " monter", " grandir", " s'améliorer" ?

 

 

  • Inutile ou HS 5

Share this post


Link to post
F6AWN
Il y a 8 heures, XE1K a dit :

Mon cher Francis @F6AWN, je ne vais pas étaler ma vie privée sur ce Forum, mais je serais ravi de vous rencontrer en personne pour vous aider à y voir plus clair quant à mes origines, mes lieux de résidence et à mes indicatifs passés, présents, temporaires ou non, puisque vous semblez intéressé, voire curieux...

😂😂

Bon weekend à vous tous et au plaisir de vous rencontrer un jour Francis !

 

Bonjour Emilio,

J'ai probablement dû mal m'exprimer précédemment. En effet, loin de moi l'idée de vous faire parler de votre vie privée, simplement par curiosité. Par contre, votre cas, à titre d'exemple pouvant servir à d'autres, ne serais-ce que pour préparer mieux l'examen radioamateur, mérite tout de même d'être éclairé par des faits précis en rapport avec la réglementation. D'où mes questions sur votre nationalité, la durée de vos séjours, et tous ces petits détails que notre administration adore pour accepter ou non de mettre un coup de tampon sur un papier.

Alors, peut-être aurais-je dû me positionner sur le cas d'un individu lambda, de nationalité X, peut-être "bi-national", dans une situation peut-être très similaire à la votre, de telle sorte que vous ne vous sentiez pas soumis à un quelconque examen de votre situation personnelle. Décidément, la communication par écrit est difficile... ;)

Ceci étant dit, je pense que la plupart des éléments utiles à une bonne compréhension de l'application de la réglementation ont été donnés dans les messages précédents. Sont à prendre en compte pour émettre en France :

- la nationalité du demandeur (en dedans ou en dehors de l'U.E.)

- la classe de la licence détenue (format HAREC)

- l'existence d'un accord de réciprocité dans le cas d'une nationalité hors U.E.

- la durée du séjour (moins de trois mois ou moins d'un an)

- pour plus trois mois, il faut obtenir une licence et un indicatif F sur la base d'une adresse fixe en France

-  dans ce dernier cas, l'indicatif est de la forme FnVxy (ressortissant U.E.) ou FnWxy (ressortissant hors U.E.)

- pour plus d'un an, il faut renouveler la demande ci-dessus ou bien passer l'examen français

- dans le cas où il n'existe pas d'accord bilatéral, je pense qu'il faut aussi passer l'examen français

Si cela peut vous aider, faute de mieux...

Maintenant, la situation actuelle du radio-amateurisme français étant ce qu'elle est après que ce dernier ait été dilué dans la CB puis noyé au milieu d'une réglementation compliquée sur les toujours plus nombreux moyens de communication qui nous entourent, ne soyez pas trop surpris qu'il faille "trouver la petite bête" si on souhaite ne pas voir le processus se bloquer à cause d'un "Bug" ! :D

Citation

... au plaisir de vous rencontrer un jour Francis !

 

Qui sait ? Le monde est petit, Emilio ! ;)

Bien cordialement,

Francis, F6AWN

  • Message intéressant 1
  • Merci ! 1

Share this post


Link to post
XE1K
Posted (edited)
Il y a 13 heures, F8EBL a dit :

Oui, chez nous, c' est beaucoup moins courant que chez vous au Mexique  de corrompre des fonctionnaires pour obtenir un avantage, c' est comme ça, beaucoup essayent de changer les choses, ça bouge, petit à petit ...

Mais bon, si ça ne vous convient pas, on ne vous retient pas, le Mexique est un grand et beau pays, vous y serez plus à l' aise !

Notez également que ce n' est pas une exception française et que  c' est la même chose
 dans l[a plupart d}es autres pays de l' UE.Et d' ailleurs, vous le savez très bien ! ( db5emg)

grâce à un indiatif personnalisé???

Dites, vous nous prenez pour des demeurés ?

Expliquez nous en quoi le fait d' obtenir un indicatif personnalisé permet à un radioamateur de " monter", " grandir", " s'améliorer" ?

 

 

Ou là mon pauvre monsieur... ne vous emballez pas! Si vous ne savez pas de quoi vous parlez, il vaut mieux ne rien dire... 🤐

Vous vous égarez et c’est bien dommage. Sinon, je vois que Monsieur a su faire ses petites recherches et je m’en réjouis ! Donc, pour votre petite culture personnelle, en Allemagne, on peut effectivement faire une demande d’indicatif spécial. Peut-être aurez-vous même fait l’exercice qui vous permet de retrouver l’origine du suffixe?... Bref, vos propos n’en demeurent pas moins honteux et indignes (voire diffamatoires) et ce dans un forum Radioamateur ou de toute autre nature, en tout cas « chez nous », en France !

Quant à moi, j’ai obtenu la réponse à ma question d’origine et je remercie tous ceux qui ont eu l’amabilité d’y contribuer ! Avant poser la question ici, j’avais eu un appel avec l’ANFR, pour info, je souhaitais juste connaître les pratiques ainsi que l’origine de certains calls courts.

Francis @F6AWN, je vous rassure, le chemin et les échanges avec l’ANFR ont été longs et bien documentés, je connais bien notre administration et notre cadre règlementaire, tout comme ceux d’autres pays 😉 ! À bientôt en chair et en os j’espère !

Bonne fin de weekend à vous et à un prochain débat chaud sur ce Forum ! 😂😂

73 & DX de F5VLQ

Edited by XE1K
  • Message intéressant 1

Share this post


Link to post
FP5CJ
Le 18/07/2020 à 15:33, F5JYD a dit :

Bonjour,

Patrick, F2DX pourrait peut être nous dire...

73 Bruno

EX:FP5DX

Share this post


Link to post
FP5CJ
Posted (edited)
Le 20/07/2020 à 11:22, Webmaster a dit :

Comme quoi, certains font bien leur travail.

A l'opposé, j'en connais qui ont demandé (et obtenu) des suffixes qui n'avaient jamais été attribués : DCD, CRS...
Par contre, je ne suis pas sûr que quelqu'un ait insisté pour avoir CUL 😋

73,

MOi je connais un OM qui a eu comme suffixe " QQQ" (:()))of course not in France...et le meme OM un autre avec comme suffixe "VIP.".

 

Edited by FP5CJ
  • Inutile ou HS 2

Share this post


Link to post
Webmaster
Il y a 18 heures, FP5CJ a dit :

MOi je connais un OM qui a eu comme suffixe " QQQ" (:()))of course not in France...

Donc HORS SUJET !

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...