Les News Radio radioamateur F2DX & F8DQL Radioamateur.org news, actualité, nouvelles, radio, amateur, information, radioamateur, nouveautés
Utiliser une station télécommandée : Est-ce encore de la radio ?
 
0
Tags: #Trafic #Général
Auteur
News du 7 mai 2011 à 7:00
2011-05-07 07:00:09 Radioamateur.org
En dépit de la réglementation française qui interdit, rappelons-le, l'interconnexion d'une statio
En dépit de la réglementation française qui interdit, rappelons-le, l'interconnexion d'une station radioamateur sur un réseau public (comme Internet), je me suis intéressé à l'aspect technique du procédé, mais n'ai pu toutefois m'empêcher de me poser de sérieuses questions notamment en matière d'éthique.

Les débits DSL étant de plus en plus élevés, il est désormais aisé de piloter entièrement à distance une station d'émission/réception sans que le correspondant ne se doute de quoi que ce soit.

La plus célèbre station entièrement télécommandée est celle de Radio Arcala OH8X dont nous vous avions déjà parlé dans cette news.

Quelques jours après le dernier ARRL CW Contest, mon attention s'est portée sur le compte rendu de K6VVA déclarant avoir opéré (en "remote") une station des Antilles (KP2CW) alors que l'opérateur n'avait pas quitté la Californie.
Ce qui est assez frappant de prime abord, c'est le rythme des QSO car K6VVA annonce avoir réalisé des moyennes de plus de 200 QSO à l'heure. Entre 4 et 6 QSO/mn en CW alors que l'opérateur se trouve à des milliers de kilomètres, c'est donc bien la preuve que le système est techniquement déjà au point.

Louer une station Contest télécommandée ou faire une expé DX sans bouger de chez soi serait donc, sur le principe, tout à fait possible. Dans de telles conditions, verrons-nous prochainement (si ce n'est pas déjà fait) des annonces de "location virtuelle" de stations particulièrement bien équipées ? On peut même pousser le bouchon encore plus loin en imaginant une expédition avec un seul opérateur (chargé de la bonne marche des équipements) et le reste de l'équipe uniquement en "remote". Fort heureusement, les liaisons satellite DSL des contrées les plus isolées et recherchées ne permettent pas encore ce type de subterfuge, mais pour combien de temps encore ?

Dans de très nombreux règlements de contests, les organisateurs ont prévu une règle qui stipule que l'opérateur doit être physiquement présent à la station. De même, les équipements qui composent une station (antennes, émetteurs/récepteurs etc) doivent se trouver dans un espace défini comme par exemple un cercle de 500 m de diamètre. Or, certaines grosses stations étrangères ne peuvent respecter cette règle puisque la surface de leur "antenna farm" va bien au delà de cette limite.

Vous me direz, les récepteurs WebSDR permettent déjà toute sorte de dérive et personne ne s'en inquiète réellement. En effet, qu'est-ce qui empêche, par exemple sur 160m, à une station à l'autre bout du monde de balancer quelques kW à l'émission histoire de se faire entendre, et d'écouter ses correspondants à l'aide des récepteurs webSDR disponibles en Europe ? Pas besoin d'antennes de réception performantes ; une bonne liaison ADSL faisant l'affaire, le correspondant n'y verra que du feu et se satisfera même d'avoir contacté un DX sur 160m avec 100 W !

Finalement, les évolutions technologiques n'ont pas que du bon. Heureusement, ils nous restera toujours le plaisir et la satisfaction personnelle de faire de vrais QSO, même si on est chasseur de DX passionné ou contesteur en quête de résultats. Ah l'éthique, vaste programme...


73 et bon trafic,
Patrick F2DX


Crédit photo : W4MQ


©2011 Radioamateur.org. Toute reproduction même partielle de cet article est interdite sans l'accord express de son auteur (F2DX) ou de Radioamateur.org