Les News Radio radioamateur F2DX & F8DQL Radioamateur.org news, actualité, nouvelles, radio, amateur, information, radioamateur, nouveautés
Mesureur de champ à usage multiple par ON5HQ
 
0
Tags: #Matériel DIY : Fabrication OM / Kits / Composants & Fournisseurs #Mesures #Technique
Auteur
News du 15 février 2011 à 13:15
2011-02-15 13:15:00 Radioamateur.org
Ce montage est utile pour des applications telles que le réglage des antennes d'émission et l'esti
Le mesureur de champ présenté ici est constitué par un détecteur à diode accordé, suivi par un amplificateur de courant continu à transistor et par un milliampèremètre. Ce montage est utile pour des applications telles que le réglage des antennes d'émission et l'estimation approximative de la fréquence d'un émetteur ou d'un oscillateur de puissance, c'est-à-dire des applications dans lesquelles une grande sensibilité n'est pas nécessaire, mais où on demande néanmoins une sensibilité plus élevée que celle obtenue avec une simple combinaison diode-milliampèremètre.

Une petite antenne (une courte tige verticale ou une boucle rigide) capte le signal H.F. sur lequel se trouve accordé le circuit L1-C1.
La diode D1 redresse la tension du signal H.F. et applique la tension négative continue qui en résulte à la base du transistor silicium NPN T1, un BC548B ou similaire (choix non critique). Le courant de base est amplifié par le transistor qui fait alors dévier le milliampèremètre Ml de 0 à 1 mA.
Le transistor est, au repos, polarisé par la diode D2, BA220, la résistance R2 et le potentiomètre Pl. La diode D2 permet de supprimer l'effet du seuil de tension de +/- 0,6 à 0,7 volts de la jonction base-émetteur du transistor T1.

Ce montage ne peut prétendre donner avec précision la valeur du champ, mais permet de déceler la présence d'un signal H.F. dont on peut connaître la fréquence après avoir étalonné les ensembles L-C le long des différentes gammes.
On peut, bien entendu, prévoir une résistance shunt sur le milliampèremètre pour le cas où le débit serait trop élevé lors de la mesure d'un champ important.
Le potentiomètre P1 sera ajusté pour « décoller » l'aiguille du milliampèremètre : 10 à 20 uA.

La figure ci-contre montre la réalisation pratique, sur plaquette perforée ou circuit imprimé (de conception simple).
R1 et R2 sont des résistances de 0,25 W et C3 est un condensateur de tension de service de 25 V.
L'inductance L1 est choisie pour former avec le condensateur variable C1 de 100 pF un circuit résonnant accordé sur la fréquence dont on a besoin.

L'inductance L1 peut être réalisée suivant les indications suivantes. Toutes les bobines sont réalisées sur un mandrin de 25 mm de diamètre.

• Bobine A (1,8 à 4 MHz) : 57 spires jointives en fil émaillé de 0,20 mm.
• Bobine B (3,8 à 8,5 MHz) : 25 spires en fil émaillé de 0,40 mm, bobinées sur une longueur de 13 mm.
• Bobine C (8 à 18 MHz) : 12 spires en fil émaillé de 0,65 mm, bobinées sur une longueur de 13 mm.
• Bobine D (15 à 34 MHz) : 5,5 spires en fil émaillé de 0,65 mm, bobinées sur une longueur de 6,5 mm.
• Bobine E (30 à 68 MHz) : 2,5 spires en fil émaillé de 0,65 mm, bobinées sur une longueur de 6,5 mm.

Bonne bidouille
73, Jules ON5HQ


©2011 Radioamateur.org. Toute reproduction même partielle de cet article est interdite sans l'accord express de son auteur (ON5HQ).